Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mathador
Expert spécialisé

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Mathador le Dim 18 Nov 2018 - 21:10
Il me semble qu'à une autre époque, on avait effectivement des contractuels sortis du bac… mais en tant que véritables enseignants non-titulaire du primaire, pas en tant que gueux aspirant à obtenir un jour le Saint CAPES (en supposant que comme pour la réforme des ESPE ils oublient l'existence des agrégés).
Lefteris
Lefteris
Empereur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Lefteris le Dim 18 Nov 2018 - 21:25
@Ascagne a écrit:Le rêve : une licence spéciale dès la L1 qui mène à l'enseignement dans le secondaire, avec, par exemple, une UE disciplinaire par an et tout le reste tourné vers les sciences de l'éducation et la pratique... et de jeunes bacheliers utilisés comme contractuels là où il y a des besoins.
Bah quoi ?
Le rêve de Dubet, ce sont exactement ses propositions. Peut-être y fais-tu d'ailleurs allusion.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Jacq le Dim 18 Nov 2018 - 21:51
@Mathador a écrit:Il me semble qu'à une autre époque, on avait effectivement des contractuels sortis du bac… mais en tant que véritables enseignants non-titulaire du primaire, pas en tant que gueux aspirant à obtenir un jour le Saint CAPES (en supposant que comme pour la réforme des ESPE ils oublient l'existence des agrégés).

A une époque nous avions des bacheliers-étudiants comme surveillants, pas comme enseignants.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Ruthven le Lun 19 Nov 2018 - 8:24
Tiens, d'ailleurs, on apprend dans le Café péda qu'une académie expérimente les remplacements avec des répétiteurs et les cours du CNED :

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/11/19112018Article636782097559120546.aspx

"Les académies de Clermont-Ferrand, Lyon et Grenoble ont signé le 15 novembre une convention avec le CNED prévoyant d'expérimenter un service de remplacement des enseignants. Le CNED offrira des séquences de cours en ligne de 50 minutes en maths et en français en 5ème, 4ème, 2de et 1ère. Les élèves seront encadrés par un assistant d'éducation formé par le Cned à cet accompagnement. Les rectorats pensent répondre ainsi au problème des remplacements de courte durée (moins de 15 jours). A son retour, l'enseignant disposera d'un rapport d'activité sur ce qu'ont fait ses classes. Le dispositif va être testé jusqu'à la fin de l'année scolaire dans des établissements pilotes de la grande région."
Jacq
Jacq
Grand Maître

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Jacq le Lun 19 Nov 2018 - 17:50
Et les assistants d'éducation ils viennent d'où ?
Parce nos assistants d'éducation ils ont aussi un travail dans la semaine.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Ergo le Sam 5 Oct 2019 - 11:49
Bon, ça y est, c'est lancé.
Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 L210

http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid137417/preprofessionnalisation-une-entree-progressive-et-remuneree-dans-le-metier-de-professeur.html

Une dizaine de nos étudiants de Lettres sont concernés, ils sont donc d'office passés en régime spécial d'études (dispensés d'assiduité et de contrôle continu). Ils ont des contrats de 8h/semaine dont la répartition dépend évidemment des établissements dans lesquels ils sont, ce qui signifie qu'ils ne ratent pas tous les mêmes cours. Par ailleurs, les enseignants de Lettres ayant appris ça à la rentrée par les étudiants eux-mêmes, il aurait été impossible de s'assurer qu'ils ratent tous la même chose. Rolling Eyes

Ces étudiants étant auparavant passés par la L1 de spécialisation progressive (UE1 et UE2 de Lettres, UE3 et UE4 recommandées par les Lettres mais pas nécessairement UE de Lettres), la mauvaise langue en moi dit que d'ici à ce qu'ils arrivent au concours, ils auront manqué un nombre non négligeable de bases...


Dernière édition par Ergo le Sam 5 Oct 2019 - 15:33, édité 1 fois

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par VicomteDeValmont le Sam 5 Oct 2019 - 13:10
Dans la mesure où ils auront des épreuves spéciales au concours, professionnalisantes, ils n'auront plus besoin d'un fort bagage disciplinaire pour réussir.
Cette pré-pro est en train de fabriquer des exécutants et non plus des enseignants concepteurs. C'est extrêmement inquiétant...

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par gauvain31 le Sam 5 Oct 2019 - 13:13
@VicomteDeValmont a écrit:Dans la mesure où ils auront des épreuves spéciales au concours, professionnalisantes, ils n'auront plus besoin d'un fort bagage disciplinaire pour réussir.
Cette pré-pro est en train de fabriquer des exécutants et non plus des enseignants concepteurs. C'est extrêmement inquiétant...

C'est ce que dénonçait Hannah Arendt dans son livre "La Crise de l'Education" dans les années 50 aux USA. Les enseignants doivent avoir un diplôme en Sciences de l’Éducation pour pouvoir enseigner.
La France a juste un peu plus de retard. Mais on se dirige dans un système à l'américaine
Ascagne
Ascagne
Érudit

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Ascagne le Sam 5 Oct 2019 - 15:31
C'est super, on va finir par avoir des enseignants qui auront fait l'équivalent du quart du cursus disciplinaire de leurs lointains devanciers. Cela va grandement améliorer les performances intellectuelles et pratiques des concitoyens. Soyons certains que c'est la voie à suivre pour la prospérité intellectuelle, culturelle, pratique, technique et même morale de notre pays.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Mathador le Sam 5 Oct 2019 - 15:41
Plus la déréliction du système et du recrutement avance, plus je me dis que le rétablissement d'un secondaire digne de ce nom pourra ne se faire qu'avec les agrégés ainsi que les certifiés en fin de carrière, ce qui entraînerait nécessairement sa démassification.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Shajar
Shajar
Grand sage

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Shajar le Sam 5 Oct 2019 - 15:54
Je suis peut-être (sûrement) (très) naïve, mais je en trouve pas que ce soit une si mauvaise chose que les étudiants soient confrontés un peu plus tôt au métier qu'ils veulent exercer. S'il sont payés à côté, ça peut leur épargner l'obligation d'un job étudiant qui leur ferait perdre des heures de toute manière. A partir du moment où ils ne sont pas là pour faire les bouche-trou en cas d'absence, mais pour observer et tester, c'est une période de formation qui peut se révéler intéressante pour éviter de les lâcher directement dans les classes à la sortie du concours.
Après, évidemment, si la mise en place pratique leur fait louper la moitié des cours ou si leur recrutement nous prive d'autant d'AED... Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 1783110373 8h/sem, ça me paraît long aussi.
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Hermiony le Sam 5 Oct 2019 - 16:31
@Ascagne a écrit:C'est super, on va finir par avoir des enseignants qui auront fait l'équivalent du quart du cursus disciplinaire de leurs lointains devanciers. Cela va grandement améliorer les performances intellectuelles et pratiques des concitoyens. Soyons certains que c'est la voie à suivre pour la prospérité intellectuelle, culturelle, pratique, technique et même morale de notre pays.

Par conséquent, il faudra veiller à les intégrer en observation quand on fera des cours de grammaire, histoire qu'ils apprennent en même temps que les élèves... Evil or Very Mad

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Ascagne
Ascagne
Érudit

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Ascagne le Sam 5 Oct 2019 - 16:51
@Shajar : Je ne vais pas nier l'idée que c'est beaucoup plus évident, pratique et utile, par exemple, d'aller en observation de cours de français et d'aider les élèves, si on veut plus tard être enseignant, que de devoir aller travailler dans un fast food en parallèle des cours. Je précise que je ne suis pas pour que les étudiants soient forcés de travailler à côté, je suis plus que perplexe devant ceux qui présentent cela comme un modèle souhaitable.
Tout dépend ensuite de ce que l'on pense de la filière universitaire et de l'enseignement, et du métier. Par exemple, je considère que ça a du sens de proposer une filière de lettres généraliste, où la perspective première est de se former en lettres, et qui ne soit pas dès le départ et l'origine pensée en fonction de l'utilité au sens le plus bête du terme. La conception de la pure utilité, alliée à la volonté de l'économie, considère de façon toute légitime, logique et rationnelle, que le prof de français modèle au collège peut très bien être considéré comme parfait s'il a à peine plus de connaissances disciplinaires que le niveau auquel il enseigne, par exemple.
S'il s'agit de produire du prof de français de collège à la chaîne, selon cette vision toute pratique, et elle seule, on laissera de côté aussi l'idée qu'il peut être non moins intéressant que ce soit aussi un intellectuel, quelqu'un capable d'apporter autre chose à la société, un auteur ou un chercheur en puissance.

On passera donc à côté de tout un tas de choses qui sont, à mon avis, fort intéressantes d'après la façon humaniste de concevoir ces questions, y compris par rapport à une utilité sociale considérée de façon beaucoup moins étroite.
Jenny
Jenny
Modérateur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Jenny le Sam 5 Oct 2019 - 16:54
Comme Shajar, je pense que l'idée n'est pas si mauvaise, mais c'est la mise en oeuvre qui pose problème.
Si c'était un minimum organisé, ce serait tel jour ou telle demi-journée et l'université serait prévenue en avance pour mettre en priorité des groupes de TD ce jour là.
Les étudiants sont de toute façon nombreux à travailler, dans des domaines parfois éloignés de leur formation.
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par ddalcatel le Sam 5 Oct 2019 - 17:00
Voila qui va arranger notre président pour vanter sa réforme des retraites.
Ils cotiseront (rien ou presque) mais il pourra dire que l'ensemble de la carrière compte.
Je n'ajoute rien sur le niveau des futurs enseignants. Si, ça risque d'être encore pire qu'aujourd'hui. Il faudra donc une nouvelle réforme du collège/lycée afin d'en demander toujours moins aux élèves. Il faudra bien que les profs puissent répondre à quelques questions !
teresia
teresia
Niveau 3

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par teresia le Sam 5 Oct 2019 - 17:47
Chez nous, l'inspection a tenté de nous demander d'accueillir un étudiant mais on a dit non (voté contre en CA et la majorité nous a suivi) , entre autre car:
- on s'engage pour 3 ans alors que l'on ne connait pas la personne qui sera affectée (même si on nous dit que si elle ne fait pas l'affaire son contrat ne sera pas renouvelé, mais humainement c'est hyper dur de porter cette responsabilité)
- qui dit observation pendant 8h/semaine (et c'est long !) dit forcément débriefing sinon ça ne sert à rien, et pourtant le "tuteur" ne serait payé que 600€/an soit la moitié d'un tuteur stagiaire alors que ça représente quand même du boulot (et le boulot va crescendo si l'étudiant prend une classe en dernière année, mais la rémunération du tuteur, elle, est constante !)
- qui dit 8h par semaine en dernière année dit potentiellement une collègue qui part en complément de service et ça clairement c'est inadmissible. Alors on nous dit que non c'est sûr qu'elle gardera son poste mais rien n'est écrit et concrètement on fait faire plus d'heures aux élèves ? on partage des classes ?
Bref beaucoup trop flou et ça pue l'arnaque (pour tous) !
Cassius
Cassius
Niveau 6

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Cassius le Sam 5 Oct 2019 - 17:54
Combien de ces observateurs vont se retrouver de fait enseignants?
Volo'
Volo'
Niveau 10

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Volo' le Sam 5 Oct 2019 - 18:28
@Jenny a écrit:Comme Shajar, je pense que l'idée n'est pas si mauvaise, mais c'est la mise en oeuvre qui pose problème.
Si c'était un minimum organisé, ce serait tel jour ou telle demi-journée et l'université serait prévenue en avance pour mettre en priorité des groupes de TD ce jour là.
Les étudiants sont de toute façon nombreux à travailler, dans des domaines parfois éloignés de leur formation.

J'approuve. J'ai travaillé en parallèle de mes études dès la L3, quand je n'avais plus de soutien financier. J'ai eu la chance de travailler dans un théâtre de ma L3 à l'obtention du concours. Avec la Fac, c'était correct par contre, travailler en passant le concours c'était très compliqué. J'aurais été content d'avoir quelque chose en lien avec la formation future, si tant est qu'elle soit adaptée. Rien que la formation INSPÉ demande des changements.

Et comme dit teresia, si c'est pour prendre des heures sur des titulaires, c'est inconcevable.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Zagara le Sam 5 Oct 2019 - 18:41
@Ascagne a écrit:
S'il s'agit de produire du prof de français de collège à la chaîne, selon cette vision toute pratique, et elle seule, on laissera de côté aussi l'idée qu'il peut être non moins intéressant que ce soit aussi un intellectuel, quelqu'un capable d'apporter autre chose à la société, un auteur ou un chercheur en puissance.

Cette ambition, venue d'un temps révolu, est morte.

Le projet est clair : créer des prolétaires de l'enseignement pour faire tourner la grande usine à fabriquer du citoyen moyen. Dans ce modèle, à terme, il n'y aura plus que des répétiteurs qui ne fabriqueront pas leurs cours, mais iront piocher dans une grande base de données. On pourra alors supprimer les barrières de disciplines : comme ils auront un diplôme en sciences éducs, on dira qu'ils peuvent bien enseigner n'importe quelle matière tant que la BDD leur fournit le cours, les exos, les corrigés, etc. Il va de soi qu'un tel type d'enseignant ne pourra pas espérer avoir une paie équivalente à celle de ses prédécesseurs, ou qu'il devra plus d'heures devant élèves, puisque le travail de préparation sera moins lourd.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Lefteris le Sam 5 Oct 2019 - 19:44
@Zagara a écrit:
Cette ambition, venue d'un temps révolu, est morte.

Le projet est clair : créer des prolétaires de l'enseignement pour faire tourner la grande usine à fabriquer du citoyen moyen. Dans ce modèle, à terme, il n'y aura plus que des répétiteurs qui ne fabriqueront pas leurs cours, mais iront piocher dans une grande base de données. On pourra alors supprimer les barrières de disciplines : comme ils auront un diplôme en sciences éducs, on dira qu'ils peuvent bien enseigner n'importe quelle matière tant que la BDD leur fournit le cours, les exos, les corrigés, etc. Il va de soi qu'un tel type d'enseignant ne pourra pas espérer avoir une paie équivalente à celle de ses prédécesseurs, ou qu'il devra plus d'heures devant élèves, puisque le travail de préparation sera moins lourd.

Cette ambition  continuera à être affichée, comme de coutume, avec la plus grande tartufferie, de même qu'on parle sans cesse  de "République", tout en disloquant le pays par la territorialisation, par la casse des services publics, par le hold-up sur les biens du publics, que les diplômes deviennent locaux. On entendra toujours des bribes "formation du citoyen", "culture commune" mais juste dans les discours.

Dans les faits, il y aura encore plus que maintenant -gravée dans le marbre cette fois - une éducation à plusieurs vitesses. Cette idée  de pré-recruter,  mais sans dépenser  grand chose, croise très bien le projet  récemment avancé de créer à partir de 2022 un nouveau corps  juste pour le collège, et de multiplier les contractuels. Les divers gouvernements ont opposé chacun à leur manière une fin de non-recevoir à la revalorisation des  enseignants (Sarko- Chatel  : il  faut les faire travailler plus ; Peillon : "ils le méritent mais on n'a pas les moyens ; NVB : "ils font pas ça pur l'argent", et récemment Macron : "c'est votre dette"). Donc, comme il n'y aura pas de revalorisation ,  on ne pourra recruter plus et mieux, il faudra baisser la barre. C'est absolument mécanique, offrir un métier facile d'accès sera le seul moyen de trouver suffisamment de monde.
D'ailleurs, ça a fortement commencé, avec les concours "professionnalisants" et les réformes de 2013, qui ont entamé le niveau disciplinaire des Capes.
Quand on regarde ce qui se passe dans diverses administrations, il n'est plus illusoire ou "catastrophiste" d'imaginer très très  bientôt  plusieurs statuts supplémentaires cohabitant. Plus seulement agrégés et certifiés ou assimilés, mais une masse croissante de contractuels, des enseignants recrutés pour le collège,  des PE sous statut entièrement local...
Qui préparera des cours avec contenu disciplinaire ? Des universitaires ? Des agrégés survivants ? Il faudra entretenir une petite réserve quand même, sous peine d'être là aussi obligé d'importer.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Zagara le Sam 5 Oct 2019 - 19:50
@Lefteris a écrit:
Qui préparera des cours avec contenu disciplinaire ? Des universitaires ? Des agrégés survivants ? Il faudra entretenir une petite réserve quand même, sous peine d'être là aussi obligé d'importer.
Certainement les inspecteurs vu qu'ils n'ont plus grand chose à faire. Comme ça : ils préparent et surveillent l'application de ce qu'ils ont préparé. C'est assez logique.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Lefteris le Sam 5 Oct 2019 - 21:42
@Zagara a écrit:
@Lefteris a écrit:
Qui préparera des cours avec contenu disciplinaire ? Des universitaires ? Des agrégés survivants ? Il faudra entretenir une petite réserve quand même, sous peine d'être là aussi obligé d'importer.
Certainement les inspecteurs vu qu'ils n'ont plus grand chose à faire. Comme ça : ils préparent et surveillent l'application de ce qu'ils ont préparé. C'est assez logique.
Pour certains ça va être difficile. J'ai regardé l'organigramme d'une certaine académie que je ne nommerai pas, Very Happy et beaucoup ont plutôt parcouru le cursus honorum qu'enseigné, certains même n'ont aucun parcours disciplinaire. Leur portefeuille de cours doit être limité Rolling Eyes .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par gauvain31 le Sam 5 Oct 2019 - 21:46
@Lefteris a écrit:
@Zagara a écrit:
@Lefteris a écrit:
Qui préparera des cours avec contenu disciplinaire ? Des universitaires ? Des agrégés survivants ? Il faudra entretenir une petite réserve quand même, sous peine d'être là aussi obligé d'importer.
Certainement les inspecteurs vu qu'ils n'ont plus grand chose à faire. Comme ça : ils préparent et surveillent l'application de ce qu'ils ont préparé. C'est assez logique.
Pour certains ça va être difficile. J'ai regardé l'organigramme d'une certaine académie que je ne nommerai pas, Very Happy  et beaucoup ont plutôt parcouru le cursus honorum qu'enseigné, certains même  n'ont aucun parcours disciplinaire. Leur portefeuille de cours doit être limité Rolling Eyes .

Mais non voyons Lefteris : au contraire , ils vont piquer dès maintenant les idées des professeurs actuels pour les ressortir dans quelques années !
Lefteris
Lefteris
Empereur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Lefteris le Sam 5 Oct 2019 - 21:52
@gauvain31 a écrit:

Mais non voyons Lefteris : au contraire , ils vont piquer dès maintenant les idées des professeurs actuels pour les ressortir dans quelques années !
J'y ai pensé en effet avec leur idée de sites académiques. Mais il suffit de ne rien donner. Ceci dit , la vanité de certains aimant étaler leurs super-séquences devrait permettre de fournir la pelle qui creuse la tombe des autres. C'est sûr qu'un gazier qui a fait sienséduk, puis est passé par CPR ou un corps non enseignant, puis perdir et/ou IEN, puis IPR  (et DASEN) ne doit pas avoir grand chose à enseigner, si ce n'est l'art de faire carrière.

(Toute ressemblance avec des gamellards, viandards, réseauteurs, politicards existant ou ayant existé serait totalement fortuite)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Rendash le Sam 5 Oct 2019 - 23:53
Très accessoirement, ça permettra de faire des économies considérables sur le dos des tuteurs, qui avaient déjà vu leur prime divisée par deux il y a quelques années.

Il suffira d'intégrer la fonction aux ORS, et zou ! dans le lulu. On colle l'observateur dans les bras de l'équipe en général, et pas d'un pélo en particulier, et demerden Sie sich.

_________________
Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ? - Page 2 Empty Re: Projet de pré-recrutement : des étudiants enseignant à tiers-temps en L3 et M1 ?

par Ramanujan974 le Dim 6 Oct 2019 - 4:42
@Lefteris a écrit:
Qui préparera des cours avec contenu disciplinaire ? Des universitaires ? Des agrégés survivants ? Il faudra entretenir une petite réserve quand même, sous peine d'être là aussi obligé d'importer.

J'ai vu récemment un article sur des étudiants anglo-saxons qui faisaient faire leurs dissertations par des Kenyans ou des Pakistanais. Entre 15 et 40 $ selon l'urgence.
On trouvera facilement des Sénégalais ou des Camerounais pour préparer des cours.
Vous prenez le salaire d'un prof de lycée ou de fac et vous rajoutez magnanimement 100 €.
On sera largement en dessous des 1000 € et vous avez une main d'oeuvre qualifiée à bon marché.
En maths, il suffit de voir les sujets de bac africains (équivalent bac C années 80-90) pour comprendre qu'un étudiant en L1 au Sénégal est bien meilleur qu'un L3 en France.
Comme le service client d'Orange, ils parlent français mais ne le sont pas.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum