Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
The Paper
Niveau 2

Le grotesque (Terminale L)

par The Paper le Dim 29 Juil 2018 - 18:14
Hello ! je prépare mes cours sur Hernani et évidemment, il est incontournable de parler de la préface de Cromwell où Hugo oppose Sublime et Grotesque. Et justement, en relisant cette préface, j'ai le sentiment d'avoir toujours utilisé le mot "burlesque" comme synonyme de "grotesque". Est-ce qu'il existe une nuance de sens importante entre ces deux termes d'après vous ?
Merci Smile

_________________
"Il y avait bien une lumière au bout du tunnel... Et c'était un lance-flammes." (Terry Pratchett)
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Le grotesque (Terminale L)

par Une passante le Dim 29 Juil 2018 - 18:21
le burlesque c'est quand quelque chose de sérieux est traité sur le mode humoristique (je donne toujours l'exemple du Dictateur de Chaplin) alors qu'il me semble que le grotesque c'est une sorte de ridicule lié à quelque chose d'exagéré.
The Paper
Niveau 2

Re: Le grotesque (Terminale L)

par The Paper le Dim 29 Juil 2018 - 18:39
Quand Don Carlos se comporte comme un bandit (acte II, scène 2) lorsqu'il tente d'enlever Dona Sol, ce serait donc du burlesque. Et quand Hernani dit par amour à Dona Sol : "Oh ! qu'un coup de poignard de toi me serait doux !", ce serait du grotesque ?

_________________
"Il y avait bien une lumière au bout du tunnel... Et c'était un lance-flammes." (Terry Pratchett)
avatar
New Zealand
Niveau 6

Re: Le grotesque (Terminale L)

par New Zealand le Dim 29 Juil 2018 - 18:57
J'imagine que c'est le même concept en anglais : le grotesque est un moyen de s'éloigner des canons de beauté conventionnels, de déformer et d'exagérer, et d'associer ce qui est familier à l'étrange. Le grotesque est généralement centré sur le corps des personnages et l'objectif peut être de susciter l'empathie ou le dégoût du lecteur.
Exemple : Le personnage du nain dans La ballade du café triste de Carson McCullers.

Le terme a évolué au fil du temps et est ainsi difficile à définir. Il peut être associé à des événements effrayants ou repoussants mais qui, paradoxalement, peuvent prêter à rire. Exemple : La métamorphose de Kafka
The Paper
Niveau 2

Re: Le grotesque (Terminale L)

par The Paper le Dim 29 Juil 2018 - 19:06
Dans ce cas, il semble que ce soit plutôt dans ses romans que Victor ait appliqué ses théories, avec Quasimodo et Gwynplaine. Dans Hernani, ils sont tous beaux (à part Don Ruy Gomez, et encore, on dit juste qu'il est vieux).

_________________
"Il y avait bien une lumière au bout du tunnel... Et c'était un lance-flammes." (Terry Pratchett)
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Le grotesque (Terminale L)

par Poupoutch le Dim 29 Juil 2018 - 19:53
New Zealand a parfaitement défini le grotesque : le sentiment du comique s'y teinte facilement d'effroi ou d'un sentiment d'étrangeté.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
The Paper
Niveau 2

Re: Le grotesque (Terminale L)

par The Paper le Dim 29 Juil 2018 - 20:02
D'accord, merci. Finalement, Hernani qui était censée incarner les idées romantiques de Hugo me semble plutôt classique. Comme dans la tragédie, on a un héros déchiré entre son intérêt personnel (rester en vie par amour pour Dona Sol) et son sens de l'honneur (respecter la promesse de se tuer au son du cor). Pareil pour Don Ruy Gomez : capturer Hernani pour la prime / le cacher car l'hospitalité est un devoir sacré. Certains moments semblent burlesques mais du grotesque, je n'en vois pas : ils ne sont pas étranges.
Seriez-vous d'accord avec ce tableau que je viens d'élaborer (en nuançant celui établi par Gérard Genette) ?

Le grotesque, en réutilisant des procédés du burlesque et de l'héroï-comique, propose des personnages bizarres donc potentiellement comiques mais leur donne une dimension pathétique plutôt proche de la tragédie.

_________________
"Il y avait bien une lumière au bout du tunnel... Et c'était un lance-flammes." (Terry Pratchett)
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Le grotesque (Terminale L)

par Iphigénie le Lun 30 Juil 2018 - 8:35
J'ai quand même l'impression que le mot grotesque chez Hugo prend une extension très large,  c'est pour ainsi dire tout ce qui n'est pas sublime. Le burlesque, le comique, l'étrange, le bizarre en sont des sous-parties. Il ne faut pas oublier qu'à l'origine le grotesque c'est d'abord et surtout la découverte d'une autre esthetique, celles des " grottes" de la Maison dorée de Neron.
Le grotesque c'est tout ce qui n'entre pas dans notre définition d'un beau idéal,  donc dans le drame tout ce qui ne relève pas du pur tragique. Je ne suis pas sûre  que ta distinction du burlesque et du grotesque soit juste de ce point de vue: le burlesque, c'est du grotesque au sens que lui donne Hugo.
Pour le dire autrement, il crée la  catégorie du grotesque par opposition à  l'unité  du ton noble de la tragédie classique: donc est grotesque tout ce qui échappe à  cette unité  de ton parce que cela sera ressenti comme une étrangeté introduite dans un système très codifié  jusqu'à  Hugo, alors que pour nous habitués  aujourd'hui, nous y sommes moins sensibles dans Hernani par exemple. La bataille d'Hernani en fait foi, la pièce n'etait pas  resssentie comme classique même  si pour nous aujourd'hui elle n'en est pas si éloignée.
Pour le dire encore autrement, il faut nous méfier  de notre perception contemporaine du grotesque et du burlesque;-)
Enfin, je pense, d'autres seront plus spécialistes que moi d'Hernani et Hugo!
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Le grotesque (Terminale L)

par Poupoutch le Lun 30 Juil 2018 - 9:20
Ça me semble très juste, Iphigénie.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Le grotesque (Terminale L)

par Une passante le Lun 30 Juil 2018 - 9:28
Je suis assez d'accord avec Iphigénie sur le sens large du grotesque pour Hugo. Dans Hernani, la première scène choque d'emblée avec le grotesque du comportement du roi qui finit enfermé dans une armoire. Le comportement même de Don Carlos est grotesque avant qu'il ne devienne sublime en devenant l'empereur.
Mais quand Hernani parle du coup de poignard, j'y vois du sublime, c'est toute la force de son amour qui s'exprime ici, mais je n'ai plus le passage en tête.
Pour Hugo, le drame doit être à l'image de la vie, représenter l'homme capable du pire (le grotesque) et du meilleur (le sublime).
avatar
Li-Li
Neoprof expérimenté

Re: Le grotesque (Terminale L)

par Li-Li le Lun 30 Juil 2018 - 9:52
Entièrement d'accord avec Iphigénie et l'intervention de Une passante pour le grotesque chez Hugo.
The Paper
Niveau 2

Re: Le grotesque (Terminale L)

par The Paper le Lun 30 Juil 2018 - 10:56
OK. Une notion un peu fourre-tout ; et moi qui aime les nuances
C'est vrai que notre perception d'Hernani a bien changé : je le lis dans une édition qui mentionne les vers qui ont provoqué le rire des spectateurs lors des premières représentations, et parfois leur réaction semble incompréhensible.
Pour la scène avec Don Carlos qui rentre dans l'armoire, je dirais qu'elle n'apparaît grotesque qu'après coup : au début, on ne sait pas qu'il est un seigneur.
Merci pour vos réponses ! Wink

_________________
"Il y avait bien une lumière au bout du tunnel... Et c'était un lance-flammes." (Terry Pratchett)
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Le grotesque (Terminale L)

par Une passante le Lun 30 Juil 2018 - 11:14
On ne sait pas encore que Don Carlos est le roi, mais ses vêtements montrent qu'il est d'un haut rang.
The Paper
Niveau 2

Re: Le grotesque (Terminale L)

par The Paper le Lun 30 Juil 2018 - 11:27
Très juste. J'avais dans le souvenir qu'il gardait son manteau et son chapeau un certain temps mais après vérification, non, il l'enlève très tôt dans la scène. Smile

_________________
"Il y avait bien une lumière au bout du tunnel... Et c'était un lance-flammes." (Terry Pratchett)
Contenu sponsorisé

Re: Le grotesque (Terminale L)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum