Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Dadoo33 le Jeu 16 Aoû 2018 - 8:17
@archeboc a écrit:Et prendre un sac de couchage pour dormir dans la salle des profs, ce n'est pas possible ?

N’y aurait-il pas un pb de responsabilité pour le cde?
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Poupoutch le Jeu 16 Aoû 2018 - 10:03
Il y a peut-être une possibilité d'être logé sur place (internat)? Je l'ai fait cette année au lycée (mais, vues les conditions de confort et le prix, l'an prochain je squatterai chez mes collègues !)
Par ailleurs, il m'est arrivé de renoncer à assister à un conseil de classe un vendredi soir, alors qu'il neigeait et que je devais venir de ma ville où j'étais en formation, pour y retourner une heure plus tard. J'ai prévenu la PP, le lycée, envoyé une participation écrite en catastrophe.
De même, ma provi adjointe m'a conseillé de ne pas venir sur une journée de neige où les transports scolaires avaient été annulés et les internes renvoyés chez eux, en me disant "On ne prend pas de risques inutiles". Elle avait conseillé à tous ceux qui avaient plus de 30 min de route de téléphoner au lycée avant de prendre la route pour savoir s'il y avait des élèves. Il m'est arrivé une fois de rester sur place un jeudi soir alors que les transports scolaires étaient annulés le vendredi. J'ai eu 1 élève dans la journée et, à midi, un arbre est tombé sur les voies, interrompant totalement le trafic entre le lycée et chez moi (c'était l'époque bénie où il y avait encore des trains). Résultat, j'ai passé le week-end au lycée (heureusement, des collègues m'ont recueillie). J'avais pesté contre les collègues qui n'étaient pas venus du tout en décrétant que c'était inutile... Ben maintenant, je fais pareil.


Dernière édition par Poupoutch le Jeu 16 Aoû 2018 - 10:17, édité 1 fois

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Theplaie
Niveau 1

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Theplaie le Jeu 16 Aoû 2018 - 10:09
C'est la première année où je suis à moins de 20 min de mon établissement. Depuis que j'ai commencé,  j'ai toujours été loin de mes établissements (entre 1h et 2h de route), mais je ne me suis jamais permis de louper un conseil de classe.

J'enseigne souvent les PFEG en seconde, et je trouve que c'est un moyen de valoriser l'enseignement d'exploration mais aussi de prendre part à certaines orientations (problèmes de comportement et notes = direction la STMG, malheureusement c'est comme ça dans beaucoup d'établissement) . Les conseils de classe te permettent de connaitre un peu mieux tes collègues (surtout dans les gros établissements) mais aussi les élèves que tu as que 1h30 en face de toi.

L'année dernière le CDE avait fait en sorte que j'ai mon lundi pour me permettre d'être chez moi 1 jours de plus, le reste de la semaine j'étais chez mes parents qui habitent à 20 min du lycée où je travaillais. Cependant il ne pouvait pas ne pas placer des conseils de classe le lundi parce que je n'étais pas au lycée mais à 2h de là. Je faisais la route et je l'ai toujours fait. Ma voiture a accumulé les km mais il me semble nécessaire d'assister à un conseil de classe.
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par pogonophile le Jeu 16 Aoû 2018 - 10:53
La question des retenues sur salaire et ISOE est complexe et j'imagine que la pratique doit changer selon les académies.
J'avais connu le cas d'un enseignant qui refusait les conseils de classe et les réunions avec les familles, parce que ça l'ennuyait, et avait voulu lui faire sauter l'ISOE.
La réponse juridique avait été que l'ISOE couvrait un ensemble de missions, et qu'elle ne pouvait donc être supprimée que si son bénéficiaire les refusait toutes - ce qui n'est pas démontrable.
En revanche, refuser de participer un conseil de classe peut être considéré comme un refus de service, au même titre que sécher une matinée de cours, et donc justifiait la retenue d'un 30e.

Bien sûr, ça ne tient vis à vis d'une protestation syndicale qu'en tenant compte de l'usage selon lequel, quand on a 12 ou 18 classes sur une matière à petit horaire, en faire 5-6 est déjà pas mal (ce à quoi je souscris pleinement, un peu d'équité est bienvenue).

Pour revenir au sujet, hors difficulté spécifique telle la neige évoquée plus haut, l'établissement n'est pas censé tenir compte du lieu de résidence de l'enseignant. Ainsi, il n'est pas défrayé pour son transport quotidien, même s'il est à 100km - sauf bien sûr TZR. Quand il l'est pour une mission, c'est en fonction de sa résidence administrative, c'est à dire l'établissement.
L'argument "je vis loin c'est compliqué pour moi" est donc très faible.
Si j'étais dans la position du CdE de @artemis71, certes ce serait audible et beaucoup de choses pourraient se négocier, mais quand le point de départ est "je ne veux en faire aucun", ça part très mal et c'est annonciateur d'une rafale de 30e. C'est également se placer un gros boulet au pied pour le futur, parce que les réputations précèdent souvent les enseignants...
avatar
capucine42
Érudit

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par capucine42 le Jeu 16 Aoû 2018 - 12:55
De toute façon dans le privé nous ne sommes défrayés pour strictement rien, la question ne se pose pas...
En fait sur le fil qui a été verrouillé, tu demandais si tu devais aller aux journées pédagogiques, celles de début d'année oui, évidemment, mais celles de fin d'année tu n'y vas que si tu restes dans l'établissement l'année suivante. Tu seras amené en revanche à te rendre aux journées pédagogiques de ton futur établissement pour te présenter et préparer la rentrée suivante.

Il te faut aller, pour résumer, aux conseils de classe, aux réunions parents profs, aux portes ouvertes et aux journées pédagogiques de ton futur établissement.

Si tu n'as qu'un an à faire à 1h de chez toi, tu fais partie des chanceux!

En ce qui concerne tes priorités, n'oublie pas quand-même que la réforme du lycée arrive et qu'il y aura sans doute des pertes d'heures, donc des A2.
Toi lauréat du concours, en externe tu es en priorité C il me semble, D si tu l'as eu en interne.
Tu as devant toi les A1, pertes d'heures non résolues, A2, A3 et A4 ( reprise d'activité après dispo ou reprise à temps complet)
B1: mutations pour convenances personnelles et enfant dans l'année ou changement de situation/ Plus de 100 km entre résidence et établissement
B2: mutations pour convenances personnelles
B3: titulaires des autres acas...

A l'intérieur de chaque catégorie, priorité à la situation familiale et à l'ancienneté.

Je peux me tromper mais grosso-modo tu as saisi l'idée.

Le souci, c'est que les postes occupés par des contractuels cette année ne seront pas forcément vacants non plus, même si je le souhaite pour toi.

Courage!

_________________
Age des enfants
Flagada_28
Niveau 5

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Flagada_28 le Jeu 16 Aoû 2018 - 14:12
Ben disons que c'est une personne de la DDEC qui m'a montré les postes occupés par des contractuels et celui du berceau (l'unique, donc moi).
Il m'a bien expliqué ce que tu m'as dis concernant les catégories (A B C..) mais il m'a précisé que si je postule en mutation pour me rapprocher de chez moi, il m'a dit "on a pas la mer, on a pas la montagne...je trouverais ça assez incroyable que vous n'ayez aucun de ces postes sachant que le seul admis au concours, c'est vous.".

Après je sais bien qu'il ne contrôle pas tout...Mais je sais aussi deux postes parmi ceux qui sont occupés par des contractuels, le sont parce que ces deux enseignants partent à la retraite..Donc...

Concernant la réforme est-ce que cela va avoir beaucoup d'impact l'an prochain? Seule la classe de Première sera "perturbée" puisque le programme de Terminale reste.
Concernant les conseils pédagogiques, je n'ai jamais vu de nouveaux enseignants venir aux conseils de fin d'année dans leur futur établissement...

Moi j'ai toujours fait tout les conseils pédagogiques, et réunions de fin d'année. Même si je ne restais pas.
Mais c'est vrai que ce qui me gêne ce ne sont pas ces réunions/conseils etc... mais bien la distance.

En tout cas j'ai toujours eu depuis 2 ans en contractuel un poste à l'année (à mi-temps certes mais à l'année). Je sais que pour beaucoup ce n'est pas le cas...et je connais certains contractuels qui rempilent pour une 3eme année comme moi (mais à plein temps eux, tandis que moi j'ai le concours).
On verra bien de toute façon.

Je sais que mes messages dernièrement donnaient une impression de flemmardise aigue...
Je ne suis jamais arrivé en retard.
J'ai participé à quasiment toutes les réunions et conseils.
J'ai toujours eu de bonnes évaluations en tant qu'enseignant...

Donc surtout j'aimerais que ceux qui parcourent ce topic ne se disent pas que c'est par flemmardise. Ce qui me gêne c'est la distance, le trajet, la peur des routes de campagnes non éclairées la nuit.
Comme l'a dit une personne sur ce forum "On a l'impression qu'avoir réussi le concours est parfois ensuite une punition".


Dernière édition par Flagada_28 le Jeu 16 Aoû 2018 - 14:20, édité 1 fois
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par abricotedapi le Jeu 16 Aoû 2018 - 14:20
La distance est le lot de la majorité d'entre nous, surtout une seule heure de route. Et si si, les nouveaux et nouvelles enseignant-es viennent aux réunions pédagogiques de juillet pour préparer la rentrée dans leur nouvel établissement. C'est logique et pratique, alors qu'assister aux réunions pour préparer une année à laquelle on n'assistera pas n'est pas vraiment utile.
Dans mon dernier établissement en juillet j'ai aidé à la constitution des classes comme tous les ans, mais je n'ai pas pris part aux autres réunions puisque je ne ferai plus partie de l'équipe enseignante de cet établissement à la rentrée. Je n'allais pas donner mon avis ou influencer des décisions collectives qui ne me concernaient pas.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
Flagada_28
Niveau 5

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Flagada_28 le Jeu 16 Aoû 2018 - 14:23
@abricotedapi a écrit:La distance est le lot de la majorité d'entre nous.

Ce qui m'interroge beaucoup...
Tout mes collègues m'ont encouragés pour passer le concours car après on a son poste, on est "prioritaire" etc...
Avoir eu le concours cette année, me fera quand même passer "devant" ceux qui sont sur les postes contractuels n'est-ce pas?
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par abricotedapi le Jeu 16 Aoû 2018 - 14:31
On n'a pas forcément "son" poste... On a un poste, plus ou moins proche de ce qu'on souhaite. On n'a pas forcément le poste le plus proche de chez soi, et parfois le poste qu'on voudrait n'est pas exactement à côté de chez nous.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Poupoutch le Jeu 16 Aoû 2018 - 14:39
@Flagada_28 a écrit:
@abricotedapi a écrit:La distance est le lot de la majorité d'entre nous.

Ce qui m'interroge beaucoup...
Tout mes collègues m'ont encouragés pour passer le concours car après on a son poste, on est "prioritaire" etc...
Avoir eu le concours cette année, me fera quand même passer "devant" ceux qui sont sur les postes contractuels n'est-ce pas?
Je ne me prononcerai pas sur la question du mouvement, car je ne connais pas les règles du privé, qui de plus m'apparaissent assez opaques.
Pour ce qui est de la distance, en revanche, tu t'y feras. Le concours t'apporte quand même une certaine stabilité que le statut de contractuel ne t'apportait pas ; il te permettra sans doute aussi à terme de trouver LE poste, mais pas forcément en un an... Je pense que ce que veulent te dire les gens c'est qu'il vaut mieux ne pas tirer de plans sur la comète. Si j'alignais toutes les fois où un "je ne vois pas comment [telle chose] pourrait vous échapper" s'est soldé par un échec, je pourrais couvrir la distance de mon domicile à mon lycée...
Conduire de nuit, sur nationale/départementale non éclairée, cela se fait ; tu ne seras pas à l'aise au début, tu mettras sans doute un peu plus de temps que ce qu'indique Google Maps. Mais très rapidement, tu n'y feras même plus vraiment attention : cela deviendra un automatisme, comme on en acquiert de nombreux autres en conduisant.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
Flagada_28
Niveau 5

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Flagada_28 le Jeu 16 Aoû 2018 - 14:41
@abricotedapi a écrit:On n'a pas forcément "son" poste... On a un poste, plus ou moins proche de ce qu'on souhaite. On n'a pas forcément le poste le plus proche de chez soi, et parfois le poste qu'on voudrait n'est pas exactement à côté de chez nous.

Quand je dis "son poste" je veux dire "un poste a moi , et non un poste en sursis".
Donc en gros si je ne demande pas de mouvement ensuite, je ne bougerais pas, contrairement à un contractuel.
avatar
Mélisande
Neoprof expérimenté

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Mélisande le Jeu 16 Aoû 2018 - 15:47
Tu es forcée de passer au mouvement à la fin de ton année de stage (si tu es validée). Ensuite, une fois que tu es placée sur un poste, personne ne peut t'en déloger, à part si le poste ferme. Il n'y a pas de statut de TZR dans le privé, donc tu devrais avoir un poste fixe à la fin de ton année de stage.
Cela t'apportera donc une stabilité au niveau du poste. Par contre, tu sembles si sûre de toi d'obtenir ensuite un poste dans ta ville que certains néo, avec raison, t'ont mise en garde contre un excès d'assurance, pour t'éviter une éventuelle déconvenue. Officiellement, comme l'a expliqué Capucine42, tu seras en catégorie C pour les mutations, tu passeras donc devant les contractuels, qui eux passent après les D.
MAIS, officieusement, certains CDE ont beaucoup de poids et parviennent à "garder" leur contractuel avec des magouilles (ne pas mettre le poste au mouvement, ou mettre un poste à temps partiel avec un complément en HSA etc...).
avatar
capucine42
Érudit

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par capucine42 le Jeu 16 Aoû 2018 - 17:14
Et sans même parler de magouilles, il y a des contractuels reconduits tous les ans sur des arrêts longue maladie, des heures de décharges syndicales...Après, bon, tu as peut-être tes chances, je ne sais pas. Mais comment peut-on dire qu'aucun titulaire ne va demander un des postes? Tu parles de lycées de centre-ville demandés? Enfin moi j'ai mis 13 ans pour obtenir ça mais j'imagine que ça dépend des villes.
Pour la réforme du lycée, il y aura des pertes d'heures dans certaines disciplines à mon avis.

Dans certaines académies, si les syndicats présents lors de la ccma laissent faire, des contractuels sont effectivement protégés. Ça a été le cas pendant longtemps dans la mienne mais j'avoue que ce ne l'est plus grâce à un travail syndical.

En plus, ça m'interroge un peu que ton poste berceau soit aussi loin de la ville, surtout si 5 contractuels sont à temps complet, ça veut quand-même dire qu'ils sont peu délogeables...Normalement les postes-berceaux dans le privé sont au centre et autour. Tu devrais interroger la personne qui t'a renseigné à ce sujet.

Je ne pense pas que tu sois flemmard du tout et je ne veux pas t'attrister car peut-être auras-tu ton poste en centre-ville mais je me souviens qu'à mes débuts, un CDE m'avait dit qu'il y avait de la place ici et là mais ce fut loin d'être aussi facile.
En tout cas n'envisage pas de te faire remarquer en n'allant pas aux conseils de classe lors de ton stage.

Pour la route en montagne, je te comprends. J'ai dû rester 5 ans dans des contrées lointaines et montagneuses en sachant très mal conduire. Mais si tu peux être hébergé, ce n'est pas vraiment un problème. Tu pourras sans doute covoiturer!

_________________
Age des enfants
Flagada_28
Niveau 5

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Flagada_28 le Ven 17 Aoû 2018 - 12:03
@capucine42 a écrit:Et sans même parler de magouilles, il y a des contractuels reconduits tous les ans sur des arrêts longue maladie, des heures de décharges syndicales...Après, bon, tu as peut-être tes chances, je ne sais pas. Mais comment peut-on dire qu'aucun titulaire ne va demander un des postes? Tu parles de lycées de centre-ville demandés? Enfin moi j'ai mis 13 ans pour obtenir ça mais j'imagine que ça dépend des villes.
Pour la réforme du lycée, il y aura des pertes d'heures dans certaines disciplines à mon avis.

Dans certaines académies, si les syndicats présents lors de la ccma laissent faire, des contractuels sont effectivement protégés. Ça a été le cas pendant longtemps dans la mienne mais j'avoue que ce ne l'est plus grâce à un travail syndical.

En plus, ça m'interroge un peu que ton poste berceau soit aussi loin de la ville, surtout si 5 contractuels sont à temps complet, ça veut quand-même dire qu'ils sont peu délogeables...Normalement les postes-berceaux dans le privé sont au centre et autour. Tu devrais interroger la personne qui t'a renseigné à ce sujet.

!

Et bien il y'a 4 lycées de centre ville et 2 alentours, plus celui qui est "loin" (là ou je serais cette année).
Je sais bien que il y'a les catégories A et B j'en suis conscient. Mais cela fait 2 années que je suis contractuel et avec 3 autres personnes nous n'avons jamais eu de postes seulement quelques semaines ou mois. Nous avons toujours été à l'année.
L'an dernier il y'avait davantage de personnes qui ont eu le concours et pourtant beaucoup que je connais sont toujours pour cette rentrée en contractuel dans le département...
Disons que je suis peut-être trop optimiste, mais ce n'est pas comme si dans mon département il y'avait seulement 2 postes vacants et que nous étions 3 a avoir eu le concours. Je suis le seul et il y'avait 5 postes, tous occupés par des contractuels.
Concernant les "magouilles"....pour connaitre le service depuis 3 ans ils ont l'air super a cheval sur les principes donc personellement je ne pense pas. Sinon je serais très très déçu.
Contenu sponsorisé

Re: Ne pas aller du tout aux conseils de classe ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum