Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonyme0
Anonyme0
Niveau 1

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par Anonyme0 le Sam 22 Sep 2018 - 18:22
Bonjour à toutes et à tous,

Voilà, je suis inscrite au CAPES pour la session 2019 dans la discipline lettres modernes. Je souhaiterais savoir exactement ce qui nous est demandé lors de cette épreuve, car les diverses informations que je peux lire sur les sites dédiés me semblent assez peu claires. Je me dis que rien ne vaut le récit de l'expérience de quelqu'un qui est passé par là pour avoir une idée vraiment claire de ce qui nous est demandé !

Par ailleurs, je suis très angoissée par cette épreuve, et je pense que cette angoisse est due en grande partie au fait que je ne sache justement pas en quoi consiste très exactement cette fameuse épreuve orale. Depuis que j'ai commencé mon master MEEF, je rêve du CAPES environ une nuit sur trois et ça me travaille beaucoup, je réalise que je suis très inquiète car ça va arriver très très vite je pense...

Je précise que j'ai choisi l'option Langue et littérature française !

Voilà, merci d'avance pour vos réponses et éclaircissements !


Dernière édition par Thalia de G le Sam 22 Sep 2018 - 18:25, édité 1 fois (Raison : Concours précisé)
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Re: Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par Aurevilly le Sam 22 Sep 2018 - 19:34
Bonjour Anonyme0, as-tu pu lire les rapports des jurys sur cette épreuve ? Je doute que ça fasse diminuer ton angoisse car ces rapports sont toujours rédigés de façon malsaine (le rédacteur veut montrer à ses pairs à quel point il/elle est subtil et cultivé) mais ils ont le mérite d'expliquer clairement en quoi consiste l'épreuve. Mon expérience est trop lointaine pour être pertinente mais tu auras sûrement ici des réponses encourageantes.
Anonyme0
Anonyme0
Niveau 1

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Re: Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par Anonyme0 le Sam 22 Sep 2018 - 20:08
Bonjour, merci pour votre réponse ! Effectivement j'ai commencé à lire les rapports du jury, mais je n'ai pas encore lu la partie concernant les épreuves d'admission. Je pense que je vais m'y mettre très vite !

En attendant, des témoignages seraient les bienvenus, je suis très angoissée par cette épreuve et je pense que ça m'aiderait un peu de savoir comment les autres l'ont ressentie.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Re: Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par Zagara le Sam 22 Sep 2018 - 20:11
Ta formation te proposera des conseils et des oraux blancs (colles) pour te guider. Tu peux leur demander quand ils se tiendront et ne pas hésiter à demander à en faire un maximum.
abricotedapi
abricotedapi
Esprit éclairé

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Re: Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par abricotedapi le Sam 22 Sep 2018 - 20:43
Tu as une formation au CAPES non ? C'est là que tu apprendras ce qui est attendu à l'oral et que tu pourras t'entrainer...
J'ai passé le CAPES en 2013 et je ne sais pas si l'épreuve est toujours la même aujourd'hui, du coup je ne voudrais pas raconter de bêtises.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2019-2020 (TZR) : 2 classes de 6e, 2 classes de 5e + AP 6e
2018-2019 (TZR) : 4 classes de 6e + AP 6e
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e = 21h30...
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP 6e
Graphein
Graphein
Niveau 2

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Re: Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par Graphein le Dim 23 Sep 2018 - 1:11
Je peux te raconter mon expérience, je l'ai passé (et obtenu ^^) en 2016. Je vais m'étaler un peu, car je pense que chaque détail peut compter quand on prépare le concours !

Les oraux, tu le sais peut-être déjà, ont lieu à Tours. Les hôtels sont vite pris d'assaut, j'avais réussi à avoir un airbnb, mais il faut réserver au plus vite ! La veille de tes deux jours d'épreuves, une réunion est organisée. Tu te retrouves avec une soixantaine de candidats (ou plus) convoqués aux mêmes jours que toi. Tu as droit à un discours rassérénant, qui cherche à te mettre en confiance, etc. C'est là qu'ils te donnent le papier avec tes heures de passage, il me semble.

Pour la 1ère épreuve, j'étais convoquée en début d'après-midi. Fin juin, chaleur écrasante : évidemment, tu arrives en avance pour attendre dans la cour du lycée qu'on t'appelle. J'ai vu un certain nombre de candidats en tailleur, veste classe, talons aiguilles... Je ne recommande pas du tout, car non seulement t'as chaud, mais t'es pas très à l'aise en général ; je recommande une tenue agréable sans en faire trop, ça me paraît mieux vu ce qui t'attend !
Si tu es convoquée pour 14h, une personne arrive un moment avant et appelle une quinzaine de noms à chaque fois. Nous sommes ensuite dirigés dans une salle, un par table. On nous remet un dossier scellé, qui contient le sujet de ton épreuve, un extrait de texte donc, accompagné d'un document iconographique, une page de manuel scolaire, et le livre dont l'extrait est tiré (utilise le livre, même pendant l'épreuve orale, ils apprécieront !). Quelques dictionnaires sont disponibles en cas de besoin. Pour ma part, j'étais tombée sur le roman (chouette), mais avec Annie Ernaux, que je n'avais jamais lue avant (moins chouette). J'étais satisfaite cependant car j'ai tout donné pour faire une analyse aussi complète que possible. Le temps passe très très vite. Une montre avec toi est utile (je ne sais plus s'il y a l'heure dans la salle). Tu peux bien sûr te rendre aux toilettes, accompagnée.
Conseil : n'oublie AUCUN document de ton sujet. Parce que moi, qui étais tellement obsédée par le texte, j'ai totalement oublié de traiter la peinture que j'avais en document Laughing Je m'en suis aperçue en plein oral, et j'ai rattrapé le coup comme je pouvais !

Après les 3h, on te dirige à nouveau vers les couloirs et les étages, où se trouvent les salles. Tu croiseras des candidats qui attendent le tour devant les portes closes... C'était assez bizarre, mais nous sommes tous tellement dans notre bulle qu'on ne cherche même pas à enfreindre la Sainte Règle : pas de communication entre nous ! Bref, quand j'étais devant ma porte, assise sur ma chaise, je n'en menais pas large... Je me rappelais le discours de la réunion, qui nous disait que c'était courant de voir des candidats tellement "épuisés" qu'ils prenaient n'importe quelle sortie après l'épreuve, même un placard ! Et je me disais aussi que j'avais l'air fine, quelques semaines avant, en disant que l'oral ne m'angoissait pas, que j'étais très à l'aise dans ces conditions...AH AH.
L'un des membres du jury - ils sont trois pour la 1ère épreuve - te fait ensuite entrer. Leur table est à environ deux mètres de la tienne. Dans mon cas, il y avait un grammairien, une spécialiste de littérature, et un inspecteur. Je m'installe, il faut commencer l'oral, et là ça vient pas : je passe plusieurs secondes à respirer profondément, pour être sûre de pas faire un couac ridicule dès le début, et je me lance. Ils sont très compréhensifs sur ce point. Je fais mon oral sans problème, mais je galère sur l'explication grammaticale qui ne respecte pas le temps demandé (environ 10 minutes). Moment rigolo quand j'indique que la narratrice déclare pratiquer l'onanisme (mais même s'ils sourient, garder son sérieux).

Bref, après 35-40 minutes, ils t'invitent à attendre dehors, puis te font entrer à nouveau pour l'entretien (et là faut vraiment faire chauffer le cerveau et essayer de vraiment écouter les questions, ne pas avoir peur de prendre quelques secondes pour réfléchir, essayer de comprendre où ils veulent t'amener sans te dire que c'est foutu).
Un extrait du dialogue avec l'un des membres :
- Vous avez parlé du personnage éthéré et naïf qu'est l'auteur dans ses jeunes années... Ne vous fait-elle pas penser à un concept littéraire ?
*je vois blanc*
- Heu...Et bien elle a seize ans, elle est naïve, très fleur bleue, lit trop de romans d'amour...
*gagnedutempsgagnedutempsreflechisbrodebrodeaumax*
- Oui, oui, vous l'avez déjà dit, mais pensez à la date de la photographie dont elle parle...1957, ça ne vous dit rien ?
*1957 ? 1957 ?* (et là, au bout de quelques longues secondes de torture, la révélation sortie des méandres terrifiés de mon crâne)
- Ah mais oui... oui.... Madame Bovary, 1857 !
- Et quel lien pouvez-vous établir ?
- Le bovarysme... L'auteur se représente comme Emma Bovary...
Et là elle me tend un sourire, la dame, que je pense satisfait.

J'ai passé un moins bon moment avec le grammairien qui n'a rien loupé de la catastrophe de mon exposé grammatical, sans queue ni tête. J'étais morte de honte, surtout quand il m'a posé une question outrageusement simple, comme si j'étais un peu limitée, mais je lui en veux pas, j'avais vraiment pas géré ce point. Cela ne m'a pas empêchée d'avoir 13 à l'épreuve !  Very Happy Pour anecdote, moi qui pensais ne pas du tout être du genre à pleurer après une épreuve comme on nous l'avait annoncé ("ça arrive souvent que les candidats pleurent, mais ne vous inquiétez pas, c'est rien") et bien j'ai fondu en larmes une fois sortie du lycée, avec mes parents au bout du fil (pathétique aha), avec un discours incohérent à base de "j'ai fait de la merde, je ne suis rien à côté de ces spécialistes, je ne sais rien, je ne SUIS rien, blablabla". Bref, chacun gère le stress à sa façon, le risque est de penser que tu n'as pas fait aussi bien que tu aurais pu, que c'était mauvais, qu'en réalité il n'y avait rien de bon dans ton travail... Si tu crois ça, ne t'écoute pas, car seul le résultat te dira si ça a fonctionné pour le jury ou non. Ne te fie pas aux regards, pas aux expressions ! J'ai tout de même croisé un candidat, qui, à la sortie, était méga sûr de lui, hyper fier, limite pédant (mais tant mieux pour lui, c'est plus facile à vivre !).

Pour la 2ème épreuve, j'ai ressenti un peu moins de stress, car je savais comment ça se passait face à un jury. Là, tu fais face à deux personnes, et c'est déjà plus agréable. Je suis tombée sur un corpus de poèmes, pour une séquence en classe de 3ème. Il y avait du Desnos (le bonheur), Prévert (joie aussi) et deux autres poètes que je ne connaissais pas : ce qui n'est pas important. Peinture de Dali en document. La thématique de l'engagement était évidente. Préparation qui passe encore une fois, bien trop vite, mais c'est le jeu ; j'ai remarqué des différences de méthode selon les candidats pour cette épreuve. Pour ma part, je m'étais fiée aux rapports de jury, lus et relus religieusement : il faut présenter le corpus, et les enjeux importants de chaque texte (pas raconter ni trop survoler, comme certains l'ont fait !) : évidemment, l'un deux est analysé en profondeur, il ne faut juste pas laisser les autres en décoration. Lors du plan de ma séquence, je n'ai pas eu le temps de développer ma séance de langue (j'avais choisi un cours sur les propositions subordonnées avec le poème de Desnos "Ce cœur qui haïssait la guerre", en annonçant rapidement l'idée générale).
Bref : fin de l'oral, sortie, puis retour pour l'entretien.

Et là, surprise : je réalise que je me suis complètement plantée sur une partie de l'analyse du poème "Barbara" de Prévert. En gros, j'étais persuadée que c'était le poète qui se mettait en scène avec cette jeune femme, mais que c'était une image de lui morte et oubliée. Elle m'a donc posé des questions afin que je me corrige. J'ai pris le temps de réfléchir rapidement, je suis revenue sur ma position, j'ai expliqué. Et je pense qu'elle a apprécié : quand tu parviens à corriger une erreur, à faire preuve de réflexion pendant l'oral (ce qui est pas forcément facile avec la tension), ils apprécient et ça ne va pas forcément baisser ta note.
La question concrète posée au futur fonctionnaire m'a déçue, bateau, pas pertinente, et bien mystérieuse car je n'ai pas eu la réponse après plusieurs mauvaises tentatives de ma part. Ma foi ! J'ai eu 14, alors que je pensais que c'était mon épreuve la moins réussie.

Et une fois que tout est fini... LE SOULAGEMENT.

Bref, après tout ce blabla qui j'espère est un peu utile pour toi, si tu as des questions n'hésite pas, c'est encore assez frais dans ma tête !
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Re: Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par trompettemarine le Dim 23 Sep 2018 - 11:01
@Graphein a écrit:


L'un des membres du jury - ils sont trois pour la 1ère épreuve - te fait ensuite entrer. Leur table est à environ deux mètres de la tienne. Dans mon cas, il y avait un grammairien, une spécialiste de littérature, et un inspecteur. Je m'installe, il faut commencer l'oral, et là ça vient pas : je passe plusieurs secondes à respirer profondément, pour être sûre de pas faire un couac ridicule dès le début, et je me lance. Ils sont très compréhensifs sur ce point. Je fais mon oral sans problème, mais je galère sur l'explication grammaticale qui ne respecte pas le temps demandé (environ 10 minutes). Moment rigolo quand j'indique que la narratrice déclare pratiquer l'onanisme (mais même s'ils sourient, garder son sérieux).


Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes 437980826
Si la plupart des membres du jury sont très sérieux et compétents, c'est loin d'être le cas quelques-uns... spécialistes de rien du tout : j'en connais un, bien coopté, avec beaucoup d'entregent -pour rester poli -(on l'entend ensuite cracher sur les nouveaux capétiens et leur bousiller leur année de stagiaire).
Inhumaine
Inhumaine
Niveau 7

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Re: Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par Inhumaine le Dim 23 Sep 2018 - 12:15
La description des épreuves est dans les rapports de jury et tu y travailleras toute l'année.

Mes conseils :
- Faire beaucoup d'oraux blancs. Personnellement nos profs de master nous proposaient des textes à préparer, et ceux qui le voulaient passaient en oral devant la classe ; souvent personne n'était volontaire, alors moi j'y suis allée au moins 5 fois, et j'ai eu ainsi bien plus d'entraînement que les autres : tant pis pour eux !
- Lire les oeuvres classiques qui te semblent indispensables : je suis tombée sur A l'ombre des jeunes filles en fleurs, que je n'avais pas lu...
- Bien dormir la veille, quitte à prendre un médicament.
- Bien lire la consigne du sujet qui t'est donné : j'ai cru qu'on voulait que je commente l'extrait entre crochets le jour de mon oral, et pas tout l'extrait photocopié sur la page, or les crochets n'étaient là que pour la partie grammaire. J'ai donc préparé LA MOITIE de l'explication de texte, et c'est le jury qui pendant mon oral m'a dit "Mademoiselle, lisez l'intégralité de l'extrait à commenter". Ainsi, j'ai réalisé en live mon erreur et ai dû raccourcir mon exposé pour avoir le temps d'improviser le commentaire du reste du texte... Autant te dire que j'ai cru mon Capes foutu en sortant de là (et ma vie au passage). J'ai eu 16.5 à cet oral.
Anonyme0
Anonyme0
Niveau 1

Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes Empty Re: Énorme panique vis-à-vis de l'épreuve orale du CAPES de lettres modernes

par Anonyme0 le Dim 30 Sep 2018 - 14:17
Merci beaucoup pour vos réponses et tout particulièrement à Graphein pour votre témoignage très précis ! Je comprends un peu mieux ce qui m'attend et c'est rassurant. Même si le moment à passer semble quand même assez stressant !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum