Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Quelle tournure utilisez-vous pour une femme

94 - 57%
2 - 1%
41 - 25%
8 - 5%
19 - 12%
 
Total des votes: 164
Puck
Grand sage

Re: Professeur principal au féminin

par Puck le Jeu 1 Nov 2018 - 0:17
J.-V. Vernhes : A propos de l’écriture inclusive, du chat et du saucisson. | Connaissance hellénique :

https://ch.hypotheses.org/2040
avatar
ipomee
Doyen

Re: Professeur principal au féminin

par ipomee le Jeu 1 Nov 2018 - 5:38
J'ai lu. Intéressant, comme d''hab. Merci Puck.
avatar
Aphrodissia
Grand sage

Re: Professeur principal au féminin

par Aphrodissia le Jeu 1 Nov 2018 - 6:24
Et puis c'est une lecture agréable au petit matin. Merci.

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
avatar
LadyC
Empereur

Re: Professeur principal au féminin

par LadyC le Jeu 1 Nov 2018 - 9:02
Oui, passionnant et rafraîchissant. Merci.

J'ai voté pour la première proposition... je note au passage que dans son article, Vernhes emploie "ma professeur" ^^

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Professeur principal au féminin

par Thalia de G le Jeu 1 Nov 2018 - 9:18
Merci Puck.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Professeur principal au féminin

par Iphigénie le Jeu 1 Nov 2018 - 9:20
Merci Puck! et merci Leftéris pour la belle clarté de son argumentation sur ce sujet, comme sur les autres d'ailleurs! Wink
Cette histoire de chat me fait penser qu’il faudrait un comité de soutien pour les girafes viriles ou autres panthères noirs, y en a marre Laughing
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Professeur principal au féminin

par Poupoutch le Jeu 1 Nov 2018 - 10:09
J'avais voulu écrire ça, que le genre féminin était déjà le genre marqué et le masculin un genre plus "neutre" mais je l'ai effacé, n'ayant ni le vocabulaire ni les sources pour l'expliquer ou le prouver. Merci Puck. On voit bien à quel point la maîtrise des langues anciennes peut nous aider à réfléchir sur l'état actuel de notre langue.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Puck
Grand sage

Re: Professeur principal au féminin

par Puck le Jeu 1 Nov 2018 - 11:04
JVV reste vraiment un excellent linguiste. Ses chroniques sur l’étymologie sont toujours passionnantes. 
Je l’ai eu comme professeur à Aix. Il était... particulier mais brillantissime.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Professeur principal au féminin

par Marie Laetitia le Jeu 1 Nov 2018 - 13:32
@Babarette a écrit:
@DesolationRow a écrit:Tu pourrais, mais tu as raison de ne pas le faire, ce ne serait pas raisonnable.

Parce que sortir l'argument du "Oh, mais y'a plus important quand même", ça l'est?

Oui.
Je pense peut-être cela parce que je viens d'un milieu familial fortement marqué par les traditions, où la jeune fille que j'étais a dû se battre en envoyer balader ceux qui lui interdisaient de croiser les jambes quand elle s'asseyait, de porter du noir, d'avoir les cheveux détachés, de mettre des pantalons toute l'année, dimanche compris, de faire des études dans l'intention, erreur suprême, d'avoir une carrière professionnelle.

Alors quand on vient m'emmerder avec des histoires de féminisations des noms de métier, au mieux, je rigole.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Clelia8
Niveau 8

Re: Professeur principal au féminin

par Clelia8 le Jeu 1 Nov 2018 - 17:16
@Marie Laetitia a écrit:
@Babarette a écrit:
@DesolationRow a écrit:Tu pourrais, mais tu as raison de ne pas le faire, ce ne serait pas raisonnable.

Parce que sortir l'argument du "Oh, mais y'a plus important quand même", ça l'est?  

Oui.
Je pense peut-être cela parce que je viens d'un milieu familial fortement marqué par les traditions, où la jeune fille que j'étais a dû se battre en envoyer balader ceux qui lui interdisaient de croiser les jambes quand elle s'asseyait, de porter du noir, d'avoir les cheveux détachés, de mettre des pantalons toute l'année, dimanche compris, de faire des études dans l'intention, erreur suprême, d'avoir une carrière professionnelle.

Alors quand on vient m'emmerder avec des histoires de féminisations des noms de métier, au mieux, je rigole.

Je n’ai pas eu à vivre tout ça affraid mais oui, ça m’amuse aussi.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Professeur principal au féminin

par Lefteris le Jeu 1 Nov 2018 - 19:20
@Iphigénie a écrit:Merci Puck! et merci Leftéris pour la belle clarté de son argumentation sur ce sujet, comme sur les autres d'ailleurs! Wink
Cette histoire de chat me fait penser qu’il faudrait un comité de soutien pour les girafes viriles ou autres panthères noirs, y en a marre Laughing
On pourrait beaucoup s'amuser avec le genre grammatical des organes génitaux... Là il y a du boulot pour tout harmoniser.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Professeur principal au féminin

par Iphigénie le Ven 2 Nov 2018 - 8:40
@Lefteris a écrit:
@Iphigénie a écrit:Merci Puck! et merci Leftéris pour la belle clarté de son argumentation sur ce sujet, comme sur les autres d'ailleurs! Wink
Cette histoire de chat me fait penser qu’il faudrait un comité de soutien pour les girafes viriles ou autres panthères noirs, y en a marre Laughing
On pourrait beaucoup s'amuser avec le genre grammatical des organes génitaux... Là il y a du boulot pour tout  harmoniser.
Laughing
Je vous dédie une virile orchidée ! fleurs
Contenu sponsorisé

Re: Professeur principal au féminin

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum