Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sherlock
Niveau 9

Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par Sherlock le Mar 10 Juil 2018 - 17:08
Bonjour,

Je suis régulièrement les fils sur l'agrégation car je pense un jour la tenter, peut-être en 2020 en externe pour voir (je dois encore attendre 4 ans pour l'interne...) et je me posais une question : que fichez-vous concrètement quand vous faites votre 1ère, 2e ou 3e lecture ?
L'action ? L'évolution des personnages ? les références historiques ou à d'autres œuvres ? heu ...
Faites-vous un travail différent entre la littérature générale et la comparée ?
J'ai du mal à me représenter le fichier (par œuvre) obtenu au final, en tout cas le travail semble énorme étant donné le nombre d’œuvres au programme !

_________________
2018-2019 : T1 - TZR en AFA : 3 collèges    5e, 4e, AP en 6e
2017-2018 : Stagiaire (2nde x2)
faustine62
Niveau 9

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par faustine62 le Mar 10 Juil 2018 - 17:19
Il y des exemples de fichage sur weblettres dans la rubrique agrégation. Je n'ai pas eu le temps d'aller regarder.
avatar
Tivinou
Niveau 8

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par Tivinou le Mar 10 Juil 2018 - 17:53
J'ai beaucoup écrit pendant ma préparation de l'agreg, et pas toujours sous forme de fiches (écrire me permet déjà de mémoriser). Mas j'ai fait des fiches (de formes très différentes selon les genres) seulement à la troisième lecture.
- Première lecture plaisir (quand l’œuvre me plaisait d'emblée) ou prise de notes  au fil des chapitres / parties / actes, sans but bien défini.
- Deuxième lecture: constitution d'un appareil critique personnel pour chaque texte (C'est chronophage mais c'est ce qui m'a le plus servi pour la leçon).
- troisième lecture: quelque chose qui ressemblait de près ou de loin à des fiches (mais encore format très long)
- fiches de citations et relecture et relecture...
Pas de recette préétablie donc.
Ceci dit, si tu n'es pas encore inscrite au concours, il faut aussi ficher la grammaire, et les "savoirs savants" pour la didactique. Si tu commences tout de suite, tu auras de l'avance l'année où tu te présenteras et tu n'auras pas à faire l'impasse sur certaines leçons de grammaire (et avoir l'air d'une quiche sur une question aussi simple que la négation Embarassed souvenir cuisant!)
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par liliepingouin le Mar 10 Juil 2018 - 18:08
Je ne faisais pas de fiches sur les oeuvres. J'ai juste fait des listes de citations en fin de préparation à apprendre par coeur. J'ai pris quelques notes sur les oeuvres critiques que j'ai lues, mais sans y passer trop de temps. Ceux qui décrochent l'agrégation ne sont pas ceux qui ont le plus travaillé les oeuvres, mais qui ont fait la meilleure analyse du sujet, ont gardé l'esprit libre pour le prendre en compte le jour J sans chercher à étaler leurs connaissances. Il faut connaître les oeuvres bien sûr, mais il ne sert à rien de bûcher plein de critiques ou de prendre trop de notes.
En revanche j'avais fait un très gros travail de fichage sur la grammaire et l'ancien français, en travaillant notamment à partir des rapports de jury. Et ça c'était vraiment utile. J'ai passé un temps considérable à préparer les matières techniques et ça a payé. Cette stratégie ne vaut néanmoins que pour l'externe.
Pour la comparée je me "contentais" de bien lire les oeuvres et de travailler les cours.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Sherlock
Niveau 9

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par Sherlock le Mar 10 Juil 2018 - 18:20
Merci pour vos réponses et votre partage d'expérience !

J'avais bien fiché la grammaire pour le capes, le travail des épreuves techniques paraît une bonne stratégie je trouve (même si les coefficients des dissertations sont monstrueux !)
Par contre, l'AF reste un morceau que je ne sais pas travailler... Le latin je sais, mais l'AF je fais vraiment un blocage et aucun des livres consultés pendant la préparation au capes ne m'a convaincue...

_________________
2018-2019 : T1 - TZR en AFA : 3 collèges    5e, 4e, AP en 6e
2017-2018 : Stagiaire (2nde x2)
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par liliepingouin le Mar 10 Juil 2018 - 18:31
Il ne faut pas se focaliser sur les coefs des disserts: les 2 versions par exemple compensent une dissert. Or les excellentes notes en dissert concernent relativement peu de candidats. En revanche quand on est bon en version on est sûr de s'en sortir.
Pour l'ancien français je te conseille de commencer par la phonétique historique. Une fois que tu sais faire toute l'évolution du latin au français moderne (il suffit de tout apprendre par coeur et de s'entraîner un peu, en s'y prenant tôt et en en faisant un peu tous les jours c'est assez facile) tu attaques la morphologie. Si tu connais les déclinaisons latines et la phonétique historique ça va vite car tu peux reconstituer sans tout apprendre. Ensuite tu termines par la syntaxe, en mettant la main sur le plus de sujets et de rapports possibles: ce sont un peu toujours les mêmes types de sujets qui reviennent, tu bosses à fond les corrigés des questions récurrentes. Pour finir tu travailles la traduction.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Sherlock
Niveau 9

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par Sherlock le Mar 10 Juil 2018 - 18:44
Merci pour tes conseils Lilliepingouin ! (je n'ai vraiment eu aucune méthode d'apprentissage pour l'AF au capes !!)
As-tu une référence particulière à me conseiller pour la phonétique historique ?

édit : il y a celui de Joly mais je viens de voir celui de Taddei que je ne connais pas...

_________________
2018-2019 : T1 - TZR en AFA : 3 collèges    5e, 4e, AP en 6e
2017-2018 : Stagiaire (2nde x2)
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par liliepingouin le Mar 10 Juil 2018 - 20:38
J'ai utilisé le Précis de phonétique historique de Noëlle Laborderie, qui a l'avantage d'avoir un petit format qui fait moins peur Very Happy,  puis l'ouvrage de Joly.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Sherlock
Niveau 9

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par Sherlock le Mar 10 Juil 2018 - 22:06
ok ! Merci !

_________________
2018-2019 : T1 - TZR en AFA : 3 collèges    5e, 4e, AP en 6e
2017-2018 : Stagiaire (2nde x2)
Contenu sponsorisé

Re: Agrégation lettres modernes : le fichage et ses mystères !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum