Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Si prof était un métier comme les autres : 35h/sem, 5 semaines de congés,pas de mutation, entretien d'embauche,pas de sécurité emploi, pas de statut de fonctionnaire, l'auriez-vous fait ?

45 - 23%
152 - 77%
 
Total des votes: 197
Leclochard
Empereur

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Leclochard le Mer 15 Aoû 2018 - 8:04
Juste pour rebondir sur la question en titre:
-les 35 heures ? on les fait quand on enseigne 18 heures ou on est un imposteur.
-5 semaines de congé ? beaucoup d'entreprises offrent plus. Idem dans certaines administrations. Le passage aux 35 heures n'a rien changé pour nous.
-pas de mutation ? ce n'est pas un avantage pour la majorité. C'est la contrepartie du risque de se retrouver à l'autre bout de la France, de quitter la région, le département ou la ville où on désire vivre. Une fois que les gens ont ce qu'ils souhaitent, ils ne changent pas pour le plaisir d'établissement.
-entretien d'embauche ? il existe : c'est le concours.
pas de sécurité de l'emploi ? théoriquement, tu peux te faire virer dans le privé. Maintenant, il y a des métiers si recherchés qu'on vient te débaucher... Il faut bien choisir son orientation.
-pas de statut de fonctionnaire ? il est appelé à disparaître pour les nouveaux.

Deux avantages principaux: la liberté de faire à peu près ce que tu veux en classe, de t'organiser comme tu le souhaites et les congés réguliers.
Gros inconvénient que tu ne mentionnes pas : la faible rémunération plus ou moins tout au long de la carrière (par comparaison avec les autres fonctionnaires de même catégorie).  C'est à mon avis, ce point qui fait fuir les potentiels postulants au capes.
J'oubliais: la pression nerveuse. C'est parfois épuisant de gérer des classes. On est en représentation. Je comprends que des collègues craquent.
avatar
lisette83
Expert

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par lisette83 le Mer 15 Aoû 2018 - 8:25
+1
So Vox
So Vox
Niveau 7

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par So Vox le Mer 15 Aoû 2018 - 11:30
bonjour,
"sécurité de l'emploi" ET "statut de fonctionnaire"dans l'énumération, je ne comprends pas.
Ou alors on parle de réelle question de sécurité, et là.... je ne vais brosser à personne les violences faites aux enseignants par certains "élèves", parents, cde, inspecteurs... et technocrates en général. Suspect
So Vox
So Vox
Niveau 7

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par So Vox le Mer 15 Aoû 2018 - 11:58
reuh,
on y va :
- les vacances : je ne vois pas ça comme un avantage mais comme un juste retour pour pouvoir bien bien se reposer et surtout pouvoir tenir dans la durée dans ce métier. Y'a une formatrice sur la "voix" qui nous disait de ne pas avec honte de nos congés (en réaction aux brèves de comptoir), qu'ils étaient là pour nous permettre de faire un break afin de reposer nos cordes vocales, nos capacités auditives, recharger nos défenses psy et être en capacité de repartir dans de bonnes conditions.
- les 35 h...mouahaha... si seulement ... après je dirais que se focaliser sur un nombre d'heures n'a aucune signification si on ne le rattache pas à un niveau de pénibilité des conditions d'exercice d'une profession.
- entretien d'embauche : les visites de titularisation, c'est quoi ?
- statut de fonctionnaire : égalité de traitement des salaires homme/femme : on appelle cela un avantage alors que cela devrait être la règle dans tous les corps de métier pour le même niveau de qualification et d'emploi...
-mutation dans une région non désirée versus délocalisation... faut voir...

par contre, ce serait possible de bouffer gratos à la cantine ? d'avoir un logement de fonction ? remboursement sur tous les déplacements professionnels/prime de panier ? allez, j'suis pas chienne je demande pas une voiture avec chauffeur...

J'ai pas dû choisir le bon statut de fonctionnaire moi... abi

En même temps c'est pas pour ça que j'ai choisi ce métier chevalier
Nestya
Nestya
Bon génie

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Nestya le Mer 15 Aoû 2018 - 12:34
Je ne regrette pas mon choix, pas du tout. Mais je regrette une chose, c'est la difficulté que représente une reconversion. Non pas que j'ai envie de me reconvertir mais j'ai connu pas mal de collègues qui auraient aimé partir pour diverses raisons: mal-être, envie de faire autre chose, tenter de nouvelles expériences. Rien n'est fait dans l'EN pour aider ceux qui ont envie d'aller voir ailleurs. Bon, après, ce n'est pas propre à l'EN, j'ai l'impression que quelque soit le métier, il est très difficile de se reconvertir en France, surtout passé un certain âge.

_________________
"Le doute ne garantit pas d'avoir raison, mais d'éviter de persister dans l'erreur." Thomas C.Durand

"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Nestya
Nestya
Bon génie

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Nestya le Mer 15 Aoû 2018 - 12:39
Il y a quand même 2 choses que je regrette dan ce métier (à part le salaire dont je n'ai pas parlé mais j'aurais beaucoup à en dire): l'absence de CE et de médecine du travail.

_________________
"Le doute ne garantit pas d'avoir raison, mais d'éviter de persister dans l'erreur." Thomas C.Durand

"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 8

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Ha@_x le Mer 15 Aoû 2018 - 13:04
@Ruby2015 a écrit:Regrettez-vous d'être devenu prof ?

Absolument pas

@Ruby2015 a écrit:Pourquoi avoir fait ce métier ?

Comme Zazie, "pour faire *** les mômes"

@Ruby2015 a écrit:Y'a t-il des profs qui ont choisi ce métier pour le nombre d'heures, les vacances, la sécurité de l'emploi ?

Tous

@Ruby2015 a écrit:le salaire qui est très faible

Tout dépend, un jeune certifié en REP+ ou un vieil agrégé en prépa, ça palpe ...

@Ruby2015 a écrit:les copies

Quelles copies ? Je note à l'escalier, plus de prise de tête, de toute façon ils s'en fichent, ils passeront...

@Ruby2015 a écrit:Pensez-vous, qu'à l'heure actuelle, prof est devenu un métier à fuir ?

ça fait déja quelques années  

@Ruby2015 a écrit:j'avais toujours voulu faire ce métier depuis la 6e(!)

Dans ce cas fonce ! on a toujours besoin de collègues un peu kamikazes sur les bords


Dernière édition par Ha@_x le Mer 15 Aoû 2018 - 13:10, édité 1 fois
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Balthazaard le Mer 15 Aoû 2018 - 13:08
@Ha@_x a écrit:

@Ruby2015 a écrit:Y'a t-il des profs qui ont choisi ce métier pour le nombre d'heures, les vacances, la sécurité de l'emploi ?

Tous

Balthazaard
Balthazaard
Sage

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Balthazaard le Mer 15 Aoû 2018 - 13:10
Je crois que tu as mal choisir la période pour poster ce message. Recommence vers mi octobre.
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 8

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Ha@_x le Mer 15 Aoû 2018 - 13:12
Mi-octobre je pense que la proximité des vacances de la Toussaint n'aide pas, par contre fin novembre...là ça risque d'être plus représentatif de l'état d'esprit du corps enseignant...
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Balthazaard le Mer 15 Aoû 2018 - 13:15
je n'ai pas regardé le calendrier mais c'est ce que je voulais dire!!!
avatar
Invité
Invité

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Invité le Mer 15 Aoû 2018 - 13:38
Je ne regrette pas d'être devenue prof, mais uniquement parce que j'ai la chance d'être dans un lycée sympa avec des élèves gentils, des parents d'élèves très respectueux et avec très peu de "cas difficiles".
Mais si c'était à refaire, sachant ce qui s'annonce côté administratif, ministériel etc. je ne choisirais pas ce métier.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Daphné le Mer 15 Aoû 2018 - 13:42
Je suis rentrée dans l'EN POUR les mutations, la possibilité de travailler partout en métropole et dans les DOM TOM - oui je sais ça ne s'appelle plus comme ça - la possibilité de suivre un conjoint qui mute éventuellement. Alors oui ça implique de ne pas être là où on veut et de ne jamais avoir l'établissement de ses rêves, au cas où ça existerait Laughing de bouger souvent quand c'est le cas, de ne pas forcément avoir de poste fixe; mais on ne peut avoir que les avantages d'un statut ou d'une situation, il faut en accepter aussi les inconvénients.
J'ai vu beaucoup de collègues de mon mari dont les conjointes ont dû démissionner et arrêter de travailler alors qu'elles avaient de bien belles situations dans le privé. Les seules qui ont pu suivre et continuer sont les professeurs, les instits c'était plus difficile mais possible, et les professions médicales - infirmières, laborantines, médecins qui peuvent toujours faire des remplacements ou travailler à l'hôpital, bien évidemment pas ouvrir un cabinet.
Avantage aussi du statut de fonctionnaire, corollaire d'un salaire peu intéressant mais régulièrement versé, des vacances en même temps que mes enfants donc pas de problème de garde pendant ces périodes, bref pas mal "d'avantages" qu'on nous a fait "payer" par des réformes stupides et dépourvues de sens même pas dans l'intérêt des élèves, des brimades du type EDT alacon pour nous faire rester sur place, certes un métier de plus en plus fatiguant et dénué de sens, mais je n'ai pas regretté du tout.
Ce serait aujourd'hui par contre je ne crois pas que je le referais; la situation s'est bien trop dégradée et l'avenir est plus que sombre.
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Kilmeny le Mer 15 Aoû 2018 - 13:44
@Leclochard a écrit:Juste pour rebondir sur la question en titre:
-les 35 heures ? on les fait quand on enseigne 18 heures ou on est un imposteur.
-5 semaines de congé ? beaucoup d'entreprises offrent plus. Idem dans certaines administrations. Le passage aux 35 heures n'a rien changé pour nous.
-pas de mutation ? ce n'est pas un avantage pour la majorité. C'est la contrepartie du risque de se retrouver à l'autre bout de la France, de quitter la région, le département ou la ville où on désire vivre. Une fois que les gens ont ce qu'ils souhaitent, ils ne changent pas pour le plaisir d'établissement.
-entretien d'embauche ? il existe : c'est le concours.
pas de sécurité de l'emploi ? théoriquement, tu peux te faire virer dans le privé. Maintenant, il y a des métiers si recherchés qu'on vient te débaucher... Il faut bien choisir son orientation.
-pas de statut de fonctionnaire ? il est appelé à disparaître pour les nouveaux.

Idem. Mais pour les cinq semaines de congés, on n'a guère plus. Une bonne partie des vacances passe dans la préparation des cours et la correction des copies. Et si l'on compte le temps passé à travailler pendant les week-ends et le soir, je ne suis pas sûre que nous ayons plus de vacances (temps vraiment libre) que dans certaines autres professions où en dehors des heures de bureau, on est vraiment libre.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par JPhMM le Mer 15 Aoû 2018 - 13:57
@Ruby2015 a écrit:Pourquoi avoir fait ce métier ?
Parce que je ne sais rien faire d'autre.
Et que la convergence des valeurs de bouse du porno, du managérial, du communicationnel (ne pas dire communication, ça fait pas assez it-néoteacher) dans le merveilleux monde du workinaworldofwebdeuxpointzéro me donne des envies de



Bref. Être prof ou faire un massacre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Provence
Provence
Enchanteur

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Provence le Mer 15 Aoû 2018 - 14:10
@Ruby2015 a écrit:
Regrettez-vous d'être devenu prof ?

Non: c'est un métier intéressant et stimulant.

Si c'était à refaire, quelles études auriez-vous faites ?
Probablement du droit.


Y a t-il des profs qui ont choisi ce métier pour le nombre d'heures, les vacances, la sécurité de l'emploi ?
Le nombre d'heures de quoi? De correction de copies?

J'ai un peu plus de vacances que ma sœur, mais elle a la possibilité de les placer plus ou moins quand elle veut et de poser des RTT. Partir trois semaines en hiver, nous ne pouvons pas le faire. Et nos vacances se réduisent de plus en plus.


Et aussi la routine du métier ne vous dérange t-elle pas ?
Je n'éprouve pas de sentiment de routine.


Et je poursuis dans les inconvénients avec les mutations, la violence, de moins en moins de reconnaissance, le salaire qui est très faible vu le niveau d'étude et la sélectivité du concours, les copies, cours à préparer, avec très peu de ressources sur Internet.
On peut vivre sans Internet...

Pensez-vous, qu'à l'heure actuelle, prof est devenu un métier à fuir ?
Clairement oui. J'aime mon métier, je n'aime pas ce qu'on est en train d'en faire.

avatar
Flagada_28
Niveau 5

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Flagada_28 le Mer 15 Aoû 2018 - 14:26
Est-il possible d'enseigner, puis de faire un autre métier...puis de revenir dans l'enseignement en conservant son ancienneté , concours validé (donc être certifié)?
Philomène87
Philomène87
Érudit

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Philomène87 le Mer 15 Aoû 2018 - 14:30
Non, ce n'est pas possible, comme je t'ai répondu dans l'autre poste où tu as posé la question Wink
alanne
alanne
Fidèle du forum

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par alanne le Mer 15 Aoû 2018 - 14:30
Oui , dans le public, ça s'appelle une disponibilité , c'est limité dans le temps (et dans la carrière ?) . Mais je reviens sur le peu de ressource sur internet, je pense (et encore je présuppose) qu'à part des "petites" matières comme pâtisserie ou hôtellerie  ou joaillerie, il y a de plus en plus de choses sur internet.

_________________
Wait and see
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Balthazaard le Mer 15 Aoû 2018 - 14:35
@Kilmeny a écrit:
@Leclochard a écrit:Juste pour rebondir sur la question en titre:
-les 35 heures ? on les fait quand on enseigne 18 heures ou on est un imposteur.
-5 semaines de congé ? beaucoup d'entreprises offrent plus. Idem dans certaines administrations. Le passage aux 35 heures n'a rien changé pour nous.
-pas de mutation ? ce n'est pas un avantage pour la majorité. C'est la contrepartie du risque de se retrouver à l'autre bout de la France, de quitter la région, le département ou la ville où on désire vivre. Une fois que les gens ont ce qu'ils souhaitent, ils ne changent pas pour le plaisir d'établissement.
-entretien d'embauche ? il existe : c'est le concours.
pas de sécurité de l'emploi ? théoriquement, tu peux te faire virer dans le privé. Maintenant, il y a des métiers si recherchés qu'on vient te débaucher... Il faut bien choisir son orientation.
-pas de statut de fonctionnaire ? il est appelé à disparaître pour les nouveaux.

Idem. Mais pour les cinq semaines de congés, on n'a guère plus. Une bonne partie des vacances passe dans la préparation des cours et la correction des copies. Et si l'on compte le temps passé à travailler pendant les week-ends et le soir, je ne suis pas sûre que nous ayons plus de vacances (temps vraiment libre) que dans certaines autres professions où en dehors des heures de bureau, on est vraiment libre.
Moi je pose mon sac dés les examens et je le reprends le 1er septembre...parfois le 2..Cela compense à peine la perte de pouvoir d'achat depuis 20 ans.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par JPhMM le Mer 15 Aoû 2018 - 14:48
La réponse d'une ancienne ministre. Et le ricanement qui va avec.



On ne s'en lasse pas.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 8

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Ajonc35 le Mer 15 Aoû 2018 - 15:01
@Provence a écrit:
@Ruby2015 a écrit:
Regrettez-vous d'être devenu prof ?

Non: c'est un métier intéressant et stimulant.

Si c'était à refaire, quelles études auriez-vous faites ?
Probablement du droit.


Y a t-il des profs qui ont choisi ce métier pour le nombre d'heures, les vacances, la sécurité de l'emploi ?
Le nombre d'heures de quoi? De correction de copies?

J'ai un peu plus de vacances que ma sœur, mais elle a la possibilité de les placer plus ou moins quand elle veut et de poser des RTT. Partir trois semaines en hiver, nous ne pouvons pas le faire. Et nos vacances se réduisent de plus en plus.


Et aussi la routine du métier ne vous dérange t-elle pas ?
Je n'éprouve  pas de sentiment de routine.


Et je poursuis dans les inconvénients avec les mutations, la violence, de moins en moins de reconnaissance, le salaire qui est très faible vu le niveau d'étude et la sélectivité du concours, les copies, cours à préparer, avec très peu de ressources sur Internet.
On peut vivre sans Internet...

Pensez-vous, qu'à l'heure actuelle, prof est devenu un métier à fuir ?
Clairement oui. J'aime mon métier, je n'aime pas ce qu'on est en train d'en faire.

D'accord avec tout et surtout avec la dernière phrase. Je n'aime vraiment pas ce qu'on est en train de faire de ce métier. Pendant longtemps j'ai transmis avec plus ou moins de bonheur et aujourd'hui on me dit, je lis qu'il faut être un animateur, que n'importe comment les connaissances sont ailleurs. Cela me rend triste mais peut-être parce que je m'en vais dans peu d'années, parce qu'on me demande de plus en plus de faire autre chose (je résiste au maximum) que d'enseigner. On a toujours fait autre chose mais cela était marginal ou agissait en satellite de notre métier. Aujourd'hui le reste prend de plus en plus de place.
J'aurais aimé que mes enfants, au moins un , me suivent. Mais ils ont dû voir que ce métier était difficile, énergivore, etc... et avec le temps de moins en moins payé, sans aucun avantage sauf les vacances et les journées qui nous permettent de concilier vie de famille et profession sans trop se prendre la tête car je ne pouvais compter ni sur M Ajonc, ni sur mes parents, ni sur les siens. Quand ils étaient plus jeunes, je les ramenais aussi au lycée lors des réunions, conseils de classe et portes ouvertes et c'était devenu un peu leur seconde cour de récréation.
J'ai encore de belles journées aujourd'hui avec mes élèves qui me manifestent leur confiance surtout chez les élèves de terminale. Quand je suis avec eux, je retrouve mon enthousiasme, mais en dehors de mes cours avec eux ou dans mes préparations, je dois me donner des coups de pieds aux fesses pour y aller. J'ai aussi de plus en plus de mal à mettre le nez dans mes copies car j'y retrouve de moins en moins ce que j'ai vu en classe (Ils ont trouvé des connaissances ailleurs! Pourquoi pas, mais à condition qu'elles soient juste: trop de clichés dont ils ont du mal à se débarrasser, des clichés bien ancrés scotchés à leur cerveau transmis par les médias)
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Kilmeny le Mer 15 Aoû 2018 - 15:04
@Balthazaard a écrit:
Moi je pose mon sac dés les examens et je le reprends le 1er septembre...parfois le 2..Cela compense à peine la perte de pouvoir d'achat depuis 20 ans.

Je ne sais pas comment tu fais. Si je pratiquais ainsi, sans prendre d'avance, ce serait la panique en septembre avec l'arrivée des copies et tout à préparer.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Elaïna
Elaïna
Empereur

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Elaïna le Mer 15 Aoû 2018 - 15:09
Regrettez-vous d'être devenu prof ?
Non.

Si c'était à refaire, quelles études auriez-vous fait ?
J'ai fait l'Ecole des chartes, donc histoire. Je ne regrette absolument pas le cursus, mais plutôt le sujet de thèse et l'orientation de mes recherches. Ce serait à refaire, j'aurais orienté mes travaux vers la géographie historique et travailler davantage sur le terrain. Mais bon, je ne regrette pas à proprement parler, j'aime bien mon sujet, c'était cool.

Pourquoi avoir fait ce métier ?
Aucune envie de passer des entretiens d'embauche dans le privé. Aucune envie d'être devant un bureau sur un ordi. Et plus je vois mon mari bosser dans le privé, moins je l'envie (et pourtant il gagne plus du double de mon salaire).

Y'a t-il des profs qui ont choisi ce métier pour le nombre d'heures, les vacances, la sécurité de l'emploi ? Si oui, pensez-vous que ça en valait la peine ? ( Il m'est souvent arrivé de demander à mes profs pour quoi ils ont choisi ce métier et beaucoup d'entre eux m'ont répondu "Pour m'occuper de mes enfants" Neutral
Oui. J'ai mes deux parents profs et j'ai toujours eu la chance de les avoir pendant les vacances. Mes copines de collège-lycée restaient seules à la maison pendant les vacances, je ne les enviais pas. Avec mes parents nous allions au ski en hiver, à la montagne en été, bref nous passions du temps en famille et c'est un luxe pour les enfants.
En ce qui me concerne, j'apprécie avoir deux mois l'été et ne pas mettre mes enfants au centre de loisirs, avoir du temps pour glandouiller avec eux (ou lire pendant qu'ils jouent).
Je ne suis pas devenue professeur "pour les enfants" mais pour avoir du temps pour moi. Certes, quand je vois les salaires de mes soeurs qui ont fait école d'ingé et de commerce, mon salaire est ridicule, mais je ne regrette pas mes heures de temps libre.

et aussi j'ai remarqué que beaucoup d'entre eux étaient dans l'enseignement car ils avaient été refusé dans la filière de leur choix ( et c'est un peu ce que je subis maintenant))
Pas mon cas : à la fin de l'Ecole des chartes j'aurais dû passer des concours pour être archiviste ou conservatrice. J'ai préféré l'agrégation par envie d'enseigner. L'écrasante majorité des collègues que je connais est devenue professeur par choix conscient.

Et aussi la routine du métier ne vous dérange t-elle pas ? (J'ai fait mon stage de 3e avec une prof de SVT, et elle avait 4 classes de 6e, répartis en demi groupe, donc 8h par semaine à répéter exactement la même chose, les mêmes phrases, c'est déjà là où j'ai commencé à réaliser, j'avais cette impression d'être dans une boucle où chaque journée était la copie conforme de la précédente )
Faut pas avoir un service mal foutu aussi. J'ai toujours eu au moins deux classes différentes. Les deux dernières années j'avais deux secondes et une terminale. Avec les deux secondes, je pouvais parfois répéter 4 fois les mêmes trucs si j'avais 4 demi-groupes à la file, mais chaque heure est différente. Une classe c'est une alchimie. On n'aura jamais les mêmes questions, réactions, etc. Là cette année j'ai demandé et eu une seconde, une 1e et une terminale pour bien varier.
Après certains collègues aiment bien n'avoir que tel ou tel niveau... ce qui fait le bonheur des uns fait l'angoisse des autres ! c'est tout l'intérêt de se répartir les trucs en réunion...

Quels avantages y a t-il à tirer de ce métier ? Je vais surement en surprendre plus d'un mais les vacances je trouve que c'est un gros désavantage, le but des vacances c'est se reposer, profiter, visiter, avoir la paix.. Mais avoir ses vacances en même temps que les enfants ça veut dire plages, parcs, piscines, cinémas blindés, blindés de gosses qui hurlent et courent partout... N'est-il pas mieux d'avoir 5 semaines de congés mais des vraies vacances plutôt que de ces "pseudo-vacances" ? Considérez-vous les vacances comme un avantage ?  (Ne le prenez surtout pas mal! Mais enseigner à des ados me plairait bien mais je déteste les enfants)
En effet, mon mari peste parfois car, forcément, nous ne pouvons partir que pendant les vacances scolaires, avec plus de monde et tarifs plus élevés. Mais pour le monde, si on n'aime pas ça, il faut aussi choisir intelligemment ses destinations. Là par exemple nous partons sur une île réputée touristique, mais nous n'allons pas dans un centre all inclusive sur la côté, on a choisi de louer une baraque au milieu de nulle part. De toute façon je ne me verrais pas passer mon été (et encore moins la canicule) à bosser...


Et je poursuis dans les inconvénients avec les mutations, la violence, de moins en moins de reconnaissance, le salaire qui est très faible vu le niveau d'étude et la sélectivité du concours, les copies, cours à préparer, avec très peu de ressources sur Internet.
ça dépend des matières bien sûr mais
- pour les mutations, un syndicat est là pour aider à faire les choses intelligemment.
- la violence : il ne faut pas exagérer. Certains endroits craignent, oui. Mais tous les établissements ne sont pas des zones de non-droit.
- le manque de reconnaissance, j'ai envie de dire, là encore, il y a peu de métiers où on est vraiment "reconnu". Mon mari a beau gagner plus du double de moi, il se fait parfois traiter de façon plus que cavalière au travail, donc bon... Tous mes confrères chartistes, conservateurs, se prennent régulièrement entre les dents du "avec la crise, l'Etat devrait supprimer vos postes, ça sert à rien ce que vous faites"...
Les copies : c'est chronophage, oui...
Les cours à préparer : avec l'expérience, on finit par savoir faire vite et bien.
Les ressources sur Internet sont nombreuses en tout cas !!!

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
korentine
korentine
Je viens de m'inscrire !

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par korentine le Sam 18 Aoû 2018 - 12:19
Je trouve le métier plutôt routinier. Les cours ne changent pas dans les matières scientifiques. Les échéances sont les mêmes:conseil de classe,bulletin,réunion de parents...Cela revient aux mêmes périodes. De plus le bavardage est devenu un fléau impossible à éradiquer. C est très fatigant nerveusement de faire cours dans le "bruit.mais heureusement que les vacances sont là
Jenny
Jenny
Modérateur

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Jenny le Sam 18 Aoû 2018 - 12:25
@korentine a écrit:Je trouve le métier plutôt routinier. Les cours ne changent pas dans les matières  scientifiques. Les échéances sont les mêmes:conseil de classe,bulletin,réunion de parents...Cela revient aux mêmes  périodes. De plus le bavardage  est devenu un fléau impossible à  éradiquer. C est très fatigant nerveusement de faire cours dans le "bruit.mais heureusement que les vacances sont là

@korentine ne pourra plus vous répondre.
A la modération aussi, certaines choses sont routinières.  Wink
Contenu sponsorisé

Re: Regrettez-vous d'être devenu prof ? Y a-t-il réellement des avantages ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum