Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Vénérable

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Jacq le Ven 2 Nov 2018 - 18:23
Pour ce qu'il va y avoir dans ce plan d'action... Décembre, en même temps c'est pas mal comme dates, les vacances sont tôt cette année, à peine deux semaines (de vacances) avant les nouvelles DHoraires qui tomberont alors que les réformes deviendront officielles. Les médias ne parleront que de la propagande de surface et nous nous pourrons nous contenter d'aller acheter de nouveau de la vaseline.


Dernière édition par Jacq le Lun 5 Nov 2018 - 18:56, édité 2 fois
avatar
Heisenberg
Habitué du forum

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Heisenberg le Lun 5 Nov 2018 - 13:40
Hier au Havre :

Dimanche 4 novembre 2018, un adolescent de 12 ans a été arrêté au Havre (Seine-Maritime). Il a menacé avec une arme factice son ancienne principale adjointe, au collège Descartes. Le jeune avait été exclu de l'établissement un an plus tôt.

La suite

_________________
Winter is coming - Winter is here !
avatar
acsyle
Niveau 7

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par acsyle le Lun 5 Nov 2018 - 18:32
J'aurais bien dit "ça recommence" mais ça ne s'est jamais vraiment fini...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Celadon le Lun 12 Nov 2018 - 9:18
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/11/11/97001-20181111FILWWW00161-val-d-oise-un-lyceen-mis-en-examen-pour-avoir-etrangle-son-professeur.php
Un jeune de 16 ans, qui a frappé et étranglé son professeur de mathématiques vendredi à Bezons (Val-d'Oise), a été mis en examen pour "violences aggravées". "Le lycéen a été présenté à un juge des enfants et placé sous contrôle judiciaire", a indiqué le parquet de Pontoise, dimanche soir. Il a également interdiction de se rendre dans son ancien établissement - un lycée professionnel - ou d'approcher l'enseignant agressé.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Oudemia le Lun 12 Nov 2018 - 10:29
C'est ce qui était arrivé il y a quelques années à Raoul Volfoni, non ? et aussi à Wonder Woman ? Je crois qu'une seule des deux avait réussi à obtenir un conseil de discipline, et sans grandes suites pour l'élève, hélas.
Cath
Bon génie

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Cath le Lun 12 Nov 2018 - 10:32
Et pas un mot là-dessus aux infos...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Celadon le Lun 12 Nov 2018 - 10:33
Ahbanon, ça relancerait pasdevague !
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Rabelais le Lun 12 Nov 2018 - 10:38
@Celadon a écrit:http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/11/11/97001-20181111FILWWW00161-val-d-oise-un-lyceen-mis-en-examen-pour-avoir-etrangle-son-professeur.php
Un jeune de 16 ans, qui a frappé et étranglé son professeur de mathématiques vendredi à Bezons (Val-d'Oise), a été mis en examen pour "violences aggravées". "Le lycéen a été présenté à un juge des enfants et placé sous contrôle judiciaire", a indiqué le parquet de Pontoise, dimanche soir. Il a également interdiction de se rendre dans son ancien établissement - un lycée professionnel - ou d'approcher l'enseignant agressé.
Ce n’en sont pas des violences aggravées mais une tentative d’homicide.

Ceci dit, étant donné qu’on envoie en pro des élèves dont on ne sait quoi faire ( violences, décrochages , délinquance ), je pense que ce genre de conduite est plus répandu encore en lycée professionnel.
Collège unique, presque lycée unique, obligation scolaire, bientôt jusqu’à 18 ans, «  pas de vague » a de beaux jours devant lui.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
GaliNéo
Habitué du forum

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par GaliNéo le Lun 12 Nov 2018 - 10:49
D'ailleurs, l'école obligatoire jusqu'à 18 ans, ça en est où ?

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par William Foster le Lun 12 Nov 2018 - 11:51
@GaliNéo a écrit:D'ailleurs, l'école obligatoire jusqu'à 18 ans, ça en est où ?

On attend de voir la faisabilité pour ne pas confuser davantage les élèves : il faut que les nouveaux programmes de maths de lycée incluent de savoir compter jusqu'à 18.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
sookie
Neoprof expérimenté

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par sookie le Lun 12 Nov 2018 - 11:53
@Cath a écrit:Et pas un mot là-dessus aux infos...

Si, j'ai vu passer l'info ce matin (mais juste en bandeau défilant) sur une chaine d'info ce matin
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Celadon le Lun 12 Nov 2018 - 13:03
Aux infos de 13 H sur la 2 tout de même.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Jacq le Lun 12 Nov 2018 - 19:01
@GaliNéo a écrit:D'ailleurs, l'école obligatoire jusqu'à 18 ans, ça en est où ?


Sous V Peillon on en était à "droit à la formation jusqu'à 18 ans". La formation n'est pas obligatoirement à l'école, c'était la petite subtilité.
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Seifer le Lun 12 Nov 2018 - 19:06
Ils ont fait un sujet là-dessus sur Cnews en début d'après midi.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
Targa14
Niveau 1

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Targa14 le Mer 14 Nov 2018 - 19:20
Ci-dessous le communiqué de l'équipe éducative :

"Voici quelques faits, parmi d’autres, qui ont eu lieu au lycée de Bezons ces trois dernières années :
- 2015 : Tentative d’agression d'un CPE à la barre de fer
- 2016 : Coup de tête donné à un enseignant
- 2017 : Bagarre entre élèves entraînant le coma d’une élève
- 2018 : Foyer tout juste rénové entièrement saccagé
- 2018 : Coup et étranglement sur un enseignant

L’équipe pédagogique du lycée refuse de continuer à se taire et à supporter ces actes. Ils sont quotidiens et la violence verbale et physique se banalise.

L’inspection académique considère cette situation comme « normale » et nous a déjà répondu qu’il fallait fonctionner avec les moyens alloués. Ces moyens sont en baisse constante depuis 2014 alors que le nombre d’élèves augmente. Plus concrètement, voici comment cela se traduit :  
- En 2014-2015 : chaque surveillant avait en charge 42 élèves alors qu’en 2018-2019, chaque surveillant a 63 élèves en charge, soit une augmentation de 50% par surveillant.
- Entre 2014 et 2018, 106 élèves supplémentaires se sont inscrits au lycée alors qu’on nous a retiré 58h d’enseignement pour travailler avec eux.
Donc, pour compenser cette baisse, il y a de plus en plus d’élèves par classe et de moins de moins de demi-classes.

Par ailleurs, notre ministre Jean-Michel Blanquer a déclaré en le 5 novembre 2018 : « la sécurité est un droit indispensable pour l’accomplissement des autres droits ». Nous souhaitons donc que les moyens alloués soient en adéquation avec la réalité. Nous refusons que cette situation continue.

Nous demandons donc :
- Des encadrants adultes supplémentaires : soit 4 surveillants en plus
- Une présence accrue du personnel médico-social (infirmière, assistance sociale, Psy-EN)
- Des heures d’enseignement en plus

Ce climat et ce manque de moyens pénalisent tous les acteurs du lycée et principalement les élèves qui subissent eux aussi quotidiennement cette violence. Leur réussite dépend aussi de l’amélioration de cette situation."
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par William Foster le Mer 14 Nov 2018 - 19:28
@Targa14 a écrit:
Communiqué a écrit:L’inspection académique considère cette situation comme « normale » et nous a déjà répondu qu’il fallait fonctionner avec les moyens alloués.
Si l'IA ne change pas de discours, on va encore avoir un nouveau DASEN en Dordogne... Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Targa14
Niveau 1

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Targa14 le Mer 14 Nov 2018 - 19:36
Il y a également un courrier destiné à tous les collègues :

Courrier aux établissements de la part du lycée polyvalent de Bezons.

« Quand tu vas au lycée, tu baisses ta tête, tu réponds pas ». C’est une mère qui dit ça. Mais pas une mère d’élève, une mère de prof. Pour enseigner, il faudrait ne rien dire ? Face aux incivilités, face aux violences, face aux agressions, il ne faudrait rien dire ?
Ça semble incroyable… mais finalement, n’est-ce pas ce à quoi nous en sommes venus ?

Contribuez au #Pasdevague.

Véridique, cette parole de mère inquiète, désabusée, c’est un de nos collègues de commerce-vente qui l’a entendue. Elle fait suite à ce qui s’est passé vendredi 9 novembre : notre collègue de mathématiques a subi une violente agression physique de la part d’un élève, le conduisant à l’hôpital avec une incapacité totale de travail de 2 jours.
Ce grave incident n’est malheureusement pas isolé. Depuis des années, nous assistons tous à une multiplication et à une intensification des actes violents dans notre établissement, tant à l’égard des équipes enseignantes, éducatives et techniques qu’à l’égard de nos élèves.

Contribuez au #Pasdevague.

Chacun d’entre nous, adulte et élève d’un établissement scolaire, pris dans sa vie quotidienne, ne se rend pas forcément compte de la violence que nous connaissons tous les jours. Preuve en est notre propre réaction, à nous, enseignants du lycée polyvalent de Bezons : l’agression subie par notre collègue nous est d’abord apparue comme un évènement extraordinaire, hors du commun. Mais en y réfléchissant ensemble, nous avons été saisi par la présence quasi-quotidienne de la violence.
C’est pourquoi nous ne pensons pas être si différents des autres établissements : notre quotidien est peut-être le vôtre. Ce qui nous apparaît parfois comme des actes hors du commun est-il si exceptionnel, si occasionnel ?

Contribuez au #Pasdevague.

Avec le #pasdevague, nous proposons une liste exhaustive de tous les faits d’incivilité, de violence, de remise en question de l’autorité. Au lycée polyvalent de Bezons, on a commencé la liste, elle paraît déjà vertigineuse. Aidez-nous à rendre visible cette violence du quotidien que l’on accepte parce qu’on ne la voit plus, parce qu’on s’y habitue.

Les listes d’incivilités, de violences et d’agressions que nous faisons, partageons-les aussi aux médias. Ils ont été contactés : il faut saisir cette occasion pour nous faire entendre !
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Jacq le Mer 14 Nov 2018 - 19:42
Ces enseignants désavouent ouvertement la politique actuelle. Ils ne devraient pas se plaindre, ils auront droit à une "équipe moblie" qui sera très "mobile".
avatar
Targa14
Niveau 1

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Targa14 le Mer 14 Nov 2018 - 19:59
Nouvel article dans le journal :
http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/les-enseignants-de-bezons-refusent-de-banaliser-la-violence-au-lycee-14-11-2018-7943055.php
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par ZeSandman le Mer 14 Nov 2018 - 21:57
Le Parisien écrit que l'IA a écrit:si un élève craque, il craque 

C'est comme ça ma bonne dame, circulez y'a rien à voir.
Peut-être doit-on se réjouir que l'IA n'ait pas dit : "Si un enseignant fait craquer un élève, il craque"...

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
Shere Khan
Niveau 9

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Shere Khan le Sam 17 Nov 2018 - 0:41
Allez, un p'tit up. C'est bon pour #pasdevague où je vais pieusement témoigner régulièrement.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Jenny le Mer 21 Nov 2018 - 12:05
Une autre agression dans le même lycée :

Le Figaro a écrit:Nouvelle agression au lycée Branly à Créteil, après celle du 18 octobre dernier où un élève avait braqué un professeur. Selon RTL , un professeur de technologie a été agressé en plein cours par un élève, lundi 19 novembre.
Lors de l'altercation, le professeur a ordonné à l'élève dissipé de sortir de la classe pour se calmer. Très en colère, l'élève pousse alors violemment l'enseignant à deux reprises, sans le faire tomber, avant de quitter la salle de cours. En suivant l'élève, le professeur lui indique qu'il sera sanctionné pour son comportement ce qui aurait engendré des insultes de la part de l'élément perturbateur.
Hier après-midi, le professeur a finalement décidé de se présenter au commissariat pour porter plainte pour violences aggravées. Interpellé hier vers 18 heures à son domicile, l'élève a été placé en garde à vue et a reconnu les faits.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/11/21/97001-20181121FILWWW00140-creteil-nouvelle-agression-d-un-professeur-par-un-eleve.php
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Jacq le Mer 21 Nov 2018 - 13:20
En bas de la page mise en lien par Jenny, une autre qui nous importe, l'état de notre première collègue "braquée" :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/10/22/01016-20181022ARTFIG00187-l-enseignante-braquee-a-creteil-n-arrive-pas-a-dormir-depuis-les-faits.php


A noter aussi ceci en fin de cet article :
"Après avoir vu la vidéo, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, s'est déclarée «troublée par la nonchalance de la professeure, comme si c'était banal».
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Docteur OX le Mer 21 Nov 2018 - 14:31
@Jacq a écrit:En  bas de la page mise en lien par Jenny, une autre qui nous importe, l'état de notre première collègue "braquée" :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/10/22/01016-20181022ARTFIG00187-l-enseignante-braquee-a-creteil-n-arrive-pas-a-dormir-depuis-les-faits.php


A noter aussi ceci en fin de cet article :
"Après avoir vu la vidéo, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, s'est déclarée «troublée par la nonchalance de la professeure, comme si c'était banal».

furieux furieux furieux furieux
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Jacq le Mer 21 Nov 2018 - 15:11
@Docteur OX a écrit:
@Jacq a écrit:En  bas de la page mise en lien par Jenny, une autre qui nous importe, l'état de notre première collègue "braquée" :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/10/22/01016-20181022ARTFIG00187-l-enseignante-braquee-a-creteil-n-arrive-pas-a-dormir-depuis-les-faits.php


A noter aussi ceci en fin de cet article :
"Après avoir vu la vidéo, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, s'est déclarée «troublée par la nonchalance de la professeure, comme si c'était banal».

furieux furieux furieux furieux


Outre la bêtise de Buzyn, l'attachement à la santé de notre collègue l'emporte. Les gesticulations médiatiques de notre ministre qui n'a jamais enseigné m'importent peu, de même que ses '"équipes mobiles" qui vont et viennent, de même que ses policiers qui font les fiers-à-bras durant un temps. Notre ministre se soucie plus du "Pas de vague" que du devenir de tous nos collègues ayant subi des situations de violences, d'un degré ou d'un autre. Nous devons plus nous soucier de son cas et des cas similaires. La hiérarchie (je ne parle pas des CDE) se moque totalement de ce qu'il se passe réellement dans nos établissements. Je reste admiratif en constatant le sang-froid de notre collègue et je reste dubitatif devant les faits décrits : l'élève entre et sort de la salle, arrive en retard.... Ils font quoi à la Vie Sco ? Où était cet élève avant de revenir en cours agresser notre collègue ? La Vie Sco est-elle fautive ? Ou simplement la Vie Sco est-elle totalement débordée, en sous-effectif comme souvent ? Si oui, à qui revient la faute ? Nous pouvons en être certain : sûrement pas aux affectations, au rectorat, au nombre des postes, et encore moins au ministre ou à l'Etat!
Contenu sponsorisé

Re: Il braque son enseignante en classe pour qu'elle le note présent

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum