Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Neoprof expérimenté

[Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par chmarmottine le Mer 7 Nov 2018 - 11:22
Je ne suis pas satisfaite de ma façon de faire cours ...
Je fais tout écrire et mon cours est très organisé et (j'espère !) très rigoureux. J'ai toujours fait comme ça et dès que, en fin d'année par exemple, je distribue des polycopiés pour gagner du temps, je suis nulle.
Je voudrais pourtant alléger ma trace écrite pour avoir le temps de faire plus d'exercices variés. J'ai observé qu'en collège, certains collègues donnent un résumé vraiment minimaliste. Je ne souhaite pas aller jusque là, mais je voudrais trouver un juste milieu acceptable en lycée.

Vos avis ?
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Prezbo le Mer 7 Nov 2018 - 11:34
@chmarmottine a écrit:Je ne suis pas satisfaite de ma façon de faire cours ...
Je fais tout écrire et mon cours est très organisé et (j'espère !) très rigoureux. J'ai toujours fait comme ça et dès que, en fin d'année par exemple, je distribue des polycopiés pour gagner du temps, je suis nulle.
Je voudrais pourtant alléger ma trace écrite pour avoir le temps de faire plus d'exercices variés. J'ai observé qu'en collège, certains collègues donnent un résumé vraiment minimaliste. Je ne souhaite pas aller jusque là, mais je voudrais trouver un juste milieu acceptable en lycée.

Vos avis ?

Mon avis, c'est que j'ai le même problème. Ça n'aide pas, je sais.

J'ai testé les polys avec vidéoprojection, j'aime pas. Trop de contraintes organisationnelles et techniques, et des élèves qui décrochent quand ils écoutent sans écrire.

Quand vraiment j'y viens, le moins mauvais compromis me semble de ne projeter que les définitions et propriétés essentielles, et de faire exemples et calculs à la main. Mais j'ai besoin de la souplesse de l'écriture manuscrite pour m'adapter au rythme de la classe et à l'organisation du tableau.

Le problème est que les capacités d'écriture des élèves me semblent s'effondrer, même en leur donnant quelques conseils pour la prise de note. C'est probablement une chute collective.

J'essaye de recentrer le cours et de faire beaucoup d'applications en exercice...Mais il y a un moment où oui, si on veut un cours de maths au sens plein du terme, il faut un cours construit et ordonné.

Il n'y a qu'avec les 1STMG, si j'en reprends, que je tenterais de passer à une formule type "cahiers d'activité".

Sinon, vidéoprojeter permet de mieux surveiller les classes où certains sont décrochés et s'amusent...Mais même si c'est parfois inévitable, il faut peut-être à long terme se méfier du piège qui consiste à ne penser ses dispositifs qu'en termes de surveillance et de discipline.
Badiste75
Niveau 10

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Badiste75 le Mer 7 Nov 2018 - 11:39
Mon avis est que vu le niveau de mes élèves du 93, il est désormais impossible de leur faire écrire le cours : trop d'erreurs de recopie, trop lents, trop largués. Je dois passer mon temps à reprendre les pré-requis qui ne sont maitrisés que par 10 % de la classe. Tout ça prend un temps colossal. A ceux qui me diront qu'il faut leur faire écrire pour que justement ils sachent recopier et gagnent en autonomie et rapidité pour le supérieur, je réponds que pour des lycéens c'est trop tard! Cela s'apprend à l'école primaire, éventuellement au collège, pas au lycée. Les résultats restent très mauvais mais si je faisais copier le cours, ils le seraient encore davantage car on aurait fait encore moins d'exercices. Quand je pense que les nouvelles directives préconisent de faire copier le cours alors même que les contenus ont augmenté à volume horaire en baisse (perte de l'AP), je me dis clairement qu'on se fout de notre .....
Bouboule
Esprit éclairé

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Bouboule le Mer 7 Nov 2018 - 11:48
Tiens, je viens juste de discuter de ce problème avec ma collègue de maths qui disait texto "il a fallu que l'IPR demande explicitement aux collègues de refaire un cours normal avec tracé écrite au collège".
Je pense comme elle qu'il faut garder le maximum de cours avec trace écrite (mais je comprends la nécessité de dégager du temps pour faire des exercices).
Une des raisons de maximiser la trace écrite est qu'au moins ils l'écrivent une fois (ils ne savent plus prendre un brouillon pour travailler et assimiler le cours en réécrivant une démonstration ou un calcul) et puis il reste nécessaire d'apprendre à lire et à transcrire immédiatement.
Evidemment, il y a un souci avec ces générations.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par chmarmottine le Mer 7 Nov 2018 - 11:52
Je compte continuer à faire écrire les élèves. Je vois une grosse différence entre ceux qui ont écrit au collège et les autres.
Mais je crois que je mets trop de choses dans mes cours. Je devrais aller plus à l'essentiel, mais je n'y arrive pas car j'explicite tout. J'ai pris cette habitude quand j'étais en collège car je voulais qu'un enfant puisse être aidé par ses parents. Un cours détaillé et explicite aide les parents à aider leurs enfants. En lycée, il doit aider l'élève à travailler le cours.

Pour résumer, je ne sais pas garder l'essentiel !
Bouboule
Esprit éclairé

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Bouboule le Mer 7 Nov 2018 - 12:04
@Badiste75 a écrit:Mon avis est que vu le niveau de mes élèves du 93, il est désormais impossible de leur faire écrire le cours : trop d'erreurs de recopie, trop lents, trop largués. Je dois passer mon temps à reprendre les pré-requis qui ne sont maitrisés que par 10 % de la classe. Tout ça prend un temps colossal. A ceux qui me diront qu'il faut leur faire écrire pour que justement ils sachent recopier et gagnent en autonomie et rapidité pour le supérieur, je réponds que pour des lycéens c'est trop tard! Cela s'apprend à l'école primaire, éventuellement au collège, pas au lycée. Les résultats restent très mauvais mais si je faisais copier le cours, ils le seraient encore davantage car on aurait fait encore moins d'exercices. Quand je pense que les nouvelles directives préconisent de faire copier le cours alors même que les contenus ont augmenté à volume horaire en baisse (perte de l'AP), je me dis clairement qu'on se fout de notre .....

Donc, c'est foutu.
Badiste75
Niveau 10

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Badiste75 le Mer 7 Nov 2018 - 12:07
Si j’avais des élèves solides et le volume horaire adéquat, je leur ferais écrire. Ce n’est pas le cas. Chmatmottine tu dis voir la différence. A quel niveau? Si c’est en vitesse de recopie du cours, encore heureux que ceux qui ont été habitués à ça soient meilleurs. Si c’est sur le plan mathématique, je ne suis pas convaincu du lien de cause à effet et il faut peut être y voir d’autres raisons.
Bouboule
Esprit éclairé

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Bouboule le Mer 7 Nov 2018 - 12:20
@Badiste75 a écrit:Mon avis est que vu le niveau de mes élèves du 93, il est désormais impossible de leur faire écrire le cours : trop d'erreurs de recopie, trop lents, trop largués. Je dois passer mon temps à reprendre les pré-requis qui ne sont maitrisés que par 10 % de la classe. Tout ça prend un temps colossal. A ceux qui me diront qu'il faut leur faire écrire pour que justement ils sachent recopier et gagnent en autonomie et rapidité pour le supérieur, je réponds que pour des lycéens c'est trop tard! Cela s'apprend à l'école primaire, éventuellement au collège, pas au lycée. Les résultats restent très mauvais mais si je faisais copier le cours, ils le seraient encore davantage car on aurait fait encore moins d'exercices. Quand je pense que les nouvelles directives préconisent de faire copier le cours alors même que les contenus ont augmenté à volume horaire en baisse (perte de l'AP), je me dis clairement qu'on se fout de notre .....

On peut aussi dire que ce sont tes élèves qui "se moquent de toi" et qui ne font rien chez eux, non ?
Ceci dit, j'aimerais bien qu'on nous parle un peu plus de ce qu'un élève normal doit faire en travail personnel pour assimiler un programme.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par chmarmottine le Mer 7 Nov 2018 - 12:47
Bon, ben, tout ça, ça ne m'avance pas beaucoup !
Auriez-vous un exemple de trace écrite en 2de et un en 1s dont vous diriez que c'est "l'essentiel" ... tout en faisant en sorte que cela reste un cours et pas un résumé de cours !

avatar
Pèp
Niveau 4

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Pèp le Mer 7 Nov 2018 - 19:33
Pour ma part, il y a 10 ans je faisais tout écrire même aux TS, maintenant, vu que certains copient en 1 mn et d'autres en 5 le même tableau, vu qu'il y a beaucoup d'erreurs de recopie, j'ai arrêté : je donne un cours tapé et complet, avec juste à recopier certains théorèmes/formules important(e)s et les démonstrations importantes. Hélas, les démonstrations, 90% n'écoutent pas, ils copient sans chercher à comprendre et basta. Ils veulent du clé en main, des trucs, de l'applicable tout de suite, du prêt à pas réfléchir.
Il y a aussi quelque chose, c'est qu'il y a 10 ans, les élèves faisaient leur travail à la maison, on corrigeait et on avançait sur des bases relativement solides, en tous cas avec une réelle progression (commune). Maintenant, comme une grande partie ne fait pas son travail (je ne peux pas comprendre ça...), je préfère garder mon temps pour faire des exercices en classe, au moins, je suis sûr qu'ils auront pratiqué un tant soit peu...
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Mathador le Mer 7 Nov 2018 - 19:52
J'ai vu une collègue au collège faire recopier à la main la majorité des leçons à la maison (à partir du manuel), avec vérification systématique en début de cours; ainsi elle se libère du temps pour faire davantage d'activités d'introduction et d'exercices. Après, au lycée, il faut avoir un cours qui nous convient dans le manuel (et en 2nde, c'est loin d'être évident).

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer)
avatar
ben2510
Érudit

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par ben2510 le Mer 7 Nov 2018 - 20:00
Tiens, en spoiler l'intégralité de mon cours sur les fonctions en seconde.

Spoiler:
x ↦ y

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par chmarmottine le Mer 7 Nov 2018 - 21:03
Gloups ...
avatar
ben2510
Érudit

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par ben2510 le Mer 7 Nov 2018 - 21:28
Il y a quand même la définition, de l'ensemble de définition, de l'ensemble image (mais pas de la notion de maximum/minimum, je formalise ça fin novembre)
et quelques phrases du genre "les solutions de l'inéquation f(x)
Avec le spoiler, je tiens quand même quinze jours.

Pour la lecture des variations et du signe, j'explique à l'oral et je les entraîne, mais il n'y a pas de trace écrite.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Pat B le Mer 7 Nov 2018 - 22:51
Je fais écrire presque tout (je donne des photocop quand il s'agit de rappels des années antérieures, et pour les stats, bref pour des choses que je juge moins importantes et/ou vraiment trop longues à écrire). Mais je vais droit à l'essentiel. Je donne la plupart des figures photocopiées (mais quand même, je leur fait tracer point par point la courbe d'une fonction!).
J'ai découvert que j'en écrit beaucoup moins quand j'écris le cours en même temps qu'eux, au tableau, que quand je le projette (où je vais avoir tendance à faire des phrases plus complètes, plus détaillées). Du coup, je me suis remise à écrire en même temps qu'eux (en leur montrant au passage les abréviations utiles). C'est utile aussi pour certaines notations qu'on n'écrit pas tout à fait comme le traitement de texte...
Je leur précise ce qu'il est obligatoire d'écrire, ou facultatif pour ceux qui sentent qu'ils peuvent s'en passer (certaines étapes de calcul ; certaines propriétés que je donne sous deux formes, "mathématique" et "langue française", la seconde est parfois optionnelle pour ceux qui sont certains d'avoir bien compris).
Je limite le cours à : définition - propriétés et théorèmes - un exemple d'application directe (relativement complexe et détaillé).
Dans certains cas, je mets juste un exemple (tableau de variations, tableau de signe : pas besoin d'ajouter des mots pour expliquer ce que c'est). Je donne des explications complémentaires à l'oral, à eux de les rajouter s'ils estiment en avoir besoin (ils ne le font jamais... sauf les meilleurs).

En seconde, tout tient largement dans un cahier de 96 pages, divisées en 6 parties bien calibrées ; il m'arrive de jongler entre différentes parties d'un jour à l'autre (et là ça se gâte, quand par exemple ils n'ont pas vu qu'on passait de "fonctions" à "outils de calcul" pour rappeler rapidement une notion vue en collège)
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par chmarmottine le Jeu 8 Nov 2018 - 10:18
Je suis bien loin d'un seul cahier en fin d'année en 2de ...

J'aimerais bien voir de visu les cahiers de tes élèves pour comparer à ceux des miens et élaguer mes cours ...
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par chmarmottine le Ven 9 Nov 2018 - 11:49
Je réfléchis à mon cours de 1S sur vecteurs et équations cartésiennes. Je trouve cela très long à mener et ne vois pas comment raccourcir ... Des idées ?
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Mathador le Ven 9 Nov 2018 - 12:49
Tu parles bien de la partie sans le produit scalaire ? Il n'y a pas grand chose pour moi, du moins qui soit nouveau par rapport à la seconde… juste l'idée que vecteurs colinéaires (colinéaire comme dans ligne) <=> vecteurs proportionnels, et que ça se répercute sur les coordonnées. On en déduit des équations de droite, mais je ne vois pas ce qu'il y a d'intéressant (pour la leçon) de plus à faire qu'un exercice corrigé complet: A et B donnés, on en déduit avec les outils de seconde une équation cartésienne de (AB) puis on la réduit. Si, un autre exercice du type où la droite obtenue est verticale.
Pour la notion de vecteur directeur, on remarque que l'on s'est uniquement servi des coordonnées du point A et du vecteur AB.
Par contre, pour le calcul intrinsèque sur les vecteurs, je ne sais pas quoi proposer.

PS: je n'ai jamais eu ce niveau en classe entière, mais seulement en AP. Caveat emptor.


Dernière édition par Mathador le Ven 9 Nov 2018 - 12:57, édité 2 fois

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer)
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par chmarmottine le Ven 9 Nov 2018 - 12:54
Oui oui, je parle bien de ce chapitre.
avatar
Mrs Hobie
Érudit

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Mrs Hobie le Ven 9 Nov 2018 - 13:50
ici base de cours "à trou" ... Je distribue un cours qu'on complète ensemble : vocabulaire important etc ...
Tous les exemples sont rajoutés par les élèves. Les élèves semblent apprécier, et je fais sans doute un peu plus d'exercices.
Mais plus ça va, plus j'ai l'impression de pisser dans un violon vus les résultats ... Ils remplissent joyeusement en classe, mais ne relisent pas ...

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Prezbo le Ven 9 Nov 2018 - 18:22
@Badiste75 a écrit:Mon avis est que vu le niveau de mes élèves du 93, il est désormais impossible de leur faire écrire le cours : trop d'erreurs de recopie, trop lents, trop largués.

Sans juger personne (je n'exclus pas absolument d'être forcé à y venir un jour...) je ne sais pas si l'argument souvent entendu du "je ne leur fais pas prendre le cours car il y a trop d'erreurs de copie sinon" est bon.

Le but d'imposer à un élève la prise de cours, c'est d'essayer de l'obliger à le reformuler et à s'en emparer. On peut lui distribuer le meilleur poly du monde, s'il ne le lit pas...

Je viens de faire une vérification des cahiers, notées,  mes secondes. Je compte en faire une autre au second trimestre. Je n'aime pas ça, c'est pénible pour moi et infantilisant pour eux mais j'y suis venu comme outil de gestion de classe. (Si je ne le fais pas, une bonne partie de la classe arrête rapidement de prendre le cours.)

J'ai six ou sept élèves qui n'ont pas été capables de me montrer un cahier, ou alors un truc avec des feuilles à moitiés déchirées, et quelques paragraphes de maths en vrac au milieu du français et de l'espagnol. Plus quelques-un qui ont un cahier avec un cours incomplet, il manque les paragraphes des moments qu'ils n'écoutaient pas je suppose. Je leur ai mis une mauvaise note, avec un mot d'avertissement au parents.

Est-ce que c'est une raison pour distribuer des polys ? D'expérience, ces élèves, c'est aussi ceux qui perdent les polys d'exercices d'une séance sur l'autre, où qui abandonnent le poly dans la classe en sortant. Et si je leur donne un poly à trou, je ne jurerais pas que je trouverais le bon remplissage dans les trous.

C'est un problème plus profond d'attitude face au travail scolaire, pas seulement d'incapacité à prendre des notes.

@Pat B a écrit:Je fais écrire presque tout (je donne des photocop quand il s'agit de rappels des années antérieures, et pour les stats, bref pour des choses que je juge moins importantes et/ou vraiment trop longues à écrire). Mais je vais droit à l'essentiel. Je donne la plupart des figures photocopiées (mais quand même, je leur fait tracer point par point la courbe d'une fonction!).
J'ai découvert que j'en écrit beaucoup moins quand j'écris le cours en même temps qu'eux, au tableau, que quand je le projette (où je vais avoir tendance à faire des phrases plus complètes, plus détaillées). Du coup, je me suis remise à écrire en même temps qu'eux (en leur montrant au passage les abréviations utiles). C'est utile aussi pour certaines notations qu'on n'écrit pas tout à fait comme le traitement de texte...
Je leur précise ce qu'il est obligatoire d'écrire, ou facultatif pour ceux qui sentent qu'ils peuvent s'en passer (certaines étapes de calcul ; certaines propriétés que je donne sous deux formes, "mathématique" et "langue française", la seconde est parfois optionnelle pour ceux qui sont certains d'avoir bien compris).
Je limite le cours à : définition - propriétés et théorèmes - un exemple d'application directe (relativement complexe et détaillé).
Dans certains cas, je mets juste un exemple (tableau de variations, tableau de signe : pas besoin d'ajouter des mots pour expliquer ce que c'est). Je donne des explications complémentaires à l'oral, à eux de les rajouter s'ils estiment en avoir besoin (ils ne le font jamais... sauf les meilleurs).

En seconde, tout tient largement dans un cahier de 96 pages, divisées en 6 parties bien calibrées ; il m'arrive de jongler entre différentes parties d'un jour à l'autre (et là ça se gâte, quand par exemple ils n'ont pas vu qu'on passait de "fonctions" à "outils de calcul" pour rappeler rapidement une notion vue en collège)

Tout pareil. Sauf que moi je suis allé à un seul cahier avec simplification maximale, une partie cours une partie exercices. Je n'aime pas morceller les activités mathématiques. (Je réfléchis quand même à faire une petite partie "calcul" à part à l'avenir.)

Les élèves utilisent un cahier par an, parfois deux pour ceux qui écrivent large.

@chmarmottine a écrit:Je réfléchis à mon cours de 1S sur vecteurs et équations cartésiennes. Je trouve cela très long à mener et ne vois pas comment raccourcir ... Des idées ?

J'aurais du mal à te donner un exemple précis de trace écrite, mes cours sont pour l'essentiel sur des feuillets mobiles graphités et corrigés à la main chaque année. C'est vraiment pas montrable.

Pour le cours de 1S sur les droites et vecteurs, en gros.

-Je distribue une fiche de rappels sur les notions vues en seconde. (Somme de deux vecteurs, produits d'un vecteur par un réel, coordonnées...) J'en profite pour refaire correctement certaines définition, comme celle du produit d'un vecteur par un réel. Quelques exercices.

-Cours en deux parties.

I) Vecteurs colinéaires, définition et condition de colinéarité avec les coordonnées
II) Equations de droites : rappel sur les équations réduites, notion de  vecteur directeur, forme générale d'une équation cartésienne, coordonnées d'un vecteur directeur d'une droite dont on connaît une équation cartésienne.

Seule les définitions et les principaux théorèmes sont écrits en cours. Je fais deux grosses démonstrations : montrer que deux vecteurs sont colinéaires ssi x_1 y_2-x_2 y_1=0, et démontrer que toute droite admet une équation du type ax+by+c=0. Je passe sur la démonstration des propriétés "évidentes" (et les démontrer serait en fait souvent délicat), et sur la réciproque de la seconde propriété.

Un exemple type d'utilisation de chaque méthode en cours. Je fais toujours le premier exemple d'application, laisser les élèves plancher dessus sinon est une perte de temps.

Je distribue aussi une fiche méthode sur la résolution des systèmes de deux équations à deux inconnues (très maltraitée dans les programmes), avec application à la détermination de l'intersection de deux droites.

Des propriétés du type "Les poins A, B et C sont alignés ssi les vecteurs AB et AC sont colinéaires" ne sont pas écrites dans le cours, mais vues comme méthode en exercice.

A la fin, les élèves doivent pouvoir déterminer si deux vecteurs sont colinéaires et applique la méthode à des problèmes de parallélisme et d'alignement, déterminer une équation de droite et l'intersection de deux droites. Je pars de ça et j'en déduis le minimum qui est indispensable pour y arriver sans être encyclopédique mais en étant cohérent, comme beaucoup de profs je pense.

Faut-il faire des exercices de géométrie vectorielle non repérée, avec utilisation de la relation de Chasles, où en utilisant des coordonnées dans un repère adapté et pas forcément orthogonal ? Ce n'est pas ce que je fais en premier mais j'aime bien aller jusquà en faire quelques-un si je sens la classe réceptive. Je suis très prudent avant d'en mettre en évaluation.

Rien de révolutionnaire, en fait.
avatar
sallyt44
Habitué du forum

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par sallyt44 le Ven 9 Nov 2018 - 19:16
Bonjour,
Je n'ai pas tout lu. Voilà comment je procède, ce n'est pas idéal, mais ça me correspond. Pour ce qui est du cours, je m'arrange pour le distribuer sous forme de polys en fin d'heure. Je demande un porte-vue dans ce but. Par contre, on fait des traces écrites intermédiaires. Dans un exercice qui nécessite une nouvelle propriété, je la fais écrire en rouge en plein milieu du cahier d'exercices (de toutes façons, elle sera dans le poly). Et avant de clôturer un chapitre, ou à d'autres occasions, je fais recopier des cartes mentales ou des tableaux de synthèse.
Par exemple, en seconde, on fait une carte mentale sur le repérage (notations, types de repères, calcul du milieu, calcul de la distance). Je fais même écrire sur ces traces écrites de mémorisation des trucs pas rigoureux du tout parce que justement, c'est pour mémoriser l'essentiel. Exemple : "arrivée moins départ" à côté de la formule de calcul des coordonnées d'un vecteur, "moyenne" à côté de la formule du milieu, "sourire/grimace" pour les polynômes du 2nd degré etc. Exemple de tableau :
                                                     



Dernière édition par sallyt44 le Ven 9 Nov 2018 - 19:20, édité 1 fois (Raison : tableau illisible)
avatar
Mrs Hobie
Érudit

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Mrs Hobie le Ven 9 Nov 2018 - 19:34
@Prezbo a écrit:Et si je leur donne un poly à trou, je ne jurerais pas que je trouverais le bon remplissage dans les trous.
C'est assez facile à vérifier au fur et à mesure en fait

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
Ha@_x
Niveau 7

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Ha@_x le Ven 9 Nov 2018 - 20:15
C'est hyper-intéressant de vous lire...je ne me souviens pas de traces écrites conséquentes en maths en tant qu'élève (faut dire que j'étais souvent absent "dans la classe" et que j'ai arrêté assez vite)
Nous en HG c'est assez divers aussi, entre les collègues poly/texte à trous... , ceux qui "co-construisent" le cours (pardon la "trace écrite" , désolé j'ai horreur de cette expression), et ceux qui font du "classique" : cours écrit au tableau/projeté/dicté/pris en note, et conséquent quantitativement...
Comme dit plus haut, je pense qu'il faut s'acharner à les faire écrire (oui les faire écrire, y compris copier ou prendre sous la dictée, ce n'est jamais perdu, même si certains collègues vont me rentrer dedans sur la définition "d'écrire"), et dans toutes les matières, c'est jamais perdu.
En collège (très défavorisé, département sinistré), pour ma part c'est cours projeté jusqu'en 4e, cours dicté pour les préparer progressivement à la prise de notes en 3e.
avatar
sallyt44
Habitué du forum

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par sallyt44 le Ven 9 Nov 2018 - 20:52
Je pense que ça dépend aussi beaucoup des matières parce qu'en maths au lycée, le cours est une trace écrite "mineure" car ils font énormément d'exercices rédigés en séance et ces exercices sont bien plus importants pour travailler les maths que de copier un cours à mon sens. Si on leur fait faire un exercice de calcul, c'est différent, mais un exercice "de démonstration" leur fait réécrire les méthodes vues dans le cours sur des exemples.
Contenu sponsorisé

Re: [Maths lycée] Alléger la trace écrite ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum