Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Pourquoi 3,14159 le Mer 31 Oct 2018 - 0:26
@VicomteDeValmont a écrit:Serez-vous en grève et en manifestation unitaire le 12 novembre?
Oui et oui, même si je ne crois pas du tout à l'efficacité de cela. Il serait temps de passer la seconde.
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par VicomteDeValmont le Mer 31 Oct 2018 - 1:17
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Serez-vous en grève et en manifestation unitaire le 12 novembre?
Oui et oui, même si je ne crois pas du tout à l'efficacité de cela. Il serait temps de passer la seconde.

Avant de passer la seconde, encore faut-il que la première s'enclenche.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
BrindIf
BrindIf
Habitué du forum

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par BrindIf le Mer 31 Oct 2018 - 9:37
@VicomteDeValmont a écrit:Serez-vous en grève et en manifestation unitaire le 12 novembre?
Oui...

Je n'ai plus les chiffres en tête, mais sur la réforme du collège la moblisation avait été vraiment pas mauvaise, et sans résultat. C'est assez démoralisant d'avoir l'impression de protester dans le vide, mais ça me parait préférable à se laisser faire sans protester...
avatar
danses
Niveau 7

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par danses le Mer 31 Oct 2018 - 12:54
Oui, j'en suis. Je serai sans doute une des seules de ma cité scolaire... mais au moins je serai droite dans mes bottes.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Graisse-Boulons le Sam 3 Nov 2018 - 15:07
@VicomteDeValmont a écrit:J'ai déjà, au contraire, répondu à l'ensemble de tes questions et j'espère te voir en grève et dans la rue avec nous le 12 novembre contre la politique gouvernementale sur le sujet de l'Education.
Ton syndicat par ailleurs plutôt mou face à Blanquer, appelle lui aussi. Mais, peut-être, au fond, ne veux-tu pas de mobilisation face aux réformes qui prennent forme?

Bien que non concerné, je me permet d'intervenir pour cette dernière phrase : "Mais, peut-être.....ets...". Voilà, voilà encore cette habitude toute "SNESeuse" de tout rapporter plus ou moins directement à la question des appartenances politiques...Vous n'êtes pas d'accord avec eux ? C'est que vous êtes de DROAAAATE, ahrrr, satanas ! D'ailleurs le SNES ce n'est plus que ça : prendre des postures caricaturales de GAUUUUCHE et en oublier de défendre les intérêts des professeurs...il semble que de plus en plus d'enseignants voient ce qu'il en est et c'est heureux. Pour défendre la gauche, il y a les élections, c'est là que ça se passe. Pour défendre les enseignants, il y a des syndicats enseignants. C'est dingue : quand on parle avec des collègues d'une idée du SNALC dont on sait qu'elle fait l'unanimité pour en avoir parlé à d'autres moments, il y à systématiquement un Snesseu pour couper court avec un "le SNALC c'est l'extrème droite", sur un ton assuré et définitif pour clore la discussion...
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Presse-purée le Lun 5 Nov 2018 - 22:05
@Rendash a écrit:http://www.unsa-education.com/spip.php?article3537


UNSA a écrit:En grève le 12 novembre 2018

Repoussoir. Plutôt crever que de défiler avec eux.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Presse-purée le Lun 5 Nov 2018 - 22:15
@VicomteDeValmont a écrit:Serez-vous en grève et en manifestation unitaire le 12 novembre?

Non et non, même si mon syndicat appelle.
Il est des banderoles derrière lesquelles je ne veux pas me retrouver. Il est totalement exclu pour moi de défiler un jour avec ceux qui ont voulu me tuer professionnellement en 2016 et qui piétinent mon travail et ma discipline d'enseignement.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
pseudo-intello
Érudit

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par pseudo-intello le Lun 5 Nov 2018 - 22:24
@Graisse-Boulons a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:J'ai déjà, au contraire, répondu à l'ensemble de tes questions et j'espère te voir en grève et dans la rue avec nous le 12 novembre contre la politique gouvernementale sur le sujet de l'Education.
Ton syndicat par ailleurs plutôt mou face à Blanquer, appelle lui aussi. Mais, peut-être, au fond, ne veux-tu pas de mobilisation face aux réformes qui prennent forme?

Bien que non concerné, je me permet d'intervenir pour cette dernière phrase : "Mais, peut-être.....ets...". Voilà, voilà encore cette habitude toute "SNESeuse" de tout rapporter plus ou moins directement à la question des appartenances politiques...Vous n'êtes pas d'accord avec eux ? C'est que vous êtes de DROAAAATE, ahrrr, satanas ! D'ailleurs le SNES ce n'est plus que ça : prendre des postures caricaturales de GAUUUUCHE et en oublier de défendre les intérêts des professeurs...il semble que de plus en plus d'enseignants voient ce qu'il en est et c'est heureux. Pour défendre la gauche, il y a les élections, c'est là que ça se passe. Pour défendre les enseignants, il y a des syndicats enseignants. C'est dingue : quand on parle avec des collègues d'une idée du SNALC dont on sait qu'elle fait l'unanimité pour en avoir parlé à d'autres moments, il y à systématiquement un Snesseu pour couper court avec un "le SNALC c'est l'extrème droite", sur un ton assuré et définitif pour clore la discussion...

+1

D'ailleurs, à FO, on a aussi doit aux présomptions d’appartenir à l'extrême droite, de temps en temps, et ça me fait doucement rigoler... du moins, ça me ferait rigoler, si je ne me souvenais pas des propos de Bazile...

(je serai en grève quand même, ceci dit).
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Paleoprof le Lun 5 Nov 2018 - 22:48
Je ferai grève, non pas pour l’appel de tel ou tel syndicat. Mais contre ce gouvernement qui nous broie, nous méprise, nous piétine, encore plus que les précédents.
Il suffit de lire les deux fils sur le forum concernant la grève de lundi prochain(déjà, pourquoi deux fils? N’est pas représentatif de notre incapacité à nous souder, pour une fois?), nous en sommes encore à débattre des positions des différents syndicats. La grève n’est pas destinée à soutenir ou repousser tel ou tel syndicat, mais à crier « STOP » à ce fichu gouvernement, cette nouvelle réforme, les suppressions de postes....

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 3201648960   pingouin
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par mamieprof le Lun 5 Nov 2018 - 22:51
+ 1
Pareil, pour les mêmes raisons.
Aphrodissia
Aphrodissia
Vénérable

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Aphrodissia le Mar 6 Nov 2018 - 6:20
Moi aussi, je ferai grève.
J'en parlais avec deux collègues hier, assez d'accord avec le ras-le-bol général mais l'une veut réfléchir à sa participation à la grève parce qu'elle n'a que deux heures de cours (et que c'est gâcher...) et l'autre va y réfléchir parce qu'elle en a huit (et que ça fait beaucoup de cours qui sautent et le programme...). C'est désespérant.

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando.
avatar
artaxerxes
Niveau 7

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par artaxerxes le Mar 6 Nov 2018 - 7:21
@Paleoprof a écrit:Je ferai grève, non pas pour l’appel de tel ou tel syndicat. Mais contre ce gouvernement qui nous broie, nous méprise, nous piétine, encore plus que les précédents.
Il suffit de lire les deux fils sur le forum concernant la grève de lundi prochain(déjà, pourquoi deux fils? N’est pas représentatif de notre incapacité à nous souder, pour une fois?), nous en sommes encore à débattre des positions des différents syndicats. La grève n’est pas destinée à soutenir ou repousser tel ou tel syndicat, mais à crier « STOP » à ce fichu gouvernement, cette nouvelle réforme, les suppressions de postes....

Oui, pourquoi deux fils ?
La modération ne pourrait-elle les regrouper ?

_________________
L'homme crie où son fer le ronge
Et sa plaie engendre un soleil
Plus beau que les anciens mensonges.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Thalia de G le Mar 6 Nov 2018 - 8:08
@artaxerxes a écrit:
@Paleoprof a écrit:Je ferai grève, non pas pour l’appel de tel ou tel syndicat. Mais contre ce gouvernement qui nous broie, nous méprise, nous piétine, encore plus que les précédents.
Il suffit de lire les deux fils sur le forum concernant la grève de lundi prochain(déjà, pourquoi deux fils? N’est pas représentatif de notre incapacité à nous souder, pour une fois?), nous en sommes encore à débattre des positions des différents syndicats. La grève n’est pas destinée à soutenir ou repousser tel ou tel syndicat, mais à crier « STOP » à ce fichu gouvernement, cette nouvelle réforme, les suppressions de postes....
Oui, pourquoi deux fils ?
La modération ne pourrait-elle les regrouper ?
Pourquoi deux fils ? Nous n'avons pas vu, nostra culpa.

Les fusionner est désormais impossible, comme les messages apparaissent par ordre chronologique, quel que soit le topic dont ils sont issus, ce serait un sacré capharnaüm.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Graisse-Boulons le Mar 6 Nov 2018 - 19:41
@Paleoprof a écrit:Je ferai grève, non pas pour l’appel de tel ou tel syndicat. Mais contre ce gouvernement qui nous broie, nous méprise, nous piétine, encore plus que les précédents.
Il suffit de lire les deux fils sur le forum concernant la grève de lundi prochain(déjà, pourquoi deux fils? N’est pas représentatif de notre incapacité à nous souder, pour une fois?), nous en sommes encore à débattre des positions des différents syndicats. La grève n’est pas destinée à soutenir ou repousser tel ou tel syndicat, mais à crier « STOP » à ce fichu gouvernement, cette nouvelle réforme, les suppressions de postes....

Oui, bien sûr, ça, c'est audible. Mais là encore, le "contrat" c'était de voter sur deux tours pour élire un président pour cinq ans...ça c'est joué à ce moment là. Après, on prend ce qui vient démocratiquement...
Et pour se "souder", j'ai bien peur qu'il y ait aujourd'hui réellement deux types de syndicats...
- Les syndicats de profs;
- Les méga-syndicats de fonctionnaires.
Les derniers, dont les dirigeants ont pour être là obligatoirement une intelligence supérieure à la mienne, sont forcément conscient que le budget global de l'état n'étant pas élastique, ils doivent accepter que parmi leurs adhérents, l'amélioration du sort de certains passe par la dégradation de celui des autres et qu'en plus, si "les autres" sont les plus nombreux et bien les "certains" peuvent obtenir plus et être content de leur syndicat...ça fonctionnera aussi longtemps que les profs confondront politique et syndicalisme. C'est là dessus que jouent le(s) syndicat(s) se proclamant de "GAUUUUCHE" pour dire aux profs "les bons, c'est nous, les autres, c'est sale", quittes à sortir la carte de l' "extrême droite"...Se faire traiter de facho quand on prétend que d'autres formations s'intéressent réellement aux profs, ça engage à la "soudure", ça ?
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Paleoprof le Mar 6 Nov 2018 - 20:33
Ce que je voulais exprimer, c'est que, avant de se demander ce que les syndicats pourraient tenter éventuellement d'essayer potentiellement pourquoi pas sauver sur un malentendu un tantinet proche du rien du tout, encore faudrait-il que nous soyons entendus, toutes considérations politiques ou syndicales confondues. Il nous faudrait frapper assez fort pour être invités à la table. Il sera bien temps, ensuite, d'envisager qui doit aller défendre quoi à ladite table.

Je reconnais volontiers ne pas connaitre grand-chose au syndicalisme de l'EN. Mais sur un fil concernant un appel à la grève générale, les débats parfois corsés entre Néos pour définir les différentes responsabilités de tel ou tel syndicat dans la situation actuelle me semblent au mieux prématurés, au pire la meilleure preuve qu'on ne sera jamais entendus parce qu'on passe plus de temps à nous quereller entre nous plutôt qu'essayer de nous faire entendre de la société et des politiques.
Ne pas faire grève selon l'argument que, justement, c'est le "vilain syndicat traitre" qui appelle à la grève, non, je ne comprends pas. Là, il faut y aller. Il y a le feu dans la maison. On lavera notre linge sale après.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 3201648960   pingouin
Nestya
Nestya
Bon génie

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Nestya le Mar 6 Nov 2018 - 20:46
Je ferai grève même si je pense que la grève dans l'EN ne sert à rien.
Quand les employés d'une entreprise fait grève, le patron a tout intérêt à négocier pour qu'elle ne dure pas, sinon il perd de l'argent. Mais quand les profs font grève, qui ça embête? Les élèves? Ils sont bien contents de ne pas avoir cours. Les parents? Ils en auront après ces fainéants de profs qui réclament encore des avantages alors qu'ils ne travaillent que 18h. L'EN? Ils ne ne perdent pas d'argent puisque nous ne produisons rien. Ils ont tout intérêt à laisser le mouvement s'enliser car ainsi, ça monte l'opinion contre nous.
Alors pourquoi faire grève si je pense ainsi? Parce que j'ai le vague espoir qu'après #pasdevague, on sera peut-être un peu plus entendu que d'habitude.

_________________
"Le doute ne garantit pas d'avoir raison, mais d'éviter de persister dans l'erreur." Thomas C.Durand

"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Graisse-Boulons le Mar 6 Nov 2018 - 21:01
@Paleoprof a écrit:Ce que je voulais exprimer, c'est que, avant de se demander ce que les syndicats pourraient tenter éventuellement d'essayer potentiellement pourquoi pas sauver sur un malentendu un tantinet proche du rien du tout, encore faudrait-il que nous soyons entendus, toutes considérations politiques ou syndicales confondues. Il nous faudrait frapper assez fort pour être invités à la table. Il sera bien temps, ensuite, d'envisager qui doit aller défendre quoi à ladite table.

Je reconnais volontiers ne pas connaitre grand-chose au syndicalisme de l'EN. Mais sur un fil concernant un appel à la grève générale, les débats parfois corsés entre Néos pour définir les différentes responsabilités de tel ou tel syndicat dans la situation actuelle me semblent au mieux prématurés, au pire la meilleure preuve qu'on ne sera jamais entendus parce qu'on passe plus de temps à nous quereller entre nous plutôt qu'essayer de nous faire entendre de la société et des politiques.
Ne pas faire grève selon l'argument que, justement, c'est le "vilain syndicat traitre" qui appelle à la grève, non, je ne comprends pas. Là, il faut y aller. Il y a le feu dans la maison. On lavera notre linge sale après.

Ok, j'entend bien.
Et de toutes façons pour cette fois c'est une grève contre la suppression de postes dans l'EN alors je compte la faire, si personne ne vient se joindre pour la transformer en grève "de la fonction publique".
Les différences abyssales qu'il y a et qui se creusent de jour en jour entre les différentes fonctions publiques rendant cette appellation complètement vide de sens (Dernière blagounette : la prise en compte des primes pour les retraites...).
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Paleoprof le Mar 6 Nov 2018 - 21:11
Je te rejoins également sur tes propos, Graisse-Boulons. Malheureusement…..

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 3201648960   pingouin
Lefteris
Lefteris
Empereur

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Lefteris le Mar 6 Nov 2018 - 21:12
@Paleoprof a écrit:
Ne pas faire grève selon l'argument que, justement, c'est le "vilain syndicat traitre" qui appelle à la grève, non, je ne comprends pas. Là, il faut y aller. Il y a le feu dans la maison. On lavera notre linge sale après.
La réalité est autre : les syndicats appellent à la grève sur deux mots d'ordres différents. Les "co-gestionnaires" appellent sur les postes. Les autres appellent sur la casse des statuts et des pensions (les deux se rejoignent) , des programmes, des disciplines (ce qui rejoint la question des postes, mais en remontant à la source). Il y a donc deux mots d'ordre.
A défaut de mieux ça montre au moins la multiplicité des motifs de mécontentement. Il est certain que la présence de syndicats "coopératifs" hier et défilant demain contre les mêmes choses par stratégie politicienne n'amuse pas les syndicats de lutte. Mais il ne faut pas non plus faire au pouvoir le cadeau attendu.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
avatar
pseudo-intello
Érudit

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par pseudo-intello le Mar 6 Nov 2018 - 22:58
@Graisse-Boulons a écrit:Oui, bien sûr, ça, c'est audible. Mais là encore, le "contrat" c'était de voter sur deux tours pour élire un président pour cinq ans...ça c'est joué à ce moment là. Après, on prend ce qui vient démocratiquement...
D'où l'abstention massive.
Qui plus est, les dernières élections étaient assez rock 'n roll, entre deux candidats mis en examens, un autre au budget (et donc aux soutiens) plus qu'opaque (avec des ristournes de... 100% !?! sur des salles de meetings, une soutien spécialement appuyé de la presse), un qui a combattu tout seul sans son camp car les rats avaient quitté le navireet ceux qui restaient étaient de vrais repoussoirs... bref. On ne s'étonne pas qu'il y a 15 ans, au second tour, face au FN au second tour, y'avait moyen de rassembler plus de 4 électeurs sur 5, alors qu'aujourd'hui, ça n'atteint pas 2/3 (ni même 1/2, si on prend en compte le corps électoral).

Et pour se "souder", j'ai bien peur qu'il y ait aujourd'hui réellement deux types de syndicats...
- Les syndicats de profs;
- Les méga-syndicats de fonctionnaires.

Ou pas. Il y a deux appels distincts, pour lundi : l'un regroupe 1 syndicat de profs (FSU) et deux confédérés (UNSA et CFDT), et l'autre, un syndicat de prof (Snalc), et deux syndicats confédérés.

Les derniers, dont les dirigeants ont pour être là obligatoirement une intelligence supérieure à la mienne, sont forcément conscient que le budget global de l'état n'étant pas élastique, ils doivent accepter que parmi leurs adhérents, l'amélioration du sort de certains passe par la dégradation de celui des autres et qu'en plus, si "les autres" sont les plus nombreux et bien les "certains" peuvent obtenir plus et être content de leur syndicat...
Euh, non. ISF ? Flat tax ? Cumex ? Evasion fiscale de 70 milliards par an ? (= la dette, si je ne m'abuse). "Mécénat" surfinancé par l'état (LVMH, par exemple) ?
Les gagnants ne sont pas du tout les plus nombreux, ce sont les 1% les plus riches du pays. mais comme ils possèdent la presse, des lobbies qui dictent la conduite des députés, et que les "élites" financières côtoient les "élites" industrielles, et politiques (cf le Siècle), et que tout ce petit monde copine et s'entraide joyeusement, la tâche de rendre ce pays un peu plus égalitaire n'est pas facile.

ça fonctionnera aussi longtemps que les profs confondront politique et syndicalisme. C'est là dessus que jouent le(s) syndicat(s) se proclamant de "GAUUUUCHE" pour dire aux profs "les bons, c'est nous, les autres, c'est sale", quittes à sortir la carte de l' "extrême droite"...Se faire traiter de facho quand on prétend que d'autres formations s'intéressent réellement aux profs, ça engage à la "soudure", ça ?
Je suis d'accord avec le gras : il ne faut pas mélanger politique et syndicalisme. Je n'ai absolument pas compris la suite.

@Paleoprof a écrit: Je reconnais volontiers ne pas connaitre grand-chose au syndicalisme de l'EN. Mais sur un fil concernant un appel à la grève générale, les débats parfois corsés entre Néos pour définir les différentes responsabilités de tel ou tel syndicat dans la situation actuelle
C'est à dire que quand tu t'es mobilisé contre des saloperies et que d'autres syndicats te disaient que mais non, voyons, et appuyaient en sens inverse, tu en retires un brin d'aigreur.  Very Happy
Mais je conçois qu'il y a plus urgent.

Ne pas faire grève selon l'argument que, justement, c'est le "vilain syndicat traitre" qui appelle à la grève, non, je ne comprends pas. Là, il faut y aller. Il y a le feu dans la maison. On lavera notre linge sale après.
Ce n'est pas qu'une question de "syndicat traître", c'est également une question de mot d'ordre, de revendications.

En l'occurrence, exemple personnel : à mon sens, faire grève sur un mot d'ordre de suppressions de postes, ça ne tient pas la route, parce qu'avec tout ce qui nous tombe dessus, de toutes manières, le métier sera de plus en plus repoussoir, et on a déjà assez de postes non pourvus comme ça (qui participent à accroître encore plus l'inégalité républicaine, aprce que la Seine-Saint-Denis a beaucoup plus de vacataires que la Bretagne ou Paris intra muros, et que le niveau du dernier admis au concours de PE n'a rien à voir entre Créteil et Nantes. Réclamer des postes que plus personne ne voudra prendre ? Je ne perds pas un trentième pour un mot d'ordre aussi farfelu.

Le syndicats qui ont validé la réforme du collège (quand 80% des profs étaient contre...) ont validé, de fait, la fermeture de centaines (de milliers ?) de postes. Donc les voir pleurer pour en recréer aujourd'hui (sans autre revendication)... lol.
Marlou.Bassboost
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Marlou.Bassboost le Mar 6 Nov 2018 - 23:20
Oui Lol ... mais bon je vais la faire . Elle va être très suivie chez moi . Tant mieux.

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
Lefteris
Lefteris
Empereur

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Lefteris le Mer 7 Nov 2018 - 7:44
@pseudo-intello a écrit:
Ce n'est pas qu'une question de "syndicat traître", c'est également une question de mot d'ordre, de revendications.

En l'occurrence, exemple personnel : à mon sens, faire grève sur un mot d'ordre de suppressions de postes, ça ne tient pas la route, parce qu'avec tout ce qui nous tombe dessus, de toutes manières, le métier sera de plus en plus repoussoir, et on a déjà assez de postes non pourvus comme ça (qui participent à accroître encore plus l'inégalité républicaine, aprce que la Seine-Saint-Denis a beaucoup plus de vacataires que la Bretagne ou Paris intra muros, et que le niveau du dernier admis au concours de PE n'a rien à voir entre Créteil et Nantes. Réclamer des postes que plus personne ne voudra prendre ? Je ne perds pas un trentième pour un mot d'ordre aussi farfelu.

Le syndicats qui ont validé la réforme du collège (quand 80% des profs étaient contre...) ont validé, de fait, la fermeture de centaines (de milliers ?) de postes. Donc les voir pleurer pour en recréer aujourd'hui (sans autre revendication)... lol.
Exactement, certains pleurent sur ce qu'ils ont soutenu naguère, au motif que c'était un autre gouvernement.  Ces postes, personne n'en veut en effet, et personne n'en voudra tant que de nombreux problèmes ne seront pas réglés. La destruction programmée du statut va aggraver encore tout ça.  Il faut savoir être cohérent, et ne pas se borner à constater les effets de causes qu'on a soutenues.
Dans ce registre, le mur du çon , comme dirait un certain volatile, a été franchi dans une interview  d'une représentante d'un syndicat que je ne nommerai pas, mais qui avait fait  partie des signataires d'une des dernières infamies  qui a dégringolé sur l'E.N. Celle ci souhaitait la fin du "néo-management". Mais quel meilleur outil de "neo-management" que les critères d'évaluation du PPCR ,  sortis tout droit de l'idéologie managériale  du monde de l'entreprise et de la finance; et réclamée par le Medef pour la FP ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
*Penthésilée*
*Penthésilée*
Niveau 3

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par *Penthésilée* le Mer 7 Nov 2018 - 10:27
Notre vie scolaire (en sous-effectif) nous demande de prévenir en avance si nous sommes grévistes. Je ne sais pas quoi faire du coup. N'est-ce pas contre-productif de se déclarer en avance?

_________________
"Moderation is a fatal thing. Nothing succeeds like excess." Oscar Wilde
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par VicomteDeValmont le Mer 7 Nov 2018 - 10:30
@*Penthésilée* a écrit:Notre vie scolaire (en sous-effectif) nous demande de prévenir en avance si nous sommes grévistes. Je ne sais pas quoi faire du coup. N'est-ce pas contre-productif de se déclarer en avance?


Propose aux AED et CPE de se mettre en grève. De toute façon, tu n'as pas à prévenir en avance. L'idéal serait bien sûr de voter la grève en AG avec les collègues de vie scolaire.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par Ruthven le Mer 7 Nov 2018 - 10:31
@*Penthésilée* a écrit:Notre vie scolaire (en sous-effectif) nous demande de prévenir en avance si nous sommes grévistes. Je ne sais pas quoi faire du coup. N'est-ce pas contre-productif de se déclarer en avance?

Si la grève consiste à paralyser l'outil de production et pas seulement exprimer un mécontentement, cela n'a aucun sens de se déclarer gréviste à l'avance quand on n'est pas contraint légalement de le faire.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Grève du 12 novembre 2018 - Page 4 Empty Re: Grève du 12 novembre 2018

par XIII le Mer 7 Nov 2018 - 16:50
@Paleoprof a écrit:Je ferai grève, non pas pour l’appel de tel ou tel syndicat. Mais contre ce gouvernement qui nous broie, nous méprise, nous piétine, encore plus que les précédents.
Il suffit de lire les deux fils sur le forum concernant la grève de lundi prochain(déjà, pourquoi deux fils? N’est pas représentatif de notre incapacité à nous souder, pour une fois?), nous en sommes encore à débattre des positions des différents syndicats. La grève n’est pas destinée à soutenir ou repousser tel ou tel syndicat, mais à crier « STOP » à ce fichu gouvernement, cette nouvelle réforme, les suppressions de postes....

As tu fait grève le 9 octobre?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum