Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pandorine
Niveau 1

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Pandorine le Mer 19 Sep 2018 - 11:15
@Verdurette a écrit:
@Fenrir a écrit:
@sifi a écrit:
Quand je travaillais en REP+, il est déjà arrivé qu'en réunion parents-profs des gamins se prennent de violentes baffes de leurs parents, devant le prof qui expliquait des soucis de travail et de comportement. C'est là que l'on comprenait pourquoi le gamin n'obéissait à personne: il prenait tellement de tartes à la maison que c'était la seule forme "d'autorité" qu'il reconnaissait. Mais personne ne dit rien à ce sujet, surtout pas les médias.

Oooh que je confirme.

Et moi donc ...
Des gamins qui pensent que tout est permis à l'école parce que justement on n'y prend pas de baffe, c'est fréquent.
Des parents qui nous disent "je vous permets de le taper", aussi.
Il y a aussi des parents qui frappent mais n'admettent pas qu'on reproche quoi que ce soit à leur chérubin.
Et des parents qui acceptent que leur enfant prenne des baffes de l'imam quand il ne travaille pas bien à l'école coranique, mais trouvent anormal qu'on se fâche quand on le gosse n'a pas fait les devoirs (parce qu'i était à 'école coranique, où il se prend une rouste pour la même raison).
C'est tout de même compliqué.
J'ai noté non sans déplaisir que c'était un chauffeur black qui calottait un petit black (ça évitera des commentaires débiles sur le vilain chauffeur blanc raciste qui vient du FN), il est d'usage dans la communauté africaine que tout le village surveille collectivement la marmaille, et intervienne sur tout enfant qui se conduit mal, c'est un peu le cas.
Plus généralement, on a un problème d'autorité en France, et je ne pense pas que beaucoup de professeurs disent le contraire, même si la baffe, en soi, n'est pas une solution, il y en a à qui ça ferait beaucoup de bien de recevoir quelques coups de pied au derrière.


Verdurette ton commentaire est complètement hmm je ne trouve pas le mot qui convient, peut-être débile?
Et ton raccourci noir=africain Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 4072393879
VinZT
VinZT
Sage

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par VinZT le Mer 19 Sep 2018 - 11:18
@JPhMM a écrit:
Pour qu'il y ait "coup et blessure", ne faut-il pas qu'il y ait blessure ?

La logique juridique est-elle booléenne ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
ipomee
ipomee
Vénérable

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par ipomee le Mer 19 Sep 2018 - 11:20
@pandorine
Au 5e message, déjà si péremptoire !
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Verdurette le Mer 19 Sep 2018 - 11:24
H bien c'est peut-être débile, tant pis, j'assume. On a aussi le droit de donner son avis, sur un forum, et je pense le faire en termes raisonnablement mesurés.
Oui, je sais que noir et africain ne sont pas synonymes, mais le même principe prévaut dans les communautés antillaises, et je doute qu'ils soient afro-américains, donc ...je maintiens là aussi.
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par GaliNéo le Mer 19 Sep 2018 - 11:26
Affaire de la gifle : l'ado giflé s'exprime

Voilà les dernières nouvelles : l'ado qui ne voulait pas parler se met à livrer sa version des faits et en plus la mère semble porter plainte contre le chauffeur... Le monde à l'envers.

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
ysabel
ysabel
Devin

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par ysabel le Mer 19 Sep 2018 - 11:30
@Verdurette a écrit: il est d'usage dans la communauté africaine que tout le village surveille collectivement la marmaille, et intervienne sur tout enfant qui se conduit mal, c'est un peu le cas.

En France aussi auparavant… je me souviens de sérieux remontages de bretelles quand j'étais gamine (et mes parents m'en ont raconté aussi).

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
ipomee
ipomee
Vénérable

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par ipomee le Mer 19 Sep 2018 - 11:32
Oui, et c'est bien normal qu'un adulte intervienne devant le comportement de certains enfants. Et nous le faisons parfois aussi, non ?
freakfeatherfall
freakfeatherfall
Niveau 4

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par freakfeatherfall le Mer 19 Sep 2018 - 11:33
"black = africain = élevé collectivement dans un village" Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 4072393879

Ce genre de raccourci, ça s'appelle du racisme, tout simplement.
Kirth
Kirth
Niveau 9

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Kirth le Mer 19 Sep 2018 - 11:37
Heureusement dans ce cas qu'il n'y a eu aucun raccourci. Enfin jusqu'à maintenant, l'histoire du balai et de la porte, tout ça.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Thalia de G le Mer 19 Sep 2018 - 11:47
@Pandorine a écrit:
@Verdurette a écrit:Et moi donc ...
Des gamins qui pensent que tout est permis à l'école parce que justement on n'y prend pas de baffe, c'est fréquent.
Des parents qui nous disent "je vous permets de le taper", aussi.
Il y a aussi des parents qui frappent mais n'admettent pas qu'on reproche quoi que ce soit à leur chérubin.
Et des parents qui acceptent que leur enfant prenne des baffes de l'imam quand il ne travaille pas bien à l'école coranique, mais trouvent anormal qu'on se fâche quand on le gosse n'a pas fait les devoirs (parce qu'i était à 'école coranique, où il se prend une rouste pour la même raison).
C'est tout de même compliqué.
J'ai noté non sans déplaisir que c'était un chauffeur black qui calottait un petit black (ça évitera des commentaires débiles sur le vilain chauffeur blanc raciste qui vient du FN), il est d'usage dans la communauté africaine que tout le village surveille collectivement la marmaille, et intervienne sur tout enfant qui se conduit mal, c'est un peu le cas.
Plus généralement, on a un problème d'autorité en France, et je ne pense pas que beaucoup de professeurs disent le contraire, même si la baffe, en soi, n'est pas une solution, il y en a à qui ça ferait beaucoup de bien de recevoir quelques coups de pied au derrière.
Verdurette ton commentaire est complètement hmm je ne trouve pas le mot qui convient, peut-être débile?
Et ton raccourci noir=africain Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 4072393879
Si je puis me permettre, j'oserais dire : "C'est toi qui l'as dit, c'est toi qui y es".
Verdurette a beaucoup d'expérience, y compris de quartiers difficiles, et elle a toujours des avis argumentés et nuancés. Alors avant que de balancer ce jugement brutal, lis ses interventions et tu seras un peu plus modeste.

On peut revenir au sujet.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Pandorine
Pandorine
Niveau 1

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Pandorine le Mer 19 Sep 2018 - 11:50
@ipomee a écrit:@pandorine
Au 5e message, déjà si péremptoire !

Face à ce genre de discours j'aurais pu l'être dès le 1er...
avatar
buckledown
Niveau 3

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par buckledown le Mer 19 Sep 2018 - 11:52
@Stered a écrit:Quelques précisions sur l'affaire :
- les élèves s'amusent depuis des mois à traverser juste devant bus et voitures (en les insultant parfois !), délibérément. La mairie ne fait rien (or ça se passe juste devant leur parvis !). Police municipale ? Comment ? Pardon ?
- le gamin en question a apparemment jeté un caillou sur le bus en insultant le chauffeur après que celui-ci ait dû piler pour l'éviter (l'an dernier un gamin s'est cartonné d'ailleurs, heureusement sans séquelles graves...)
- la famille ne portera pas plainte contre le chauffeur. Je cite la mère : "il ne l'a pas volée". Évidemment, elle aurait préféré qu'il ne soit pas frappé, mais elle sait, comme le père, qu'il était en tort... Par contre, elle portera plainte contre les autres élèves qui ont diffusé la vidéo. Et contre les "journalistes" qui ont fait le siège du collège pour interviewer son fils malgré le refus parental (et l'élève n'en avait aucune envie non plus, il voudrait juste qu'on lui fiche la paix).

Bref, l'emballement médiatique autour de cet incident me semble outré. Pendant ce temps-là, on ne parle pas des postes supprimés dans l'EN, etc...

Comment peut-on faire de telles affirmations sans citer de sources alors qu'on apprend que la mère a porté plainte récemment ? Ce n'est pas sérieux.
Sinon j'ai de l'indulgence pour le chauffeur de bus. Même si son geste n'est pas le bon, il se comprend. Et je crois que même un adolescent fautif est en mesure de le comprendre.
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par GaliNéo le Mer 19 Sep 2018 - 11:56
Sauf qu'à cet âge-là, et surtout dans le groupe, l'adolescent devient vite idiot (pour ne pas dire plus), sans parler bien sûr de l'excitation à l'idée de poster une vidéo sur les réseaux sociaux pour faire un maximum de buzz.

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par JPhMM le Mer 19 Sep 2018 - 12:05
@VinZT a écrit:
@JPhMM a écrit:
Pour qu'il y ait "coup et blessure", ne faut-il pas qu'il y ait blessure ?

La logique juridique est-elle booléenne ?
Je l'ignore, d'où ma question.
Après tout, un vendeur de fruits et légumes peut vendre à un client uniquement des fruits. Cela peut effectivement relever de la même logique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
lene75
lene75
Esprit sacré

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par lene75 le Mer 19 Sep 2018 - 12:05
L'article cité par GaliNéo évoque « un élève au caractère difficile ».

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Rogger Flanagan
Rogger Flanagan
Niveau 5

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Rogger Flanagan le Mer 19 Sep 2018 - 12:53
Cette baffe aurait été donnée "instinctivement". L'insulte aurait été intentionnelle. D'un côté la sauvagerie, de l'autre l'intelligence, la réflexion, bref l'humanité. C'est clair, non ?
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par trompettemarine le Mer 19 Sep 2018 - 13:20
Il y a peu dans ma ville, un enfant mort sous les roues d'un bus...: 16 ans.
Tout le monde doit rappeler les règles aux enfants : les parents, la ville, l'école, tous les adultes.

Quant aux insultes et incivilités, je me souviens de la réaction d'un conducteur de bus scolaire dans l'une des villes où j'ai enseigné. Les enfants étaient si infernaux que, ni une ni deux, le chauffeur ne s'est arrêté à aucune station. Il est allé directement se garer dans la cour de la gendarmerie. Les élèves ont été accueillis comme il se doit par les gendarmes, et les parents ont dû aller chercher leur progéniture là-bas ! Tout le monde a salué la décision du chauffeur.
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par GaliNéo le Mer 19 Sep 2018 - 13:36
Mais là en 2018, c'est l'enfant empereur : tout est fait pour son bien-être et il ne faut surtout pas le brusquer ou le blâmer sinon cela pourrait être catastrophique pour la construction de son "moi" intérieur. Bref, il ne faut rien dire et laisser faire. Et ce n'est pas leur rendre service que d'agir de la sorte, mais bon on espère toujours (naïvement) que les parents feront le nécessaire en terme d'éducation (ou de "dressage") mais nous savons tous que beaucoup de parents ont baissé les bras, et même certains n'ont jamais rien fait pour les lever... Et quand certains, élevés "à l'ancienne" (dont je fais partie) agissent, c'est tout de suite le choc !

HEUREUSEMENT que la pétition pour "sauver" le chauffeur dispose d'un aussi grand succès ! Cela fait plaisir à voir !

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
Caspar
Caspar
Bon génie

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Caspar le Mer 19 Sep 2018 - 13:42
@jonjon71 a écrit:
@Une passante a écrit:Bayrou avait été salué pour celle qu'il avait donnée à un gamin lui faisant les poches, comment ce chauffeur a-t-il pu être sanctionné ? (mais bon, je n'ai pas vu les images)

Parce que les deux situations ne sont pas comparables. J'ai visionné les 2 vidéos : Bayrou réagit de façon instinctive face à ce qu'il a pu ressentir comme une agression physique d'un gamin qui se tenait très proche de lui. On voit en revanche clairement le chauffeur descendre de son bus, parcourir la distance qui le sépare de l'élève et le gifler. Donc d'un côté une réaction instinctive et incontrôlée, et de l'autre, un geste délibéré. La violence de la gifle n'est pas du tout la même non plus.

Cette vidéo me fait me poser une question : est-ce qu'un chauffeur de transport scolaire peut intervenir auprès du collège pour signaler des mauvais comportements ? Peut-il prendre le carnet de correspondance de l'élève par exemple ?

Je viens de voir la vidéo (cette affaire m'avait échappé car j'écoute assez peu les infos en ce moment) et contrairement à toi la réaction du chauffeur m'a semblé plus instinctive que réfléchie, même s'il a dû descendre de son bus pour infliger la fameuse gifle. Sans vouloir défendre la violence physique, je ne peux m'empêcher de penser que ce gamin ne l'avait sans doute "pas volée" pour reprendre l'expression consacrée, et il s'en remettra à mon avis.

Il m'est arrivé de descendre de voiture pour engueuler un gamin qui lançait pétards sur les voitures à la sortie du collège (pas de gifle en ce qui me concerne, juste une bonne engueulade), et je me dis que ce chauffeur doit en voir des vertes et des pas mûres tous les jours.
New Zealand
New Zealand
Niveau 8

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par New Zealand le Mer 19 Sep 2018 - 13:43
@GaliNéo a écrit:Affaire de la gifle : l'ado giflé s'exprime

Voilà les dernières nouvelles : l'ado qui ne voulait pas parler se met à livrer sa version des faits et en plus la mère semble porter plainte contre le chauffeur... Le monde à l'envers.

L'ado dit qu'il a traversé (sans regarder ?) pour attraper son bus mais on le voit attendre tranquillement à l'arrêt de bus avec d'autres élèves, non? Bref, tempête dans un verre d'eau ; encore une fois, ce non-événement met en lumière les dérives d'un certain journalisme devenu ***-à-clic.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par JPhMM le Mer 19 Sep 2018 - 13:44
Pourquoi la police municipale n'est-elle pas présente pour veiller au respect des règles ?
On peut se moquer de la portée prétendument limitée de l'évènement, mais le jour où trois gamins qui jouent à un jeu débile se feront faucher par un bus, on rigolera moins.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Thalia de G le Mer 19 Sep 2018 - 13:45
@trompettemarine a écrit:Il y a peu dans ma ville, un enfant mort sous les roues d'un bus...: 16 ans.
Tout le monde doit rappeler les règles aux enfants : les parents, la ville, l'école, tous les adultes.

Quant aux insultes et incivilités, je me souviens de la réaction d'un conducteur de bus scolaire dans l'une des villes où j'ai enseigné. Les enfants étaient si infernaux que, ni une ni deux, le chauffeur ne s'est arrêté à aucune station. Il est allé directement se garer dans la cour de la gendarmerie. Les élèves ont été accueillis comme il se doit par les gendarmes, et les parents ont dû aller chercher leur progéniture là-bas ! Tout le monde a salué la décision du chauffeur.
Il a eu une réaction très appropriée, qu'il faut saluer.

Deux petites expériences personnelles.
Un ado, qui se trouvait être un de mes élèves, connu pour être marginal par manque d'éducation, ie regardant des films jusqu'à 3 heures du mat avec son père tout en buvant des bières et en jetant un œil sur ses 6 chiots pitbull qu'il élevait clandestinement dans son appartement, a tiré sur un bus avec un fusil. Comme ça, par désœuvrement. Les chauffeurs de bus de la ligne ont refusé pendant plusieurs jours de desservir les arrêts, je les comprends.
Quelques années plus tard, agression d'un chauffeur de bus dans l'agglomération, grève immédiate de toutes les lignes par solidarité. Ma fille est arrivée en retard au lycée de quelques minutes et a terminé l'heure en perm. Voilà pourquoi cela a marqué ma mémoire. Mais je ne saurais en vouloir aux conducteurs de bus. Ils font leur boulot, il n'y a aucune raison pour qu'ils acceptent toutes ces agressions ou incivilités quotidiennes ou extraordinaires.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par GaliNéo le Mer 19 Sep 2018 - 13:46
@New Zealand a écrit:L'ado dit qu'il a traversé (sans regarder ?) pour attraper son bus mais on le voit attendre tranquillement à l'arrêt de bus avec d'autres élèves, non? Bref, tempête dans un verre d'eau ; encore une fois, ce non-événement met en lumière les dérives d'un certain journalisme devenu ***-à-clic.

Si ça peut aider l'exécutif à ne pas parler de l'affaire Benalla, la presse se fera une joie de l'aider par la publication de tels articles...

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
Li-Li
Li-Li
Érudit

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Li-Li le Mer 19 Sep 2018 - 13:48
@JPhMM a écrit:Pourquoi la police municipale n'est-elle pas présente pour veiller au respect des règles ?
On peut se moquer de la portée prétendument limitée de l'évènement, mais le jour où trois gamins qui jouent à un jeu débile se feront faucher par un bus, on rigolera moins.

Effectivement, mais en même temps le coupable sera le même le chauffeur de bus. Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 2314601941
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par GaliNéo le Mer 19 Sep 2018 - 13:49
@Thalia de G a écrit:Deux petites expériences personnelles.
Un ado, qui se trouvait être un de mes élèves, connu pour être marginal par manque d'éducation, ie regardant des films jusqu'à 3 heures du mat avec son père tout en buvant des bières et en jetant un œil sur ses 6 chiots pitbull qu'il élevait clandestinement dans son appartement, a tiré sur un bus avec un fusil. Comme ça, par désœuvrement. Les chauffeurs de bus de la ligne ont refusé pendant plusieurs jours de desservir les arrêts, je les comprends.
Quelques années plus tard, agression d'un chauffeur de bus dans l'agglomération, grève immédiate de toutes les lignes par solidarité. Ma fille est arrivée en retard au lycée de quelques minutes et a terminé l'heure en perm. Voilà pourquoi cela a marqué ma mémoire. Mais je ne saurais en vouloir aux conducteurs de bus. Ils font leur boulot, il n'y a aucune raison pour qu'ils acceptent toutes ces agressions ou incivilités quotidiennes ou extraordinaires.

Il est clair que chauffeur de bus n'est pas un métier qui fait rêver... Et encore nous ne savons pas tout, car entre ceux qui montent sans papier, ceux qui fument dans le bus, ceux qui mettent leur jambes sur les chaises, et les insultes quotidiennes, je leur tire mon chapeau : faut vraiment avoir les nerfs solides pour faire ce métier !

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
Caspar
Caspar
Bon génie

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 2 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Caspar le Mer 19 Sep 2018 - 13:51
@GaliNéo a écrit:
@New Zealand a écrit:L'ado dit qu'il a traversé (sans regarder ?) pour attraper son bus mais on le voit attendre tranquillement à l'arrêt de bus avec d'autres élèves, non? Bref, tempête dans un verre d'eau ; encore une fois, ce non-événement met en lumière les dérives d'un certain journalisme devenu ***-à-clic.

Si ça peut aider l'exécutif à ne pas parler de l'affaire Benalla, la presse se fera une joie de l'aider par la publication de tels articles...

Tu tombes mal aujourd'hui car c'était l'audition au Sénat de Benalla, ça ne t'aura pas échappé, et la presse en a fait des gorges chaudes, comme pendant un grande partie du mois de juillet où le reste du monde a disparu des écrans. HS off
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum