Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par JPhMM le Lun 27 Aoû 2018 - 1:10
@New Zealand a écrit:En ce qui concerne le code, son enseignement à l'école est récent
Ayant appris le Logo au collège sur un MO5, je crois pouvoir demander si ce que tu as écrit ci-dessus est une blague ou pas.
Mrs Hobie
Mrs Hobie
Expert spécialisé

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Mrs Hobie le Lun 27 Aoû 2018 - 9:27
@JPhMM a écrit:
@New Zealand a écrit:En ce qui concerne le code, son enseignement à l'école est récent
Ayant appris le Logo au collège sur un MO5, je crois pouvoir demander si ce que tu as écrit ci-dessus est une blague ou pas.
Déjà les gens mélangent "code" et "informatique", je crois. Ou ne savent pas précisément ce que c'est. En tout cas ça m'énerve de voir "code" par ci, par là, ça ne veut pas dire grand chose en fait.
Graoumpfff.
Et sinon il y a eu l'option informatique au Bac au moins en 1990, 1991, 1992 et 1993, avec programmation en Pascal, et histoire de l'informatique.

(pis d'abord ça m'énerve, je suis prof de maths, pas d'informatique, j'en ai fait seulement 6 mois à la fac (bon d'accord j'ai suivi l'option au lycée)et j'ai l'impression d'être un vétérinaire à qui on demande d'aider une parturiente, ou un gynéco à qui on demande un coup de mains pour une vache.)

_________________
[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Smellie_breton[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Smellie_veuzesmile     Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Couturier
celitian
celitian
Expert

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par celitian le Lun 27 Aoû 2018 - 9:36
@Cath a écrit:
@Isis39 a écrit:
@celitian a écrit:Pourquoi @Cath ?

Même au lycée et en post-bac, les élèves ne savent pas apprendre, par exemple certains sont persuadés que lire le cours plusieurs fois est suffisant, et je ne parle même pas de ceux qui arrivent à apprendre en écoutant de la musique avec des écouteurs...
Je crois vraiment que certains élèves n'ont développé aucune stratégie pour apprendre un cours, et plus on leur apprend tôt, mieux c'est, je rame fortement pour les persuader qu'ils s'y prennent mal et que c'est pour cela qu'ils ont des mauvaises notes sur la restitution du cours.

Je pensais un peu comme Cath au début de ma carrière car pour moi apprendre est naturel et facile. Mais je me suis aperçu que ce n'est pas le cas de tous les élèves.

Je ne sais pas, à par deux trois conseils de bon sens il n'y a pas de "méthode ", non ? Je ne me souviens pas avoir jamais "appris à apprendre" et ceux qui autour de moi n'y arrivaient pas, c'était surtout faute de s'y être mis sérieusement...

La grosse différence c'est que nous, je crois que nous sommes de la même génération, avions l'habitude de travailler dès le primaire, et que si les résultats n'étaient pas au rendez-vous, c'était redoublement et réorientation.
Aujourd'hui nous avons des élèves qui arrivent au lycée ou en post-bac en travaillant très très peu, ils n'ont pas les réflexes que nous pouvions avoir ; de plus, à notre époque, les cours étaient plus calmes, nous étions plus concentrés donc nous retenions beaucoup plus pendant le cours.

Pour avoir suivi le même Mooc que @NewZealand, j'ai appris des techniques/théories que je ne connaissais pas donc les élèves...j'étais par exemple persuadée que faire des fiches de cours classiques étaient top alors que cela ne sert pas à grand-chose.
celitian
celitian
Expert

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par celitian le Lun 27 Aoû 2018 - 9:48
@Mrs Hobie a écrit:
@JPhMM a écrit:
@New Zealand a écrit:En ce qui concerne le code, son enseignement à l'école est récent
Ayant appris le Logo au collège sur un MO5, je crois pouvoir demander si ce que tu as écrit ci-dessus est une blague ou pas.
Déjà les gens mélangent "code" et "informatique", je crois. Ou ne savent pas précisément ce que c'est. En tout cas ça m'énerve de voir "code" par ci, par là, ça ne veut pas dire grand chose en fait.
Graoumpfff.
Et sinon il y a eu l'option informatique au Bac au moins en 1990, 1991, 1992 et 1993, avec programmation en Pascal, et histoire de l'informatique.

(pis d'abord ça m'énerve, je suis prof de maths, pas d'informatique, j'en ai fait seulement 6 mois à la fac (bon d'accord j'ai suivi l'option au lycée)et j'ai l'impression d'être un vétérinaire à qui on demande d'aider une parturiente, ou un gynéco à qui on demande un coup de mains pour une vache.)
Une question idiote, ça sert à quoi "le code" ? est-ce que c'est vraiment indispensable dans la vie future des élèves ?
Actuellement les élèves ne maitrisent plus les logiciels bureautiques classiques alors que ça c'est indispensable dans la vie professionnelle, c'est d'ailleurs pour cela que je trouve inutile de dépenser de l'argent dans des tablettes avec des applications dont ils ne se serviront quasiment jamais après.
Isis39
Isis39
Bon génie

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Isis39 le Lun 27 Aoû 2018 - 10:17
@celitian a écrit:
@Mrs Hobie a écrit:
@JPhMM a écrit:
@New Zealand a écrit:En ce qui concerne le code, son enseignement à l'école est récent
Ayant appris le Logo au collège sur un MO5, je crois pouvoir demander si ce que tu as écrit ci-dessus est une blague ou pas.
Déjà les gens mélangent "code" et "informatique", je crois. Ou ne savent pas précisément ce que c'est. En tout cas ça m'énerve de voir "code" par ci, par là, ça ne veut pas dire grand chose en fait.
Graoumpfff.
Et sinon il y a eu l'option informatique au Bac au moins en 1990, 1991, 1992 et 1993, avec programmation en Pascal, et histoire de l'informatique.

(pis d'abord ça m'énerve, je suis prof de maths, pas d'informatique, j'en ai fait seulement 6 mois à la fac (bon d'accord j'ai suivi l'option au lycée)et j'ai l'impression d'être un vétérinaire à qui on demande d'aider une parturiente, ou un gynéco à qui on demande un coup de mains pour une vache.)
Une question idiote, ça sert à quoi "le code" ? est-ce que c'est vraiment indispensable dans la vie future des élèves ?
Actuellement les élèves ne maitrisent plus les logiciels bureautiques classiques alors que ça c'est indispensable dans la vie professionnelle, c'est d'ailleurs pour cela que je trouve inutile de dépenser de l'argent dans des tablettes avec des applications dont ils ne se serviront quasiment jamais après.

On peut aussi utiliser un traitement de texte sur tablette. C'est moins développé que sur ordi mais ça permet de poser des bases que les élèves n'ont absolument pas puisque les cours de maîtrise de ces outils ont disparu des cours de technologie. Au ministère, ils ont cru que "digital natives" ça veut dire savoir inné pour les logiciels....
avatar
e1654d
Niveau 7

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par e1654d le Lun 27 Aoû 2018 - 10:29
« Le code » c'est un objet indéfini qui sert donc facilement de support à des opérations de communication. Moi aussi, ça me hérisse quand j'entends ce mot (lorsqu'il est employé par quelqu'un qui, compte tenu de sa formation ou de son poste de responsabilité, sait très bien ou devrait savoir que c'est du flan ; ce n'est évidemment pas le cas de la plupart des intervenants ici). La question est donc loin d'être idiote.

L'algorithmique (l'étude des algorithmes : formulation, correction, efficacité, méthodes pour formuler des algorithmes corrects et efficaces) et la programmation (mise en œuvre des algorithmes dans un langage de programmation interprété ou compilé par un ordinateur, avec les contraintes d'expression supplémentaires que ça implique + attention à l'influence de la façon dont l'exécution concrète se comporte par rapport à l'efficacité "théorique" prévue pour l'algorithme) permettent d'acquérir, outre une rigueur grammaticale, outre des connaissances et méthodes qui pourront éventuellement être utiles pour une spécialisation future, une familiarité avec ce qu'il est possible ou pas, facile ou pas, de faire avec un ordinateur, au sens profond et intrinsèque des problèmes à résoudre et non de la disponibilité ou non de tel ou tel outil déjà fait.

Ça permet aussi, normalement, d'avoir une idée de ce qu'il est raisonnable d'attendre d'un de ces outils et de son fonctionnement(qui a bien dû être programmé, et avec les mêmes concepts que ceux qu'on a vus), et donc facilite l'apprentissage autonome du maniement de ces outils. Ce qui permet aussi de ne pas être dépendant d'un logiciel particulier (Libreoffice / MS Office). C'est donc à mon sens plus important que d'apprendre à se servir du logiciel de traitement de texte BiduleOffice version 2.4Z (édition du 15 janvier 2018) qui par ailleurs ne sera plus utilisée dans 6 ans.

Même s'il y a des ponts entre les deux : la définition et l'utilisation de styles (et des outils de structuration de document) dans un traitement de texte peut être vue comme une forme embryonnaire de programmation ; la construction d'une feuille de tableur non triviale en fait elle clairement partie (c'est de la programmation déclarative, mais pour le comprendre et en tirer partie il faut avoir fait de l'informatique "profonde" par ailleurs).
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Monarque

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Fires of Pompeii le Lun 27 Aoû 2018 - 10:58
Moi je préfère le BYOB : bring your own brain.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Marlou.Bassboost
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Marlou.Bassboost le Lun 27 Aoû 2018 - 10:59
Laughing

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
celitian
celitian
Expert

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par celitian le Lun 27 Aoû 2018 - 11:01
@e1654d Merci ! je vois un peu mieux car j'ai eu l'occasion d'étudier "les algorithmes" mais seulement sur papier car à l'époque il n'y avait pas beaucoup de PC donc on avait appris seulement à écrire des petits programmes.
Je comprends ton raisonnement mais concrètement est-ce que cela ne vient pas après l'apprentissage des logiciels au niveau de l'utilité ?
C'est vrai que je vois beaucoup sous l'angle de l'insertion professionnelle, j'ai essentiellement des BTS et, depuis peu de temps, certains, de plus en plus nombreux, ne mettent même plus sur leur CV la maitrise des logiciels car ils sont conscients de ne rien savoir faire sur un traitement de texte (l'épreuve de la rédaction du rapport de stage est très difficile), un tableur, sur une base de données...
Ils ne savent pas faire un publipostage, écrire des formules sur tableur, faire un graphique....

@Isis39 Le travail sur tablettes est quand même très différent, de plus les élèves ont de grosses difficultés à passer d'un logiciel à un autre, j'ai eu cette année en term des élèves issus d'une classe tablettes et ils ne savaient rien faire, ils disaient eux-mêmes que pour l'apprentissage de "l'informatique bureautique", les tablettes ne servaient à rien.
Isis39
Isis39
Bon génie

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Isis39 le Lun 27 Aoû 2018 - 11:09
@celitian a écrit:

@Isis39 Le travail sur tablettes est quand même très différent, de plus les élèves ont de grosses difficultés à passer d'un logiciel à un autre, j'ai eu cette année en term des élèves issus d'une classe tablettes et ils ne savaient rien faire, ils disaient eux-mêmes que pour l'apprentissage de "l'informatique bureautique", les tablettes ne servaient à rien.

Sur une vraie appli de traitement de texte (ici on utilise Pages), on apprend quand même les bases.
Déjà la typographie (où mettre les espaces), la mise en forme (mettre en gras, justifier, centrer), ajouter un tableau...
Mais je suis au collège. Et c'est déjà pas mal.
Ensuite, pour les fonctions avancées, il vaut mieux être sur ordi. Mais je n'ai pas l'usage de ces fonctions dans le cadre de mon cours.
Donc, sauf à avoir un cours spécifique, les élèves ne l'apprennent pas.
avatar
archeboc
Sage

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par archeboc le Lun 27 Aoû 2018 - 11:35
@Luigi_B a écrit:Pour les abonnés au "Monde", je viens de signer une tribune : https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/08/25/preserver-les-eleves-de-ces-objets-qui-nous-possedent-plus-que-nous-les-possedons_5346048_3232.html

Mais au delà de la communication, pourquoi un tel revirement ? On assiste à un tournant dans la politique de « l’école numérique » : après des années d’une politique volontariste, de droite comme de gauche, pour équiper élèves, collégiens ou lycéens en ordinateurs ou en tablettes (politique qui, outre son coût pour les collectivités locales – mairies, départements, régions - s’est soldée par un échec retentissant autant dans l’équipement lui-même que dans les progrès des élèves), pourquoi ne pas « s’adapter à la folie du monde » : et si les élèves utilisaient… leur propre équipement, puisqu’ils en disposent de plus en plus tôt ?

Je ne vois pas sortir cette tribune en version papier. M'aurait-elle échappé ?

Sinon, pour l'équilibre, le point de vue opposé, lui aussi en version abonnée, vient de sortir. A en juger par les quatre premiers paragraphes, encore un monument de vacuité :

Dans une tribune au « Monde », André Giordan, professeur en sciences de l’éducation à l’université de Genève, estime que l’école, plutôt que de bannir le portable, doit apprendre aux élèves à s’en servir.

« Il est temps d’utiliser le smartphone en classe »

C’est ce qu’ont déjà compris nombre de responsables d’établissements scolaires et d’enseignants. Ils prennent comme point de départ la passion de leurs élèves pour leur smartphone pour en faire un vecteur d’éducation, dans différents domaines : en matière de technologie, de santé, de citoyenneté… Ce faisant, ils introduisent un autre rapport au portable et… aux savoirs eux-mêmes. Tout est d’abord une affaire d’usages : n’oublions pas que l’eau est le plus grand poison connu si l’on dépasse certaines limites !
avatar
e1654d
Niveau 7

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par e1654d le Lun 27 Aoû 2018 - 12:10
@celitian a écrit:Je comprends ton raisonnement mais concrètement est-ce que cela ne vient pas après l'apprentissage des logiciels au niveau de l'utilité ?
Cela vient après l'apprentissage du clavier et de la souris, par nécessité. Pour le reste, ce sont des choses de natures différentes : utiliser un traitement de texte ne relève pas d'un enseignement académique (sauf si on se met à étudier les logiciels, à les critiquer et à en concevoir). Ça peut relever de l'enseignement professionnel si c'est dans cette perspective. De la techno de collège aussi. Éventuellement on peut pratiquer ça en français si on fait le lien avec la typographie (dans un texte bien typographié, le gras et la mise en forme ont une valeur sémantique).

Mais surtout je considère que ce sont des choses qui devraient s'apprendre de façon autonome, pas forcément en dehors de l'école comme lieu (parce que tout le monde n'a pas matériel et logiciels chez soi), mais en dehors des cours académiques. C'est sur ce genre d'aspects de maitrise technique d'un logiciel qu'on peut, dès lors qu'on a déjà une culture informatique, tirer profit de la documentation du logiciel (RTFM !), de didacticiels, ressources trouvées sur internet, etc. Sauf pour une utilisation vraiment professionnelle où des formations peuvent être utiles (mais pourquoi pas en ligne, c'est sans doute dans ce domaine que cette modalité marche le mieux).

Avez-vous suivi des cours pour apprendre à vous servir d'un forum, d'un client mail, d'un visionneur de PDF, de LaTeX, pour savoir comment configurer votre navigateur internet ?

Moi non. Quand je veux faire quelque chose de nouveau, j'essaye, je regarde sur internet, etc. Je suis aidé parce que j'ai une compréhension suffisante des concepts de l'informatique pour me dire "c'est raisonnable qu'il soit possible de faire ça avec tel logiciel".
New Zealand
New Zealand
Niveau 8

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par New Zealand le Lun 27 Aoû 2018 - 12:41
@Mrs Hobie a écrit:
@New Zealand a écrit: Je me demande pourquoi ils n'ont pas simplement commencé l'informatique au lycée, en seconde. C'est une classe charnière, les élèves auraient pu recevoir un enseignement "intensif" au cours de cette année, surtout si des portables (hybrides, pourquoi pas) avaient été distribués et que les professeurs avaient demandé une partie des devoirs à rendre sur fichier. Ça aurait coûté nettement moins cher et aurait probablement été plus efficace.

En ce qui concerne le code, son enseignement à l'école est récent, donc ce qui précède ne concerne pas ce sujet. Une initiation au collège sans ordinateur serait suffisante (https://cursus.edu/articles/38003/enseigner-linformatique-sans-ordinateur) et, dès la 6ème en cours d'informatique, les élèves pourraient être confrontés à ce langage. Je ne m'y connais pas du tout en code, donc je dis peut-être une ânerie.
Huuum ... Dis voir, pourrais-tu m'expliquer ce qu'est pour toi l'informatique et ce qu'est le code ?
Et à quels professeurs penses-tu ?

Pour l'informatique, je pensais d'abord aux traitements de textes, tableurs, logiciels de présentation. Quelques cours avec obligation de rendre des devoirs sur fichiers (dans toutes les matières - à part peut être en maths ? Ça semble complexe sur ordi). Ça me semble être une bonne base pour la plupart des futurs employés.

Pour les cours d'informatique à proprement parler, je ne suis pas spécialiste ne maîtrisant pas le sujet mais vivant très bien sans, donc à décider. Il faudrait des profs formés pour ça, donc ne pas mettre la charrue avant les bœufs.

Pour le code, son apprentissage structure la pensée, c'est déjà pas mal. J'avais fait cette proposition car le gouvernement souhaite le voir enseigné à l'école, je ne tiens pas particulièrement à son enseignement (profs non formés, temps pris sur d'autres matières).

@JPhMM a écrit:
@New Zealand a écrit:En ce qui concerne le code, son enseignement à l'école est récent
Ayant appris le Logo au collège sur un MO5, je crois pouvoir demander si ce que tu as écrit ci-dessus est une blague ou pas.

J'ai 38 ans et j'ai vaguement utilisé l'informatique à l'école primaire (programmes ludiques en maths). Au collège, notre établissement était doté d'une salle d'informatique, qu'on utilisait en cours de techno pour faire de la dactylographie, en alternance avec les autres cours de techno pratiques. Quand j'ai déménagé en fin de 6ème, plus d'ordinateurs - plus rien, en fait, on faisait des cours de techno... sur papier. Donc non, toute la France n'a pas bénéficié de cours de Logo car tous les établissements n'étaient pas équipés d'ordinateurs.

Ce que je voulais dire, c'est que l'insistance sur le codage est récent et pas uniquement en France.
avatar
e1654d
Niveau 7

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par e1654d le Lun 27 Aoû 2018 - 13:07
@New Zealand a écrit:Pour l'informatique, je pensais d'abord aux traitements de textes, tableurs, logiciels de présentation.
Ce n'est pas de l'informatique, pas plus que le fait d'utiliser un stylographe pour écrire ne relève du français.
Pèp
Pèp
Niveau 6

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Pèp le Lun 27 Aoû 2018 - 15:29
@New Zealand a écrit:

Je ne comprends pas le sarcasme vis-à-vis d'"Apprendre à apprendre", ça devrait commencer dès l'école primaire car si on ne sait pas comment apprendre une leçon, quand réviser, etc. on est handicapé par rapport à ceux qui savent ou qui vont découvrir par eux-mêmes comment faire. J'aurais bien aimé qu'on me l'enseigne quand j'étais jeune, ça m'aurait fait gagner du temps par la suite.

"Apprendre à apprendre" vient directement de l'idéologie européenne de normalisation via la "formation tout au long de la vie" via les 8 compétences clé (eh oui, NVB n'a rien inventé) dont la 5. est "apprendre à apprendre".

Par ex en 2006 : https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=LEGISSUM:c11090


   Les huit compétences clés sont les suivantes:

   1. communication dans la langue maternelle: la faculté d’exprimer et d’interpréter des concepts, pensées, sentiments, faits et opinions à la
       fois oralement et par écrit;
   2. communication en langues étrangères: la faculté décrite au point précédent, à laquelle s’ajoutent des compétences de médiation  
      (résumer, paraphraser, interpréter ou traduire) et de compréhension des autres cultures;
   3.  compétences en mathématiques ainsi qu’en sciences et technologies: une maîtrise solide du calcul, la compréhension du monde de la
       nature et la faculté d’appliquer les connaissances et les technologies aux besoins de l’homme (comme la médecine, le transport ou la
       communication);
   4.  compétence numérique: l’usage sûr et critique des technologies de l’information et de la communication au travail, dans les loisirs et
        dans la communication;
   5. apprendre à apprendre: l’aptitude à gérer efficacement soi-même son apprentissage, à la fois de manière individuelle et en groupe;
   6. compétences sociales et civiques: l’aptitude à participer de manière efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle et à
        s’engager dans une participation civique active et démocratique, notamment dans des sociétés de plus en plus diversifiées;
   7. esprit d’initiative et d’entreprise: l’aptitude à passer des idées aux actes par la créativité, l’innovation et une prise de risques, ainsi que
       la capacité de programmer et de gérer des projets;
   8.  sensibilité et expression culturelles: l’appréciation de l’importance de l’expression créatrice d’idées, d’expériences et d’émotions sous
       diverses formes, dont la musique, les arts du spectacle, la littérature et les arts visuels.

On y retrouve tout ce qui fait le cœur idéologique des réformes successives quelle que soit la couleur (si tant est qu'il en ait une) des différents gouvernements. Ça ne fait pas de mal de se souvenir que tout ce qui se passe est réfléchi, organisé, programmé depuis longtemps par des gens qui n'ont aucune légitimité démocratique mais une vision à long terme de ce qui sera bon pour...qui ? et qui font passer ça pour de la bonté d'âme et pour le biendeszenfants.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par JPhMM le Lun 27 Aoû 2018 - 15:34
Coach College de Giordan date de 2006 aussi, je crois.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Cléopatra2
Cléopatra2
Expert

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Cléopatra2 le Lun 27 Aoû 2018 - 15:41
@celitian a écrit:
@Cath a écrit:
@Isis39 a écrit:
@celitian a écrit:Pourquoi @Cath ?

Même au lycée et en post-bac, les élèves ne savent pas apprendre, par exemple certains sont persuadés que lire le cours plusieurs fois est suffisant, et je ne parle même pas de ceux qui arrivent à apprendre en écoutant de la musique avec des écouteurs...
Je crois vraiment que certains élèves n'ont développé aucune stratégie pour apprendre un cours, et plus on leur apprend tôt, mieux c'est, je rame fortement pour les persuader qu'ils s'y prennent mal et que c'est pour cela qu'ils ont des mauvaises notes sur la restitution du cours.

Je pensais un peu comme Cath au début de ma carrière car pour moi apprendre est naturel et facile. Mais je me suis aperçu que ce n'est pas le cas de tous les élèves.

Je ne sais pas, à par deux trois conseils de bon sens il n'y a pas de "méthode ", non ? Je ne me souviens pas avoir jamais "appris à apprendre" et ceux qui autour de moi n'y arrivaient pas, c'était surtout faute de s'y être mis sérieusement...

La grosse différence c'est que nous, je crois que nous sommes de la même génération, avions l'habitude de travailler dès le primaire, et que si les résultats n'étaient pas au rendez-vous, c'était redoublement et réorientation.
Aujourd'hui nous avons des élèves qui arrivent au lycée ou en post-bac en travaillant très très peu, ils n'ont pas les réflexes que nous pouvions avoir ; de plus, à notre époque, les cours étaient plus calmes, nous étions plus concentrés donc nous retenions beaucoup plus pendant le cours.

Pour avoir suivi le même Mooc que @NewZealand, j'ai appris des techniques/théories que je ne connaissais pas donc les élèves...j'étais par exemple persuadée que faire des fiches de cours classiques étaient top alors que cela ne sert pas à grand-chose.

Et concrètement que peut-on leur conseiller?
avatar
Cath
Bon génie

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Cath le Lun 27 Aoû 2018 - 16:12
J allais le demander : quel est ce mooc ou peut-on en avoir un résumé en quelques points ?
Mrs Hobie
Mrs Hobie
Expert spécialisé

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Mrs Hobie le Lun 27 Aoû 2018 - 16:33
@Fires of Pompeii a écrit:Moi je préfère le BYOB : bring your own brain.
[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 437980826
moi aussi !!!

_________________
[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Smellie_breton[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Smellie_veuzesmile     Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Couturier
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Luigi_B le Lun 27 Aoû 2018 - 17:08
@archeboc a écrit:
@Luigi_B a écrit:Pour les abonnés au "Monde", je viens de signer une tribune : https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/08/25/preserver-les-eleves-de-ces-objets-qui-nous-possedent-plus-que-nous-les-possedons_5346048_3232.html

Je ne vois pas sortir cette tribune en version papier. M'aurait-elle échappé ?
C'est l'édition de ce soir, datée de demain.

_________________
LVM - Novembre 2019 : "Les maîtres ignorants"
New Zealand
New Zealand
Niveau 8

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par New Zealand le Lun 27 Aoû 2018 - 17:15
@Pèp a écrit:
@New Zealand a écrit:

Je ne comprends pas le sarcasme vis-à-vis d'"Apprendre à apprendre", ça devrait commencer dès l'école primaire car si on ne sait pas comment apprendre une leçon, quand réviser, etc. on est handicapé par rapport à ceux qui savent ou qui vont découvrir par eux-mêmes comment faire. J'aurais bien aimé qu'on me l'enseigne quand j'étais jeune, ça m'aurait fait gagner du temps par la suite.

"Apprendre à apprendre" vient directement de l'idéologie européenne de normalisation via la "formation tout au long de la vie" via les 8 compétences clé (eh oui, NVB n'a rien inventé) dont la 5. est "apprendre à apprendre".

Par ex en 2006 : https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=LEGISSUM:c11090


   Les huit compétences clés sont les suivantes:

   1. communication dans la langue maternelle: la faculté d’exprimer et d’interpréter des concepts, pensées, sentiments, faits et opinions à la
       fois oralement et par écrit;

   2. communication en langues étrangères: la faculté décrite au point précédent, à laquelle s’ajoutent des compétences de médiation  
      (résumer, paraphraser, interpréter ou traduire) et de compréhension des autres cultures;
   3.  compétences en mathématiques ainsi qu’en sciences et technologies: une maîtrise solide du calcul, la compréhension du monde de la
       nature et la faculté d’appliquer les connaissances et les technologies aux besoins de l’homme (comme la médecine, le transport ou la
       communication);
   4.  compétence numérique: l’usage sûr et critique des technologies de l’information et de la communication au travail, dans les loisirs et
        dans la communication;
   5. apprendre à apprendre: l’aptitude à gérer efficacement soi-même son apprentissage, à la fois de manière individuelle et en groupe;
   6. compétences sociales et civiques: l’aptitude à participer de manière efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle et à
        s’engager dans une participation civique active et démocratique, notamment dans des sociétés de plus en plus diversifiées;
   7. esprit d’initiative et d’entreprise: l’aptitude à passer des idées aux actes par la créativité, l’innovation et une prise de risques, ainsi que
       la capacité de programmer et de gérer des projets;
   8.  sensibilité et expression culturelles: l’appréciation de l’importance de l’expression créatrice d’idées, d’expériences et d’émotions sous
       diverses formes, dont la musique, les arts du spectacle, la littérature et les arts visuels.

On y retrouve tout ce qui fait le cœur idéologique des réformes successives quelle que soit la couleur (si tant est qu'il en ait une) des différents gouvernements. Ça ne fait pas de mal de se souvenir que tout ce qui se passe est réfléchi, organisé, programmé depuis longtemps par des gens qui n'ont aucune légitimité démocratique mais une vision à long terme de ce qui sera bon pour...qui ? et qui font passer ça pour de la bonté d'âme et pour le biendeszenfants.

Sous-entendez-vous que tout est à jeter, y compris ce que j'ai mis en gras (j'aurais pu le faire avec les autres) ? Les compétences du socle ne sont pas en soi mauvaises, c'est le fait de les classer comme compétences qui est gênant (alors que les profs faisaient la même chose avant sans ce terme).

J'ai acheté un petit livre (avant le MOOC) sur comment apprendre et l'un des conseils donnés était de "surligner", alors que la recherche (et sur ce sujet, il existe énormément de données) montre que ce n'est pas très efficace, tout comme relire le texte.

Pour répondre à Cath.:
Idée principale:
On apprend par cœur une leçon (plan en histoire, formules en maths...), si possible en notant. L'idéal, c'est de le faire juste après un cours, mais je trouve que ce n'est pas très pratique.
On la révise à intervalles de plus en plus espacés (les avis divergent, à chacun de trouver sa préférence, les logiciels sont utiles pour ça) : 8h/24h/1 semaine/3 semaines/ 2 mois (ou 8h/24h/1 semaine/1 mois)
Quand on révise, on ne relit surtout pas (même en surlignant) mais on note (au crayon/stylo et non sur ordi) tout ce dont on se souvient. Si on a tout mémorisé, on passe à l'intervalle suivant, sinon on reste au même.

Le professeur peut mettre cela en place dans le cadre des heures de classe, c'est recommandé (ça se fait en langues, par exemple, avec les flash-tests de début de cours).

Pour bien mémoriser, plusieurs techniques :
Reformuler les idées principales (ses propres mots, dessins, schémas, métaphores, comparaisons avec situations familières...)
Palais de la mémoire (avec moi, ça ne marche pas DU TOUT)
Création de cartes mentales personnelles
Utilisation de symboles, qu'on peut mettre en lien en racontant une histoire (absurde, drôle, avec des couleurs, etc.)
Pour les chiffres, dates, utilisation d'images représentant les chiffres/nombres. Un peu long au début, mais permet de raconter des histoires et de lier ainsi événement et date, etc. les histoires sont mieux mémorisées quand elles sont absurdes, drôles, colorées, qu'il y a du mouvement...
Les images sont un facteur de mémorisation important, que ces images soient dessinées ou imaginées.
permet de retrouver plus facilement les informations quand on révise (1 semaine plus tard, par exemple).

Pour chaque leçon, faire un plan pas trop détaillé qu'on apprend par cœur ou faire ressortir les concepts-clés (selon discipline), on mémorise aussi les dates, les définitions, les personnages principaux. Pour le contenu, on peut faire des schémas, se raconter une histoire... Evidemment, tout dépend de la matière, il y a moins d'éléments à mémoriser en maths qu'en histoire. Il est essentiel de bien comprendre pour mémoriser. Bon, pour ce paragraphe, ça paraît évident pour des profs (j'imagine), mais quand j'étais à l'école primaire, j'apprenais TOUT par cœur et pas uniquement le plan, les dates... J'imagine que ceux qui ne sont pas studieux doivent vite abandonner.

Il n'y a pas UNE forme d'intelligence par personne mais chacun utilise plusieurs "vecteurs" de mémorisation donc il est conseillé de mobiliser la vue, l'ouïe, la kinesthésie. On peut apprendre à voix haute et, quand on recrache le cours à l'écrit, dire ce qu'on écrit en même temps.

Ce sont les idées principales, on trouve ensuite d'autres petites astuces que chacun choisira en fonction de ses préférences (comme dit plus haut, le palais de la mémoire n'est pas pour moi).

PS: mon MOOC ne mentionnait pas les cas des textes de théâtre ou des poésies mais j'imagine que la fréquence de répétition pour l'ancrer et être à l'aise pour réciter doit être différente que pour d'autres données.
henriette
henriette
Médiateur

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par henriette le Lun 27 Aoû 2018 - 17:19
Et aussi, lire le très éclairant Mets-toi ça dans la tête.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
pseudo-intello
Érudit

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par pseudo-intello le Lun 27 Aoû 2018 - 17:20
Le titre de la compétence n°1 est ce qu'il est, c'est tout ce qui l'accompagne qui pose problème. Du reste, c'est trop flou. Et comme on parle français dans tous les cours, ça permet au prof de sport de valider des trucs dedans parce que l'élève maîtrise la dizaine (grand max) de mots de vocabulaire liés au sport étudié.


Dernière édition par pseudo-intello le Lun 27 Aoû 2018 - 17:26, édité 1 fois
avatar
Cath
Bon génie

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Cath le Lun 27 Aoû 2018 - 17:21
Merci New Zealand.
Je croyais que c'était faux, ces différentes mémoires  ?
Jenny
Jenny
Modérateur

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Jenny le Lun 27 Aoû 2018 - 17:25
New Zealand ne parle pas des "intelligences multiples", mais de différentes manières de retenir une leçon, ce n'est pas la même chose. La théorie des intelligences multiples sous-entend que chacun a un moyen d'apprendre privilégié, alors qu'il s'agit ici de croiser différents moyens de mémorisation.
avatar
Cath
Bon génie

[MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel - Page 3 Empty Re: [MEN] Au revoir le plan tablettes, bonjour le BYOD : quand les élèves apportent leur propre matériel

par Cath le Lun 27 Aoû 2018 - 17:28
Ah très bien.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum