Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Will.T le Dim 24 Juin 2018 - 9:11
Ils espèrent obtenir les mêmes droits que les Basques...

Personne, ou presque, ne le sait. Depuis 8h ce matin, les élèves de terminale du lycée de Carhaix (Finistère), planchent sur leur épreuve de mathématiques. Comme tous les candidats au bac, direz-vous. Oui mais à Carhaix, une quinzaine ou vingtaine d’entre eux oseront passer l’épreuve en breton. Inscrits au lycée Diwan, ils réclament de passer leur bac en breton. L'académie leur a refusé.
▪la suite ▪
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Aurevilly le Dim 24 Juin 2018 - 9:30
"saroyan77
Le zéro est la seule note qui doit avoir. Le FRANCAIS est la seule et unique langue officiel de notre pays. Les patois et dialectes sont parler uniquement dans les régions."Publié le24/06/18 à 08h20.
Message dans le courrier des lecteurs de 20 minutes qui publie cet article. Pour le breton, je ne sais pas, mais pour le français, on a du souci à se faire Very Happy
avatar
Petit pois
Niveau 9

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Petit pois le Dim 24 Juin 2018 - 10:30

Le breton n'est pas un dialecte ou un patois. C'est une langue à part entière.
Pour information, les notes obtenues par les élèves de Diwan Karaez au EAF et en LV au baccalauréat sont plus élevées que la moyenne de l'académie de Bretagne, qui ne sont pas dans les plus basses de France. A priori, ce ne sont donc pas ces élèves qui font baisser le niveau ...
avatar
Virvirvir
Niveau 6

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Virvirvir le Dim 24 Juin 2018 - 11:10
Attention car faire le choix de scolariser son enfant dans ce type d'établissement montre une famille ayant réfléchi sur l'éducation donnée. Le public des collèges/lycées en langue régionale se sont pas comparables au public du public, justement !
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 11:20
@Petit pois a écrit:
Le breton n'est pas un dialecte ou un patois. C'est une langue à part entière.
Pour information, les notes obtenues par les élèves de Diwan Karaez au EAF et en LV au baccalauréat sont plus élevées que la moyenne de l'académie de Bretagne, qui ne sont pas dans les plus basses de France. A priori, ce ne sont donc pas ces élèves qui font baisser le niveau ...

La distinction entre langue et dialecte est essentiellement politique de toute façon.
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Kilmeny le Dim 24 Juin 2018 - 11:26
@Caspar a écrit:
@Petit pois a écrit:
Le breton n'est pas un dialecte ou un patois. C'est une langue à part entière.
Pour information, les notes obtenues par les élèves de Diwan Karaez au EAF et en LV au baccalauréat sont plus élevées que la moyenne de l'académie de Bretagne, qui ne sont pas dans les plus basses de France. A priori, ce ne sont donc pas ces élèves qui font baisser le niveau ...

La distinction entre langue et dialecte est essentiellement politique de toute façon.

Linguistique aussi ! Le dialecte est une forme régionale d'une langue. Mais le breton n'est pas du tout une forme de français. C'est une autre langue.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 11:31
@Kilmeny a écrit:
@Caspar a écrit:
@Petit pois a écrit:
Le breton n'est pas un dialecte ou un patois. C'est une langue à part entière.
Pour information, les notes obtenues par les élèves de Diwan Karaez au EAF et en LV au baccalauréat sont plus élevées que la moyenne de l'académie de Bretagne, qui ne sont pas dans les plus basses de France. A priori, ce ne sont donc pas ces élèves qui font baisser le niveau ...

La distinction entre langue et dialecte est essentiellement politique de toute façon.

Linguistique aussi ! Le dialecte est une forme régionale d'une langue. Mais le breton n'est pas du tout une forme de français. C'est une autre langue.

Oui, je suis au courant pour le breton. Wink

Je voulais juste rappeler qu'on dit parfois qu'une langue est un dialecte qui a réussi (par exemple: le dialecte toscan est la base de l'italien moderne standard - et l'Italie un pays où les dialectes sont encore très vivaces - et si la capitale de la France était Amiens nous parlerions tous le picard ).

PS: Enfin là on commente le commentaire d'un lecteur de 20 minutes visiblement pas très futé.
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Aurevilly le Dim 24 Juin 2018 - 11:47
La situation des langues "régionales", en France, est lamentable. Alors qu'on se gargarise avec le "patrimoine" à préserver (merci Stéphane Bern!), ces langues sont en train de mourir et tout le monde s'en moque.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 11:49
@Aurevilly a écrit:La situation des langues "régionales", en France, est lamentable. Alors qu'on se gargarise avec le "patrimoine" à préserver (merci Stéphane Bern!), ces langues sont en train de mourir et tout le monde s'en moque.

Malheureusement, je pense qu'on a dépassé le pont de non retour et que ces langues vont effectivement mourir. Le basque et le catalan sont encore bien vivants (merci l'Espagne), mais qui a encore l'occitan pour langue maternelle ? Qui le parle en famille ?
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par LaMaisonQuiRendFou le Dim 24 Juin 2018 - 11:56
@Aurevilly a écrit:La situation des langues "régionales", en France, est lamentable. Alors qu'on se gargarise avec le "patrimoine" à préserver (merci Stéphane Bern!), ces langues sont en train de mourir et tout le monde s'en moque.

Je ne vois pas bien l'intérêt de ces "langues régionales". Néanmoins je n'ai rien contre leur apprentissage, j'ai entendu dire que cela était positif pour les élèves (capacité à passer d'une langue à l'autre dès le plus jeune âge).

Par exemple, quand je vois des panneaux en Breton à Nantes, je me dis que c'est vraiment n'importe quoi. Autrefois, on parlait surtout Gallo dans le pays Nantais (sauf à la limite du Morbihan actuel), pas le Breton... C'était tout juste la langue des nobles mais pas de la population.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 11:58
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Aurevilly a écrit:La situation des langues "régionales", en France, est lamentable. Alors qu'on se gargarise avec le "patrimoine" à préserver (merci Stéphane Bern!), ces langues sont en train de mourir et tout le monde s'en moque.

Je ne vois pas bien l'intérêt de ces "langues régionales". Néanmoins je n'ai rien contre leur apprentissage, j'ai entendu dire que cela était positif pour les élèves (capacité à passer d'une langue à l'autre dès le plus jeune âge).

Par exemple, quand je vois des panneaux en Breton à Nantes, je me dis que c'est vraiment n'importe quoi. Autrefois, on parlait surtout Gallo dans le pays Nantais (sauf à la limite du Morbihan actuel), pas le Breton... C'était tout juste la langue des nobles mais pas de la population.

Historique, culturel, linguistique...Une langue qui meurt c'est une perte pour l'Humanité. L'intérêt pratique est en effet limité: mettons-nous tous à l'esperanto (langue fort intéressante d'ailleurs).
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Anaxagore le Dim 24 Juin 2018 - 12:00
Il y a quand même une différence entre passer une épreuve de langue et faire comme si cela pouvait remplacer le francais en tant que langue principale.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 12:03
@Anaxagore a écrit:Il y a quand même une différence entre passer une épreuve de langue et faire comme si cela pouvait remplacer le francais en tant que langue principale.

Disons langue officielle parce langue principale je ne vois pas trop ce que tu veux dire dans ce contexte. C'était un geste militant et politique, tant pis pour eux s'ils n'ont pas leur bac.
Bosco75
Niveau 7

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Bosco75 le Dim 24 Juin 2018 - 12:06
En l'absence d'accord du ministère, les copies seront annulées.
avatar
Petit pois
Niveau 9

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Petit pois le Dim 24 Juin 2018 - 12:12
Caspar : "La distinction entre langue et dialecte est essentiellement politique de toute façon."

C'est vrai que le français est un beau dialecte.

Article L 121-3 du code de l’éducation : « La langue de l’enseignement, des examens et concours, ainsi que des thèses et mémoires dans les établissements publics et privés d’enseignement est le français, sauf exceptions justifiées par les nécessités de l’enseignement des langues et cultures régionales ».

Quant aux élèves de Diwan,( 4.318 élèves dans 47 écoles, six collèges et un lycée, et des effectifs en constante progression, + 17 % en cinq ans), ce sont effectivement des élèves dont les familles ont très souvent  une démarche militante. Pas toutes. Certains parents y cherchent ce qu'ils n'ont pas trouvé dans l'enseignement public ou privé ... Petite structure, personnel motivé, pédagogie différente, etc ... Les écoles sont auto financées à 53% (Vive le Festival des Vieilles Charrues !!! qui redistribue une partie des bénéfices au lycée de Carhaix)

N'oubliez pas que la langue bretonne a subi un acharnement qui aurait du conduire à son extinction ...  
- 1925 De Monzie : « Pour l’unité linguistique de la France, la langue bretonne doit disparaître ». Il est "interdit de parler breton et cracher par terre" dans les lieux publics. Les enfants apprennent le français à grands coups d'humiliations.
- Macron à Quimper cette semaine : « La langue française n’est plus menacée par les langues régionales qui ont un vrai rôle à jouer », a déclaré le Président. Emmanuel Macron souhaite « qu’à travers le réseau d’éducation, nous puissions accompagner les différents réseaux comme l’école publique ou Diwan. Nous serons présents au rendez-vous », a-t-il ajouté. Parmi les derniers mots du discours on retiendra le « Bevet Breizh » prononcé par le Président en guise d’au-revoir à Quimper. (Ouest France, 21 juin 2018). L'enseignement du breton a aussi bien souffert de la Réforme ...

Il y a environ 180 000 locuteurs en Bretagne, un millier sont formés chaque année (Diwan, écoles bilingues). 5 à 6 000 bretonnants disparaissent chaque année. Le breton est toujours en voie d'extinction et cela ravira sans doute quelques hussards. L'identité bretonne ne peut se résumer à un étendard photographié aux quatre coins de la planète, à une photographie d'une belle fille qui porte fièrement la coiffe de sa grand mère dans un rassemblement folklorique, ou au kouign aman que Cyril Lignac a rendu populaire dans les quartiers parisiens ...

Maintenir une langue est la seule solution pour maintenir sa culture. La politique française n'est pas très bienveillante avec ses cultures régionales.

Les basques rédigent les mathématiques en langue basque depuis 2012. Les Corses ouvrent à la rentrée prochaine un lycée immersif. Ils comptent bien rédiger toutes les matières du baccalauréat en corse. Je serai curieuse de voir la réponse que leur fera l'Education Nationale.

Je suis consciente que ce sujet peut provoquer des débats houleux. Vous aurez remarqué que ce sujet me tient à cœur !
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Aurevilly le Dim 24 Juin 2018 - 12:19
D'accord avec toi, Caspar. Les langues régionales qui sont adossées à un autre pays qui a une politique linguistique, Espagne mais aussi Allemagne et Italie, survivront. Le Breton va mourir. L'occitan aussi. C'est pourtant la langue d'un territoire immense, la langue des troubadours (une cinquantaine), la langue d'écrivains aux univers puissants (Jean-Baptiste Fabre, Bernart Manciet, Jean Boudou, Marcelle Delpastre, Pierre Goudouli, Max Rouquette, Robert Lafont, etc.), la langue d'un prix Nobel (Frédéric Mistral)...
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 12:22
@Petit pois a écrit:Caspar : "La distinction entre langue et dialecte est essentiellement politique de toute façon."

C'est vrai que le français est un beau dialecte.

Article L 121-3 du code de l’éducation : « La langue de l’enseignement, des examens et concours, ainsi que des thèses et mémoires dans les établissements publics et privés d’enseignement est le français, sauf exceptions justifiées par les nécessités de l’enseignement des langues et cultures régionales ».

Quant aux élèves de Diwan,( 4.318 élèves dans 47 écoles, six collèges et un lycée, et des effectifs en constante progression, + 17 % en cinq ans), ce sont effectivement des élèves dont les familles ont très souvent  une démarche militante. Pas toutes. Certains parents y cherchent ce qu'ils n'ont pas trouvé dans l'enseignement public ou privé ... Petite structure, personnel motivé, pédagogie différente, etc ... Les écoles sont auto financées à 53% (Vive le Festival des Vieilles Charrues !!! qui redistribue une partie des bénéfices au lycée de Carhaix)

N'oubliez pas que la langue bretonne a subi un acharnement qui aurait du conduire à son extinction ...  
- 1925  De Monzie : « Pour l’unité linguistique de la France, la langue bretonne doit disparaître ». Il est "interdit de parler breton et cracher par terre" dans les lieux publics. Les enfants apprennent le français à grands coups d'humiliations.
- Macron à Quimper cette semaine : « La langue française n’est plus menacée par les langues régionales qui ont un vrai rôle à jouer », a déclaré le Président. Emmanuel Macron souhaite « qu’à travers le réseau d’éducation, nous puissions accompagner les différents réseaux comme l’école publique ou Diwan. Nous serons présents au rendez-vous », a-t-il ajouté. Parmi les derniers mots du discours on retiendra le « Bevet Breizh »  prononcé par le Président en guise d’au-revoir à Quimper. (Ouest France, 21 juin 2018). L'enseignement du breton a aussi bien souffert de la Réforme ...

Il y a environ 180 000 locuteurs en Bretagne, un millier sont formés chaque année (Diwan, écoles bilingues). 5 à 6 000 bretonnants disparaissent chaque année. Le breton est toujours en voie d'extinction et cela ravira sans doute quelques hussards. L'identité bretonne ne peut se résumer à un étendard photographié aux quatre coins de la planète, à une photographie d'une belle fille qui porte fièrement la coiffe de sa grand mère dans un rassemblement folklorique, ou au kouign aman que Cyril Lignac a rendu populaire dans les quartiers parisiens ...

Maintenir une langue est la seule solution pour maintenir sa culture. La politique française n'est pas très bienveillante avec ses cultures régionales.

Les basques rédigent les mathématiques en langue basque depuis 2012. Les Corses ouvrent à la rentrée prochaine un lycée immersif. Ils comptent bien rédiger toutes les matières du baccalauréat en corse. Je serai curieuse de voir la réponse que leur fera l'Education Nationale.

Je suis consciente que ce sujet peut provoquer des débats houleux. Vous aurez remarqué que ce sujet me tient à cœur !

J'imagine qu'historiquement le français que nous parlons a bien des origines régionales ( Bassin Parisien ? ), ce n'est pas du picard ou du normand.

En France, nous avons décidé de laminer les langues régionales et il est difficile de revenir en arrière (même si certaine se portent mieux que d'autres). Sujet potentiellement houleux en effet, mais je ne suis pas du tout hostiles aux langues régionales, au contraire.
avatar
Lowpow29
Niveau 10

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Lowpow29 le Dim 24 Juin 2018 - 12:22
Ici mes grands-parents ont vécu l'interdiction de parler flamand à l'école alors que c'était la langue parlée à la maison.
La langue a complètement été perdue, j'ai appris le néerlandais en primaire puis en LV3 au collège mais d'une part, le néerlandais n'est pas le flamand, et d'autre part c'était tellement du saupoudrage qu'il ne m'en reste pas grand chose. Mais je suis d'accord pour l'immersion culturelle, on se familiarise avec la langue et la culture et c'est déjà ça.
Ces lycéens sont bien courageux.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Anaxagore le Dim 24 Juin 2018 - 12:27
Mes ancêtres ont tous appris le français républicain et cela les a sauvés. Rester en corse à vendre du liège et à faire le muletier en mangeant de la soupe au haricots tous les jours, ça va bien un peu.

Enfin bon, on m'expliquera sans doute que c'est un horizon indépassable et un gage d'extase.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par V.Marchais le Dim 24 Juin 2018 - 12:32
Au-delà du débat sur les langues régionales, est-ce que cela ne pose pas un problème matériel, en particulier pour la correction ? Les professeurs de Diwan sont peut-être militants, mais ils ne sont pas censés corriger leurs élèves, et tous les bretons ne sont pas bretonnants.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 12:32
@Anaxagore a écrit:Mes ancêtres ont tous appris le français républicain et cela les a sauvés. Rester en corse à vendre du liège et à faire le muletier en mangeant de la soupe au haricots tous les jours, ça va bien un peu.

Enfin bon, on m'expliquera sans doute que c'est un horizon indépassable et un gage d'extase.

Parce qu'en France on ne pouvait pas monter dans l'échelle sociale sans parler français, mais on peut très bien imaginer une école bilingue comme au Luxembourg par exemple (luxembourgeois parlé à la maison, français et allemand pratiqués à l'école: une partie de la scolarité se fait en français, l'autre en allemand). Je ne suis pas un fanatique des langues régionales mais dans certains pays ça fonctionne très bien parce que l'Histoire et les politiques nationales leur étaient plus favorables.

PS: Puis-je être polémique en disant que le corse n'est pas une langue mais un dialecte italien (cf ce que je disais plus haut) ?
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Anaxagore le Dim 24 Juin 2018 - 12:35
Le français et l'allemand sont deux langues officielles de pays, ça change un peu la perspective.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Anaxagore le Dim 24 Juin 2018 - 12:36
À titre personnel, j'ai plaisir à parler corse, je ne confonds pas mon histoire personnelle avec l'intérêt commun.


Dernière édition par Anaxagore le Dim 24 Juin 2018 - 12:52, édité 1 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Caspar le Dim 24 Juin 2018 - 12:37
@Anaxagore a écrit:Le français et l'allemand sont deux langues officielles de pays, ça change un peu la perspective.

Oui, j'imaginais simplement une uchronie où la République française aurait choisi de faire cohabiter le français "langue de la République" et les langues régionales.
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Aurevilly le Dim 24 Juin 2018 - 12:42
Anaxagore, autrefois tes ancêtres ont dû apprendre le français pour survivre. Si on suit cette logique, demain tes enfants devront apprendre l'anglais.
Contenu sponsorisé

Re: Des lycéens passent les maths en breton… sans autorisation

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum