Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Zagara
Grand Maître

"Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Zagara le Mar 16 Oct 2018 - 10:15
https://www.sudouest.fr/2018/10/11/landes-les-auxiliaires-de-vie-scolaire-se-rassemblent-contre-le-mepris-de-l-administration-5470597-3452.php

Leur salaire de septembre n’ayant pas été payé, ils vont manifester ce vendredi devant l’inspection académique à Mont-de-Marsan.

Comme dans toute l’académie de Bordeaux, une grande partie des AVS (Auxiliaires de vie scolaire) et des Accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) des Landes n’ont pas été rémunérés au mois de septembre par l’administration. Employés généralement à temps partiel (souvent en contrats de 20 heures), ils interviennent dans les écoles et les collèges au côté des enfants en situation de handicap.

Mais devant leur colère, l’administration a seulement répondu qu’ils toucheraient, à partir du 12 octobre, 70% de leur salaire. "Et quand ils essaient de demander la raison de ce report, explique Éric Boulagnon, secrétaire du syndicat Snuipp-FSU, on leur répond qu’ils peuvent faire un emprunt pour tenir le coup, aller aux Restos du coeur, ou on leur dit tout simplement: "Vous mangerez mieux demain!""
avatar
roxanne
Devin

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par roxanne le Mar 16 Oct 2018 - 11:00
C'est qui "on"?
avatar
Plutarque
Niveau 8

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Plutarque le Mar 16 Oct 2018 - 12:03
Autant les retards de paiement sont fréquents et regrettables dans notre grande maison qu'est l'EN, mais ils concernent souvent des retards d'heures supplémentaires qui ne mettent pas en jeu notre survie. Là, on arrive au paroxysme de la lâcheté, car on parle d'AVS/AESH souvent à temps partiels donc déjà dans des situations difficiles, et on ne leur verse pas leur salaire ? Il faut espérer que ce non-sens rentrera rapidement dans l'ordre.

J'en profite également pour signaler à tous les collègues qui toucheront des sommes en retard en janvier/février/mars 2019 correspondant à du travail effectué en 2018 qu'il faudra être très attentif sur la fiscalité de ces sommes. L'année 2018 étant une année blanche fiscale (sauf si Jupiter change d'avis, il en est bien capable), ces sommes doivent être exonérées d'impôts sur le revenu car comptées dans le revenu 2018. Il faudra demander une attestation à votre DPE pour qu'elle en atteste. Ainsi vous paierez en 2019 un impôt à la source sur ces sommes indûment perçues en 2019 au lieu de 2018. Il faudra alors déclarer ces sommes en avril 2019 sur les revenus 2018 (ce qui n'aura aucun impact), et les retrancher en avril 2020 sur les revenus 2019 (ce qui donnera un remboursement).
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Ajupouet le Mar 16 Oct 2018 - 12:44
Comme contractuelle à l'époque, j'avais eu besoin d'acheter une voiture pour bosser, et je faisais 100 bornes par jour. J'ai attendu 8 mois pour être payée.
"Ne vous inquiétez pas madame, en cas de besoin, nous avons négocié pour vous un prêt à taux zero à la banque". Ben voyons.
Dans le privé, n'importe quel employeur se ferait allumer pour moins que ça. Je ne comprends pas qu'il n'y ait pas d'action en justice groupée pour faire plier l'EN et demander des dommages et intérêts.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Babarette
Doyen

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Babarette le Mar 16 Oct 2018 - 19:29
@Ajupouet a écrit:Comme contractuelle à l'époque, j'avais eu besoin d'acheter une voiture pour bosser, et je faisais 100 bornes par jour. J'ai attendu 8 mois pour être payée.
"Ne vous inquiétez pas madame, en cas de besoin, nous avons négocié pour vous un prêt à taux zero à la banque". Ben voyons.
Dans le privé, n'importe quel employeur se ferait allumer pour moins que ça. Je ne comprends pas qu'il n'y ait pas d'action en justice groupée pour faire plier l'EN et demander des dommages et intérêts.

C'est un pur scandale !

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
lalivrophile
Niveau 6

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par lalivrophile le Mar 16 Oct 2018 - 19:40
@Plutarque a écrit:Autant les retards de paiement sont fréquents et regrettables dans notre grande maison qu'est l'EN, mais ils concernent souvent des retards d'heures supplémentaires qui ne mettent pas en jeu notre survie. Là, on arrive au paroxysme de la lâcheté, car on parle d'AVS/AESH souvent à temps partiels donc déjà dans des situations difficiles, et on ne leur verse pas leur salaire ? Il faut espérer que ce non-sens rentrera rapidement dans l'ordre.

Ce n'est pas nouveau dans l'académie. C'est tous les ans la même chose. Cela fait 3 ans que mon assistant n'est pas payé en septembre alors que c'est juste un renouvellement de contrat, mais obtient une « avance » de 70-80 % du salaire de septembre mi-octobre avant une régularisation fin octobre...
avatar
Zenxya
Doyen

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Zenxya le Mar 16 Oct 2018 - 20:01
C'était déjà le cas quand j'étais MA (avant 93), une avance de 80% entre fin septembre et mi-octobre. Et la première paye avance s'était fait attendre longtemps, j'ai commencé début décembre, premier chèque fin février, régularisation fin mars. Le rectorat aussi m'avait dit de m'entendre avec la banque !
En 33 ans rien n'a changé.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par JPhMM le Mar 16 Oct 2018 - 20:04
@Babarette a écrit:
@Ajupouet a écrit:Comme contractuelle à l'époque, j'avais eu besoin d'acheter une voiture pour bosser, et je faisais 100 bornes par jour. J'ai attendu 8 mois pour être payée.
"Ne vous inquiétez pas madame, en cas de besoin, nous avons négocié pour vous un prêt à taux zero à la banque". Ben voyons.
Dans le privé, n'importe quel employeur se ferait allumer pour moins que ça. Je ne comprends pas qu'il n'y ait pas d'action en justice groupée pour faire plier l'EN et demander des dommages et intérêts.

C'est un pur scandale !
C'est très... "sud-Loire"... les lois, tout ça...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Matheod
Niveau 9

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Matheod le Mar 16 Oct 2018 - 20:46
@Plutarque a écrit:Autant les retards de paiement sont fréquents et regrettables dans notre grande maison qu'est l'EN, mais ils concernent souvent des retards d'heures supplémentaires qui ne mettent pas en jeu notre survie. Là, on arrive au paroxysme de la lâcheté, car on parle d'AVS/AESH souvent à temps partiels donc déjà dans des situations difficiles, et on ne leur verse pas leur salaire ? Il faut espérer que ce non-sens rentrera rapidement dans l'ordre.

J'en profite également pour signaler à tous les collègues qui toucheront des sommes en retard en janvier/février/mars 2019 correspondant à du travail effectué en 2018 qu'il faudra être très attentif sur la fiscalité de ces sommes. L'année 2018 étant une année blanche fiscale (sauf si Jupiter change d'avis, il en est bien capable), ces sommes doivent être exonérées d'impôts sur le revenu car comptées dans le revenu 2018. Il faudra demander une attestation à votre DPE pour qu'elle en atteste. Ainsi vous paierez en 2019 un impôt à la source sur ces sommes indûment perçues en 2019 au lieu de 2018. Il faudra alors déclarer ces sommes en avril 2019 sur les revenus 2018 (ce qui n'aura aucun impact), et les retrancher en avril 2020 sur les revenus 2019 (ce qui donnera un remboursement).

Tu es sûr ? J'avais lu quelque part qu'en cas de paiement en retard, il y avait une procédure mais qu'au final les sommes versés en retard n'étaient pas mise à 100% à la date à laquelle elles auraient dû être versé, mais étalés sur les deux années.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Elaïna le Mar 16 Oct 2018 - 21:00
J'ai un ami (dans le privé sous contrat) qui a attendu plus de six mois avant d'être payé. Il a remporté un procès devant le TA. C'était il y a 10 ans. A ce jour, il attend toujours les indemnités de retard qui étaient prévues dans le jugement. Comme c'est un gentil garçon et qu'il en a eu marre, il a lâché l'affaire pour les indemnités de retard. Mais il est trop gentil.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par JPhMM le Mar 16 Oct 2018 - 21:03
10 ans !
Mazette !
Ils manquent pas d'air.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par e-Wanderer le Mar 16 Oct 2018 - 22:03
Ça me rappelle mon poste de moniteur à la fac : j'avais été payé avec 3 mois de retard (sympa quand on sort du service militaire !), alors que la décision de m'attribuer ce poste avait été prise trois ans auparavant (on faisait des pré-candidatures, à l'époque). Inversement, une prime que j'ai touchée pendant 5 ans a continué de m'être versée pendant trois mois avant que les services financiers ne réalisent qu'il était temps d'interrompre. Bref, l'anticipation, ce n'est pas vraiment la qualité première de l'EN (on le voit aussi au niveau des recrutements : on a besoin de profs ? on ouvre. On n'en a plus besoin, on baisse, parfois brutalement. Aucun lissage, aucune vision à long terme. C'est ennuyeux, car du coup les concours n'ont pas la même valeur selon les années).

Il y a parfois du mieux, comme pour la rétribution des travaux des jurys de concours. Au début des années 2000, il fallait attendre 10 mois pour être payé (certains collègues avaient râlé parce qu'on était en train de corriger les écrits de la session suivante !), maintenant, ça prend "juste" deux ou trois mois. Mais pour le bac ou le BTS, ça traîne encore parfois assez longtemps, à ce que je me suis laissé dire…

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
avatar
Plutarque
Niveau 8

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Plutarque le Mar 16 Oct 2018 - 22:56
@Matheod a écrit:
@Plutarque a écrit:J'en profite également pour signaler à tous les collègues qui toucheront des sommes en retard en janvier/février/mars 2019 correspondant à du travail effectué en 2018 qu'il faudra être très attentif sur la fiscalité de ces sommes. L'année 2018 étant une année blanche fiscale (sauf si Jupiter change d'avis, il en est bien capable), ces sommes doivent être exonérées d'impôts sur le revenu car comptées dans le revenu 2018. Il faudra demander une attestation à votre DPE pour qu'elle en atteste. Ainsi vous paierez en 2019 un impôt à la source sur ces sommes indûment perçues en 2019 au lieu de 2018. Il faudra alors déclarer ces sommes en avril 2019 sur les revenus 2018 (ce qui n'aura aucun impact), et les retrancher en avril 2020 sur les revenus 2019 (ce qui donnera un remboursement).
Tu es sûr ? J'avais lu quelque part qu'en cas de paiement en retard, il y avait une procédure mais qu'au final les sommes versés en retard n'étaient pas mise à 100% à la date à laquelle elles auraient dû être versé, mais étalés sur les deux années.

Non je n'en suis pas sûr, mais il me parait ahurissant de devoir supporter les conséquences fiscales d'un retard de paiement qui n'est pas de notre fait. Là on parle de sommes qui ne doivent pas être imposées, et qui le deviennent par conséquence du retard du paiement, c'est loin d'être anodin.

J'ai envoyé aujourd'hui le mail suivant à la députée de ma circonscription :

Mail a écrit:Madame la Députée,

Je me permets de vous contacter en tant que députée de la XXX où je réside pour vous faire remonter une interrogation que de nombreux collègues et moi-même nous posons et à laquelle nous n'avons pas de réponse.

Personnels enseignants de l'Education Nationale, nous effectuons régulièrement des heures supplémentaires de diverses formes dans nos établissements et très souvent ces heures supplémentaires ne nous sont réglées que 2 à 3 mois plus tard. La situation d'un tel retard est déjà problématique en elle-même, mais ce n'est pas le point sur lequel nous souhaitons attirer votre attention.

Il s'agit de la question de l'imposition à la source qui va induire un gros problème : de nombreuses heures effectuées en 2018 seront payées en 2019. Le gouvernement s'étant engagé à ce que les revenus normaux de 2018 soient exonérés d'impôts sur le revenu, ces rémunérations étiquetées "rappel année antérieure" sur nos bulletins de salaire de début 2019 correspondront à des revenus de 2018 mais seront imposées à la source puisque payées en 2019.

Le problème est bien entendu généralisé à toute la fonction publique, et cela peut concerner sur la totalité des fonctionnaires des sommes importantes.

Notre question est la suivante : est-il prévu d'exonérer d'imposition à la source ces rémunérations de 2019 étiquetées "rappel année antérieure" correspondant à du travail effectué en 2018 ? Et si la réponse est non, quel est le mécanisme retenu par le gouvernement pour se faire rembourser cette imposition indûment payée ?

En vous remerciant par avance de l'intérêt porté à notre question,
Au plaisir de lire votre réponse,

Je vous prie d'agréer, Madame la Députée, l'expression de mes salutations distinguées.

Je vous tiens au courant si j'ai une réponse.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Sphinx le Mer 17 Oct 2018 - 7:35
Tiens, ça m'intéresse de savoir aussi : il y a aussi les changements d'échelon du 1er septembre effectifs aux prochaines commissions avec effet rétroactif et rattrapage de plusieurs mois...

@e-Wanderer a écrit:Ça me rappelle mon poste de moniteur à la fac : j'avais été payé avec 3 mois de retard (sympa quand on sort du service militaire !), alors que la décision de m'attribuer ce poste avait été prise trois ans auparavant (on faisait des pré-candidatures, à l'époque). Inversement, une prime que j'ai touchée pendant 5 ans a continué de m'être versée pendant trois mois avant que les services financiers ne réalisent qu'il était temps d'interrompre. Bref, l'anticipation, ce n'est pas vraiment la qualité première de l'EN (on le voit aussi au niveau des recrutements : on a besoin de profs ? on ouvre. On n'en a plus besoin, on baisse, parfois brutalement. Aucun lissage, aucune vision à long terme. C'est ennuyeux, car du coup les concours n'ont pas la même valeur selon les années).

Il y a parfois du mieux, comme pour la rétribution des travaux des jurys de concours. Au début des années 2000, il fallait attendre 10 mois pour être payé (certains collègues avaient râlé parce qu'on était en train de corriger les écrits de la session suivante !), maintenant, ça prend "juste" deux ou trois mois. Mais pour le bac ou le BTS, ça traîne encore parfois assez longtemps, à ce que je me suis laissé dire…

Doctorante monitrice sous contrat, on m'avait dit à la signature qu'on serait payés fin octobre. Fin octobre, rien. J'appelle le service concerné de la fac : non, ce sera fin novembre. "Mais, quand on a signé le contrat, on nous avait dit fin octobre..." Éclat de rire goguenard au bout du fil : "Ha ha ha, mais c'est beaucoup trop tôt !" Voilà. Une centaine de dossiers de nouveaux doctorants sous contrat grand maximum à traiter pour toute la fac. En novembre, j'ai touché une "avance" si je me souviens bien. Je venais d'emménager dans mon premier studio parisien et j'ai dû emprunter à mes parents pour payer mon exorbitant loyer (et manger, accessoirement).

Quand j'ai intégré l'EN en tant que titulaire en 2012, pas de salaire fin septembre. Je vais demander à la secrétaire si c'est normal (sait-on jamais) : non, ils m'avaient juste "oubliée". J'ai eu une "avance" en octobre.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Oonnay
Habitué du forum

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Oonnay le Mer 17 Oct 2018 - 7:54
MA en 1988, septembre 0,00F, octobre 0,00F, novembre 0,00F, décembre 800,00F d'avance le 23 ! Janvier s'alaire normal et enfin février pompom régularisation.

_________________
Si tout va bien... :
Je vous quitte dans :
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Pat B le Mer 17 Oct 2018 - 7:59
C'est pas nouveau. Quand j'ai passé le concours, pour mon année de stage, jj'ai eu une avance mi-octobre et mon premier salaire fin novembre.
C'est raide quand il faut vivre à côté, heureusement mon compagnon avait un salaire...

C'est vrai qu'il faudrait une action collective pour exiger des pénalités de retard...
avatar
Elaïna
Empereur

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Elaïna le Mer 17 Oct 2018 - 9:18
Quand je suis devenue élève fonctionnaire stagiaire, dès le 7 septembre on nous faisait signer une demande d'avance sur salaire pour qu'on ait des sous à la fin du mois de septembre. Je trouve lamentable que ça ne soit pas généralisé.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
kiddy
Niveau 5

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par kiddy le Mer 17 Oct 2018 - 9:26
@Plutarque a écrit:
@Matheod a écrit:
@Plutarque a écrit:J'en profite également pour signaler à tous les collègues qui toucheront des sommes en retard en janvier/février/mars 2019 correspondant à du travail effectué en 2018 qu'il faudra être très attentif sur la fiscalité de ces sommes. L'année 2018 étant une année blanche fiscale (sauf si Jupiter change d'avis, il en est bien capable), ces sommes doivent être exonérées d'impôts sur le revenu car comptées dans le revenu 2018. Il faudra demander une attestation à votre DPE pour qu'elle en atteste. Ainsi vous paierez en 2019 un impôt à la source sur ces sommes indûment perçues en 2019 au lieu de 2018. Il faudra alors déclarer ces sommes en avril 2019 sur les revenus 2018 (ce qui n'aura aucun impact), et les retrancher en avril 2020 sur les revenus 2019 (ce qui donnera un remboursement).
Tu es sûr ? J'avais lu quelque part qu'en cas de paiement en retard, il y avait une procédure mais qu'au final les sommes versés en retard n'étaient pas mise à 100% à la date à laquelle elles auraient dû être versé, mais étalés sur les deux années.

Non je n'en suis pas sûr, mais il me parait ahurissant de devoir supporter les conséquences fiscales d'un retard de paiement qui n'est pas de notre fait. Là on parle de sommes qui ne doivent pas être imposées, et qui le deviennent par conséquence du retard du paiement, c'est loin d'être anodin.

J'ai envoyé aujourd'hui le mail suivant à la députée de ma circonscription :

Mail a écrit:Madame la Députée,

Je me permets de vous contacter en tant que députée de la XXX où je réside pour vous faire remonter une interrogation que de nombreux collègues et moi-même nous posons et à laquelle nous n'avons pas de réponse.

Personnels enseignants de l'Education Nationale, nous effectuons régulièrement des heures supplémentaires de diverses formes dans nos établissements et très souvent ces heures supplémentaires ne nous sont réglées que 2 à 3 mois plus tard. La situation d'un tel retard est déjà problématique en elle-même, mais ce n'est pas le point sur lequel nous souhaitons attirer votre attention.

Il s'agit de la question de l'imposition à la source qui va induire un gros problème : de nombreuses heures effectuées en 2018 seront payées en 2019. Le gouvernement s'étant engagé à ce que les revenus normaux de 2018 soient exonérés d'impôts sur le revenu, ces rémunérations étiquetées "rappel année antérieure" sur nos bulletins de salaire de début 2019 correspondront à des revenus de 2018 mais seront imposées à la source puisque payées en 2019.

Le problème est bien entendu généralisé à toute la fonction publique, et cela peut concerner sur la totalité des fonctionnaires des sommes importantes.

Notre question est la suivante : est-il prévu d'exonérer d'imposition à la source ces rémunérations de 2019 étiquetées "rappel année antérieure" correspondant à du travail effectué en 2018 ? Et si la réponse est non, quel est le mécanisme retenu par le gouvernement pour se faire rembourser cette imposition indûment payée ?

En vous remerciant par avance de l'intérêt porté à notre question,
Au plaisir de lire votre réponse,

Je vous prie d'agréer, Madame la Députée, l'expression de mes salutations distinguées.

Je vous tiens au courant si j'ai une réponse.

les heures supplémentaires à partir de 2019 ne sont pas défiscalisées?
avatar
Oonnay
Habitué du forum

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Oonnay le Mer 17 Oct 2018 - 10:22
@kiddy a écrit:
les heures supplémentaires à partir de 2019 ne sont pas défiscalisées?
Déchargées mais toujours soumises à l'impôt.

_________________
Si tout va bien... :
Je vous quitte dans :
avatar
Plutarque
Niveau 8

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Plutarque le Mer 17 Oct 2018 - 10:34
@Oonnay a écrit:
@kiddy a écrit:les heures supplémentaires à partir de 2019 ne sont pas défiscalisées?
Déchargées mais toujours soumises à l'impôt.

En effet, les heures supplémentaires devraient être "desocialisées" (plus de cotisations sociales, mais toujours imposées sur le revenu) mais la date du 1er septembre 2019 a été avancée. Donc ce n'est pas encore pour tout de suite (contrairement aux hausses du prix du carburant...).

Le problème que je soulève est celui de l'imposition à la source, dont le principe est qu'en 2018 on paye pour 2017 et en 2019 on paye pour 2019. L'année 2018 disparaît donc des radars (pour ne pas avoir à payer deux fois l'impôt). Donc des revenus qu'on aurait dû avoir en 2018 et qui donc échappent à l'impôt sur le revenu, seront à cause des retards de paiement finalement concernés par l'imposition à la source de 2019. Il me parait inacceptable, alors que le retard n'est pas de notre fait et que nous le subissons, qu'en plus il ait pour conséquence une imposition de sommes qui n'auraient pas dû l'être.
Jaenelle
Habitué du forum

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Jaenelle le Mer 17 Oct 2018 - 22:40
Euh, il n'y a plus d'année blanche prévue... En 2019, il faudra quand même faire une déclaration des revenus 2018 (avec donc la situation ubuesque de payer mensuellement l'impôt + l'éventuel rattrapage -> je suis mensualisée, donc jusqu'à présent, j'anticipais). On a évoqué ce fait ici même sur le forum, faudrait que je retrouve le fil.
avatar
Plutarque
Niveau 8

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Plutarque le Jeu 18 Oct 2018 - 11:06
Bien sûr, il sera toujours possible d'ajouter soi-même à la déclaration 2019 sur les revenus 2018 les revenus de 2018 perçus par retard en 2019, et les retrancher de sa déclaration 2020 sur les revenus 2019, pour rattraper en 2020 l'imposition faite à la source en 2019.

Mais au-délà du fait qu'il s'agit d'une double peine : on attend 3 mois une rémunération, puis on paye un impôt indû en janvier 2019 qui ne nous sera remboursé qu'en... août 2020, j'aimerais que les choses soient bien claires, afin qu'on ne vienne pas nous reprocher en 2020 d'avoir déduit ces sommes.
avatar
dita
Habitué du forum

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par dita le Ven 19 Oct 2018 - 23:23
Aller aux restos du coeur, les enfoirés.
Contenu sponsorisé

Re: "Vous mangerez mieux demain" : les retards de paiement du rectorat de Bordeaux mettent les AVS et AESH en danger

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum