Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
tiphaine
Niveau 2

UNSS et imposition d'horaires

par tiphaine le Ven 22 Juin 2018 - 9:42
bonjour,
pour commencer je ne suis pas prof d'EPS mais d'Histoire géo... mais j'ai deux collègues qui ne trouvent pas de réponses à leurs questions spécifiques, et tenant à leur filer un coup de main, je m'adresse à vous. voilà le topo :
nous sommes un collège rural où l'unss est organisée sur le temps du midi ( lundi mardi jeudi vendredi entre 12h30 et 13h30) , car n'ayant pas de cantines le mercredi midi, ni de transport le soir du mercredi, l'unss serait moribonde depuis longtemps si cette organisation n'avait pas été adoptée . les parents ne se déplacent pas. ou ne peuvent pas se déplacer...
Dans le cadre de la construction des emplois du temps, notre adjointe a demandé à ce que les collègues ait un emploi du temps sans mercredi matin travaillé afin d'accompagner les élèves aux différentes compétitions extérieures ( plus de 25 sorties réparties sur l'année), ce qui constitue pour beaucoup de mes collègues et moi même une sorte bénévolat imposé, banalisant les mercredis de nos collègues à des fins de prestige. l'argument principal étant que les parents d'élèves ( une minorité en fait, mais casse bonbon et élus au conseil d'administration) ont demandé que les cours d'eps soient assurés les mercredis matins  et non plus supprimés pour que nos collègues accompagnant les compet' sportives. Mais la structure qui accueille l'EPS n' a pas d'horaire extensible, et cela limite la possibilité de répartition des classes d'EPS et la variété des activités.
la question est donc la suivante: que faire face à cette imposition d'emploi du temps? est ce que cela rentre dans les 3 heures allouées à l'enseignement de l'UNSS ? ( ils font dejà 4 heures le midi , alors les compétitions c'est déjà du bénévolat ... mais rémunérée plus ou moins par les cours non assurés du mercredi matin ?)
enfin que répondre à une adjointe ex prof d'EPS elle même qui déclare, "vous ne corrigez pas de copies donc faire ça c'est un peu de temps , mais pas bien difficile..."
?????
je suis outrée en fait du manque de considération pour mes collègues qui s'échinent à motiver les élèves et ne sont pas reconnus dans leurs tafs.
merci d'avance pour vos réponses.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  » Jean Jaurès
avatar
amethyste
Doyen

Re: UNSS et imposition d'horaires

par amethyste le Ven 22 Juin 2018 - 9:55
J'ai toujours connu des établissements où les collègues d'EPS établissaient eux-mêmes leurs edt en fonction de la disponibilité des installations sportives et leur edt était intouchable. Peut-être contacter l'IPR d'EPS pour aborder le problème en expliquant que ces contraintes empêcheront d'aborder certaines activités ?

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
angelo imperiale
Niveau 4

Re: UNSS et imposition d'horaires

par angelo imperiale le Ven 22 Juin 2018 - 15:32
Pardon Tiphaine mais je n'arrive pas à bien comprendre ta question. Pourrais-tu, STP, reformuler pour que je puisse, peut-être, t'apporter des éléments de réponse?
Astuce
Niveau 4

Re: UNSS et imposition d'horaires

par Astuce le Ven 22 Juin 2018 - 18:35
+1
avatar
So Vox
Niveau 7

Re: UNSS et imposition d'horaires

par So Vox le Ven 22 Juin 2018 - 19:09
@tiphaine a écrit:bonjour,
pour commencer je ne suis pas prof d'EPS mais d'Histoire géo... mais j'ai deux collègues qui ne trouvent pas de réponses à leurs questions spécifiques, et tenant à leur filer un coup de main, je m'adresse à vous. voilà le topo :
nous sommes un collège rural où l'unss est organisée sur le temps du midi ( lundi mardi jeudi vendredi entre 12h30 et 13h30) , car n'ayant pas de cantines le mercredi midi, ni de transport le soir du mercredi, l'unss serait moribonde depuis longtemps si cette organisation n'avait pas été adoptée . les parents ne se déplacent pas. ou ne peuvent pas se déplacer...
Dans le cadre de la construction des emplois du temps, notre adjointe a demandé à ce que les collègues ait un emploi du temps sans mercredi matin travaillé afin d'accompagner les élèves aux différentes compétitions extérieures ( plus de 25 sorties réparties sur l'année), ce qui constitue pour beaucoup de mes collègues et moi même une sorte bénévolat imposé, banalisant les mercredis de nos collègues à des fins de prestige. l'argument principal étant que les parents d'élèves ( une minorité en fait, mais casse bonbon et élus au conseil d'administration) ont demandé que les cours d'eps soient assurés les mercredis matins  et non plus supprimés pour que nos collègues accompagnant les compet' sportives. Mais la structure qui accueille l'EPS n' a pas d'horaire extensible, et cela limite la possibilité de répartition des classes d'EPS et la variété des activités.
la question est donc la suivante: que faire face à cette imposition d'emploi du temps? est ce que cela rentre dans les 3 heures allouées à l'enseignement de l'UNSS ? ( ils font dejà 4 heures le midi , alors les compétitions c'est déjà du bénévolat ... mais rémunérée plus ou moins par les cours non assurés du mercredi matin ?)
enfin que répondre à une adjointe ex prof d'EPS elle même qui déclare, "vous ne corrigez pas de copies donc faire ça c'est un peu de temps , mais pas bien difficile..."
?????
je suis outrée en fait du manque de considération pour mes collègues qui s'échinent à motiver les élèves et ne sont pas reconnus dans leurs tafs.
merci d'avance pour vos réponses.

Bonjour,
Je ne comprends pas tout mais je tente un truc... ^^
Les 3 heures d'UNSS sont un forfait. Si les collègues font, individuellement, 4 heures par semaine (?), c'est déjà hors du forfait, si on rajoute à ce dépassement les compétitions, sur une année complète, c'est pire...
Le dépassement du forfait n'ouvre aucun droit à compensation.
Solution : diminuer les horaires UNSS hebdomadaires placés lors des pauses méridienne, et faire une estimation des temps de compétition (comprenant les déplacements avec élèves inclus) afin de ne pas dépasser le forfait. Lisser ces temps sur l'année.
...Ou stopper les activités de l'AS une fois le forfait annuel dépassé... mais là c'est pas forcément chouette pour les élèves...

Par avance désolée si je n'ai pas bien saisi le sens de votre intervention.

ps : no comment quant à la piètre tentative de justification de la principale adjointe...
avatar
angelo imperiale
Niveau 4

Re: UNSS et imposition d'horaires

par angelo imperiale le Ven 22 Juin 2018 - 21:54
Je ne comprends pas ce passage :

"Dans le cadre de la construction des emplois du temps, notre adjointe a demandé à ce que les collègues ait un emploi du temps sans mercredi matin travaillé afin d'accompagner les élèves aux différentes compétitions extérieures ( plus de 25 sorties réparties sur l'année), ce qui constitue pour beaucoup de mes collègues et moi même une sorte bénévolat imposé, banalisant les mercredis de nos collègues à des fins de prestige. l'argument principal étant que les parents d'élèves ( une minorité en fait, mais casse bonbon et élus au conseil d'administration) ont demandé que les cours d'eps soient assurés les mercredis matins et non plus supprimés pour que nos collègues accompagnant les compet' sportives."

L'adjointe veut que les profs d'EPS ne travaillent pas le mercredi matin et l'argument principal est que les parents d'élèves demandent que les cours d'EPS soient assurés les mercredis matin???? Je ne comprends pas.. désolé

En quoi libérer les mercredis matins constitue une sorte de bénévolat imposé?
avatar
ycombe
Modérateur

Re: UNSS et imposition d'horaires

par ycombe le Ven 22 Juin 2018 - 22:11
Si je comprends bien, l'UNSS est sur le temps de midi sauf les compet qui sont le mercredi. Il y a des cours d'EPS le mercredi matin, ce qui fait que lors des compet, des cours d'EPS sont supprimés  le mercredi matin.

Les parents râlent. Bon, c'est un pléonasme. Ils râlent parce que des cours d'EPS sont supprimés le mercredi matin, à cause des compet. Comme l'administration ne sait pas faire autre chose que céder aux parents (c'est triste à dire mais c'est fréquent), ils décident de faire les EdT de manière à ce que les cours d'EPS ne soient pas le mercredi matin.

Alors deux questions se posent:
1) la disponibilité des équipements sportifs peut-elle se faire sans mercredi matin? Si la réponse est non, l'administration ne peut pas maintenir son projet, il faut faire intervenir l'IPR sur le programme et les activités à faire.
2) L'accompagnement aux compet est-il en plus du forfait UNSS? Si oui, pas de problème: faites-le rentrer dans le forfait UNSS et faites savoir en CA que la moitié des activités UNSS seront supprimés et pourquoi.

Ajoutez aussi que les sorties scolaires qui suppriment des heures de cours doivent toutes être interdites, au nom de l'égalité des fonctionnaires devant la règle.


Dernière édition par ycombe le Sam 23 Juin 2018 - 0:26, édité 1 fois

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: UNSS et imposition d'horaires

par frimoussette77 le Ven 22 Juin 2018 - 22:37
Bon, la demande des parents n'a rien d'illégitime. Si on sait par avance que son enfant n'aura pas EPS, 25 fois dans l'année (c'est ce qui est écrit plus haut) il y a quand même de quoi être surpris et fort mécontent. Sauf si votre enfant déteste le sport !
avatar
ycombe
Modérateur

Re: UNSS et imposition d'horaires

par ycombe le Ven 22 Juin 2018 - 22:51
@frimoussette77 a écrit:Bon, la demande des parents n'a rien d'illégitime. Si on sait par avance que son enfant n'aura pas EPS, 25 fois dans l'année (c'est ce qui est écrit plus haut) il y a quand même de quoi être surpris et fort mécontent. Sauf si votre enfant déteste le sport !
Il est assez peu probable que tous les profs d'EPS accompagnent toutes les sorties en compétition. En général, seul le professeur d'EPS qui assure le sport accompagne à la compétition.

Mais la question mérite d'être posée.

Combien de mercredi annulés par professeur d'EPS ?

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Contenu sponsorisé

Re: UNSS et imposition d'horaires

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum