Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
KrixL
Niveau 2

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par KrixL le Mer 24 Oct 2018 - 23:28
Dans mon établissement, les notes d'HDA étaient remontées par notre ancien CDE. Il m'avait aussi remonté les notes de vie scolaire lorsqu'elles étaient en place et il a aussi enlevé les 0 de mes collègues d'EPS en 3è, alors que ces notes avaient été validées par leur IPR. En outre, les élèves dont on savait qu'ils n'auraient jamais le DNB n'y étaient tout simplement pas inscrits afin de ne pas baisser les résultats de l'établissement, ils passaient le CFG à la place.
Honchamp
Honchamp
Expert

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Honchamp le Mer 24 Oct 2018 - 23:42
@KrixL a écrit:Dans mon établissement, les notes d'HDA étaient remontées par notre ancien CDE. Il m'avait aussi remonté les notes de vie scolaire lorsqu'elles étaient en place et il a aussi enlevé les 0 de mes collègues d'EPS en 3è, alors que ces notes avaient été validées par leur IPR. En outre, les élèves dont on savait qu'ils n'auraient jamais le DNB n'y étaient tout simplement pas inscrits afin de ne pas baisser les résultats de l'établissement, ils passaient le CFG à la place.

Cela se fait chez nous aussi.
Et quelques uns au DNB Pro. Qui est plus facile.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
henriette
henriette
Médiateur

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par henriette le Jeu 25 Oct 2018 - 2:20
Ce qui est rassurant, chers collègues, c'est que ces élèves ont prodigieusement progressé pendant les grandes vacances, vu les résultats aux tests de positionnement de 2nde. cheers

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Mathador le Jeu 25 Oct 2018 - 3:21
@KrixL a écrit:il a aussi enlevé les 0 de mes collègues d'EPS en 3è, alors que ces notes avaient été validées par leur IPR.

Si les notes sont données en le nom des dites collègues (dans les bulletins notamment), c'est un délit.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Thermo
Thermo
Niveau 6

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Thermo le Jeu 25 Oct 2018 - 4:02
La fin de l'article est savoureuse :

Et c’est ainsi que l’Education nationale, sans traiter au fond la question des inégalités scolaires au collège, parvient à produire chaque année un examen égalitaire. Abracadabra !

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.
roxanne
roxanne
Prophète

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par roxanne le Jeu 25 Oct 2018 - 7:25
@Cath a écrit:Moi 10 de plus et il n'y avait aucune épreuve terminale.
C'est en 1986 et non 1985 que les épreuves du brevet ont été rétablies, la première épreuve a eu lieu le 20 juin, je m'en souviens car nous sommes allés la passer en entendant dans le bus des sketchs de Coluche qui était mort la veille...
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Oonnay le Jeu 25 Oct 2018 - 8:34
@roxanne a écrit:
@Cath a écrit:Moi 10 de plus et il n'y avait aucune épreuve terminale.
C'est en 1986 et non 1985 que les épreuves du brevet ont été rétablies, la première épreuve a eu lieu le 20 juin, je m'en souviens car nous sommes allés la passer en entendant dans le bus des sketchs de Coluche qui était mort la veille...
En 1983 mon collège était collège pilote pour relancer le BEPC. Nous avons passé une épreuve terminale par matière (toutes, sans exception) et cela a duré une semaine entière (je n'en suis pas mort Razz ), et le taux de réussite était proche de 50%.

_________________
Si tout va bien... :
Je vous quitte dans :
Malaga
Malaga
Modérateur

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Malaga le Jeu 25 Oct 2018 - 9:01
Tiens, dans notre collège, c'est l'inverse. Nous avons eu seulement 75% de réussite au brevet et ce chiffre en dessous de la moyenne académique est lié au fait que nos élèves ont eu peu de points dans les 8 domaines du socle (et ont eu des résultats aux examens finaux plutôt meilleurs qu'ailleurs dans l'académie).

_________________
Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Banana244   Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Banana244     Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
ysabel
ysabel
Devin

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par ysabel le Jeu 25 Oct 2018 - 9:39
@Oonnay a écrit:
@roxanne a écrit:
@Cath a écrit:Moi 10 de plus et il n'y avait aucune épreuve terminale.
C'est en 1986 et non 1985 que les épreuves du brevet ont été rétablies, la première épreuve a eu lieu le 20 juin, je m'en souviens car nous sommes allés la passer en entendant dans le bus des sketchs de Coluche qui était mort la veille...
En 1983 mon collège était collège pilote pour relancer le BEPC. Nous avons passé une épreuve terminale par matière (toutes, sans exception) et cela a duré une semaine entière (je n'en suis pas mort Razz ), et le taux de réussite était proche de 50%.


La même chose en 1985.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
amethyste
amethyste
Doyen

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par amethyste le Jeu 25 Oct 2018 - 9:43
Oui, mais pas en 1984, année test pour un brevet sans épreuve finale.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par JPhMM le Jeu 25 Oct 2018 - 10:18
@amethyste a écrit:Oui, mais pas en 1984, année test pour un brevet sans épreuve finale.
L’année fut délicieusement choisie.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
sifi
sifi
Neoprof expérimenté

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par sifi le Jeu 25 Oct 2018 - 10:30
J'ai corrigé le brevet cette année, comme les précédentes: le constat est clair, sur 38 copies corrigées, j'ai mis 5 fois la moyenne. Une toute petite moyenne sur 4 de ces 5 copies.
Voilà le constat: écritures improbables, énormes lacunes de compréhension, syntaxe de la planète Mars, sans parler de l'orthographe dont on ne doit pas tenir compte en dehors de la dictée et de la réécriture. Certaines copies ont obtenu 4 ou 5 sur 50, et encore, en grattant des points où je pouvais en trouver.

Alors, certes, j'avais sans doute un paquet d'un collège faible et ils ne sont pas tous comme ça. Mais il serait temps que la réalité soit prise en compte par les médias, parce que mine de rien l'immense majorité de ces gens a sans aucun doute eu son brevet, et ira au lycée, avec un niveau qui relève du cauchemar...
Rogger Flanagan
Rogger Flanagan
Niveau 5

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Rogger Flanagan le Jeu 25 Oct 2018 - 10:47
@sifi a écrit:J'ai corrigé le brevet cette année, comme les précédentes: le constat est clair, sur 38 copies corrigées, j'ai mis 5 fois la moyenne. Une toute petite moyenne sur 4 de ces 5 copies.
Voilà le constat: écritures improbables, énormes lacunes de compréhension, syntaxe de la planète Mars, sans parler de l'orthographe dont on ne doit pas tenir compte en dehors de la dictée et de la réécriture. Certaines copies ont obtenu 4 ou 5 sur 50, et encore, en grattant des points où je pouvais en trouver.

Alors, certes, j'avais sans doute un paquet d'un collège faible et ils ne sont pas tous comme ça. Mais il serait temps que la réalité soit prise en compte par les médias, parce que mine de rien l'immense majorité de ces gens a sans aucun doute eu son brevet, et ira au lycée, avec un niveau qui relève du cauchemar...

Pas de panique, quand ils le jugeront opportun, ils en feront "leur" vérité ! En attendant, Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 4086491303
ycombe
ycombe
Modérateur

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par ycombe le Jeu 25 Oct 2018 - 10:52
La réalité n'est pas difficile à connaitre, il suffit de lire attentivement les évaluations CEDRE qui existent depuis 15 ans. Les medias auraient pu le faire depuis longtemps.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
User20827
Niveau 8

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par User20827 le Jeu 25 Oct 2018 - 10:54
Oui mais ça doit être un peu comme le réchauffement climatique : les études, les cris d'alerte des gens de terrain, ne suffisent pas. 
Trop "impalpable".
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Prezbo le Jeu 25 Oct 2018 - 10:56
@ycombe a écrit:La réalité n'est pas difficile à connaitre, il suffit de lire attentivement les évaluations CEDRE qui existent depuis 15 ans. Les medias auraient pu le faire depuis longtemps.


Mais qui les lit au delà des tableaux finaux, en se demandant à quoi correspondent réellement les niveaux de maîtrise anoncés ?

Le gros piège (et on vient de le revoir avec les tests d'entrée en seconde) est le décalage entre le contenu des tests et le contenu théorique des programmes.

En gros, une majorité des élèves qui sortent de troisième semble avoir une idée lointaine du programme de troisième.
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Marcelle Duchamp le Jeu 25 Oct 2018 - 12:55
@Honchamp a écrit:
@Mouton a écrit:
Dans un logiciel a peu près correctement paramétré, les matières ayant beaucoup d'heures auront plus d'évaluation... et donc compteront plus!

Pas chez nous.
Chacun rentre ce qu'il veut dans Pronote.
Certains peu : globalement les profs d'HG. On ne se bat pas. Si on est "écrasés" par les autres matières, tant pis.  En 3ème, domaine 5, je ne rentre que 2 évaluations : devoir de fin d'année, et 2ème DNB blanc.

Mais les collègues d'EPS et d'arts plastiques mettent des choses dans le domaine 5. Ce sont eux qui déterminent le domaine 5 pour l'élève.
Perso, je m'en fiche.

Mais il ne faut pas penser que cela donne une idée correcte du niveau de l'élève.

Les gens qui suivent ça et qui ne sont pas dans l'idéologie des compétences ont compris depuis belle lurette que les 8 domaines de compétences servent à gonfler les résultats.

Dans mon collège, en revanche, l'oral n'est pas trop gonflé.

C'est drôlement bien que cette étude sorte. J'espère que la presse va s'en emparer. Voeu pieux...

Je me sens légèrement offensée sur ton histoire de Domaine 5 (mais peut être à tort). En quoi c’est un problème si les profs d’arts p mettent leurs compétences la? (Car on n’a pas 36 domaines où le faire en plus).
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Marcelle Duchamp le Jeu 25 Oct 2018 - 13:02
@sifi a écrit:J'ai corrigé le brevet cette année, comme les précédentes: le constat est clair, sur 38 copies corrigées, j'ai mis 5 fois la moyenne. Une toute petite moyenne sur 4 de ces 5 copies.
Voilà le constat: écritures improbables, énormes lacunes de compréhension, syntaxe de la planète Mars, sans parler de l'orthographe dont on ne doit pas tenir compte en dehors de la dictée et de la réécriture. Certaines copies ont obtenu 4 ou 5 sur 50, et encore, en grattant des points où je pouvais en trouver.

Alors, certes, j'avais sans doute un paquet d'un collège faible et ils ne sont pas tous comme ça. Mais il serait temps que la réalité soit prise en compte par les médias, parce que mine de rien l'immense majorité de ces gens a sans aucun doute eu son brevet, et ira au lycée, avec un niveau qui relève du cauchemar...

Je surveillais le brevet des tiers temps en Hist-Geo dans mon collège et je me suis presque tapée une crise d’angoisse en lisant la copie d’un élève.
Il fallait présenter le doc d’un témoignage d’un enfant résistant.
Réponse de l’eleve (et je vous la fais sans fautes d’orthographe): L’auteur c’est Jean Jacques, il a fait la guerre et sa vie devait être drôlement cool!
(JJ avait juste 12 ans, faisait des actes de résistance et a vécu un bon bout de temps sans ses parents arrêtés et emprisonnés. Où est le cool dans tout ça?!)

Puis copie de son copain assis plus loin;
« expliquez pourquoi on a fait figurer les (je sais plus quoi) maritimes sur la carte. »
Réponse de l’eleve: Parce que j’y ai fait de la plongée sous marine.

Je n’en croyais pas mes yeux.
Ceci dit, ils ont travaillé pendant 30 min puis le temps restant, ils ont fait une pyramide de crayons de couleurs sur leur table puis les ont classé par gamme chromatique (et en se trompant en plus!)
ylm
ylm
Neoprof expérimenté

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par ylm le Jeu 25 Oct 2018 - 13:08
Depuis que je suis dans mon collège on a toujours été dans les derniers de l'académie (et ça reflète le niveau de nos élèves je pense), l'année dernière le principal s'est fait engueuler par sa hiérarchie : en 2018 on est au dessus de la moyenne académique alors que les troisièmes étaient les plus mauvais vus depuis longtemps...

_________________
The life of man, solitary, poor, nasty, brutish and short.
Thomas Hobbes
galibier
galibier
Niveau 2

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par galibier le Jeu 25 Oct 2018 - 13:13
Je surveillais le brevet des tiers temps en Hist-Geo dans mon collège et je me suis presque tapée une crise d’angoisse en lisant la copie d’un élève.
Il fallait présenter le doc d’un témoignage d’un enfant résistant.
Réponse de l’eleve (et je vous la fais sans fautes d’orthographe): L’auteur c’est Jean Jacques, il a fait la guerre et sa vie devait être drôlement cool!
(JJ avait juste 12 ans, faisait des actes de résistance et a vécu un bon bout de temps sans ses parents arrêtés et emprisonnés. Où est le cool dans tout ça?!)

Puis copie de son copain assis plus loin;
« expliquez pourquoi on a fait figurer les (je sais plus quoi) maritimes sur la carte. »
Réponse de l’eleve: Parce que j’y ai fait de la plongée sous marine.

Je n’en croyais pas mes yeux.
Ceci dit, ils ont travaillé pendant 30 min puis le temps restant, ils ont fait une pyramide de crayons de couleurs sur leur table puis les ont classé par gamme chromatique (et en se trompant en plus!)

Moi je suis effarée de voir chaque année des élèves qui ne connaissent pas les lettres dans l'ordre alphabétique (marrant pour le dictionnaire) et qui sont incapables de lire l'heure à une pendule : j'ai ri en voyant un collègue répondre, lors de la surveillance d'une épreuve, à un élève qui demandait l'heure : "Tu as une pendule, là, au-dessus du tableau". La dite pendule était en plus en chiffres romains. Vous auriez vu la tête du gamin...
Cette année, j'ai des 5e qui pensent qu'on peut lire les opérations mathématiques sans ordre: 5-2 = 3  donne pour eux la même chose que 2-3 = 5 (c'est ce qu'ils m'ont dit alors que je les faisais travailler avec des opérations très simples sur les chiffres romains en latin. Elèves latiniste en effectif réduit, donc a priori concentrés. Il leur a fallu presque 1 minute et ma tête   Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 4072393879 pour comprendre l'énormité de leurs propos).

Et tous ces élèves-là ne sont pas les plus mauvais des classes. Ils auront sans aucun doute leur brevet en fin de 3e.


Dernière édition par galibier le Jeu 25 Oct 2018 - 14:00, édité 1 fois
avatar
profs:(
Niveau 7

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par profs:( le Jeu 25 Oct 2018 - 13:42
Et c'est la même chose en bac pro bien entendu ... et partout où il y a du contrôle continu....
La gueule de l'économie française dans quelques années !!
Leclochard
Leclochard
Empereur

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Leclochard le Jeu 25 Oct 2018 - 13:57
Dans mon nouveau collège, taux de réussite supérieur à 90% malgré une moyenne de 8,5 à l'épreuve écrite de français... (de mémoire environ 10 en maths et en HG) clairement, le contrôle continu et les notes orales sauvent les candidats.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Fesseur Pro le Jeu 25 Oct 2018 - 14:12
Et c'est fait pour.
Sans, ce serait une boucherie, inacceptable pour aucun gouvernement.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 7

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Monsieur_Tesla le Jeu 25 Oct 2018 - 14:12
Dans mon petit collège du sud de la région parisienne, avant la réforme de 2016 nous avions 100% de réussite au DNB.

Privé sous contrat d'un niveau plutôt moyen pourtant.

Depuis 2016 --> deux ou trois élèves échouent !

Nous jouons le jeu des compétences : si un élève a une maîtrise insuffisante, on le signale.

Ayant discuté avec des collègues du même secteur (privé et public confondu), certains CDE l'interdisent (mettre maîtrise fragile à la place)

J'en arrive à penser que l'évaluation par compétences est une vaste mascarade Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 1106105181

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Elle aime
Elle aime
Expert

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par Elle aime le Jeu 25 Oct 2018 - 14:25
En mode "je râle" : Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? Wink

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ?

par JPhMM le Jeu 25 Oct 2018 - 14:26
@Monsieur_Tesla a écrit:J'en arrive à penser que l'évaluation par compétences est une vaste mascarade Pourquoi les vrais chiffres du brevet des collèges sont-ils inquiétants ? - Page 2 1106105181
Tu crois ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum