Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Grand Maître

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Jacq le Jeu 23 Aoû 2018 - 19:56
@Ha@_x a écrit:
@Jacq a écrit: Les miens sont très peu heureux de me retrouver à la rentrée en tant que PP

tu verrais la tronche des miens quand ils apprennent que je suis leur PP.... [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 3284587592

@Jacq a écrit:« Ce problème d’attractivité se retrouve dans l’ensemble des pays développés », précise Alexis Torchet, du SGEN-CFDT"... Ah oui, déjà si on commençais par ne plus écouter ce syndicat cela irait mieux !

s'il n'y avait que le SGEN...


Les miens ne sont pas encore au courant non plus alatienne J'aurais dû employer un temps plus précis !
Marimekko
Marimekko
Niveau 6

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Marimekko le Jeu 23 Aoû 2018 - 20:03
Et personne pour s'interroger sur les causes de cette désertion ?

J'en ai marre de devoir réinventer la poudre à chaque fois, vraiment.
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 20:05
@Jacq a écrit:Les miens ne sont pas encore au courant non plus alatienne J'aurais dû employer un temps plus précis !

C'est le principe ! Alors que nous on sait (à peu de choses près, c'est nous qui faisons les classes) quels boulets on va avoir...

santeverre

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 20:06
@Marimekko a écrit:Et personne pour s'interroger sur les causes de cette désertion ?

J'en ai marre de devoir réinventer la poudre à chaque fois, vraiment.

En un mot : salaire.

Mais c'est peut-être un peu compliqué pour beaucoup de journalistes.
nitescence
nitescence
Expert

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par nitescence le Jeu 23 Aoû 2018 - 20:07
@Ha@_x a écrit:
@Marimekko a écrit:Et personne pour s'interroger sur les causes de cette désertion ?

J'en ai marre de devoir réinventer la poudre à chaque fois, vraiment.

En un mot : salaire.

Pas salaire : traitement.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 20:21
Le traitement c'est pour les fonctionnaires cher collègue, et les contractuels (traitement ou salaire) ?
Jacq
Jacq
Grand Maître

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Jacq le Jeu 23 Aoû 2018 - 20:39
@Ha@_x a écrit:
@Marimekko a écrit:Et personne pour s'interroger sur les causes de cette désertion ?

J'en ai marre de devoir réinventer la poudre à chaque fois, vraiment.

En un mot : salaire.

Mais c'est peut-être un peu compliqué pour beaucoup de journalistes.

Aucune revalorisation des salaires et à chaque fois une "revalorisation du métier" qui ne prend en compte que ce dont nous ne voulons pas !
Il est clair qu'ils ont trouvé le moyen de rendre le métier de moins en moins attractif. Ce qui est surprenant c'est qu'ils s'étonnent !
Pour ce qui est des journalistes, comment dire...
Ne demandons pas à une personne sortant uniquement de Science de l'Edu de connaître sa discipline, ne demandons pas à un "journaliste" sortant d'une école de communication de connaître le métier de journaliste.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par JPhMM le Jeu 23 Aoû 2018 - 20:48
Enjoy !

http://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2016/11/161107-Rapport-attractivite-metier-enseignant.pdf

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 20:52
Merci pour le lien JPhMM


Rapport Cnesco page 44 a écrit: C’est la raison pour laquelle Créteil, Versailles et Amiens accueillent la moitié des néo-titulaires ; Versailles et Créteil
ayant respectivement entre 20 et 30 fois plus de demandes de sortie que demandes d’entrée de titulaires (Géographie de l’école, n°11, 2014). Dans le premier degré, les départements de SeineSaint-Denis et des Hauts-de-Seine ont vu, lors des mutations 2016, respectivement 21 % (2 212 demandes) et 17 % (1 306) des enseignants demander une affectation dans un autre département (avec respectivement 14,8 % et 11,6 % de demandes satisfaites) alors que les
demandes d’entrée étaient au nombre de 29 et 106. A contrario, le département de Loire-Atlantique a géré 64 demandes de sortie (dont 40 satisfaites) mais 1 356 demandes d’entrée (et 9 % de satisfaites).

Quoi ? L'herbe est plus verte en Loire-Atlantique que dans le 93 ??!

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 346737548


Dernière édition par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:08, édité 1 fois
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:07
Passionnant ce rapport...

Même rapport mais page 87 a écrit:Qu’ils jugent le métier d’enseignant attractif ou pas, les étudiants enquêtés se basent sur des estimations de rémunération très proches. Comme il a été montré à plusieurs reprises, le niveau de salaire fait partie des freins pouvant peser sur l’attractivité du métier d’enseignant mais sans constituer pour autant un motif radical en mesure, à lui seul, de détourner de la profession. Il est certes attendu, notamment par ceux qui se destinent au métier, de le voir revaloriser, mais le niveau de salaire n’agit pas comme un déterminant majeur du choix ou non de la profession enseignante.

Comme disait l'autre (NVB)....on ne fait pas ce boulot pour le fric.... [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 3284587592
mouais, mais un peu (beaucoup) plus aiderait en fait...
ipomee
ipomee
Vénérable

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par ipomee le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:16
On ne fait pas ce boulot pour le fric, mais pour les vacances !
Jacq
Jacq
Grand Maître

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Jacq le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:19
Salaire, point d'indice, future réforme de la retraite, arrêter de nous faire ch.... et de vouloir nous revaloriser en nous dévalorisant... ça leur semble trop simple ?
Il y a besoin d'un rapport de plus de 200 pages pour comprendre ?
Arrêter de mentir et dans la réalité de "gagner moins ou en travaillant plus". C'est compréhensible ?
Arrêter les réformes toutes plus débiles les unes que les autres, qui vont toutes dans le même sens (perte de sens du métier, de l'enseignement et suppressions de postes).
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:40
La page 125 du rapport a écrit:Les salaires mensuels nets des différentes populations sont présentés dans le tableau 52. Il s’agit de salaires réels en euros 2015 (corrigés par les prix à la consommation). On observe que le salaire moyen des enseignants est environ 15 % plus faible que le salaire des autres actifs diplômés du supérieur. Mais cette différence est réduite pour les femmes, dont les salaires sur le marché du travail sont nettement plus faibles que ceux des hommes. L’écart est également plus faible pour les enseignants du secondaire, dont les salaires sont sensiblement plus élevés que ceux des enseignants du primaire. Il faut noter que les salaires mensuels des enseignants mesurés dans l’enquête Emploi sont inférieurs d’environ 200 euros à ceux qui sont observés dans le système d’information sur les agents du service public

Sans commentaires...

Mais sinon tout va bien...

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Jacq
Jacq
Grand Maître

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Jacq le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:46
Nous pourrions nous poser une question :
- qu'est-ce qui faisait que "jadis" ce métier était attractif ?
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:50
Ibid, page 131 a écrit: D’un point de vue théorique, il est difficile de prédire si une augmentation des salaires des enseignants, en admettant qu’elle ait un effet sur le nombre de candidats, attirerait plutôt de bons candidats, plutôt des candidats faibles, un peu de tous les types, etc. Sur ce point, la littérature de recherche anglo-saxonne donne à nouveau quelques repères empiriques. Des travaux ont en effet été menés aux États-Unis en réaction à la baisse du niveau académique des enseignants observée depuis les années 1960, et à l’augmentation des opportunités des femmes sur le marché du travail, qui a pu détourner les plus performantes d’entre elles de l’enseignement. Ainsi, plusieurs travaux observent que les hausses de salaire des enseignants se traduisent par une hausse de la qualité des enseignants, candidats ou recrutés. C’est le cas d’articles qui mesurent la qualité des enseignants par leurs résultats à des tests cognitifs standardisés (Bacolod, 2007, Leigh, 2012)64 ou par la sélectivité des universités dont ils sont diplômés (Figlio 1997, Bacolod, 2007). Certains travaux estiment l’effet des salaires des enseignants directement sur les performances scolaires des élèves, mais les résultats sont plus controversés (Hanushek, 2006). Une des raisons est sans doute que le lien entre les performances académiques des candidats et leur capacité à faire progresser les élèves s’ils deviennent enseignants, s’il existe, reste relativement faible. Ainsi, pour la France, Benhenda (2014) montre que les résultats au concours de recrutement ont un impact différent selon le niveau scolaire d’enseignement. Ainsi, en classe de troisième, l'impact des résultats au concours de recrutement est faible, et les résultats des élèves sont principalement liés aux compétences pédagogiques de l'enseignant (mesuré par sa note pédagogique). En revanche, en classe de terminale, c'est la note de l'enseignant au concours de recrutement qui a un impact plus important sur les résultats des élèves (l'impact provenant des connaissances disciplinaires de l'enseignant plutôt que de ses compétences pédagogiques). Il faut garder à l’esprit cependant qu’il s’agit d’une corrélation qui résume l’ensemble des situations, mais ne vaut pas nécessairement pour les marges qui préoccupent régulièrement les jurys des concours. Il reste ainsi possible, mais cela n’a pas été évalué spécifiquement, que les enseignants qui ont des notes particulièrement faibles aux épreuves de recrutement, ont aussi des résultats très médiocres auprès de leurs élèves.

ça part dans un délire un peu particulier : payons ces feignasses aux résultats !!!
corailc
corailc
Fidèle du forum

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par corailc le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:58
De l'art de réinventer l'eau tiède.. Tous ces rapports produits au km par des membres de comités Théodules grassement payés
.. pour nous annoncer qu'on va gagner moins et devoir en faire encore plus... De toute façon, les enseignants sont abandonnés à leur triste sort.. Sauve qui peut!

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:59
@Jacq a écrit:- qu'est-ce qui faisait que "jadis" ce métier était attractif ?

Prestige : l'instit' de village était aussi respecté que le curé ou le notaire...
En ville : le prof' de Lycée avait un pouvoir immense....

Mais depuis 68, la libération sexuelle, la loi Haby, le collège unique, tout se délite...et la chienlit est au pouvoir [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 3284587592

c'est du sarcasme pour information...

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Jacq
Jacq
Grand Maître

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Jacq le Jeu 23 Aoû 2018 - 22:00
Relevons tout de même ce passage : "l'impact provenant des connaissances disciplinaires de l'enseignant plutôt que de ses compétences pédagogiques".
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 22:06
c'est quoi déjà les "compétences péda'" ? J'ai pas appris ça à l'ESPE, zut, j'ai dû sécher le cours.... [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 437980826
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ha@_x le Jeu 23 Aoû 2018 - 22:41
Ibid, préconisations a écrit:1. Valoriser l’image de l’enseignement et de l’enseignant auprès du
grand public

2. Inscrire les politiques de recrutement dans la durée, en lien avec les
besoins démographiques, avec des indicateurs au moins biannuels sur
les futures ouvertures de postes d’enseignant

3. Développer une politique efficace de viviers pour attirer à
l’enseignement des profils plus diversifiés qu’aujourd’hui

4. Assurer une formation initiale et continue obligatoire de qualité

5. Sécuriser l’entrée dans le métier

6. Développer des incitations financières et matérielles pourl’installation des néotitulaires

Les tout récents accords PPCR ainsi que l’octroi de nouvelles primes aux professeurs des écoles vont dans le sens d’une revalorisation significative des rémunérations des professeurs tout au long de leur carrière et particulièrement en fin de trajectoire professionnelle. Pour autant, les plus jeunes peuvent être confrontés à des mobilités géographiques forcées qui se
traduisent par des frais d’installation significatifs et dans certains cas, des difficultés aiguës de logement. Un effort particulier doit être réalisé, notamment pour les affectations dans les territoires les moins attractifs (primes d’installation renforcées, intégration dans la politique de construction des établissements de logements temporaires, politique de logement social en direction des enseignants pendant une période de temps limitée…). De telles politiques locales sont déjà initiées par certains départements déficitaires comme la Seine-Saint-Denis.

perso et syndicalement, ça s'appelle se f..... de la gu.... du monde

7. Proposer des dispositifs de mobilité géographique plus flexibles

8. Donner à l’accompagnement dans le métier une dimension collective

9. Reconnaître la diversification des missions et soutenir les secondes
carrières



9 parties....pas très standard tout ça... [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 3284587592
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par JPhMM le Jeu 23 Aoû 2018 - 23:03
@Ha@_x a écrit:Passionnant ce rapport...
N'est-ce pas ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
So Vox
So Vox
Niveau 7

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par So Vox le Ven 24 Aoû 2018 - 8:10
mais pourquoi on s'en... quiquine ?

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Pedago10

Il est difficile lors de l’inscription de son enfant à l’école de connaître la valeur pédagogique de son futur enseignant. Pour faire face à cette situation, le gouvernement autorise désormais l’apposition d’un logo à 5 couleurs, directement tamponné sur le front, et informant les familles sur la qualité du travail fourni. Chaque professeur sera donc classé sur une échelle à 5 niveaux :

A. Un enseignant qui fait sien la recherche en didactique et en sciences cognitives pour imaginer de nouvelles stratégies pédagogiques efficaces, totalement disruptives, utilisant à bon escient le numérique, visant le développement de compétences transversales en lien avec une réflexion forte sur l’aménagement de l’espace-classe favorisant les centres d’autonomie, comme « le centre de littératie« .
Les enseignants du niveau A sont en général déchargés de leur classe pour donner des conseils et des avis sur la conduite d’une classe.

B. Un enseignant qui prépare sérieusement ses cours, remplissant en temps et en heure les documents administratifs exigés et prenant des notes pendant les formations pédagogiques. En revanche, il lui arrive de prolonger le temps de la récréation, de ne pas interroger sa boite mail professionnelle quotidiennement et se permet de lancer auprès de ses collègues des sujets de conversation ne concernant pas le travail. Par exemple : « Vous avez commencé la saison 2 de La Casa De Papel ? »

C. Un enseignant qui travaille bien, sans réelle innovation mais avec efficacité, mais surtout, surtout… il donne des devoirs. Ce n’est pas autorisé mais ça impressionne toujours les parents.

D. Un enseignant qui corrige les cahiers en classe devant les élèves, qui ne rédige pas de fiches de préparation, qui improvise ses séances d’E.P.S. et qui fait colorier des graines de haricots pendant ses séances de sciences plutôt que de s’embêter à sortir du coton et 15 pots de yaourt.

E. Un enseignant qui est constamment en arrêt maladie, principalement parce qu’il a la goutte au nez ou le cul qui gratte.

source "parents profs"

abi
roxanne
roxanne
Prophète

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par roxanne le Ven 24 Aoû 2018 - 9:40
@Zagara a écrit:
@Orlanda a écrit:Les commentaires sont d'un niveau crassement bas. Comme cela fait du bien de se sentir aimé! Je rêve parfois qu'on leur rende leurs enfants, tous, et qu'ils se débrouillent avec, sans notre aide. Pour certains, cela leur ferait tout drôle.
Ne t'inquiète pas, les commentaires du Monde sont hideux sur absolument tous les sujets.
Comme su tous les sites d'"info" (ah orange !) sur absolument tous les sujets. C'est généralement un concentré de haine, de jalousie, d'aigreur, de mesquinerie. Quand ce n'est pas l'homophobie, le racisme ordinaire absolument décomplexé. On ne supporte pas l'autre quel qu'il soit.
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 6

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Hirondelle le Ven 24 Aoû 2018 - 9:54
Avec certains collègues, on en est à se demander si cette crise du recrutement n'est pas orchestrée par le ministère pour pouvoir recourir de plus en plus aux contractuels et à terme, diminuer au minimum le nombre de titulaires ...
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par JPhMM le Ven 24 Aoû 2018 - 9:58
Ou orchestrée pour mettre les concours à la poubelle. Et le statut aussi, par la même occasion.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Empty Re: [Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif"

par Ajonc35 le Ven 24 Aoû 2018 - 11:11
@So Vox a écrit:mais pourquoi on s'en... quiquine ?

[Le Monde] "Enseignant, un métier qui reste peu attractif" - Page 2 Pedago10

Il est difficile lors de l’inscription de son enfant à l’école de connaître la valeur pédagogique de son futur enseignant. Pour faire face à cette situation, le gouvernement autorise désormais l’apposition d’un logo à 5 couleurs, directement tamponné sur le front, et informant les familles sur la qualité du travail fourni. Chaque professeur sera donc classé sur une échelle à 5 niveaux :

A. Un enseignant qui fait sien la recherche en didactique et en sciences cognitives pour imaginer de nouvelles stratégies pédagogiques efficaces, totalement disruptives, utilisant à bon escient le numérique, visant le développement de compétences transversales en lien avec une réflexion forte sur l’aménagement de l’espace-classe favorisant les centres d’autonomie, comme « le centre de littératie« .
Les enseignants du niveau A sont en général déchargés de leur classe pour donner des conseils et des avis sur la conduite d’une classe.

B. Un enseignant qui prépare sérieusement ses cours, remplissant en temps et en heure les documents administratifs exigés et prenant des notes pendant les formations pédagogiques. En revanche, il lui arrive de prolonger le temps de la récréation, de ne pas interroger sa boite mail professionnelle quotidiennement et se permet de lancer auprès de ses collègues des sujets de conversation ne concernant pas le travail. Par exemple : « Vous avez commencé la saison 2 de La Casa De Papel ? »

C. Un enseignant qui travaille bien, sans réelle innovation mais avec efficacité, mais surtout, surtout… il donne des devoirs. Ce n’est pas autorisé mais ça impressionne toujours les parents.

D. Un enseignant qui corrige les cahiers en classe devant les élèves, qui ne rédige pas de fiches de préparation, qui improvise ses séances d’E.P.S. et qui fait colorier des graines de haricots pendant ses séances de sciences plutôt que de s’embêter à sortir du coton et 15 pots de yaourt.

E. Un enseignant qui est constamment en arrêt maladie, principalement parce qu’il a la goutte au nez ou le cul qui gratte.

source "parents profs"

abi
J'adore la B. Surtout pour la seconde partie du texte. aai
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum