Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ha@_x
Niveau 7

Re: «On laisse des élèves devant des personnes qui n’ont pas été formées», Paul Devin, inspecteur.

par Ha@_x le Ven 2 Nov 2018 - 0:24
@Balthazaard a écrit:Le pire c'est que je n'ai pas vraiment dit cela...ce sont les corrections d'autres messages qui ont enfoncé le clou!!! Ce qui baisse et c'est une donnée relativement objective, c'est la sélectivité dans ma matière..

Là encore c'est une déviation, j'ai dit que je le pensais mais que l'on pouvait dire le contraire, mais que dans ce cas il fallait donner un argument pour justifier le recrutement de titulaires sur les bases d'un concours.
Cela me fait rire d'être accusé d'avoir des réaction épidermiques de la part de gens qui se braquent instantanément (pas forcément vous) et prennent tout pour des attaques personnelles..
je n'ai rien à vendre, ni a défendre pour les 2 ou 3 ans qu'il me reste dans la maison...

1- Non le pire, c'est qu'on vous a déjà posé la question, bien plus haut dans ce fil, du manque d'attractivité des maths, vous étiez sans doute trop occupé à tirer sur les contractuels et à nous infliger votre style fort peu lisible. Les explications de Manu7 me semblent alambiquées d'ailleurs. Je repose la question, quand on a un master un maths, a-t-on des débouchés bien plus lucratifs et moins épuisants ? (je pense que oui)
Donc, le problème est toujours le même : salaire.

2- Nous sommes sur un forum, de manière anonyme, donc le personnel...

3- Donc vous êtes juste là pour faire part de votre mauvaise humeur ? Pourtant défendre les maths c'est fondamental ! Non ?
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: «On laisse des élèves devant des personnes qui n’ont pas été formées», Paul Devin, inspecteur.

par Mathador le Ven 2 Nov 2018 - 2:16
@Ha@_x a écrit:Je repose la question, quand on a un master un maths, a-t-on des débouchés bien plus lucratifs et moins épuisants ? (je pense que oui)
Donc, le problème est toujours le même : salaire.

Certes, mais la question de supporter le métier se pose ailleurs aussi. Par exemple je suis candidat au concours de contrôleur des finances publiques externe (où il y a une option maths), qui malgré la catégorie B (et le recrutement niveau bac afférent) propose une paye initiale entre celle des certifiés et celle des agrégés. Mais certains préféreront sûrement les collégiens insolents à la paperasse et au brassage d'écritures financières… et il peut que ce soit mon cas et que je repasse le CAPES ou l'agreg derrière. Et pour ce qui est du secteur privé, ce que vivent mes frères et sœurs ne fait pas forcément envie non plus.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
Badiste75
Niveau 10

Re: «On laisse des élèves devant des personnes qui n’ont pas été formées», Paul Devin, inspecteur.

par Badiste75 le Ven 2 Nov 2018 - 12:13
Tu peux aussi tenter inspecteur en catégorie A, c’est largement jouable vu ton profil.
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: «On laisse des élèves devant des personnes qui n’ont pas été formées», Paul Devin, inspecteur.

par Mathador le Ven 2 Nov 2018 - 12:16
Je le passe aussi, mais en PSE (filière informatique, avec encore plus de pognon à la clé). Évidemment, c'est la première session du concours où la matière optionnelle (où il était possible de choisir les maths) a été supprimée

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
avatar
Manu7
Niveau 7

Re: «On laisse des élèves devant des personnes qui n’ont pas été formées», Paul Devin, inspecteur.

par Manu7 le Ven 2 Nov 2018 - 15:34
@Ha@_x a écrit:1- Non le pire, c'est qu'on vous a déjà posé la question, bien plus haut dans ce fil, du manque d'attractivité des maths, vous étiez sans doute trop occupé à tirer sur les contractuels et à nous infliger votre style fort peu lisible. Les explications de Manu7 me semblent alambiquées d'ailleurs. Je repose la question, quand on a un master un maths, a-t-on des débouchés bien plus lucratifs et moins épuisants ? (je pense que oui)
Donc, le problème est toujours le même : salaire.

Je suis alambiqué, et j'ai un style fort peu lisible, oui sans doute, je préfère quand tu fais des blagues sur ma coquille "pauser" au lieu de "poser"...

Mais je suis content de lire que tu es d'accord avec moi quand j'écris plus haut dans un style sans doute illisible :

@Manu7 a écrit:En second, on a élevé le niveau du CAPES au Master c'est à dire au niveau ingénieur, si bien que dans la filière scientifique le métier de professeur n'est plus vraiment attirant au niveau du salaire.

J'ai aussi dit que je suis un ancien contractuel, donc je n'ai strictement rien contre les contractuels. Je signale simplement qu'en math on recrute de plus en plus n'importe qui en tant que contractuel, finalement je confirme par mon petit bout de lorgnette (ou d'alambique) ce que dénonce l'IPR.

@Ha@_x a écrit:Il faut excuser les excès des collègues de maths, leur matière est dans une telle sinistrose niveau recrutement qu'ils en deviennent carrément agressifs...
On peut comprendre leur animosité face à la contractualisation.

J'aime bien ton style, je suis d'accord avec le terme de sinistrose. Mais je ne suis pas d'accord, les profs de maths qui sont intervenus sur ce fil n'ont pas d'animosité face à la contractualisation. Au contraire, quand on dénonce le recrutement de personnes manifestement incompétentes (dès l'entretien) en tant que contractuels, c'est bien pour défendre le métier de prof de math tous statuts confondus.

Ce n'est pas parce qu'ils sont contractuels que certains profs sont incompétents. C'est parce que dès l'entretien on constate qu'ils ne feront jamais l'affaire.

Je l'ai déjà dit ailleurs souvenons-nous du documentaire de France2 où un journaliste est recruté comme prof de maths. Il disait qu'il était surpris d'avoir été recruté si facilement avec un faux CV. Mais j'avais une furieuse envie de lui montrer le remplaçant qui était chez nous au même moment. Je n'étais pas du tout surpris que l'IPR le retienne, il s'exprimait bien (pas de manière alambiquée), il était franc sur son niveau, ok son CV était faux mais il était journaliste après avoir fait Sciences Po... Au même moment j'étais en pleine sinistrose non agressésive face à ce remplaçant qui ne maîtrisait rien.

avatar
nicole 86
Niveau 9

Re: «On laisse des élèves devant des personnes qui n’ont pas été formées», Paul Devin, inspecteur.

par nicole 86 le Ven 2 Nov 2018 - 15:50
Je fus tutrice d'une agrégée de physique appliquée en reconversion, huit années s'étaient écoulées depuis sa titularisation et elle n'avait JAMAIS enseigné sa matière ... on lui a suggéré une reconversion en mathématiques, j'avoue ne pas avoir été convaincue par sa compréhension de la rigueur mathématique malgré une maitrise très affirmée des calculs qu'ils soient algébriques ou vectoriels. Elle a été titularisée agrégée de mathématiques.
avatar
Sépia
Niveau 9

Re: «On laisse des élèves devant des personnes qui n’ont pas été formées», Paul Devin, inspecteur.

par Sépia le Ven 2 Nov 2018 - 16:27
Il y a 15 ans quand j'ai commencé, j'ai eu un entretien avec le CDE qui avait passé une annonce Anpe pour un emploi de professeur vacataire.
Entretien que j'ai trouvé tellement facile que je me suis inquiétée (on ne me pose pas plus de questions ? Où est-ce que je suis tombée ? C'est une blague ?).
Et au final, je me suis retrouvée devant des élèves et ça n'a pas été facile. Je savais plus ou moins gérer des groupes de jeunes gens, grâce à l'animation, mais ce n'était pas la même chose...
Je me suis forgée mon expérience toute seule, glanant ci et là des conseils, récupérant des cours sur internet.

Au bout de quelques années de terrain, je suis devenue contractuelle et je me débrouillais toute seule.
Mais je n'ai jamais été inspectée... et personne n'est jamais venu me dire que ce que je faisais n'allait pas (même pas les collègues qui sont venus avec moi en classe).

Bon, j'ai eu le concours interne, mais je refais mon stage...

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
Contenu sponsorisé

Re: «On laisse des élèves devant des personnes qui n’ont pas été formées», Paul Devin, inspecteur.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum