Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Zagara
Grand Maître

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Zagara le Jeu 8 Nov 2018 - 15:26
On est en bloat et les politiques commencent à sérieusement nous orienter vers le budget cut.
avatar
ar_angar
Niveau 2

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par ar_angar le Jeu 8 Nov 2018 - 16:41
Je rêve d'un monde où les sinistres de l'EN sont obligé de (re-)devenir prof à la fin de leur mission au ministère, pendant au moins 5 ans ... en REP... Sur les classes que les collègues ne veulent pas... en tant que PP...

Pour les commentaires sur l'infographie, j'ai l'impression qu'on est à la dernière !
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Leclochard le Jeu 8 Nov 2018 - 17:05
@Zagara a écrit:On est en bloat et les politiques commencent à sérieusement nous orienter vers le budget cut.

Ce qui est intéressant, c'est qu'il y a un lien avec la moralité du groupe. Elle va en se dégradant.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Kimberlite le Jeu 8 Nov 2018 - 17:21
@Leclochard a écrit:
@Zagara a écrit:On est en bloat et les politiques commencent à sérieusement nous orienter vers le budget cut.

Ce qui est intéressant, c'est qu'il y a un lien avec la moralité du groupe. Elle va en se dégradant.

Il faudrait vérifier si on a encore une augmentation des coûts administratifs...
J'ai quand même l'impression que le "programme" (apprendre des choses aux jeunes, les former) est pas loin d'être abandonné. Même plus l'impression qu'il y ait une focalisation sur le fait de conserver du budget et des payes correctes: on est dans une phase de diminution, non?
Finalement, si je reconsidère le dernier stade, auquel je ne pensais pas au début, il y a des choses qui ne sont pas si loin de la réalité: la fuite des personnes compétentes (quand elles peuvent), et le début du chaos... quand je l'ai lu comme ça, ça me paraissait trop dramatique, mais on y est peut-être, finalement...

_________________
Spoiler:
avatar
Oonnay
Habitué du forum

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Oonnay le Jeu 8 Nov 2018 - 17:27
@Kimberlite a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Zagara a écrit:On est en bloat et les politiques commencent à sérieusement nous orienter vers le budget cut.

Ce qui est intéressant, c'est qu'il y a un lien avec la moralité du groupe. Elle va en se dégradant.

Il faudrait vérifier si on a encore une augmentation des coûts administratifs...
J'ai quand même l'impression que le "programme" (apprendre des choses aux jeunes, les former) est pas loin d'être abandonné. Même plus l'impression qu'il y ait une focalisation sur le fait de conserver du budget et des payes correctes: on est dans une phase de diminution, non?
Finalement, si je reconsidère le dernier stade, auquel je ne pensais pas au début, il y a des choses qui ne sont pas si loin de la réalité: la fuite des personnes compétentes (quand elles peuvent), et le début du chaos... quand je l'ai lu comme ça, ça me paraissait trop dramatique, mais on y est peut-être, finalement...

On y est !

_________________
Si tout va bien... :
Je vous quitte dans :
Stanislas R
Niveau 4

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Stanislas R le Sam 10 Nov 2018 - 12:38
Je suis un traitement assez lourd en ce moment et à l'occasion d'une séance j'ai croisé un ancien adjoint d'IA.
Inutile de préciser que j'ai menti sur ma profession (j'ai une tête de flic, ça aide).
Alors j'ai eu droit aux profs qui ne terminent jamais le programme, à ceux qui se mettent en congé maladie
un mois avant les vacances...
Bien envie de le pousser dans l'escalier mais mes béquilles m'en empêchaient diable
Si notre propre hiérarchie pense ça de nous...

Mais bon, ça on le savait déjà mais ça fait quand même suer.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Jacq le Sam 10 Nov 2018 - 12:51
En tout cas la valse des ouvertures-fermetures de classes en LP va s'annoncer. On entend parler d'ouvertures de sections sur l'académie mais à moyens constants c'est à dire qu'ailleurs on va fermer d'autres sections.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Pourquoi 3,14159
Niveau 2

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Pourquoi 3,14159 le Sam 10 Nov 2018 - 13:35
@Jacq a écrit:En tout cas la valse des ouvertures-fermetures de classes en LP va s'annoncer. On entend parler d'ouvertures de sections sur l'académie mais à moyens constants c'est à dire qu'ailleurs on va fermer d'autres sections.
Dans mon établissement je suis le seul professeur d'enseignement professionnel dans ma matière, mes 18H permettent à peine à couvrir les cours de première et terminale pour un groupe. Pourtant une section complète a été ouverte. Du coup mon emploi du temps est de 23H (la moitié des heures à couvrir) et durant les 23 autres heures les élèves sont sans professeur. Les parents sont vent debout, je n'arrive pas à suivre les élèves en stage donc les professionnels disent que le(s) prof(s) ne sui(ven)t pas les élèves, la progression est en retard, etc... 

L'IPR va prendre une décision suite à cela, fermer la section ! Quand on ne veut plus de son chien...
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Jacq le Sam 10 Nov 2018 - 13:45
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Jacq a écrit:En tout cas la valse des ouvertures-fermetures de classes en LP va s'annoncer. On entend parler d'ouvertures de sections sur l'académie mais à moyens constants c'est à dire qu'ailleurs on va fermer d'autres sections.
Dans mon établissement je suis le seul professeur d'enseignement professionnel dans ma matière, mes 18H permettent à peine à couvrir les cours de première et terminale pour un groupe. Pourtant une section complète a été ouverte. Du coup mon emploi du temps est de 23H (la moitié des heures à couvrir) et durant les 23 autres heures les élèves sont sans professeur. Les parents sont vent debout, je n'arrive pas à suivre les élèves en stage donc les professionnels disent que le(s) prof(s) ne sui(ven)t pas les élèves, la progression est en retard, etc... 

L'IPR va prendre une décision suite à cela, fermer la section ! Quand on ne veut plus de son chien...


Attends, les sections sont font le plein ou pas ? Si oui c'est incroyable ! Fermer parce que l'on manque de formateur !
C'est ça la question, pas celles des postes à pourvoir ? Si vos sections sont pleines (donc demandées) c'est totalement scandaleux ! Je veux bien que tu m'indiques ta matière ou ta section (par MP si ne souhaites pas être plus précis) car  RISC ce n'est pas "super parlant".  Question aussi. Pourquoi es-tu le seul à suivre les élèves, les collègues d'autres matières peuvent suivre (sauf visite de stage certificative, et encore, il m'arrive d'en faire des certificatives alors que je suis prof de matières pro).

EDIT : ok, j'ai trouvé quelle était la formation dans laquelle tu enseignes.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Pourquoi 3,14159
Niveau 2

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Pourquoi 3,14159 le Sam 10 Nov 2018 - 13:55
@Jacq a écrit:
Attends, les sections sont font le plein ou pas ? Si oui c'est incroyable ! Fermer parce que l'on manque de formateur !
C'est ça la question, pas celles des postes à pourvoir ? Si vos sections sont pleines (donc demandées) c'est totalement scandaleux ! Je veux bien que tu m'indiques ta matière ou ta section (par MP si ne souhaites pas être plus précis) car  RISC ce n'est pas "super parlant".  Question aussi. Pourquoi es-tu le seul à suivre les élèves, les collègues d'autres matières peuvent suivre (sauf visite de stage certificative, et encore, il m'arrive d'en faire des certificatives alors que je suis prof de matières pro).

EDIT : ok, j'ai trouvé quelle était la formation dans laquelle tu enseignes.

Pour pallier le problème des stages notre DDFPT a eu l'excellente idée de faire partir les élèves en PFMP par groupe. Donc je ne suis libéré que par moitié (4H/semaine) et mes collègues d'enseignement général ne le sont jamais. C'est dur d'aller les voir avec si peu de temps libéré.
Stanislas R
Niveau 4

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Stanislas R le Sam 10 Nov 2018 - 14:03
Faire mieux avec moins jusqu'à ce qu'on craque.
avatar
Pourquoi 3,14159
Niveau 2

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Pourquoi 3,14159 le Sam 10 Nov 2018 - 14:06
@Jacq a écrit:
Attends, les sections sont font le plein ou pas ? Si oui c'est incroyable ! Fermer parce que l'on manque de formateur !
A ce jour, aucun TZR, aucun contractuel, aucun intervenant n'a accepté de rester. Pourtant le jour de la pré-rentrée il y avait un contractuel, il a claqué la porte à cause d'un emploi du temps non convenable (officieusement il ne se sentait pas capable d'enseigner dans cette section). Un contractuel a fait 5H, à la recréation du second cours il a jeté l'éponge, enseigner n'était pas pour lui. Un troisième est venu et quand il a su ce qu'il devait enseigner à qui et le nombre d'élèves et d'heures il a décliné tout de suite. Depuis... rien ni personne !

@Stanislas R a écrit:Faire mieux avec moins jusqu'à ce qu'on craque.
Mes trente ans de carrière me permettent d'avoir du recul, mais en effet heureusement que je suis zen car la mule (Bibi Wink) est lourdement chargée. Mais en aucun cas je craquerai, je ne me sens en aucun cas responsable. D'ailleurs aucun supérieur n'ose me reprocher quoi que ce soit.

Un technicien débutant dans la profession "RISC" peut s'attendre à un bon salaire, bien meilleur que contractuel dans l'EN. Mais ça l'EN n'en tient pas compte une seule seconde.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Jacq le Sam 10 Nov 2018 - 15:14
@Stanislas R a écrit:Faire mieux avec moins jusqu'à ce qu'on craque.

C'est ce que monsieur Blanquer appelle : "le qualitatif" plutôt que le "quantitatif".

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Jacq le Sam 10 Nov 2018 - 15:17
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Jacq a écrit:
Attends, les sections sont font le plein ou pas ? Si oui c'est incroyable ! Fermer parce que l'on manque de formateur !
A ce jour, aucun TZR, aucun contractuel, aucun intervenant n'a accepté de rester. Pourtant le jour de la pré-rentrée il y avait un contractuel, il a claqué la porte à cause d'un emploi du temps non convenable (officieusement il ne se sentait pas capable d'enseigner dans cette section). Un contractuel a fait 5H, à la recréation du second cours il a jeté l'éponge, enseigner n'était pas pour lui. Un troisième est venu et quand il a su ce qu'il devait enseigner à qui et le nombre d'élèves et d'heures il a décliné tout de suite. Depuis... rien ni personne !

@Stanislas R a écrit:Faire mieux avec moins jusqu'à ce qu'on craque.
Mes trente ans de carrière me permettent d'avoir du recul, mais en effet heureusement que je suis zen car la mule (Bibi Wink) est lourdement chargée. Mais en aucun cas je craquerai, je ne me sens en aucun cas responsable. D'ailleurs aucun supérieur n'ose me reprocher quoi que ce soit.

Un technicien débutant dans la profession "RISC" peut s'attendre à un bon salaire, bien meilleur que contractuel dans l'EN. Mais ça l'EN n'en tient pas compte une seule seconde.


Donc, tu as oublié ( c'est sans reproche de ma part) une partie de ma question : les sections font le plein ou non ? J'ajoute : avec des débouchés ? Parce qu'il paraît que notre estimé ministre et président veulent relier la formation avec le bassin d'emploi. Alors ?

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Pourquoi 3,14159
Niveau 2

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Pourquoi 3,14159 le Sam 10 Nov 2018 - 15:39
@Jacq a écrit:
Donc, tu as oublié ( c'est sans reproche de ma part) une partie de ma question : les sections font le plein ou non ? J'ajoute : avec des débouchés ? Parce qu'il paraît que notre estimé ministre et président veulent relier la formation avec le bassin d'emploi. Alors ?
Oui, oui, on fait le plein. Mais plus aucun débouché au niveau BP. Ce n'est qu'un tremplin, trop petit, pour continuer en BTS puis poursuivre sur une spécialisation avant de prétendre à un emploi.
Il est loin le temps du baccalauréat professionnel obtenu par moins de 50% des élèves mais 100% employables directement. Aujourd'hui c'est plutôt 85% de réussite et 0% sur le marché du travail.
Passer d'un baccalauréat professionnel en 4 ans (2 ans de CAP/BEP + 2 ans de bac.) à 2 ans (1 seconde générale + 2 ans de bac. Oui, je sais, 1+2=3 mais on ne leur apprend vraiment rien de professionnel en seconde) ne se fait pas sans casse. Les deux années manquantes sont donc le bac.+2.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Jacq le Sam 10 Nov 2018 - 16:07
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Jacq a écrit:
Donc, tu as oublié ( c'est sans reproche de ma part) une partie de ma question : les sections font le plein ou non ? J'ajoute : avec des débouchés ? Parce qu'il paraît que notre estimé ministre et président veulent relier la formation avec le bassin d'emploi. Alors ?
Oui, oui, on fait le plein. Mais plus aucun débouché au niveau BP. Ce n'est qu'un tremplin, trop petit, pour continuer en BTS puis poursuivre sur une spécialisation avant de prétendre à un emploi.
Il est loin le temps du baccalauréat professionnel obtenu par moins de 50% des élèves mais 100% employables directement. Aujourd'hui c'est plutôt 85% de réussite et 0% sur le marché du travail.
Passer d'un baccalauréat professionnel en 4 ans (2 ans de CAP/BEP + 2 ans de bac.) à 2 ans (1 seconde générale + 2 ans de bac). Oui, je sais, 1+2=3 mais on ne leur apprend vraiment rien de professionnel en seconde) ne se fait pas sans casse. Les deux années manquantes sont donc le bac.+2.


Nous sommes d'accord. C'est amusant, pourquoi cette évidence l'est pour tout le monde sauf notre ministre ? Blanquer, responsable en partie de la baisse de niveau de la formation professionnelle, poursuit dans la même direction (avec l'appui d'instances patronales, de certains syndicats, des asso....). On sait ce qu'il faut faire, il faut juste admettre que les dernières politiques (depuis 20 ans) nous conduisent dans le mur. Mais ce n'est pas grave, l'essentiel est que la classe politique et les instances de l'EN puissent sauver leurs petits postes en planquant la réalité sous le tapis. Le reste ils s'en tapent, notre ministre en premier lui puisque sa réforme actuelle n'est que la récidive d'"un crime qu'il a déjà commis et qu'il prétend corriger en commettant de nouveau le même crime.

Mais ce n'est pas grave, pour les médias c'est le meilleur ministre, le moins contesté, le plus efficace....

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
angelxxx
Niveau 10

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par angelxxx le Sam 10 Nov 2018 - 16:24
En même temps, ces médias sont détenus par les amis des amis ... C'est donc logique !

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Contenu sponsorisé

Re: Budget : suppressions de postes en vue à l'Education nationale

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum