Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Balthazaard
Sage

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Balthazaard le Dim 24 Juin 2018 - 12:20
@mistinguette a écrit:Je sais que c’est polémique, mais dans n’impoRte quelle boîte ça semblerait pas aberrant, de se réunir, de prendre le temps de faire un bilan de l’annee,  de discuter du calendrier et des temps forts de l’an prochain. Mais nous tout doit rouler par pensée magique et télépathie

Pour les employés, pas sur, sauf à écouter le patron raconter ce qu'il veut bien dire? Parce que malgré notre soi-disant statu de cadre c'est ce que nous sommes.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Balthazaard le Dim 24 Juin 2018 - 12:20
@Caspar a écrit:
@mistinguette a écrit:Je sais que c’est polémique, mais dans n’impoRte quelle boîte ça semblerait pas aberrant, de se réunir, de prendre le temps de faire un bilan de l’annee,  de discuter du calendrier et des temps forts de l’an prochain. Mais nous tout doit rouler par pensée magique et télépathie

Pour cela deux jours suffisent largement à mon avis.


Tu te souviens des deux journées de pré-rentrée ? Beaucoup de blabla et pas grand chose d'utile.

Non trois au début avec Ségo.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Balthazaard le Dim 24 Juin 2018 - 12:24
@EdmondDantès a écrit:
@Will.T a écrit:
@Marc Smith a écrit:
Et je précise que mon idée n'est pas de travailler plus pour gagner moins, mais de travailler mieux, avec des volumes horaires mieux répartis sur l'année scolaire.
En diminuant les vacances de toussaint et en allongeant la présence et le travail effectif des élèves jusqu'à fin juin, ce n'est certes pas travailler plus pour gagner moins, mais travailler plus pour gagner autant, sans garantie de mieux.
Quant aux vacances de toussaint, elles sont au contraire bienvenues, j'y arrive en général bien crevé.

Notre pvr d'achat est rogné d'année en année. Les vacances sont clairement une des rares compensations. Je n'ai aucune envie qu'on "en discute".
Je pense que le passage en gras résume tout.
Bravo!!!
Je crois et il semble que certains ici n'aient pas pris conscience de la crise de recrutement que subit le métier.
CHAQUE fois que nous avons abandonné un soi-disant avantage en échange d'autre chose, nous l'avons perdu et RIEN obtenu en contrepartie malgré les promesses. Tant de naïveté est incroyable.


Dernière édition par Balthazaard le Dim 24 Juin 2018 - 12:25, édité 1 fois
Caspar
Caspar
Bon génie

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 12:25
@Balthazaard a écrit:
@Caspar a écrit:
@mistinguette a écrit:Je sais que c’est polémique, mais dans n’impoRte quelle boîte ça semblerait pas aberrant, de se réunir, de prendre le temps de faire un bilan de l’annee,  de discuter du calendrier et des temps forts de l’an prochain. Mais nous tout doit rouler par pensée magique et télépathie

Pour cela deux jours suffisent largement à mon avis.


Tu te souviens des deux journées de pré-rentrée ? Beaucoup de blabla et pas grand chose d'utile.

Non trois au début avec Ségo.

Oui, grâce à elle nous avons aussi droit à l'heure de vie de classe, le bulletin en trois colonnes, le livret de l'élève de 6ème traumatisé par son arrivée au collège qui se sent "comme un spaghetti au fond de l'écumoire", et on devait supporter Allègre en même temps.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Balthazaard le Dim 24 Juin 2018 - 12:26
Cela marque la date où j'ai commencé à ne considérer mon métier que comme alimentaire.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Iphigénie le Dim 24 Juin 2018 - 13:50
@Cicyle a écrit:
@Marc Smith a écrit:
@pseudo-intello a écrit:
@Marc Smith a écrit:

Lorsque Blanquer dit (je cite) "Il y a un sujet des vacances en France. Ça fait longtemps que je dis que l'on va devoir le poser, tranquillement mais sûrement". Au moment de la discussion, c'est là dessus qu'il faudra insister. Élèves comme professeurs, je constate à chaque fois que les une ou deux dernières semaines en fonction du calendrier scolaires sont souvent pénibles. Rallonger l'année scolaire en diminuant le volume horaire me parait plutôt une bonne idée.  

Les dernières semaines sont pénibles, précisément aprce qu'elles sont le dernières et que les élèves ont les vacances en ligne de mire. Quoi que tu fasses, il y aura toujours des dernières semaines.

Quant à rallonger l'année scolaire, sans rire, vous ne trouvez pas que les chaleurs du mois de juin sont déjà assez pénibles comme ça ? Vous voulez placer "l'allongement" en juillet, ou en août ? Vous pensez sincèrement que l'EN va nous payer des clims ?
Vous pensez sincèrement que les élèves viendront en classe, au lieu de se barrer en échelonné en vacances le dernier mois de l'année parce que "c'est moins cher" ? (et pire : se barrer puis revenir, en parfait tourisme, complètement à la ramasse après sa semaine de vacances)

... d'autant qu'on est bien d'accord, si les 8 semaines de congés d'été se muent en 4, ou 5, les tarifs vont monter en conséquence, pour que le secteur du tourisme "rattrape" la perte liée au raccourcissement de la haute saison. Avec un salaire de prof, on ne pourrait plus partir, et les non-profs classe moyenne ne le opurraient qu'en partant en temps scolaire. Une fois de plus, nous serions les seuls neuneus vraiment coincés dans nos classes.


Les dernières semaines de cours sont pénibles parce que les emplois du temps des élèves sont hallucinants. Je persiste et signe : un gamin qui doit se lever entre 5 et 6 heures pour pouvoir être en cours à 8 heures et pour terminer à 18 heures et rentrer chez lui pas avant 19 heures (et c'est courant dans mon lycée), je ne voit pas comment il peut s'organiser pour ses devoirs et sa vie sociale !

Concernant les chaleurs et le mois de juillet-août, les arguments sont recevables. Pourquoi pas imaginer un système dans lequel les élèves seraient présents jusque fin juin en organisant les conseils de classe du troisième trimestre à la toute fin d'année. Et raccourcir les vacances de la Toussaint, qui n'apportent rien au secteur du tourisme, et viennent beaucoup trop tôt dans l'année scolaire ?

Et je précise que mon idée n'est pas de travailler plus pour gagner moins, mais de travailler mieux, avec des volumes horaires mieux répartis sur l'année scolaire.
Pour la première partie de la phrase en gras : peu importe ce que pensent les industriels du tourisme !! Ça n'est pas le but des vacances scolaires. Le but des vacances scolaires est que les élèves se reposent. Alors certes dans les faits ils sont écoutés. Mais si dès le départ on les prend en compte, on ne va pas avancer.
Pour ce qui est de l'utilité de ces vacances, je suis toujours arrivée totalement épuisée début novembre et j'ai toujours trouvé le tunnel septembre-décembre très très difficile. Ces vacances sont celles qui me paraissent le plus indispensables… Comme quoi…
Je précise que je parle ici de mon ressenti en tant qu'élève, pas en tant qu'enseignante (bon, il est sensiblement le même).
Bah oui, les vacances de Toussaint sont apparues quand on a cessé de rentrer le 1er octobre: c'etait déjà une compensation au rabais pour la creation d'un trimestre de 4 mois.... ;-)
corailc
corailc
Fidèle du forum

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par corailc le Dim 24 Juin 2018 - 14:02
Raccourcir les vacances, ce ne serait pas ce qui se trame, ce dont Elyas faisait allusion avant-hier?

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
Li-Li
Li-Li
Érudit

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Li-Li le Dim 24 Juin 2018 - 14:10
@Will.T a écrit:
@Marc Smith a écrit:
Et je précise que mon idée n'est pas de travailler plus pour gagner moins, mais de travailler mieux, avec des volumes horaires mieux répartis sur l'année scolaire.
En diminuant les vacances de toussaint et en allongeant la présence et le travail effectif des élèves jusqu'à fin juin, ce n'est certes pas travailler plus pour gagner moins, mais travailler plus pour gagner autant, sans garantie de mieux.
Quant aux vacances de toussaint, elles sont au contraire bienvenues, j'y arrive en général bien crevé.

Notre pvr d'achat est rogné d'année en année. Les vacances sont clairement une des rares compensations. Je n'ai aucune envie qu'on "en discute".

Je suis entièrement d'accord, si on nous allonge le temps de présence il va falloir une compensation, dans aucun corps de métier on accepterait de venir travailler en plus sans rien en échange. Et je fais déjà 35 heures suivant le décret qui indique le temps de travail des enseignements, je fais même plus.
Déjà que l'on va vers une perte du paritarisme dans le métier, ensuite moins de vacances et puis on va nous demander de surveiller la cantine et des études. Bon bah clairement, je fuis.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par XIII le Dim 24 Juin 2018 - 15:15
Parmi les enseignants les moins biens payés d'Europe loin derrière les Allemands ou les Espagnols, nous effectuons le plus grand nombre d'heures devant les élèves avec un taux d'encadrement le plus faible...Et on voudrait encore nous faire croire que nous sommes des privilégiés en rognant sur nos "vacances" après l'avoir fait sur nos salaires ?!! Dans la 5 ème puissance économique du monde je trouve cela indécent et digne des plus sombres régimes.

avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par XIII le Dim 24 Juin 2018 - 15:16
@corailc a écrit:Raccourcir les vacances, ce ne serait pas ce qui se trame, ce dont Elyas faisait allusion avant-hier?

La modification de nos ORS voulue sous l'ère Hollande votée par la FSUUnsa le permettra...
Caspar
Caspar
Bon génie

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 15:18
@XIII a écrit:Parmi les enseignants les moins biens payés d'Europe loin derrière les Allemands ou les Espagnols, nous effectuons le plus grand nombre d'heures devant les élèves avec un taux d'encadrement le plus faible...Et on voudrait encore nous faire croire que nous sommes des privilégiés en rognant sur nos "vacances" après l'avoir fait sur nos salaires ?!! Dans la 5 ème puissance économique du monde je trouve cela indécent et digne des plus sombres régimes.


Euh, là j'ai des doutes...
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par XIII le Dim 24 Juin 2018 - 15:21
@Caspar a écrit:
@XIII a écrit:Parmi les enseignants les moins biens payés d'Europe loin derrière les Allemands ou les Espagnols, nous effectuons le plus grand nombre d'heures devant les élèves avec un taux d'encadrement le plus faible...Et on voudrait encore nous faire croire que nous sommes des privilégiés en rognant sur nos "vacances" après l'avoir fait sur nos salaires ?!! Dans la 5 ème puissance économique du monde je trouve cela indécent et digne des plus sombres régimes.


Euh, là j'ai des doutes...

Oui dans le primaire juste derrière les Pays Bas.
Caspar
Caspar
Bon génie

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 15:24
Je pensais au secondaire.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 8

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Graisse-Boulons le Dim 24 Juin 2018 - 17:09
@XIII a écrit:Parmi les enseignants les moins biens payés d'Europe loin derrière les Allemands ou les Espagnols, nous effectuons le plus grand nombre d'heures devant les élèves avec un taux d'encadrement le plus faible...Et on voudrait encore nous faire croire que nous sommes des privilégiés en rognant sur nos "vacances" après l'avoir fait sur nos salaires ?!! Dans la 5 ème puissance économique du monde je trouve cela indécent et digne des plus sombres régimes.


Une partie des explications se trouve ici :
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3303536?sommaire=3353488#titre-bloc-3

- La France est au premier rang en ce qui concerne les dépenses des administrations publiques (figure 5);
- La protection sociale représente 43.3% des dépenses publiques contre 9.6% pour tout ce qui concerne l'enseignement (dont nos salaires, mais pas seulement). (figure 4).

- Il se trouve que l'Allemagne, par exemple, n'a pas restaurants scolaires. Chez nous, on trouve sur ce forum des collègues qui trouveraient "normal" que les repas soient gratuits alors qu'ils ne sont "que" subventionnés (pour les élèves uniquement);
- Il se trouve que nous avons des agents à l'année alors qu'ailleurs, pour l'entretient on fait appel à des entreprises, au coup par coup;
- Il se trouve aussi que chez nous, une baisse de 5 Euros des APL, ça fait hurler beaucoup de profs;
- Il se trouve aussi que lorsque notre président constate que l'on dépense des fortunes dans le social sans pour autant éliminer la pauvreté, on ne veut même pas se poser la question : on hurle préventivement car il est question d'aides sociales...ets...ets...

Comme notre budget d'état n'est ni magique ni élastique, il va bien falloir se rendre compte, un jour, qu'un fonctionnaire ne peut pas à la fois vouloir garder notre système tel qu'il est ET, dans le même temps, être payé comme dans les autres pays ou, en effet, on rémunère un peu plus le travail.
Babarette
Babarette
Grand Maître

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Babarette le Dim 24 Juin 2018 - 17:16
Pardon Graisse-Boulons, mais là, c'est quand même franchement incroyable d'écrire des choses pareilles. Tu crois que c'est avec un n à 550€ par mois, on sort de la pauvreté? Plutôt que de le supprimer "parce que la personne reste dans la pauvreté", on ne pourrait pas... l'augmenter?

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
freche
freche
Esprit éclairé

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par freche le Dim 24 Juin 2018 - 17:21
@Oonnay a écrit:
@Laotzi a écrit:Les secondes GT ont 28h de cours pour la plupart d'entre eux il me semble (hors option...). Cela tient facilement en 4,5 jours sur un horaire de 8h-16h. D'ailleurs, dans mon lycée, on termine au plus tard à 17h (et pas de cours le samedi matin). Il y en aura 26h dans la nouvelle classe de seconde à la rentrée 2019 (hors options).
Quant à faire cours aux secondes jusqu'à fin juin, je veux bien, mais en dehors même du problème de la correction du bac (bientôt résolue avec la réforme puisqu'il n'y aura plus que la philo qui ne s'enseigne pas en seconde, et le grand oral qui sera peut-être fin juin comme il n'y a pas de correction), les élèves de seconde ne viennent presque plus en classe dès la fin du mois de mai, et plus du tout après leur conseil de classe. Donc si c'est pour faire un mois de garderie avec cinq élèves par classe, très peu pour moi, je ne suis pas animateur. Je ne sais pas s'il est possible de retarder de beaucoup la question de l'orientation, puisque le calendrier actuel amène à ce que cela soit bouclé autour de la fin du mois de juin.
En 1983 en seconde technique, mon EdT était de 40H hebdomadaires, mes parents étaient à 39H en travaillant. Nous rentrions la seconde semaine de septembre, avions 1 semaine en octobre et une semaine en février et terminions mi juin.

Non, les souvenirs ne correspondent pas à la réalité.
http://www.education.gouv.fr/cid197/les-archives-calendrier-scolaire-partir-1960.html
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Oonnay le Dim 24 Juin 2018 - 17:52
@freche a écrit:
@Oonnay a écrit:
@Laotzi a écrit:Les secondes GT ont 28h de cours pour la plupart d'entre eux il me semble (hors option...). Cela tient facilement en 4,5 jours sur un horaire de 8h-16h. D'ailleurs, dans mon lycée, on termine au plus tard à 17h (et pas de cours le samedi matin). Il y en aura 26h dans la nouvelle classe de seconde à la rentrée 2019 (hors options).
Quant à faire cours aux secondes jusqu'à fin juin, je veux bien, mais en dehors même du problème de la correction du bac (bientôt résolue avec la réforme puisqu'il n'y aura plus que la philo qui ne s'enseigne pas en seconde, et le grand oral qui sera peut-être fin juin comme il n'y a pas de correction), les élèves de seconde ne viennent presque plus en classe dès la fin du mois de mai, et plus du tout après leur conseil de classe. Donc si c'est pour faire un mois de garderie avec cinq élèves par classe, très peu pour moi, je ne suis pas animateur. Je ne sais pas s'il est possible de retarder de beaucoup la question de l'orientation, puisque le calendrier actuel amène à ce que cela soit bouclé autour de la fin du mois de juin.
En 1983 en seconde technique, mon EdT était de 40H hebdomadaires, mes parents étaient à 39H en travaillant. Nous rentrions la seconde semaine de septembre, avions 1 semaine en octobre et une semaine en février et terminions mi juin.

Non, les souvenirs ne correspondent pas à la réalité.
http://www.education.gouv.fr/cid197/les-archives-calendrier-scolaire-partir-1960.html
Il y a la théorie et la pratique. Notre établissement était centre d'examen et avions bien été libérés mi juin.
Marc Smith
Marc Smith
Niveau 6

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Marc Smith le Dim 24 Juin 2018 - 18:13
@Graisse-Boulons a écrit:
@XIII a écrit:Parmi les enseignants les moins biens payés d'Europe loin derrière les Allemands ou les Espagnols, nous effectuons le plus grand nombre d'heures devant les élèves avec un taux d'encadrement le plus faible...Et on voudrait encore nous faire croire que nous sommes des privilégiés en rognant sur nos "vacances" après l'avoir fait sur nos salaires ?!! Dans la 5 ème puissance économique du monde je trouve cela indécent et digne des plus sombres régimes.

Une partie des explications se trouve ici :
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3303536?sommaire=3353488#titre-bloc-3

- La France est au premier rang en ce qui concerne les dépenses des administrations publiques (figure 5);
- La protection sociale représente 43.3% des dépenses publiques contre 9.6% pour tout ce qui concerne l'enseignement (dont nos salaires, mais pas seulement). (figure 4).

- Il se trouve que l'Allemagne, par exemple, n'a pas restaurants scolaires. Chez nous, on trouve sur ce forum des collègues qui trouveraient "normal" que les repas soient gratuits alors qu'ils ne sont "que" subventionnés (pour les élèves uniquement);
- Il se trouve que nous avons des agents à l'année alors qu'ailleurs, pour l'entretient on fait appel à des entreprises, au coup par coup;
- Il se trouve aussi que chez nous, une baisse de 5 Euros des APL, ça fait hurler beaucoup de profs;
- Il se trouve aussi que lorsque notre président constate que l'on dépense des fortunes dans le social sans pour autant éliminer la pauvreté, on ne veut même pas se poser la question : on hurle préventivement car il est question d'aides sociales...ets...ets...

Comme notre budget d'état n'est ni magique ni élastique, il va bien falloir se rendre compte, un jour, qu'un fonctionnaire ne peut pas à la fois vouloir garder notre système tel qu'il est ET, dans le même temps, être payé comme dans les autres pays ou, en effet, on rémunère un peu plus le travail.
alatienne

C'est un simple calcul économique : la France fait le choix de dépenser près de 60% de son PIB en dépenses publiques. C'est un choix politique.

_________________
"Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme."
A. Smith (1776)

"Moins tu manges, tu bois, tu achètes des livres, moins tu vas au théâtre, au bal, au cabaret, moins tu penses, tu aimes, tu fais de la théorie, moins tu chantes, tu parles, tu fais de l'escrime, etc., et plus tu épargnes, plus tu augmentes ton trésor que ne mangeront ni les mites ni la poussière, ton capital."
K. Marx (1844)
freche
freche
Esprit éclairé

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par freche le Dim 24 Juin 2018 - 18:46
@Oonnay a écrit:
@freche a écrit:
@Oonnay a écrit:
@Laotzi a écrit:Les secondes GT ont 28h de cours pour la plupart d'entre eux il me semble (hors option...). Cela tient facilement en 4,5 jours sur un horaire de 8h-16h. D'ailleurs, dans mon lycée, on termine au plus tard à 17h (et pas de cours le samedi matin). Il y en aura 26h dans la nouvelle classe de seconde à la rentrée 2019 (hors options).
Quant à faire cours aux secondes jusqu'à fin juin, je veux bien, mais en dehors même du problème de la correction du bac (bientôt résolue avec la réforme puisqu'il n'y aura plus que la philo qui ne s'enseigne pas en seconde, et le grand oral qui sera peut-être fin juin comme il n'y a pas de correction), les élèves de seconde ne viennent presque plus en classe dès la fin du mois de mai, et plus du tout après leur conseil de classe. Donc si c'est pour faire un mois de garderie avec cinq élèves par classe, très peu pour moi, je ne suis pas animateur. Je ne sais pas s'il est possible de retarder de beaucoup la question de l'orientation, puisque le calendrier actuel amène à ce que cela soit bouclé autour de la fin du mois de juin.
En 1983 en seconde technique, mon EdT était de 40H hebdomadaires, mes parents étaient à 39H en travaillant. Nous rentrions la seconde semaine de septembre, avions 1 semaine en octobre et une semaine en février et terminions mi juin.

Non, les souvenirs ne correspondent pas à la réalité.
http://www.education.gouv.fr/cid197/les-archives-calendrier-scolaire-partir-1960.html
Il y a la théorie et la pratique. Notre établissement était centre d'examen et avions bien été libérés mi juin.

C'est la même chose pour les centres d'examen actuellement, les élèves ne restent pas jusqu'au 6 juillet.
avatar
lisa81
Niveau 7

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par lisa81 le Dim 24 Juin 2018 - 19:01
@Oonnay a écrit:
@freche a écrit:
@Oonnay a écrit:
@Laotzi a écrit:Les secondes GT ont 28h de cours pour la plupart d'entre eux il me semble (hors option...). Cela tient facilement en 4,5 jours sur un horaire de 8h-16h. D'ailleurs, dans mon lycée, on termine au plus tard à 17h (et pas de cours le samedi matin). Il y en aura 26h dans la nouvelle classe de seconde à la rentrée 2019 (hors options).
Quant à faire cours aux secondes jusqu'à fin juin, je veux bien, mais en dehors même du problème de la correction du bac (bientôt résolue avec la réforme puisqu'il n'y aura plus que la philo qui ne s'enseigne pas en seconde, et le grand oral qui sera peut-être fin juin comme il n'y a pas de correction), les élèves de seconde ne viennent presque plus en classe dès la fin du mois de mai, et plus du tout après leur conseil de classe. Donc si c'est pour faire un mois de garderie avec cinq élèves par classe, très peu pour moi, je ne suis pas animateur. Je ne sais pas s'il est possible de retarder de beaucoup la question de l'orientation, puisque le calendrier actuel amène à ce que cela soit bouclé autour de la fin du mois de juin.
En 1983 en seconde technique, mon EdT était de 40H hebdomadaires, mes parents étaient à 39H en travaillant. Nous rentrions la seconde semaine de septembre, avions 1 semaine en octobre et une semaine en février et terminions mi juin.

Non, les souvenirs ne correspondent pas à la réalité.
http://www.education.gouv.fr/cid197/les-archives-calendrier-scolaire-partir-1960.html
Il y a la théorie et la pratique. Notre établissement était centre d'examen et avions bien été libérés mi juin.
Bonsoir,
Je confirme qu'au début des années 80 dans le lycée où j'étais ( très ) jeune prof on faisait revenir les secondes après le bac. Bon, l'EDT était allégé ( les classes aussi ) et cela n'a pas duré...
avatar
Cath
Bon génie

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Cath le Dim 24 Juin 2018 - 19:03
Au début des années 80, mon lycée était centre d'examen, l'autre lycée de la ville également, et les cours s'arrêtaient dès le 5 juin.
freche
freche
Esprit éclairé

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par freche le Dim 24 Juin 2018 - 19:36
J'étais en privé, à une époque où les établissements privés n'accueillaient pas les épreuves du bac, et on avait cours jusqu'à la fin de l'année.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Verdurette le Dim 24 Juin 2018 - 19:41
C'est trop loin, je ne me souviens pas des fins d'années entre 1971 et 1977... à part les glaces raisin au rhum de chez Petitet entre deux exos des Annales de bac au Square Saint-Lambert ... et il y avait beaucoup d'exos puisque les sujets étaient différents selon les académies. Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 2289946511
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par RogerMartin le Dim 24 Juin 2018 - 19:53
Dans les années 80, le Lycée Michelet fermait début juin "pour les épreuves du baccalauréat", donc officiellement jusqu'à une date vers le 20 juin, et ne rouvrait pas du tout après, mais sans le dire ni dire pourquoi. Pauvre naïve, y arrivant en seconde d'un collège très pourri, qui fonctionnait chaque année jusqu'au dernier jour de l'année scolaire pour le plus grand bonheur des prisonniers profs et élèves, je m'étais repointée pour trouver les grilles fermées... Il y avait un petit panneau qui annonçait : "rentrée le x septembre".

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
PabloPE
PabloPE
Érudit

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par PabloPE le Dim 24 Juin 2018 - 20:00
@Li-Li a écrit:
Je suis entièrement d'accord, si on nous allonge le temps de présence il va falloir une compensation, dans aucun corps de métier on accepterait de venir travailler en plus sans rien en échange. Et je fais déjà 35 heures suivant le décret qui indique le temps de travail des enseignements, je fais même plus.
Déjà que l'on va vers une perte du paritarisme dans le métier, ensuite moins de vacances et puis on va nous demander de surveiller la cantine et des études. Bon bah clairement, je fuis.
Aucune chance, les PE ont tous eu 36 matinées de plus par an sans aucune compensation. Quand on était au 4 jours dans les départements pilotes on travaillait déjà quelques jours de plus dans l'année. Bref ce que j'ai retenu de tout ça c'est de 1 qu'ils font ce qu'ils veulent avec nos conditions de vie (ça fait cher 36 jours de plus quand on compte les trajets et les frais de garde) et de 2 que les syndicats ne peuvent/veulent rien faire. L'argument était qu'on faisait moins d’heures par semaine (en fait on attend juste plus longtemps que les parents débauchent). Si on passe vos 18h hebdomadaires à 17h on pourra alors vous demander de venir 2 semaines de plus (avec deux heures de réunions).

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 Empty Re: Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer

par Oonnay le Dim 24 Juin 2018 - 20:03
@Verdurette a écrit:C'est trop loin, je ne me souviens pas des fins d'années entre 1971 et 1977... à part les glaces raisin au rhum de chez Petitet entre deux exos des Annales de bac au Square Saint-Lambert ... et il y avait beaucoup d'exos puisque les sujets étaient différents selon les académies. Rythmes scolaires : "Il y a un sujet des vacances en France, on va devoir le poser", estime Blanquer - Page 4 2289946511
J'ai un souvenir impérissable de mon année de seconde car je faisais aussi partie de ceux qui allaient au collège jusqu'au dernier jour. Alors finir mi juin c'était cool  Very Happy .
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum