Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
zmasters
Niveau 1

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par zmasters le Ven 16 Nov 2018 - 22:53
Je lance une lettre ouverte à M. Macron! Faut pas lésiner à priori!
En effet c'est affolant tout ça. A la base c'est juste être normal et rendre service comme TOUT LE MONDE devrait le faire (en pleine période de "gilets jaune" ça semble même approprié) et on va finir par demander l'aide du député de la circonscription à ce rythme là.
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par ZeSandman le Sam 17 Nov 2018 - 1:06
TOUT LE MONDE, rien n'est moins sûr.
Chacun ses choix...

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Rendash le Sam 17 Nov 2018 - 4:32
@zmasters a écrit:Je lance une lettre ouverte à M. Macron! Faut pas lésiner à priori!


N'oublie pas l'ONU, le pape et la marquise, non plus, au cas où Razz

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Ramanujan974 le Sam 17 Nov 2018 - 7:28
@ZeSandman a écrit:TOUT LE MONDE, rien n'est moins sûr.
Chacun ses choix...

En tout cas, pas moi, déjà.
Jamais je ne transporterai d'élève dans ma voiture, quelle que soit la raison.
Même s'il n'y a qu'une chance sur 1 million qu'il raconte que j'ai essayé de le tripoter, ça ne vaut le coup de prendre le risque.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Iphigénie le Sam 17 Nov 2018 - 8:32
@Rabelais a écrit:Bon, nulle envie de tuer dans l’oeuf toute entraide entre voisins MAIS, je ne peux m'empêcher de me faire l’avocat du diable, pour deux raisons majeures :
- en cas d’accident, avec lésions ou mort, tu auras des problèmes, malgré les autorisations et plus qu’avec d’autres catégories de covoitureurs.
Parce que tu es professeur de leur collège et parce que la confiance des parents a été mise entre tes mains.
Réaction humaine prévisible.
- Bon, tu es professeur et tu transportes des adolescents.
comment te dire cela ?
J’ai deux collègues d’EPS de deux etb différents, avec des publics différents, qui se sont retrouvés à devoir se justifier suite à des rumeurs d’attouchements ( séances de gym) et de « perversité » ( histoire de surveillance de vestiaires des filles), accusations non fondées.
Mon petit doigt me dit que transporter des élèves est une très mauvaise idée, voilà.

Pour le reste, j’ai dit ce que j’avais à dire et j’espere que tu ne le  prends pas mal.
Évidemment, tu fais bien ce que tu veux, si tu es bien assuré.
+10

Sans préjuger du signal donné à l'avenir à d'autres parents qui auront des empêchements...On pourrait penser à un nouveau concept :prof uber?
Mais chacun fait ce qu'il veut dans son coin.. Neutral .
Lisak35
Niveau 8

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 8:56
Je pense que le néo à l'orogine du post confond les notions de savoir vivre et de rendre service occasionnellement avec celle du devoir qui est elle totalement différente. Par exemple, quand je suis dans le métro, si je vois une personne âgée, un parent avec un petit dans les bras, une femme enceinte, une personne avec une canne, etc. je lui donne mon siège évidemment; cela ne s'appelle pas rendre service mais du savoir - vivre, mais parfois je suis moi aussi fatiguée, très chargée, etc. et je ne suis pas la seule dans le métro, donc parfois je ne me lève pas tout de suite et attend qu'une autre personne cède son siège à ma place. Quand mes voisins partent en w/e, si exceptionnelement personne ne peut nourrir leur chat et qu'ils me demandent de le faire, et que je suis dispo oui, je le fais sans problème, parce qu'on est entre voisins ayant des rapports super cordiaux voire amicaux, que le service est exceptionnel et que je suis sur un point d'égalité avec eux. Par contre si mes voisins me demandaient de nourrir leur chat tous les w/e, et qu'en plus je cours le risque qu'ils m'accusent de voler des des choses dans leur appartement ou d'y avoir cassé des choses par exemple suite à une fête arrosée (puisque j'y entre pour nourrir le chat) et qu'en plus je suis le prof d'un de leur fils, sachant que je ne suis donc pas tout à fait "juste une voisine" , je les enverrai ballader ! Et je ne pense pas manquer de savoir vivre, ni de courtoisie, ni de quoi que ce soit. Mais je suis la voisine, pas un larbin, et le prof à l'origine du post devrait y songer également... Et perso, ce n'est pas pour rien qu'on nous conseille (voire c'est obligé, non ?) si par exemple on n'a qu'un élève en cours ou en retenue de toujours laisser la porte ouverte : certains enfants ont une imagination débordante, parfois mêlée d'un sadisme appuyé, alors certes j'ai peut-être une chance sur un million de tomber sur un de ces ados qui m'accuserait de je ne sais quelle horreur, mais perso, je préfère ne prendre aucun risque... Après, pour en revenir au prof qui a posté le sujet, si cela lui chante et ne le dérange aucunement de transporter ces élèves, pourquoi ne le fait-il pas et vient-il demander aux néos ce qu'ils en pensent, car du point de vue des assurances, les néos ne sont pas à priori les plus à même de lui répondre, et le CDE n'a aucun droit de regard non plus sur les personnes que l'enseignant transporte dans sa voiture hors temps de travail donc le lui signaler ou lui demander son avis n'a aucune raison d'être.


Dernière édition par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 9:25, édité 1 fois
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Ramanujan974 le Sam 17 Nov 2018 - 9:12
@Lisak35 a écrit:le CDE n'a aucun droit de regard non plus sur les personnes que l'enseignant transporte dans sa voiture hors temps de travail donc le lui signaler ou lui demander son avis n'a aucune raison d'être.

Sauf que ramener un élève chez lui après le conseil de classe est considéré comme un trajet professionnel, donc du temps de travail, c'est là le problème.
Lisak35
Niveau 8

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 9:25
Ah ok, mais sur le post d'origine il est précisé "hors temps scolaire" ! Mais du coup si le CDE a donné son agrément ou je ne sais quoi, quelle est la question au fond ? Doit-on rendre service à nos élèves si on le peut et ce en dehors des missions qui nous sont confiées ? Ma réponse perso : non, non et encore non ! Et non transporter ses élèves régulièrement, hors temps scolaire, ce n'est plus de l'ordre du simmple service ! Mais bref, on est bien d'accord en fait !

Edit : Ca me rappelle un des établissements où j'ai enseigné il y a de cela plusieurs années : les conseils de classe se terminaient super tard (genre 21h30) et du coup avec des collègues on raccomagnait souvent à pieds les délégués devant leur domicile, parce qu'il s'agissait de petits 6e, qu'on était fin novembre et donc qu'il faisait nuit, que le quartier craignait un peu, etc. Mais d'une je trouve cela incroyable que ce soit aux enseignants de le faire (les parents de ces élèves en particulier ne travaillaient pas), que l'on termine ces conseils aussi tard, mais toujours est-il que si je le faisais exceptionnellement de bonne grâce (c'est arrivé deux fois dans l'année) si j'avais dû les prendre dans mon véhicule perso, j'aurais dit non, simplement !


Dernière édition par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 9:30, édité 1 fois
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Pseudo le Sam 17 Nov 2018 - 9:29
Au départ, ça parait tout simple : du co-voiturage de petits voisins. Ca ne devrait pas prendre plus de temps qu'il ne faut pour le dire, ni ressembler à un escape game. A l'arrivée, les démarches à faire et les menaces de suites sont totalement dissuasives. Rien que l'idée de devoir demander son aval au CdE (sans parler du recteur) me dissuaderait. Si rendre service devient aussi casse-pieds, merci ! Aucune envie de devoir étaler devant le CdE mon envie de rendre service, ni de subir la suspicion éventuelle d'i-celui (cette prof n'est-elle pas un peu pédophile ? Voire en train de tenter de se faire bien voir ou de soudoyer quelques parents ?), ou de collègues (puisque je constate que voiturer quelques élèves peut être vu comme une ubérisation de mes trajets et autres joyeusetés).
Vraiment, c'est un plaisir !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Pseudo le Sam 17 Nov 2018 - 9:32
@Lisak35 a écrit:Ah ok, mais sur le post d'origine il est précisé "hors temps scolaire" ! Mais du coup si le CDE a donné son agrément ou je ne sais quoi, quelle est la question au fond ? Doit-on rendre service à nos élèves si on le peut et ce en dehors des missions qui nous sont confiées ? Ma réponse perso : non, non et encore non ! Et non transporter ses élèves régulièrement, hors temps scolaire, ce n'est plus de l'ordre du simmple service ! Mais bref, on est bien d'accord en fait !

Hé bien je ne pense pas que le collègue attendait qu'on juge son projet de rendre service. On ne sait rien du contexte. En milieu rural, ramener le gamin d'un voisin, fusse-t-il un élève, ça n'a rien de suspect.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Lisak35
Niveau 8

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 10:18
@Pseudo : s'il s'agissait juste de rendre service, pourquoi alors venir en parler sur Néo : si un collègue me demande de swapper des heures de cours pour x ou y raison avec lui, que je peux lui rendre ce service et que le CDE a donné son aval, je ne viens pas en parler ici ou pour demander aux autres profs ce qu'ils en pensent, non ?
Et oui on le sait bien qu'"en milieu rural" tout le monde est plus gentil, qu'il n'y a aucun risque de dérapage du côté des élèves comme du côté des profs !! Laughing Ce qui ne veut pas dire que dans d'autres milieux en effet que la RP notamment, les relations soient différentes et la proximité facilite et normalise (tant mieux) beaucoup de petits services courants entre voisins, collègues, parents, citoyens...
Perso, si le néo en question veut rendre ce service et qu'il a l'aval des parents et du CDE, grand bien lui fasse ; qu'il vienne demander ici quels sont les risques mais n'accepte pas les réponses reçues (j'ai un peu l'impression que c'est le cas), là est le problème ! Si on n'est pas prêt à accepter les réponses, on ne pose pas la question !


Dernière édition par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 12:15, édité 2 fois
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Dadoo33 le Sam 17 Nov 2018 - 10:34
@Lisak35 a écrit:@Pseudo : s'il s'agissait juste de rendre service, pourquoi alors venir en parler sur Néo : si un collègue, me demande de swapper des heures de cours pour x ou y raison avec lui, que je peux lui rendre ce service et que le CDE a donné son aval, je ne viens pas en parler ici non pour demander aux autres profs ce qu'ils en pensent ?
Et oui on le sait bien qu'"en milieu rural" tout le monde est plus gentil, qu'il n'y a aucun risque de dérapage du côté des élèves comme du côté des profs !! Laughing Ce qui ne veut pas dire que dans d'autres milieux en effet, les relations sont différentes et la proximité facilite et normalise (tant mieux) beaucoup de petits services courants entre voisins, collègues, parents, citoyens...
Perso le néo en question veut rendre ce service et qu'il a l'aval des parents et du CDE, grand bien lui fasse ; qu'il vienne demander ici quels sont les risques mais n'accepte pas les réponses reçues (j'ai un peu l'impression que c'est le cas), là est le problème ! Si on n'est pas prêt à accpeter les réponses, on ne pose pas la question !

Sans doute parce-que sa décision était déjà prise...
Sa question est de savoir s’il doit en informer son cde ou pas. Par conséquent, il ne l’a pas encore fait...


Dernière édition par Dadoo33 le Dim 18 Nov 2018 - 10:57, édité 1 fois
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Pseudo le Sam 17 Nov 2018 - 11:00
@Lisak35 a écrit:
Et oui on le sait bien qu'"en milieu rural" tout le monde est plus gentil, qu'il n'y a aucun risque de dérapage du côté des élèves comme du côté des profs !! Laughing Ce qui ne veut pas dire que dans d'autres milieux en effet que la RP notamment, les relations soient différentes et la proximité facilite et normalise (tant mieux) beaucoup de petits services courants entre voisins, collègues, parents, citoyens...

Le problème, c'est qu'à réfléchir toujours en terme de dérapages possibles, hé bien on ne fait plus rien.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par totoro le Sam 17 Nov 2018 - 11:14
Je bosse dans un bahut de campagne.
-Certains collègues ont leurs enfants dans l'établissement et ramènent donc leurs enfants (normal) mais aussi les copains des enfants parfois... qui se trouvent aussi être des élèves.
-Plus compliqué : le parent qui ramenait toute une tribu avec son propre môme doit-il arrêter de le faire lorsqu'il devient professeur dans l'établissement où est scolarisé son enfant ?
-3e cas : un collègue me demande de ramener son propre enfant parce qu'il avait prévu de le faire mais qu'il a un empêchement, je le fais ou pas ? (sachant que je claque la bise au môme en question quand je vais prendre un pot chez le collègue en question...)

Le risque évoqué par Rabelais me semble le seul à prendre en compte...

PS : ceci dit, je ne suis pas fonctionnaire, mais seulement assimilée ; je ne sais pas à quels devoirs je suis soumise.

_________________
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par scot69 le Sam 17 Nov 2018 - 11:20
Bon, bah si je disais que j'ai même une fois pris un élève en stop... je vais me faire lyncher!!!
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par pogonophile le Sam 17 Nov 2018 - 11:40
Il y a plein de choses de ce type qui se font hors cadre, et qui comportent un risque parce que, encore une fois, il s'agit de déplacements professionnels qui doivent être clairement séparés de la vie personnelle. Bien sûr, la frontière entre les deux est poreuse dès lors qu'il s'agit de voisins, qu'on s'entend bien avec les parents parce qu'on les connaît par ailleurs, etc, mais si ça conditionne certains usages, ça n'existe pas sur le juridique.
De la même manière, l'établissement n'est pas censé acheter un frigo pour la salle des profs parce qu'il est automatiquement responsable si quelqu'un est malade, et il ne peut pas dire amen à la zone fumeurs secret de polichinelle près du portail derrière les cyprès.

Donc si tu le fais, on ne te le reprochera pas nécessairement, surtout si on l'ignore ou feint de l'ignorer, mais si tu demandes l'autorisation, personne ne pourra te la donner.

@totoro
Assimilé fonctionnaire ça implique les mêmes règles, donc a priori...
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Philomène87 le Sam 17 Nov 2018 - 11:47
@totoro a écrit:Je bosse dans un bahut de campagne.
-Certains collègues ont leurs enfants dans l'établissement et ramènent donc leurs enfants (normal) mais aussi les copains des enfants parfois... qui se trouvent aussi être des élèves.
-Plus compliqué : le parent qui ramenait toute une tribu avec son propre môme doit-il arrêter de le faire lorsqu'il devient professeur dans l'établissement où est scolarisé son enfant ?
-3e cas : un collègue me demande de ramener son propre enfant parce qu'il avait prévu de le faire mais qu'il a un empêchement, je le fais ou pas ? (sachant que je claque la bise au môme en question quand je vais prendre un pot chez le collègue en question...)

Le risque évoqué par Rabelais me semble le seul à prendre en compte...

PS : ceci dit, je ne suis pas fonctionnaire, mais seulement assimilée ; je ne sais pas à quels devoirs je suis soumise.

Je vois de quoi tu parles, nous bossons dans le même type d'établissement rural : 200 élèves, quelques profs qui ont leurs enfants dans l'établissement et qui ramènent les copains de leurs enfants (qu'ils connaissent depuis le primaire).

Par contre, perso je ne le ferais pas.
J'ai mis en début d'année une annonce sur un site de covoiturage pour me rendre au boulot tous les jours, et un gars vient de me contacter pour me dire que c'est pour son fils qui est scolarisé dans la ville où je bosse. Comme il n'y a que deux collèges dans cette ville, avant de dire oui je lui ai quand même demandé où était scolarisé son gamin, car je ne voulais pas me retrouver à covoiturer un élève de mon établissement. Pour les mêmes raisons évoquées plus haut.
Lisak35
Niveau 8

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 11:47
@Dadoo33 : ok, en effet demander ici s'il doit préalablement obtenir l'aval de son CDE ou du moins l'en informer semble logique, oui puisqu'il est dans le cadre du travail en effet. Par contre après la discussion a dérivé sur le fait qu'il soit judicieux ou non de rendre ce service et les contraintes que cela imposait. Que cela soit judicieux, c'est l'avis personnel du néo qui a posté au départ, par contre déplorer que les contraintes empêchent de rendre service et participent à la dégradation des rapports humains en général, mouais...
Encore un exemple : la voisine de ma mère qui a des problèmes de santé lui a demandé si elle pouvait la conduire à l'hôpital, l'y attendre la raccompagner chez elle et la faire dormir chez elle car elle avait besoin d'être surveillée durant la 1ère nuit. Ma mère a dit oui pour l'accompagner à l'hôpital mais non pour tout le reste (sur mon conseil). Pourquoi ? Simplement parce que cela engendre beaucoup trop de risques et de contrainte pour ma mère : si la voisine s'évanouit au retour et tombe sur ma mère qui conduit et lui cause un accident, s'il arrive quelque chose à la voisine pendant la nuit, que ma mère tente d'appeler les secours et paniquée tombe et se blesse, si la voisine tombe, que ma mère tente de la relever et se fasse mal, qui va s'occuper de ma mère (j'habite très loin d'elle, et elle est pour le coup toute seule) ? S'il arrive quelque chose de plus grave à la voisine dans la nuit, imaginez la responsabilité qui en incombe à ma mère de s'occuper des formalités ! En outre ce qu'il faut savoir c'est que ma mère est bien plus âgée que cette voisine qui a encore ses deux parents vivants et habitant près d'elle, du coup, rendre service oui évidemment mais endosser des responsabilités qui ne lui reviennent pas sachant qu'en cas de pépin personne ne pourra s'occuper d'elle, juste non! Donc oui on peut et doit tous endre service dans la mesure du possible, mais seulement si les responsabilités qui en découlent ne sont pas trop lourdes... Mais ce n'est que mon avis !


Dernière édition par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 12:14, édité 1 fois
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par totoro le Sam 17 Nov 2018 - 11:55
Heureusement que je ne travaille pas près de mon bahut...

Ça me rappelle le tweet de stagiaire que j'ai vu passer : des formateurs disaient qu'on ne peut pas prendre un verre (d'alcool) en terrasse ou fumer en public parce que ce n'était pas éthique et responsable et que, vous comprenez, si un élève vous voyait...


_________________
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Philomène87 le Sam 17 Nov 2018 - 12:01
@totoro a écrit:Heureusement que je ne travaille pas près de mon bahut...

Ça me rappelle le tweet de stagiaire que j'ai vu passer : des formateurs disaient qu'on ne peut pas prendre un verre (d'alcool) en terrasse ou fumer en public parce que ce n'était pas éthique et responsable et que, vous comprenez, si un élève vous voyait...


D'accord, donc selon ce formateur, boire de l'alcool et fumer est un délit...
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Rendash le Sam 17 Nov 2018 - 12:08
@totoro a écrit:

Ça me rappelle le tweet de stagiaire que j'ai vu passer : des formateurs disaient qu'on ne peut pas prendre un verre (d'alcool) en terrasse ou fumer en public parce que ce n'était pas éthique et responsable et que, vous comprenez, si un élève vous voyait...





_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par maikreeeesse le Sam 17 Nov 2018 - 12:17
Il y a maintenant quelques... années (20 ans) lors d' un entretien pour être acceptée à l'IUFM de Franche Comté (celui du territoire de Belfort) Un homme du jury, accent à couper au couteau (le mien): Vous êtes institutrice du village, vous avez bu un bon coup samedi soir, soirée bien arrosée.
Moi: Je ne bois jamais Ô grand Dieu jamais ! Wink
Lui: On s'en moque, vous êtes fine ivre...
Moi: Heu...
Lui: vous rampez dans les rosiers du village, quoi.
Moi C'est-à dire...
Lui: Eh bien on s'en moque, vous n'avez pas les élèves non ! C'est samedi soir! Bon si vous avez le choix préférez le village d'à côté.
J'ai été acceptée.
Lisak35
Niveau 8

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 12:19
@totoro : sérieux ? Après j'ai aussi l'exemple de collègues féminines qui n'osaient pas aller acheter leur protections périodiques ou des boites de préservatif au supermarché du coin, au cas où des élèves / parent d'élève la voient (tous habitaient juste à côté de l'établissement) car heu voyons les profs n'ont pas de vie sexuelle et encore moins de règles hein (bah oui c'est "sâââle") ! Laughing
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Dadoo33 le Sam 17 Nov 2018 - 12:23
@Lisak35 a écrit:@Dadoo33 : ok, en effet demander ici s'il doit préalablement obtenir l'aval de son CDE ou du moins l'en informer semble logique, oui puisqu'il est dans le cadre du travail en effet. Par contre après la discussion a dérivé sur le fait qu'il soit judicieux ou non de rendre ce service et les contraintes que cela imposait. Que cela soit judicieux, c'est l'avis personnel du néo qui a posté au départ, par contre déplorer que les contraintes empêchent de rendre service et participent à la dégradation des rapports humains en général, mouais...
Encore un exemple : la voisine de ma mère qui a des problèmes de santé lui a demandé si elle pouvait la conduire à l'hôpital, l'y attendre la raccompagner chez elle et la faire dormir chez elle car elle avait besoin d'être surveillée durant la 1ère nuit. Ma mère a dit oui pour l'accompagner à l'hôpital mais non pour tout le reste (sur mon conseil). Pourquoi ? Simplement parce que cela engendre beaucoup trop de risques et de contrainte pour ma mère : si la voisine s'évanouit au retour et tombe sur ma mère qui conduit et lui cause un accident, s'il arrive quelque chose à la voisine pendant la nuit, que ma mère tente d'appeler les secours et paniquée tombe et se blesse, si la voisine tombe, que ma mère tente de la relever et se fasse mal, qui va s'occuper de ma mère (j'habite très loin d'elle, et elle est pour le coup toute seule) ? S'il arrive quelque chose de plus grave à la voisine dans la nuit, imaginez la responsabilité qui en incombe à ma mère de s'occuper des formalités ! En outre ce qu'il faut savoir c'est que ma mère est bien plus âgée que cette voisine qui a encore ses deux parents vivants et habitant près d'elle, du coup, rendre service oui évidemment mais endosser des responsabilités qui ne lui reviennent pas sachant qu'en cas de pépin personne ne pourra s'occuper d'elle, juste non! Donc oui on peut et doit tous endre service dans la mesure du possible, mais seulement si les responsabilités qui en découlent ne sont pas trop lourdes... Mais ce n'est que mon avis !


Je suis d’accord avec toi concernant la fin de ton propos.
Maintenant, il s’agit de la responsabilité du collègue. Si ce dernier veut raccompagner ses élèves, c’est son pb. Personnellement, je ne le ferais pour toutes les raisons évoquées par Rabelais.
Après on peut lui donner nos avis mais de là à lui reprocher le fait de ne pas être à l’écoute des conseils...
Bon je reconnais quand même que sa 1ère réponse était plutôt agressive.
avatar
V.Sullivan
Niveau 1

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par V.Sullivan le Sam 17 Nov 2018 - 12:24
@zmasters a écrit:Je lance une lettre ouverte à M. Macron! Faut pas lésiner à priori!
En effet c'est affolant tout ça. A la base c'est juste être normal et rendre service comme TOUT LE MONDE devrait le faire (en pleine période de "gilets jaune" ça semble même approprié) et on va finir par demander l'aide du député de la circonscription à ce rythme là.

Indépendamment de l'aspect juridique, je salue votre démarche, en tout cas. Wink
Lisak35
Niveau 8

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 12:27
@Dadoo33 : en fait je pense que le "reproche" que j'exprimais ne s'adressait pas au posteur à l'origine du topic mais plutôt à plusieurs personnes qui ont posté après, donc il y a peut-être eu confusion de ma part...
Contenu sponsorisé

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum