Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
MB4E
Niveau 1

[Maths] Fonctionnement en lycée

par MB4E le Jeu 30 Aoû 2018 - 16:51
Bonjour, après 15 ans de collège en éducation prioritaire, je vais enseigner en lycée. Je me pose quelques questions pratiques concernant la façon dont je vais devoir fonctionner cette année.

Au collège, je n'avais que des cours en classe entière et mon fonctionnement était assez simple et systématique. Je débutais chaque chapitre par quelques exercices introduisant les différentes notions à retenir, puis je proposais quelques exercices d'applications avant de faire noter dans le cahier de cours un petit bilan. Le tout étant très souvent complété par un devoir maison à rendre pour la semaine suivante. En seconde, il y a des heures en classe entière, des modules (en demi-groupes si j'ai bien compris) et de l'AP.

J'aimerais avoir quelques retour d'expérience et/ou conseils concernant l'organisation du travail sur un chapitre, notamment en seconde.
avatar
ben2510
Érudit

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par ben2510 le Jeu 30 Aoû 2018 - 17:12
Salut,
tu devras sans doute faire un cours un peu plus conséquent, en n'hésitant pas à expliciter les méthodes à retenir, car au lycée on a moins de temps disponible pour faire vingt fois le même exercice ; l'enjeu de la seconde, en particulier, est que les élèves ouvrent le cahier de cours à la maison.
Ceci dit pour la classe de seconde il y a peu de différence avec une classe de troisième du même secteur, tu peux sans doute avoir un fonctionnement de ce que tu faisais en troisième (mais avec un niveau et un rythme supérieurs).
Le petit DM hebdo c'est bien aussi :-) Mais il faudra réfléchir à la façon dont tu vas gérer la pompe massive, les DM non rendus, les retards... personnellement je ne note que certains DM, et avec un coefficient honteusement proche de 0.
Les demi-groupes en seconde, tu peux t'en servir pour les séances TICE : GeoGebra, tableur, Python, utilisation de la calculatrice, mais aussi profiter des effectifs réduits pour t'assurer que tous les élèves savent appliquer les méthodes les plus centrales, p.ex le signe d'une fonction affine, la lecture d'un tableau de variations, le calcul d'un milieu ou d'une longueur... Les effectifs en lycée étant plus lourds qu'au collège, en général, les heures à effectifs réduits sont précieuses pour avoir le temps de voir tous les élèves individuellement pendant une heure.
Concernant l'AP, c'est sans doute très variable d'un lycée à l'autre ; chez moi, c'est une heure quinzaine (pour les élèves), et je fais des maths, en général un travail "hors chapitre" comme de la logique, de la programmation, etc.

A l'intérieur de chaque chapitre il n'y a pas vraiment de façon de s'organiser propre au lycée, je pense. Il faut tenir compte du fait que l'année est plus courte qu'au collège, et viser à l'efficacité, je pense. Par exemple les activités d'approche peuvent avantageusement être remplacées par des "position du problème" de quelques minutes, ce qui dégage un temps précieux pour les exercices (attention, on n'a pas le temps de faire chaque exercice dix fois, donc il faut hiérarchiser tes choix d'exercices).

Bien sûr, ce que je dis reflète une pratique personnelle !

@MB4E a écrit: mon fonctionnement était assez simple et systématique.

Oui. Très bien.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
MB4E
Niveau 1

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par MB4E le Jeu 30 Aoû 2018 - 17:40
Merci pour la réponse.

@ben2510 a écrit:tu devras sans doute faire un cours un peu plus conséquent, en n'hésitant pas à expliciter les méthodes à retenir, car au lycée on a moins de temps disponible pour faire vingt fois le même exercice ; l'enjeu de la seconde, en particulier, est que les élèves ouvrent le cahier de cours à la maison.

Au collège, le cours n'était effectivement pas très long. Il était projeté au tableau et commenté en fin de chapitre, les élèves prenaient moins d'une heure pour le recopier (plus ou moins) proprement dans leur cahier. Si jamais le cours doit être plus étoffé, est-il toujours pertinent de le faire recopier en classe ?

@ben2510 a écrit:Le petit DM hebdo c'est bien aussi :-) Mais il faudra réfléchir à la façon dont tu vas gérer la pompe massive, les DM non rendus, les retards... personnellement je ne note que certains DM, et avec un coefficient honteusement proche de 0.

J'avais dans l'idée de ne pas corriger toutes les copies et d'en choisir (plus ou moins aléatoirement) une dizaine par classe et par devoir (ceci permet de ne pas avoir à corriger un trop grand nombre de copies, surtout si elles sont souvent presque identiques). Pour les devoirs non rendus (et les retards non correctement justifiés), c'est en général un 0 (mais le coefficient est faible).
avatar
ben2510
Érudit

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par ben2510 le Jeu 30 Aoû 2018 - 17:57
Une heure de cours par chapitre au collège, je trouve que c'est énorme ! (J'ai fait huit ans de collège avant de revenir au lycée).
Bon évidemment ça dépend de la taille du chapitre, et du niveau de détail...
Personnellement, sur un chapitre de trois semaines, je fais environ 1h30 de cours en tout, en trois ou quatre fois. Le reste ce sont des exercices.
Bien sûr cela peut varier en fonction du chapitre !
(Je parle toujours des secondes, en 1S/TS il y a beaucoup plus de cours).

Certains collègues préfèrent distribuer des cours tapuscrits ; mon avis personnel est que cela ne sert à rien, je les fais gratter car cela favorise la mémorisation.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
MB4E
Niveau 1

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par MB4E le Jeu 30 Aoû 2018 - 18:14
@ben2510 a écrit:Une heure de cours par chapitre au collège, je trouve que c'est énorme ! (J'ai fait huit ans de collège avant de revenir au lycée).

Ils sont pas très rapides ... Sur un grand cahier ça devait prendre au 2 pages, maximum 3.
avatar
ben2510
Érudit

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par ben2510 le Jeu 30 Aoû 2018 - 18:28
Mais c'est beaucoup, non ? Tu leur fais noter quoi ? P.ex sur les identités remarquables, tu leur fais écrire quoi ?

Spoiler:

Voila ce que je fais noter à mes secondes dans le chapitre sur le calcul algébrique :
* Développer une expression algébrique, c'est la réécrire sans parenthèses.
* Réduire une somme, c'est l'écrire avec moins de termes, réduire un produit, c'est l'écrire avec moins de facteurs.
* Factoriser c'est écrire sous forme de produit, ou bien sous forme de quotient.
* Pour vérifier l'égalité de deux expressions algébriques, on peut les développer séparément.
* Une expressions algébrique est canonique si la variable y apparaît précisément une fois.
* La forme canonique est utile pour calculer des antécédents (y compris ceux de zéro) ; la forme factorisée est utile pour trouver les zéros, et le signe.

Avec des exemples, bien sûr !

Ensuite on passe aux méthodes (pour développer une somme on développe chaque terme indépendamment je le fais à l'oral, c'est un rappel de cinquième ; pour développer un produit de trois ou plus facteurs on procède par étapes c'est nouveau en seconde mais je le fais à l'oral aussi, avec un exemple dans le cours quand même).

Pour factoriser :
* Plan A on cherche un facteur commun, pour utiliser la distributivité (ou bien un dénominateur commun)
* Plan B on cherche deux carrés pour utiliser une identité remarquable
* Plan C on fait apparaître un facteur commun, ou des carrés
* Plan D on développe (sait-on jamais)

Moult exemples, y compris avec du degré 3, des fonctions homographiques.

Pour finir : "on met tout à gauche, on factorise, on fait un tableau de signes", ou plutôt pour résoudre algébriquement f(x)
Ça prend moins de trois pages, non ? (Pas sûr en fait) En tout cas je tiens trois semaines avec ça (en y revenant toute l'année, en fait).


_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
MB4E
Niveau 1

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par MB4E le Jeu 30 Aoû 2018 - 18:47
Non c'était pas bien long en vrai. Pour les identités remarquables, il devait y avoir un rappel sur la double distributivité, puis les identités remarquables avec un exemple d'application pour chacune. Peut-être aussi quelques exemples plus complexes dans le sens de la factorisation.

Après pour certains le numéro et le titre du chapitre prennent déjà une demi page. Et quand il y a une ou deux figures à faire ...
avatar
ben2510
Érudit

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par ben2510 le Jeu 30 Aoû 2018 - 18:55
Very Happy
Tu ne seras pas dépaysé (mais il y a aussi des élèves très mûrs, qu'il faut confronter à des choses difficiles pour les faire progresser).

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
MB4E
Niveau 1

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par MB4E le Ven 31 Aoû 2018 - 19:57
On va voir ça très vite, mais j'espérais quand même être un peu dépaysé !
Contenu sponsorisé

Re: [Maths] Fonctionnement en lycée

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum