Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philomène87
Expert

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Philomène87 le Sam 17 Nov 2018 - 16:00
@Volubilys a écrit:non, mais même en classe, moi ils se fichent du nom de l'auteur...
J'ai un peu l'impression que la collègue a choisi cet auteur non pour son texte mais pour ses origines, pour "provoquer" des élèves qu'elles savaient déjà raciste.

Ou tout simplement pour les éduquer à la tolérance et leur ouvrir l'esprit en leur cassant leurs préjugés. C'est aussi à cela que sert l'école.
Et pour une étude de textes avec rencontre prévue de l'écrivain, je ne vois pas comment le nom de l'auteur aurait pu échapper aux élèves. Si vraiment ils s'en fichent, le professeur a de toute façon forcément fait une présentation de l'auteur en classe.
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Fidèle du forum

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Pointàlaligne le Sam 17 Nov 2018 - 16:15
@ProvençalLeGaulois a écrit:
@cassiopella a écrit: Les enfants voulaient peut-être lire Zola?

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 1427763993 Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 1427763993 Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 1427763993

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 346737548

Je ne sais pas ce qui me fait le plus rire : "les enfants", "voulaient peut-être lire", ou "Zola" (fils d'immigré italien comme chacun sait).
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Verdurette le Sam 17 Nov 2018 - 17:57
@pogonophile a écrit:
@Verdurette a écrit:
Je suis à peu près certaine que ces élèves n'auraient pas été sanctionnés en l'absence de médiatisation, et je plains cette pauvre professeur de français qui a dû s'en prendre plein la tête de son CDE, mais enfin à quoi pensez-vous, faire tout ce foin et donner une mauvaise image de l'établissement pour un pauv'livre dont on n'a rien à battre ...

Mais au moins ça, et même sans cette médiatisation c'est elle qui aurait été sanctionnée Rolling Eyes

Je suis désolée, je dois être très fatiguée ce soir, je n'ai pas compris.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Volubilys le Sam 17 Nov 2018 - 21:18
@Philomène87 a écrit:
@Volubilys a écrit:non, mais même en classe, moi ils se fichent du nom de l'auteur...
J'ai un peu l'impression que la collègue a choisi cet auteur non pour son texte mais pour ses origines, pour "provoquer" des élèves qu'elles savaient déjà raciste.

Ou tout simplement pour les éduquer à la tolérance et leur ouvrir l'esprit en leur cassant leurs préjugés. C'est aussi à cela que sert l'école.
Et pour une étude de textes avec rencontre prévue de l'écrivain, je ne vois pas comment le nom de l'auteur aurait pu échapper aux élèves. Si vraiment ils s'en fichent, le professeur a de toute façon forcément fait une présentation de l'auteur en classe.
Quand on sait que le public est anti-quelque chose, on lui dit que s'en était seulement après lui en avoir fait goûter.
faire un speech sur "les épinards c'est super bon, regarder je vous en ai préparé une grande marmite. Des biens verts, bien frais", on est sûr que le public qui dit ne pas aimer les épinards refuse d'y goûter.
Faire goûter en aveugle, recueillir des "hum, c'est bon c'est quoi?" et leur dire alors que c'était des épinards, on aura certes quelques-un à aller se faire vomir, mais la plupart se dira que finalement c'est pas si mauvais les épinards...
Y aller bille en tête, frontalement, est d'une totale inutilité, vu que le dialogue sera fermée avant même d'avoir commencée...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Philomène87
Philomène87
Expert

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Philomène87 le Sam 17 Nov 2018 - 21:24
Mais si la prof avait filé les extraits et annoncé la rencontre avec l'écrivain sans annoncer son nom, il y aurait bien eu un ou deux élèves à le lui demander, non ? Et si l'ouvrage a carrément été fourni aux élèves, le nom de l'auteur est écrit dessus... Là quand même, sur une classe de 25-30 élèves, je veux bien croire que quelques-uns soient je-m'en-foutistes et pas très fut', mais là...
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Volubilys le Sam 17 Nov 2018 - 21:29
il y a une différence entre connaître son nom et connaître son origine...
bref, c'est des petits cons racistes, mais lancer frontalement cette lecture en annonçant bille en tête l'origine de l'auteur c'était foncé dans le mur et contre productif..

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Philomène87
Philomène87
Expert

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Philomène87 le Sam 17 Nov 2018 - 21:38
Ce que je voulais dire, c'est que l'auteur a un nom qui laisse deviner son origine. Les élèves auraient tout de suite compris d'où il vient.
ycombe
ycombe
Modérateur

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par ycombe le Sam 17 Nov 2018 - 21:45
Je trouve que l'ambiance sur ce fil se délite.

On ferme le temps de se calmer.

C'est rouvert, mais la modération prévient que le fil sera fermé de nouveau (et plus longtemps...) en cas de nouvelles tensions.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par trompettemarine le Dim 18 Nov 2018 - 9:51
Va-t-il falloir ajouter dans le R. I. de cet établissement que le choix du professeur en littérature est inattaquable (tant qu'il respecte la loi).
Dire qu'à l'hôpital on nous fait signer des tas de papiers pour dire qu'on n'a pas le droit de refuser d'être examiné par telle ou telle personne. Va-t-on en arriver là ? Quelle tristesse.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Mathador le Dim 18 Nov 2018 - 10:04
@trompettemarine a écrit:Va-t-il falloir ajouter dans le R. I. de cet établissement que le choix du professeur en littérature est inattaquable (tant qu'il respecte la loi).

Comment fait-on pour savoir si ce choix respecte la loi ? Par exemple, peut-on étudier la littérature de Brasillach ? Ou la musique de Varg Vikernes ?

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par trompettemarine le Dim 18 Nov 2018 - 10:42
Chez nous, à chaque fois qu'il y a un changement au R.I., cela passe par la cellule juridique du rectorat. Cela leur fera un sujet supplémentaire à travailler pour qu'il n'y ait pas de vague, puisqu'on en est là.


Dernière édition par trompettemarine le Dim 18 Nov 2018 - 12:45, édité 1 fois
Mirobolande
Mirobolande
Habitué du forum

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Mirobolande le Dim 18 Nov 2018 - 12:05
@cassiopella a écrit:
Je préfère que mon enfant fait avant tout le tour des auteurs français. I
Il faut zapper Romain Gary aussi? Pour ne citer que lui... En tout cas on peut déjà zapper ceux qui écrivent en écorchant les oreilles.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Thalia de G le Dim 18 Nov 2018 - 12:31
Cassiopella a été priée de ne plus intervenir sur ce fil

Cassiopella, merci de bien vouloir lire le MP envoyé par la modération.
http://www.neoprofs.org/t120587p25-somme-des-lycens-refusent-de-lire-le-roman-d-un-crivain-franco-algrien#4579257, merci de ne pas relancer.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Dikkenek
Dikkenek
Niveau 5

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Dikkenek le Dim 18 Nov 2018 - 12:33
@Volubilys a écrit:
il y a une différence entre connaître son nom et connaître son origine...


Il s'appelle Akli Tadjer!
Ça sonne plus maghrébin que Suédois. Faut pas non plus prendre les élèves pour des billes.
De plus, Le résumé de l'éditeur pour Le Porteur de cartable :

Paris, mars 1962. En cette fin de guerre d’Algérie, Omar, dix ans, porteur de cartable de FLN, fait la collecte auprès des militants du réseau Turbigo, le petit monde pittoresque des immigrés du quartier des Halles. Tout est clair dans sa tête, jusqu’au jour où « l’ennemi », Raphaël, — même âge — rapatrié d’Algérie, « naufragé de l’histoire », débarque sur son palier.

@Volubilys a écrit:
J'ai un peu l'impression que la collègue a choisi cet auteur non pour son texte mais pour ses origines, pour "provoquer" des élèves qu'elles savaient déjà raciste.

Faut arrêter d'accuser une collègue dont vous ne savez rien. Elle n'a fait que son boulot.

De la part des journalistes, cela me surprendra toujours mais je trouve encore plus fou de lire sur un forum d'enseignant qu'il faudrait leur faire lire Zola ou autre. Tout le monde commente et personne ne prend le temps de lire le programme... et je ne suis pas prof de Lettres, encore moins inspecteur, mais ce livre semble parfaitement coller.

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Francais/61/5/VoiePro_Ressources_Francais_T_identite_186615.pdf

L’objet d’étude met en tension deux notions, l’identité et la diversité, qu’il invite à interroger à partir de la lecture d’œuvres du XXe siècle. Il ne s’agit ni de décliner un thème, ni de donner des réponses toutes faites à des questions de cours, mais de permettre aux élèves, à partir de l’étude d’œuvres littéraires et/ou iconographiques et cinématographiques, de réfléchir aux codes, aux valeurs, aux esthétiques, aux sensibilités individuelles et collectives, d’ici ou d’ailleurs, de les confronter et de se forger un point de vue personnel. Cet objet d’étude pose la question du rapport à autrui, du singulier et de l’universel. Il doit permettre aux lycéens d’envisager leur propre construction culturelle, dans sa singularité mais aussi dans sa relation au monde.


Pour rappel : au bac pro en 2014, c'est le discours de Martin Luther King "I have a dream" qui est tombé.
en 2015, l'Etranger de Camus
en 2017 "Faut-il seulement s’appuyer sur sa culture familiale pour construire son identité ?"
et en 2013, Là bas de Jean Jacques Goldman. Laughing

Marthin Luther King et Camus sont décédés, Jean Jacques n'était pas dispo alors que Akli Tadjer intervient régulièrement en milieu scolaire.
zigmag17
zigmag17
Habitué du forum

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par zigmag17 le Dim 18 Nov 2018 - 12:51
Se plier aux exigences/partis-pris/intolérances... des élèves, c'est renoncer à toute une partie du programme axée sur l'apprentissage de l'"Ailleurs", la connaissance de l'Autre, l'ouverture humaine et culturelle; ce serait par exemple dans ce cas, ne plus étudier le mouvement de la Négritude parce que tel ou tel élève -ou toute une classe- le recevrait mal, sans parler d'autres aspects du programme?
Un enseignant doit-il s'auto-censurer?? Censurer ses cours?
Je trouve au contraire que l'enseignant qui contre vents et marées décide d'affronter le problème à bras-le-corps en essayant d'ouvrir l'esprit de ses élèves, fait preuve de beaucoup de courage, en pariant sur le respect, l'écoute, la confiance et l'intelligence.
Les élèves qui refusent la lecture ou la venue d'un auteur au seul motif que son origine ethnique ne leur convient pas sont coupables de racisme, et celui-ci est puni par la loi.
Donc: courrier au Chef d'Etablissement pour l'informer de l'attitude de la classe avec mise en regard des programmes effectivement; courrier aux parents avec même contenu + rappel à la loi.
henriette
henriette
Médiateur

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par henriette le Dim 18 Nov 2018 - 13:10
Ce que tu dis du mouvement de la negritude me rappelle une décision qui à l'époque m'avait consternée :
En réalité, Césaire a été très brièvement au programme de lettres des terminales L (littéraires). En 1994, parmi la liste d'oeuvres à étudier figuraient le Cahier d'un retour au pays natal et le Discours sur le colonialisme, les deux oeuvres les plus connues et les plus emblématiques de l'écrivain martiniquais. Ces textes auraient dû rester au programme pendant deux ans. Mais, dès l'année suivante, une note de service publiée au Bulletin officiel de l'éducation nationale du 27 juillet les faisait disparaître de la liste au profit des Yeux d'Elsa, d'Aragon.  

https://mobile.lemonde.fr/societe/article/2008/05/10/quand-bayrou-retirait-cesaire-des-programmes-de-francais_1043339_3224.html?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
zigmag17
zigmag17
Habitué du forum

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par zigmag17 le Dim 18 Nov 2018 - 13:22
Incroyable! Je découvre cette aberration, heureusement rectifiée.
Enseigner, c'est tenter de mettre en perspective; tant qu'il y aura des esprits à éclairer nous serons utiles, mais c'est sûr que parfois il y a du boulot... S'il faut se battre en plus contre des directives délirantes... Enfin si, je sais: souvent nous nous battons contre des directives délirantes hélas...
zeprof
zeprof
Vénérable

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par zeprof le Dim 18 Nov 2018 - 16:40
En tant que PLP Lettres-Histoire c'est tout à fait le genre de bouquin que je pourrais être amenée à faire lire à mes élèves de terminale bac pro. Il répond très bien à l'objet d'étude "Identités et Diversité" et peut même être utilisé pour "L'Homme et son rapport au monde à travers la Littérature... etc." je vous laisse lire les programmes mais la collègue était tout à fait dans les clous... et quand bien même, je trouve assez malvenu de venir critiquer son choix pédagogique, surtout ici, où régulièrement, des néo rappellent l'importance, ô combien, de notre liberté pédagogique.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Presse-purée le Dim 18 Nov 2018 - 16:54
Ce livre colle parfaitement, l'auteur est encore parmi nous et se montre toujours disponible pour rencontrer des élèves. Ce choix semble donc tout à fait judicieux pour mener un travail riche et permettre une rencontre avec un auteur... Venir chercher des noises à la collègue me semble particulièrement malvenu.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Caspar
Caspar
Bon génie

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Caspar le Dim 18 Nov 2018 - 17:24
@Presse-purée a écrit:Ce livre colle parfaitement, l'auteur est encore parmi nous et se montre toujours disponible pour rencontrer des élèves. Ce choix semble donc tout à fait judicieux pour mener un travail riche et permettre une rencontre avec un auteur... Venir chercher des noises à la collègue me semble particulièrement malvenu.

D'où probablement le choix de la collègue en effet plutôt que de "provoquer des élèves qu'elle savait déjà racistes".
ycombe
ycombe
Modérateur

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par ycombe le Dim 18 Nov 2018 - 17:35
@Caspar a écrit:
@Presse-purée a écrit:Ce livre colle parfaitement, l'auteur est encore parmi nous et se montre toujours disponible pour rencontrer des élèves. Ce choix semble donc tout à fait judicieux pour mener un travail riche et permettre une rencontre avec un auteur... Venir chercher des noises à la collègue me semble particulièrement malvenu.

D'où probablement le choix de la collègue en effet plutôt que de "provoquer des élèves qu'elle savait déjà racistes".
J'ai tout de même un peu de mal à croire qu'elle ait pu penser que les élèves étaient racistes à ce point.

S'il y a déjà eu des incidents de ce genre dans ce même lycée, c'est possible, mais sinon...

La discrimination raciale étant un délit, le CdE devrait faire un signalement au procureur de tous les élèves concernés. Et le faire savoir.

Le procureur se contenterait probablement, dans un tel cas, d'un rappel à la loi, mais au moins les choses seraient claire pour tout le monde: les élèves ont fait quelque chose d'inacceptable qui relève de la justice.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Dame Tartine le Dim 18 Nov 2018 - 23:45
@zeprof a écrit:En tant que PLP Lettres-Histoire c'est tout à fait le genre de bouquin que je pourrais être amenée à faire lire à mes élèves de terminale bac pro. Il répond très bien à l'objet d'étude "Identités et Diversité" et peut même être utilisé pour "L'Homme et son rapport au monde à travers la Littérature... etc." je vous laisse lire les programmes mais la collègue était tout à fait dans les clous... et quand bien même, je trouve assez malvenu de venir critiquer son choix pédagogique, surtout ici, où régulièrement, des néo rappellent l'importance, ô combien, de notre liberté pédagogique.

+ 1 avec Zeprof.
Cette critique est gonflée et déplacée.

_________________
Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 964035751
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par lectiole le Lun 19 Nov 2018 - 11:58
@cassiopella a écrit:Moi, je suis du côté des élèves. Le français est réservé à la littérature française. Il y a plein d'auteurs français, qui sont déjà si peu étudiés. Si les élèves refusent de lire La guerre et la paix, je ne vais pas les traiter de russophobes.

Sauf que Guerre et Paix est traduit du russe.
Akli Tadjer écrit en français. J'ai eu l'occasion de le rencontrer à la librairie de Chaulnes, "les Livres enchantés", quand j'y faisais une dédicace. Il s'y rend lui-même souvent. Il me semble qu'il habite Chaulnes même s'il est édité dans de grandes maisons d'édition parisiennes et fait beaucoup de voyages pour dédicacer ses livres dans toute la France.
Je lirai ses romans. C'est la libraire qui m'a appris la nouvelle. Neutral J'ai trouvé ça triste, d'où le fait que j'avais posté dans le topic "La dernière fois que vous avez halluciné".

PS : Je viens de découvrir ce fil-ci. Je le lis dans l'ordre et ce commentaire est hallucinant. Mais j'ai vu ensuite que d'autres lui ont répondu.
Selon les libraires de Chaulnes, Akli Tadjer est un très grand écrivain. Mais je ne peux pas (encore) confirmer.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Equipe de modération
Equipe de modération
Modérateur

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Equipe de modération le Lun 19 Nov 2018 - 12:28
@Thalia de G a écrit:Cassiopella a été priée de ne plus intervenir sur ce fil

Cassiopella, merci de bien vouloir lire le MP envoyé par la modération.
http://www.neoprofs.org/t120587p25-somme-des-lycens-refusent-de-lire-le-roman-d-un-crivain-franco-algrien#4579257, merci de ne pas relancer.

Un message vient, logiquement, d'être corbeillé.
avatar
Lisak35
Niveau 10

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Lisak35 le Lun 19 Nov 2018 - 12:37
Ah désolée, je n'avais pas lu les dits messages, toutes mes excuses ! Embarassed
avatar
Sacapus
Niveau 10

Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien - Page 3 Empty Re: Somme : des lycéens refusent de lire le roman d'un écrivain franco-algérien

par Sacapus le Mar 20 Nov 2018 - 11:46
@henriette a écrit:Mais moi, je suis justement du côté de la littérature moldovaque d'expression klingonne, injustement méconnue, nanmého !

Et sinon bien d'accord avec vous, Rendash et pogonophile : ça sent très mauvais.
Je ne trouve pas ces blagues très obligeantes pour les nationalités dont le nom commence par "mol" ou se termine par "aque", quand même...
(Mais pour le klingon, je m'en fiche, en revanche).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum