Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
calista
Niveau 5

La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par calista le Jeu 20 Sep 2018 - 22:06
Bonsoir à tous,

Officiant au lycée, en ce moment, je me secoue les méninges sans que rien ne vienne...sur la relation entre La Fontaine et louis 14.
A priori, ils ne se côtoyaient pas  ( affaire Fouquet 1661) et pourtant en 1668, La Fontaine dédicace ses fables au Dauphin... C'est un paradoxe qui me surprend à moins qu'il ne s'agisse d'humour / provocation pour montrer que le fils doit être mieux éduqué que son père?
Ci dessous un extrait de sa bio sur internet. Donc pourquoi dédicace-t-il son livre à celui-ci? Merci d'avance pour vos réponses ( je ne trouve rien non plus dans Lagarde et Michard)...

"Jean de La Fontaine perd son protecteur ( Fouquet) dont il prend la défense dans l'Elégie aux Nymphes de Vaux (1661) et dans l'Ode au Roi pour M. Fouquet (1663). Mais le Roi refuse l'indulgence. Nicolas Fouquet ne sortira jamais de prison et Jean de La Fontaine sera tenu à l'écart par Louis XIV qui ne pouvait admettre cette fidélité au "traître" Nicolas Fouquet.
Jean de La Fontaine doit se chercher un autre protecteur : ce fut Madame, la duchesse douairière d'Orléans. Jean de La Fontaine réside au palais du Luxembourg. Il compose, en 1665, Contes et Nouvelles en vers qui s'inspirent de Giovanni Boccaccio et Ludovico Ariosto.
Les Fables, qui feront sa renommée, paraissent en 1668. Ce premier volume, qui reçoit un accueil favorable, est dédié à Monseigneur le Dauphin, fils du roi."
avatar
nitescence
Érudit

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par nitescence le Jeu 20 Sep 2018 - 22:51
C'est pas compliqué : il doit se trouver un protecteur, il essaie avec le dauphin, en espérant qu'il aura plus de chance qu'avec le père, ce qui ne fut pas le cas

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Elaïna
Empereur

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Elaïna le Ven 21 Sep 2018 - 8:45
Les relations entre La Fontaine et le pouvoir royal sont très bien analysées par Marc Fumaroli dans Le poète et le roi, Jean de La Fontaine en son siècle. En gros, La Fontaine a connu une "traversée du désert" après l'affaire Fouquet, et par ailleurs il sent le soufre parce que c'est probablement un vilain mécréant, ce qui n'est pas super bien vu par quelqu'un comme Louis XIV, très pieux (La Fontaine change sur la fin de sa vie, cela dit). Mais il a besoin de sous et de protections. Et le Dauphin est alors jeune, nombre d'ouvrages lui sont dédiés, avec le but revendiqué de son édification morale.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Anaxagore le Ven 21 Sep 2018 - 9:03
On peut être très pieux lorsque le corollaire immédiat est que l'on est un monarque absolu de droit divin.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Delia le Ven 21 Sep 2018 - 10:50
La Fontaine avait commencé par le séminaire de l'Oratoire. Dieu seul sonde les reins et les cœurs, nul ne peut savoir si La Fontaine était ou non mécréant.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Elaïna
Empereur

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Elaïna le Ven 21 Sep 2018 - 11:00
@Delia a écrit:La  Fontaine avait commencé par le séminaire de l'Oratoire. Dieu seul sonde les reins et les cœurs, nul ne peut savoir si La Fontaine était ou non mécréant.

Il me semble quand même que le choix de faire causer les animaux dans les Fables, c'est clairement s'inscrire dans la veine de Lucrèce et des épicuriens. La plupart des spécialistes de La Fontaine inclinent, me semble-t-il, à penser qu'à un moment de sa vie, il se rapprochait furieusement du matérialisme.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Zagara le Ven 21 Sep 2018 - 11:05
@Elaïna a écrit:
@Delia a écrit:La  Fontaine avait commencé par le séminaire de l'Oratoire. Dieu seul sonde les reins et les cœurs, nul ne peut savoir si La Fontaine était ou non mécréant.

Il me semble quand même que le choix de faire causer les animaux dans les Fables, c'est clairement s'inscrire dans la veine de Lucrèce et des épicuriens. La plupart des spécialistes de La Fontaine inclinent, me semble-t-il, à penser qu'à un moment de sa vie, il se rapprochait furieusement du matérialisme.

Ha bon ? J'avais toujours cru que les animaux parlants étaient une continuation de la tradition littéraire médiévale (Renart et ses copaings). Enfin je croyais ça a priori, je ne connais pas bien La Fontaine.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Elaïna le Ven 21 Sep 2018 - 11:10
@Zagara a écrit:
@Elaïna a écrit:
@Delia a écrit:La  Fontaine avait commencé par le séminaire de l'Oratoire. Dieu seul sonde les reins et les cœurs, nul ne peut savoir si La Fontaine était ou non mécréant.

Il me semble quand même que le choix de faire causer les animaux dans les Fables, c'est clairement s'inscrire dans la veine de Lucrèce et des épicuriens. La plupart des spécialistes de La Fontaine inclinent, me semble-t-il, à penser qu'à un moment de sa vie, il se rapprochait furieusement du matérialisme.

Ha bon ? J'avais toujours cru que les animaux parlants étaient une continuation de la tradition littéraire médiévale (Renart et ses copaings). Enfin je croyais ça a priori, je ne connais pas bien La Fontaine.

La Renaissance est passée par là... le Moyen-âge c'est du caca pour les mecs du XVIIe siècle, vivent les Grecs et les Romains.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Zagara le Ven 21 Sep 2018 - 11:12
Oui c'est vrai. Si je me souviens de mes cours d'hypokhâgne (wouhou), La Fontaine cite Ésope comme référence centrale de son art... peut-être aussi à propos de la "fantaisie" de faire parler les animaux (?).
avatar
Oudemia
Empereur

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Oudemia le Ven 21 Sep 2018 - 11:16
Mais chez Esope, et chez Phèdre, les animaux parlent aussi Razz

Je ne pense pas que les Fables aient grand chose à voir avec les sentiments religieux de La Fontaine, et pas tellement plus avec ses opinions politiques.
"Il a pris des animaux pour ne pas dire directement au roi ce qu'il pensait de lui, c'est la maitresse qui l'a dit" dixit un 6e il y a quelque temps
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Delia le Ven 21 Sep 2018 - 11:18
Le animaux parlent chez Ésope, bien avant la naissance de Lucrèce. Sans oublier l'ânesse de Balaam...


P.S. Grillée par Oudemia.


Dernière édition par Delia le Ven 21 Sep 2018 - 11:20, édité 1 fois

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par DesolationRow le Ven 21 Sep 2018 - 11:19
@Elaïna a écrit:
@Zagara a écrit:
@Elaïna a écrit:
@Delia a écrit:La  Fontaine avait commencé par le séminaire de l'Oratoire. Dieu seul sonde les reins et les cœurs, nul ne peut savoir si La Fontaine était ou non mécréant.

Il me semble quand même que le choix de faire causer les animaux dans les Fables, c'est clairement s'inscrire dans la veine de Lucrèce et des épicuriens. La plupart des spécialistes de La Fontaine inclinent, me semble-t-il, à penser qu'à un moment de sa vie, il se rapprochait furieusement du matérialisme.

Ha bon ? J'avais toujours cru que les animaux parlants étaient une continuation de la tradition littéraire médiévale (Renart et ses copaings). Enfin je croyais ça a priori, je ne connais pas bien La Fontaine.

La Renaissance est passée par là... le Moyen-âge c'est du caca pour les mecs du XVIIe siècle, vivent les Grecs et les Romains.

Hop, c'est corrigé.
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Zagara le Ven 21 Sep 2018 - 11:21
@DesolationRow a écrit:
@Elaïna a écrit:
@Zagara a écrit:
@Elaïna a écrit:

Il me semble quand même que le choix de faire causer les animaux dans les Fables, c'est clairement s'inscrire dans la veine de Lucrèce et des épicuriens. La plupart des spécialistes de La Fontaine inclinent, me semble-t-il, à penser qu'à un moment de sa vie, il se rapprochait furieusement du matérialisme.

Ha bon ? J'avais toujours cru que les animaux parlants étaient une continuation de la tradition littéraire médiévale (Renart et ses copaings). Enfin je croyais ça a priori, je ne connais pas bien La Fontaine.

La Renaissance est passée par là... le Moyen-âge c'est du caca pour les mecs du XVIIe siècle, vivent les Grecs et les Romains.

Hop, c'est corrigé.

avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Delia le Ven 21 Sep 2018 - 12:25
A noter que La Fontaine, esprit libre, se délectait de littérature médiévale, notamment des fabliaux. Pour lui, ce n'est pas caca du tout.
Savoir aussi que les dédicaces étaient rémunératrices : si le dédicataire appréciait l'œuvre, il ouvrait sa bourse. D'où le choix du Dauphin.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
calista
Niveau 5

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par calista le Ven 21 Sep 2018 - 15:59
Bonjour,

Merci pour vos réponses et je comprends mieux le paradoxe du départ.
Et si je fais une synthèse au lycée sur Courtisan ou opposant, finalement, il n'y aura pas grand chose à dire côté "Courtisan' sauf à vouloir toucher un éventuel fond de pension de la part du dauphin en lui dédicaçant un livre, n'est-ce pas?
avatar
nitescence
Érudit

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par nitescence le Ven 21 Sep 2018 - 17:09
N'oublie pas qu'il était courtisan, mais du côté de Fouquet...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Elaïna
Empereur

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Elaïna le Ven 21 Sep 2018 - 18:30
Non mais c'est un faux problème en fait. Tous les auteurs sont courtisans à cette époque, car il n'est pas vraiment possible de vivre de sa plume. Il n'y a pas de droits d'auteur (il faut attendre le XVIIIe siècle bien entamé !). Un auteur, d'ailleurs, n'est pas seulement auteur, il a souvent un autre métier s'il n'est pas noble : maître des eaux et forêts pour La Fontaine, historiographe du roi pour Racine, etc. Ceux qui s'en sortent le mieux font partie de la ménagerie du roi, d'un prince ou d'un grand commis de l'Etat, dont ils tirent pensions, avantages en nature, etc.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Tem-to
Vénérable

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Tem-to le Ven 21 Sep 2018 - 21:49
Jean de La Fontaine (1621-1695) : Une vie, une oeuvre.
58'42'' sur France Culture pour en savoir plus :

https://www.youtube.com/watch?v=EnQyCsUzvRc

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
avatar
Vivivava
Niveau 5

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Vivivava le Sam 22 Sep 2018 - 6:29
@calista a écrit:Bonjour,

Merci pour vos réponses et je comprends mieux le paradoxe du départ.
Et si je fais une synthèse au lycée sur Courtisan ou opposant, finalement, il n'y aura pas grand chose à dire côté "Courtisan' sauf à vouloir toucher un éventuel fond de pension de la part du dauphin en lui dédicaçant un livre, n'est-ce pas?
Je ne vois pas ce qui pourrait faire dire qu'il a été un opposant. Le contexte de l'absolutisme et de la discipline des arts (cf Fumaroli) permet-il d'ailleurs d'être un opposant ?
avatar
MUTIS
Expert

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par MUTIS le Sam 22 Sep 2018 - 7:36
@Elaïna a écrit:Les relations entre La Fontaine et le pouvoir royal sont très bien analysées par Marc Fumaroli dans Le poète et le roi, Jean de La Fontaine en son siècle. En gros, La Fontaine a connu une "traversée du désert" après l'affaire Fouquet, et par ailleurs il sent le soufre parce que c'est probablement un vilain mécréant, ce qui n'est pas super bien vu par quelqu'un comme Louis XIV, très pieux (La Fontaine change sur la fin de sa vie, cela dit). Mais il a besoin de sous et de protections. Et le Dauphin est alors jeune, nombre d'ouvrages lui sont dédiés, avec le but revendiqué de son édification morale.

Très juste. En fait Louis XIV l'a tenu à l'écart du cercle privilégié des auteurs honorés et subventionnés (comme Molière ou Racine par exemple). Et les courtisans qui vivent de leurs flatteries et de leurs titres sont souvent moqués dans les fables. Il est impossible de faire de La Fontaine un simple courtisan quémandant les faveurs de Louis XIV. Je ne sais pas si on peut parler d'"opposant" au sens moderne car ce serait un anachronisme selon moi, mais son discours est subtilement critique à l'égard des flatteurs et d'un roi lion qui contemple sa puissance dans ce miroir.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
avatar
Euthyphron
Niveau 5

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Euthyphron le Sam 22 Sep 2018 - 10:49
Personnellement, sous le mot "opposant" je vois l'idée d'une personne favorable à un changement de gouvernement, voire de régime.
Or, les fables politiques de La Fontaine ne vont pas spécialement dans ce sens.
D'une part, et c'est ce qui fait son charme, les leçons qu'on croit tirer de ses fables ne sont pas unilatérales. D'autre part, s'il fallait dégager une sorte de pensée politique de La Fontaine, elle irait plutôt dans le sens de la prise de distance en mode épicurien. Une sorte d'anarchisme conservateur désabusé, en quelque sorte.
Mais bien entendu ce n'est pas parce que le mot "opposant" convient mal que le mot "courtisan" doive le remplacer.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Une passante le Sam 22 Sep 2018 - 10:59
Pour moi, La Fontaine agit en "moraliste", il observe, analyse et s'amuse, parfois en critiquant, des hommes et du fonctionnement de la société, plus particulièrement de la Cour.
calista
Niveau 5

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par calista le Sam 22 Sep 2018 - 11:37
Bonjour,

Merci à tous pour vos contributions. Je vois mieux les limites de mon questionnement. Je vais reprendre mon travail à la lumière de vos réponses! Encore merci et bonne journée!!! veneration veneration
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Iphigénie le Sam 22 Sep 2018 - 12:02
Je pense que la question de départ: "courtisan ou opposant " ne correspond pas au XVIIe siècle: il est les deux, mon général. Il y a l'homme écrivant qui ne peut exister, comme dit plus haut très justement, en dehors des cercles de grands protecteurs: de Madame de la Sablière aux Condés, du cercle de Madame de la Fayette à celui de Madame, duchesse d'Orléans, tous ces gens n'ont d'ailleurs pas un rapport simple à l'autorité royale. De là à voir dans LF un ancêtre du Ché, ou même de Zola, il y a une très grande distance.
Et puis il y a l'écrivain qui peaufine son art et, qui, redécouvre avec Esope et quelques autres, un genre qui, de la même façon que le fait La Bruyère avec Théophraste et ses portraits , convient parfaitement à l'époque: ici c'est la fable qui permet la critique des défauts humains, à visée universelle, et qui permet donc de viser tout le monde et personne en particulier, si bien que les œuvres ont un grand succès, chez ceux-là même qu'elle critique, chacun découvrant la paille dans l’œil du voisin.
Les moralistes, c'est la forme antérieure et nécessaire à la critique politique, qui l'a certainement permise, petit à petit, mais qui ne dépasse pas au XVIIe la visée de la morale individuelle encore.
Il me semble.
avatar
Tem-to
Vénérable

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Tem-to le Sam 22 Sep 2018 - 13:44
@Iphigénie a écrit:Je pense que la question de départ: "courtisan ou opposant " ne correspond pas au XVIIe siècle: il est les deux, mon général. Il y a l'homme écrivant qui ne peut exister, comme dit plus haut très justement, en dehors des cercles de grands protecteurs: de Madame de la Sablière aux Condés, du cercle de Madame de la Fayette à celui de Madame, duchesse d'Orléans, tous ces gens n'ont d'ailleurs pas un rapport simple à l'autorité royale. De là à voir dans LF un ancêtre du Ché, ou même de Zola, il y a une très grande  distance.
Et puis il y a l'écrivain qui peaufine son art et, qui, redécouvre avec Esope et quelques autres, un genre qui, de la même façon que le fait La Bruyère avec Théophraste et ses portraits , convient parfaitement à l'époque: ici c'est  la fable qui permet la critique des défauts humains, à visée universelle, et qui permet donc  de viser tout le monde et personne en particulier, si bien que les œuvres ont un grand succès, chez ceux-là même qu'elle critique, chacun découvrant la paille dans l’œil du voisin.
Les moralistes, c'est la forme antérieure et nécessaire à la critique politique, qui l'a certainement permise, petit à petit, mais qui ne dépasse pas au XVIIe la visée de la morale individuelle encore.
Il me semble.

Tout à fait d'accord.

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
Contenu sponsorisé

Re: La Fontaine - Courtisan ou opposant ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum