Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Adren
Niveau 10

Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Adren le Mar 9 Oct - 15:50
Bonjour à tous,
un voyage à l'étranger est organisé dans mon établissement et un des élèves souhaitant y participer souffre d'un handicap moteur qui l'empêche de rester debout et de marcher trop longtemps. Il faut donc prévoir un fauteuil pour les longs déplacements en ville et lors des visites. Apparemment, cela pose problème à l'administration qui affirme qu'il faut nécessairement un accompagnateur de plus, au moins pour pousser le fauteuil, voire pour assister l'élève lors des hébergements. J'ai argué que le groupe se composait quand même d'une bonne trentaine d'ados costauds, la réponse fut qu'il ne fallait pas trop attendre de la solidarité après 2 jours et que l'élève ne pouvait pas se reposer entièrement sur les copains, plus une vague menace de "qui est responsable en cas d'accident si le fauteuil de l'élève est poussé par un autre sous un train ?" j'exagère avec le train, mais c'est l'idée. Je vois bien que l'idée c'est de dire, on ne peut pas l'emmener et ce n'est pas notre faute (personne pour le pousser, pas d'accompagnateur supplémentaire prévu au budget de l'établissement), ce qui me met hors de moi. Je suppose que des voyages ont déjà pu être organisés avec un élève en fauteuil, à la connaissance de mon cde, non. Il compte aussi sur le fait que la famille soit trop bien élevée ou trop peu informée pour oser une plainte pour discrimination, ce dont je ne serais pas si sûre. Quels sont réellement les éléments à prendre en compte pour que cet élève puisse participer à ce voyage ? Est-ce aussi difficile que ce qu'en dit le cde? Ce n'est qu'accessoire, mais c'est un élève sérieux et enthousiaste à l'idée de ce séjour, il a déjà participé à un échange dans le passé, mais accompagné de sa mère et ils ne souhaitent l'un comme l'autre pas recommencer.
Merci d'avance des solutions que vous voudrez bien partager.


Dernière édition par mafalda16 le Mar 9 Oct - 15:56, édité 1 fois (Raison : titre)
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Poupoutch le Mar 9 Oct - 15:57
J'ai déjà organisé des sorties avec des élèves en fauteuil, sans hébergement, certes, mais avec des trajets à pied. Il y a toujours eu des élèves pour pousser le fauteuil de leur camarade. Je trouverais bien triste de ne pas permettre à cet élève de partir avec vous...
Chez nous, il y avait plutôt le problème inverse : le Proviseur ne voyait pas trop de problème à nous laisser partir avec le gamin en fauteuil sur des trottoirs très étroits dans des rues assez passantes, et nous avions dû insister pour finir par obtenir un VSL.
Dans quelle conditions se feraient transports et hébergements ? Serez vous présents avec les élèves ou sont ils chez l'habitant (ce qui peut faire une différence).

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Audrey
Oracle

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Audrey le Mar 9 Oct - 16:07
Ouh..... alors là, crois-moi, l'établissement est TENU de ne pas discriminer cet élève. Si rien n'est proposé pour l'emmener ( et effectivement, il faut un accompagnateur en plus, on ne peut pas charger un élève de gérer le fauteuil et l'élève quand le besoin s'ne fait sentir - oui, le fauteuil est une charge à gerer quand l'élève n'est pas dedans aussi...), la famille pourrait tout simplement porter plainte et obtenir gain de cause.
L'élève en fauteuil risque à de nombreuses reprises d'être en décalé par rapport à vous, isolé du groupe en terme de timing, ou de lieu, à cause d'accès plus ou moins facilités et de déplacements moins aisés, il doit donc en permanence quand il est en fauteuil avoir un adulté légalement responsable de lui. Cette responsabilité ne peut pas incomber à un élève. 

Crois-moi, je sais de quoi je parle...

Courage.

La MDPH est-elle impliquée dans ce projet? J'ai déjà eu une élève en fauteuil motorisé en Angleterre, toute la préparation s'était faite en amont avec l'ergothérapeute et l'AVS était venu avec nous (bon, il était nul,  a causé des tonnes de problèmes et j'ai tout géré à sa palce mais bon, il y en avait officiellement...).

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Adren
Niveau 10

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Adren le Mar 9 Oct - 16:44
Merci à toutes les deux pour vos réponses.
Audrey, il me semblait bien que tu avais l'expérience de cette situation.
Poupoutch, les élèves seront logés en familles d'accueil.
Vous me confirmez qu'un accompagnateur supplémentaire est nécessaire (céjà que 3 pour 35 élèves, je trouve que c'est vraiment serré) et je sais que le cde va sauter sur l'occasion pour dire que comme ce 4e accompagnateur n'est pas dans le budget voté au CA, le nombre restera de 3. Il faudrait donc voir comment peut être financé cet accompagnateur et d'où il viendrait. L'élève n'a plus d'AVS, pour les petits trajets à l'intérieur de l'établissement, il est parfaitement autonome.
avatar
menerve
Prophète

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par menerve le Mar 9 Oct - 17:04
Chez nous un voyage avec nuitée en Allemagne est organisé depuis plusieurs année. Une année une élève était en fauteuil. Pas de problème particulier et un prof l'a portée tout en haut de la porta Nigra à Trèves pour qu'elle puisse faire comme ses camarades. En revanche l'hébergement était en auberge de jeunesse. Cette élève était accompagnée de son AVS.
avatar
Adren
Niveau 10

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Adren le Mar 9 Oct - 17:06
Mon élève n'a pas d'AVS
avatar
Provence
Bon génie

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Provence le Mar 9 Oct - 17:28
J'ai emmené en voyage scolaire une cinquantaine d'élève dont quatre étaient en béquilles. Pour deux d'entre elles, les familles avaient fourni un fauteuil, heureusement, parce que celles en béquilles uniquement ont vraiment souffert. C'était faisable, mais:
- cela a ralenti le groupe alors que notre emploi du temps était bien serré;
- cela a sollicité l'attention de plusieurs accompagnateurs au détriment du reste du groupe.
Les élèves ont fini le séjour bien fatiguées; les tampons en caoutchouc des béquilles étaient bons à jeter.

Je ne regrette pas d'avoir emmené ces élèves, mais il est certain que cela ne simplifie rien. A mon avis, il faudrait un accompagnateur supplémentaire. Quand ce voyage aura-t-il lieu? Il doit être possible de faire voter cette modification au prochain CA.
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Poupoutch le Mar 9 Oct - 17:32
Oui, à 3 accompagnateurs pour 35, un accompagnateur en plus ne serait pas du luxe... Pour ce nombre là, nous sommes généralement 4.
La modif peut être votée au prochain CA (on peut même, quand bien même ce n'est pas souhaitable, voter des dépenses à posteriori). Il faudrait vraiment réussir à convaincre ton CDE.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Stered
Doyen

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Stered le Mar 9 Oct - 17:33
Je suis partie en Italie avec un élève handicapé. Il avait un déambulateur au collège (déplacements très laborieux) et un fauteuil de voyage pour le séjour. Son père est venu avec nous (voyage financé par la MDPH) car il fallait aussi aider l'élève à sa toilette, or celui-ci ne voulait pas de son AVS (une femme) pour se faire. Ils ont eu une chambre à deux.
Heureusement que le père était là : moi, la seule fois où j'ai eu à pousser le fauteuil, je me suis bloquée le dos...
Et oui, c'était sportif, mais on a fait la villa Hadriana et le forum comme ça. Il n'y a que les catacombes où il n'a pas pu entrer (mais d'autres élèves ne voulant pas y aller par crainte d'une crise de claustrophobie, il ne s'est pas ennuyé longtemps non plus : D ).

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski
avatar
Pointàlaligne
Niveau 10

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Pointàlaligne le Mar 9 Oct - 17:38
L'excuse du budget paraît mince. Un amendement au budget ne peut-il pas être voté au prochain CA ?

Sallustius
Niveau 5

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Sallustius le Mar 9 Oct - 18:03
mon conjoint est parti l'an passé en Italie avec un élève en fauteuil : le collège a payé la part de l'AVS, il a pu aller quasiment partout et il a juste fallu les muscles des organisateurs ! Tout s'est bien passé et ça n'a posé aucun souci à la direction, au contraire !
avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Marcelle Duchamp le Mar 9 Oct - 18:20
Pour la solidarité des ados, détrompe toi (ou ton cde du coup!) parce j’ai vécu une très belle expérience dans un établissement où une classe entière pendant plusieurs années a aidé quotidiennement une élève handicapée. Et ils ne rechignaient jamais!
avatar
Oonnay
Habitué du forum

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Oonnay le Mar 9 Oct - 18:30
@Marcelle Duchamp a écrit:Pour la solidarité des ados, détrompe toi (ou ton cde du coup!) parce j’ai vécu une très belle expérience dans un établissement où une classe entière pendant plusieurs années a aidé quotidiennement une élève handicapée. Et ils ne rechignaient jamais !
+1, c'est du vécu aussi.
avatar
Adren
Niveau 10

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Adren le Mar 9 Oct - 20:36
Je pense comme vous de la solidarité des ados, surtout que l'élève est vraiment apprécié. Le voyage est en mars, il este des CA d'ici-là, c'est surtout que le cde va sortir les violons pour dire que l'établissement ne peut pas financer un accompagnateur supplémentaire.
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Pierre-Henri le Mer 10 Oct - 19:07
Si le CdE sort les violons, sortez le code pénal : discrimination contre mineur handicapé, il prend le max, ciao la carrière, bonjour la mise en examen.

Mais bon sang, c'est dingue, ces CdE mégalos qui pensent que les lois ne les touchent pas
avatar
Adren
Niveau 10

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Adren le Mer 10 Oct - 19:19
Merci Pierre Henri, le cde est persuadé que les parents sont résignés et laisseront faire. Tu as l'article du code pénal pour sa carrière ?
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par ProvençalLeGaulois le Mer 10 Oct - 19:20
Pour l'instant, tout ce que ce CDE a fait, c'est indiquer qu'il fallait un accompagnateur supplémentaire pour cet élève, ce qui est loin d'être une idée saugrenue.
Le reste, ce sont seulement des suppositions...

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
Adren
Niveau 10

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Adren le Mer 10 Oct - 19:32
Non, il a surtout annoncé que l'établissement ne financerait pas d'accompagnateur supplémentaire pour ce voyage.
avatar
Adren
Niveau 10

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Adren le Mer 10 Oct - 19:33
Alors que, oui, il en faut un en plus.
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Pierre-Henri le Mer 10 Oct - 19:33
@Adren a écrit:Merci Pierre Henri, le cde est persuadé que les parents sont résignés et laisseront faire. Tu as l'article du code pénal pour sa carrière ?

Non. Je me rappelle juste qu'en formation, on nous avait sorti les articles et bien insisté sur l'importance de la question. C'est un sujet sérieux. On risque gros pour un truc pareil (et vous aussi, en fait, si le CdE se fait prendre et cherche des boucs émissaires).

Je trouve triste que les parents n'envisagent pas de défendre les droits fondamentaux de leur enfant. Cela ne peut venir que d'eux, avec le soutien des associations de défense des handicapés.

On daube souvent la judiciarisation à outrance de la société américaine mais là bas, au moins, le CdE qui envisagerait un truc pareil sauterait vite comme un bouchon.

avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Thalia de G le Jeu 11 Oct - 2:54
@Pierre-Henri a écrit:
@Adren a écrit:Merci Pierre Henri, le cde est persuadé que les parents sont résignés et laisseront faire. Tu as l'article du code pénal pour sa carrière ?

Non. Je me rappelle juste qu'en formation, on nous avait sorti les articles et bien insisté sur l'importance de la question. C'est un sujet sérieux. On risque gros pour un truc pareil (et vous aussi, en fait, si le CdE se fait prendre et cherche des boucs émissaires).

Je trouve triste que les parents n'envisagent pas de défendre les droits fondamentaux de leur enfant. Cela ne peut venir que d'eux, avec le soutien des associations de défense des handicapés.

On daube souvent la judiciarisation à outrance de la société américaine mais là bas, au moins, le CdE qui envisagerait un truc pareil sauterait vite comme un bouchon.
Voire, tout simplement avec le soutien d'une ou des fédés de parents d'élèves, la FCPE et la PEEP pour ne pas les nommer.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Verdurette le Jeu 11 Oct - 3:18
Le même problème s'est posé pour moi qui dois partir en classe de neige (CM2) avec un élève très malvoyant. Je n'ai pas de CDE, les réticences venaient des enseignants des autres classes (tous les CM2 de la ville partent) et de la mairie qui n'acceptait pas l'idée que l'AVS de cet enfant parte comme AVS de l'enfant, donc surnuméraire,  mais voulait en faire un des accompagnateurs du groupe,  pour une raison de moyens financiers (le coût de son accompagnement).  Il a suffi que je dise que j'étais prête à organiser une action "au profit du départ de l'AVS" (ce qui sous-entendait une certaine publicité autour des raisons de cette opération) pour que la mairie accepte, et pour les autres encadrants, j'ai demandé un certificat médical et prévu une ESS.

Je crois aussi beaucoup à l'entraide. Les jeunes sont bien plus généreux qu'on ne le croit souvent, il faut juste aller réveiller leurs fibres altruistes.

As-tu discuté avec les parents de cet élève pour évoquer ce problème ? Il faudrait -verbalement- leur dire que la résignation n'est pas une bonne option.
Contenu sponsorisé

Re: Voyage scolaire et élève en fauteuil roulant

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum