[3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Mar 25 Aoû 2009 - 15:31

Voici le support que je souhaiterais utiliser pour créer une éval. type première partie du brevet pour achever une séquence sur le récit complexe en 3ème. J'ai des idées de questions mais souhaiterais lire les vôtres pour compléter.

Jean, ce matin-là, un semoir de toile bleue noué sur le ventre, en tenait la poche ouverte de la main gauche, et de la droite, tous les trois pas, il y prenait une poignée de blé, que d’un geste, à la volée, il jetait. Ses gros souliers trouaient et emportaient la terre grasse, dans le balancement cadencé de son corps ; tandis que, à chaque jet au milieu de la semence blonde toujours volante, on voyait luire les deux galons rouges d’une veste d’ordonnance, qu’il achevait d’user. Seul, en avant, il marchait, l’air grandi ; et, derrière, pour enfouir le grain, une herse roulait lentement, attelée de deux chevaux, qu’un charretier poussait à longs coups de fouet réguliers, claquant au-dessus de leurs oreilles. [...]
Jean descendait pour la dernière fois, lorsqu’il aperçut, venant de Rognes, une grande vache rousse et blanche, qu’une jeune fille, presque une enfant, conduisait à la corde. La petite paysanne et la bête suivaient le sentier qui longeait le vallon, au bord du plateau ; et, le dos tourné, il avait achevé l’emblave en remontant, lorsqu’un bruit de course, au milieu de cris étranglés, lui fit de nouveau lever la tête, comme il dénouait son semoir pour partir. C’était la vache emportée, galopant dans une luzernière, suivie de la fille qui s’épuisait à la retenir. Il craignit un malheur, il cria :
– Lâche-la donc !
Elle n’en faisait rien, elle haletait, injuriait sa vache, d’une voix de colère et d’épouvante.
– La Coliche ! veux-tu bien, la Coliche !… Ah ! sale bête !… Ah ! sacrée rosse !
Jusque-là, courant et sautant de toute la longueur de ses petites jambes, elle avait pu la suivre. Mais elle buta, tomba une première fois, se releva pour retomber plus loin ; et, dès lors, la bête s’affolant, elle fut traînée. Maintenant, elle hurlait. Son corps, dans la luzerne, laissait un sillage.
– Lâche-la donc, nom de Dieu ! continuait à crier Jean. Lâche-la donc !
Et il criait cela machinalement, par terreur ; car il courait lui aussi, en comprenant enfin : la corde devait s’être nouée autour du poignet, serrée davantage à chaque nouvel effort. Heureusement, il coupa au travers d’un labour, arriva d’un tel galop devant la vache, que celle-ci, effrayée, stupide, s’arrêta net. Déjà, il dénouait la corde, il asseyait la fille dans l’herbe.
– Tu n’as rien de cassé ?
Mais elle ne s’était pas même évanouie. Elle se mit debout, se tâta, releva ses jupes jusqu’aux cuisses, tranquillement, pour voir ses genoux qui la brûlaient, si essoufflée encore, qu’elle ne pouvait parler.
– Vous voyez, c’est là, ça me pince… Tout de même, je remue, il n’y a rien… Oh ! j’ai eu peur ! Sur le chemin, j’étais en bouillie !
Et, examinant son poignet forcé, cerclé de rouge, elle le mouilla de salive, y colla ses lèvres, en ajoutant avec un grand soupir, soulagée, remise :
– Elle n’est pas méchante, la Coliche. Seulement, depuis ce matin, elle nous fait rager, parce qu’elle est en chaleur… Je la mène au taureau, à la Borderie.
– A la Borderie, répéta Jean. Ça se trouve bien, j’y retourne, je t’accompagne.
Il continuait à la tutoyer, la traitant en gamine, tellement elle était fine encore pour ses quatorze ans. Elle, le menton levé, regardait d’un air sérieux ce gros garçon châtain, aux cheveux ras, à la face pleine et régulière, dont les vingt-neuf ans faisaient pour elle un vieil homme.
– Oh ! je vous connais, vous êtes Caporal, le menuisier qui est resté comme valet chez M. Hourdequin.
A ce surnom, que les paysans lui avaient donné, le jeune homme eut un sourire ; et il la contemplait à son tour, surpris de la trouver presque femme déjà, avec sa petite gorge dure qui se formait, sa face allongée aux yeux noirs très profonds, aux lèvres épaisses, d’une chair fraîche et rose de fruit mûrissant. Vêtue d’une jupe grise et d’un caraco de laine noire, la tête coiffée d’un bonnet rond, elle avait la peau très brune, hâlée et dorée de soleil.
– Mais tu es la cadette au père Mouche ! s’écria-t-il. Je ne t’avais pas reconnue… N’est-ce pas ? ta sœur était la bonne amie de Buteau, le printemps dernier, quand il travaillait avec moi à la Borderie ?
Elle répondit simplement :
– Oui, moi, je suis Françoise… C’est ma sœur Lise qui est allée avec le cousin Buteau, et qui est grosse de six mois, à cette heure… Il a filé, il est du côté d’Orgères, à la ferme de la Chamade.
– C’est bien ça, conclut Jean. Je les ai vus ensemble.
Et ils restèrent un instant muets, face à face, lui riant de ce qu’il avait surpris un soir les deux amoureux derrière une meule, elle mouillant toujours son poignet meurtri, comme si l’humidité de ses lèvres en eût calmé la cuisson ; pendant que, dans un champ voisin, la vache, tranquille, arrachait des touffes de luzerne. Le charretier et la herse s’en étaient allés, faisant un détour pour gagner la route. On entendait le croassement de deux corbeaux, qui tournoyaient d’un vol continu autour du clocher. Les trois coups de l’angelus tintèrent dans l’air mort.
– Comment ! déjà midi ! s’écria Jean. Dépêchons-nous.
Emile Zola, La Terre (chapitre 1).
J'ai prévu statut et point de vue du narrateur / système temporel et valeur des tps du récit / paroles rapportées et niveau de langue / repérage des éléments de description des personnages / intentions de ce début de roman.
Il faut que je relise de façon plus approfondie pour trouver des figures de l'analogie et des questions de compréhension, notamment sur les liens entre les personnages. J'attends vos idées, SVP.


Dernière édition par miss terious le Lun 31 Aoû 2009 - 1:05, édité 1 fois

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Jeu 27 Aoû 2009 - 19:01


SVP. Personne ne bosse sur Zola ou sur le récit du XIXè en 3ème ?!

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Jeu 27 Aoû 2009 - 21:21

Y a vraiment personne qui veut bosser avec moi ?!

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par Invité24 le Jeu 27 Aoû 2009 - 21:23

si je vais t'aider. je te tiens au courant demain I love you

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par kimy le Jeu 27 Aoû 2009 - 21:36

Désolée Miss terious, ce n'est pas que je ne veux pas t'aider mais je ne fais pas cela ...

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Dim 30 Aoû 2009 - 3:07

Merci d'avance, Rose, pour tes idées.Merci quand même, kimy.
Pour les autres (au cas où...) :

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par sand le Dim 30 Aoû 2009 - 7:53

Tu veux des exemples de questions, c'est ça ? Dans cette séquence, je vois les anticipations, les retours en arrière, donc je pense à :
- Relevez un retour en arrière. A quel temps le verbe est-il conjugué ?
- Ajoutez, à la ligne 6, une anticipation. Quel temps devez vous utiliser ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Dim 30 Aoû 2009 - 14:17

Merci de tes propositions, Sand, mais en fait j'ai les questions "techniques". Je voudrais plutôt des questions de compréhension, notamment sur la rencontre entre les pers. et les relations qui se mettent en place entre eux dans cet incipit.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par 21 le Dim 30 Aoû 2009 - 14:26

Montrer que le point de vue de Jean sur la jeune fille évolue peu à peu : relevez les mots ou expressions qui montrent que Jean n'a pas le même regard sur la jeune fille au début et à la fin du passage. Vous jutifierez votre relevé en expliquant en quoi ces mots traduisent une évolution, un regard différent.

21
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par 21 le Dim 30 Aoû 2009 - 14:32

- Donnez un titre à ce passage en justifiant votre choix.

- La caractérisation des personnages : l'auteur n'a pas choisi de faire un paragraphe descriptif clairement délimité mais donne des informations tout au long du texte, de manière progressive : Comment s'appelle ce type de portrait ? (révision 4°) et selon vous pourquoi Zola a-t'il opté pour cette technique d'écriture ?

21
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par 21 le Dim 30 Aoû 2009 - 14:34

- Les paroles dans un récit (révision 5°-4°) : Quel est selon vous le rôle principal du dialogue dans ce texte ? Justifier (encore et encore !)

21
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par Invité24 le Dim 30 Aoû 2009 - 18:57

salut miss!
pardon je t'avais abandonnée...

alors je demanderais, en gros, en plus de ce que 21 a proposé:
1. Montrer que les personnages font corps avec la nature.
2. Etudier la dimension réaliste du récit
3; Relever les termes désignant et caractérisant les personnages principaux et en déduire l'évolution de leur relation.

ça t'aide ou pas?

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Dim 30 Aoû 2009 - 19:39

@21 a écrit:Montrer que le point de vue de Jean sur la jeune fille évolue peu à peu : relevez les mots ou expressions qui montrent que Jean n'a pas le même regard sur la jeune fille au début et à la fin du passage. Vous jutifierez votre relevé en expliquant en quoi ces mots traduisent une évolution, un regard différent.
Oui.
@21 a écrit:- Donnez un titre à ce passage en justifiant votre choix.
Déjà prévu.
- La caractérisation des personnages : l'auteur n'a pas choisi de faire un paragraphe descriptif clairement délimité mais donne des informations tout au long du texte, de manière progressive : Comment s'appelle ce type de portrait ? (révision 4°) et selon vous pourquoi Zola a-t'il opté pour cette technique d'écriture ?
J'ai prévu de leur demander de repérer les passages donnant des éléments de caractérisation. Par conte, je laisse tomber le type de portrait (par touches, je suppose). Peux-tu me dire ce que tu attends pour la fin de la question ?
@21 a écrit:- Les paroles dans un récit (révision 5°-4°) : Quel est selon vous le rôle principal du dialogue dans ce texte ? Justifier (encore et encore !)
oui, encore !
Merci.
rose a écrit:salut miss!
pardon je t'avais abandonnée...
alors je demanderais, en gros, en plus de ce que 21 a proposé:
1. Montrer que les personnages font corps avec la nature.
2. Etudier la dimension réaliste du récit
3. Relever les termes désignant et caractérisant les personnages principaux
et en déduire l'évolution de leur relation.
ça t'aide ou pas?
Ce qui est souligné était prévu. Je complète donc. Merci.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Lun 31 Aoû 2009 - 0:01

@sand a écrit:Tu veux des exemples de questions, c'est ça ? Dans cette séquence, je vois les anticipations, les retours en arrière, donc je pense à :
- Relevez un retour en arrière. A quel temps le verbe est-il conjugué ?
- Ajoutez, à la ligne 6, une anticipation. Quel temps devez vous utiliser ?
Je n'aurais pas encore retravaillé ces deux notions (que je revois dans Boule de Suif, en séq. 3). Mais merci quand même.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Lun 31 Aoû 2009 - 1:20

Voici le questionnaire que je compte finalement donner en fin de chapitre sur le récit complexe. Merci de me donner vos avis et de faire les remarques qui vous viennent.
I. L'organisation de la narration
1. Cet extrait constitue le début du roman : quel nom donne-t-on à cette partie d'une oeuvre ?
2. Donnez un titre à ce passage en justifiant votre choix.
3. a/ À partir de quelle ligne l'action proprement dite débute-t-elle ? Appuyez-vous sur les temps verbaux employés pour répondre.
b/ À quel système temporel le texte est-il rédigé ?
4. a/ Déterminez le statut du narrateur.
b/ Quel point de vue adopte-t-il ? Appuyez votre réponse sur au moins deux repérages commentés.
5. Dans quel cadre spatio-temporel le premier paragraphe place-t-il le roman ?
II. La création des personnages
6. Qui sont les protagonistes du passage ?
7. a/ Dans quelle activité découvre-t-on le premier personnage ? Identifiez le champ lexical qui s'y rapporte.
b/ Quel événement permet aux personnages de se rencontrer ?
8. a/ Repérez les passages qui caractérisent les héros.
b/ Relevez, nommez et analysez une figure de l'analogie renvoyant à Françoise.
c/ Montrez que jean ne porte pas le même regard sur la jeune fille au début et à la fin de l'extrait.
9. a/ De quelle manière le narrateur rapporte-t-il les paroles des personnages ? Indiquez au moins deux éléments qui vous permettent de le dire.
b/ Identifiez le niveau de langue des personnages en citant et commentant au moins deux exemples.
c/ Quel est l'effet produit par cette façon de rapporter les paroles et par ce niveau de langue ?
10. a/ Transposez les phrases des lignes 34-35 ("Elle n'est pas méchante [...], à la Borderie") au discours indirect en effectuant les modifications nécessaires. Vous commencerez par : "Françoise déclara que..." et n'oublierez pas d'insérer des verbes déclaratifs.
b/ Dans les dix dernières lignes, repérez une phrase au discours indirect en justifiant ce repérage.
11. a/ Relevez les termes et expressions indiquant les sentiments ressentis par les personnages au moment de la course de la vache. Qu'éprouvent-ils ?
b/ Etudiez la ponctuation employée dans la phrase de la ligne 17 ("La Coliche ! [...] sacré rosse !).
III. Bilan de lecture
12. Indiquez quelles sont les intentions de l'auteur dans ce début de roman (au moins deux attendues).
Selon moi, ça manque de questions de compréhension. Et je n'arrive pas à formuler correctement la 9. c/ ; si vous pouviez m'aider.
Merci d'avance à ceux qui prendront le temps de me lire et de me donner leur avis.


Dernière édition par miss terious le Lun 31 Aoû 2009 - 1:29, édité 1 fois

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Lun 31 Aoû 2009 - 1:26

Finalement, je vais mettre la 2 (donner un titre) dans le bilan, en dernière question.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par sand le Lun 31 Aoû 2009 - 8:21

Il est vachement bien , ton questionnaire, Miss térious.

Pour la 9. c) Quel effet produisent l'utilisation du discours rapporté et du niveau de langue choisis ?

Pour la 10. b) Qu'est-ce que tu attends par "justifiant ce repérage"? Justifier l'utilisation de ce type de discours ? (indirect ? Je me demande si ce n'est pas du discours narrativisé).

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] éval. récit d'ap. Zola : vos avis et remarques sur mon questionnaire SVP

Message par miss terious le Lun 31 Aoû 2009 - 11:16

@sand a écrit:Il est vachement bien , ton questionnaire, Miss térious.
Merci.
@sand a écrit:
Pour la 9. c) Quel effet produisent l'utilisation du discours rapporté et du niveau de langue choisis ?
Pour la 10. b) Qu'est-ce que tu attends par "justifiant ce repérage"? Justifier l'utilisation de ce type de discours ? (indirect ? Je me demande si ce n'est pas du discours narrativisé).
Merci pour 9. C/
Pour 10. b/ j'ai transformé une phrase de DD au DI dans le tx d'origine et je voudrais donc qu'ils m'identifient le DI en disant que les paroles sont reformulées pour être intégrées au récit du narrateur par leur subordination à un verbe déclaratif (1) et qu'elles sont rédigées au système du récit (2).

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum