Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Paleoprof
Niveau 10

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Paleoprof le Dim 1 Juil 2018 - 23:04
Est ce légal, sans "accord de branche", de diminuer le salaire à travail égal ? La disparition des instances paritaires seraient donc un pré requis notamment pour passer ce genre de mesure?
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Lefteris le Dim 1 Juil 2018 - 23:33
@slylan a écrit:
@Lefteris a écrit:
@slylan a écrit:Si mon traitement baissait, je changerais de métier. Tout simplement. Il ne sera pas trop difficile de trouver un travail avec un salaire équivalent.
Il ne baissera pas directement, il n'évoluera pas. Ce qui revient à le baisser  certes, puisque le point d"indice n'évolue plus. Dans le système du mérite, que je connais donc un peu (et qui s'est aggravé d'après mes anciens collègues) , ce sont les mêmes qui ont tout : puisqu'ils ont touché les primes au mérite, ils sont donc les premiers à être proposés pour les avancements. Passé le milieu de carrière, entre les grades acquis et les primes,  les différences commencent à être importantes entre ceux qui ont plu aux chefs et les autres.

En effet, le gel du point d'indice constitue déjà une baisse de la rémunération.

Mais dans le système évoqué ici, il y aura bien une baisse du traitement pour ceux qui ne bénéficieront pas (ou pas totalement) de la prime au "mérite". Le ministre ne compte pas instaurer des primes nouvelles qui viendront s'ajouter au traitement indiciaire mais transformer une partie du traitement indiciaire actuel en prime au mérite.

@Paleoprof a écrit:Est ce légal, sans "accord de branche", de diminuer le salaire à travail égal ? La disparition des instances paritaires seraient donc un pré requis notamment pour passer ce genre de mesure?
Non, le traitement indiciaire dans la fonction publique ne peut être baissé. Gelé oui mais pas baissé. Il n'existe pas d'accord de branche, mais un statut, qui englobe l'ensemble des fonctionnaires. Cela voudrait dire qu'ils changent directement le statut de la FP, donc qu'ils le détruisent brutalement, et par la loi . Ils aimeraient bien sans doute, mais là, ils se mettent à dos même les mollassons. Ils vont plutôt procéder par rognage, puis par division (multiplication des statuts aux intérêts divergents). Je crois plutôt que toutes les rémunérations annexes  ne seraient plus automatiques, il est très facile de toucher au primes et indemnités par décret, en quelques minutes. On l'a vu avec l'ISOE  En supprimant par exemple l'ISOE des PE justement, avec la suppression du bonus de 500 € pour les HS, la réduction de l'indemnité de tuteur de 40%, etc.    Il suffit de "moduler " la prime REP , l'ISOE (en langage managérial de technocrates ça signifie "réduction de l'indemnité de base") , et ça permet de donner aux "méritants".  Quatre ou cinq collègues spoliés même partiellement peuvent donner une prime  appréciable à un sixième.  Or ces gens là calculent à grande échelle , sur 800 000 fonctionnaires.  Quand ils ont gelé le PCCR et les rares maigres avancées, ils ont bien calculé que ce ne serait pas à verser cette année, que des gens partiraient en retraite avec moins sur plusieurs années ( tous les "retraitables"  avant 2022, puisque ce sont les derniers échelons des corps assimilés certifiés qui qui gagnent) ,  que sur la masse ça faisait du pognon.
Moi aussi d'ailleurs : si chacun de ces 800 000 me donne un euro , ça sera sympa, je me barre demain et je libère un poste abi

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
meskiangasher
Niveau 9

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par meskiangasher le Lun 2 Juil 2018 - 1:04
On ne sait toujours pas ce que le gouvernement a en tête, mais on peut faire quelques hypothèses et s'interroger sur certains points.

1/ PPCR conservé (promesse gouvernementale) donc traitement indiciaire conservé, et les évolutions automatiques d'échelons qui vont avec (voir toutefois point 4) ???

2/ MAIS gel du point d'indice !

---> donc les augmentations d'échelon ne feraient, grosso-modo, que compenser l'inflation (ce qui veut dire qu'un nouvel entrant resterait toute sa carrière avec le même pouvoir d'achat...), d'où une réduction drastique du GVT positif (définition) en euros constants, sauf dans le cas d'une inflation nulle.

3/ QUID de la GIPA ? C'est important pour le pouvoir d'achat des échelons terminaux.

4/ Les ratios de promotions de grade ne sont pas gravés dans le marbre, ils peuvent être une source d'économie !

5/ Le supplément familial de traitement, l'indemnité de résidence et les NBI sont sur la sellette.

6/ Refonte totale de l'indemnitaire, avec la marge de manoeuvre du gel du point d'indice et des économies sur le point 5, et avec une partie liée au "mérite" individuel ou collectif.

---> pour les enseignants du second degré cela pourrait signifier la perte de l'ISOE part fixe... (700 euros bruts annuels après la transformation de primes en points du PPCR) et la modification des montants des indemnités pour tâches supplémentaires (ISOE part variable, HSA, HSE, tutorat, etc.) qui de plus pourraient ne plus être indexés sur la valeur du point.

Avec tout cela, au fil des années, la part du traitement indiciaire diminuera au profit de l'indemnitaire (et de substantielles économies au passage).
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Balthazaard le Lun 2 Juil 2018 - 2:33
@Delia a écrit:Ben tiens... Les primes n'entrent pas dans le calcul des pensions de retraite...

Faux!! Elles sont prise en compte, on peut discuter des modalités mais c'est un fait.
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Delia le Lun 2 Juil 2018 - 13:50
Pourquoi est-ce à moi seule que tu l'objectes, alors que nous sommes au moins quatre à le dire ?

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Lefteris le Lun 2 Juil 2018 - 14:31
@meskiangasher a écrit:On ne sait toujours pas ce que le gouvernement a en tête, mais on peut faire quelques hypothèses et s'interroger sur certains points.

1/ PPCR conservé (promesse gouvernementale) donc traitement indiciaire conservé, et les évolutions automatiques d'échelons qui vont avec (voir toutefois point 4) ???

2/ MAIS gel du point d'indice !

---> donc les augmentations d'échelon ne feraient, grosso-modo, que compenser l'inflation (ce qui veut dire qu'un nouvel entrant resterait toute sa carrière avec le même pouvoir d'achat...), d'où une réduction drastique du GVT positif (définition) en euros constants, sauf dans le cas d'une inflation nulle.

3/ QUID de la GIPA ? C'est important pour le pouvoir d'achat des échelons terminaux.

4/ Les ratios de promotions de grade ne sont pas gravés dans le marbre, ils peuvent être une source d'économie !

5/ Le supplément familial de traitement, l'indemnité de résidence et les NBI sont sur la sellette.

6/ Refonte totale de l'indemnitaire, avec la marge de manoeuvre du gel du point d'indice et des économies sur le point 5, et avec une partie liée au "mérite" individuel ou collectif.

---> pour les enseignants du second degré cela pourrait signifier la perte de l'ISOE part fixe... (700 euros bruts annuels après la transformation de primes en points du PPCR) et la modification des montants des indemnités pour tâches supplémentaires (ISOE part variable, HSA, HSE, tutorat, etc.) qui de plus pourraient ne plus être indexés sur la valeur du point.

Avec tout cela, au fil des années, la part du traitement indiciaire diminuera au profit de l'indemnitaire (et de substantielles économies au passage).
Ca peut ressembler à ça, en effet, ces hypothèses n'ont rien de fantaisiste, tout ou partie de ces mesures se sont déjà vues et sont possibles très rapidement, par simples décrets. Ce qui risque d'être différent cette fois , c'est que ça ne sera pas par touches, mais en avalanche.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
meskiangasher
Niveau 9

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par meskiangasher le Lun 2 Juil 2018 - 15:49
Pour l'instant les seules informations à notre disposition c'est ça :

http://discours.vie-publique.fr/notices/186001245.html

La refonte de la rémunération des agents publics, avec une remise à plat complète des modalités de rémunération des agents publics et la généralisation de la rémunération au mérite au niveau collectif et individuel

et le fichier joint (où l'on voit poindre les menaces sur le supplément familial de traitement, l'indemnité de résidence, les NBI et l'indexation des indemnités sur le point d'indice) :
Fichiers joints
gt1_27_juin_2018_chantier_remuneration.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(726 Ko) Téléchargé 35 fois
PHLA
Niveau 6

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par PHLA le Lun 2 Juil 2018 - 16:15
Cette phrase notamment est très anxiogène
La refonte de la rémunération des agents publics, avec une remise à plat complète des modalités de rémunération des agents publics et la généralisation de la rémunération au mérite.
Que veulent-ils dire avec leur remise à plat complète des modalités de rémunération des agents publics ?? Ils ne vont quand-même pas abandonner tout le système d'échelon !! A les lire, que l'on ait 25 ou 60 ans, on toucherait le même salaire de base, puis certains toucheraient en plus selon leur "merite" ! Il est grand temps de les arrêter, ce sont de grands malades !!
meskiangasher
Niveau 9

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par meskiangasher le Lun 2 Juil 2018 - 16:17
Ils doivent s'inspirer de l'IFRAP à la DGFAP...

http://www.ifrap.org/fonction-publique-et-administration/renforcer-la-remuneration-la-performance-dans-la-fonction

Comme quoi le pire est toujours possible.
meskiangasher
Niveau 9

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par meskiangasher le Lun 2 Juil 2018 - 16:22
@PHLA a écrit:Cette phrase notamment est très anxiogène
La refonte de la rémunération des agents publics, avec une remise à plat complète des modalités de rémunération des agents publics et la généralisation de la rémunération au mérite.
Que veulent-ils dire avec leur remise à plat complète des modalités de rémunération des agents publics ?? Ils ne vont quand-même pas abandonner tout le système d'échelon !! A les lire, que l'on ait 25 ou 60 ans, on toucherait le même salaire de base, puis certains toucheraient en plus selon leur "merite" ! Il est grand temps de les arrêter,  ce sont de grands malades !!
Nous ne connaissons pas encore les détails, pour l'instant nous en sommes au stade où on nous annonce qu'on va nous couper le bras, afin de nous couper "que" la main ultérieurement, c'est classique dans une négociation. De plus la phrase citée relève de la langue de bois, elle peut être interprétée de différentes façons.
PHLA
Niveau 6

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par PHLA le Lun 2 Juil 2018 - 16:45
On en sait un peu plus d'après un article du café péda paru ce jour :
En réunion de travail avec les syndicats, le 28 juin, le gouvernement précise la méthode. Il veut "modifier la structure des rémunérations en donnant plus de poids aux indemnités et moins au traitement indiciaire, reconnaitre plus le « mérite » comme levier de gestion des ressources humaines". Le salaire fixe serait plus faible et le supérieur hiérarchique du fonctionnaire, le chef d'établissement par exemple, déciderait du montant de la prime versée à chaque fonctionnaire.

Vous imaginez l'ambiance dans les établissements si le CDE décide du montant de cette prime pour chacun ? Et le degré de servilité que certain(e)s ne manqueront pas de déployer à outrance ??

L'article complet ici
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/07/02072018Article636661101095026763.aspx

Honnêtement, je n'ai jamais vu un gouvernement aussi détestable. Est-ce possible de diminuer le salaire fixe ?? Apparemment oui en transférant des points d'indice vers des primes. Ce qui se prépare est épouvantable. Les syndicats ne peuvent-ils rien faire pour empêcher celà ??
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Thalia de G le Lun 2 Juil 2018 - 17:11
Topic nettoyé de messages politiques. Si cela devait se reproduire, le topic serait déplacé en "Politique française".
Soyons clairs : dire j'ai voté pour un tel, ou les autres ont voté pour un tel et ils ont eu tort ou raison, vous ne le pouvez pas dans ce topic.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
PHLA
Niveau 6

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par PHLA le Lun 2 Juil 2018 - 17:17
Un article intéressant qui préfigure l'ambiance des futures salles de profs si cette mesure se met hélas en place. Même si, à mon sens, l'auteur en rajoute dans sa liste de ceux qui seraient automatiquement écartés des méritants...

http://www.miroirsocial.com/actualite/15954/salaire-au-merite-et-precarite-nouvelle-fabrique-de-la-servitude-dans-la-fonction-publique
XIII
Fidèle du forum

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par XIII le Lun 2 Juil 2018 - 19:00
@PHLA a écrit:On en sait un peu plus d'après un article du café péda paru ce jour :
En réunion de travail avec les syndicats, le 28 juin, le gouvernement précise la méthode. Il veut "modifier la structure des rémunérations en donnant plus de poids aux indemnités et moins au traitement indiciaire, reconnaitre plus le « mérite » comme levier de gestion des ressources humaines". Le salaire fixe serait plus faible et le supérieur hiérarchique du fonctionnaire, le chef d'établissement par exemple, déciderait du montant de la prime versée à chaque fonctionnaire.

Vous imaginez l'ambiance dans les établissements si le CDE décide du montant de cette prime pour chacun ? Et le degré de servilité que certain(e)s ne manqueront pas de déployer à outrance ??

L'article complet ici
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/07/02072018Article636661101095026763.aspx

Honnêtement, je n'ai jamais vu un gouvernement aussi détestable. Est-ce possible de diminuer le salaire fixe ?? Apparemment oui en transférant des points d'indice vers des primes. Ce qui se prépare est épouvantable. Les syndicats ne peuvent-ils rien faire pour empêcher celà ??

Apparemment le système des échelons, de carrière à l'avancement seraient supprimés. Comme pour France Télécom ne demeureraient que les grades. Il faut bien s'entendre, dans un contexte de diminution de la dépense publique et d'idéologie libérale, les salaires vont baisser pour la grande majorité des enseignants! C'est ça la "paye au mérite".

Avec le SE UNSA ou le SGEN pour nous défendre (car majoritaire) on est mal...

Maintenant il y a un petit moment que les autres syndicats, notamment les non signataires du PPCR ou de la modification de nos ORS, tirent la sonnette d'alarme.

Fin du message modérée : voir le message de Thalia de G que je cite ci-dessous histoire qu'il figure sur ce topic une dernière fois.

Car si on devait encore une fois repartir dans ce genre de considérations, le fil serait basculé en section Politique, donc dans le restreint.
Pour la modération,
henriette
PHLA
Niveau 6

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par PHLA le Lun 2 Juil 2018 - 19:07
Votre dernière phrase est stupide. Les gens peuvent avoir des données ou des perceptions erronées à un temps T.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par henriette le Lun 2 Juil 2018 - 19:08
@Thalia de G a écrit:Topic nettoyé de messages politiques. Si cela devait se reproduire, le topic serait déplacé en "Politique française".
Soyons clairs : dire j'ai voté pour un tel, ou les autres ont voté pour un tel et ils ont eu tort ou raison, vous ne le pouvez pas dans ce topic.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
meskiangasher
Niveau 9

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par meskiangasher le Lun 2 Juil 2018 - 19:27
@XIII a écrit:Apparemment le système des échelons, de carrière à l'avancement seraient supprimés.
Une source serait la bienvenue. C'est incompatible avec la promesse gouvernementale de maintien du PPCR.
slylan
Niveau 9

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par slylan le Lun 2 Juil 2018 - 19:27
@XIII a écrit:
@PHLA a écrit:On en sait un peu plus d'après un article du café péda paru ce jour :
En réunion de travail avec les syndicats, le 28 juin, le gouvernement précise la méthode. Il veut "modifier la structure des rémunérations en donnant plus de poids aux indemnités et moins au traitement indiciaire, reconnaitre plus le « mérite » comme levier de gestion des ressources humaines". Le salaire fixe serait plus faible et le supérieur hiérarchique du fonctionnaire, le chef d'établissement par exemple, déciderait du montant de la prime versée à chaque fonctionnaire.

Vous imaginez l'ambiance dans les établissements si le CDE décide du montant de cette prime pour chacun ? Et le degré de servilité que certain(e)s ne manqueront pas de déployer à outrance ??

L'article complet ici
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/07/02072018Article636661101095026763.aspx

Honnêtement, je n'ai jamais vu un gouvernement aussi détestable. Est-ce possible de diminuer le salaire fixe ?? Apparemment oui en transférant des points d'indice vers des primes. Ce qui se prépare est épouvantable. Les syndicats ne peuvent-ils rien faire pour empêcher celà ??

Apparemment le système des échelons, de carrière à l'avancement seraient supprimés. Comme pour France Télécom ne demeureraient que les grades. Il faut bien s'entendre, dans un contexte de diminution de la dépense publique et d'idéologie libérale, les salaires vont baisser pour la grande majorité des enseignants! C'est ça la "paye au mérite".

Avec le SE UNSA ou le SGEN pour nous défendre (car majoritaire) on est mal...

Maintenant il y a un petit moment que les autres syndicats, notamment les non signataires du PPCR ou de la modification de nos ORS, tirent la sonnette d'alarme.


Je ne vois pas bien quel est le pouvoir d'un syndicat majoritaire : à la SNCF, la CGT et SUD sont majoritaires et pourtant la réforme est passée...

Je me dis que je me suis bien fait avoir quand même : j'ai accepté d'être mal payé et de travailler dans des établissements difficiles en région parisienne loin de chez moi pendant des années avant de pouvoir enfin revenir dans ma région et de commencer à me poser. Tout ça pour me prendre en pleine figure la suppression du statut, le gel de la rémunération, l'annualisation des services et j'en oublie. furieux
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Oonnay le Lun 2 Juil 2018 - 20:15
@meskiangasher a écrit:
@XIII a écrit:Apparemment le système des échelons, de carrière à l'avancement seraient supprimés.
Une source serait la bienvenue. C'est incompatible avec la promesse gouvernementale de maintien du PPCR.
avatar
Pacifique Parsons
Niveau 2

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Pacifique Parsons le Lun 2 Juil 2018 - 20:40
On nage en plein délire... Du mérite, je trouve qu'il en faut déjà beaucoup pour enseigner dans la fonction publique par les temps qui courent.
Je n'ai aucune envie d'avoir à lécher des bottes. Je trouve les plans du gouvernement totalement contre-productifs : ils prétendent vouloir remotiver les troupes mais finissent par dégoûter tout le monde. Quand je vois les copies de brevet que j'ai corrigées aujourd'hui, j'ai honte. Il y aurait tellement à faire à ce fichu ministère.
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par VicomteDeValmont le Lun 2 Juil 2018 - 21:00
En plus de celui déjà mis en PJ par meskiangasher, les deux autres documents sur la "refonte du contrat social avec les agents publics":

https://fichiers.acteurspublics.com/redac/pdf/15_05_2018_15_43_55CTCHSCT.pdf

https://fichiers.acteurspublics.com/redac/pdf/17_05_2018_12_36_16CONTRACTUELS_DGAFP.pdf


_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
PHLA
Niveau 6

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par PHLA le Mar 3 Juil 2018 - 14:41
Je m'interroge cela dit sur la véracité des articles du café pédagogique. Ils ne sont pas du tout objectifs étant donné qu'ils soutiennent les pédagos à la mode NVB. J'ai l'impression qu'ils forcent constamment la mule et en rajoutent dans la noirceur future. Restons cependant très vigilants sur ce qui se prépare.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Balthazaard le Mar 3 Juil 2018 - 14:51
@PHLA a écrit:Je m'interroge cela dit sur la véracité des articles du café pédagogique. Ils ne sont pas du tout objectifs étant donné qu'ils soutiennent les pédagos à la mode NVB. J'ai l'impression qu'ils forcent constamment la mule et en rajoutent dans la noirceur future. Restons cependant très vigilants sur ce qui se prépare.

Sans blague? vous trouvez?  Razz   Non cela veut seulement dire que le vent tourne...

Par contre d'accord avec votre dernière phrase.


Dernière édition par Balthazaard le Mar 3 Juil 2018 - 14:52, édité 1 fois
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Lefteris le Mar 3 Juil 2018 - 14:52
@slylan a écrit:

Je ne vois pas bien quel est le pouvoir d'un syndicat majoritaire : à la SNCF, la CGT et SUD sont majoritaires et pourtant la réforme est passée...

Je me dis que je me suis bien fait avoir quand même : j'ai accepté d'être mal payé et de travailler dans des établissements difficiles en région parisienne loin de chez moi pendant des années avant de pouvoir enfin revenir dans ma région et de commencer à me poser. Tout ça pour me prendre en pleine figure la suppression du statut, le gel de la rémunération, l'annualisation des services et j'en oublie. furieux
Il y aurait une différence : le PPCR est en effet passé malgré l'opposition des deux syndicats majoritaires de la FPE, FO et la CGT, dans l'ordre de représentativité. Pour autant , les non signataires ont évité dans leur branche une transformation de leur système d'évaluation comme dans l'EN ou les syndicats traditionnels de co-gestion ont signé des deux mains. Qu'on le veuille ou non les syndicats qui axent, de manière traditionnelle et conforme à la charte d'Amiens, leurs orientations sur la défense des intérêts matériels et moraux des personnels freinent plus les mauvaises "réformes", quels que soient les politiques en place, que ceux qui axent leur audience sur la participation aux dites réformes. Et ils freineraient encore plus s'ils avait plus de poids, mais l'individualisme grandissant de la société accélère, globalement, la désyndicalisation. L'EN en est un cas extrême, puisque 60 % des enseignants ne font même pas l'effort de voter.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Contenu sponsorisé

Re: Comment le gouvernement met en place le salaire au mérite

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum