Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par Cath le Sam 17 Nov 2018 - 10:25
Je ne comprends pas... Sur ton créneau, tu prends la moitié de la classe, l'autre va en perm avec un devoir. Pas besoin de prendre des heures à qui que ce soit.
avatar
titeprof
Expert

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par titeprof le Sam 17 Nov 2018 - 15:04
Cath : si car ma séance classique dure 1h30 et là j'ai besoin de 3h d'affilée.

Je ne peux malheureusement pas faire d'échanges d'heures avec les collègues : dans mon "groupe" les élèves viennent de 2 voire 3 classes différentes.

Plaider le groupe restreint en LV paraît une bonne idée... Pourvu que je ne tombe pas pendant un contrôle !

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par Hélips le Sam 17 Nov 2018 - 15:16
Tu as des groupes de 30 qui viennent de 3 classes pour une matière que tous doivent suivre
Vous avez des classes à 35 ?

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
titeprof
Expert

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par titeprof le Sam 17 Nov 2018 - 16:26
Non mes groupes font entre 27 et 29 élèves. Il y a aussi un groupe à 25 très dur, et un groupe à 17 que je n'ai pas. Nos classes sont à 30-31, sans compter les AVS. Les groupes n'ont pas d'effectifs homogènes car nous sommes dépendants des options CHAM et donc du conservatoire (c'est du moins ce qu'on nous a dit cette année).
Pour faire les groupes, la principale fait en général 3 classes-4 groupes ou 4 classes-5 groupes mais cette année ça a été le bazar le plus complet. On voudrait nous supprimer entièrement les groupes qu'on ne s'y prendrait pas autrement.... Wink Nos salles ayant respectivement 24 (pour une salle) et 28 (pour les autres) places assises, on travaille dans des conditions de rêves comme vous pouvez l'imaginer...

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
nicole 86
Niveau 9

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par nicole 86 le Sam 17 Nov 2018 - 16:37
A partir de ton dernier message, en jonglant peut-être est-il possible de constituer les sous-groupes pour que chacun des professeurs de LV ne soit concerné qu'une seule fois ?
J'imagine le casse-tête !
mgb35
Niveau 8

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par mgb35 le Sam 17 Nov 2018 - 17:28
Mouais... si ça bloque c'est que tu ne veux pas vraiment ou que ton chef ne le veut pas. Il n y a aucun problème à organiser cela comme te l on suggérer les collègues. Les cours loupés en langue ? Un détail et sûrement pas un obstacle. Des cours sautent pour des projets tous les jours dans les collèges : pour les sorties, la venue d'intervenants extérieurs, les voyages scolaires.
avatar
roxanne
Devin

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par roxanne le Sam 17 Nov 2018 - 18:01
Et faire intervenir l'IPR? Ils sont friands de ce genre de projets normalement, d'autant plus que tu as été (es encore? ) tutrice, tu dois avoir des possibilités.
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par pseudo-intello le Sam 17 Nov 2018 - 22:47
@titeprof a écrit: dans mon "groupe" les élèves viennent de 2 voire 3 classes différentes.

Qu'est-ce que je hais ces conneries de destructuration...

Un prof, une classe, point.
Et si groupe il y a, une classe = deux groupes.

Ne serait-ce que pour éviter au maximum les barrettes d'EDT qui pourrissent généralement bien la vie des élèves, mais surtout des profs (et des CDE adjoints l'été).
avatar
titeprof
Expert

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par titeprof le Dim 18 Nov 2018 - 10:02
mgb35 : si tu le dis...

pseudo-intello : oui c'est très pénible. On a une vue biaisée de chaque classe, car on a des classes "fictives" du coup on sert encore plus à rien que les autres en conseils de classe (et ce n'est pas peu dire Razz ) entre autres désagréments...

roxanne : je vais déjà tenter de plaider ma cause pour le système : deux fois de suite avec une moitié de groupe à chaque fois, et si ça bloque vraiment, je verrai l'IPR. Merci pour les idées en tout cas !

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
nicole 86
Niveau 9

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par nicole 86 le Dim 18 Nov 2018 - 10:05
Bon courage Titeprof. Tiens nous au courant, ça va marcher !
avatar
Slinky
Niveau 10

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par Slinky le Dim 18 Nov 2018 - 10:19
Ce projet est très intéressant et ludique. J'espère que tu arriveras à le mettre en place.

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
Contenu sponsorisé

Re: Gérer la déception quand un "projet" pédagogique prend l'eau

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum