Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par JPhMM le Mer 29 Aoû - 14:16
Bien vu, en effet !
Will.T
Will.T
Prophète

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Will.T le Mer 29 Aoû - 14:17
C'est la faute à Blanquer...
Li-Li
Li-Li
Érudit

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Li-Li le Mer 29 Aoû - 14:18
@JPhMM a écrit:
@Li-Li a écrit:
@JPhMM a écrit:Pour les enfants de familles défavorisées, les attendus sont inférieurs aux attendus des enfants des familles aisées, en effet. La prétendue égalité dans toute sa splendeur.

Accentuée par la réforme...
La réforme a été construite selon un modèle simple.

1. Subodorer une corrélation entre une certaine pratique et l'appartenance à la dite bourgeoisie.
2. Invoquer Bourdieu.
3. Faire des statistiques, mettre en exergue la dite appartenance à la bourgeoisie dans le cas d'une fréquence significative de la pratique en question.
4. Invoquer Bourdieu.
5. Dire "ceci est scandaleux".
6. Invoquer Bourdieu.
7. Interdire la dite pratique sous prétexte d'entretenir l'élitisme.
8. Invoquer Bourdieu.
9. Se glorifier d'avoir fait disparaître les inégalités, l'élitisme, et la bourgeoisie.
10. Invoquer Bourdieu.

Exemple

Pour des raisons d'aisance financière, les familles bourgeoises fournissent une alimentation plus équilibrée que les familles d'origine modeste (cf. Bourdieu), et en plus ils étudient le latin et le grec et font du piano, les salauds !
Les études statistiques ont en effet montré qu'au cours de l'histoire les enfants d'ouvriers souffraient plus souvent de malnutrition que les enfants de familles aisées (cf Bourdieu). En plus, ils étudient le latin et le grec, et apprennent à lire en lisant Racine, les salauds !
Ceci est scandaleux (cf Bourdieu).
Nous avons donc décidé d'interdire l'alimentation équilibrée, le latin, le grec, l'apprentissage du français par les classiques, et le piano, c'est la reproduction des élites (cf. Bourdieu).
Grâce à cela nous avons construit une alimentation et une école plus juste et égalitaire. Vive la France (cf. Bourdieu).

C'est exactement cela, j'en rirais presque...
Ruthven
Ruthven
Monarque

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Ruthven le Mer 29 Aoû - 14:20
@olive-in-oil a écrit:Je ne comprends pas trop cette phrase et les conséquences : "Aujourd'hui, les maîtres formateurs représentent moins d'un tiers des formateurs en moyenne. Il faut qu'ils soient une nette majorité".
Veut-il dire par là que les maîtres formateurs (qui ne sont plus vraiment des gens de terrain) sont plus compétents pour former les futurs enseignants que les gens qui sont eux-mêmes confrontés à la question dans leur quotidien ? Veut-il dire aussi qu'ils vont "recruter" davantage de maîtres formateurs ?

Les maîtres formateurs ont des classes ("Le maître formateur (...) est titulaire d'un poste d'enseignant dans une école. Il exerce une double fonction : une fonction d'enseignant en tant que maître responsable d'une classe, une fonction de formateur") ; je pense qu'il met plutôt en question les postes complets en ESPE.
olive-in-oil
olive-in-oil
Grand sage

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par olive-in-oil le Mer 29 Aoû - 14:51
@Ruthven a écrit:
@olive-in-oil a écrit:Je ne comprends pas trop cette phrase et les conséquences : "Aujourd'hui, les maîtres formateurs représentent moins d'un tiers des formateurs en moyenne. Il faut qu'ils soient une nette majorité".
Veut-il dire par là que les maîtres formateurs (qui ne sont plus vraiment des gens de terrain) sont plus compétents pour former les futurs enseignants que les gens qui sont eux-mêmes confrontés à la question dans leur quotidien ? Veut-il dire aussi qu'ils vont "recruter" davantage de maîtres formateurs ?

Les maîtres formateurs ont des classes ("Le maître formateur (...) est titulaire d'un poste d'enseignant dans une école. Il exerce une double fonction : une fonction d'enseignant en tant que maître responsable d'une classe, une fonction de formateur") ; je pense qu'il met plutôt en question les postes complets en ESPE.

C'est donc rassurant ! Mais cela pose tout de même la question du recrutement : les "formateurs", en poste complet dans les ESPE, vont-ils se voir proposer des classes à l'instar des maîtres formateurs ?
Ruthven
Ruthven
Monarque

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Ruthven le Mer 29 Aoû - 14:55
Mais tu cherches sérieusement à connaître des mesures réelles derrière les paroles d'un ministre qui ne fonctionne que par effet d'annonce ?

Dire "l'ESPE, c'est pas bien", cela ne mange pas de pain, cela ne coûte pas d'argent, certains sont satisfaits, et rien ne change ... abi
cassiopella
cassiopella
Niveau 8

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par cassiopella le Mer 29 Aoû - 15:09
@Patience et raison a écrit:
@JPhMM a écrit:« la réussite des élèves, rapportée à leurs caractéristiques sociales »

Je déteste ce genre de phrases qui me font honte et m’indignent.
Dans le langage techno, cela peut aussi vouloir dire que (chiffres au hasard): 60% de bacheliers généraux au lycée Eluard de Saint Denis, 100% à H4 et 90% à Joffre à Montpellier n'indiquent pas la même chose quand à la qualité de l'enseignement qui y est dispensé.
Je ne suis pas d'accord. Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats. N'oubliez pas, les enfants passent beaucoup plus de temps à l'école qu'à la maison. Et c'est tout à fait faisable, d'essayer d'avoir toutes les écoles au niveau LLG et H4. Or, le message du ministre est claire: on n'essayera même pas. Quand on essaye, on peut ne pas atteindre le but rechercher, mais on s'améliore. Mais quand on n'essaye pas...

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sommes pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 6

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Hirondelle le Mer 29 Aoû - 15:11
@cassiopella a écrit:Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats

C'est très péremptoire cela, d'où tenez-vous cette information ?
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par JPhMM le Mer 29 Aoû - 15:29
@cassiopella a écrit:
@Patience et raison a écrit:
@JPhMM a écrit:« la réussite des élèves, rapportée à leurs caractéristiques sociales »

Je déteste ce genre de phrases qui me font honte et m’indignent.
Dans le langage techno, cela peut aussi vouloir dire que (chiffres au hasard): 60% de bacheliers généraux au lycée Eluard de Saint Denis, 100% à H4 et 90% à Joffre à Montpellier n'indiquent pas la même chose quand à la qualité de l'enseignement qui y est dispensé.
Je ne suis pas d'accord. Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats. N'oubliez pas, les enfants passent beaucoup plus de temps à l'école qu'à la maison. Et c'est tout à fait faisable, d'essayer d'avoir toutes les écoles au niveau LLG et H4. Or, le message du ministre est claire: on n'essayera même pas. Quand on essaye, on peut ne pas atteindre le but rechercher, mais on s'améliore. Mais quand on n'essaye pas...
Patience et raison n'a jamais dit qu'elle était d'accord.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par JPhMM le Mer 29 Aoû - 15:30
@Hirondelle a écrit:
@cassiopella a écrit:Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats

C'est très péremptoire cela, d'où tenez-vous cette information ?
Chez le nouveau gourou de la pédagogie scientifique et efficace : John Hattie.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Danska
Danska
Modérateur

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Danska le Mer 29 Aoû - 15:50
@cassiopella a écrit:
@Patience et raison a écrit:
@JPhMM a écrit:« la réussite des élèves, rapportée à leurs caractéristiques sociales »

Je déteste ce genre de phrases qui me font honte et m’indignent.
Dans le langage techno, cela peut aussi vouloir dire que (chiffres au hasard): 60% de bacheliers généraux au lycée Eluard de Saint Denis, 100% à H4 et 90% à Joffre à Montpellier n'indiquent pas la même chose quand à la qualité de l'enseignement qui y est dispensé.
Je ne suis pas d'accord. Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats. N'oubliez pas, les enfants passent beaucoup plus de temps à l'école qu'à la maison.
Ecole = entre 850 h et 950 h de cours par an en moyenne, de mémoire. A la maison : tout le reste, c'est-à-dire 7 800 h par an (en arrondissant à la centaine inférieure). Allez, soyons généreux : si on enlève le temps de sommeil et un peu de temps pour les clubs et activités extérieures, on peut arriver à 4 600 h par an, en arrondissant encore. A part ça, c'est clair que le rôle de la famille est négligeable. D'ailleurs, on se demande bien à quoi ça sert pour un enfant d'avoir une famille, il n'a même pas le temps de se rendre compte de son existence.

Quand à l'affirmation "Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats", c'est plus que péremptoire : c'est empiriquement faux. Ou alors, il faut conclure que les profs à H4 sont tous géniaux et ceux des ZEP tous nuls, ce qui explique les différences de résultats entre établissements. Et si on veut parler de reproduction sociale ? Bah, on dira que les enfants d'ouvriers veulent devenir ouvriers et les fils de cadre devenir cadres, voilà tout, ce qui explique pourquoi il existe encore une telle différence de recrutement dans le supérieur selon les CSP !
Babarette
Babarette
Grand Maître

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Babarette le Mer 29 Aoû - 16:54
@cassiopella a écrit:
@Patience et raison a écrit:
@JPhMM a écrit:« la réussite des élèves, rapportée à leurs caractéristiques sociales »

Je déteste ce genre de phrases qui me font honte et m’indignent.
Dans le langage techno, cela peut aussi vouloir dire que (chiffres au hasard): 60% de bacheliers généraux au lycée Eluard de Saint Denis, 100% à H4 et 90% à Joffre à Montpellier n'indiquent pas la même chose quand à la qualité de l'enseignement qui y est dispensé.
Je ne suis pas d'accord. Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats. N'oubliez pas, les enfants passent beaucoup plus de temps à l'école qu'à la maison. Et c'est tout à fait faisable, d'essayer d'avoir toutes les écoles au niveau LLG et H4. Or, le message du ministre est claire: on n'essayera même pas. Quand on essaye, on peut ne pas atteindre le but rechercher, mais on s'améliore. Mais quand on n'essaye pas...

Il est faux de prétendre que les enfants passent plus de temps à l'école qu'à la maison. Une journée d'école dure au plus huit heures. Hors, une journée compte 24h. Il suffit de connaître sa table de 3. En outre, le week-end, pas d'école.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Cléopatra2
Cléopatra2
Expert

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Cléopatra2 le Mer 29 Aoû - 19:17
@cassiopella a écrit:
@Patience et raison a écrit:
@JPhMM a écrit:« la réussite des élèves, rapportée à leurs caractéristiques sociales »

Je déteste ce genre de phrases qui me font honte et m’indignent.
Dans le langage techno, cela peut aussi vouloir dire que (chiffres au hasard): 60% de bacheliers généraux au lycée Eluard de Saint Denis, 100% à H4 et 90% à Joffre à Montpellier n'indiquent pas la même chose quand à la qualité de l'enseignement qui y est dispensé.
Je ne suis pas d'accord. Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats. N'oubliez pas, les enfants passent beaucoup plus de temps à l'école qu'à la maison. Et c'est tout à fait faisable, d'essayer d'avoir toutes les écoles au niveau LLG et H4. Or, le message du ministre est claire: on n'essayera même pas. Quand on essaye, on peut ne pas atteindre le but rechercher, mais on s'améliore. Mais quand on n'essaye pas...

Désolée mais Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 558662839 C'est triste, mais peu réalisable. Après effectivement, il est tout à fait possible d'essayer...
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 9

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Patience et raison le Jeu 30 Aoû - 9:11
Si des études statistiques ministérielles (imparfaites certes), indiquent qu'au vu du milieu social et des résultats au brevet, les élèves de secondes générales d'Eluard-St Denis devraient être 55% à avoir le bac et que le taux de réussite constaté pour la cohorte est de 60%, cela veut dire que les profs y sont plus "efficaces" que ceux de H4, "récupérant" des élèves pour lesquels sont attendus sont de 100% de réussite et 50% de TB (au hasard) avec une réussite constatée identique ou proche.
Non?

_________________
« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit » — Henri Lacordaire
« Quand le droit bavarde, le citoyen ne lui prête plus qu'une oreille distraite » — Rapport du Conseil d'État de 1991, De la sécurité juridique.

"Alors n’oubliez pas : si vous voulez vraiment être productifs, apprenez à travailler avec des outils qui font gagner du temps au lieu de tout refaire à la main. Mais si votre passion, c’est de ne surtout pas utiliser de livres déjà complets, et de réécrire votre propre truc à chaque fois parce que « Je préfère utiliser mes propres outils et je n’arrive pas à utiliser ceux des autres« , alors félicitations :
Vous êtes bons pour rejoindre l’Éducation Nationale française." Odieux ***.
Ponocrates
Ponocrates
Fidèle du forum

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Ponocrates le Jeu 30 Aoû - 11:25
@Babarette a écrit:
@cassiopella a écrit:
@Patience et raison a écrit:
@JPhMM a écrit:« la réussite des élèves, rapportée à leurs caractéristiques sociales »

Je déteste ce genre de phrases qui me font honte et m’indignent.
Dans le langage techno, cela peut aussi vouloir dire que (chiffres au hasard): 60% de bacheliers généraux au lycée Eluard de Saint Denis, 100% à H4 et 90% à Joffre à Montpellier n'indiquent pas la même chose quand à la qualité de l'enseignement qui y est dispensé.
Je ne suis pas d'accord. Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats. N'oubliez pas, les enfants passent beaucoup plus de temps à l'école qu'à la maison. Et c'est tout à fait faisable, d'essayer d'avoir toutes les écoles au niveau LLG et H4. Or, le message du ministre est claire: on n'essayera même pas. Quand on essaye, on peut ne pas atteindre le but rechercher, mais on s'améliore. Mais quand on n'essaye pas... https://7img.net/users/1714/62/02/30/smiles/437980826.gif

Il est faux de prétendre que les enfants passent plus de temps à l'école qu'à la maison. Une journée d'école dure au plus huit heures. Hors, une journée compte 24h. Il suffit de connaître sa table de 3. En outre, le week-end, pas d'école.
Sans compter les jours de vacances Wink
J'avais une fois fait le calcul avec mes BTS - l'un de leurs thèmes était lié aux images/médias- pour déterminer, pour un élève de primaire le temps passé à l'école par rapport au temps passé devant un écran: une fois le calcul fait, en pensant à leurs petits frères et soeurs, ils avaient été atterrés...Avec les chiffres d'aujourd'hui on est à 864 heures de temps scolaire à l'année en primaire et, avec 3 heures en moyenne par jour de télévision - et seulement de télé- on est à 1095 pour la petite lucarne. Et cela n'est qu'un temps moyen.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Danska
Danska
Modérateur

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Danska le Jeu 30 Aoû - 11:37
@Patience et raison a écrit:Si des études statistiques ministérielles (imparfaites certes), indiquent qu'au vu du milieu social et des résultats au brevet, les élèves de secondes générales d'Eluard-St Denis devraient être 55% à avoir le bac et que le taux de réussite constaté pour la cohorte est de 60%, cela veut dire que les profs y sont plus "efficaces" que ceux de H4, "récupérant" des élèves pour lesquels sont attendus sont de 100% de réussite et 50% de TB (au hasard) avec une réussite constatée identique ou proche.
Non?
Oui, c'est l'idée : on parle de valeur ajoutée des établissements.

Ca reste des mesures approximatives, évidemment, mais ça permet de donner une assez bonne idée des dispositifs de soutien scolaire ou de soutien familial qui fonctionnent ou non, par exemple.

Sur ce thème, Bernard Lahire a notamment publié des études intéressantes (même si ça commence à dater) montrant assez clairement les mécanismes qui font que la plupart des enfants d'ouvriers, par exemple, vont rencontrer des difficultés scolaires, tandis que d'autres réussissent malgré tout, bien plus grâce ou à cause du contexte familial que de leur établissement scolaire (Tableaux de familles : heurs et malheurs scolaires en milieux populaires, 1995).

Rendash
Rendash
Bon génie

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Rendash le Jeu 30 Aoû - 16:23
@cassiopella a écrit:Si l'enseignement est bon à l'école, le milieu sociale n'influence plus les résultats. N'oubliez pas, les enfants passent beaucoup plus de temps à l'école qu'à la maison. Et c'est tout à fait faisable, d'essayer d'avoir toutes les écoles au niveau LLG et H4. Or, le message du ministre est claire: on n'essayera même pas. Quand on essaye, on peut ne pas atteindre le but rechercher, mais on s'améliore. Mais quand on n'essaye pas...

C'est faux. C'est l'un de ces clichés stupides qu'on entend partout et qui ne résistent pourtant à une vérification rapide pour peu que l'on se serve un peu de son cerveau. Maintenant, si l'on me montre comment amener mes élèves de REP+ de Mocheville-sur-Etron, pour lesquels la sortie culturelle annuelle se fait à GiFi ou au MacDo (y'a même pas de Fnac dans ce bled pourri) et pour lesquels une sortie scolaire dans le bled merdique à trente bornes est LE grand voyage de l'année (hors séjour au bled dans un trou encore plus paumé) au même niveau que les mômes du XVIe arrondissement de Paris ou du VIe de Lyon, je suis preneur, évidemment.

T'as même pas l'air de te rendre compte du gouffre qu'il peut y avoir, scolairement parlant, entre un môme dont les parents ont une bibliothèque bien fournie et ceux que j'ai en classe dont les seuls bouquins sont les manuels scolaires et ceux que la collègue de français fait acheter (sauf quand un connosaure de CDE se mêle de décréter que faire acheter des bouquins, c'est mal, et que c'est l'affaire du collège : on ne va tout de même pas donner à des p'tits Turcs, des p'tits Arabes, des p'tits bouseux et autres gueux l'occasion d'avoir des livres à eux furieux ).
Alors, le plus souvent, les prétentieux dans ton genre, qui n'ont jamais foutu les pieds dans une classe de zone défavorisée et donnent des leçons à ceux qui y font le taf, ça me fait doucement sourire ; mais à la longue, c'est exaspérant. "Si l'enseignement est bon à l'école" ? Mais tu te prends pour quoi à cracher en permanence sur les soutiers du secondaire qui se défoncent pour leurs élèves ? Si tu as une solution, tu la boucles, tu la mets en oeuvre, et tu recommenceras à parader avec des résultats qui pourront éventuellement faire passer ta prétention pour de la simple arrogance. En attendant, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, merci.

_________________
Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
henriette
henriette
Médiateur

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par henriette le Jeu 30 Aoû - 16:27
Comme souvent, Cassiopella parle d'un sujet qu'elle ne connaît absolument pas, n'ayant jamais été ni élève ni enseignante dans le système scolaire (primaire comme secondaire) français. Ne lui jetons pas la pierre pour les énormités qu'elle avance, pardonnons-les lui au nom de son ignorance. Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Rendash
Rendash
Bon génie

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Rendash le Jeu 30 Aoû - 16:30
@henriette a écrit:Comme souvent, Cassiopella parle d'un sujet qu'elle ne connaît absolument pas, n'ayant jamais été ni élève ni enseignante dans le système scolaire (primaire comme secondaire) français. Ne lui jetons pas la pierre pour les énormités qu'elle avance, pardonnons-les lui au nom de son ignorance. Wink

Quand mon chien cague sur le plancher, je lui pardonne, ce n'est qu'un chien ; mais il ramasse quand même un petit coup de journal sur les miches.
L'ignorance est insupportable lorsqu'elle est à ce point bouffie de prétention. Zutte, à la fin, en hommage à Nitta.

_________________
Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
henriette
henriette
Médiateur

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par henriette le Jeu 30 Aoû - 16:34
Il est sûr que son ignorance du système éducatif n'a d'égale que son infinie complaisance à l'exposer à tout instant. Laughing

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par JPhMM le Jeu 30 Aoû - 16:35
@Rendash a écrit:
@henriette a écrit:Comme souvent, Cassiopella parle d'un sujet qu'elle ne connaît absolument pas, n'ayant jamais été ni élève ni enseignante dans le système scolaire (primaire comme secondaire) français. Ne lui jetons pas la pierre pour les énormités qu'elle avance, pardonnons-les lui au nom de son ignorance. Wink

Quand mon chien cague sur le plancher, je lui pardonne, ce n'est qu'un chien ; mais il ramasse quand même un petit coup de journal sur les miches.
L'ignorance est insupportable lorsqu'elle est à ce point bouffie de prétention. Zutte, à la fin, en hommage à Nitta.
veneration

L'erreur et la faute.

Vous avez 4 heures.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
ben2510
ben2510
Expert

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par ben2510 le Jeu 30 Aoû - 16:55
Décidément, toute vérité n'est pas bonne à dire.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Danska
Danska
Modérateur

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Danska le Jeu 30 Aoû - 17:27
ben2510, au lieu de répéter cela chaque fois que quelqu'un contredit Cassiopella, pourrais-tu développer tes arguments, afin de permettre un réel échange ?
ben2510
ben2510
Expert

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par ben2510 le Jeu 30 Aoû - 18:01
Face à une telle unanimité, j'avoue être un peu intimidé.
Néanmoins, ma (faible) connaissance du système éducatif (de la sixième au M2 en tant qu'enseignant, en passant pas BTS et prépa, depuis 30 ans) me pousse au même constat que tant récusent : le système éducatif français est peu efficace (j'euphémise), le système éducatif français est améliorable (massivement), les enseignants ne sont pas comptables de ce système (pas totalement, du moins).
Bien sûr, il s'agit là d'une prise de position, pas d'argumentation.
Mais "tu ne connais rien au système éducatif français" ne me semble pas vraiment relever du discours argumentatif.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Jacq
Jacq
Grand Maître

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Jacq le Jeu 30 Aoû - 18:04
@Patience et raison a écrit:
@JPhMM a écrit:« la réussite des élèves, rapportée à leurs caractéristiques sociales »

Je déteste ce genre de phrases qui me font honte et m’indignent.
Dans le langage techno, cela peut aussi vouloir dire que (chiffres au hasard): 60% de bacheliers généraux au lycée Eluard de Saint Denis, 100% à H4 et 90% à Joffre à Montpellier n'indiquent pas la même chose quand à la qualité de l'enseignement qui y est dispensé. Certains établissements font mieux qu'attendu au vu du milieu social de leurs élèves...

Oui c'est clair, mais attention à  la triche aussi que l'on voit clairement pour certains collèges lors du DNB ou avec le contrôle continu ou en cours de formation pour les LP (entre autre).
Jacq
Jacq
Grand Maître

Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs - Page 2 Empty Re: Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la vie des profs

par Jacq le Jeu 30 Aoû - 18:13
@olive-in-oil a écrit:
@Ruthven a écrit:
@olive-in-oil a écrit:Je ne comprends pas trop cette phrase et les conséquences : "Aujourd'hui, les maîtres formateurs représentent moins d'un tiers des formateurs en moyenne. Il faut qu'ils soient une nette majorité".
Veut-il dire par là que les maîtres formateurs (qui ne sont plus vraiment des gens de terrain) sont plus compétents pour former les futurs enseignants que les gens qui sont eux-mêmes confrontés à la question dans leur quotidien ? Veut-il dire aussi qu'ils vont "recruter" davantage de maîtres formateurs ?

Les maîtres formateurs ont des classes ("Le maître formateur (...) est titulaire d'un poste d'enseignant dans une école. Il exerce une double fonction : une fonction d'enseignant en tant que maître responsable d'une classe, une fonction de formateur") ; je pense qu'il met plutôt en question les postes complets en ESPE.

C'est donc rassurant ! Mais cela pose tout de même la question du recrutement : les "formateurs", en poste complet dans les ESPE, vont-ils se voir proposer des classes à l'instar des maîtres formateurs ?

J'imagine plutôt des enseignants en poste qui se voient attribuer des formations en ESPE (donc déchargé d'heures de cours mais pas totalement). Cela se fait déjà. Je pense aussi (sans en être certain) que c'est rentable financièrement pour l'EN (il faudra que je demande, j'ai deux collègues qui font cela, une partie établissement et une partie en ESPE).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum