Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mathmax
Neoprof expérimenté

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par mathmax le Dim 28 Oct 2018 - 21:33
@PHLA a écrit: Rappelez vous comme ils avaient applaudi à tout rompre à la suppression de la prime de 500 euros pour 3 HSA parce que "vraiment les HSA c'est pas bien du tout et ceux qui en prennent sont des méchants égoïstes" !
Sinon, j'attends toujours qu'un syndicat dise haut et fort que la prochaine réforme des retraites à points est le plus grand des scandales pour notre profession au lieu de relayer cette info poussivement au fin fond d'un tract...

Attention à ne pas mettre tous les syndicats dans le même sac. Sur la suppression de la prime : Vote contre : FO, FGAF. Vote pour : FSU, CFDT, CGT. Abstention : UNSA.

Pour la réforme des retraites :

Force Ouvrière a écrit:  La retraite par point c’est le travail sans fin, le régime unique c’est un modèle inique.

@Une passante a écrit: Si beaucoup de collègues font des HSA, il n'y a qu'un pas à faire pour dire qu'on peut augmenter les ORS puisque dans les faits, les professeurs font déjà plus de leurs 15 ou 18 heure

Comment expliques-tu que le temps de travail ait diminué depuis les années 80 alors que de nombreux salariés effectuaient des heures supplémentaires ? Selon ton raisonnement la durée du travail aurait du passer à 45 heures plutôt qu'à 35 heures, puisque de nombreux salariés faisaient déjà plus de 40 heures ?
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Balthazaard le Dim 28 Oct 2018 - 22:30
@mathmax a écrit:
@Une passante a écrit:Mais d'un point de vue individuel, les heures supplémentaires, c'est super ! Cela permet enfin d'avoir un salaire correct, si on a la chance de plus d'avoir des heures supplémentaires qui n'ajoutent pas trop de travail de correction, c'est tout bénéfice.
Quand cela ajoute une classe supplémentaire, cela peut cependant tourner au cauchemar et à un épuisement plus ou moins rapide (ou une vie de famille devenue infernale, sans parler des éventuels temps de trajet très longs).
D'un point de vue strictement individuel, c'est une belle opportunité....

mais d'un point de vue collectif, c'est autre chose. D'abord, cela augmente les inégalités entre les collègues, parce que tout le monde n'a pas accès aux heures supplémentaires (professeurs du primaire, professeurs documentalistes, professeurs qui peinent déjà à faire leurs heures dans leur établissement) ; puis cela dégrade les conditions de travail des TZR amenés à faire des BMP à droite, à gauche parce que les collègues d'une discipline prennent tellement d'HSA qu'il n'y a pas de poste complet (et là-dessus, les rectorats sont bien au courant des équipes disciplinaires qui absorberont largement les HSA- rappelons encore qu'une HSA coûte moins cher qu'une heure-poste, économies, économies....), enfin, oui, plane la menace de l'augmentation des ORS.
C'était Sarkozy, il me semble, que voulait les augmenter de 3 heures pour tous, avec une petite compensation salariale, sauf que cette augmentation était moins intéressante que si l'enseignant faisait 3 HSA.

Malheureusement, l'intérêt collectif ne semble plus intéresser grand monde, on est à l'époque du chacun pour soi et tant pis pour les autres....

Oui, c'est bien là le problème. Et c'est pourquoi les syndicats devraient tous exiger une augmentation substantielle des HSA. A défaut de cela, on pourra se lamenter encore longtemps sur le manque de moralité des collègues, cela restera stérile et ceux qui ont besoin d'argent continueront à accepter des HSA, et moins elles seront payées, plus ils seront obligés d'en prendre. Et encore une fois, quel rapport avec la menace d'augmentation des ORS ?

Eh bien je ne suis pas d'accord, parce que agrégé hors échelle, je gagne bien ma vie, je ne fais pas d'hs et, justement, cela ne me permet pas, parce que je peux m'en passer (et par m'en passer je dis que le coût fatigue/bénéfice ne vaut pas le coup pour moi, le concept d'"utilité" ou "d'obligation" étant très vague) de stigmatiser ceux qui ont des fins de mois difficiles et leur faire des leçons de morale à base d'arguments que personne ne croit.
Rendons les hs insupportables pour l'employeur, oui, là nous y gagnerons et ce serait une politique syndicale responsable.
Et d'ailleurs sous l'ami Sarkozy, par une confidence personnelle d'un personnage qui fut haut placé, ce n'était pas, avec la défiscalisation quasi totale, loin d'être le cas!!!  La leçon a d'ailleurs été retenue...l'erreur ne se reproduira pas.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Balthazaard le Dim 28 Oct 2018 - 22:38
@Une passante a écrit:
@mathmax a écrit:
@Une passante a écrit:Mais d'un point de vue individuel, les heures supplémentaires, c'est super ! Cela permet enfin d'avoir un salaire correct, si on a la chance de plus d'avoir des heures supplémentaires qui n'ajoutent pas trop de travail de correction, c'est tout bénéfice.
Quand cela ajoute une classe supplémentaire, cela peut cependant tourner au cauchemar et à un épuisement plus ou moins rapide (ou une vie de famille devenue infernale, sans parler des éventuels temps de trajet très longs).
D'un point de vue strictement individuel, c'est une belle opportunité....

mais d'un point de vue collectif, c'est autre chose. D'abord, cela augmente les inégalités entre les collègues, parce que tout le monde n'a pas accès aux heures supplémentaires (professeurs du primaire, professeurs documentalistes, professeurs qui peinent déjà à faire leurs heures dans leur établissement) ; puis cela dégrade les conditions de travail des TZR amenés à faire des BMP à droite, à gauche parce que les collègues d'une discipline prennent tellement d'HSA qu'il n'y a pas de poste complet (et là-dessus, les rectorats sont bien au courant des équipes disciplinaires qui absorberont largement les HSA- rappelons encore qu'une HSA coûte moins cher qu'une heure-poste, économies, économies....), enfin, oui, plane la menace de l'augmentation des ORS.
C'était Sarkozy, il me semble, que voulait les augmenter de 3 heures pour tous, avec une petite compensation salariale, sauf que cette augmentation était moins intéressante que si l'enseignant faisait 3 HSA.

Malheureusement, l'intérêt collectif ne semble plus intéresser grand monde, on est à l'époque du chacun pour soi et tant pis pour les autres....

Oui, c'est bien là le problème. Et c'est pourquoi les syndicats devraient tous exiger une augmentation substantielle des HSA. A défaut de cela, on pourra se lamenter encore longtemps sur le manque de moralité des collègues, cela restera stérile et ceux qui ont besoin d'argent continueront à accepter des HSA, et moins elles seront payées, plus ils seront obligés d'en prendre. Et encore une fois, quel rapport avec la menace d'augmentation des ORS ?

Si beaucoup de collègues font des HSA, il n'y a qu'un pas à faire pour dire qu'on peut augmenter les ORS puisque dans les faits, les professeurs font déjà plus de leurs 15 ou 18 heures. C'est le même raisonnement que celui de la Cour des comptes expliquant que les professeurs étant en majorité des femmes, avec un conjoint ayant un meilleur salaire, ce n'était pas nécessaire d'augmenter les salaires des enseignants....

Croyez vous que si un gouvernement vise cet objectif, il ait besoin d'une raison à expliciter envers nous?????? J'ignore si c'est de la naïveté feinte ou réelle....
avatar
PHLA
Niveau 7

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par PHLA le Lun 29 Oct 2018 - 0:42
@Madame_Prof a écrit:PHLA : https://www.elections2018-education.fr/les-enjeux/retraites-quelles-consequences-pour-la-reforme-macron-a-venir/

nounours, faut arrêter les délires...
Merci pour le lien mais franchement pourquoi si peu de médiatisation de ce tract ? Pourquoi si peu d'opposition dans les médias ? Pourquoi ce silence quasi assourdissant face à ce cataclysme annoncé pour les fonctionnaires et notamment les enseignants de cette réforme des retraites à points ? Le projet a été annoncé le 10 octobre. Je m'attendais à une levée de boucliers de la part des syndicats de la fonction publique. Force est de constater que ni bruit ni fureur n'a retenti depuis. Une anesthésie collective en quelque sorte. Il y a certes la grève du 12 novembre mais les revendications sont hélas trop multiples. La menace de cette réforme des retraites à points est noyée au fin fond d'autres revendications plus mises en avant comme la suppression de postes.


Dernière édition par PHLA le Lun 29 Oct 2018 - 1:04, édité 1 fois
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Balthazaard le Lun 29 Oct 2018 - 1:02
Peut-être parce-que ce cataclysme n'aura pas lieu. Nous (les enseignants) serons perdants, c'est sur mais il semble que certains fonctionnaires seront gagnants ou égaliseront, ce sera très dur de mobiliser...On remarque quand même que notre situation (absence de primes et faiblesse de la rémunération sur le long terme) est pointée du doigt et que le gouvernement semble ne pas vouloir passer en force. On va y perdre, la question est beaucoup ou pas...je crois que les syndicats ont leur rôle à jouer mais nous défendront-ils?
avatar
PHLA
Niveau 7

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par PHLA le Lun 29 Oct 2018 - 1:14
Les syndicats enseignants devraient se montrer bien plus alarmistes qu'ils ne le font et en informer bien davantage la communauté enseignante. Pour une fois, avec #pasdevague, nous sommes ( très momentanément ne rêvons pas ) mis en lumière et les médias mais aussi l'opinion reconnaissent enfin toute la difficulté et la souffrance de ce métier pour bon nombre de collègues. Ce serait donc le moment de sensibiliser l'opinion et d'expliquer qu'en plus de ce métier difficile, on nous prépare la double peine avec une baisse drastique du montant de nos futures retraites, non ? Que le #pasdevague serve aussi à cela mince !
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Madame_Prof le Lun 29 Oct 2018 - 8:54
@PHLA a écrit:Les syndicats enseignants devraient se montrer bien plus alarmistes qu'ils ne le font et en informer bien davantage la communauté enseignante. Pour une fois, avec #pasdevague, nous sommes ( très momentanément ne rêvons pas ) mis en lumière et les médias mais aussi l'opinion reconnaissent enfin toute la difficulté et la souffrance de ce métier pour bon nombre de collègues. Ce serait donc le moment de sensibiliser l'opinion et d'expliquer qu'en plus de ce métier difficile, on nous prépare la double peine avec une baisse drastique du montant de nos futures retraites, non ? Que le #pasdevague serve aussi à cela mince !

Les syndicats manquent d'adhérents, de militants, de soutien, et les médias ne veulent pas traiter des sujets qui n'intéressent personne ou presque. Néoprofs ne représente pas du tout la réalité de beaucoup de salles des profs. Faut arrêter de croire que ce sont aux syndicats d'agir seuls, tout le temps, et se bouger le popotin pour qu'en effet, il y ait des mobilisations. Tout le monde s'en fout, beaucoup de profs sont très individualistes, et là le seul truc qui les intéresse c'est de savoir si le PPCR ne les empêche pas de passer au grand choix, et de cracher sur tel ou tel syndicat, en attendant qu'il se passe des choses dont ils pourront se féliciter (sans s'être nullement impliqués).

Voilà, où en est.

Le PasdeVague est en train de retomber, parce que non, ça n'intéresse pas 98% du reste de la population française.

Et, quelle légitimité auront les syndicats, quand le gouvernement leur rappellera que seulement la moitié des profs ont voté aux élections professionnelles ? Quoi que, on peut rêver, peut-être que ce chiffre va grimper.

_________________
2017-2020 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
nounours
nounours
Niveau 5

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par nounours le Lun 29 Oct 2018 - 15:08
Comme les syndicats ne réagiront pas, j'ai fait la seule démarche qui me reste : écrire à mon député.
Je conseille aux quelques autres, car je ne pense pas être le seul, qui sont scandalisés par la mise à l'écart des enseignants de la revalorisation des heures supplémentaires, de faire de même.
henriette
henriette
Médiateur

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par henriette le Lun 29 Oct 2018 - 15:12
@nounours : merci de te présenter dans la section ad hoc du forum http://www.neoprofs.org/f26-votre-prsentation

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Lowpow29 le Lun 29 Oct 2018 - 15:22
@Madame_Prof a écrit:
@PHLA a écrit:Les syndicats enseignants devraient se montrer bien plus alarmistes qu'ils ne le font et en informer bien davantage la communauté enseignante. Pour une fois, avec #pasdevague, nous sommes ( très momentanément ne rêvons pas ) mis en lumière et les médias mais aussi l'opinion reconnaissent enfin toute la difficulté et la souffrance de ce métier pour bon nombre de collègues. Ce serait donc le moment de sensibiliser l'opinion et d'expliquer qu'en plus de ce métier difficile, on nous prépare la double peine avec une baisse drastique du montant de nos futures retraites, non ? Que le #pasdevague serve aussi à cela mince !

Les syndicats manquent d'adhérents, de militants, de soutien, et les médias ne veulent pas traiter des sujets qui n'intéressent personne ou presque. Néoprofs ne représente pas du tout la réalité de beaucoup de salles des profs. Faut arrêter de croire que ce sont aux syndicats d'agir seuls, tout le temps, et se bouger le popotin pour qu'en effet, il y ait des mobilisations. Tout le monde s'en fout, beaucoup de profs sont très individualistes, et là le seul truc qui les intéresse c'est de savoir si le PPCR ne les empêche pas de passer au grand choix, et de cracher sur tel ou tel syndicat, en attendant qu'il se passe des choses dont ils pourront se féliciter (sans s'être nullement impliqués).

Voilà, où en est.

Le PasdeVague est en train de retomber, parce que non, ça n'intéresse pas 98% du reste de la population française.

Et, quelle légitimité auront les syndicats, quand le gouvernement leur rappellera que seulement la moitié des profs ont voté aux élections professionnelles ? Quoi que, on peut rêver, peut-être que ce chiffre va grimper.

Voilàà ça c'est dit !! Merci Madame_Prof !! Quand on ne cherche ni à s'impliquer, à se renseigner, à faire entendre sa voix, à discuter avec les autres, c'est bien facile de taper sur "les syndicats qui ne font rien". Déjà, si tout le monde était syndiqué quelque part (ou au moins votait!), on pèserait davantage  et il y aurait un débat beaucoup plus intéressant !

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 2289946511
avatar
PHLA
Niveau 7

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par PHLA le Lun 29 Oct 2018 - 15:44
Je me renseigne énormément, je fais entendre ma voix et m'implique beaucoup sur le site de Delevoye dédié à la réforme des retraites, je discute beaucoup du sujet avec des enseignants sur Facebook...Merci encore une fois de ne pas porter de jugements négatifs sur autrui sans savoir. Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 1767332709
Sur ce, je retourne dans ma grotte.
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Madame_Prof le Lun 29 Oct 2018 - 15:59
PHLA, c'était un constat général. Je ne sais pas qui tu es, donc je ne te visais pas en particulier. Ni Lowpow je pense.

_________________
2017-2020 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Lowpow29 le Lun 29 Oct 2018 - 16:04
Effectivement je ne visais personne, je trouve juste que ce que disait Madame_Prof était très juste et pointe le fond du problème !

Comme elle le disait, le forum ne représente pas la majorité des collègues, je te mets dans le même sac que nous, PHLA, des gens qui se sentent concernés mais sont trop peu nombreux (ou alors le sont trop peu fréquemment comme disait Madame_Prof).

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 2289946511
avatar
PHLA
Niveau 7

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par PHLA le Lun 29 Oct 2018 - 16:37
Ok pas de souci. Wink
avatar
wilfried12
Niveau 10

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par wilfried12 le Mar 30 Oct 2018 - 19:01
@Une passante a écrit:Mais d'un point de vue individuel, les heures supplémentaires, c'est super ! Cela permet enfin d'avoir un salaire correct, si on a la chance de plus d'avoir des heures supplémentaires qui n'ajoutent pas trop de travail de correction, c'est tout bénéfice.
Quand cela ajoute une classe supplémentaire, cela peut cependant tourner au cauchemar et à un épuisement plus ou moins rapide (ou une vie de famille devenue infernale, sans parler des éventuels temps de trajet très longs).
D'un point de vue strictement individuel, c'est une belle opportunité....

mais d'un point de vue collectif, c'est autre chose. D'abord, cela augmente les inégalités entre les collègues, parce que tout le monde n'a pas accès aux heures supplémentaires (professeurs du primaire, professeurs documentalistes, professeurs qui peinent déjà à faire leurs heures dans leur établissement) ; puis cela dégrade les conditions de travail des TZR amenés à faire des BMP à droite, à gauche parce que les collègues d'une discipline prennent tellement d'HSA qu'il n'y a pas de poste complet (et là-dessus, les rectorats sont bien au courant des équipes disciplinaires qui absorberont largement les HSA- rappelons encore qu'une HSA coûte moins cher qu'une heure-poste, économies, économies....), enfin, oui, plane la menace de l'augmentation des ORS.
C'était Sarkozy, il me semble, que voulait les augmenter de 3 heures pour tous, avec une petite compensation salariale, sauf que cette augmentation était moins intéressante que si l'enseignant faisait 3 HSA.

Malheureusement, l'intérêt collectif ne semble plus intéresser grand monde, on est à l'époque du chacun pour soi et tant pis pour les autres....

Et quand les HSA permettent d'éviter d'avoir un poste sur x établissements c'est aussi un problème du point de vue collectif?
Et les profs qui sont fortement incités à prendre des HSA sans les vouloir, ce sont aussi de sales égoïstes?
Et pour les ORS si les politiques veulent les changer, la quantité d'HSA faite par les enseignants n'a absolument aucun rapport, ils feront biens ce qu'ils veulent hein.
Une passante
Une passante
Érudit

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Une passante le Mar 30 Oct 2018 - 19:35
@wilfried12 a écrit:
@Une passante a écrit:Mais d'un point de vue individuel, les heures supplémentaires, c'est super ! Cela permet enfin d'avoir un salaire correct, si on a la chance de plus d'avoir des heures supplémentaires qui n'ajoutent pas trop de travail de correction, c'est tout bénéfice.
Quand cela ajoute une classe supplémentaire, cela peut cependant tourner au cauchemar et à un épuisement plus ou moins rapide (ou une vie de famille devenue infernale, sans parler des éventuels temps de trajet très longs).
D'un point de vue strictement individuel, c'est une belle opportunité....

mais d'un point de vue collectif, c'est autre chose. D'abord, cela augmente les inégalités entre les collègues, parce que tout le monde n'a pas accès aux heures supplémentaires (professeurs du primaire, professeurs documentalistes, professeurs qui peinent déjà à faire leurs heures dans leur établissement) ; puis cela dégrade les conditions de travail des TZR amenés à faire des BMP à droite, à gauche parce que les collègues d'une discipline prennent tellement d'HSA qu'il n'y a pas de poste complet (et là-dessus, les rectorats sont bien au courant des équipes disciplinaires qui absorberont largement les HSA- rappelons encore qu'une HSA coûte moins cher qu'une heure-poste, économies, économies....), enfin, oui, plane la menace de l'augmentation des ORS.
C'était Sarkozy, il me semble, que voulait les augmenter de 3 heures pour tous, avec une petite compensation salariale, sauf que cette augmentation était moins intéressante que si l'enseignant faisait 3 HSA.

Malheureusement, l'intérêt collectif ne semble plus intéresser grand monde, on est à l'époque du chacun pour soi et tant pis pour les autres....

Et quand les HSA permettent d'éviter d'avoir un poste sur x établissements c'est aussi un problème du point de vue collectif?
Et les profs qui sont fortement incités à prendre des HSA sans les vouloir, ce sont aussi de sales égoïstes?
Et pour les ORS si les politiques veulent les changer, la quantité d'HSA faite par les enseignants n'a absolument aucun rapport, ils feront biens ce qu'ils veulent hein.

Il me semble que les HSA peuvent être réparties intelligemment, bien sûr que si le refus des HSA fait qu'un TZR devra venir faire trois heures seulement dans l'établissement, il vaut mieux pouvoir les répartir sur plusieurs collègues. C'est d'ailleurs pour cela, me semble-t-il, que l'HSA imposable existe, pour la nécessité du service.  
Les profs incités à prendre des HSA alors qu'ils n'en veulent pas ne savent pas faire respecter leurs droits, je ne vois pas où serait l'égoïsme. Quant au fait d'accepter des HSA pour éviter de perdre des dédoublements, c'est compréhensible. Le problème, selon moi, ce sont surtout les profs qui prennent chaque année 3, 4, voire 5 HSA.
Quant à l'idée que les politiques feront bien ce qu'ils veulent, c'est exact, la mauvaise foi est souvent un outil qu'ils utilisent (ah, Chirac et son "80 % des Français me soutiennent "...) mais les collègues doivent être conscients qu'ils jouent le jeu de ceux qui ne nous veulent pas que du bien.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Balthazaard le Mar 30 Oct 2018 - 19:47
@Lowpow29 a écrit:
@Madame_Prof a écrit:
@PHLA a écrit:Les syndicats enseignants devraient se montrer bien plus alarmistes qu'ils ne le font et en informer bien davantage la communauté enseignante. Pour une fois, avec #pasdevague, nous sommes ( très momentanément ne rêvons pas ) mis en lumière et les médias mais aussi l'opinion reconnaissent enfin toute la difficulté et la souffrance de ce métier pour bon nombre de collègues. Ce serait donc le moment de sensibiliser l'opinion et d'expliquer qu'en plus de ce métier difficile, on nous prépare la double peine avec une baisse drastique du montant de nos futures retraites, non ? Que le #pasdevague serve aussi à cela mince !

Les syndicats manquent d'adhérents, de militants, de soutien, et les médias ne veulent pas traiter des sujets qui n'intéressent personne ou presque. Néoprofs ne représente pas du tout la réalité de beaucoup de salles des profs. Faut arrêter de croire que ce sont aux syndicats d'agir seuls, tout le temps, et se bouger le popotin pour qu'en effet, il y ait des mobilisations. Tout le monde s'en fout, beaucoup de profs sont très individualistes, et là le seul truc qui les intéresse c'est de savoir si le PPCR ne les empêche pas de passer au grand choix, et de cracher sur tel ou tel syndicat, en attendant qu'il se passe des choses dont ils pourront se féliciter (sans s'être nullement impliqués).

Voilà, où en est.

Le PasdeVague est en train de retomber, parce que non, ça n'intéresse pas 98% du reste de la population française.

Et, quelle légitimité auront les syndicats, quand le gouvernement leur rappellera que seulement la moitié des profs ont voté aux élections professionnelles ? Quoi que, on peut rêver, peut-être que ce chiffre va grimper.

Voilàà ça c'est dit !! Merci Madame_Prof !! Quand on ne cherche ni à s'impliquer, à se renseigner, à faire entendre sa voix, à discuter avec les autres, c'est bien facile de taper sur "les syndicats qui ne font rien". Déjà, si tout le monde était syndiqué quelque part (ou au moins votait!), on pèserait davantage  et il y aurait un débat beaucoup plus intéressant !

Si une telle conscience civique existait, il y aurait belle lurette que les clowns encravatés que nous subissons d'élections en élections auraient rejoint les vidanges de l'histoire, par là même, les syndicats seraient inutiles car la société fonctionnerait sur des bases toutes autres que celles que nous connaissons. Ne retournons pas le problème, c'est trop facile, l'engagement et la représentativité sont des questions délicates dont tout syndicat doit être conscient et sur lesquelles il doit s'interroger, sans penser que dans un monde "parfait" ce serait plus simple. Que l'on ne me parle pas des pays où la "syndicalisation" est obligatoire, on parle de tout autre chose.


Dernière édition par Balthazaard le Mar 30 Oct 2018 - 20:30, édité 1 fois
mathmax
mathmax
Neoprof expérimenté

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par mathmax le Mar 30 Oct 2018 - 19:51
Je crois que ceux qui jouent le jeu des gens qui ne nous veulent pas du bien sont ceux qui ne se battent pas pour une revalorisation du tarif des HSA et au premier plan  ceux qui ont voté pour la fin de la prime de 500 € pour trois HSA : le signal envoyé n'est-il pas que faire plus d'heures que les ORS est très  facile, très peu fatigant ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Balthazaard le Mar 30 Oct 2018 - 20:31
Ceux qui nous gouvernent n'ont besoin d'aucun signal, leur politique est celle du rouleau compresseur.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Pourquoi 3,14159 le Mar 30 Oct 2018 - 20:37
@Balthazaard a écrit:Ceux qui nous gouvernent n'ont besoin d'aucun signal, leur politique est celle du rouleau compresseur.
Mais cette destruction n'est pas sans conséquence même pour eux. C'est de la bêtise, jamais atteinte en politique jusqu'à aujourd’hui.
avatar
wilfried12
Niveau 10

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par wilfried12 le Mar 30 Oct 2018 - 20:49
@Une passante a écrit:
@wilfried12 a écrit:
@Une passante a écrit:Mais d'un point de vue individuel, les heures supplémentaires, c'est super ! Cela permet enfin d'avoir un salaire correct, si on a la chance de plus d'avoir des heures supplémentaires qui n'ajoutent pas trop de travail de correction, c'est tout bénéfice.
Quand cela ajoute une classe supplémentaire, cela peut cependant tourner au cauchemar et à un épuisement plus ou moins rapide (ou une vie de famille devenue infernale, sans parler des éventuels temps de trajet très longs).
D'un point de vue strictement individuel, c'est une belle opportunité....

mais d'un point de vue collectif, c'est autre chose. D'abord, cela augmente les inégalités entre les collègues, parce que tout le monde n'a pas accès aux heures supplémentaires (professeurs du primaire, professeurs documentalistes, professeurs qui peinent déjà à faire leurs heures dans leur établissement) ; puis cela dégrade les conditions de travail des TZR amenés à faire des BMP à droite, à gauche parce que les collègues d'une discipline prennent tellement d'HSA qu'il n'y a pas de poste complet (et là-dessus, les rectorats sont bien au courant des équipes disciplinaires qui absorberont largement les HSA- rappelons encore qu'une HSA coûte moins cher qu'une heure-poste, économies, économies....), enfin, oui, plane la menace de l'augmentation des ORS.
C'était Sarkozy, il me semble, que voulait les augmenter de 3 heures pour tous, avec une petite compensation salariale, sauf que cette augmentation était moins intéressante que si l'enseignant faisait 3 HSA.

Malheureusement, l'intérêt collectif ne semble plus intéresser grand monde, on est à l'époque du chacun pour soi et tant pis pour les autres....

Et quand les HSA permettent d'éviter d'avoir un poste sur x établissements c'est aussi un problème du point de vue collectif?
Et les profs qui sont fortement incités à prendre des HSA sans les vouloir, ce sont aussi de sales égoïstes?
Et pour les ORS si les politiques veulent les changer, la quantité d'HSA faite par les enseignants n'a absolument aucun rapport, ils feront biens ce qu'ils veulent hein.

Il me semble que les HSA peuvent être réparties intelligemment, bien sûr que si le refus des HSA fait qu'un TZR devra venir faire trois heures seulement dans l'établissement, il vaut mieux pouvoir les répartir sur plusieurs collègues. C'est d'ailleurs pour cela, me semble-t-il, que l'HSA imposable existe, pour la nécessité du service.  
Les profs incités à prendre des HSA alors qu'ils n'en veulent pas ne savent pas faire respecter leurs droits, je ne vois pas où serait l'égoïsme. Quant au fait d'accepter des HSA pour éviter de perdre des dédoublements, c'est compréhensible. Le problème, selon moi, ce sont surtout les profs qui prennent chaque année 3, 4, voire 5 HSA.
Quant à l'idée que les politiques feront bien ce qu'ils veulent, c'est exact, la mauvaise foi est souvent un outil qu'ils utilisent (ah, Chirac et son "80 % des Français me soutiennent "...) mais les collègues doivent être conscients qu'ils jouent le jeu de ceux qui ne nous veulent pas que du bien.

C'est tellement facile de dire qu'ils ne savent pas faire respecter leurs droits, même en étant titulaire ce n'est pas forcément sans conséquences, mais en étant vacataire, c'est son boulot qu'on remet en cause.

Et sinon si je comprends bien, pour une partie des collègues qui prennent trop d'HSA à ton gout (5 tu es bien gentille, je connais 2 profs ayant eu + de 10 HSA), il faut donc pénaliser tout le monde, et de fait souvent les plus faibles.
mathmax
mathmax
Neoprof expérimenté

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par mathmax le Mar 30 Oct 2018 - 20:51
@Balthazaard a écrit:Ceux qui nous gouvernent n'ont besoin d'aucun signal, leur politique est celle du rouleau compresseur.

Je sais bien, mais j'essaie de démonter le raisonnement HSA acceptées => augmentation des ORS en acceptant l'hypothèse du signal guetté par le gouvernement.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
EU1
EU1
Fidèle du forum

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par EU1 le Mer 12 Déc 2018 - 14:07
En salle des profs était évoqué la défiscalisation des HS annoncée par E. Macron. Certains disaient que tout le monde était concerné (fonctionnaires compris) tandis que d'autres disaient que nous étions exclus du dispositif...

Alors, qu'en est-il réellement ?
Je ne trouve aucune info à ce sujet...

Merci
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 12 Déc 2018 - 14:10
Si je comprends bien les annonces du Macron, les enseignants faisant des heures supplémentaires ne paieront plus de cotisations et plus d'impôt sur le revenu dessus. Bon, j'attends de voir comment il finance ça...


Dernière édition par LaMaisonQuiRendFou le Mer 12 Déc 2018 - 14:11, édité 1 fois
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par Balthazaard le Mer 12 Déc 2018 - 14:10
Beaucoup de profs ont des boules de cristal...et des avis péremptoires...mieux vaut dire n'importe quoi que de ne rien dire!!! IL y a un principe d'egalité devant l'impôt, on ne peut exclure une catégorie sociale, on peut placer des seuils mais ils doivent s'appliquer à tous, comme les exonérations.
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019 - Page 4 Empty Re: Défiscalisation des heures supplémentaires - régularisation automne 2019

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 12 Déc 2018 - 14:13
@Balthazaard a écrit:Beaucoup de profs ont des boules de cristal...et des avis péremptoires...mieux vaut dire n'importe quoi que de ne rien dire!!! IL y a un principe d'egalité devant l'impôt, on ne peut exclure une catégorie sociale, on peut placer des seuils mais ils doivent s'appliquer à tous, comme les exonérations.


Auparavant, Edouard Philippe avait précisé que cette mesure s'appliquerait également aux fonctionnaires.

https://www.europe1.fr/economie/les-heures-supplementaires-sans-impots-ni-cotisations-des-janvier-annonce-muriel-penicaud-3818645
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum