Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
BraRa
Niveau 2

Gestion de classe en LP

par BraRa le Mar 7 Aoû 2018 - 22:12
Bonjour, Je vais être professeur stagiaire en LP, j'aurai une classe de seconde gestion-administration et une classe de Technicien d'usinage. J'aimerais connaître le profil de ces deux classes et des conseils pour gérer sa classe, surtout lors des premiers cours qui me semblent les cours les plus importants pour engager l'année.
zigmag17
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par zigmag17 le Mar 7 Aoû 2018 - 23:05
Bonsoir, je pratique les GA depuis de nombreuses années en LH, certaines méthodes ont fait leurs preuves mais nous travaillons avec de l'humain, imprévisible par nature. Et puis cela dépend de nombreux facteurs, que l'on ne connaît pas forcément, aussi je peux juste essayer de te donner un aperçu de ce que j'en connais:
J'ai l'expérience de classes de GA très lourdes (35 en classe entière), population urbaine issue pour beaucoup d'entre eux de quartiers difficiles, qui reproduisent parfois en classe les rivalités entre bandes qui font la Une des journaux par ailleurs.
Le climat est donc un peu particulier, on y arrive, mais c'est parfois sportif.
Dans la plupart des classes de GA avec lesquelles je travaille, la proportion est de 1/3 d'élèves "lambda", impliqués dans leur formation, en tout cas pas hostiles aux diverses activités proposées, 1/3 d'élèves qui se laissent porter par le courant, 1/3 d'élèves très réfractaires, orientés là par défaut. C'est bien sûr ce dernier groupe qu'il faut amener doucement à une adhésion aux travaux de classe, sinon c'est le bazar assuré.
J'ai mis au point des stratégies: les élèves entrent en classe en saluant l'enseignant, et sans faire de bruit; sinon, retour dans le couloir, et on recommence.
Dans la classe, je fais l'appel la première fois en spécifiant que je suis en observation, et que s'ils observent une tenue correcte à tous les niveaux je les laisserai s'installer comme bon leur semble, si ce n'est pas le cas: plan de classe au bout de 15 jours maximum. En général, ça veut dire: plan de classe Smile Il y a toujours de fieffés bavards, voire pire...
Ensuite je leur annonce la teneur de leur programme de l'année, en insistant sur ce qui change par rapport au collège (avec lequel ils sont fâchés la plupart du temps), je les rassure en leur expliquant qu'en LP, concentration + travail en classe = réussite assurée aux devoirs.
Surtout je crois qu'il faut "dire ce que l'on fait, faire ce que l'on dit": expliquer, répéter, ne jamais régler un différend devant toute la classe mais attendre la fin du cours pour convoquer l'impétrant; et puis, très efficace: un problème? On dit juste en classe "j'appellerai tes parents (tuteurs ou autres) ce soir", le cours se déroule sans plus d'allusion à l'incident et le soir venu...on le fait. Les élèves détestent la méthode, mais ça fait vite le tour et on est tranquille au moins le cours suivant!
Alterner travaux individuels et travaux de groupes, varier les activités leur permet aussi de respirer, et d'avancer mieux.
Avec eux, je crois beaucoup aussi au suivi individuel, ce sont des élèves qui ont besoin d'un rapport privilégié à l'adulte car ils manquent beaucoup de confiance en eux. Toujours être carré, franc, droit dans ses paroles et dans ses actes; ils ne sont en général pas rancuniers, et même si un cours se passe mal, le lendemain ça peut être un rêve, et on ne sait pas pourquoi (une séance "béton" peut foirer complètement alors qu'un cours au débotté, qui part de la question d'un élève, peut se révéler un enchantement);
Sinon, en Histoire, j'ai commencé depuis deux ans à travailler sous forme de scénarii, ça marche bien en général je pourrai expliquer plus tard, j'ai déjà beaucoup écrit)
Je ne sais pas si je réponds à tes questions du coup...!!
avatar
Jacq
Doyen

Re: Gestion de classe en LP

par Jacq le Sam 11 Aoû 2018 - 19:31
@zigmag17 a écrit: [...]
J'ai mis au point des stratégies: les élèves entrent en classe en saluant l'enseignant, et sans faire de bruit; sinon, retour dans le couloir, et on recommence.
Dans la classe, je fais l'appel la première fois en  spécifiant que je suis en observation, et que s'ils observent une tenue correcte à tous les niveaux je les laisserai s'installer comme bon leur semble, si ce n'est pas le cas: plan de classe au bout de 15 jours maximum. En général, ça veut dire: plan de classe Smile Il y a toujours de fieffés bavards, voire pire...
[...]

D'accord avec tout ce qu'indique Zigmag17.

Sur le plan de classe j'adoptais la même politique. Cette année j'ai changé. Comme avec des classes type GA ou MRCU au bout de 15 jours il fallait le plan de classe pour les cours en classe entière, avec une collègue qui partageait cette année la même classe de seconde en classe entière, nous étions mis d'accord : plan de classe dès le premier jour, par ordre alphabétique (ne connaissant pas les élèves, impossible de faire un plan de classe précis). C'était une classe de 2MRCU, pas des GA, mais ce sont des bougeons aussi. Du coup cela a réglé tous les problèmes le premier jour, ils n'ont pas pu se placer selon les affinités, cela a cassé tous les petits groupes en préparation. Un ou deux ajustements dans l'année (avec les départs et arrivées élèves en cours de semestre) pour les bavards et immédiatement pour deux élèves, un mal voyant (casé sous mon nez donc, sinon il ne voit rien - et une élève qui est venue me dire qu'au fond elle n'arrivait pas à suivre).
Ils se retrouvent et se placent comme ils le souhaitent mais lorsque nous sommes en 1/2 groupe. La seule consigne qu'ils ont en groupe c'est "un par tables" (de deux). J'ai un collègue qui, en groupe, leur demande de se placer "deux par tables" mais uniquement sur les rangées centrales ce qui évite d'en trouver vautrés contre les murs. Ce n'est pas idiot, je n'y avais jamais songé. Peut-être que je vais tester sur mes futurs 2PRO de l'année à venir.

L'avantage de tes futurs 2GA, BraRa c'est que c'est toi qui va donner tes règles (certains parlent de "rituels") d'entrée en classe. Ce que t'indiquait judicieusement Zigmag17. Ca il faut le faire dès le début, c'est important. Avantage d'une classe de seconde : tu poses tes règles et ils ne te diront pas "ah mais l'année dernière on ne faisait pas comme cela".
Rester à la porte d'entrée, les saluer, cela permet aussi par un petit signe de signaler à Alfred qu'il faut qu'il enlève sa casquette, à Joséphine qu'elle peut jeter son bonbon ou autre dans la poubelle qui est justement placée vers l'entrée et à Pompon qu'il doit enlever ses écouteurs. Cela règle pas mal de problèmes immédiatement (même si le bonbon se retrouvera quand-même dans la bouche dix minutes après ^^).

Une chose que je pratique à la rentrée pour les classes nouvelles. Elles sont accueillies par le PP, les secondes en général à 8h ou 9h. Je passe toujours avec le PP et si je n'ai pas d'autre classe à aller avoir je reste une heure ou deux avec lui. En une heure tu auras déjà repéré les bouillants les moins discrets et auras une idée pour ta véritable prise en main de la classe. En plus les élèves te voient avec le collègue PP donc dans leur tête tu es déjà un membre intégré et qui coopère dans l'équipe éducative (bien pour quelqu'un qui débarque dans un lycée). Et puis tu auras déjà entendu l'appel ou les prénoms. Pas mal aussi, cela te permet d'entendre les consignes, les rituels etc. que va donner le PP et, s'ils te conviennent, de donner les mêmes ensuite. Pour les élèves cela renforce l'idée que les collègues bossent en équipe.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Unprofdelog
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par Unprofdelog le Sam 11 Aoû 2018 - 20:23
@Jacq a écrit:......Rester à la porte d'entrée, les saluer, cela permet aussi par un petit signe de signaler à Alfred qu'il faut qu'il enlève sa casquette, à  Joséphine qu'elle peut jeter son bonbon ou  autre dans la poubelle qui est justement placée vers l'entrée et à Pompon qu'il doit enlever ses écouteurs.  Cela règle pas mal de problèmes immédiatement (même  si le bonbon se retrouvera quand-même dans la bouche dix minutes après ^^).

Je pratique cela de la même manière et c'est l'occasion de les voir un par un, de leur adresser un rapide bonjour.
Aussi l'occasion de demander à ranger le tél au fond du sac, sinon l'élève reste dehors.......

un truc à éviter qu'un jeune collègue à tester à son gros détriment..... c'est serrer la main des élèves un par un, et donc quand tu en as 24, tu passes qqles minutes.... Au début les élèves sont "fiers" de serrer la main du prof car ils ont l'impression de "devenir" copain....et donc en profite.
puis ils en sont lassés et certains ne veulent plus serrer la main et donc cela est source de conflits éventuels si le prof tient à serrer la main....

et au final............. certains étaient contents de serrer la main car "ils avaient la main sale, etc (j'ose dire "sorti des toilettes sans se laver les mains par ex....)

Mais le 1er jour et les suivants : rester ferme et au fil de l'année, en fonction de la classe, déserrer "la vis""" mais l'inverse est impossible....
avatar
Jacq
Doyen

Re: Gestion de classe en LP

par Jacq le Sam 11 Aoû 2018 - 20:46
On ne sert pas la main des élèves. Il m'arrive de le faire lors d'une rencontre individuelle, avec les parents en réunion parents-profs ou alors lors de visite de stage, ou si je les croise à l'extérieur, mais jamais autrement.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Jacq
Doyen

Re: Gestion de classe en LP

par Jacq le Sam 11 Aoû 2018 - 20:49
@Unprofdelog a écrit:[...]

Mais le 1er jour et les suivants : rester ferme et au fil de l'année, en fonction de la classe, déserrer "la vis""" mais l'inverse est impossible....

Il m'est arrivé une chose curieuse, première en bientôt 20 années d'enseignement. Le dernier jour un élève de la classe de seconde dont je parlais plus haut qui me dit : "Monsieur,  aujourd'hui vous  pouvez sourire c'est la dernière où vous nous voyiez avant l'année prochaine".  Je ne pensais pas avoir fait une telle tête ou produit un tel effet sur la classe durant toute l'année,  alors que je les aime bien ces petits K?NSDQKJFDSKFJSKFS !

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Mithestral
Niveau 1

Re: Gestion de classe en LP

par Mithestral le Sam 11 Aoû 2018 - 21:02
J'ai personnellement bien pris note de vos conseils Jacq et zigmag. Y a-t-il autre chose de spécifique à la rentrée de classe pour des secondes qui vous viendrait à l'esprit ? Des "pièges de débutant" à éviter ou autre.
avatar
Unprofdelog
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par Unprofdelog le Sam 11 Aoû 2018 - 21:11
Les pièges à éviter : laisser sortir les élèves de la salle de classe sans aucun motif..... Le prof est responsable des élèves et si le jeune sort du lycée pour aller voir la copine en face de l'entrée... c'est la cata (source :  Histoire vraie Smile  ---> Ne laisser sortir un élève que pour une raison "valable " (difficile à définir) et le plus souvent accompagné du délégué de classe.

autre "piège" : être trop copain avec les gamins, les jeunes..... Toujours garder une distance.... Le "vieux routard" que je suis pourra donner l'exemple de ce collègue contractuel, tombé du ciel en novembre et qui a sympathisé avec les élèves et qui au bout de 2 semaines ne pouvait pas faire cours....

autre piège (véridique) : avec une classe difficile, ne pas les mettre dans le noir (volets fermés) et leur passer une musique relaxante .... Au bout de 5 minutes, les trousses volaient dans tous les sens et impunité totale car dans le noir complet et quand ..... vous avez cours à coté, que cela "bosse", que les élèves travaillent, "ben", c'est fort difficile Smile

Mais surtout : maitriser son cours, son contenu, être organisé (et pas avoir oublié les photocopies en salle des profs). Ne pas faire d'erreurs de corrections.
Si les élèves vous sentent "peu à l'aise, peu sûr de vous", "ben", ils "foncent" dans la brêche ouverte..

D'autres compléteront mes propos .


Dernière édition par Unprofdelog le Sam 11 Aoû 2018 - 21:12, édité 1 fois
avatar
Jacq
Doyen

Re: Gestion de classe en LP

par Jacq le Sam 11 Aoû 2018 - 21:12
@Mithestral a écrit:J'ai personnellement bien pris note de vos conseils Jacq et zigmag. Y a-t-il autre chose de spécifique à la rentrée de classe pour des secondes qui vous viendrait à l'esprit ? Des "pièges de débutant" à éviter ou autre.

Premier jour se méfier de pronote/ENT (c'est toujours le premier jour que ça plante, que le mot de passe ne marche pas etc.). Donc imprimer la liste des élèves avant d'aller en cours pour ne pas être pris au  dépourvu.
Ca  n'a pas loupé, encore cette année, impossible de faire l'appel correctement pour les premiers cours. Donc, toujours la solution papier en recours pour faire porter l'appel à la vie scolaire.

Certainement d'autres choses, mais pour l'instant...


Dernière édition par Jacq le Sam 11 Aoû 2018 - 21:27, édité 1 fois

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Unprofdelog
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par Unprofdelog le Sam 11 Aoû 2018 - 21:16
@Jacq a écrit:Donc imprimer la liste des élèves avant d'aller en cours pour ne pas être pris au  dépourvu..

oui, avoir la liste en version "papier" et accessible rapidement.... car lors d'un exercice incendie, nous évacuons tous et devons dresser la liste et vérifier que les élèves présents en début de cours sont aussi présents juste après l'évacuation...
J'ai vu des collègues être convoqués par le cde car n'ayant pas cette liste, ils n'étaient pas en mesure de faire l'appel à l'issue de l'évacuation et donc de constater la présence de tous les élèves.... (un cde avait une fois "retiré" un élève lors de l'évacuation et le prof ne s'en ai pas rendu compte ; je vous laisse imaginer ''''l'engueulade""""" ....
avatar
Jacq
Doyen

Re: Gestion de classe en LP

par Jacq le Sam 11 Aoû 2018 - 21:26
Je rebondis sur Unprofdelog (en espérant ne pas lui faire de mal) :
- ne  jamais laisser les élèves seuls dans la salle  pour une pause de 5 mn en cas de deux heures,
- ne pas les laisser seuls non plus pour aller faire des photocop (à faire la veille d'ailleurs pour éviter la aussi la photocopieuse qui n'a plus de tonner le jour de la rentrée),
- ne pas utiliser son portable en classe, ne pas le consulter,
- ne pas arriver en retard mais en avance (l'idéal  étant même  d'avoir allumé le PC et de s'être connecté  pour  l'appel avant l'arrivée de la classe, cela évite les périodes de flou lorsqu'on  débute ou tout  simplement lorsqu'on a une nouvelle classe qui ne fait que nous observer dans  les premières minutes).

Toutes ces bévues ont été commises par un de mes collègues nouveau cette année.

- la fiche de présentation des élèves : j'utilise tout le temps pour le premier cours car cela me permet justement de leur donner tout de suite quelque chose pour s'occuper pendant que je m'installe, sort mes affaires, fait l'appel. Avec une précaution : je l'imprime pour chaque élève ;  je ne demande jamais l'adresse des parents mais l'adresse du responsable légal 1 et du responsable légal 2. Ils ont tous un ou deux responsables légaux, par contre ils n'ont pas tous encore leurs parents.  Et puis, la consulter brièvement, cela évite le deuxième jour de dire à Kevin que l'on va appeler son père alors que, justement, le père est mort.  Autre chose : dès la fiche de présentation on voit qui veut ou ne veut pas écrire, qui aime écrire, qui ne comprend pas les questions, qui pose des questions débiles (ou non) dès le départ, qui ne sait pas écrire.  C'est con, mais c'est utile.  

Cela évite aussi, comme cela m'est arrivé dès ma première année d'enseignement de choisir un élève au hasard pour lire un texte, de la faire pleurer, parce que j'étais tombé sur la seule élève totalement dyslexique  ! J'ai donc une dernière rubrique maintenant qui s'appelle : "as-tu des difficultés particulières que tu voudrais mentionner ici" (voudrais car rien d'obligatoire, l'élève n'est pas obligé de le dire).

Bien repérer les salles à l'avance. Cela m'est arrivé le premier jour dans mon premier établissement d'être guidé par des élèves pour trouver ma salle (je m'étais même trompé d'étage), et là il est clair qu'on est le dernier couillon de service qui ne connaît rien du bahut ! Heureusement mes élèves étaient des élèves de seconde, perdus aussi, qui sont donc arrivés après moi dans ma salle (année de stage).


Dernière édition par Jacq le Sam 11 Aoû 2018 - 21:33, édité 1 fois

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Jacq
Doyen

Re: Gestion de classe en LP

par Jacq le Sam 11 Aoû 2018 - 21:28
Pour la fiche de renseignement, comme ils ne connaissent pas le numéro de téléphone de leurs parents, je les autorise à consulter leur portable et à l'éteindre ensuite. Le premier jour ils demandent pour le consulter. C'est ensuite que le problème du portable se pose réellement.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Unprofdelog
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par Unprofdelog le Sam 11 Aoû 2018 - 22:00
Jacq peut rebondir sur moi .... Avec mon ancienneté, mon """bidon""" a pris du volume comme on dit Smile

Jacq a écrit des choses très utiles que je confirme également....

zigmag17
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par zigmag17 le Sam 11 Aoû 2018 - 22:34
Pour ma part j'ai cessé de faire remplir les fiches de présentation de début d'année, je ne m'appuyais pas vraiment sur les informations recensées pour la suite de l'année mais je suis d'accord: elles permettent de mieux cibler le profil des élèves, et assez vite; je les demande au PP, qui les a fait remplir en général.
J'en profite pour noter TOUS les numéros de téléphone des élèves + de leurs représentants légaux. C'est parfois complètement inutile, mais quand un vrai problème se pose qui doit être réglé très vite, et que le CPE par exemple n'est pas disponible, je sors ma petite liste et j'appelle les familles à la fin des cours. Je préfère qu'un problème rencontré pendant un cours soit évoqué, encore mieux réglé, avant le cours suivant. Il faut bien sûr en avoir le temps... et ne pas tomber au téléphone sur l'élève qui se fait passer pour son père (ça peut arriver).
Je me présente aux classes le jour de la rentrée, pour voir à qui j'ai affaire, et donner la liste du matériel dont les élèves auront besoin.
Dans les cours, je pars aussi du principe que certaines choses ne sont pas négociables: pas de couvre-chef, pas de portable, pas d'écouteurs, tenue correcte exigée (= pas d'avachissement sur la table, on ne fait pas valser son marqueur pour que le voisin, qui a oublié le sien, le récupère trois mètres derrière), d'ailleurs matériel obligatoire = trousse complète, classeur, et travail idoine; pour la participation, je demande qu'un élève lève la main pour répondre des phrases construites et réfléchies par rapport à la question posée, si c'est une onomatopée il doit reformuler sa réponse.
Je suis aussi intransigeante sur le silence pendant une lecture, que ce soit un élève qui lise à voix haute devant la classe, ou moi-même.
Cela veut dire qu'à chaque fois que je remarque un manquement, j'arrête le cours et je fais la remarque à l'élève. Tant pis si ça prend du temps en seconde, c'est autant de temps gagné pour la suite.
En revanche, je peux négocier les supports et les entrées dans certains thèmes, si un ou des élèves me suggèrent des oeuvres ou des activités qui me semblent intéressantes, j'y réfléchis,nous en parlons, nous les construisons ensemble et parfois cela permet de bien les accrocher.
Bien sûr, tout ceci reste très théorique. On dirait Super Nanny, mais la réalité nous rattrape hélas et est souvent bien loin de tout ça! Et parfois c'est la cata...
Par exemple, toutes ces petites "recettes" fonctionnent très bien avec des classes non hostiles, qui nous laissent le temps de nous poser dans notre enseignement, avec lesquelles nous pouvons travailler toute l'année en bonne intelligence, dans une atmosphère détendue et c'est super(spéciale dédicace à ma seconde GA de cette année Smile)
D'autres classes, elles, mettent un point d'honneur à ignorer tous ces beaux préceptes et quand ça veut pas, ça veut pas. Là, spéciale dédicace à ma term GA suivie depuis la seconde, qui a fait tout ce qui était interdit pendant trois ans, et pris le temps en plus de profiter de tout ce qui était autorisé! Smile Dans ces cas-là, j'aurais tendance à dire: on a intérêt à être bien soutenus par l'encadrement!
Eux ont eu droit à des petites leçons de morale environ une séance sur trois, c'est beaucoup!!!
Pour finir: de la repartie, de la distance émotionnelle si l'on peut, un petit cadre pour fonctionner cahin-caha (du "à peu près bien" jusqu"au "très bien"), et voilà!
eleonore69
Fidèle du forum

Re: Gestion de classe en LP

par eleonore69 le Sam 11 Aoû 2018 - 23:59
@zigmag17 a écrit:Pour ma part j'ai cessé de faire remplir les fiches de présentation de début d'année, je ne m'appuyais pas vraiment sur les informations recensées pour la suite de l'année mais je suis d'accord: elles permettent de mieux cibler le profil des élèves, et assez vite; je les demande au PP, qui les a fait remplir en général.
J'en profite pour noter TOUS les numéros de téléphone des élèves + de leurs représentants légaux. C'est parfois complètement inutile, mais quand un vrai problème se pose qui doit être réglé très vite, et que le CPE par exemple n'est pas disponible, je sors ma petite liste et j'appelle les familles à la fin des cours. Je préfère qu'un problème rencontré pendant un cours soit évoqué, encore mieux réglé, avant le cours suivant. Il faut bien sûr en avoir le temps... et ne pas tomber au téléphone sur l'élève qui se fait passer pour son père (ça peut arriver).
Je me présente aux classes le jour de la rentrée, pour voir à qui j'ai affaire, et donner la liste du matériel dont les élèves auront besoin.
Dans les cours, je pars aussi du principe que certaines choses ne sont pas négociables: pas de couvre-chef, pas de portable, pas d'écouteurs, tenue correcte exigée (= pas d'avachissement sur la table, on ne fait pas valser son marqueur pour que le voisin, qui a oublié le sien, le récupère trois mètres derrière), d'ailleurs matériel obligatoire = trousse complète, classeur, et travail idoine; pour la participation, je demande qu'un élève lève la main pour répondre des phrases construites et réfléchies par rapport à la question posée, si c'est une onomatopée il doit reformuler sa réponse.
Je suis aussi intransigeante sur le silence pendant une lecture, que ce soit un élève qui lise à voix haute devant la classe, ou moi-même.
Cela veut dire qu'à chaque fois que je remarque un manquement, j'arrête le cours et je fais la remarque à l'élève. Tant pis si ça prend du temps en seconde, c'est autant de temps gagné pour la suite.
En revanche, je peux négocier les supports et les entrées dans certains thèmes, si un ou des élèves me suggèrent des oeuvres ou des activités qui me semblent intéressantes, j'y réfléchis,nous en parlons, nous les construisons ensemble et parfois cela permet de bien les accrocher.
Bien sûr, tout ceci reste très théorique. On dirait Super Nanny, mais la réalité nous rattrape hélas et est souvent bien loin de tout ça! Et parfois c'est la cata...
Par exemple, toutes ces petites "recettes" fonctionnent très bien avec des classes non hostiles, qui nous laissent le temps de nous poser dans notre enseignement, avec lesquelles nous pouvons travailler toute l'année en bonne intelligence, dans une atmosphère détendue et c'est super(spéciale dédicace à ma seconde GA de cette année Smile)
D'autres classes, elles, mettent un point d'honneur à ignorer tous ces beaux préceptes et quand ça veut pas, ça veut pas. Là, spéciale dédicace à ma term GA suivie depuis la seconde, qui a fait tout ce qui était interdit pendant trois ans, et pris le temps en plus de profiter de tout ce qui était autorisé! Smile Dans ces cas-là, j'aurais tendance à dire: on a intérêt à être bien soutenus par l'encadrement!
Eux ont eu droit à des petites leçons de morale environ une séance sur trois, c'est beaucoup!!!
Pour finir: de la repartie, de la distance émotionnelle si l'on peut, un petit cadre pour fonctionner cahin-caha (du "à peu près bien" jusqu"au "très bien"), et voilà!

idem, on trouve beaucoup d'infos sur pronote. adresse, téléphone, profession des responsables..). Par contre, consulter le dossier scolaire dès que possible lorsqu'un cas difficile se présente... J'ai arrêté de demander ces fiches parce que les élèves (d'un lycée très difficile) de banlieue le vivaient comme une intrusion et que cela générait des tensions...
avatar
ben2510
Érudit

Re: Gestion de classe en LP

par ben2510 le Dim 12 Aoû 2018 - 0:08
Ne laisse rien traîner qui pourrait disparaître : clés ou portable sur le bureau, sac sous le bureau un peu trop près des pieds des élèves du premier rang et qui pourrait glisser près de mains fouineuses, manteau accroché près de la porte par laquelle les élèves sortent.
Juste pour éviter des situations très désagréables, même si c'est très rare.

Comme dit plus haut, ne JAMAIS laisser un élève sortir seul ! Le faire accompagner, toujours.


_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Mithestral
Niveau 1

Re: Gestion de classe en LP

par Mithestral le Dim 12 Aoû 2018 - 6:23
Beaucoup de pistes intéressantes, merci ! veneration
Je tâcherai de faire de mon mieux.
zigmag17
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par zigmag17 le Dim 12 Aoû 2018 - 8:00
Pendant les devoirs, faire comme pendant une épreuve d'examen: uniquement trousses et feuilles sur la table, faire déposer les sacs, avec les portables éteints à l'intérieur, sous le tableau (bien souvent, ça sonne quand même de temps en temps...).
A propos du portable: interdit en classe mais souvent subrepticement utilisé. Parfois l'élève en a deux, voire trois (vécu). Quand je le confisque, je le garde à la main pendant mon cours; posé sur le bureau il est arrivé qu'un élève en sortant s'en empare, pas forcément le propriétaire, et alors, là, ennuis en perspective!
Je le rends à la fin du cours, commentaires à l'appui ( qui ne servent pas à grand-chose en général; ça recommence l'heure d'après, avec un autre ou le même)
Si cette confiscation tourne à la joute verbale - "c'est-mon-portable-vous-avez-pas-le-droit-rendez-le-moi-c'est-mon-portable-rendez-le-moi-j'y-dirai-à-mon-père-vous-allez-voir" tout ça... avec le ton qui va avec et que le cours ne peut plus se dérouler normalement, j'envoie un autre élève chercher un surveillant ou quelqu'un de la Vie Scolaire pour lui expliquer le problème en direct. Parfois ça se joue dans le rapport de forces et je préfère impliquer un autre adulte même s'il s'agit d'un incident bénin, car un incident bénin peut vite devenir le point de départ d'un conflit pas bénin du tout, lui (vécu aussi).
avatar
Eleven
Fidèle du forum

Re: Gestion de classe en LP

par Eleven le Dim 12 Aoû 2018 - 8:59
@zigmag17 a écrit:Pendant les devoirs, faire comme pendant une épreuve d'examen: uniquement trousses et feuilles sur la table, faire déposer les sacs, avec les portables éteints à l'intérieur, sous le tableau (bien souvent, ça sonne quand même de temps en temps...).
A propos du portable: interdit en classe mais souvent subrepticement utilisé. Parfois l'élève en a deux, voire trois (vécu). Quand je le confisque, je le garde à la main pendant mon cours; posé sur le bureau il est arrivé qu'un élève en sortant s'en empare, pas forcément le propriétaire, et alors, là, ennuis en perspective!
Je le rends à la fin du cours, commentaires à l'appui ( qui ne servent pas à grand-chose en général; ça recommence l'heure d'après, avec un autre ou le même)
Si cette confiscation tourne à la joute verbale - "c'est-mon-portable-vous-avez-pas-le-droit-rendez-le-moi-c'est-mon-portable-rendez-le-moi-j'y-dirai-à-mon-père-vous-allez-voir" tout ça... avec le ton qui va avec et que le cours ne peut plus se dérouler normalement, j'envoie un autre élève chercher un surveillant ou quelqu'un de la Vie Scolaire pour lui expliquer le problème en direct. Parfois ça se joue dans le rapport de forces et je préfère impliquer un autre adulte même s'il s'agit d'un incident bénin, car un incident bénin peut vite devenir le point de départ d'un conflit pas bénin du tout, lui (vécu aussi).

Je rajoute qu'il faut demander à l'élève d'éteindre son portable avant de le confisquer .... on ne sait jamais ce qu'il pourrait aller dire après !

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
zigmag17
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par zigmag17 le Dim 12 Aoû 2018 - 10:54
Si l'élève ne l'éteint pas, à ses risques et périls: au même titre qu'un papier libre qui circulerait dans la classe et que j'aurais intercepté puis lu, je me réserve le droit de jeter un oeil sur l'écran lorsqu'il s'allume. On est bien d'accord: portable interdit. Je précise que je ne manipule aucune touche. Si l'écran s'illumine et que s'affiche par exemple "Message de Duchmoll: "Kiffe kiffe sa mère", je signale au propriétaire de le dépanner en répondant directement à Duchmoll pour lui faire gagner du temps car il a du travail à faire en classe, lui, pas comme moi (moi j'ai le bac). En général ça détend l'atmosphère, en dépit de quelques murmures, en général les fameux "Vous avez pas le droit:" Ben...tant pis! Smile
Pareil: la grande mode maintenant est de demander à aller mettre son portable en charge au fond de la classe parce que "Ouin! Y a plus de batterie!" Ben non. Dans ce cas-là je leur suggère d'aller demander à la Vie Scolaire (qui refuse absolument de le faire): ça les calme un peu.
jiel
Niveau 1

Re: Gestion de classe en LP

par jiel le Lun 13 Aoû 2018 - 18:57
@zigmag17 a écrit:
Pareil: la grande mode maintenant est de demander à aller mettre son portable en charge au fond de la classe parce que "Ouin! Y a plus de batterie!" Ben non. Dans ce cas-là je leur suggère d'aller demander à la Vie Scolaire (qui refuse absolument de le faire): ça les calme un peu.
Je me suis laissé avoir cette année-ci, en leur permettant de recharger dans la salle. Mais on ne m'y reprendra plus!
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Gestion de classe en LP

par mafalda16 le Lun 13 Aoû 2018 - 19:02
On a fait ajouter au RI qu'il était interdit de brancher son téléphone au lycée pour le recharger.
zigmag17
Niveau 3

Re: Gestion de classe en LP

par zigmag17 le Lun 13 Aoû 2018 - 19:30
On devrait faire ajouter au RI que tout élève qui entre dans une salle de classe a par contre le devoir de brancher son cerveau. Hihi!! Smile
avatar
Jacq
Doyen

Re: Gestion de classe en LP

par Jacq le Lun 13 Aoû 2018 - 19:50
@mafalda16 a écrit:On a fait ajouter au RI qu'il était interdit de brancher son téléphone au lycée pour le recharger.

Très bonne idée, à condition que des prises ne soient pas en accès libre dans les couloirs ou les salles où les élèves peuvent passer du temps (foyer etc.).

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Gestion de classe en LP

par scot69 le Lun 13 Aoû 2018 - 19:57
Je trouve curieusement les gamins de LP bien plus attachants.

Perso, je suis beaucoup dans l'affectif avec eux, assez paternaliste et protecteur, j'essaye d'etre extremement doux, ce qui les surprend assez souvent.

En fait, je pense que la clef, c'est d'avoir un comportement en adequation avec sa personnalite. Si tu te forces trop a jouer un role, les gamins vont sentir que tu n'es pas naturel, que ca sonne faux et s'engoufrer dans la breche.

J'utilise beaucoup l'humour, l'ironie et l'autoderision, ca marche plutot bien.

J'essaye aussi d'etre dans l'encouragement et de valoriser chaque effort, ils y sont tres sensibles.

bon courage en tous cas!

(je suis sur un clavier qwerty, desole pour les accents)
Contenu sponsorisé

Re: Gestion de classe en LP

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum