Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Panta Rhei le Dim 16 Sep 2018 - 9:26
Ce fil est effectivement hallucinant.

Comme tous les autres, je dirai qu'en aucun cas il vous incombe de d'informer le chef qui soit a déjà connaissance de la chose soit le sera très vite.

En tant que PP, vous dîtes aux élèves que ce qui se passe dans le cours de M. X est du ressort de M. X , que vous n'êtes pas dans la classe de M. X en même temps qu'eux et que vous n'avez de toutes façons aucune preuve de la véracité de leurs dires et que quand bien même, M X est votre collègue (voir étymologie) et qu'à ce titre vous n'avez rien à dire sur sa manière d'enseigner. Point barre.

Les élèves ont des parents. Et vous n'êtes que le professeur principal de vos élèves.

PS / HS

Effectivement au vu du mépris institutionnel que je subis depuis 1995, il y a des fois où j'aurais bien envie de passer des séries en VOSTFR en classe. Je bois de l'eau en classe. Il m'est arrivé de boire du café tôt le matin ou à 15h00 quand j'avais déjà fait 4h + 2 et que je finissais à 17h00.

Le seul truc qui me choque c'est la clope; ça ne le fait pas.
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Pierre-Henri le Dim 16 Sep 2018 - 9:30
@skindiver a écrit:Nous avons eu un collègue dans ce genre, le chef n'avait pas besoin qu'on lui remonte ce que racontait les élèves, il suffisait de passer dans le couloir pour le savoir.

Idem chez nous, il n'y a pas longtemps, aussi en anglais. Un jeune qui rêvait d'une carrière universitaire et qui considérait l'enseignement au collège comme une sombre déchéance. Tout le monde était au courant. Qu'est-ce qui est secret, d'ailleurs, dans un collège ? Mais c'était lui, ou personne. When you pay peanuts, you get monkeys. C'est aussi simple que ça. Comme ni le professeur ni le directeur ne peuvent augmenter les salaires, il n'y a aucune solution à notre niveau.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Olympias le Dim 16 Sep 2018 - 9:33
Moi aussi je bois du café ... cafe
Cléopatra2
Fidèle du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Cléopatra2 le Dim 16 Sep 2018 - 10:00
J'ai toujours dit aux élèves de demander à leur parents de voir directement avec le professeur. Je refuse d'en entendre davantage et je coupe court. En réunion avec des parents, je leur dis d'aller voir le prof concerné.
S'ils n'arrivent pas à voir le prof (refus de rdv), je leur dis de s'adresser au CDE.
Après, rien n'empêche d'aller demander au collègue comment il se sent, et lui faire un rappel de règles de bon sens si on le sent mais bon... ça infantilise un peu.
L'idéal étant un rappel des règles collectives à tous les nouveaux arrivants par le CDE lorsque le collègue arrive dans l'établissement, a fortiori s'il n'a jamais enseigné.
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Pierre-Henri le Dim 16 Sep 2018 - 10:04
@Cléopatra2 a écrit:
L'idéal étant un rappel des règles collectives à tous les nouveaux arrivants par le CDE lorsque le collègue arrive dans l'établissement, a fortiori s'il n'a jamais enseigné.

Bien sûr, mais certains (fort rares heureusement) se fichent de ces règles, pourtant clairement expliquées. Pour reprendre mon exemple, de temps en temps, on croisait un groupe de petits choupis de sixième paniqués, en déshérence dans les couloirs. "on doit aller où, maintenant ?"

Môôôôsieur l'universitaire les avait tout simplement laissés en plan.

La solidarité enseignante, dans ces cas-là, faut pas pousser. Et ce n'était pas un défaut d'explications, de pédagogie, ni même de soutien de notre part. Il s'en fichait, c'est tout, convaincu que son destin grandiose était ailleurs.

avatar
Elaïna
Empereur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Elaïna le Dim 16 Sep 2018 - 10:16
@Pierre-Henri a écrit:
@skindiver a écrit:Nous avons eu un collègue dans ce genre, le chef n'avait pas besoin qu'on lui remonte ce que racontait les élèves, il suffisait de passer dans le couloir pour le savoir.

Idem chez nous, il n'y a pas longtemps, aussi en anglais. Un jeune qui rêvait d'une carrière universitaire et qui considérait l'enseignement au collège comme une sombre déchéance. Tout le monde était au courant. Qu'est-ce qui est secret, d'ailleurs, dans un collège ? Mais c'était lui, ou personne. When you pay peanuts, you get monkeys. C'est aussi simple que ça. Comme ni le professeur ni le directeur ne peuvent augmenter les salaires, il n'y a aucune solution à notre niveau.

Oui enfin ces mecs-là, quelle que soit la raison (dont on se fiche un peu, au fond), ne font pas leur boulot et mettent les élèves en danger. Elèves qui sont sous sa responsabilité. Si Jason-Rayane se foule la cheville dans un escalier, le prof est responsable, pénalement. Le plus gros cerveau universitaire ne peut rien contre ça. Qu'il soit mal payé, ça ne change rien. Je vois trop la tête du juge à qui on plaiderait ça : "oui bah il est mal payé c'est pour ça qu'il a quitté le cours pour aller prendre un café". Si t'es pas content du salaire au point de ne pas faire ton job, tu te sors les doigts et tu vas voir ailleurs. Et de toute façon on n'est pas mieux payé dans le supérieur.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Lagomorphe
Niveau 6

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Lagomorphe le Dim 16 Sep 2018 - 11:01
@Elaïna a écrit:
@Pierre-Henri a écrit:
@skindiver a écrit:Nous avons eu un collègue dans ce genre, le chef n'avait pas besoin qu'on lui remonte ce que racontait les élèves, il suffisait de passer dans le couloir pour le savoir.

Idem chez nous, il n'y a pas longtemps, aussi en anglais. Un jeune qui rêvait d'une carrière universitaire et qui considérait l'enseignement au collège comme une sombre déchéance. Tout le monde était au courant. Qu'est-ce qui est secret, d'ailleurs, dans un collège ? Mais c'était lui, ou personne. When you pay peanuts, you get monkeys. C'est aussi simple que ça. Comme ni le professeur ni le directeur ne peuvent augmenter les salaires, il n'y a aucune solution à notre niveau.

Oui enfin ces mecs-là, quelle que soit la raison (dont on se fiche un peu, au fond), ne font pas leur boulot et mettent les élèves en danger. Elèves qui sont sous sa responsabilité. Si Jason-Rayane se foule la cheville dans un escalier, le prof est responsable, pénalement. Le plus gros cerveau universitaire ne peut rien contre ça. Qu'il soit mal payé, ça ne change rien. Je vois trop la tête du juge à qui on plaiderait ça : "oui bah il est mal payé c'est pour ça qu'il a quitté le cours pour aller prendre un café". Si t'es pas content du salaire au point de ne pas faire ton job, tu te sors les doigts et tu vas voir ailleurs. Et de toute façon on n'est pas mieux payé dans le supérieur.

Bof. Même si le salaire est insatisfaisant, il a le mérite de tomber tous les mois (enfin tous les mois...peut-être pas exactement en temps et en heure pour un contractuel, mais c'est un autre problème).  Si j'étais payé à rien f.... , même mal, je n'irais pas démissionner de ma propre initiative, j'attendrais qu'on me vire. Si l'Etat-employeur est assez bête pour continuer à payer un professeur qui ne fait pas son boulot, ça le regarde.

Je comprends que ce genre de situation soit pénible à constater pour nous qui avons une conscience professionnelle (oui je m'inclus prétentieusement dans cet ensemble), mais nous sommes les victimes de la dégradation des conditions de travail et de rémunération, non les responsables, de sorte qu'il ne nous appartient pas d'intervenir sur ses conséquences. Nous battre collectivement pour une amélioration de ces conditions, qui influent sur la qualité du recrutement, oui.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Elaïna le Dim 16 Sep 2018 - 11:05
Je suis d'accord Lagomorphe, entièrement d'accord. Par contre je ne vais pas trop pleurer sur un collègue qui met les élèves en danger en se barrant de cours pour prendre son café. Maintenant, ce n'est pas à moi de le dénoncer. C'est au CDE et à l'Etat de faire son job.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
henriette
Médiateur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par henriette le Dim 16 Sep 2018 - 11:10
Tant que le manque d'enseignants entraînera un recours massif à des vacataires embauchés en 3 minutes chrono, on trouvera des gars comme celui dont il est question dans le post initial en face d'élèves.
On sait bien qu'il est très rare que les compétences de ces personnes embauchés comme bouche-trou soient vérifiées, car l'administration s'en fiche, ce n'est pas la question. La question, c'est d'avoir un adulte face aux élèves, rien de plus.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par scot69 le Dim 16 Sep 2018 - 11:18
En fait, je pense que nous sommes tous d'accord sur un point: on ne peut pas mettre dans le même sac des situations extrêmes et des libertés que prend un enseignant.

Un prof qui effectivement abandonne sa classe (surtout dans un labo, un atelier) pour une convenance personnelle (boire un café, fumer une clope...) c'est inadmissible, c'est très dangereux et je peux concevoir qu'on lui fasse remarquer. (le dire au CDE? vaste question, il peut tout de même y avoir mise en danger... je n'ose pas trop me prononcer)

Après, le prof qui applique des méthodes qui ne correspondent pas à ce que préconisent les inspecteurs, là par contre, ça ne regarde que lui et ce serait clairement de la diffamation que d'aller le signaler au CDE. Je serais clairement outré si des collègues allaient signaler à ma proviseur ou au rectorat que je fais de la grammaire en classe, alors que ce n'est pas recommandé.

Après, où se trouve la limite de ce qui est extrême ou pas...
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Lord Steven le Dim 16 Sep 2018 - 11:22
Ce qui ressort de tout cela au final c'est que tout est relatif. Le premier de mes élèves qui oserait boire ou manger devant moi se prendrait une souffrante mémorable, c'est la raison pour laquelle je m'abstiens de boire et manger en cours, même lorsque mon estomac crie famine ou que je ruisselle dans ma classe surchauffée. Donc, potentiellement, ça me choque qu'un adulte puisse le faire. Maintenant ce que autrui puisse faire dans sa salle, ce n'est pas mes oignons. Je ne suis intervenu qu'une fois discrètement entre quatre yeux auprès d'un collègue stagiaire qui avait cours dans ma salle parce que j'en avais marre de retrouver des emballages de gâteaux par terre.... mais ce fut entre lui et moi. Donc que faire dans un cas pareil? L'autruche, évidemment, et c'est tout.


Dernière édition par Lord Steven le Dim 16 Sep 2018 - 11:30, édité 1 fois

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par trompettemarine le Dim 16 Sep 2018 - 11:23
C'est le moment de revoir le film suivant aux dialogues ciselés.
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par scot69 le Dim 16 Sep 2018 - 11:25
@Lord Steven a écrit:Ce qui ressort de tout cela au final c'est que tout est relatif. Le premier de mes élèves qui oserait boire ou manger devant moi se prendrait une souffrante mémorable, c'est la raison pour laquelle je m'abstiens de boire et manger en cours, même lorsque mon estomac crie famine ou que je ruisselle dans ma classe surchauffée. Donc, potentiellement, ça me choque qu'un adulte puisse le faire. Maintenant ce que autrui puisse faire dans sa salle, ce n'est pas oignon. Je ne suis intervenu qu'une fois discrètement entre quatre yeux auprès d'un collègue stagiaire qui avait cours dans ma salle parce que j'en avais marre de retrouver des emballages de gâteaux par terre.... mais ce fut entre lui et moi. Donc que faire dans un cas pareil? L'autruche, évidemment, et c'est tout.

Exactement.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par JPhMM le Dim 16 Sep 2018 - 11:59
@scot69 a écrit:
@Lord Steven a écrit:Ce qui ressort de tout cela au final c'est que tout est relatif. Le premier de mes élèves qui oserait boire ou manger devant moi se prendrait une souffrante mémorable, c'est la raison pour laquelle je m'abstiens de boire et manger en cours, même lorsque mon estomac crie famine ou que je ruisselle dans ma classe surchauffée. Donc, potentiellement, ça me choque qu'un adulte puisse le faire. Maintenant ce que autrui puisse faire dans sa salle, ce n'est pas oignon. Je ne suis intervenu qu'une fois discrètement entre quatre yeux auprès d'un collègue stagiaire qui avait cours dans ma salle parce que j'en avais marre de retrouver des emballages de gâteaux par terre.... mais ce fut entre lui et moi. Donc que faire dans un cas pareil? L'autruche, évidemment, et c'est tout.

Exactement.
Il a tout de même des limites à ce "ce n'est pas mes oignons", définies par la loi. Mais il est vrai que la description donnée n'est pas celle d'un cas qui franchit ces limites.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Thalia de G le Dim 16 Sep 2018 - 12:29
@pogonophile a écrit:Dans la situation décrite par @Hugo78, en mettant de côté son appétit de polémique et son agenda politique et en admettant qu'elle soit réelle (elle est plausible en tout cas), il appartient à chacun de se déterminer.
Qu'est-ce qui prime ? Une forme de solidarité professionnelle, qui peut équivaloir à "se taire c'est cautionner" ? La loyauté envers le service public d'éducation ? Le simple fait que le collègue qui aura ces élèves l'année suivante va bien s'amuser ?
Je note qu'@Hugo78, bien que connecté ce matin s'est bien gardé d'intervenir et ce n'est pas la première fois qu'il agit ainsi. Il aurait pu au moins nous dire qu'il prenait acte des messages et nous informerait des suites, c'est un minimum quand on se comporte avec courtoisie dans un forum. Nous prendrait-il pour des buses ? J'en ai bien l'impression.

Quant au reste du message cité, je ne me détermine pas. Tout le monde, ou presque, sait que les informations remontent très vite au centre névralgique de l'établissement, ie le cde, sans qu'il soit nécessaire d'intervenir en tant que collègue.
Là où c'est plus délicat, c'est lorsqu'un cde vous demande confirmation d'un point litigieux, connu urbi et orbi et qui peut vous mettre en porte-à-faux dans certaines circonstances.
J'explique rapidement :
Un collègue qui trafique allègrement les notes et pour qui 15 de moyenne en maths en 6e, c'est médiocre que voulez-vous répondre au cde qui s'en inquiète sinon par un silence gêné ?
Plusieurs élèves passaient ainsi dans la classe supérieure grâce à la magnifique note dans cette discipline. Je vous laisse deviner la suite.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Elaïna le Dim 16 Sep 2018 - 12:33
Thalia, diplomatiquement, je crois que le plus simple est de dire "Monsieur/Madame Machin a son système de notation qui lui est propre. Voyez avec lui pour lui demander des éclairages peut-être ?"

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par jonjon71 le Dim 16 Sep 2018 - 12:36
@Thalia de G a écrit:
Je note qu'@Hugo78, bien que connecté ce matin s'est bien gardé d'intervenir et ce n'est pas la première fois qu'il agit ainsi. Il aurait pu au moins nous dire qu'il prenait acte des messages et nous informerait des suites, c'est un minimum quand on se comporte avec courtoisie dans un forum. Nous prendrait-il pour des buses ? J'en ai bien l'impression.

Hugo78 a eu la réponse à sa question et en a pris acte dès la première page de ce fil.
Les 4 pages suivantes font suite à la réponse d'un autre membre sur lequel tout le monde est tombé. Hugo78 n'a plus rien avoir avec cela et n'a plus besoin d'intervenir.
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Poupoutch le Dim 16 Sep 2018 - 12:41
Thalia, je réponds systématiquement à mon CDE, spécialiste de ce type de questions, en particulier avec moi parce qu'il m'aime bien, "mon rôle n'est pas de juger le travail de mes collègues, je ne suis que prof". Je refuse catégoriquement de commencer à faire part de mon jugement sur mes collègues, quand bien même je constate, comme tout le monde, des méthodes ou attitudes qui ne correspondent pas à ma manière de faire. Ceci évidemment exclut la mise en danger des élèves mais il faut s'entendre sur ce qui met en danger un élève (et je ne considère pas que les abandonner quelques minutes dans une salle soit dangereux, en particulier en lycée. Cela m'est déjà arrivé, non pas pour un café, mais pour récupérer des photocopies ou, une fois, parce que j'étais super malade et que j'ai préféré ne pas leur vomir dessus).

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Elaïna le Dim 16 Sep 2018 - 12:43
Poupoutch,on est bien d'accord qu'il y a une différence entre sortir quelques minutes et laisser des lycéens (parce qu'on a oublié des photocopies ou un bouquin) et se barrer pour prendre un café en plantant là ses collégiens.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Thalia de G le Dim 16 Sep 2018 - 12:44
@Elaïna a écrit:Thalia, diplomatiquement, je crois que le plus simple est de dire "Monsieur/Madame Machin a son système de notation qui lui est propre. Voyez avec lui pour lui demander des éclairages peut-être ?"
La cde en question était une prof de maths, donc elle savit à peu près de quoi elle parlait.
Ce que m'a confié le collègue, qui n'est resté qu'un an chez nous, c'est qu'il modifiait les coeff des exos de contrôles en fonction du taux de réussite de la classe. Il me l'a dit, je doute qu'il ait pu le répéter devant la principale.
Situation très tordue.

Mais bon, on ne va pas discuter ad libitum de ce cas, somme toute marginal, je ne suis pas allée voir ma cde en hurlant que c'était un scandale, je n'ai pas acquiescé quand elle m'a posé la question.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Thalia de G le Dim 16 Sep 2018 - 12:49
@jonjon71 a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Je note qu'@Hugo78, bien que connecté ce matin s'est bien gardé d'intervenir et ce n'est pas la première fois qu'il agit ainsi. Il aurait pu au moins nous dire qu'il prenait acte des messages et nous informerait des suites, c'est un minimum quand on se comporte avec courtoisie dans un forum. Nous prendrait-il pour des buses ? J'en ai bien l'impression.

Hugo78 a eu la réponse à sa question et en a pris acte dès la première page de ce fil.
Les 4 pages suivantes font suite à la réponse d'un autre membre sur lequel tout le monde est tombé. Hugo78 n'a plus rien avoir avec cela et n'a plus besoin d'intervenir.
Oups, tu as raison, je me suis un peu emportée.
Cela dit, je répète qu'@Hugo78 a l'habitude de semer des bombinettes qui peuvent devenir des incendies. Wink

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Rendash le Dim 16 Sep 2018 - 12:52
@Thalia de G a écrit:
Là où c'est plus délicat, c'est lorsqu'un cde vous demande confirmation d'un point litigieux, connu urbi et orbi et qui peut vous mettre en porte-à-faux dans certaines circonstances.
J'explique rapidement :
Un collègue qui trafique allègrement les notes et pour qui 15 de moyenne en maths en 6e, c'est médiocre que voulez-vous répondre au cde qui s'en inquiète sinon par un silence gêné ?
Plusieurs élèves passaient ainsi dans la classe supérieure grâce à la magnifique note dans cette discipline. Je vous laisse deviner la suite.

"C'est à lui qu'il faut poser la question" ?

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Thalia de G le Dim 16 Sep 2018 - 13:07
@Rendash a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Là où c'est plus délicat, c'est lorsqu'un cde vous demande confirmation d'un point litigieux, connu urbi et orbi et qui peut vous mettre en porte-à-faux dans certaines circonstances.
J'explique rapidement :
Un collègue qui trafique allègrement les notes et pour qui 15 de moyenne en maths en 6e, c'est médiocre que voulez-vous répondre au cde qui s'en inquiète sinon par un silence gêné ?
Plusieurs élèves passaient ainsi dans la classe supérieure grâce à la magnifique note dans cette discipline. Je vous laisse deviner la suite.

"C'est à lui qu'il faut poser la question" ?
Je ne comprends ni les guillemets ni le point d'interrogation.
En l'occurrence, je me suis cantonnée dans une stricte neutralité.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Delia le Dim 16 Sep 2018 - 13:12
Tout le monde en a fait des caisses sur la délation, parfaitement virtuelle et hypothétique, alors que le post initial, une vraie délation en bonne et due forme, était prise comme bonne. C'est à Hugo78 qu'il fallait dire de se mêler de son propre fondement et d'éviter de colporter des ragots sur néoprofs.



_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Rendash le Dim 16 Sep 2018 - 13:34
@Thalia de G a écrit:
@Rendash a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Là où c'est plus délicat, c'est lorsqu'un cde vous demande confirmation d'un point litigieux, connu urbi et orbi et qui peut vous mettre en porte-à-faux dans certaines circonstances.
J'explique rapidement :
Un collègue qui trafique allègrement les notes et pour qui 15 de moyenne en maths en 6e, c'est médiocre que voulez-vous répondre au cde qui s'en inquiète sinon par un silence gêné ?
Plusieurs élèves passaient ainsi dans la classe supérieure grâce à la magnifique note dans cette discipline. Je vous laisse deviner la suite.

"C'est à lui qu'il faut poser la question" ?
Je ne comprends ni les guillemets ni le point d'interrogation.
En l'occurrence, je me suis cantonnée dans une stricte neutralité.


Tu poses une question : "que voulez-vous répondre au cde qui s'en inquiète ?"
Je propose en guise de réponse : "C'est à lui qu'il faut poser la question".

Tout bêtement.



_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Lord Steven le Dim 16 Sep 2018 - 14:01
@JPhMM a écrit:
@scot69 a écrit:
@Lord Steven a écrit:Ce qui ressort de tout cela au final c'est que tout est relatif. Le premier de mes élèves qui oserait boire ou manger devant moi se prendrait une souffrante mémorable, c'est la raison pour laquelle je m'abstiens de boire et manger en cours, même lorsque mon estomac crie famine ou que je ruisselle dans ma classe surchauffée. Donc, potentiellement, ça me choque qu'un adulte puisse le faire. Maintenant ce que autrui puisse faire dans sa salle, ce n'est pas oignon. Je ne suis intervenu qu'une fois discrètement entre quatre yeux auprès d'un collègue stagiaire qui avait cours dans ma salle parce que j'en avais marre de retrouver des emballages de gâteaux par terre.... mais ce fut entre lui et moi. Donc que faire dans un cas pareil? L'autruche, évidemment, et c'est tout.

Exactement.
Il a tout de même des limites à ce "ce n'est pas mes oignons", définies par la loi. Mais il est vrai que la description donnée n'est pas celle d'un cas qui franchit ces limites.

Évidemment. Je ne parlais pas d'un collègue qui se défroquerait en cours, là nous étions dans l'exposition de plaisirs de bouche.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
Contenu sponsorisé

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum