Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Puck
Grand sage

Re: Est-il jamais justifié de mentir ?

par Puck le Jeu 23 Aoû 2018 - 13:36
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Re: Est-il jamais justifié de mentir ?

par JPhMM le Jeu 23 Aoû 2018 - 13:44
Merci.

Je songeais plus simplement à une scène banale, le bonjour du matin.

"Bonjour Monsieur, comment allez-vous ?
-- Bonjour madame la Principale. Oh, eh bien très mal, en vérité, j'ai des problèmes d'argent, mon père est en phase terminale, sexuellement avec mon épouse c'est assez désastreux, ma fille me désespère, je dors mal, je ne supporte plus la 2nde 12, j'ai envie de les gifler dès que je les vois, j'ai affreusement mal au dos, et il m'arrive de pleurer quand je me retrouve seul à regarder ma vie bien droit dans les yeux. Et vous-même ?"

La vérité de l'intime est tout à fait incompatible avec la vie en société.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Lowpow29
Lowpow29
Niveau 10

Re: Est-il jamais justifié de mentir ?

par Lowpow29 le Jeu 23 Aoû 2018 - 13:52
@ipomee a écrit:
@Himpy a écrit:On peut aussi répondre qu'être franc ce n'est pas dire tout ce que l'on pense, mais penser tout ce que l'on dit.... Wink

Je suis tout à fait d'accord avec ça.

C'est exactement ce que j'essaie d'appliquer personnellement !
Même si je suis à la fois d'accord avec le beau message de Rabelais au début.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
Danska
Danska
Modérateur

Re: Est-il jamais justifié de mentir ?

par Danska le Jeu 23 Aoû 2018 - 13:55
@JPhMM a écrit:Merci.

Je songeais plus simplement à une scène banale, le bonjour du matin.

"Bonjour Monsieur, comment allez-vous ?
-- Bonjour madame la Principale. Oh, eh bien très mal, en vérité, j'ai des problèmes d'argent, mon père est en phase terminale, sexuellement avec mon épouse c'est assez désastreux, ma fille me désespère, je dors mal, je ne supporte plus la 2nde 12, j'ai envie de les gifler dès que je les vois, j'ai affreusement mal au dos, et il m'arrive de pleurer quand je me retrouve seul à regarder ma vie bien droit dans les yeux. Et vous-même ?"

La vérité de l'intime est tout à fait incompatible avec la vie en société.
A quelques variantes près, c'est plus ou moins ce qu'une collègue de mon bahut avait répondu à un des CPE, qui avait coutume de hanter la salle des profs en tenant la jambe à tous les profs présents. Il y avait eu un très, très gros blanc à la fin de sa tirade Razz
avatar
Tardis
Niveau 5

Re: Est-il jamais justifié de mentir ?

par Tardis le Jeu 23 Aoû 2018 - 15:56
@JPhMM a écrit:Merci.

Je songeais plus simplement à une scène banale, le bonjour du matin.

"Bonjour Monsieur, comment allez-vous ?
-- Bonjour madame la Principale. Oh, eh bien très mal, en vérité, j'ai des problèmes d'argent, mon père est en phase terminale, sexuellement avec mon épouse c'est assez désastreux, ma fille me désespère, je dors mal, je ne supporte plus la 2nde 12, j'ai envie de les gifler dès que je les vois, j'ai affreusement mal au dos, et il m'arrive de pleurer quand je me retrouve seul à regarder ma vie bien droit dans les yeux. Et vous-même ?"

La vérité de l'intime est tout à fait incompatible avec la vie en société.

Je pense que quand on demande 'comment allez-vous?' on c'est juste une façon de dire bonjour et on ne cherche pas vraiment de réponse, surtout pas de réponse détaillée. Se taire et même avoir des secrets ce n'est pas mentir.

Le vidéo un haut de la page est intéressante. J'ai déjà utilisé l'exemple de cacher quelqu'un dans le grenier. Pour le manuscrit on peut répondre juste qu'on n'aime pas ce type de fiction : on est dans le subjectif après tout. Mais si j'avais écrit ce manuscrit j'aimerais une réponse honnête, peut-être des conseils pour l'améliorer.
JaneB
JaneB
Fidèle du forum

Re: Est-il jamais justifié de mentir ?

par JaneB le Ven 24 Aoû 2018 - 17:16
N'oublions pas qu'il existe des gens qui aiment mentir pour mentir … particulièrement vrai sur internet où l'anonymat permet d'inventer des histoires ( souvent pour susciter l'empathie d'ailleurs) sans que personne n'ose vraiment remettre en question la parole de la personne. C'est arrivé ici, d'ailleurs, non?
Contenu sponsorisé

Re: Est-il jamais justifié de mentir ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum