Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JaneB
Fidèle du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par JaneB le Sam 15 Sep 2018 - 22:01
@scot69 a écrit:J'ai oublié de préciser que ce collègue est le premier à signaler à la direction si un prof a des soucis de gestion de classe. (heureusement que notre CDE sait faire la part des choses...)

Tu avais Furina dans ton équipe?
scot69
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par scot69 le Sam 15 Sep 2018 - 22:03
Je ne connais pas personnellement ce cher Monsieur Furina, donc difficile de me prononcer! LOL

Mais c'est sûr que le côté "faites ce que je dis, pas ce que je fais" est assez insupportable.

corailc
corailc
Fidèle du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par corailc le Sam 15 Sep 2018 - 22:04
Mais un CDE, à moins d'être bouché, se rend vite compte si un collègue dysfonctionne. C'est lui qui gère. Le PP ne peut rien faire d'autre que de conseiller aux parents de demander à rencontrer le prof.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
Marimekko
Marimekko
Niveau 6

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Marimekko le Sam 15 Sep 2018 - 22:13
@Poupoutch a écrit:Il n'est pas question de le trouver ou non sympathique. Il est question de connaître sa place. Honnêtement ce n'est pas la première fois que ce débat a lieu sur ce forum, et à chaque fois, je suis sidérée de voir que, pour certains, aller dénoncer les collègues sur la foi de quelques ragots d'élèves ou de parents ne pose aucun problème, pas plus que de conseiller direct aux parents d'aller dénoncer ledit collègue en se pensant blanc comme neige.
Il ne s'agit pas de corporatisme aveugle, simplement, si on commence, nous, à prêter le flanc à de telles pratiques, il ne faudra pas s'étonner quand cela touchera aussi des collègues tout à fait compétents au prétexte qu'ils ont telle ou telle habitude qui gêne les élèves, choisissent tel texte au lieu de tel autre, etc.
Ce n'est tout simplement pas le rôle d'un PP de donner suite à ce type de remarque. Il n'a aucune mission de RH.
Et moi, je suis toujours sidérée de voir que certains n'hésitent pas à s'ériger en pourfendeur de l'injustice en s'opposant à des adversaires qu'ils créent de manière fort commode :

Qui parle de dénoncer, en fait ?

Alerter le CDE, en lui disant : j'ai reçu Madame untel le XX/XX/XXXX, elle m'a fait part d'une situation qu'elle percevait comme un problème, j'ignore ce qu'il en est, je vous en informe donc. C'est de la délation ?

Ou alors il faudrait une définition tellement large de la délation que toutes les cas de transmission d'info peuvent y rentrer.


Dernière édition par Marimekko le Sam 15 Sep 2018 - 22:16, édité 1 fois
Ma'am
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Ma'am le Sam 15 Sep 2018 - 22:15
Ça m'est arrivé une fois que des parents se plaignent à moi d'une collègue lors d'un rendez-vous de remise de bulletin. J'ai coupé court en leur conseillant de prendre rendez-vous avec elle directement. Par contre, après, et ça n'a pas été la partie la plus facile, je suis allée la prévenir pour qu'elle ne soit pas prise par surprise.

Finalement, ce n'était qu'un malentendu, qui s'est rapidement dissipé. Heureusement que je n'ai pas prévenu la direction, ça aurait jeté la suspicion sur une collègue qui n'avait rien à se reprocher, à cause des racontars de gamins. Je ne dis pas que c'est toujours le cas. Il y a hélas des collègues qui dysfonctionnent, mais ce n'est pas notre rôle de gérer ça.

Je pense que si les parents ne sont pas satisfaits à l'issue du rendez-vous avec le collègue, ils se tournent assez naturellement vers le CDE.
Provence
Provence
Enchanteur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Provence le Sam 15 Sep 2018 - 22:16
@Marimekko a écrit:

Si j'estime devoir informer mon CDE, c'est mon droit, non ? Qu'est-ce qui m'empêcherait de le faire, en fait ?

Un peu de sens moral.
scot69
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par scot69 le Sam 15 Sep 2018 - 22:18
Par contre, là où je me pose sérieusement la question (et que ce soit clair, je ne veux pas soulever de polémique, c'est vraiment une question).

Si l'on sait qu'un collègue adopte une attitude qui pourrait s'avérer dangereuse pour les élèves (comme je citais, les laisser un long moment seuls au labo par exemple), sommes nous responsables de n'avoir rien signalé si un accident se produit?

Poupoutch
Poupoutch
Expert

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Poupoutch le Sam 15 Sep 2018 - 22:21
@Marimekko Encore une fois, ce n'est pas à toi de le faire car tu n'as aucune idée de la véracité de ces faits. Cela peut conduire à des situations conflictuelles et très difficiles pour un collègue dont tu n'es pas en mesure de savoir s'il est réellement tel que le décrit tel élève ou tel parent. Donc oui, délation, je maintiens. Et pour avoir à défendre un collègue victime d'une telle délation, je suis effrayée de voir des discours tels que les tiens.


Dernière édition par Poupoutch le Sam 15 Sep 2018 - 22:21, édité 1 fois

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Lilypims le Sam 15 Sep 2018 - 22:21
@Marimekko a écrit:
@Lilypims a écrit:
@JaneB a écrit:Et si vos enfants se trouvaient dans la classe d'un tel collègue, vous le trouveriez toujours aussi sympathique?
Non parce que j'ai un peu la flemme de travailler la semaine prochaine : si " Mr Bean " fait l'affaire, vous m'en voyez ravie!
La question n'est pas là. Personne n'a dit qu'il fallait encourager ce collègue ou même le couvrir ; simplement que ce n'est pas notre rôle que de le dénoncer ou d'exhorter (c'est le terme employé me semble-t-il) les parents à le faire.

J'édite pour ajouter qu'il y a une différence entre informer et exhorter à.
Mais concrètement, qui es-tu pour dire ce que le PP doit faire, en fait ?

Si j'estime devoir informer mon CDE, c'est mon droit, non ? Qu'est-ce qui m'empêcherait de le faire, en fait ?

Personne n'a situé ce débat sur le terrain du droit. C'est une question de morale en somme. La fonction de professeur principal ne change rien à l'affaire ; ma place par rapport à la tienne non plus. Il s'avère que ta réponse va à l'encontre de ce que bien des gens considèrent comme une attitude acceptable dans cette situation. Personne ne t'empêche de le faire et tu ne peux empêcher personne de te considérer comme une personne indigne. C'est juste une question de valeurs non partagées.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
ddalcatel
Niveau 8

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par ddalcatel le Sam 15 Sep 2018 - 22:21
@Marimekko a écrit:
@Poupoutch a écrit:Il n'est pas question de le trouver ou non sympathique. Il est question de connaître sa place. Honnêtement ce n'est pas la première fois que ce débat a lieu sur ce forum, et à chaque fois, je suis sidérée de voir que, pour certains, aller dénoncer les collègues sur la foi de quelques ragots d'élèves ou de parents ne pose aucun problème, pas plus que de conseiller direct aux parents d'aller dénoncer ledit collègue en se pensant blanc comme neige.
Il ne s'agit pas de corporatisme aveugle, simplement, si on commence, nous, à prêter le flanc à de telles pratiques, il ne faudra pas s'étonner quand cela touchera aussi des collègues tout à fait compétents au prétexte qu'ils ont telle ou telle habitude qui gêne les élèves, choisissent tel texte au lieu de tel autre, etc.
Ce n'est tout simplement pas le rôle d'un PP de donner suite à ce type de remarque. Il n'a aucune mission de RH.
Et moi, je suis toujours sidérée de voir que certains n'hésitent pas à s'ériger en pourfendeur de l'injustice en prêtant des intentions aux interlocuteurs de manière fort commode :

Qui parle de dénoncer, en fait ?

Alerter le CDE, en lui disant : j'ai reçu Madame untel le XX/XX/XXXX, elle m'a fait part d'une situation qu'elle percevait comme un problème, j'ignore ce qu'il en est, je vous en informe donc. C'est de la délation ?

Ou alors il faudrait une définition tellement large de la délation que toutes les cas de transmission d'info peuvent y rentrer.

Oui.

Mais je suppose qu'avant de prévenir des la deuxième semaine de cours votre CDE vous allez conseiller à Madame untel le XX/XX/XXXX de prendre rendez-vous avec le professeur qui lui pose problème... Si le problème n'est toujours pas réglé Madame untel saura trouver le CDE toute seule comme une grande. Après tout elle a bien réussi à vous trouver !
DaphNenya
DaphNenya
Niveau 9

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par DaphNenya le Sam 15 Sep 2018 - 22:21
Certes je n'étais pas PP mais j'ai eu le cas il y a 2 ou 3 ans, je travaillais en co-enseignement avec un collègue qui partait faire des photocopies et revenait au bout d'1/2 heure, "bossait" sur ses accords de guitare pour son groupe de je ne sais quoi, tapait la discute avec d'autres collègues alors que je me coltinais la classe. Bien sûr c'est moi qui ai préparé toutes les séquences bien que n'y connaissant rien dans la matière, ça devait être bien mauvais, j'espère ne pas avoir pénalisé les élèves.
Mais bon, j'ai rongé mon frein et ai fermé ma bouche, ce n'était pas à moi de faire remonter quoi que ce soit à l'administration.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
Ponocrates
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Ponocrates le Sam 15 Sep 2018 - 22:25
@scot69 a écrit:Par contre, là où je me pose sérieusement la question (et que ce soit clair, je ne veux pas soulever de polémique, c'est vraiment une question).

Si l'on sait qu'un collègue adopte une attitude qui pourrait s'avérer dangereuse pour les élèves (comme je citais, les laisser un long moment seuls au labo par exemple), sommes nous responsables de n'avoir rien signalé si un accident se produit?

Je ne suis pas juriste, mais il faudrait pour cela que l'on prouve que vous étiez au courant: or vous n'êtes pas le gardien de vos collègues. Les questions d'assiduité faisaient l'objet d'un pavé de notation des chefs d'établissement. En cas d'accident c'est d'abord l'enseignant responsable de la classe qui serait incriminé. Si, dans un deuxième temps, une enquête révélait que la négligence était habituelle, j'imagine que l'on poursuivrait aussi le chef d'établissement pour ne pas avoir rappelé à l'ordre le collègue par le passé.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
scot69
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par scot69 le Sam 15 Sep 2018 - 22:27
merci pour ta réponse Smile

Provence
Provence
Enchanteur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Provence le Sam 15 Sep 2018 - 22:28
@DaphNenya a écrit:Certes je n'étais pas PP mais j'ai eu le cas il y a 2 ou 3 ans, je travaillais en co-enseignement avec un collègue qui partait faire des photocopies et revenait au bout d'1/2 heure, "bossait" sur ses accords de guitare pour son groupe de je ne sais quoi, tapait la discute avec d'autres collègues alors que je me coltinais la classe. Bien sûr c'est moi qui ai préparé toutes les séquences bien que n'y connaissant rien dans la matière, ça devait être bien mauvais, j'espère ne pas avoir pénalisé les élèves.
Mais bon, j'ai rongé mon frein et ai fermé ma bouche, ce n'était pas à moi de faire remonter quoi que ce soit à l'administration.

La situation est différente: tu subissais un préjudice, tu étais directement concernée par le problème causé par le collègue. En as-tu discuté avec lui?
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Tamerlan le Sam 15 Sep 2018 - 22:29
@Marimekko a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Marimekko a écrit:

@Tamerlan : Les parents ont encore le droit d'écrire à l'inspection que je sache ? L'inspection a tout de même le droit de décider si elle a envie de donner suite au courrier ? 

Les gens ont le droit d'écrire partout, même au Président. Par contre l'inspection, qui n'est pas dans le circuit hiérarchique, ne peut pas s'en saisir et venir de son propre chef. Elle transmet au chef et c'est lui qui décide de faire venir l'inspecteur.

Oui.

Cela ne contredit en rien ce que j'ai écrit, si je récapitule : Les parents peuvent écrire à l'inspection, l'inspection décide de donner suite en transmettant ou non au chef.

Où est le problème ?

Ben le problème c'est que quitte à donner aux parents des conseils moralement douteux autant le faire en respectant les normes administratives et les adresser au bon interlocuteur. Ce sera toujours douteux mais professionnellement plus sérieux. Que voulez-vous la coquetterie c'est important, surtout quand l'âme est noire.


_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
DaphNenya
DaphNenya
Niveau 9

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par DaphNenya le Sam 15 Sep 2018 - 22:32
@Provence a écrit:
La situation est différente: tu subissais un préjudice, tu étais directement concernée par le problème causé par le collègue. En as-tu discuté avec lui?

Oui, c'était sa dernière année d'enseignement, il en avait plus qu'assez et ne souhaitait pas s'investir. Il a d'ailleurs été absent pendant 2 à 3 mois sur la totalité de l'année scolaire. Pendant ses absences je ne faisais que de l'anglais, puisque je n'avais pas de co-enseignant.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
JaneB
JaneB
Fidèle du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par JaneB le Sam 15 Sep 2018 - 22:33
@DaphNenya a écrit:Certes je n'étais pas PP mais j'ai eu le cas il y a 2 ou 3 ans, je travaillais en co-enseignement avec un collègue qui partait faire des photocopies et revenait au bout d'1/2 heure, "bossait" sur ses accords de guitare pour son groupe de je ne sais quoi, tapait la discute avec d'autres collègues alors que je me coltinais la classe. Bien sûr c'est moi qui ai préparé toutes les séquences bien que n'y connaissant rien dans la matière, ça devait être bien mauvais, j'espère ne pas avoir pénalisé les élèves.
Mais bon, j'ai rongé mon frein et ai fermé ma bouche, ce n'était pas à moi de faire remonter quoi que ce soit à l'administration.

Tu as été la bonne poire de service … à ta place, j'aurais tout simplement arrêté le co-enseignement pour qu'il fasse sa part du boulot!
DaphNenya
DaphNenya
Niveau 9

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par DaphNenya le Sam 15 Sep 2018 - 22:36
@JaneB a écrit:
Tu as été la bonne poire de service … à ta place, j'aurais tout simplement arrêté le co-enseignement pour qu'il fasse sa part du boulot!

En tant que contractuelle à l'époque, je n'ai pas voulu faire de vagues.
Ceci dit, comme je le précisais à Provence, lors de ses quelques arrêts maladie, j'en ai profité pour travailler davantage l'anglais avec les élèves ce qui leur a certainement été un peu bénéfique et les a peut-être aidé aussi pour la matière sensée être en co-enseignement.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
Ponocrates
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Ponocrates le Sam 15 Sep 2018 - 22:37
Sans aucune garantie, encore une fois, Scot69...Si l'on peut faire la preuve que vous saviez et n'avez rien fait, la question se pose peut-être, même si la définition de la mise en danger d'autrui
Spoiler:
Ainsi, le législateur sanctionne l’imprudence et la négligence d'une personne qui expose autrui à danger.

Cette infraction suppose la réunion des conditions suivantes :

   - La violation d'une obligation imposée par la loi, un règlement, un décret, un arrêté ou tout autre acte juridique à valeur impérative.

   - Le texte doit interdire ou obliger de manière précise.

   - L’exposition consciente à un risque de mort, ou de mutilation ou d'infirmité permanente. Ce risque doit donc présenter une certaine gravité.

   - Le risque doit être immédiat.

   - La faute doit être intentionnelle, autrement dit la personne savait qu’elle prenait un risque pour autrui.
me semble exclure le collègue qui n'est tenu à rien - en même temps si vous voyez de votre salle les élèves laissés à eux-mêmes et l'un d'eux monter sur le rebord d'une fenêtre ou jouer avec des fioles...
Dans une affaire où un élève avait été tué par un panneau de basket http://www.liberation.fr/libe-3-metro/1996/01/13/panneau-de-basket-mortel-le-proviseur-de-saint-denis-relaxe_160222 Le chef d'établissement a finalement été relaxée parce qu'elle a affirmé ne rien savoir de la dangerosité de la situation. L'intendant en revanche a été condamné.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Elaïna
Elaïna
Empereur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Elaïna le Sam 15 Sep 2018 - 22:38
@Philomène87 a écrit:"Aviser le chef d'établissement que des parents se sont plaint"...

Avec le risque de passer pour un gros lèche-cul et/ou de se rendre détestable aux yeux du cde, qui pourrait soupçonner des conflits d'intérêts entre collègues ou bien tout simplement être dégoûté de cette délation bas de gamme.
Je sais que le mien répondrait sèchement : "Je suis au courant et je n'ai pas besoin de vous." Et il aurait raison.
Après tout dépend des cde. Certains pourraient sauter sur l'occasion pour diviser encore plus l'équipe d'enseignants.

Exactement.
Cela étant, mon ancien chef m'avait dit "c'est au PP de régler ce genre de choses" quand j'avais eu un souci une fois : des parents qui se plaignaient auprès de moi d'un collègue, que je ne comptais pas "dénoncer" auprès du chef, à qui j'avais donc demandé d'un air candide (jouant de ma position de néo-PP) ce qu'on faisait dans ce cas-là.
Mon chef aurait peut-être adoré que je joue les kapos à la petite semaine.
En revanche je suis allée voir la collègue pour jouer cartes sur table et lui dire en substance "les parents se plaignent, autant que tu le saches pour répondre en cas d'attaque le jour du conseil de classe". J'aurais trouvé mal venu de garder ça pour moi. Elle a très bien compris où je voulais en venir (éviter qu'elle sente comme un coup de poignard dans le dos).

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Marimekko
Marimekko
Niveau 6

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Marimekko le Sam 15 Sep 2018 - 22:47
@Provence a écrit:
@Marimekko a écrit:

Si j'estime devoir informer mon CDE, c'est mon droit, non ? Qu'est-ce qui m'empêcherait de le faire, en fait ?

Un peu de sens moral.
Ah mais en fait, j'ai compris  : t'es une comique ? Laughing

C'est sûr, le sens moral c'est important, surtout quand il s'agit de l'instruction des enfants. 
@Poupoutch a écrit:@Mariemekko Encore une fois, ce n'est pas à toi de le faire car tu n'as aucune idée de la véracité de ces faits. Cela peut conduire à des situations conflictuelles et très difficiles pour un collègue dont tu n'es pas en mesure de savoir s'il est réellement tel que le décrit tel élève ou tel parent. Donc oui, délation, je maintiens. Et pour avoir à défendre un collègue victime d'une telle délation, je suis effrayée de voir des discours tels que les tiens.
Mais qui parle de situation conflictuelle, encore une fois ?

Quand on s'exprime d'adulte responsable à adulte responsable, on peut également préciser que les faits ne sont pas avérés, et qu'il convient de se renseigner. Le chef va donc mener sa petite enquête et trier ce qui tient du ragot des faits avérés.

Si le prof n'a rien à se reprocher, eh bien tant mieux pour lui.
S'il est dysfonctionnel, le cde prendra les mesures qui s'imposent.

Où est le problème ?

@Tamerlan a écrit:
@Marimekko a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Marimekko a écrit:

@Tamerlan : Les parents ont encore le droit d'écrire à l'inspection que je sache ? L'inspection a tout de même le droit de décider si elle a envie de donner suite au courrier ? 

Les gens ont le droit d'écrire partout, même au Président. Par contre l'inspection, qui n'est pas dans le circuit hiérarchique, ne peut pas s'en saisir et venir de son propre chef. Elle transmet au chef et c'est lui qui décide de faire venir l'inspecteur.

Oui.

Cela ne contredit en rien ce que j'ai écrit, si je récapitule : Les parents peuvent écrire à l'inspection, l'inspection décide de donner suite en transmettant ou non au chef.

Où est le problème ?

Ben le problème c'est que quitte à donner aux parents des conseils moralement douteux autant le faire en respectant les normes administratives et les adresser au bon interlocuteur. Ce sera toujours douteux mais professionnellement plus sérieux. Que voulez-vous la coquetterie c'est important, surtout quand l'âme est noire.

D'accord.

Donc, par exemple, prévenir le CDE que le professeur de sport entre un peu trop souvent de manière inappropriée dans le vestiaire des filles (situation qui m'a été contée par une mère récemment), c'est douteux ? Je prends note.

Finalement, ce fil tient toutes ses promesses.
henriette
henriette
Médiateur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par henriette le Sam 15 Sep 2018 - 22:49
Grâce à toi.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Philomène87
Philomène87
Érudit

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Philomène87 le Sam 15 Sep 2018 - 22:50
Elaïna,
Ton chef a fait preuve de lâcheté, tout de même.
Mince, on a assez de boulot comme ça, c'est pas à nous de nous ériger en chefs des collègues. Un peu facile. Et bonjour les dérives.
Philomène87
Philomène87
Érudit

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Philomène87 le Sam 15 Sep 2018 - 22:53
@Marimekko a écrit:
@Provence a écrit:
@Marimekko a écrit:

Si j'estime devoir informer mon CDE, c'est mon droit, non ? Qu'est-ce qui m'empêcherait de le faire, en fait ?

Un peu de sens moral.
Ah mais en fait, j'ai compris  : t'es une comique ? Laughing

C'est sûr, le sens moral c'est important, surtout quand il s'agit de l'instruction des enfants. 
@Poupoutch a écrit:@Mariemekko Encore une fois, ce n'est pas à toi de le faire car tu n'as aucune idée de la véracité de ces faits. Cela peut conduire à des situations conflictuelles et très difficiles pour un collègue dont tu n'es pas en mesure de savoir s'il est réellement tel que le décrit tel élève ou tel parent. Donc oui, délation, je maintiens. Et pour avoir à défendre un collègue victime d'une telle délation, je suis effrayée de voir des discours tels que les tiens.
Mais qui parle de situation conflictuelle, encore une fois ?

Quand on s'exprime d'adulte responsable à adulte responsable, on peut également préciser que les faits ne sont pas avérés, et qu'il convient de se renseigner. Le chef va donc mener sa petite enquête et trier ce qui tient du ragot des faits avérés.

Si le prof n'a rien à se reprocher, eh bien tant mieux pour lui.
S'il est dysfonctionnel, le cde prendra les mesures qui s'imposent.

Où est le problème ?

@Tamerlan a écrit:
@Marimekko a écrit:
@Tamerlan a écrit:

Les gens ont le droit d'écrire partout, même au Président. Par contre l'inspection, qui n'est pas dans le circuit hiérarchique, ne peut pas s'en saisir et venir de son propre chef. Elle transmet au chef et c'est lui qui décide de faire venir l'inspecteur.

Oui.

Cela ne contredit en rien ce que j'ai écrit, si je récapitule : Les parents peuvent écrire à l'inspection, l'inspection décide de donner suite en transmettant ou non au chef.

Où est le problème ?

Ben le problème c'est que quitte à donner aux parents des conseils moralement douteux autant le faire en respectant les normes administratives et les adresser au bon interlocuteur. Ce sera toujours douteux mais professionnellement plus sérieux. Que voulez-vous la coquetterie c'est important, surtout quand l'âme est noire.

D'accord.

Donc, par exemple, prévenir le CDE que le professeur de sport entre un peu trop souvent de manière inappropriée dans le vestiaire des filles (situation qui m'a été contée par une mère récemment), c'est douteux ? Je prends note.

Finalement, ce fil tient toutes ses promesses.

Et la mère, elle n'est pas capable de prévenir elle-même le cde ? C'est marrant, parce que pour se plaindre d'un prof qui donne trop de contrôles, ils ont le téléphone facile, mais quand c'est pour des trucs graves... Bref.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Tamerlan le Sam 15 Sep 2018 - 22:55
@Marimekko a écrit:
Donc, par exemple, prévenir le CDE que le professeur de sport entre un peu trop souvent de manière inappropriée dans le vestiaire des filles (situation qui m'a été contée par une mère récemment), c'est douteux ? Je prends note.

Finalement, ce fil tient toutes ses promesses.

Des notes ? Pour écrire à qui ? Razz Allons, vous savez bien qu'il n'est pas question de cela. Commencez peut-être par prendre un autre ton et une autre attitude quand vous vous adressez aux gens et les discussions seront sans doute plus sereines.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par JPhMM le Sam 15 Sep 2018 - 22:59
@Marimekko a écrit:Donc, par exemple, prévenir le CDE que le professeur de sport entre un peu trop souvent de manière inappropriée dans le vestiaire des filles (situation qui m'a été contée par une mère récemment), c'est douteux ? Je prends note.
Sérieusement ? Serais-tu en train de comparer la complicité de diffamation et le signalement en vertu de l'Article 434-3 du Code Pénal ?


Dernière édition par JPhMM le Sam 15 Sep 2018 - 23:00, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum