Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Will.T
Will.T
Prophète

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Will.T le Dim 19 Aoû 2018 - 9:08

Le baccalauréat vient de fêter ses 210 ans. Le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, a annoncé cette année, une grande réforme de l’épreuve, qui sera mise en œuvre en 2021. L’homme derrière cette réforme est Pierre Mathiot, professeur de science politique, ancien directeur de Sciences Po Lille et même un temps candidat, en 2013, à la tête de Sciences Po Paris. Homme de gauche connu pour son franc-parler, ce proche de Jean-Michel Blanquer nous parle  de ses propositions, et ce faisant, nous livre ses constats sur l’état de l’école et de l’université. Un diagnostic sans concessions, loin de toute ambition politique. Puisqu’il nous le dit dès le début de l’entretien : « Je suis un type plutôt libre, qui dit ce qu’il pense.
 »

Propos recueillis par Anne-Sophie Beauvais et Maïna Marjany


Si vous-même, homme de gauche, faites ce constat, pourquoi la classe politique n’a-t-elle pas le courage de dire qu’il faut changer ce modèle économique ?


Je pense qu’il y a encore un attachement en France à un idéal de la gratuité des études. Le souci est que cette quasi-gratuité a des conséquences majeures sur le potentiel d’action des universités. Attention, quand je dis qu’il y a un problème de moyens, je pense aussi que l’État devrait mieux doter les universités. Par exemple, il n’est pas normal que l’État alloue, à peu près, 7 500 euros par élève à Sciences Po Paris, alors qu’il ne donne que 6 000 à 7 000 euros au très grand maximum par étudiant à l’université. Et ce d’autant plus que Sciences Po Paris a le droit de lever des droits d’inscription spécifiques, donc élevés, contrairement à l’université. Je pourrais faire la même démonstration pour les classes préparatoires, qui touchent 15 000 euros par élève. Je n’ai évidemment rien contre Sciences Po Paris et les classes préparatoires – j’ai suivi ce parcours –, je dis juste que c’est une espèce de double peine pour les universités.

Quel serait, selon vous, le bon montant des droits d’inscription à l’université ?

Il faudrait laisser la possibilité aux universités de mettre en place des droits modulés, avec un plafond annuel maximal, autour de 2 000-2 500 euros. Et prévoir bien sûr un mécanisme de péréquation nationale et de redistribution. On doit quand même faire le constat que les étudiants eux-mêmes, y compris ceux issus de milieux modestes, considèrent que l’université gratuite, ce n’est pas sérieux. La preuve est apportée par les vœux Parcoursup, avec seulement 32 % de vœux en faveur de L1 et par la croissance très forte des « cursus » d’écoles privées lucratives. Aujourd’hui, constatons que ce qui n’a pas de coût n’a pas de valeur.

▪ l'article ▪
lene75
lene75
Esprit sacré

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par lene75 le Dim 19 Aoû 2018 - 9:41
Quelle mauvaise foi. Comme si c'était la gratuité qui discréditait l'université. C'est évident que Polytechnique, qui non seulement est gratuite mais verse un salaire, est totalement discréditée de ne pas être payante.

En revanche s'il y a un lien aussi évident entre le coût et la valeur, il va peut-être falloir remettre le salaire des enseignants sur le tapis, parce que là on a vraiment un enseignement au rabais.

Ces messieurs ne sont même pas cohérents dans leurs mensonges...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Delia
Delia
Érudit

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Delia le Dim 19 Aoû 2018 - 9:49
Un prof de Sciences-Po, interrogé par la directrice générale de Sciences-Po pour le bulletin de Sciences-Po...
Belle illustration de l'expression « servir la soupe » !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Daphné le Dim 19 Aoû 2018 - 9:49
@lene75 a écrit:Quelle mauvaise foi. Comme si c'était la gratuité qui discréditait l'université. C'est évident que Polytechnique, qui non seulement est gratuite mais verse un salaire, est totalement discréditée de ne pas être payante.

En revanche s'il y a un lien aussi évident entre le coût et la valeur, il va peut-être falloir remettre le salaire des enseignants sur le tapis, parce que là on a vraiment un enseignement au rabais.

Ces messieurs ne sont même pas cohérents dans leurs mensonges...

Ben non, si la mauvaise foi avait de la cohérence ça se saurait....
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Sphinx le Dim 19 Aoû 2018 - 10:19
C'est ça la logique qu'on apprend à Sciences-Po ? Ça fait peur.

Quitte à lire du Mathiot, je préfère Ginette.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Livre11
Zagara
Zagara
Monarque

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Zagara le Dim 19 Aoû 2018 - 10:24
Tiens, un exemple chimiquement pur de la technique rhétorique en 3 étapes qu'adorent les macronistes :
1. Constater un dysfonctionnement réel sur lequel tout le monde est d'accord
2. Brandir un idéal attractif
3. Prétendre qu'une réforme d'extrême-centre qui va léser la majorité de la population et péter le service public va régler le problème et répondre à cet idéal

1. Il est injuste que l'Etat ne verse que 6000 euros par élève d'université alors qu'il dépense 75000 euros pour ceux de Pipo et 15000 pour ceux de prépas
2. Les Français aiment l'université gratuite, c'est un bel idéal, mais l'Excellence c'est encore mieux. La gratuité, ce n'est pas sérieux n'aich'pâ'? tout le monde le dit (comme mon voisin ou mon chien)
3. Rendre l'université payante permettra de compenser les financements manquants et rendra l'université Excellente.

A peu près tout ce que font les macronistes peut être découpé comme ça.

1. Il y a beaucoup de mal-logement
2. Macron a promis que tout le monde sera logé parce qu'il est gentil comme ça
3. Nous allons donc permettre la privatisation des logements sociaux dans la loi ELAN

Ça marche avec tout.

Quant au coeur du sujet : ça fait longtemps qu'il est évident que l'étape finale sera l'université payante. Tout est fait pour mener l'université vers ça depuis la loi LRU et les réformes de 2018 ont été pensées pour être un tremplin vers cet objectif qui fait partie du petit bagage ordinaire du néolibéral archaïque dont le cerveau s'est arrêté de tourner en 1979 et dont Macron n'est jamais qu'une figure publique qui cache les centaines de dirigeants de l'ombre formatés comme ça.

Recette pour voler la population au profit d'une aristocratie :

1. Affamer le service public dont on veut qu'il se transforme en machine à cash pour une minorité, ou lui soit réservé. Exemples : LRU pour l'univ qui permet de lui serrer le kiki budgétaire d'année en année ; tarification à l'acte pour les hôpitaux ; etc

2. Constater qu'il manque des sous (quelle surprise). Désorganiser les services, augmenter les missions à moyens constants, augmenter les contrats précaires, en disant que c'est une nécessité budgétaire. C'est encore mieux quand le service public est "responsabilisé" parce qu'il fait tout ça lui-même, sans qu'on ait à lui demander (l'université en est un cas pratique parfait)

3. Revenir quand le service public est mûr, cinq à dix ans plus tard. Constater qu'il manque toujours des sous et qu'en plus c'est le gros bordel (surprise n°2). Rabâcher que c'est la faute du public, des fonctionnaires et de l'Etat, qui sont des mauvais gestionnaires. La population finit par vous croire, à force d'entendre ce discours & de constater qu'effectivement, ça ne marche pas ma bonne dame.

4. Tout le monde sait que le privé, c'est plus Responsable-Agile-Efficace-Productif-Beau-Grand-Magique. Si tout le monde le dit c'est que c'est vrai, d’ailleurs je le dis, le journaliste le dit, mon voisin le dit et mon chien aussi. Il faut donc appliquer les techniques du privé (mise en concurrence et mutation entreprenariale des services). Ne vous inquiétez pas ma bonne dame, main sur le coeur, ça restera public, parce que Nous Défendons Le Modèle Social Français Cher A Notre Coeur.

5. Revenir quelques années plus tard. Bon les gens, ça n'a pas de sens de garder une entreprise publique mise en concurrence. Ce n'est pas la fonction de l'Etat de gérer des entreprises. L'Etat fait du régalien. En plus les caisses sont vides, parce que j'ai distribué 40 milliards par an aux plus riches. Donc faut vendre, comme ça, grâce aux recettes de la vente, on sera dans les clous des 3% de déficit pour cette année, ce qui, tout le monde le sait et même mon chien le dit, est nécessaire et bon. Allez hop adjugé vendu.

Ça demande un temps de cuisson de 15 ans mais c'est une recette qui marche à tous les coups.

Pour le secondaire on est à l'étape 3, pour la SNCF l'étape 4 est terminée, pour l'hôpital on sera à l'étape 4 avec la loi de 2019 en préparation, pour l'université on arrive à l'étape 4 aussi, EDF est bien mûre pour le 5 et les ventes ont commencé (barrages hydro), pour les PTT, le gaz et les autoroutes le processus est terminé. Notez qu'on peut sauter des étapes : les aéroports de Paris et la FDJ vont être vendus alors qu'ils n'ont pas été désorganisés, mais ces vaches sont si dodues que l'aristocratie veut les manger avant d'avoir à attendre 15 ans.
tschai
tschai
Niveau 6

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par tschai le Dim 19 Aoû 2018 - 10:59
Zagara expose clairement ce que les journalistes honnêtes devraient dire depuis longtemps.
avatar
XIII
Fidèle du forum

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par XIII le Dim 19 Aoû 2018 - 11:08
Créer volontairement une défaillance des services publics ...Les politiques et leurs pseudos chercheurs corrompus l'ont bien compris depuis au moins 30ans. Ils savaient que les français étaient attachés et très satisfaits de leurs services publics alors ils ont remédié à la situation dans l'intérêt particulier de leurs pots actionnaires et entrepreneurs.

En parallèle de cette destruction on voit apparaitre comme par hasard des outils de management qui pourront se révéler très violents dans quelques temps...Je pense à PPCR, avec la modification de nos ORS et CAP22 qui arrive...

Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Iphigénie le Dim 19 Aoû 2018 - 11:12
En fait ce qui est bien en résumé c'est que ce sont les mêmes qui ont conduits l'EN là où elle est qui nous disent qu'il faut la changer parce qu'elle ne va pas bien du tout.
Là aussi les journalistes pourraient se poser quelques questions...
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Daphné le Dim 19 Aoû 2018 - 11:27
@tschai a écrit:Zagara expose clairement ce que les journalistes honnêtes devraient dire depuis longtemps.

Ça existe un journaliste honnête et compétent ?
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Ajonc35 le Dim 19 Aoû 2018 - 11:27
Récemment, je discutais avec un membre de ma famille, moniteur auto-école. Ce qui est décrit plus haut se passe aussi dans ce petit monde. Le passage du code de la route est encombré! Confions le à la Poste et petits Français: passez à la caisse (30 euros).
Passer la pratique demande beaucoup de patience : diminuons le nombre d'inspecteurs ( chut!), ne les remplaçons pas ( départ en retraite, maladies, congés de maternité) et nous démontrerons que cela ne fonctionne pas et que le privé peut faire mieux que l'Etat. C'est prévu, c'est pour bientôt. A quel prix?

ll serait intéressant que d'autres secteurs s'expriment car l'Ecole, l'Hôpital, les transports ne sont pas les seuls touchés.

Remarque: ce n'est pas la "gratuité" de l'université qui fait peur, mais tout ce qu'on eut en dire : engorgement, difficultés avec parcours sup, filières sélectives,etc... donc cela fait peur et les familles ne veulent pas que leur rejeton reste sur le carreau. Ces écoles font passer des concours, avec pseudo-liste d'attente et presque tout le monde peut y rentrer. Près de chez moi une école de commerce prospère, en 15 ans ses effectifs ont augmenté, augmenté, augmenté. Avant bac+5, elle y a ajouté des BTS, des bachelors, des bac + 3 pour étoffer son offre et recruter plus large , sans compter l'offre sur l'apprentissage qui a le vent en poupe. Avec la communication on peut tout faire.
DaphNenya
DaphNenya
Niveau 10

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par DaphNenya le Dim 19 Aoû 2018 - 12:06
90€ de CVEC et ce n'est que le début.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
Will.T
Will.T
Prophète

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Will.T le Dim 19 Aoû 2018 - 13:47
@Daphné a écrit:
@tschai a écrit:Zagara expose clairement ce que les journalistes honnêtes devraient dire depuis longtemps.

Ça existe un journaliste honnête et compétent ?
Évidemment!
avatar
LetoIV
Niveau 2

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par LetoIV le Dim 19 Aoû 2018 - 14:15
@Daphné a écrit:
@tschai a écrit:Zagara expose clairement ce que les journalistes honnêtes devraient dire depuis longtemps.

Ça existe un journaliste honnête et compétent ?


Sphinx
Sphinx
Modérateur

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Sphinx le Dim 19 Aoû 2018 - 14:23
On va peut-être arrêter de dauber sur les journalistes, surtout sur un forum de feignasses de profs toujours en vacances ou en grève. Merci.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Livre11
TFS
TFS
Niveau 6

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par TFS le Dim 19 Aoû 2018 - 16:56
Bien-sûr qu'il y a de bons journalistes !
Un exemple, qui illustre l'un des mécanismes énoncés par Zagara:
https://www.alternatives-economiques.fr/emmanuel-macron-appauvrit-letat/00085687

LadyC
LadyC
Empereur

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par LadyC le Dim 19 Aoû 2018 - 17:37
La gratuité qui décrédibilise l'université ? Je suppose que les classes prépa, gratuites aussi, manquent cruellement de crédibilité elles aussi ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Vieille etc._  Smile
Isis39
Isis39
Bon génie

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Isis39 le Dim 19 Aoû 2018 - 17:44
@LadyC a écrit:La gratuité qui décrédibilise l'université ? Je suppose que les classes prépa, gratuites aussi, manquent cruellement de crédibilité elles aussi ?

Si on étend le raisonnement l'école publique gratuite n'est pas crédible...
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Orlanda le Dim 19 Aoû 2018 - 17:54
@Isis39 a écrit:
@LadyC a écrit:La gratuité qui décrédibilise l'université ? Je suppose que les classes prépa, gratuites aussi, manquent cruellement de crédibilité elles aussi ?

Si on étend le raisonnement l'école publique gratuite n'est pas crédible...

En effet, elle ne l'est pas du tout aux yeux de beaucoup de ceux qui appartiennent au monde des gagnants. Ils n'y mettent pas leurs enfants.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
henriette
henriette
Médiateur

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par henriette le Dim 19 Aoû 2018 - 19:13
@LadyC a écrit:La gratuité qui décrédibilise l'université ? Je suppose que les classes prépa, gratuites aussi, manquent cruellement de crédibilité elles aussi ?
Ce doit être pour ça que la prestigieuse fac de médecine de New-York sera gratuite à partir de l'an prochain...
https://mobile.lemonde.fr/education/article/2018/08/17/etats-unis-l-ecole-de-medecine-de-nyu-devient-gratuite_5343242_1473685.html

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par JPhMM le Dim 19 Aoû 2018 - 21:58
Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"
Faut vraiment que les ministres arrêtent de changer le monde entre deux pastis à l'heure de l'apéro avec le premier péquin venu.

Homme de gauche connu pour son franc-parler
Comprendre : "homme de droite"

On doit quand même faire le constat que les étudiants eux-mêmes, y compris ceux issus de milieux modestes, considèrent que l’université gratuite, ce n’est pas sérieux.
Si j'avais du payer 2500 euros pour m'inscrire à l'université, je n'aurais jamais pu m'inscrire à l'université. Alors lire cela me donne une violente envie d'écrire que ce monsieur est à Conan ce que Banach est banane.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
corailc
corailc
Fidèle du forum

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par corailc le Dim 19 Aoû 2018 - 22:18
Oui, j'ai fait des études de « pauvre» en choisissant la fac, c'aurait été plus difficile en payant plus. Sans compter que ce qui grève le budget étudiant c'est surtout le logement, que beaucoup d'étudiants travaillent pour payer leurs études. Bon, la sélection par l'argent, c'est sûrement disruptif...

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
Isis39
Isis39
Bon génie

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Isis39 le Dim 19 Aoû 2018 - 22:21
Pareil pour moi. À 2500€ les frais d'inscription, je n'aurais pas pu faire d'études.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par JPhMM le Dim 19 Aoû 2018 - 22:22
@corailc a écrit:Oui, j'ai fait des études de « pauvre» en choisissant la fac, c'aurait été plus difficile en payant plus. Sans compter que ce qui grève le budget étudiant c'est surtout le logement, que beaucoup d'étudiants travaillent pour payer leurs études. Bon, la sélection par l'argent, c'est sûrement disruptif...
C'est surtout que les enfants de pauvres (on dit "défavorisés", maintenant, ils n'ont pas eu les faveurs, les pauvres, "défavorisés", ça fait très poli, mais en fait cela signifie "ils n'ont pas eu les mêmes atouts dans la vie que les autres", comprendre "ils sont trop débiles, trop bas du casque") n'ont pas à faire d'études supérieures. L'ascenseur social, oui, mais pas pour ceux qui sont tout en bas.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par JPhMM le Dim 19 Aoû 2018 - 22:25
@Isis39 a écrit:Pareil pour moi. À 2500€ les frais d'inscription, je n'aurais pas pu faire d'études.
Et 2500 euro PAR AN ! Plus que deux mois de SMIC.
Pour un bac +5, cela fait 12500 euros ! plus de 84000 francs de l'époque ! genre...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système" Empty Re: Pierre Mathiot : "Avec le ministre de l’Éducation, nous considérons qu’il faut réformer le système"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum