Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Gallia
Niveau 9

Devoirs communs et DNB blancs : nombre ?

par Gallia le Jeu 04 Oct 2018, 11:29
Bonjour,

Nos chefs nous imposent de faire soit 2 brevets blancs soit 1 seul ET un devoir commun. Je souhaiterais savoir si cette affirmation repose sur un texte de loi ou non.

Merci d'avance,

Gallia

_________________
On nous apprend à désapprendre.
avatar
Pointàlaligne
Niveau 10

Re: Devoirs communs et DNB blancs : nombre ?

par Pointàlaligne le Jeu 04 Oct 2018, 11:42
Non, bien sûr.
Le problème des examens blancs ou épreuves communes est celui de la liberté pédagogique ; mais il est très difficile de se défendre seul. Il faut que tous les collègues de la matière refusent ensemble, sinon c'est compliqué de résister si quelqu'un a fourni un sujet, si l'épreuve a été organisée et que tu te retrouves avec les copies dans ton casier...
Mes conseils :
- faites bloc, entre vous et avec les autres matières
- n'entrez pas dans une argumentation, plus on se justifie et plus on perd du terrain ("oui, mais...")
- n'acceptez pas "pour essayer". Une fois que ça a été fait une fois, c'est quasi impossible de revenir en arrière.
Bon courage !
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Devoirs communs et DNB blancs : nombre ?

par VinZT le Jeu 04 Oct 2018, 12:09
En lycée, il y a une pression de dingue pour nous obliger à faire des devoirs communs ou des type-bac, et bon nombre de collègues rentrent hélas dans le jeu. Dans mon bahut, le samedi matin est dévolu à ces machins. Dès la rentrée, 4 h de physique, ou de philo ou je ne sais quoi d'autre. Évidemment, dès le mois de décembre, les élèves sont cramés et épuisés (lycée rural, certains prennent le bus à 6h pour rentrer chez eux à 18). Petit bilan empirique de mes observations : les élèves « sérieux » travaillent la discipline concernée par le devoir du samedi au détriment des autres, les élèves « touristes » continuent à s'en foutre et/ou ne viennent pas le samedi (rejoints par les évangélistes adventistes, assez nombreux par chez nous), la surveillance est assez relax, ce qui permet de constater de jolies fraudes.
Bref, rien de bien probant.
Organiser une ou deux sessions de bac blanc, pourquoi pas (à condition que ce soit bien organisé, que les élèves aient le temps de réviser, et que ce ne soit pas trop tôt dans l'année), mais cette espèce de course à l'échalote perpétuelle me fatigue.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Devoirs communs et DNB blancs : nombre ?

par Isis39 le Jeu 04 Oct 2018, 13:34
Ma chef aimerait des devoirs communs en 4e. J'ai tous les 4e. Qu'est-ce qu'un devoir commun dans ce cadre de figure ?
avatar
Honchamp
Expert

Re: Devoirs communs et DNB blancs : nombre ?

par Honchamp le Jeu 04 Oct 2018, 13:52
Je suis en HG et en collège. Nous faisons 2 DNB blancs, sujet faits en commun, barême commun.

J'ai obtenu de corriger mes propres élèves.
Car je ne vois pas ce que leur apporte une note "sèche".
Je mets une note selon le barême, mais surtout je profite pour faire un bilan par compétence.

je ne suis pas fan des compétences, je ne rentre rien dans Pronote, mais cela m'a obligée à penser un peu plus mes appréciations.
Je qualifie donc :
- Ecrire dans un français correct
- Avoir des repères et des connaissances
- Document : présenter, analyser, expliquer un doc.
- Croquis si croquis.
-Raisonner (géniale, celle-là...)


Cela me prend du temps, je complète une petite fiche sur chaque copie avec mes appréciations, mais je vois où en sont MES élèves.
Que mes collègues corrigent à fond les manettes en se contentant de faire des croix dans une grille ne me semble pas apporter quoi que ce soit aux élèves. Ce n'est pas cela selon moi "évaluer des compétences".
Et reprendre toutes les copies de mes élèves corrigées par les autres, non.

Idem au 2ème DNB blanc (anonymé pour le principe, mais on me donne mes copies).

Bref, j'accepte les DNB blanc-communs si je corrige mes élèves.

Bon, on a changé de cheffe, je ne sais pas si mes arguments "évaluation détaillée en cours de formation/acquisition" vont la toucher. D'autant plus que mes collègues continuent d'échanger.

Je ne pense pas que tout cela soit transposable en Lettres, et au lycée. Disons que j'ai détourné à mon avantage le mantra des compétences.

Dans ton cas, peut-être peux-tu obtenir de corriger tes élèves ? Au moins, tu vois où ils en sont....
Et rien ne t'empêche d'aménager un éventuel barême commun.

@Isis, en effet ??????????????????? C'est de l'affichage pour le DASEN ou les parents. Dans mon collège, on a abandonné les devoirs communs d'HG une fois par an à chaque niveau, sauf 3ème : c'était trop contraignant, on n'a pas la même lecture des programmes , pas la même programmation. Trop contraignant pour notre "liberté pédagogique", pour quel bénéfice au final ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Devoirs communs et DNB blancs : nombre ?

par pseudo-intello le Jeu 04 Oct 2018, 14:43
On a un DNB blanc. Les profs de certaines disciplines organisent des devoirs communs.

Personnellement, je trouve qu'un exam blanc, c'est bien pour se préparer aux conditions d'examen, mais que ce n'est pas très formateur pour les élèves (par rapport à des devoirs progressifs sur les sujets traités au fur et à mesure), et que par ailleurs, la lourdeur logistique (anonymisation, longueur importante des copies de lettres) fait que la correction à la remise des copies se fait bien trop tardivement pour que ce soit profitable d'un point de vue pédagogique.

Je corrige toujours mes copies le plus vite possible, afin que les élèves les aient dans la semaine, et qu'au moment où on corrige, le souvenir soit encore frais. Lors des DNB blancs, on corrige quinze ans après la bataille, et ça ne sert plus à grand chose.
Contenu sponsorisé

Re: Devoirs communs et DNB blancs : nombre ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum