Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
babette
Érudit

Re: Brevet français (juin 2018)

par babette le Jeu 5 Juil 2018 - 16:15
J'ai eu 30 copies, c'était terminé à 14h30.
En dictée: Nez-en-moins , beaucoup de 0/10
Sur le texte:
- on voit sur l'image Andromaque qui épluche ses patates, elle est au bout de sa vie car elle aime Pyhrus mais lui l'aime pas.
- Andromaque est un homme.
- Léopold est un élève de 3ème
En rédaction: un candidat me détaille un match de foot de Léopold qui a été recruté par le Real Madrid Evil or Very Mad
Plusieurs sujets de réflexion sans aucun exemple.
Le directeur de l'établissement est venu nous dire qu'il fallait remonter nos notes, car les moyennes étaient trop basses en français et qu'on allait devoir revenir demain pour tout remonter . uMais bien sûr, dommage j'avais déjà rendu mon "tas". Mes collèges ont eu entre 35 et 47 de moyenne /100 moi aussi.
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Brevet français (juin 2018)

par abricotedapi le Ven 6 Juil 2018 - 7:39
25 copies ici, je suis effarée de voir que certaines en ont eu plus de 35... Et la différence de consignes de correction selon les académies me choque également.
Une catastrophe absolue, quelques sujets de réflexion médiocres, beaucoup de sujets d'inventions moyens, les dictées aussi ratées que d'habitude... les questions sur le texte étaient particulièrement mauvaises, j'ai eu deux copies à plus de 30/50, le reste tournait à 15 avec pas mal de copies sous 10/50. Les personnages étaient tout mélangés, les questions n'étaient pas comprises (quelle surprise)
Ce qui m'a fait peine, c'est de constater l'opinion des élèves sur la littérature. Dans les sujets de réflexion, lire sert à bien apprendre l'orthographe ou à s'informer (quelques hors-sujets sur la presse). C'est tout. Pas à s'évader, se cultiver, prendre du plaisir, découvrir, rêver... Dans les sujets d'invention, l'amour de Léopold pour la littérature était transformé en vocation à devenir prof de français. Bah oui, il n'y a bien que les profs de français pour aimer lire. Personne ne peut aimer ça pour soi, en loisir. Sans parler du fait que M. Didier propose à Léopold de quitter son travail qui ne lui plait pas et de faire ce qu'il veut (devenir prof, donc), parce que n'importe quel cafetier peut en un claquement de doigts vendre son bar et faire le métier de ses rêves !

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Brevet français (juin 2018)

par Leclochard le Ven 6 Juil 2018 - 12:28
@abricotedapi a écrit:25 copies ici, je suis effarée de voir que certaines en ont eu plus de 35... Et la différence de consignes de correction selon les académies me choque également.
Une catastrophe absolue, quelques sujets de réflexion médiocres, beaucoup de sujets d'inventions moyens, les dictées aussi ratées que d'habitude... les questions sur le texte étaient particulièrement mauvaises, j'ai eu deux copies à plus de 30/50, le reste tournait à 15 avec pas mal de copies sous 10/50. Les personnages étaient tout mélangés, les questions n'étaient pas comprises (quelle surprise)
Ce qui m'a fait peine, c'est de constater l'opinion des élèves sur la littérature. Dans les sujets de réflexion, lire sert à bien apprendre l'orthographe ou à s'informer (quelques hors-sujets sur la presse). C'est tout. Pas à s'évader, se cultiver, prendre du plaisir, découvrir, rêver... Dans les sujets d'invention, l'amour de Léopold pour la littérature était transformé en vocation à devenir prof de français. Bah oui, il n'y a bien que les profs de français pour aimer lire. Personne ne peut aimer ça pour soi, en loisir. Sans parler du fait que M. Didier propose à Léopold de quitter son travail qui ne lui plait pas et de faire ce qu'il veut (devenir prof, donc), parce que n'importe quel cafetier peut en un claquement de doigts vendre son bar et faire le métier de ses rêves !

Ils étaient plus ou moins condamnés à dire des banalités par manque d'exemples et surtout parce qu'ils n'avaient jamais vraiment réfléchi à ce qu'implique la lecture. C'est assez terrible l'absence de l'argument qu'on attendait évidemment: lire, c'est éprouver des émotions profondes pour un personnage, une situation; c'est sentir sa conscience modifiée par le seul jeu des mots; c'est le sentiment qu'on n'a pas passé sa journée pour rien; c'est avoir même l'impression suprême qu'on s'est élevé, qu'on est devenu un peu plus intelligent. C'est à croire que toutes leurs lectures ont été forcément scolaires et ennuyeuses.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
SUSSHI
Niveau 4

Re: Brevet français (juin 2018)

par SUSSHI le Mar 10 Juil 2018 - 23:11
Bonjour, pouvez vous me dire s'il est possible aux élèves de récupérer leurs copies ?
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Brevet français (juin 2018)

par chmarmottine le Mar 10 Juil 2018 - 23:21
@SUSSHI a écrit:Bonjour, pouvez vous me dire s'il est possible aux élèves de récupérer leurs copies ?

J'ai vu que sur le site de l'académie de Toulouse, il y a un formulaire à remplir et à envoyer pour demander les copies. J'imagine que c'est donc possible ailleurs.
Contenu sponsorisé

Re: Brevet français (juin 2018)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum