Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

La faute aux maths. Empty La faute aux maths.

par Invité le Lun 20 Aoû 2018 - 19:25

Une corrélation systématique entre le niveau en mathématiques et les résultats en physique

Les étudiants ne sont pas assez bons en mathématiques pour réussir en physique… On passe notre temps à revenir aux bases! Les enseignants de physique de tous niveaux le disent souvent en se basant sur leurs observations en classe, sur leur ressenti. Et on le sait, pour qu’une affirmation devienne un fait scientifique, il faut l’objectiver. De nombreux enseignants-chercheurs de physique à l’université se sont donc penchés sur cette question en étudiant la corrélation entre le niveau en mathématiques des étudiants à l’entrée à l’université et leur réussite au premier cours de physique. J’ai recensé plus de 25 publications sur le sujet, majoritairement sur des étudiants étasuniens.
▪ lien ▪
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par JPhMM le Lun 20 Aoû 2018 - 19:52
Évidemment. Mais c'est pas comme si on avait prévenu.

Si je puis me permettre, le titre devrait être "la faute à pas assez de maths", et non "la faute aux maths".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Invité
Invité

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Invité le Lun 20 Aoû 2018 - 19:56
J'ai repris le titre du blog.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par JPhMM le Lun 20 Aoû 2018 - 19:59
Je sais. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Evariste
Evariste
Niveau 7

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Evariste le Lun 20 Aoû 2018 - 20:34
JPhMM a tout dit.

_________________
Quand on ne sait pas où on va il faut y aller.... et le plus vite possible
ben2510
ben2510
Expert

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par ben2510 le Lun 20 Aoû 2018 - 20:34
La corrélation étant positive, je propose "grâce aux maths".

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Zagara le Lun 20 Aoû 2018 - 20:35
Bientôt on découvrira une corrélation systématique entre l'hydratation et la vie humaine.
ben2510
ben2510
Expert

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par ben2510 le Lun 20 Aoû 2018 - 20:38
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy alatienne

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par JPhMM le Lun 20 Aoû 2018 - 21:11
Du coup, comme c'est la faute aux maths, le MEN a décidé que les élèves feraient moins de maths.

PS : non, "feront" en fait.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
ben2510
ben2510
Expert

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par ben2510 le Lun 20 Aoû 2018 - 21:50
Encore moins, tu veux dire ?

Spoiler:
On ne m'ôtera pas de l'idée que si on veut attaquer les équations aux dérivées partielles en terminale, il faut avoir vu les équas diff en première donc commencer la dérivation en seconde, au moins sur des polynômes de degré petit.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Anaxagore le Lun 20 Aoû 2018 - 21:53
Purée. En tout cas il en faut des sources et des lectures pour inventer l'eau chaude.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par JPhMM le Lun 20 Aoû 2018 - 23:19
@ben2510 a écrit:Encore moins, tu veux dire ?
Oui, c'est ce que je voulais dire.

@ben2510 a écrit:
Spoiler:
On ne m'ôtera pas de l'idée que si on veut attaquer les équations aux dérivées partielles en terminale, il faut avoir vu les équas diff en première donc commencer la dérivation en seconde, au moins sur des polynômes de degré petit.
Dire que je voyais les équas diffs en maths avec mes Tales Bac Pro Electrotech pour résoudre les circuits RLC en électricité quand j'étais PLP. Les temps ont bien changé.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Cath
Bon génie

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Cath le Mar 21 Aoû 2018 - 0:05
Tiens, tu as été plp ?

Et moi avec mes bac pro je faisais des commentaires composés sur Madame Bovary.

Les temps ont bien changé...
ben2510
ben2510
Expert

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par ben2510 le Mar 21 Aoû 2018 - 0:10
Un ancien élève (à qui j'avais expliqué a méthode d'Euler en seconde, puis en 1S et en TS), devenu normalien depuis, avait du attendre la PCSI pour avoir le plaisir de découvrir que la même équa diff d²x/dt²= oméga² x permettait de traduire un même phénomène en méca et en électricité.

Une génération plus tôt, c'était un acquis de TC ; j'ai un excellent souvenir, en tant qu'élève, du ping pong entre la prof de maths et le prof de Physique sur la notion d'ED (linéaire d'ordre 2 à coefficients constants avec second membre sinusoïdal, pour être précis).

Maintenant, on se retrouve avec un programme de Physique de MPSI qui est précisément ce qui autrefois se faisait en TC autrefois.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Manu7
Manu7
Niveau 10

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Manu7 le Mar 21 Aoû 2018 - 0:34
Avec la réforme du bac, je me demandais si l'option lourde de physiques irait obligatoirement de paire avec celle de math ??? Des collègues de maths en lycée m'ont dit que certains profs de physiques espéraient qu'on puisse choisir phy et svt en option lourde, mais pour poursuivre des études supérieures en sc phy est-ce possible ???
ben2510
ben2510
Expert

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par ben2510 le Mar 21 Aoû 2018 - 1:14
Ça m'étonnerait que ce soit possible.
Eventuellement, l'élève pourrait être autorisé à s'inscrire en fac de Physique si il a suivi un cours de maths de 3h en terminale,
mais de là à dire que le contenu de ces 3h suffira, je doute fortement.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Invité
Invité

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Invité le Mar 21 Aoû 2018 - 6:51
@ben2510 a écrit:Ça m'étonnerait que ce soit possible.
Eventuellement, l'élève pourrait être autorisé à s'inscrire en fac de Physique si il a suivi un cours de maths de 3h en terminale,
mais de là à dire que le contenu de ces 3h suffira, je doute fortement.
Il faudra bien, car je pense que c'est ce que fera le gros des troupes : svt/PC en majeures avec le complément de 3h de math.
C'est la seule façon de garder ces 3 matières et eviter de se fermer trop de portes dans le sup.

Le sup devra s'adapter.
che35
che35
Niveau 6

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par che35 le Mar 21 Aoû 2018 - 8:27
@ben2510 a écrit:Un ancien élève (à qui j'avais expliqué a méthode d'Euler en seconde, puis en 1S et en TS), devenu normalien depuis, avait du attendre la PCSI pour avoir le plaisir de découvrir que la même équa diff d²x/dt²= oméga² x permettait de traduire un même phénomène en méca et en électricité.

Une génération plus tôt, c'était un acquis de TC ; j'ai un excellent souvenir, en tant qu'élève, du ping pong entre la prof de maths et le prof de Physique sur la notion d'ED (linéaire d'ordre 2 à coefficients constants avec second membre sinusoïdal, pour être précis).

Maintenant, on se retrouve avec un programme de Physique de MPSI qui est précisément ce qui autrefois se faisait en TC autrefois.

Il y avait mieux encore.
On traitait l'équation du premier ordre en v pour les frottements... (rien que de normal puisque conséquence de la 2ème loi de Newton appliquée au problème concerné) puis on la retrouvait en élec avec les charges décharges de condo... (rien que de normal puisque conséquence de la loi d'Ohm appliquée au problème concerné) et enfin le summum que je traitais en TP en présence du prof de maths avec lequel nous avions mis le truc au point. Ca faisait 4h de TP d'affilée pour les élèves, mais quelques-un(e)s demandaient à rester en salle au lieu de faire la récré tellement le recherche faite les avait accrochés. Il s'agissait de l'étude de la désintégration radioactive où l'on retrouve encore une fois la même équa diff. Là où ça devient intéressant c'est que le modèle découle cette fois-ci de l'aspect mathématique en l'occurrence probabiliste du phénomène. Je me souviens que des élèves matheux se régalaient. Mais il est désormais loin ce temps là. Depuis la réforme de 2012 qui a supprimé l'exponentielle du programme je ne fais plus que mon petit boulot auquel je trouve assez peu d'intérêt. A quelques bons élèves (en général les bons sont bons partout) je parle un peu de certaines choses mais j'observe que beaucoup sont dépassés alors je n'insiste pas pendant les cours mais plutôt en dehors.
Cela dit il n'y a rien d'étonnant à ce que les prépas aient du s'adapter au niveau du nouveau public... et ce n'est sans doute pas terminé.
Et si on ne remet pas un peu de maths sérieuses dans le programme de PC, la majeure de PC ce sera du pipeau !

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
La faute aux maths. F,perso,2018-01-13,,,,retraite,transparent,,an1,16,2,2020-10-01,333333
ben2510
ben2510
Expert

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par ben2510 le Mar 21 Aoû 2018 - 10:07
Je préfère les ED du second ordre à cause des oscillations :-)
Les ED du premier ordre apparaissent toujours en filigrane dans le programme de TS, aussi bien en Maths qu'en SVT.
En maths la définition d'exponentielle est "la solution du problème de Cauchy y'=y et y(0)=1", en SVT la décomposition radioactive est utilisée en Géologie pour la datation des roches (avec la chaîne Rubidium Strontium).
Quand tu dis que l'exponentielle est supprimée du programme, tu parles de la SPC ?

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Anaxagore le Mar 21 Aoû 2018 - 10:31
Will.T a écrit:
@ben2510 a écrit:Ça m'étonnerait que ce soit possible.
Eventuellement, l'élève pourrait être autorisé à s'inscrire en fac de Physique si il a suivi un cours de maths de 3h en terminale,
mais de là à dire que le contenu de ces 3h suffira, je doute fortement.
Il faudra bien, car je pense que c'est ce que fera le gros des troupes : svt/PC en majeures avec le complément de 3h de math.
C'est la seule façon de garder ces 3 matières et eviter de se fermer trop de portes dans le sup.

Le sup devra s'adapter.

Le sup fera semblant. Il y aura des diplômes en chocolat et il y aura ceux qui auront un réel avenir, les mathématiques n'attendent personne.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
che35
che35
Niveau 6

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par che35 le Mar 21 Aoû 2018 - 10:51
@ben2510 a écrit:...
Quand tu dis que l'exponentielle est supprimée du programme, tu parles de la SPC ?
Oui bien sûr.

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
La faute aux maths. F,perso,2018-01-13,,,,retraite,transparent,,an1,16,2,2020-10-01,333333
avatar
Bouboule
Grand sage

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Bouboule le Mar 21 Aoû 2018 - 14:54
@ben2510 a écrit:Ça m'étonnerait que ce soit possible.
Eventuellement, l'élève pourrait être autorisé à s'inscrire en fac de Physique si il a suivi un cours de maths de 3h en terminale,
mais de là à dire que le contenu de ces 3h suffira, je doute fortement.

Cela dépend quand même un peu de ce qu'on met dans ces 3h et de ce qu'on demande en évaluation/travail personnel mais je n'ai aucun espoir là-dessus.
On part de toute façon de très très bas actuellement et plus encore qu'avant le physicien inclut dans son cours des techniques calculatoires en début du supérieur. Ensuite celui qui veut faire de la physique fait en parallèle des mathématiques.

Babarette
Babarette
Grand Maître

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Babarette le Mar 21 Aoû 2018 - 21:52
Noooooooooon? Sans blaguer?
Je m'en suis rendu compte en cinquième, quand j'ai commencé la physique (et ai compris que je serai nulle car nulle en maths).

Bientôt, corrélation entre être lecteur et être doué en français.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Ergo
Ergo
Enchanteur

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Ergo le Mar 21 Aoû 2018 - 21:58
@Anaxagore a écrit:Purée. En tout cas il en faut des sources et des lectures pour inventer l'eau chaude.
Mais y a-t-il besoin des mathématiques pour ça ? pingouin

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

La faute aux maths. Empty Re: La faute aux maths.

par Anaxagore le Mar 21 Aoû 2018 - 22:14
@Ergo a écrit:
@Anaxagore a écrit:Purée. En tout cas il en faut des sources et des lectures pour inventer l'eau chaude.
Mais y a-t-il besoin des mathématiques pour ça ? pingouin

Et si oui, ne peut-on pas sous-traiter?

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum