Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Enchanteur

[Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand - Page 3 Empty Re: [Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand

par Iphigénie le Sam 29 Sep 2018 - 15:38
@JPhMM a écrit:
@Iphigénie a écrit:hein? je n'ai pas tout bien lu: LLG recrute désormais ses secondes sans regarder les notes? ça dépote ça!
Ils regardent simplement l'établissement d'origine. diable
aah ouais c'est vrai, ça...
Bon on va attendre que Le Monde nous apprenne que Louis-le-Grand transfère ses locaux à Trappes alors.
Après tout l'ENA a bien été transférée à Strasbourg et l'X à Palaiseau: pourquoi pas, hein: l'état pourrait vendre à profit l'emplacement en plus, ça permettrait quelques voyages présidentiels en plus... [Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand - Page 3 437980826
DesolationRow
DesolationRow
Grand Maître

[Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand - Page 3 Empty Re: [Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand

par DesolationRow le Sam 29 Sep 2018 - 15:56
@Luigi_B a écrit:Les innovations pédagogiques fonctionnent toujours (tant bien que mal) avec des publics favorisés. Elles sont ensuite données en exemple à tous les autres, à commencer par les publics auxquels on peut douter qu'elles bénéficient.

Je suis tout à fait d'accord avec toi pour dire que le ton de l'article est détestable ; je pense aussi que ces histoires d'abandon des notes cachent, dans bien des cas, simplement la volonté de casser le thermomètre, et que les effets en sont désastreux. J'essaie simplement de dire que ce n'est pas seulement, peut-être, dans le cas de LLG, une innovation farfelue qui marche tant bien que mal. Il se trouve que, quoique l'innovation pédagogique ne soit vraiment pas mon truc, j'ai été parfois tenté de cesser de noter certains paquets de copies, quand j'étais confronté à des classes d'un niveau bien supérieur à celui des prépas type LLG/H4. Non que j'aie souhaité "innover", mais simplement parce que je trouvais que certains paquets de copies étaient tellement bons, et les élèves déjà tellement travailleurs que ça n'avait plus grand sens de mettre une note chiffrée, le commentaire suffisait largement.

Bon, je n'ai jamais sauté le pas, pour bien des raisons, mais surtout parce que comme le dit l'autre, j'aime bien salir et humilier, en particulier avec de l'encre rouge.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

[Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand - Page 3 Empty Re: [Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand

par RogerMartin le Sam 29 Sep 2018 - 21:27
@Luigi_B a écrit:
« Les élèves doivent comprendre que l’excellence, ce n’est pas de savoir qui a eu 18. C’est de s’assurer d’avoir compris le cours », explique le proviseur
Traduction : les élèves que nous avons sélectionnés sur leur dossier avec notes (hors toute procédure Affelnet prenant en compte d'autres critères) doivent comprendre que les notes ne sont pas importantes.

Avec cette seconde sans notes (très relative, en vérité), Louis-le-Grand se donne une belle caution pédagogique et anti-élitiste : et, comme on le voit avec "Le Monde", ça marche. On vit une époque formidable.

Avec toujours de ce beau principe de départ : le sans-notes, c'est pour les sans-dents (ou assimilés tels à Louis-Le-Grand).

@DesolationRow a écrit:Honnêtement je n'en suis pas sûr. L'article est détestable, mais je ne suis pas certain que la démarche, dans le contexte particulier de LLG dans lequel les exigences ne vont pas baisser, soit idiote.

@Luigi_B a écrit:Peut-être bien pour ces élèves, je n'en sais rien.

Mais la seule chose qui doit nous importer, c'est le caractère exemplaire de la démarche (même Louis-le-Grand supprime les notes, vous vous rendez-compte ?) dans un débat sur la suppression des notes qui dure depuis des années. Lors même que l'exemple est absurde et même d'une hypocrisie sidérante, en raison du recrutement particulier (c'est un euphémisme) de ce lycée et du destin scolaire à venir de ses élèves.

Oui, c'est bien pour cela que j'ai mentionné "l'invention" de Prépa-Plus à H4, qui pour autant ne conservait pas toujours en prépa les élèves qui suivaient ce programme auquel toute une année était consacrée. Une belle embrouille pour "afficher du social" tout en ne s'encombrant pas du moindre poids mort.
Un peu comme Sc Po qui se targue de recruter en banlieue, mais ne s'occupe pas le moins du monde de nourrir le carnet d'adresses des gamins qui sont ainsi mis dans la seringue, et sont loin de réussir les mêmes carrières que les autres élèves. Enfin, ils auront servi d'alibi bourdieusien, c'est déjà pas mal, il ne faudrait tout de même pas qu'ils en demandent trop.

@DesolationRow a écrit:
@Luigi_B a écrit:Les innovations pédagogiques fonctionnent toujours (tant bien que mal) avec des publics favorisés. Elles sont ensuite données en exemple à tous les autres, à commencer par les publics auxquels on peut douter qu'elles bénéficient.

Je suis tout à fait d'accord avec toi pour dire que le ton de l'article est détestable ; je pense aussi que ces histoires d'abandon des notes cachent, dans bien des cas, simplement la volonté de casser le thermomètre, et que les effets en sont désastreux. J'essaie simplement de dire que ce n'est pas seulement, peut-être, dans le cas de LLG, une innovation farfelue qui marche tant bien que mal. Il se trouve que, quoique l'innovation pédagogique ne soit vraiment pas mon truc, j'ai été parfois tenté de cesser de noter certains paquets de copies, quand j'étais confronté à des classes d'un niveau bien supérieur à celui des prépas type LLG/H4. Non que j'aie souhaité "innover", mais simplement parce que je trouvais que certains paquets de copies étaient tellement bons, et les élèves déjà tellement travailleurs que ça n'avait plus grand sens de mettre une note chiffrée, le commentaire suffisait largement.

Bon, je n'ai jamais sauté le pas, pour bien des raisons, mais surtout parce que comme le dit l'autre, j'aime bien salir et humilier, en particulier avec de l'encre rouge.

Oui, on te connaît. Et je comprends tout à fait ta tentation, ça m'arrive aussi sur certains travaux, de recherche ou de traduction. On sent quand on est à égalité et que la note devient complètement stupide.
J'ai le retour de ma sœur qui a fait un remplacement récemment à H4 en maths. Elle me disait que ses classes n'avaient, on s'en doute, rien à voir avec les lycéens dont elle avait l'habitude : connaissances, concentration, appétit d'apprendre... Et qu'elle s'était fritée avec des collègues qui trouvaient qu'elle notait trop haut. Comme quoi Wink

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Jenny
Jenny
Modérateur

[Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand - Page 3 Empty Re: [Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand

par Jenny le Sam 29 Sep 2018 - 21:33
RM : pour avoir enseigné dans un très bon établissement parisien, je confirme ce que dit ta sœur. Wink
Un vrai plaisir d’enseigner dans ces conditions.
Babarette
Babarette
Vénérable

[Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand - Page 3 Empty Re: [Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand

par Babarette le Sam 29 Sep 2018 - 21:37
@JPhMM a écrit:
@Iphigénie a écrit:hein? je n'ai pas tout bien lu: LLG recrute désormais ses secondes sans regarder les notes? ça dépote ça!
Ils regardent simplement l'établissement d'origine. diable

Alors ça, c'est vraiment minable.


Un ancien de LLG qui a, je crois, encore des contacts avec l'établissement m'a dit que cette classe sans note existait déjà l'année dernière.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

[Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand - Page 3 Empty Re: [Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand

par JPhMM le Sam 29 Sep 2018 - 21:44
@Babarette a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Iphigénie a écrit:hein? je n'ai pas tout bien lu: LLG recrute désormais ses secondes sans regarder les notes? ça dépote ça!
Ils regardent simplement l'établissement d'origine. diable

Alors ça, c'est vraiment minable.
Le réel est souvent minable.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

[Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand - Page 3 Empty Re: [Le Monde.fr] Une seconde sans notes à Louis-le-Grand

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum