Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Babarette
Grand Maître

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Babarette le Lun 03 Sep 2018, 17:22
@Rabelais a écrit:Difficile de juger dans ce cas . L’adulte ne comprend pas toujours à quel point certains comportements des camarades peuvent meurtrir un élève et définir le harcèlement est parfois complexe lors de violences psychologiques.
Tu as dû te sentir abandonnée par l’adulte à l’epoque, c’est moche.

Ça a été dur à vivre. C'est pour ça que je leur en veux. Vu comment je réagissais, elles savaient que je souffrais (ou alors, elles étaient stupides), mais ma façon d'exprimer ma souffrance était gênante.

@eliam a écrit:Je fais partie de ceux qui ont fréquenté l'école d'avant 1980 et n'ai jamais été maltraitée. Une seule fessée en maternelle car avec deux autres élèves nous avions été à l'arrière des bâtiments dans un endroit interdit et dangereux. Nous ne l'avions pas volée.

Pardon, mais il est scandaleux qu'un professeur se permette de frapper un élève, quelle qu'en soit la raison.

Mon institutrice au CP donnait des fessées pour tout et n'importe quoi: écrit trop lentement, est allé boire pendant qu'on attendait dans le couloir, a froissé sa feuille...
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par JPhMM le Lun 03 Sep 2018, 17:25
Vous n'avez pas connu la règle (à section) carrée sur les doigts et autres baguettes, pour un oui ou pour un non.
Chaque matin, les élèves entraient en montrant leurs ongles. S'ils étaient sales (selon les critères de madame), hop, un bon coup de règle sur les doigts.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Babarette
Babarette
Grand Maître

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Babarette le Lun 03 Sep 2018, 17:28
Non certes. Mais la fessée, ça n'est pas top non plus. Une élève a été déculottée, je ne sais plus pourquoi. Je crois que c'était à cause de son casier en grand foutoir.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
DaphNenya
DaphNenya
Habitué du forum

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par DaphNenya le Lun 03 Sep 2018, 17:37
Je suis entrée en maternelle début 1975, j'avais 2 ans 1/2, parce que ma nounou me maltraitait, mais c'est une autre histoire.

Je n'ai jamais été maltraitée par aucun enseignant.

En 18 ans de contractuelle, j'ai croisé pas mal de collègues, certains pas très efficaces, d'autres très c*ns, mais jamais maltraitants.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par JPhMM le Lun 03 Sep 2018, 17:38
Je me demande si l'on dispose de stats sur ces phénomènes.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Ergo
Ergo
Enchanteur

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Ergo le Lun 03 Sep 2018, 17:43
En tout cas, ce n'est pas par twitter qu'on aura une enquête fiable.

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
Cléopatra2
Cléopatra2
Expert

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Cléopatra2 le Lun 03 Sep 2018, 17:46
J'ai eu des comportements maltraitants en raison de mon épuisement et de mon impuissance. Et beaucoup de mes collègues aussi (APV, Eclair...).
Et d'autres comportements que nous ne jugions pas tels qui ont pu être considérés comme maltraitants par les élèves.
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Philomène87 le Lun 03 Sep 2018, 17:46
@Ergo a écrit:En tout cas, ce n'est pas par twitter qu'on aura une enquête fiable.

Ne vous inquiétez pas, Furina est en train d'accoucher du 3e...
Ergo
Ergo
Enchanteur

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Ergo le Lun 03 Sep 2018, 17:49
cheers

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par JPhMM le Lun 03 Sep 2018, 18:15
@Philomène87 a écrit:
@Ergo a écrit:En tout cas, ce n'est pas par twitter qu'on aura une enquête fiable.

Ne vous inquiétez pas, Furina est en train d'accoucher du 3e...
AKA Furina Three.

Spoiler:
"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Purina-one-chat-sterilise-d-interieur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Hermiony le Lun 03 Sep 2018, 18:38
@JPhMM a écrit:Vous n'avez pas connu la règle (à section) carrée sur les doigts et autres baguettes, pour un oui ou pour un non.
Chaque matin, les élèves entraient en montrant leurs ongles. S'ils étaient sales (selon les critères de madame), hop, un bon coup de règle sur les doigts.

Si, en CE1 (année 91, je dirais), parce que je chuchotais avec ma voisine. Mon institutrice de l'époque était une vraie sadique, reconnue comme telle par des générations de gamins, mais intouchable, pour diverses raisons. Ma soeur a eu le droit d'être à genoux sur un balai et un camarade de ma classe, qu'on qualifierait de casse-pieds, a fini attaché à sa chaise avec un fil de fer et du scotch sur la bouche. Je revois encore la scène...
Mon instituteur de CM2, quant à lui, prenait un malin plaisir à humilier les élèves (j'ai eu droit à "bienvenue dans le club des nuls", parce que j'avais eu 13/20...), et a donné un aller-retour devant toute la classe à un garçon parce qu'il avait volé une bague de pacotille à sa soeur pour la donner à sa chérie...La seule fois où une mère est allée le voir en pétard parce qu'il avait balancé son fils à travers la classe et que ce dernier s'était cogné au lavabo, c'est elle qui est ressortie en pleurs de l'entretien.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par gnafron2004 le Lun 03 Sep 2018, 18:59
Le pire que j'ai eut c'était un prof de maths qui donnait un coup de manuel sur la tête à mon voisin quand on bavardait trop. Jamais à moi parce que j'étais une fille, et c'était plus pour rire qu'autre chose. Vos témoignages sont donc une découverte pour moi, j'ai eu bien plus d'enseignants très bienveillants que d'enseignants désagréables ou méprisants.
Lédissé
Lédissé
Empereur

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Lédissé le Lun 03 Sep 2018, 19:44
@New Zealand a écrit:
LadyC a écrit:
«  plus que certains profs c'est le systeme en place que je veux dénoncer. Un système qui ne donne pas l'occasion aux profs de pouvoir s'éduquer sur des questions de sexisme, handicap, neurodiversité, qui ne leur donne ni le temps, ni l'argent, ni la formation adéquate pour y répondre.
heu
C'est sûr, si on me proposait / imposait une formation pour "m'éduquer", à 30 ans, je comprendrais enfin que faire des remarques humiliantes ou sexistes, c'est mal.
M'enfin, il faudrait me l'expliquer bien pédagogiquement et ludiquement, hein.

Je ne comprends pas bien ta remarque. Beaucoup de personnes ne se rendent pas compte qu'elles tiennent des propos sexistes ou agissent de manière sexiste alors qu'elles ne le sont pas elles-mêmes. Idem pour les handicaps, on peut parfois blesser en voulant bien faire et on n'est pas toujours au courant des spécificités de tel ou tel handicap. Je ne vois pas pourquoi les profs seraient, de manière innée, au-dessus de la moyenne. Les profs ne sont pas des surhommes.

En Suède, des PE avaient été filmés (avec leur accord) puis avaient analysés leur comportement en classe. Pourtant déjà formés à la lutte contre les inégalités H/F, ils avaient été atterrés en visionnant les vidéos. Un des exemples donnés était celui du PE qui laissait sortir les garçons en courant à la récré tandis que les filles devaient fermer leur blouson et nouer leur écharpe. Le PE souriait également plus aux filles. Si des professeurs suédois, pourtant sensibilisés aux inégalités, agissent involontairement de manière sexiste, je ne vois pas pourquoi il n'en serait pas de même en France.

Evidemment, une formation en ce sens serait assurée par les ESPE... No comment.

Je vois à quoi tu fais référence, et je suis globalement d'accord, mais :
- j'ai la naïveté de croire que, sans parler de "surhommes", un certain niveau intellectuel garantit un minimum de conscience de ces questions (sans garantir du tout la moralité ; mais si je suis toujours sexiste, vraiment sexiste, à 30 ans, on ne me fera pas changer) ; je peux me tromper...
- l'article parle de maltraitance, c'est pourquoi je pense à des comportements vraiment discriminants, humiliants, etc., et dont les auteurs ne changeront pas parce qu'on leur aura fait suivre un stage et demi ; le type de comportement que tu décris, inconscient, n'est pas méchant, même s'il est bon d'en avoir conscience et de se "corriger" de ce fait (j'ai lu des posts à ce sujet sur le forum, et je me suis mise à me surveiller en classe - et ailleurs - par la suite) : il ne s'agit pas de maltraitance
- la formule est au minimum maladroite : "éduquer" ne peut s'appliquer qu'à des enfants, et, prenant des adultes pour objet, il participe de l'infantilisation qui se généralise et m'horripile

D'où ma réaction Wink

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer..."Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Vieille etc._  Smile
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par e-Wanderer le Lun 03 Sep 2018, 20:03
Il y avait dans mon collège (que connaît bien Miew) un prof de dessin d'une brutalité ahurissante : on a vu une fois une camionnette de pompiers traverser la cour pour venir s'occuper d'une de ses victimes. Dans ma classe, je l'ai vu donner un coup de pied aux fesses d'un gamin un peu freluquet, qui a littéralement traversé la pièce en vol plané. Je ne comprends toujours pas comment ce type n'a pas été révoqué et comment les parents et l'administration ont pu laisser faire ça. Très bon prof, au demeurant, mais vraiment une brute épaisse.

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Rabelais
Rabelais
Grand Maître

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Rabelais le Lun 03 Sep 2018, 20:26
@e-Wanderer a écrit:Il y avait dans mon collège (que connaît bien Miew) un prof de dessin d'une brutalité ahurissante : on a vu une fois une camionnette de pompiers traverser la cour pour venir s'occuper d'une de ses victimes. Dans ma classe, je l'ai vu donner un coup de pied aux fesses d'un gamin un peu freluquet, qui a littéralement traversé la pièce en vol plané. Je ne comprends toujours pas comment ce type n'a pas été révoqué et comment les parents et l'administration ont pu laisser faire ça. Très bon prof, au demeurant, mais vraiment une brute épaisse.
Et les collègues.
Autant je n’interviens jamais dans les cours, les histoires, les façons de faire de mes collègues, autant il ferait chaud qu’un de mes collègues frappent des élèves à répétition.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Babarette
Babarette
Grand Maître

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par Babarette le Lun 03 Sep 2018, 20:41
Je suis d'accord avec toi Rabelais. Il y a des limites à la non interférence dans les affaires de ses collègues.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

"Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs - Page 2 Empty Re: "Une petite pensée" ou le témoignage des élèves maltraités par leurs professeurs

par JPhMM le Lun 03 Sep 2018, 20:49
@Rabelais a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Il y avait dans mon collège (que connaît bien Miew) un prof de dessin d'une brutalité ahurissante : on a vu une fois une camionnette de pompiers traverser la cour pour venir s'occuper d'une de ses victimes. Dans ma classe, je l'ai vu donner un coup de pied aux fesses d'un gamin un peu freluquet, qui a littéralement traversé la pièce en vol plané. Je ne comprends toujours pas comment ce type n'a pas été révoqué et comment les parents et l'administration ont pu laisser faire ça. Très bon prof, au demeurant, mais vraiment une brute épaisse.
Et les collègues.
Autant je n’interviens jamais dans les cours, les histoires, les façons de faire de mes collègues, autant il ferait chaud qu’un de mes collègues frappent des élèves à répétition.
La répétition, c'est à partir de combien de fois ?

Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum