Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pseudo-intello
Neoprof expérimenté

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par pseudo-intello le Sam 23 Juin 2018, 01:38
... et les enseignants sont obligés de se taper la présence jusqu'au 6 juillet, de toutes manières.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Balthazaard le Sam 23 Juin 2018, 01:58
@Cowabunga a écrit:
@Rabelais a écrit:Bon.
La question des vacances scolaires est un faux problème.
Le niveau catastrophique de nos élèves n’est pas à chercher dans le calendrier scolaire .
Que les élèves viennent jusqu’en juillet ne changera rien à leur absence d’apprentissage.
La vérité est ailleurs, je ne comprends pas qu’on cherche à rogner sur les vacances depuis des années.
Alors, il est vrai que deux mois à traîner au milieu des tours jusqu’à des heures indues est un chemin un peu long et contre productif pour nos élèves de banlieue mais encore une fois, réduire le temps de vacances ne résoudra pas ce phénomène d’errance des enfants et de désœuvrement.
C’est essayer de résoudre les maux de la Société en cachant les poussières sous le tapis.
+1000!

De toute façon il y en a ici qui sont contents, j'espère pour eux qu'ils pourront vivre les 5 semaines de congés avec 40h par semaine dans l'enseignement, ils seront aux anges. Ne manque que l'intérêt des élèves.
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Ramanujan974 le Sam 23 Juin 2018, 05:21
Une autre solution serait d'étendre le calendrier scolaire en vigueur à la Réunion à l'ensemble du territoire.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Monarque

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Fires of Pompeii le Sam 23 Juin 2018, 08:06
Non merci... je ne vois pas l'intérêt d'avoir des semaines de vacances en plein hiver.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Elaïna le Sam 23 Juin 2018, 08:12
@Eleanor Rigby a écrit:
@Elaïna a écrit: Moi aussi. Ici le lycée a fermé le 8 juin pour les secondes. On arrive à près de trois mois de vacances... sachant que dans l'année, la plupart de mes secondes faisaient 8h30-17h45...

Qu'est-ce qui justifie qu'un établissement ferme ses portes aux élèves le 8 juin quand la première épreuve du Bac est le 18 juin ? Préparer les salles ne prend pas une semaine...

Les conseils ayant eu lieu pour les secondes entre le 1er et le 7, le CDE a dû estimer que ça ne valait plus le coup...

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Elaïna le Sam 23 Juin 2018, 08:16
@Balthazaard a écrit:
@Cowabunga a écrit:
@Rabelais a écrit:Bon.
La question des vacances scolaires est un faux problème.
Le niveau catastrophique de nos élèves n’est pas à chercher dans le calendrier scolaire .
Que les élèves viennent jusqu’en juillet ne changera rien à leur absence d’apprentissage.
La vérité est ailleurs, je ne comprends pas qu’on cherche à rogner sur les vacances depuis des années.
Alors, il est vrai que deux mois à traîner au milieu des tours jusqu’à des heures indues est un chemin un peu long et contre productif pour nos élèves de banlieue mais encore une fois, réduire le temps de vacances ne résoudra pas ce phénomène d’errance des enfants et de désœuvrement.
C’est essayer de résoudre les maux de la Société en cachant les poussières sous le tapis.
+1000!

De toute façon il y en a ici qui sont contents, j'espère pour eux qu'ils pourront vivre les 5 semaines de congés avec 40h par semaine dans l'enseignement, ils seront aux anges. Ne manque que l'intérêt des élèves.

Non, il y a aussi mon intérêt à MOI. Faire cours à 35 secondes à 16h45, c'est une purge intégrale. Ils sont crevés, moi aussi. Le soir ils n'ont pas le temps de faire leurs devoirs en rentrant à 19h chez eux. Avec moins de vacances mais des cours qui se terminent à 15-16h, ça serait tout de suite plus gérable.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Iphigénie le Sam 23 Juin 2018, 08:25
On sait bien que le sujet des vacances n'est pas avancé pour améliorer le temps de travail des élèves mais celui des parents...plus les élèves travaillent plus les parents sont disponibles. Ceux qui bêlent le plus fort contre les professeurs feraient bien d'y penser à deux fois: par exemple les journalistes de radio et de television qui arrêtent leurs émissions de fin juin à début septembre. Pour les autres qui ont reellement des problèmes de garde, c'est étrange qu'on ne pense pas du tout, par contre, à remettre en cause les horaires excessifs dédiés au travail. Bref, comme toujours, l'école a bon dos, comme l'agneau de La Fontaine, et toujours dans le même sens, celui de l'asservissement général. ...
Poupoutch
Poupoutch
Esprit éclairé

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Poupoutch le Sam 23 Juin 2018, 08:28
@Marc Smith a écrit:
Je serai favorable à une année scolaire mieux répartie avec davantage de semaines de cours et moins d'heures de cours par semaine.

Après en collège c'est surement différent sachant que les cours finissent plus tard.

@Elaïna a écrit:
Non, il y a aussi mon intérêt à MOI. Faire cours à 35 secondes à 16h45, c'est une purge intégrale. Ils sont crevés, moi aussi. Le soir ils n'ont pas le temps de faire leurs devoirs en rentrant à 19h chez eux. Avec moins de vacances mais des cours qui se terminent à 15-16h, ça serait tout de suite plus gérable.

Ce que l'on oublie trop souvent en lorgnant du côté de l'étranger, c'est que si les journées sont organisées autrement, c'est aussi (surtout?) parce que la culture y est différente.
Pour prendre un exemple, aux pays-bas, la journée de cours se termine plus tôt qu'en France, mais elle commence tôt et surtout, parce que les repas sont pris de telle manière qu'il n'y ait pas de pause déjeuner, n'est pas interrompue par 1 à 2h de pause méridienne. De plus, les horaires de travail sont également différents (le repas du soir étant en général pris plus tôt qu'en France, la pause méridienne étant rare ou restreinte), et l'organisation du travail dans le couple aussi. Cela permet aux parents (ou au moins l'un d'eux) d'être libérés de leur travail pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école.
En France, si on ne modifie que les horaires de l'école, il faudra bien trouver un système pour garder Kevin de 15h à 18h, le temps que papa-maman le récupèrent : ce seront les profs qui s'y colleront, à coups de dispositif de soutien, etc. Donc, à part pour quelques élèves ayant un parent au foyer ou une nounou, la journée ne sera pas plus courte.
Bref, selon moi, s'attaquer aux vacances pour autre chose que pour la forme suppose un changement en profondeur des habitudes sociales et ça, je pense que beaucoup n'y sont absolument pas prêts....

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Chocolat le Sam 23 Juin 2018, 08:37
S'ils veulent moins de vacances, il va falloir proposer des journées de cours allégées : la France est le seul pays européen qui impose des journées d'adultes à des gamins !

_________________
Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Hypermnestre
Hypermnestre
Fidèle du forum

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Hypermnestre le Sam 23 Juin 2018, 08:41
- M Blanquer ! Regardez-là, au fond ! Deux-trois jeunes qui veulent encore devenir enseignants !
- Comment ? Malgré les salaires, le gel du point d'indice, les conditions de travail, les directions, les parents, les IPR, les programmes qui changent aussi vite et radicalement que les lubies pédagogiques, les pressions diverses, les classes de 36... ? Vite, supprimons des jours de vacances !
avatar
Cath
Bon génie

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Cath le Sam 23 Juin 2018, 08:44
Quels 3 mois de vacances ? Les profs sont pris jusqu'au 10 juillet et reprennent le 31 août : ils ont donc un gros mois 1/2 de vacances.
On peut sûrement allonger la période de cours des élèves en juin (enfin, s'ils daignent venir) au lycée en organisant mieux les épreuves du bac, mais c'est tout. Là, ils arrêtent début juin, mais il n'y a de toute façon personne pour les "garder" : les profs sont pris par les examens.
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Chocolat le Sam 23 Juin 2018, 08:49
@Cath a écrit:Quels 3 mois de vacances ? Les profs sont pris jusqu'au 10 juillet et reprennent le 31 août : ils ont donc un gros mois 1/2 de vacances.
On peut sûrement allonger la période de cours des élèves en juin (enfin, s'ils daignent venir) au lycée en organisant mieux les épreuves du bac, mais c'est tout. Là, ils arrêtent début juin, mais il n'y a de toute façon personne pour les "garder" : les profs sont pris par les examens.


Aussi !

_________________
Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Celadon le Sam 23 Juin 2018, 08:54
Vous aurez la retraite calculée sur les 25 meilleures années, vous aurez les vacances du privé. Sauf que le boulot devant une classe n'a rien à voir avec le boulot du privé. Mais ça...
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Elaïna le Sam 23 Juin 2018, 08:59
J'imagine qu'il serait possible d'alléger la charge quotidienne pour tout le monde.
Soyons honnêtes, reconnaissons que pour un élève de seconde, 8h-18h assis sur une chaise, même pour la petite-mignonne-studieuse, c'est terrible. Et c'est aussi idiot dans la mesure où il faudrait pouvoir favoriser le travail personnel pour faire digérer les choses apprises en classes. Avec des moyens, il devrait être possible de faire finir les cours à 15 ou 16h et organiser une vraie étude surveillée et accompagnée.
Avec des moyens, il serait aussi possible de maintenir les cours en lycée jusqu'à fin juin pour les secondes, en payant les correcteurs du bac de façon attrayante - on éviterait de mobiliser tout le monde en ne gardant que le nécessaire pour corriger. Là par exemple, j'étais de réserve. Dans mon jury, deux collègues ne se sont pas présentés pour récupérer leurs copies (sans justification). Résultat, je suis mobilisée aussi. Il y a une perte d'énergie bien réelle.

Après, j'aime ce mois de juin où j'ai du temps pour me poser entre deux copies, deux réunions, etc. Mais ma vie serait clairement plus confortable avec moins de vacances mais des journées moins longues et moins éprouvantes avec les cours qui se terminent à 18h.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Cath
Bon génie

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Cath le Sam 23 Juin 2018, 09:17
Tu auras les deux : des journées de cours plus courtes, que tu feras suivre par les études surveillées (faut bien que tu remplisses ton ORS).
Et le tout avec moins de vacances,
avatar
Randoschtroumf
Niveau 4

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Randoschtroumf le Sam 23 Juin 2018, 09:39
Dans le primaire, avec la réforme des rythmes scolaires, on a vu ce qu'a donné le raccourcissement de la journée de classe...
Dans beaucoup de communes, davantage de temps en collectivité pour les enfants et une demi-journée de classe supplémentaire pour les enseignants ( sans finir franchement plus tôt).

Dans le primaire, on finit également le 7 juillet (sans parler éventuellement du temps dédié à ranger, préparer matériellement la classe pour beaucoup d'enseignants ).
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par XIII le Sam 23 Juin 2018, 12:31
Le syndicat des moniteurs de ski SNMSF (ESF), "l'armée rouge" compte 17 000 syndiqués (obligatoire pour travailler...) est plus puissant que 800 000 enseignants...comme quoi nous sommes vraiment des moutons avec la FSU et l'UNSA comme bergers. Ce syndicat FAIT la pluie et le beau temps sur le calendrier des vacances scolaires...

https://www.linfodurable.fr/le-syndicat-des-moniteurs-de-ski-tourne-la-page-chabert-4054

Et que l'on arrête de me dire qu'être syndiqué ne sert à rien...
Caspar
Caspar
Bon génie

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Caspar le Sam 23 Juin 2018, 12:45
Les journées longues arrangent les parents qui travaillent, puisque nous sommes aussi une garderie nationale.

Raccourcir les vacances entraînerait aussi des frais il me semble: chauffage, éclairage, entretien des locaux... Je ne crois pas vraiment non plus aux fameuses "35 heures dans l'établissement": je pense que ça arrange aussi notre institutions que nous restions chez nous pour travailler, sur notre propre ordinateurs, en nous chauffant et nous éclairant nous-mêmes ( déductible des impôts grâce aux "frais de bureau" je crois).
avatar
pseudo-intello
Neoprof expérimenté

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par pseudo-intello le Sam 23 Juin 2018, 12:52
@Poupoutch a écrit:
Ce que l'on oublie trop souvent en lorgnant du côté de l'étranger, c'est que si les journées sont organisées autrement, c'est aussi (surtout?) parce que la culture y est différente.
Pour prendre un exemple, aux pays-bas, la journée de cours se termine plus tôt qu'en France, mais elle commence tôt et surtout, parce que les repas sont pris de telle manière qu'il n'y ait pas de pause déjeuner, n'est pas interrompue par 1 à 2h de pause méridienne. De plus, les horaires de travail sont également différents (le repas du soir étant en général pris plus tôt qu'en France, la pause méridienne étant rare ou restreinte), et l'organisation du travail dans le couple aussi. Cela permet aux parents (ou au moins l'un d'eux) d'être libérés de leur travail pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école.
En France, si on ne modifie que les horaires de l'école, il faudra bien trouver un système pour garder Kevin de 15h à 18h, le temps que papa-maman le récupèrent : ce seront les profs qui s'y colleront, à coups de dispositif de soutien, etc. Donc, à part pour quelques élèves ayant un parent au foyer ou une nounou, la journée ne sera pas plus courte.
Bref, selon moi, s'attaquer aux vacances pour autre chose que pour la forme suppose un changement en profondeur des habitudes sociales et ça, je pense que beaucoup n'y sont absolument pas prêts....
Exactement. Dans les pays du nord, les gens quittent le boulot plus tôt que chez nus, dînent plus tôt que chez nous (voire, au Danemark, ressortent et font leur vie après le dîner, car il est parfois pris à dix-sept heures.
Quand j'étais gosse, je me souviens, lors de mes rares incursions en Allemagne, que des tas de magasins fermaient à dix-set heures. Et puis de toutes manières, puisqu'on parle gosses et école, on soulignera que les mères de famille, surtout de jeunes enfants, sont nettement plus souvent mères au foyer.
En France, on ne peut absolument pas transposer cela. Les changments à faire seraient trop profonds, trop nombreux, et pas forcément souhaités.

@Celadon a écrit:Vous aurez la retraite calculée sur les 25 meilleures années, vous aurez les vacances du privé. Sauf que le boulot devant une classe n'a rien à voir avec le boulot du privé. Mais ça...
Vrai aussi.
Mon premier job consistait à arpenter le mazout 7 heures par jour l'été de la fameuse canicule de 2003. Vous imaginerez sans peine à quel point cela pouvait être fatiguant, et physiquement éprouvant.
Mais j'ai tenu, et même, après m’être rafraîchie, les débuts de soirée, j'étais relativement en forme (avant de tomber comme une masse, à cause de la fatigue, à une heure décente).

Je n'aurais jamais tenu (et ne tiendrais jamais) 35 heures par semaine face à des classes difficiles.
Laotzi
Laotzi
Fidèle du forum

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Laotzi le Sam 23 Juin 2018, 13:18
Les secondes GT ont 28h de cours pour la plupart d'entre eux il me semble (hors option...). Cela tient facilement en 4,5 jours sur un horaire de 8h-16h. D'ailleurs, dans mon lycée, on termine au plus tard à 17h (et pas de cours le samedi matin). Il y en aura 26h dans la nouvelle classe de seconde à la rentrée 2019 (hors options).
Quant à faire cours aux secondes jusqu'à fin juin, je veux bien, mais en dehors même du problème de la correction du bac (bientôt résolue avec la réforme puisqu'il n'y aura plus que la philo qui ne s'enseigne pas en seconde, et le grand oral qui sera peut-être fin juin comme il n'y a pas de correction), les élèves de seconde ne viennent presque plus en classe dès la fin du mois de mai, et plus du tout après leur conseil de classe. Donc si c'est pour faire un mois de garderie avec cinq élèves par classe, très peu pour moi, je ne suis pas animateur. Je ne sais pas s'il est possible de retarder de beaucoup la question de l'orientation, puisque le calendrier actuel amène à ce que cela soit bouclé autour de la fin du mois de juin.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Marc Smith
Marc Smith
Niveau 6

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Marc Smith le Sam 23 Juin 2018, 13:49
@Laotzi a écrit:
Quant à faire cours aux secondes jusqu'à fin juin, je veux bien, mais en dehors même du problème de la correction du bac (bientôt résolue avec la réforme puisqu'il n'y aura plus que la philo qui ne s'enseigne pas en seconde, et le grand oral qui sera peut-être fin juin comme il n'y a pas de correction), les élèves de seconde ne viennent presque plus en classe dès la fin du mois de mai, et plus du tout après leur conseil de classe. Donc si c'est pour faire un mois de garderie avec cinq élèves par classe, très peu pour moi, je ne suis pas animateur. Je ne sais pas s'il est possible de retarder de beaucoup la question de l'orientation, puisque le calendrier actuel amène à ce que cela soit bouclé autour de la fin du mois de juin.


Pour les secondes cela est grandement lié aux calendriers de leurs conseils de classe : je n'ai jamais compris pourquoi ils n'étaient pas fixés après l'arrêt des cours.

_________________
"Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme."
A. Smith (1776)

"Moins tu manges, tu bois, tu achètes des livres, moins tu vas au théâtre, au bal, au cabaret, moins tu penses, tu aimes, tu fais de la théorie, moins tu chantes, tu parles, tu fais de l'escrime, etc., et plus tu épargnes, plus tu augmentes ton trésor que ne mangeront ni les mites ni la poussière, ton capital."
K. Marx (1844)
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Oonnay le Sam 23 Juin 2018, 14:12
@Laotzi a écrit:Les secondes GT ont 28h de cours pour la plupart d'entre eux il me semble (hors option...). Cela tient facilement en 4,5 jours sur un horaire de 8h-16h. D'ailleurs, dans mon lycée, on termine au plus tard à 17h (et pas de cours le samedi matin). Il y en aura 26h dans la nouvelle classe de seconde à la rentrée 2019 (hors options).
Quant à faire cours aux secondes jusqu'à fin juin, je veux bien, mais en dehors même du problème de la correction du bac (bientôt résolue avec la réforme puisqu'il n'y aura plus que la philo qui ne s'enseigne pas en seconde, et le grand oral qui sera peut-être fin juin comme il n'y a pas de correction), les élèves de seconde ne viennent presque plus en classe dès la fin du mois de mai, et plus du tout après leur conseil de classe. Donc si c'est pour faire un mois de garderie avec cinq élèves par classe, très peu pour moi, je ne suis pas animateur. Je ne sais pas s'il est possible de retarder de beaucoup la question de l'orientation, puisque le calendrier actuel amène à ce que cela soit bouclé autour de la fin du mois de juin.
En 1983 en seconde technique, mon EdT était de 40H hebdomadaires, mes parents étaient à 39H en travaillant. Nous rentrions la seconde semaine de septembre, avions 1 semaine en octobre et une semaine en février et terminions mi juin.
avatar
anthracite
Niveau 7

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par anthracite le Sam 23 Juin 2018, 16:06
En 1983 en seconde technique, mon EdT était de 40H hebdomadaires,
Tu imagines le coût pour le contribuable ? Aucune chance qu'on y revienne. L'élève verra son volume horaire de cours diminué, et il sera de sa responsabilité, de son "mérite", de s’entraîner et finir de s'instruire tout seul. Ou via des cours privés si les parents peuvent se le permettre... Evil or Very Mad
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 8

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Graisse-Boulons le Sam 23 Juin 2018, 16:09
[quote="Daphné"]Encore ce vieux serpent de mer qui revient, encore et toujours... Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 248604097 Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 1665347707 [/quote]

Zet' marrants vous, s'il ne manquait pas l'équivalent de deux mois de salaire à notre salaire annuel pour rejoindre les salaires des autres fonctionnaires de même niveau, personne ne chercherait d'explication...et préparez vous : avec les primes octroyées aux autres pour compenser le gel du point, la "légende" parlera bientôt de "9 mois répartis sur 12"...
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Paleoprof le Sam 23 Juin 2018, 16:44
@XIII a écrit:Le syndicat des moniteurs de ski SNMSF (ESF), "l'armée rouge" compte 17 000 syndiqués (obligatoire pour travailler...) est plus puissant que 800 000 enseignants...comme quoi nous sommes vraiment des moutons avec la FSU et l'UNSA comme bergers. Ce syndicat FAIT la pluie et le beau temps sur le calendrier des vacances scolaires...

https://www.linfodurable.fr/le-syndicat-des-moniteurs-de-ski-tourne-la-page-chabert-4054

Et que l'on arrête de me dire qu'être syndiqué ne sert à rien...

Et bien les syndicats du secteur du tourisme s'y mettront et arguant les millions d'euros de chiffre d'affaire manquants , cette histoire de vacances raccourcies tombera à l'eau ( titanic )

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 3201648960   pingouin
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 8

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 2 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Graisse-Boulons le Sam 23 Juin 2018, 17:03
[quote="XIII"]Le syndicat des moniteurs de ski SNMSF (ESF), "l'armée rouge" compte 17 000 syndiqués (obligatoire pour travailler...) est plus puissant que 800 000 enseignants...comme quoi nous sommes vraiment des moutons avec la FSU et l'UNSA comme bergers. Ce syndicat FAIT la pluie et le beau temps sur le calendrier des vacances scolaires...

https://www.linfodurable.fr/le-syndicat-des-moniteurs-de-ski-tourne-la-page-chabert-4054

Et que l'on arrête de me dire qu'être syndiqué ne sert à rien...[/quote]

Etre syndiqué, pour un enseignant, c'est se battre dans l'intérêt des autres fonctionnaires : c'est la même bourse qui nous rémunère et son périmètre à plutôt tendance à se réduire...depuis que les "combats" sont "unitaires", il faut négocier en lâchant certaines choses pour en obtenir d'autres et mon petit doigt (15/20 ans d'observation), m'a fait remarquer la chose suivante : à la fin, on toujours fini par lâcher les profs qui sont les plus nombreux pour obtenir des choses. La conclusion est toujours la même et on demande aux profs de se réjouir de ce que les "catégorieC-les-pauvres" aient plus de ci, que les infirmiers ou que sais-je ? aient "enfin" plus de ça, le tout dans une ambiance "qu'est-ce qu'on est gentils et chevaleresques de penser aux autres" qui m'insupporte avec une intensité qui est croissante en suivant le décrochage progressif des enseignants...Pardon, hein.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum