Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lessay
Niveau 6

Grande réforme du statut des professeurs

par lessay le Mer 25 Juil 2018 - 7:20
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/07/24072018Article636680073011113201.aspx

- fin des CAPA
- nouvelles académies suivant les contours des régions
- 2h hebdomadaires de plus devant élèves
- obligation de remplacer les collègues absents
- temps de formation uniquement à distance ou hors des horaires de classe (5 jours dans les obligations de service)
- annualisation partielle des services
- bivalence imposée
- contrat de travail de droit privé

En bref :
- système de mutation qui va faire entrer la variable "copinage"
- fin des TZR
- réduction des "congés payés"
- obligation de rattraper les cours quand une classe est absente ou accompagnement sortie/voyage
- suppression de postes
- limogeable sur le bon vouloir du chef suivant les dispositions du contrat (par exemple si clause de réussite au brevet non atteint hop mutation forcée)

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
Will.T
Will.T
Prophète

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Will.T le Mer 25 Juil 2018 - 7:26
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Iphigénie le Mer 25 Juil 2018 - 7:43
Attention à ne pas le presenter comme déjà entériné ! chevalier chevalier
Eleven
Eleven
Neoprof expérimenté

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Eleven le Mer 25 Juil 2018 - 8:33
Quid des concours si "contrat de travail de droit privé" ?

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
avatar
Ecopro
Niveau 1

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Ecopro le Mer 25 Juil 2018 - 9:07
J'ai surtout compris que pour : - 2h hebdomadaires de plus devant élèves
- obligation de remplacer les collègues absents
- temps de formation uniquement à distance ou hors des horaires de classe (5 jours dans les obligations de service)
- annualisation partielle des services
- bivalence imposée
- contrat de travail de droit privé,
ce serait un nouveau statut des professeurs, "en plus" des existants.
Cicyle
Cicyle
Grand sage

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Cicyle le Mer 25 Juil 2018 - 9:09
@Iphigénie a écrit:Attention à  ne pas le presenter comme déjà  entériné ! chevalier chevalier
Mouais… Enfin, quand on voit ce qui s'est passé à la SNCF, ça n'incite pas à l'optimisme. Surtout que rien dans les propositions ne suscitera le soutien du reste de la population pour nous… On sait bien que tout ça va desservir les élèves à terme, mais les médias pourront facilement faire passer ça pour un combat corporatiste.
Mais bon, s'il y a un combat, j'y participerai, hein. chevalier Mais sans grand espoir.

Eleven : suppression. Une belle économie en perspective pour l'Etat. cafe
Rabelais
Rabelais
Grand Maître

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Rabelais le Mer 25 Juil 2018 - 9:28
Je crois que c’est exactement comme pour la SNCF aussi : ce nouveau statut concernera les nouveaux entrants et les volontaires.
Il y aura pression salariale et presssion de remplacement pour les autres, tous les moyens seront bons pour que des volontaires émergent et perdent leurs droits.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Oudemia
Oudemia
Empereur

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Oudemia le Mer 25 Juil 2018 - 9:32
Je comprends comme Rabelais, et, comme Iphigénie, je prends bonne note que ce n'est pas encore entériné.
Ce qui ne me rassure pas pour les nouveaux collègues.
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Oonnay le Mer 25 Juil 2018 - 9:36
Bref mettre en place le management au cœur de notre système éducatif, dernier endroit où on devrait le trouver. Voir les résultats obtenus dans d'autres pays. Nous allons reproduire au nom des économies les mêmes erreurs pour plonger encore plus bas. Le petit peuple doit rester à sa place.

_________________
Si tout va bien... :
Je vous quitte dans :
EdmondDantès
EdmondDantès
Niveau 1

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par EdmondDantès le Mer 25 Juil 2018 - 9:41
Eh bien... j’envisageais de repousser le passage du CAPES d’encore un an car ça va me faire beaucoup à gérer en même temps mais finalement, je vais peut-être le tenter pour la session 2019 en espérant éviter ce statut de m**** qu’on nous prépare.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Balthazaard le Mer 25 Juil 2018 - 9:55
C'est fou de voir comment une alternance politique a vertu de reveiller les morts! Que n'avons nous liés nos luttes quand Allégre-Meirieu envisageaient une sortie hors bac le 15 juillet et 17 h 21 h pour les agrégés certifies sans compensation salariale.
Isis39
Isis39
Bon génie

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Isis39 le Mer 25 Juil 2018 - 10:16
C'est dingue comme ils ont pu trouver les mesures pour rendre le métier attractif !
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Paleoprof le Mer 25 Juil 2018 - 10:26
Le gouvernement se moque totalement de rendre le métier attractif.
La pénurie sera traitée par la force des choses et grâce à toutes les mesures en train de se mettre en place et/ou les pré-requis déjà actés. Le recrutement des enseignants sera abaissé au niveau Bac+3, donc de nombreux chômeurs qui, à ce jour, ne sont pas Bac+5 et ne rentrent pas dans les critères actuels pour enseigner, se verront "proposer" de devenir enseignant. Ils y seront de fait bien obligés puisqu'ils ne pourront pas refuser plus de deux offres raisonnables d'emploi sous peine de voir les allocations sucrées.
Et peu à peu le système de contractuels à Bac+3 remplacera les fonctionnaires à Bac+5.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
Eleven
Eleven
Neoprof expérimenté

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Eleven le Mer 25 Juil 2018 - 10:48
@Cicyle a écrit:
@Iphigénie a écrit:Attention à  ne pas le presenter comme déjà  entériné ! chevalier chevalier
Mouais… Enfin, quand on voit ce qui s'est passé à la SNCF, ça n'incite pas à l'optimisme. Surtout que rien dans les propositions ne suscitera le soutien du reste de la population pour nous… On sait bien que tout ça va desservir les élèves à terme, mais les médias pourront facilement faire passer ça pour un combat corporatiste.
Mais bon, s'il y a un combat, j'y participerai, hein. chevalier Mais sans grand espoir.

Eleven : suppression. Une belle économie en perspective pour l'Etat. cafe

Merci pour ta réponse, c'est bien ce que je pensais !
Donc sans concours, pas de statut de fonctionnaire : tous les professeurs seront des contractuels d'ici quelques années ?
Je vais passer les concours tant qu'il est encore temps et faire grève pour éviter ça !

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
Sulfolobus
Sulfolobus
Expert

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Sulfolobus le Mer 25 Juil 2018 - 10:58
@Cicyle a écrit: Surtout que rien dans les propositions ne suscitera le soutien du reste de la population pour nous… On sait bien que tout ça va desservir les élèves à terme, mais les médias pourront facilement faire passer ça pour un combat corporatiste.
Pas à terme, très rapidement.

Et ce qui me navre, c'est que je doute fortement que les (futurs) parents d'élèves réagissent. Ça donne l'impression que la qualité de l'enseignement délivré est accessoire, la seule chose qui compte c'est la garderie....

C'est frappant à plusieurs niveaux. Prenons la bivalence. Pourquoi pas : il y a bien en lycée pro des professeurs bivalents. La différence c'est que là, on ne prévoit aucune formation alors que les professeurs en lycée pro ont été formés pour cette bivalence et recrutés par concours avec cette bivalence. Là, non, tout le monde peut enseigner ce qu'il n'a pas appris. Le management par les chefs d'établissement. Manager correctement une équipe (et en particulier de taille importante, ce qui est le cas d'un établissement scolaire), ça s'apprend. Il faut, en plus d'une formation théorique, observer ce que font des managers expérimentés, voir ce qui marche et ce qui ne marche pas, trouver son style... bref, ça met des années si l'on veut une formation (et donc un management) de qualité. On ne voit rien de prévu pour former les chefs d'établissement à le faire correctement. Prenons l'extension des académies aux régions. Bon à la rigueur s'il y a changement des règles d'affectations intra-académique. Mais comment croire une seule seconde qu'un professeur pourra enseigner correctement avec de telles distances ??
...
...
Sépia
Sépia
Niveau 9

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Sépia le Mer 25 Juil 2018 - 11:38
C'est pas rassurant tout ça :'(

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
Elyas
Elyas
Guide spirituel

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Elyas le Mer 25 Juil 2018 - 11:42
Je ne suis pas expert mais on nous vend le statut des professeurs québécois, non ?
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Paleoprof le Mer 25 Juil 2018 - 13:38
@Elyas : peux-tu développer un peu plus en quoi consiste ce statut ?

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
trompettemarine
trompettemarine
Grand sage

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par trompettemarine le Mer 25 Juil 2018 - 13:52
La formation continue "doit elle aussi être repensée, en rendant certaines formations obligatoires, en laissant le choix aux enseignants pour les autres et en effectuant les formations en dehors des heures de cours tout en les valorisant pour que les enseignants qui s’y rendent... La proposition est donc d’intégrer un temps réservé à la formation, de 3 à 5 jours, pleinement intégrée aux obligations réglementaires de service".

C'est conforme à la constitution ???
Isis39
Isis39
Bon génie

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Isis39 le Mer 25 Juil 2018 - 14:00
@trompettemarine a écrit:
La formation continue "doit elle aussi être repensée, en rendant certaines formations obligatoires, en laissant le choix aux enseignants pour les autres et en effectuant les formations en dehors des heures de cours tout en les valorisant pour que les enseignants qui s’y rendent... La proposition est donc d’intégrer un temps réservé à la formation, de 3 à 5 jours, pleinement intégrée aux obligations réglementaires de service".

C'est conforme à la constitution ???

Quel rapport avec la constitution ?
Officiellement nous n'avons que 5 semaines de congés payés. Donc, en dehors de ces 5 semaines, les jours où nous n'avons pas d'élèves, je ne crois pas qu'il y ait de problème pour nous caser la formation. Malheureusement.
trompettemarine
trompettemarine
Grand sage

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par trompettemarine le Mer 25 Juil 2018 - 14:17
J'avoue ne pas m'y connaître en droit, mais la formation continue (stages zinnovants et compagnie) ne fait pas partie des ORS.
La question est sérieuse, j'ai l'impression qu'il y a là un problème.
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 8

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Ajonc35 le Mer 25 Juil 2018 - 14:26
Formation sur les semaines où nous n'avons pas d'élèves. Deux remarques:
- Depuis quelques années , dans mon établissement sauf les jeunes profs ont droit  une formation individuelle, soit sur leur discipline soit sur des pratiques pédagogiques, et la formation est donc gérée de manière collective en fonction des souhaits de l'établissement, pardon du CDE. Le nombre de formations est donc limitée et ne correspond pas toujours à nos besoins, nos envies. Et donc grand maximum deux jours voire trois dans de rares cas au sein de l'établissement. Je devrais donc être satisfait. Et ben non. Deux jours quand l'intérêt de la formation est limité ( à mes yeux) c'est LOOOOOOONG, mais si cela doit être 5 jours, juste pour dire " les enseignants dans mon établissement ont droit à 5 jours de formation. On peut aussi inverser 2-3 jours quand la formation présente un intérêt c'est court et donc 5 jours c'est mieux. Attention j'ai connu des formations de 4 jours et le 4ème jour ne servait à rien pour diverses raisons : parfois le fait du formateur qui faisait du présentéisme, mais aussi du fait des enseignants qui avait beaucoup ingurgité et avaient besoin de digérer et de repartir vers les élèves appliquer ce qu'ils avaient appris. J'ai connu, aussi, surtout en période de réforme, des formations d'une journée très ciblée et qui me servent encore, que je garde sous le coude quand j'ai un petit doute ou que j'ai dérivé.
- Si les formations doivent avoir lieu sur les 18 semaines de "congés" , plusieurs problèmes vont se poser à commencer par la disponibilité des formateurs et/ou des inspecteurs, mais aussi des locaux par exemple entre le 14 juillet le 15 août et je n'évoque que ces deux-là. Il y en a certainement d'autres.


Dernière édition par Ajonc35 le Mer 25 Juil 2018 - 19:33, édité 1 fois
Isis39
Isis39
Bon génie

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Isis39 le Mer 25 Juil 2018 - 14:44
@trompettemarine a écrit:J'avoue ne pas m'y connaître en droit, mais la formation continue (stages zinnovants et compagnie) ne fait pas partie des ORS.
La question est sérieuse, j'ai l'impression qu'il y a là un problème.
Ils veulent justement changer les ORS.
Thalie
Thalie
Grand sage

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Thalie le Mer 25 Juil 2018 - 14:45
Ben les IPR et les formateurs aussi n'auront que 5 semaines de congés et les établissements sont vides l'été donc je ne vois pas le problème. Enfin, si je le vois mais bon... Rolling Eyes
Isis39
Isis39
Bon génie

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Isis39 le Mer 25 Juil 2018 - 14:46
Ajonc, tu veux dire que ton chef refuse vos demandes de formation ?
Contenu sponsorisé

Re: Grande réforme du statut des professeurs

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum