Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
may68
Neoprof expérimenté

Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par may68 le Jeu 8 Nov 2018 - 9:16
En rang par deux, ils connaissent. Marcher au pas, en revanche, c’est autre chose. Enthousiastes, les 40 chefs d’établissement de collèges et lycées de l’académie de Versailles (Val-d’Oise, Yvelines, Hauts-de-Seine, Essonne), tous volontaires, se surprennent même à chanter pour se donner du cœur à l’ouvrage.

http://www.leparisien.fr/societe/des-proviseurs-se-forment-chez-les-gendarmes-06-11-2018-7936725.php#xtor=AD-1481423552
avatar
numéro6
Niveau 5

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par numéro6 le Jeu 8 Nov 2018 - 9:18
Et si l'on envoyait plutôt les gendarmes se former dans les établissements scolaires?  
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par William Foster le Jeu 8 Nov 2018 - 9:58

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Daphné le Jeu 8 Nov 2018 - 11:00
@numéro6 a écrit:Et si l'on envoyait plutôt les gendarmes se former dans les établissements scolaires?  

Alors là, pas certaine que ce soit une bonne idée abi
avatar
Catalunya
Expert

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Catalunya le Jeu 8 Nov 2018 - 11:06
Ça vient du Gorafi?
avatar
acsyle
Niveau 7

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par acsyle le Jeu 8 Nov 2018 - 11:19
Mon ancien chef adjoint était surnommé "le marine" par les collègues, mais ce n'était pas un compliment.
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Kimberlite le Jeu 8 Nov 2018 - 16:07
Oh la vache! J'ai commencé à regarder la vidéo. Encore plus fort que les mises en situation de certains cours à l'ESPE!
J'aurais tant aimé voir ce qu'aurait fait mon ancien chef dans un tel stage.
C'est beau, on les imagine en cas d'attaque aller jouer les héros pour sauver des élèves...
Bon, j'ose espérer qu'il y a des choses plus poussées dans la formation que ces petits exercices sportifs!

_________________
Spoiler:
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par VinZT le Jeu 8 Nov 2018 - 23:06
Plus c'est niais, plus ça marche. Et ils ont l'air content d'eux, les kakis d'un jour … Consternant.
La prochaine étape c'est quoi ? Permis de port d'arme pour les lauréats du stage ? Verbalisation des profs en retard ? Radar quand tu fais trop vite ton cours ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par JEMS le Ven 9 Nov 2018 - 3:26
@Catalunya a écrit:Ça vient du Gorafi?

Non, malheureusement pas...
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Nestya le Ven 9 Nov 2018 - 12:34
Oh mon dieu!

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
may68
Neoprof expérimenté

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par may68 le Ven 9 Nov 2018 - 18:10
https://www.sudeducation.org/Surenchere-securitaire-et-maintenant-vers-la-militarisation-des-etablissements.html?fbclid=IwAR0SSPenLPBxYVnuMp2TLFGLLcwh9A8s8rhMxMfXx4jsRMju5oJjJxrVJIo

Les annonces du ministère du 30 octobre, qui faisaient suite à l’agression d’une enseignante à Créteil et à une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, allaient déjà loin dans la surenchère sécuritaire en mettant en avant la présence de policier-e-s dans les écoles.

Aujourd’hui, un nouveau cap est franchi avec la militarisation des établissements.

D'autres réactions syndicales ?
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par pogonophile le Ven 9 Nov 2018 - 20:38
Non mais ça n'a rien à voir avec ça...
Comme toujours, on peut compter sur le Parisien pour rédiger un article tout simplement idiot, et sur Sud pour une surenchère complètement à côté de la plaque.

Alors oui il y a un début du stage en tenue débile à faire des exercices de team building qui, en ce qui me concerne, m'ont laissé perplexe (pour rester poli). Mais ça n'est qu'une partie et pas celles que les participants retiennent.

Les vrais moments intéressants et formateurs, ce sont les mises en situation enchaînées sur diverses crises, du parent fou furieux et violent qui débarque, à l'accident industriel. Chacun joue un rôle, avec les élèves gendarmes en élèves ou en figurants, puis le scénario est analysé et les réactions de chacun décortiquées.
On prend conscience des effets de sidération, des moyens de la surmonter, de l'effet tunnel quand le stress fait occulter certains aspects, etc. On découvre aussi ses forces et ses limites, et ça pique, mais c'est vraiment bon à savoir.

Le fait est que les militaires ont des années d'expérience vécue ou de simulations réalistes de situations de crise, et que les compétences pour prendre des décisions appropriées ou gérer une panique sont acquises, pas innées. J'aurais aimé que ces compétences puissent être enseignées en interne, mais que ça me plaise ou non, nous ne sommes pas au point.
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par doubledecker le Ven 9 Nov 2018 - 21:11
C'est quand même pas mal d'avoir le retour d'une personne qui a vraiment participé au bouzin plutôt qu'un article vaguement piège-à-clics.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Rendash le Ven 9 Nov 2018 - 21:39
@pogonophile a écrit:
Alors oui il y a un début du stage en tenue débile à faire des exercices de team building qui, en ce qui me concerne, m'ont laissé perplexe (pour rester poli). Mais ça n'est qu'une partie et pas celles que les participants retiennent.


#BalanceTaDignité


C'est quand même dingue, cette foutue mode des pseudo-parcours plus ou moins commandos censés souder l'esprit d'équipe, toussah.
Entre ça, la journée de pré-rentré escape-game, la journée d'inté 6e Möllky, et les autres conneries dans ce genre ...

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par JaneB le Ven 9 Nov 2018 - 21:49
Plus ça va, plus j'ai l'impression que ce monde n'est qu'un asile psy à ciel ouvert ...
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par gauvain31 le Ven 9 Nov 2018 - 22:10
@JaneB a écrit:Plus ça va, plus j'ai l'impression que ce monde n'est qu'un asile psy à ciel ouvert ...

+1000 Comme me disait la psychiatre de l'ITEP où je bossais: "il n'y a pas de fous ici, mais des personnes en souffrance" Et effectivement il y a beaucoup de souffrance, car il y a une perte de repère général , il y compris à de haut sommets de la hiérarchie. Mais ce n'est pas propre à l'EN. Plus personne ne sait ce qu'on demande  . Il y a une perte de sens qui contraint les enseignants ou à des personnels de direction (ils souffrent souvent autant que nous) à être dans des double bind totalement néfastes pour leur santé psychique. Toute cette souffrance finit par rejaillir et donne lieu à des situations qui manquent totalement de discernement. L’Éducation Nationale Française est entrain de perdre pied de façon magistrale. Au delà de l'échec des élèves il y a un renoncement coupable à de hauts sommets pour préserver les intérêts de quelqu'uns .

Un remède ? Le mépris. Perso, je m'en accommode très bien depuis la réforme Chatel de 2010. Ca s'est amplifié depuis 2016; Alors à la prochaine réforme des lycées
Cette vidéo de parcours du combattant m'inspire tout le mépris que j'ai non pas pour ceux qui y participent (beaucoup doivent être en souffrance pour en arriver à faire ce genre de chose) , mais pour ceux qui ont eu l'idée de ce stage Rambo. Ceci n'est pas ma guerre


Dernière édition par gauvain31 le Ven 9 Nov 2018 - 22:13, édité 2 fois
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Leclochard le Ven 9 Nov 2018 - 22:11
@JaneB a écrit:Plus ça va, plus j'ai l'impression que ce monde n'est qu'un asile psy à ciel ouvert ...

Eh oui.


_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Kagome
Niveau 9

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Kagome le Ven 9 Nov 2018 - 22:17
@Rendash a écrit:C'est quand même dingue, cette foutue mode des pseudo-parcours plus ou moins commandos censés souder l'esprit d'équipe, toussah.
Entre ça, la journée de pré-rentré escape-game, la journée d'inté 6e Möllky, et les autres conneries dans ce genre ...
Dans un monde qui valorise l'individualisme, je trouve ça plutôt bien d'avoir des moments pour tenter de créer une cohésion. Il y a parfois de la méconnaissance entre collègues et passer du temps ensemble peut dissiper certains malaises. Le tout étant de ne pas tomber dans l'extrême bien sûr.
Dans le cas présent ici, bon, l'uniforme / délire commando est peut-être pas le plus pertinent mais en même temps, c'est pas si ridicule : cohésion, rigueur etc. bref cf ce qu'a relevé pogonophile. Au final, je me dis que je préfère ça à une énième formation en mode "atelier paperboard" type ESPE, c'est peut-être plus efficace, ils se sont défoulés au moins Wink
Pour les élèves : c'est un peu la même, 1 journée d'intégration me parait pas mal si cela reste cadré. Je préfère qu'ils passent 1 journée à se connaître plutôt qu'à le faire sur temps de classe. Ici en fin d'année (les 2 derniers jours de cours fin juin), les 2nde ont des journées banalisées avec des activités sportives ou culturelles, c'est plutôt sympa aussi de voir les classes s'affronter au relais à la fin, des liens se créent entre élèves mais aussi avec nous.

Par ailleurs, je trouve aussi très pertinent d'entraîner les personnels à des situations de stress et/ou violence : cela s'apprend, ce n'est pas inné et je suis sûre que bien des situations seraient mieux vécues si mieux appréhendées.

En Australie par exp, les professeurs ont tous les ans des sessions de formation aux premiers secours avec réalisme (comment gérer une fracture dont fracture ouverte, des coupures très profondes, des piqûres de XY animal, des crises d'asthmes, crise d'angoisse etc.). Perso, si on pouvait déjà m'apprendre les gestes de premiers secours + comment gérer les crises d'angoisses et un ou 2 gestes d'auto-défense et bien cela me rendrait bien service, notamment en voyage scolaire !

_________________
Makenaï Zettaï
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Kimberlite le Sam 10 Nov 2018 - 1:02
Je suis d'accord qu'une préparation à des situations de crise a un intérêt. Ceci dit, j'avoue avoir quelques doutes sur l'efficacité d'une journée de formation.
Parfois, il peut même être dangereux que les gens se croient formés en si peu de temps. En fait, ça me rappelle pas mal de trucs expliqués par une personne de ma famille, médecin pendant plusieurs années au SAMU: de son expérience, beaucoup de personnes qui croyaient s'y connaître en premiers soins faisaient en fait n'importe quoi, et empiraient souvent des situations au lieu de faire bien. J'ai eu l'occasion de suivre une formation PSC1 ; j'ai trouvé ça très intéressant, mais une journée c'est bien peu, et finalement on en retient les grands principes de base, mais c'est bien loin de faire de nous des sauveteurs hors pair...

J'avoue ne pas être fan des "journées d'intégrations" et autres trucs du genre. Je n'ai jamais vraiment aimé les phénomènes de groupe, et j'aime prendre mon temps pour apprendre à connaître les gens, en dehors des choses organisées trop artificiellement. Je commence à détester de plus en plus ces exhortations à ce que tout le monde soit sociable, et je ne suis pas si certaine qu'on rende service au élèves en insistant sans arrêt sur ce plan. Les élèves les plus "particuliers" sont souvent encore plus exclus dans des contextes soit-disant "intégratifs" car la pression sociale des pairs est renforcée.
Je ne trouve pas que notre monde favorise l'individualisme dans le sens de "penser par soi-même et ne pas se laisser influencer". Je trouve triste qu'actuellement, on finisse par reprocher à des élèves timides de l'être, on finisse par plus attacher d'importance à la capacité des élèves à s'intégrer et "travailler" en groupe (synonyme parfois de "supporter les autres, même quand ils font n'importe quoi") qu'à leur sérieux et leur travail personnel (en collège, on a plein de compétences "sociales" à évaluer, et juste une case pour les connaissances!).

K

_________________
Spoiler:
avatar
lene75
Empereur

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par lene75 le Sam 10 Nov 2018 - 6:08
@Kimberlite a écrit:
J'avoue ne pas être fan des "journées d'intégrations" et autres trucs du genre. Je n'ai jamais vraiment aimé les phénomènes de groupe, et j'aime prendre mon temps pour apprendre à connaître les gens, en dehors des choses organisées trop artificiellement. Je commence à détester de plus en plus ces exhortations à ce que tout le monde soit sociable, et je ne suis pas si certaine qu'on rende service au élèves en insistant sans arrêt sur ce plan. Les élèves les plus "particuliers" sont souvent encore plus exclus dans des contextes soit-disant "intégratifs" car la pression sociale des pairs est renforcée.
Je ne trouve pas que notre monde favorise l'individualisme dans le sens de "penser par soi-même et ne pas se laisser influencer". Je trouve triste qu'actuellement, on finisse par reprocher à des élèves timides de l'être, on finisse par plus attacher d'importance à la capacité des élèves à s'intégrer et "travailler" en groupe (synonyme parfois de "supporter les autres, même quand ils font n'importe quoi") qu'à leur sérieux et leur travail personnel (en collège, on a plein de compétences "sociales" à évaluer, et juste une case pour les connaissances!).

K

+1000

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
XIII
Fidèle du forum

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par XIII le Sam 10 Nov 2018 - 6:24
@lene75 a écrit:
@Kimberlite a écrit:
J'avoue ne pas être fan des "journées d'intégrations" et autres trucs du genre. Je n'ai jamais vraiment aimé les phénomènes de groupe, et j'aime prendre mon temps pour apprendre à connaître les gens, en dehors des choses organisées trop artificiellement. Je commence à détester de plus en plus ces exhortations à ce que tout le monde soit sociable, et je ne suis pas si certaine qu'on rende service au élèves en insistant sans arrêt sur ce plan. Les élèves les plus "particuliers" sont souvent encore plus exclus dans des contextes soit-disant "intégratifs" car la pression sociale des pairs est renforcée.
Je ne trouve pas que notre monde favorise l'individualisme dans le sens de "penser par soi-même et ne pas se laisser influencer". Je trouve triste qu'actuellement, on finisse par reprocher à des élèves timides de l'être, on finisse par plus attacher d'importance à la capacité des élèves à s'intégrer et "travailler" en groupe (synonyme parfois de "supporter les autres, même quand ils font n'importe quoi") qu'à leur sérieux et leur travail personnel (en collège, on a plein de compétences "sociales" à évaluer, et juste une case pour les connaissances!).

K

+1000

Ce système favorise et glorifie surtout l'individualisme du chacun pour soi et  du "pense comme nous". C'est un bon moyen de casser la conscience collective d'intérêts communs et de diviser les gens pour ne pas qu'il aient l'idée saugrenue de s'unir dans un grand élan de solidarité humaniste pour dégager ce système et les fossoyeurs de ce monde.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Rendash le Sam 10 Nov 2018 - 7:30
@Kimberlite a écrit:

J'avoue ne pas être fan des "journées d'intégrations" et autres trucs du genre. Je n'ai jamais vraiment aimé les phénomènes de groupe, et j'aime prendre mon temps pour apprendre à connaître les gens, en dehors des choses organisées trop artificiellement. Je commence à détester de plus en plus ces exhortations à ce que tout le monde soit sociable, et je ne suis pas si certaine qu'on rende service au élèves en insistant sans arrêt sur ce plan. Les élèves les plus "particuliers" sont souvent encore plus exclus dans des contextes soit-disant "intégratifs" car la pression sociale des pairs est renforcée.
Je ne trouve pas que notre monde favorise l'individualisme dans le sens de "penser par soi-même et ne pas se laisser influencer". Je trouve triste qu'actuellement, on finisse par reprocher à des élèves timides de l'être, on finisse par plus attacher d'importance à la capacité des élèves à s'intégrer et "travailler" en groupe (synonyme parfois de "supporter les autres, même quand ils font n'importe quoi") qu'à leur sérieux et leur travail personnel (en collège, on a plein de compétences "sociales" à évaluer, et juste une case pour les connaissances!).

K





_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
may68
Neoprof expérimenté

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par may68 le Sam 10 Nov 2018 - 7:33
@pogonophile a écrit:Non mais ça n'a rien à voir avec ça...
Comme toujours, on peut compter sur le Parisien pour rédiger un article tout simplement idiot, et sur Sud pour une surenchère complètement à côté de la plaque.

Alors oui il y a un début du stage en tenue débile à faire des exercices de team building qui, en ce qui me concerne, m'ont laissé perplexe (pour rester poli). Mais ça n'est qu'une partie et pas celles que les participants retiennent.

Les vrais moments intéressants et formateurs, ce sont les mises en situation enchaînées sur diverses crises, du parent fou furieux et violent qui débarque, à l'accident industriel. Chacun joue un rôle, avec les élèves gendarmes en élèves ou en figurants, puis le scénario est analysé et les réactions de chacun décortiquées.
On prend conscience des effets de sidération, des moyens de la surmonter, de l'effet tunnel quand le stress fait occulter certains aspects, etc. On découvre aussi ses forces et ses limites, et ça pique, mais c'est vraiment bon à savoir.

Le fait est que les militaires ont des années d'expérience vécue ou de simulations réalistes de situations de crise, et que les compétences pour prendre des décisions appropriées ou gérer une panique sont acquises, pas innées. J'aurais aimé que ces compétences puissent être enseignées en interne, mais que ça me plaise ou non, nous ne sommes pas au point.

Ce n'est pas être à côté de la plaque que de dénoncer le mélange armée/école. Si c'est tout ce qu'on a à offrir aux enseignants ou aux élèves comme avenir c'est que notre société est vraiment malade et que ça ne risque pas de s'arranger. La réponse militaire comme avenir ou comme solution ?!!! Non mais sérieusement ?

Dans le même temps un Dasen interdit La chanson de Craone :

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/la-chanson-de-craonne-indesirable-le-11-novembre?fbclid=IwAR12VVkUqQ9pozysIL4Ah8nE6l43qfTxTdpyJkQAF--O8YCQ9hUfsUooQSk

On préfère célèbrer la Victoire, les hauts gradés, les médaillés mais pas ceux qui ont osé dire non ! affraid

avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Iphigénie le Sam 10 Nov 2018 - 7:40
@Daphné a écrit:
@numéro6 a écrit:Et si l'on envoyait plutôt les gendarmes se former dans les établissements scolaires?  

Alors là, pas certaine que ce soit une bonne idée abi
Encore que: chez nous c'est l'armee qui a révélé à notre CDE qu'un élève de TS était illettré : pour lui, il ne donnait pas tous ses moyens, mais il en avait assez pour passer....

Sinon les cde seront-ils bientôt équipés en gilets pare-balle aussi? Pour apprendre à gérer les crises....

Sinon d'accord aussiavec Kimberlite.
may68
Neoprof expérimenté

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par may68 le Sam 10 Nov 2018 - 7:42
@may68 a écrit:
@pogonophile a écrit:Non mais ça n'a rien à voir avec ça...
Comme toujours, on peut compter sur le Parisien pour rédiger un article tout simplement idiot, et sur Sud pour une surenchère complètement à côté de la plaque.

Alors oui il y a un début du stage en tenue débile à faire des exercices de team building qui, en ce qui me concerne, m'ont laissé perplexe (pour rester poli). Mais ça n'est qu'une partie et pas celles que les participants retiennent.

Les vrais moments intéressants et formateurs, ce sont les mises en situation enchaînées sur diverses crises, du parent fou furieux et violent qui débarque, à l'accident industriel. Chacun joue un rôle, avec les élèves gendarmes en élèves ou en figurants, puis le scénario est analysé et les réactions de chacun décortiquées.
On prend conscience des effets de sidération, des moyens de la surmonter, de l'effet tunnel quand le stress fait occulter certains aspects, etc. On découvre aussi ses forces et ses limites, et ça pique, mais c'est vraiment bon à savoir.

Le fait est que les militaires ont des années d'expérience vécue ou de simulations réalistes de situations de crise, et que les compétences pour prendre des décisions appropriées ou gérer une panique sont acquises, pas innées. J'aurais aimé que ces compétences puissent être enseignées en interne, mais que ça me plaise ou non, nous ne sommes pas au point.

Ce n'est pas être à côté de la plaque que de dénoncer le mélange armée/école. Si c'est tout ce qu'on a à offrir aux enseignants ou aux élèves comme avenir c'est que notre société est vraiment malade et que ça ne risque pas de s'arranger. La réponse militaire comme avenir ou comme solution ?!!! Non mais sérieusement ?  

Dans le même temps un Dasen  interdit La chanson de Craone :

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/la-chanson-de-craonne-indesirable-le-11-novembre?fbclid=IwAR12VVkUqQ9pozysIL4Ah8nE6l43qfTxTdpyJkQAF--O8YCQ9hUfsUooQSk

On préfère célèbrer la Victoire, les hauts gradés, les médaillés mais pas ceux qui ont osé dire stop à la boucherie militaire pour le profit des industriels !
 affraid
On veut quel modèle pour nos gosses ?

Contenu sponsorisé

Re: Des proviseurs se forment chez les gendarmes

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum