Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Bon génie

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Caspar le Mer 19 Sep - 13:51
@GaliNéo a écrit:
@New Zealand a écrit:L'ado dit qu'il a traversé (sans regarder ?) pour attraper son bus mais on le voit attendre tranquillement à l'arrêt de bus avec d'autres élèves, non? Bref, tempête dans un verre d'eau ; encore une fois, ce non-événement met en lumière les dérives d'un certain journalisme devenu ***-à-clic.

Si ça peut aider l'exécutif à ne pas parler de l'affaire Benalla, la presse se fera une joie de l'aider par la publication de tels articles...

Tu tombes mal aujourd'hui car c'était l'audition au Sénat de Benalla, ça ne t'aura pas échappé, et la presse en a fait des gorges chaudes, comme pendant un grande partie du mois de juillet où le reste du monde a disparu des écrans. HS off
DesolationRow
DesolationRow
Grand Maître

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par DesolationRow le Mer 19 Sep - 13:52
@GaliNéo a écrit:Mais là en 2018, c'est l'enfant empereur : tout est fait pour son bien-être et il ne faut surtout pas le brusquer ou le blâmer sinon cela pourrait être catastrophique pour la construction de son "moi" intérieur. Bref, il ne faut rien dire et laisser faire. Et ce n'est pas leur rendre service que d'agir de la sorte, mais bon on espère toujours (naïvement) que les parents feront le nécessaire en terme d'éducation (ou de "dressage") mais nous savons tous que beaucoup de parents ont baissé les bras, et même certains n'ont jamais rien fait pour les lever... Et quand certains, élevés "à l'ancienne" (dont je fais partie) agissent, c'est tout de suite le choc !

HEUREUSEMENT que la pétition pour "sauver" le chauffeur dispose d'un aussi grand succès ! Cela fait plaisir à voir !

On doit pouvoir trouver un juste milieu entre :

- laissons faire n'importe quoi aux gosses et envoyons ce méchant chauffeur au goulp pour l'éternité !
et
- heureusement que certains, élevés à l'ancienne, comme moi, vont leur mettre une bonne torgnole, remets-m'en une Roger.

Le chauffeur a eu une réaction inappropriée mais compréhensible, il doit y avoir une sanction appropriée parce qu'on ne tape pas les gens, enfants ou pas, sans pour autant l'envoyer dans les ténèbres extérieures.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Thalia de G le Mer 19 Sep - 14:01
@GaliNéo a écrit:
@New Zealand a écrit:L'ado dit qu'il a traversé (sans regarder ?) pour attraper son bus mais on le voit attendre tranquillement à l'arrêt de bus avec d'autres élèves, non? Bref, tempête dans un verre d'eau ; encore une fois, ce non-événement met en lumière les dérives d'un certain journalisme devenu ***-à-clic.

Si ça peut aider l'exécutif à ne pas parler de l'affaire Benalla, la presse se fera une joie de l'aider par la publication de tels articles...

@Caspar a écrit:
@GaliNéo a écrit:
@New Zealand a écrit:L'ado dit qu'il a traversé (sans regarder ?) pour attraper son bus mais on le voit attendre tranquillement à l'arrêt de bus avec d'autres élèves, non? Bref, tempête dans un verre d'eau ; encore une fois, ce non-événement met en lumière les dérives d'un certain journalisme devenu ***-à-clic.

Si ça peut aider l'exécutif à ne pas parler de l'affaire Benalla, la presse se fera une joie de l'aider par la publication de tels articles...

Tu tombes mal aujourd'hui car c'était l'audition au Sénat de Benalla, ça ne t'aura pas échappé, et la presse en a fait des gorges chaudes, comme pendant un grande partie du mois de juillet où le reste du monde a disparu des écrans. HS off
GaliNéo, je ne vois pas trop le rapport, sauf un raccourci un peu trop facile, l'un n'empêchant pas l'autre.

Bref, je ne vois pas trop le rapport entre les deux "affaires" sauf des déclarations de principe.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Caspar
Caspar
Bon génie

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Caspar le Mer 19 Sep - 14:05
@Thalia de G a écrit:
@GaliNéo a écrit:
@New Zealand a écrit:L'ado dit qu'il a traversé (sans regarder ?) pour attraper son bus mais on le voit attendre tranquillement à l'arrêt de bus avec d'autres élèves, non? Bref, tempête dans un verre d'eau ; encore une fois, ce non-événement met en lumière les dérives d'un certain journalisme devenu ***-à-clic.

Si ça peut aider l'exécutif à ne pas parler de l'affaire Benalla, la presse se fera une joie de l'aider par la publication de tels articles...

@Caspar a écrit:
@GaliNéo a écrit:
@New Zealand a écrit:L'ado dit qu'il a traversé (sans regarder ?) pour attraper son bus mais on le voit attendre tranquillement à l'arrêt de bus avec d'autres élèves, non? Bref, tempête dans un verre d'eau ; encore une fois, ce non-événement met en lumière les dérives d'un certain journalisme devenu ***-à-clic.

Si ça peut aider l'exécutif à ne pas parler de l'affaire Benalla, la presse se fera une joie de l'aider par la publication de tels articles...

Tu tombes mal aujourd'hui car c'était l'audition au Sénat de Benalla, ça ne t'aura pas échappé, et la presse en a fait des gorges chaudes, comme pendant un grande partie du mois de juillet où le reste du monde a disparu des écrans. HS off
GaliNéo, je ne vois pas trop le rapport, sauf un raccourci un peu trop facile, l'un n'empêchant pas l'autre.

Bref, je ne vois pas trop le rapport entre les deux "affaires" sauf des déclarations de principe.

Oui, ça fait un peu théorie du complot sur les bords ( " la presse aux ordres qui distrait le peuple avec cette histoire de gifle") alors que Benalla est partout). Wink
Lédissé
Lédissé
Empereur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Lédissé le Mer 19 Sep - 14:06
+1 avec DesolationRow
Et j'aimerais bien que quelque chose soit fait aussi pour éviter les comportements dangereux et les incivilités. Présence policière à proximité aux heures de début / fin de cours ? (Même si cela me fait mal de me dire qu'une présence d'ados doit entraîner une surveillance policière humhum)
Parce que si aucune réaction n'a lieu de ce côté, on va retenir que seul le chauffeur était en tort, et que, finalement, tous les risques sont pour lui. Je ne vois pas pourquoi les gamins se comportant comme celui qui a reçu cette claque arrêteraient.
Les comportements que certains intervenants décrivent ici sont effrayants.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Vieille etc._  Smile
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Thalia de G le Mer 19 Sep - 14:07
Caspar Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 3742457567
Mais tu as bien résumé ma pensée.

Et +1 avec DesolationRow

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par JPhMM le Mer 19 Sep - 14:36
LadyC a écrit:Même si cela me fait mal de me dire qu'une présence d'ados doit entraîner une surveillance policière humhum
Le respect du code de la route, y compris par les piétons, relève d'une mission de police. Cela n'enlève évidemment rien au fait que les établissements assurent des missions de prévention et de surveillance à leurs abords immédiats.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
pseudo-intello
Érudit

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par pseudo-intello le Mer 19 Sep - 14:47
@DesolationRow a écrit:
@GaliNéo a écrit:Mais là en 2018, c'est l'enfant empereur : tout est fait pour son bien-être et il ne faut surtout pas le brusquer ou le blâmer sinon cela pourrait être catastrophique pour la construction de son "moi" intérieur. Bref, il ne faut rien dire et laisser faire. Et ce n'est pas leur rendre service que d'agir de la sorte, mais bon on espère toujours (naïvement) que les parents feront le nécessaire en terme d'éducation (ou de "dressage") mais nous savons tous que beaucoup de parents ont baissé les bras, et même certains n'ont jamais rien fait pour les lever... Et quand certains, élevés "à l'ancienne" (dont je fais partie) agissent, c'est tout de suite le choc !

HEUREUSEMENT que la pétition pour "sauver" le chauffeur dispose d'un aussi grand succès ! Cela fait plaisir à voir !

On doit pouvoir trouver un juste milieu entre :

- laissons faire n'importe quoi aux gosses et envoyons ce méchant chauffeur au goulp pour l'éternité !
et
- heureusement que certains, élevés à l'ancienne, comme moi, vont leur mettre une bonne torgnole, remets-m'en une Roger.

Le chauffeur a eu une réaction inappropriée mais compréhensible, il doit y avoir une sanction appropriée parce qu'on ne tape pas les gens, enfants ou pas, sans pour autant l'envoyer dans les ténèbres extérieures.

Je suis absolument d'accord sauf sur un point : si l'on sanctionne le chauffeur, ça implique de penser que le chauffeur avait une autre solution pour assurer sa mission sans danger d'accident.

Par exemple, les chauffeurs des transports scolaires, par chez nous, ont la possibilité de demander une exclusion temporaire des transports pour l'élève. Dans ce cas, les parents doivent d'organiser pour amener leur rejeton au collège pendant quelques jours, ce qui n'est pas pratique. Ils sermonnent donc leur progéniture, qui, en général, ne recommence pas de sitôt.

Pour un chauffeur de ville, je ne vois pas ce qu'il peut faire, en partant du principe qu'il espère juste conduire sans blesser qui que ce soit (et un minimum de respect, tant qu'à faire).
Babarette
Babarette
Grand Maître

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Babarette le Mer 19 Sep - 14:47
Je suis choquée par les propos de Verdurette et de Gallinéo. Personne ne doit frapper personne, c'est tout. En droit, un coup, c'est plus grave qu'une injure. Au nom de quoi est-ce qu'il serait plus légitime de frapper un enfant ou ado qu'un adulte?
Si l'ado avait été un grand costaud de 1m80 et l'adulte un maigrichon, il n'aurait pas osé frapper.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par JPhMM le Mer 19 Sep - 14:53
@Babarette a écrit:Personne ne doit frapper personne.
Il existe des exceptions. Le cas considéré dans ce topic ne relève d'aucune d'entre elles, mais je tenais quand même à le préciser.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
sifi
sifi
Neoprof expérimenté

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par sifi le Mer 19 Sep - 14:54
Ce qui est ahurissant, c'est tout le cirque que l'on fait avec ça dans les médias. On est vraiment à une époque où l'enfant, même dans le cadre d'une attitude inacceptable, est une petite chose fragile à préserver à tout prix.
Mon grand-père me raconte souvent que quand lui était à l'école, le maître les alignait tous contre le mur et les giflait à la file si par hasard l'un d'eux n'avait pas fait son travail. Si le gamin rentrait et se plaignait, il s'en reprenait une de ses parents. Alors, avant de déclencher les foudres, c'est évidemment très bien qu'on n'en soit plus là! C'est quelque chose de franchement inconcevable à notre époque, et il est indispensable que jamais ce type de pratique ne soit acceptée.
Mais là, on en est à UNE gifle, donnée par un homme à bout de nerfs, dans une situation dangereuse. Je crois qu'on est vraiment tombés bien bas en faisant son procès. C'est du domaine de l'anecdote par rapport à tant de faits bien plus importants qui sont passés sous silence.
Babarette
Babarette
Grand Maître

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Babarette le Mer 19 Sep - 15:10
@JPhMM a écrit:
@Babarette a écrit:Personne ne doit frapper personne.
Il existe des exceptions. Le cas considéré dans ce topic ne relève d'aucune d'entre elles, mais je tenais quand même à le préciser.

Si tu parles des CRS... Je trouve que ça reste gênant.

En tout cas, je crois que personne ne dirait qu'un chauffard qui grille un feu pourrait légitimement se prendre une baffe par un policier, je ne vois donc pas pourquoi un adulte aurait le droit de frapper un enfant.

Ceci dit, oui, il faudrait que la presse parle d'autre chose. Des gamins frappés régulièrement par leurs parents, comme ceux que nous sommes nombreux à avoir connu.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
jonjon71
jonjon71
Habitué du forum

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par jonjon71 le Mer 19 Sep - 15:27
@pseudo-intello a écrit:Je suis absolument d'accord sauf sur un point : si l'on sanctionne le chauffeur, ça implique de penser que le chauffeur avait une autre solution pour assurer sa mission sans danger d'accident.

Je ne vois pas bien en quoi sortir de son bus et traverser la rue pour aller coller une claque à un jeune est une solution pour assurer sa mission sans danger d'accident ?
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Verdurette le Mer 19 Sep - 15:40
Ce que je trouve surprenant, si on y réfléchit, c'est que cette scène ait été filmée ... je sais bien qu'aujourd'hui tout le monde filme tout et n'importe quoi, mais j'aurais tendance à penser que si des copains filmaient ce gamin, c'est qu'il était en démonstration de je ne sais quoi, mais de quelque chose. Genre moi je suis cap de passer devant le bus, et si on me fait une remontrance, d'insulter le chauffeur. A priori, ils ne s'attendaient pas à ça, vu que la plupart des gens font profil bas, comme la compagnie de bus qui n'a même pas eu les c... de porter plainte contre les gamins de mon école qui avaient caillassé un de leur bus (CE1 et CM2 à l'époque), en prétextant que ça allait leur porter tort au niveau de l'assurance. Donc je salue d'autant plus la réaction de ce chauffeur.
Je suis d'ailleurs allée signer la pétition pour le défendre ...

Par ailleurs, je ne vois pas en quoi dire que la surveillance de tous les enfants par tous les adultes est une habitude africaine a le moindre relent raciste, c'est un fait avéré que les familles africaines (que je côtoie journellement, soit dit en passant Smile ) m'ont appris elles-mêmes ... mais bon, aujourd'hui on ne peut plus dire quoi que ce soit de général à propos d'un groupe, quel qu'il soit, sans se faire taxer de cegroupophobe. C'est assez ridicule, d'autant que ce n'est absolument pas dépréciatif dans mon propos, bien au contraire.
Jenny
Jenny
Modérateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Jenny le Mer 19 Sep - 15:48
Pour avoir souvent pris le bus avec mes élèves, je plains sincèrement les chauffeurs de certaines lignes.
Alors oui, il aurait mieux fallu ne pas gifler l'élève, mais ça peut arriver de perdre son sang-froid.
Babarette
Babarette
Grand Maître

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Babarette le Mer 19 Sep - 15:51
@Verdurette a écrit:Ce que je trouve surprenant, si on y réfléchit,  c'est que cette scène ait été filmée ... je sais bien qu'aujourd'hui tout le monde filme tout et n'importe quoi, mais j'aurais tendance à penser que si des copains filmaient ce gamin, c'est qu'il était en démonstration de je ne sais quoi, mais de quelque chose. Genre moi je suis cap de passer devant le bus, et si on me fait une remontrance, d'insulter le chauffeur.  A priori, ils ne s'attendaient pas à ça, vu que la plupart des gens font profil bas, comme la compagnie de bus qui n'a même pas eu les c... de porter plainte contre les gamins de mon école qui avaient caillassé un de leur bus (CE1 et CM2 à l'époque), en prétextant que ça allait leur porter tort au niveau de l'assurance. Donc je salue d'autant plus la réaction de ce chauffeur.
Je suis d'ailleurs allée signer la pétition pour le défendre ...

Par ailleurs, je ne vois pas en quoi dire que la surveillance de tous les enfants par tous les adultes est une habitude africaine a le moindre relent raciste, c'est un fait avéré que les familles africaines (que je côtoie journellement, soit dit en passant Smile ) m'ont appris elles-mêmes ... mais bon, aujourd'hui on ne peut plus dire quoi que ce soit de général à propos d'un groupe, quel qu'il soit, sans se faire taxer de cegroupophobe. C'est assez ridicule, d'autant que ce n'est absolument pas dépréciatif dans mon propos, bien au contraire.

Peut-être parce qu'on peut penser en termes d'individus, et pas de groupe, et que justifier un acte en disant "c'est culturel" n'est pas le justifier.
Je ne comprends pas qu'on "salue" le geste de frapper quelqu'un. Qu'on comprenne, oui, et je comprends. Mais ça ne peut pas se cautionner.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Tamerlan le Mer 19 Sep - 15:53
@Jenny a écrit:Pour avoir souvent pris le bus avec mes élèves, je plains sincèrement les chauffeurs de certaines lignes.
Alors oui, il aurait mieux fallu ne pas gifler l'élève, mais ça peut arriver de perdre son sang-froid.

Oui c'est le piège à c... La société part en vrille et les gens en viennent parfois à faire des choses inadmissibles. Et on peut ensuite épiloguer longtemps pour tenter de mesurer si l'inadmissible est acceptable.


Dernière édition par Tamerlan le Mer 19 Sep - 15:55, édité 1 fois

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
lene75
lene75
Esprit sacré

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par lene75 le Mer 19 Sep - 15:54
Même question que pseudo-intello : quelle solution réaliste proposez-vous ? à part de laisser faire et de laisser la majorité subir en silence les agressions de quelques-uns ? ou d'attendre qu'il y ait un drame (dont on accusera encore le chauffeur de bus, qui doit à la fois être maître de son véhicule, n'écraser personne et veiller à la sécurité des passagers du bus).
En soutenant le chauffeurs de bus, des centaines de milliers de personnes expriment leur ras-le-bol. Il serait peut-être temps de les entendre.

Edit : +1 avec Jenny. Pour prendre le bus quotidiennement, je plains vraiment les chauffeurs de bus, et pourtant, je ne traverse pas de cités chaudes. Ce n'est pas pour rien, d'ailleurs, que le turn over est si important parmi les chauffeurs de bus.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
nicole 86
nicole 86
Habitué du forum

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par nicole 86 le Mer 19 Sep - 15:59
@Jenny a écrit:Pour avoir souvent pris le bus avec mes élèves, je plains sincèrement les chauffeurs de certaines lignes.
Alors oui, il aurait mieux fallu ne pas gifler l'élève, mais ça peut arriver de perdre son sang-froid.
 
+1    Par contre je n'ai pas grande  indulgence pour les lycéens qui ont filmé puis "balancé" sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs je me souviens que Godelier écrivait qu'en Afrique il fallait tout un village pour élever un enfant. Désormais on demande à l'enfant d'être autonome à six ans ... Deux conceptions bien différentes de l'éducation.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par JPhMM le Mer 19 Sep - 16:06
@lene75 a écrit:Même question que pseudo-intello : quelle solution réaliste proposez-vous ?
Je l'ai écrit : mettre des agents de la police municipale pour faire respecter le code de la route.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Verdurette le Mer 19 Sep - 16:06
@Babarette a écrit:Ceci dit, oui, il faudrait que la presse parle d'autre chose. Des gamins frappés régulièrement par leurs parents, comme ceux que nous sommes nombreux à avoir connu.

Oui, il est également très important de parler de ça, mais ça n'a rien à voir.
La loi réprime officiellement le châtiment corporel, qui n'est effectivement pas une solution éducative.
Mais c'est aussi la loi qui laisse des enfants pendant des mois voire des années à des parents maltraitants, dont certains ont déjà été condamnés plusieurs fois pour violence, en dépit de signalements répétés, sous prétexte de respecter la prévalence des liens familiaux. Comme ils sont seuls décisionnaires pour l'orientation et la scolarité de leurs enfants, les parents doivent être "demandeurs d'assistance éducative". Ce qui se produit rarement, donc lorsqu'on intervient pour des violences avérées, il est,hélas, souvent trop tard.

Mais je ne pense pas que ce chauffeur de bus entre dans cette catégorie.
Fenrir
Fenrir
Niveau 10

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Fenrir le Mer 19 Sep - 16:10
Bon. Je vais probablement me faire lyncher mais je n'ai pas vu l'ombre de racisme dans les propos de Verdurette (ceux qui ont déclenché l'ire de certains). Tout au plus une généralisation un peu rapide par manque d'informations (qu'il est de toute façon heureusement prohibé de collecter en France). Dans certaines communautés d'afrique sub-saharienne, une part plus ou moins grande de l'éducation des enfants est effectivement dévolue à la communauté, c'est une des raisons qui créent le malentendu entre l'EN et certains parents primo-arrivants de ces communautés qui pensent que l'EN se charge de tout en terme d'éducation. L'exemple de l'autorisation de frapper est le plus courant, ou la personne présente aux réunion qui change à chaque fois sans qu'on sache qui c'est réellement, et un exemple plus parlant pour ceux qui ne saisissent pas que ce que raconte Verdurette est à certains endroit simplement un état de fait. Il y a quelques année un de nos élèves avait un problème de santé chronique qui nécessitait un rendez vous chez un spécialiste, le prof principal en parle pour la n-ième fois au père en rendez-vous et celui-ci lui réponds, "je n'ai pas le temps, mais vas y toi, je te donne l'argent" avec une honnêteté désarmante.




_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
Jenny
Jenny
Modérateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Jenny le Mer 19 Sep - 16:12
On devrait plutôt se demander ce qu'on peut faire pour permettre aux chauffeurs de bus de conduire dans des conditions normales aux abords de certains collèges. Certains mettent vraiment en danger les autres (se battre dans un bus, pousser des gamins sur la route, balancer des boulettes sur le chauffeur pendant qu'il conduit et autres joyeusetés...)

Effectivement, les policiers municipaux pourraient être mobilisés.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Tamerlan le Mer 19 Sep - 16:12
@lene75 a écrit:Même question que pseudo-intello : quelle solution réaliste proposez-vous ? à part de laisser faire et de laisser la majorité subir en silence les agressions de quelques-uns ? ou d'attendre qu'il y ait un drame (dont on accusera encore le chauffeur de bus, qui doit à la fois être maître de son véhicule, n'écraser personne et veiller à la sécurité des passagers du bus).
En soutenant le chauffeurs de bus, des centaines de milliers de personnes expriment leur ras-le-bol. Il serait peut-être temps de les entendre.

Certes, mais votre solution réaliste à vous c'est quoi ? Institutionnaliser le droit à la taloche ? Convenez qu'il faudrait quand même réfléchir à l'ensemble des conséquences.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Babarette
Babarette
Grand Maître

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par Babarette le Mer 19 Sep - 16:17
@Fenrir a écrit:Bon. Je vais probablement me faire lyncher mais je n'ai pas vu l'ombre de racisme dans les propos de Verdurette (ceux qui ont déclenché l'ire de certains). Tout au plus une généralisation un peu rapide par manque d'informations (qu'il est de toute façon heureusement  prohibé de collecter en France). Dans certaines communautés d'afrique sub-saharienne, une part plus ou moins grande de l'éducation des enfants est effectivement dévolue à la communauté, c'est une des raisons qui créent le malentendu entre l'EN et certains parents primo-arrivants de ces communautés qui pensent que l'EN se charge de tout en terme d'éducation. L'exemple de l'autorisation de frapper est le plus courant, ou la personne présente aux réunion qui change à chaque fois sans qu'on sache qui c'est réellement, et un exemple plus parlant pour ceux qui ne saisissent pas que ce que raconte Verdurette est à certains endroit simplement un état de fait. Il y a quelques année un de nos élèves avait un problème de santé chronique qui nécessitait un rendez vous chez un spécialiste, le prof principal en parle pour la n-ième fois au père en rendez-vous et celui-ci lui réponds, "je n'ai pas le temps, mais vas y toi, je te donne l'argent" avec une honnêteté désarmante.




Je n'ai pas dit que Verdurette était raciste et je suis désolée si j'ai fait penser le contraire. Néanmoins, je suis choquée à la fois par la généralisation et par le fait qu'on approuve un tel geste.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
William Foster
William Foster
Érudit

Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité - Page 3 Empty Re: Affaire de la gifle, symptôme d'une société en manque d'autorité

par William Foster le Mer 19 Sep - 16:18
@JPhMM a écrit:
@lene75 a écrit:Même question que pseudo-intello : quelle solution réaliste proposez-vous ?
Je l'ai écrit : mettre des agents de la police municipale pour faire respecter le code de la route.
Mais qui adjoindra-t-on aux policiers quand ceux-ci en viendront à gifler un gamin sur qui ils n'auront, eux non plus, pas prise ?

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum