Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pacifique Parsons
Niveau 2

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Pacifique Parsons le Sam 30 Juin 2018 - 19:22
Enfin quelqu'un de sensé, c'est plaisant.
Je m'interroge néanmoins : comment vont se traduire concrètement, dans les directives, les positions de cette dame ? J'imagine qu'elle n'est pas seule à prendre des décisions et que tous ses acolytes ne vont pas abandonner si facilement les grands principes désastreux auxquels ils semblent attachés.
Je dois avouer que je suis lassé de toutes ces errances ; j'enseigne depuis deux ans seulement et j'ai l'impression que le sens du vent change continuellement. On fait, on défait, on refait, un jour prédicat, le lendemain plus de prédicat... Est-ce trop demandé d'avoir une ligne directrice claire ? Difficile de ne pas remarquer que cette confusion est finalement révélatrice d'une école qui ne sait plus vraiment à quoi elle sert.
avatar
V.Marchais
Bon génie

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par V.Marchais le Sam 30 Juin 2018 - 19:26
J'enseigne depuis 20 ans, Pacifique, et j'ai aussi le sentiment que le vent change à 180° et ce de plus en plus souvent. Une seule solution : sapere aude, voir ce qui marche avec tes élèves, de façon pragmatique et sans préjugés, construire ton savoir tes idées, tracer ton sillon et t'y tenir, en dépit des tempêtes.
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Habitué du forum

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Pointàlaligne le Sam 30 Juin 2018 - 19:40
Depuis le temps qu'on attendait...
Profitons-en. Qui sait ce que ça durera ?
acsyle
acsyle
Niveau 9

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par acsyle le Sam 30 Juin 2018 - 19:46
Je ne souscris pas à l'idée que l'élève construit ses savoirs.

Et boum. Cette destruction pure et simple.
Je reviens, je vais changer de calcif.
Rendash
Rendash
Bon génie

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Rendash le Sam 30 Juin 2018 - 19:50
@acsyle a écrit:
Je ne souscris pas à l'idée que l'élève construit ses savoirs.

Et boum. Cette destruction pure et simple.
Je reviens, je vais changer de calcif.

La réponse sera quelque chose du style "elle n'a rien compris, ils ne construisent pas leurs savoirs mais leurs connaissances professeur ".

_________________
"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
trompettemarine
trompettemarine
Grand sage

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par trompettemarine le Sam 30 Juin 2018 - 20:06
@Lefteris a écrit:Après ce qu'on  vient d'endurer, on ne peut qu'approuver sur le fond. Cependant, l'article tend à  laisser penser que tout va changer subitement,  que l'on n'enseignait plus le passé simple, qu'on n'enseignait que le prédicat, ce qui est faux bien évidemment. Puisqu'on fait lire des romans et nouvelles, écrits au passé,  aucun professeur sensé n'imagine zapper le passé simple. Pareil pour cette horreur de prédicat :  il est impossible d'enseigner les accords grammaticaux sans passer par l'analyse descriptive classique et de faire manipuler. La seule chose, c'est que les professeurs ne seront plus montrés du  doigt par la camarilla pédagogiste qui avait pris les rênes.

Malheureusement si, il y en a : mon enfant eu droit au prédicat et commence le passé simple en cette dernière semaine... de CM2 ! "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 810795018

Autant dire que les vacances vont être laborieuses pour elle, car je ne compte pas la laisser dans un tel état...
Delia
Delia
Érudit

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Delia le Sam 30 Juin 2018 - 20:09
M'enfin... qu'est-ce qu'il vous a donc fait, ce pauvre prédicat ?

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
V.Marchais
Bon génie

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par V.Marchais le Sam 30 Juin 2018 - 20:14
Il fait que nos futurs élèves n'apprennent plus les notions indispensables (COD, COI) au profit d'une notion parfaitement dispensable (le prédicat, donc).
Delia
Delia
Érudit

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Delia le Sam 30 Juin 2018 - 22:18
Le prédicat n'est nullement dispensable : c'est le groupe du verbe ; sans le prédicat, on ne peut expliquer les COD et COI.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Nizab
Nizab
Niveau 9

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Nizab le Sam 30 Juin 2018 - 22:20
@Delia a écrit:Le prédicat n'est nullement dispensable : c'est le groupe du verbe ; sans le prédicat, on ne peut expliquer les COD et COI.
C'est la notion de prédicat qui est dispensable, au plan didactique.

On est ravi de ce que pense cette dame. En fait non, tant que ça ne change rien concrètement, on s'en carre.
DesolationRow
DesolationRow
Grand Maître

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par DesolationRow le Sam 30 Juin 2018 - 22:22
@Delia a écrit:Le prédicat n'est nullement dispensable : c'est le groupe du verbe ; sans le prédicat, on ne peut expliquer les COD et COI.

Hi hi hi.
Provence
Provence
Enchanteur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Provence le Sam 30 Juin 2018 - 22:27
@Delia a écrit:Le prédicat n'est nullement dispensable : c'est le groupe du verbe ; sans le prédicat, on ne peut expliquer les COD et COI.

Si tu le dis.
Pacifique Parsons
Pacifique Parsons
Niveau 2

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Pacifique Parsons le Sam 30 Juin 2018 - 22:37
@Nizab a écrit:On est ravi de ce que pense cette dame. En fait non, tant que ça ne change rien concrètement, on s'en carre.

Oui, voilà, c'est un peu la remarque que je faisais : c'est bien beau qu'elle ait une opinion sensée, encore faudrait-il que ça ait un impact réel.

Prochaine étape : volte-face du ministère entier vis-à-vis de ses lubies passées et mea culpa pour ces décennies de déliquescence aveugle. cheers

(Ah... ah non.)
Lefteris
Lefteris
Empereur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Lefteris le Sam 30 Juin 2018 - 22:40
@trompettemarine a écrit:
@Lefteris a écrit:Après ce qu'on  vient d'endurer, on ne peut qu'approuver sur le fond. Cependant, l'article tend à  laisser penser que tout va changer subitement,  que l'on n'enseignait plus le passé simple, qu'on n'enseignait que le prédicat, ce qui est faux bien évidemment. Puisqu'on fait lire des romans et nouvelles, écrits au passé,  aucun professeur sensé n'imagine zapper le passé simple. Pareil pour cette horreur de prédicat :  il est impossible d'enseigner les accords grammaticaux sans passer par l'analyse descriptive classique et de faire manipuler. La seule chose, c'est que les professeurs ne seront plus montrés du  doigt par la camarilla pédagogiste qui avait pris les rênes.

Malheureusement si, il y en a : mon enfant eu droit au prédicat et commence le passé simple en cette dernière semaine... de CM2 !  "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 810795018

Autant dire que les vacances vont être laborieuses pour elle, car je ne compte pas la laisser dans un tel état...
Je pensais au second degré. Pour le primaire, marchant sous la houlette, avec des enseignants pas forcément de formation littéraire ou grammairienne, il importe parfois d’obéir avant tout pour avoir la paix. Dans le second degré, je n'ose même pas imaginer qu'un crétin refuse d'enseigner le passé simple. Ils écrivaient sans passé simple, les romanciers ? Peut-on les comprendre si l'on ne connaît pas un minimum sa grammaire ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
henriette
henriette
Médiateur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par henriette le Sam 30 Juin 2018 - 22:50
@Delia a écrit:Le prédicat n'est nullement dispensable : c'est le groupe du verbe ; sans le prédicat, on ne peut expliquer les COD et COI.
Pétard, et dire que ça fait 25 ans que je les explique sans jamais prononcer ce mot de prédicat... "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 2314601941

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Lefteris
Lefteris
Empereur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Lefteris le Sam 30 Juin 2018 - 22:53
@henriette a écrit:
@Delia a écrit:Le prédicat n'est nullement dispensable : c'est le groupe du verbe ; sans le prédicat, on ne peut expliquer les COD et COI.
Pétard, et dire que ça fait 25 ans que je les explique sans jamais prononcer ce mot de prédicat... "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 2314601941
On peut même passer l'agrégation et sa parfois redoutable question de grammaire en n'ayant que survolé cette notion... Donc dans le secondaire, on peut s'en servir là où je pense.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Oudemia
Oudemia
Empereur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Oudemia le Sam 30 Juin 2018 - 22:57
@trompettemarine a écrit:
@Lefteris a écrit:Après ce qu'on  vient d'endurer, on ne peut qu'approuver sur le fond. Cependant, l'article tend à  laisser penser que tout va changer subitement,  que l'on n'enseignait plus le passé simple, qu'on n'enseignait que le prédicat, ce qui est faux bien évidemment. Puisqu'on fait lire des romans et nouvelles, écrits au passé,  aucun professeur sensé n'imagine zapper le passé simple. Pareil pour cette horreur de prédicat :  il est impossible d'enseigner les accords grammaticaux sans passer par l'analyse descriptive classique et de faire manipuler. La seule chose, c'est que les professeurs ne seront plus montrés du  doigt par la camarilla pédagogiste qui avait pris les rênes.

Malheureusement si, il y en a : mon enfant eu droit au prédicat et commence le passé simple en cette dernière semaine... de CM2 !  "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 810795018

Autant dire que les vacances vont être laborieuses pour elle, car je ne compte pas la laisser dans un tel état...

J'avais cette année une élève qui venait d'une école hors secteur (où, pour ce que j'ai pu en voir, les PE sont restés classiques pour la grammaire) et qui n'avait pas vu le passé simple et ne connaissait que les compléments de verbe.
Oudemia
Oudemia
Empereur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Oudemia le Sam 30 Juin 2018 - 23:00
@Lefteris a écrit:Je pensais au second degré. Pour le primaire, marchant sous la houlette, avec des enseignants pas forcément de formation littéraire ou grammairienne, il importe parfois d’obéir avant tout pour avoir la paix. Dans le second degré, je n'ose même pas imaginer qu'un crétin refuse d'enseigner le passé simple. Ils écrivaient sans passé simple, les romanciers ? Peut-on les comprendre si l'on ne connaît pas un minimum sa grammaire ?
"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 2252222100
Et le passé antérieur, et l'imparfait du subjonctif : c'est non-assistance à élève, là, comment peut-on les abandonner ainsi ?
Provence
Provence
Enchanteur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Provence le Sam 30 Juin 2018 - 23:01
@Nizab a écrit:

On est ravi de ce que pense cette dame. En fait non, tant que ça ne change rien concrètement, on s'en carre.

Pas tant que cela. Même si, du point de vue de nos obligations professionnelles, cela ne change pas grand chose, on peut se référer à ces propos pour soutenir et défendre une façon d'enseigner la grammaire face à un IPR, par exemple. Cette interview présente aussi le mérite de balancer un bon gros pavé dans la mare le marécage pédagogiste. Et ce n'est jamais mauvais d'éclairer et d'alerter un peu l'opinion publique.
Provence
Provence
Enchanteur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Provence le Sam 30 Juin 2018 - 23:02
@Oudemia a écrit:

J'avais cette année une élève qui venait d'une école hors secteur (où, pour ce que j'ai pu en voir, les PE sont restés classiques pour la grammaire) et qui n'avait pas vu le passé simple et ne connaissait que les compléments de verbe.

Aux portes ouvertes, des parents m'ont dit qu'ils ne comprenaient pas ce que leur gamin fabriquait à l'école: pas d'orthographe, pas de rédaction, et des compléments de verbe et de phrase.
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Anaxagore le Sam 30 Juin 2018 - 23:06
@Lefteris a écrit:
@henriette a écrit:
@Delia a écrit:Le prédicat n'est nullement dispensable : c'est le groupe du verbe ; sans le prédicat, on ne peut expliquer les COD et COI.
Pétard, et dire que ça fait 25 ans que je les explique sans jamais prononcer ce mot de prédicat... "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 2314601941
On peut même passer l'agrégation et sa parfois redoutable question de grammaire en n'ayant que survolé cette notion... Donc dans le secondaire, on peut s'en servir là où je pense.

On peut le réserver pour le dernier usage. professeur

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par RogerMartin le Sam 30 Juin 2018 - 23:07
@Provence a écrit:
@Oudemia a écrit:

J'avais cette année une élève qui venait d'une école hors secteur (où, pour ce que j'ai pu en voir, les PE sont restés classiques pour la grammaire) et qui n'avait pas vu le passé simple et ne connaissait que les compléments de verbe.

Aux portes ouvertes, des parents m'ont dit qu'ils ne comprenaient pas ce que leur gamin fabriquait à l'école: pas d'orthographe, pas de rédaction, et des compléments de verbe et de phrase.

Mon fils n'a pas étudié le passé simple en primaire -- il est vrai qu'il a fini par un CM1-CM2 et que l'année de CM1 n'avait pas été concluante, la PE a été obligée de boucher beaucoup de lacunes. Arrivé en 6e dans un collège ambitieux, son enseignante de français estime que "ça a dû être vu avant" et se contente d'un test... le dernier jour de cours. humhum Gros lecteur, il l'employait spontanément, mais ne savait pas ce que c'était... L'horreur à retravailler, quand on n'est pas de la partie.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Chocolat le Dim 1 Juil 2018 - 8:52
Mes 6èmes de cette année sont arrivés avec la maîtrise (partielle) du présent, du futur simple et de l'imparfait.
J'ai bien été obligée de faire le reste pour pouvoir fonctionner correctement...

_________________
"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
roxanne
roxanne
Prophète

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par roxanne le Dim 1 Juil 2018 - 8:57
A côté de ça, mes neveux (école publique de village près d'une ville) bouffent de la conjugaison, à tous les temps dès le CE1. D'ailleurs, j'ai une copine dont les enfants sont allés dans cette école et quand elle a déménagé pour la région parisienne, ils se sont retrouvés premiers et en avance par rapport à leurs camarades alors qu'ils étaient presque en difficulté dans leur classe avant. (oui parce que j'ai vu les cahiers, en deux semaines, ils enchainent tous les temps du passé alors ça patine un peu).
Elyas
Elyas
Guide spirituel

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Elyas le Dim 1 Juil 2018 - 9:31
Encore une fois, méfiez-vous. Ceci n'est qu'un entretien donné à un journal qui tape sur l'EN et les professeurs depuis un moment. Cela n'a aucune valeur légale. Après, les aménagements forment une belle tartufferie. On est dans la continuité de ce qui se passe depuis des mois : des annonces qui ne correspondent pas aux textes produits.
MesonMixing
MesonMixing
Niveau 10

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par MesonMixing le Dim 1 Juil 2018 - 9:56
@Elyas a écrit:Encore une fois, méfiez-vous. Ceci n'est qu'un entretien donné à un journal qui tape sur l'EN et les professeurs depuis un moment. Cela n'a aucune valeur légale. Après, les aménagements forment une belle tartufferie. On est dans la continuité de ce qui se passe depuis des mois : des annonces qui ne correspondent pas aux textes produits.
Aucune valeur légale mais comme dit plus haut, ça donne un argument à un IPR lors d'une inspection.
On voit mal un IPR dire qu'une IG est nulle et n'y connaît rien et qu'il ne faut pas suivre ses préconisations.
Contenu sponsorisé

"Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes - Page 2 Empty Re: "Je ne pense pas que la grammaire soit négociable" dixit Souâd Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum