Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lisak35
Niveau 8

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 12:27
@Dadoo33 : en fait je pense que le "reproche" que j'exprimais ne s'adressait pas au posteur à l'origine du topic mais plutôt à plusieurs personnes qui ont posté après, donc il y a peut-être eu confusion de ma part...
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Philomène87 le Sam 17 Nov 2018 - 12:28
@Lisak35 a écrit:@totoro : sérieux ? Après j'ai aussi l'exemple de  collègues féminines qui n'osaient pas aller acheter leur protections périodiques ou des boites de préservatif au supermarché du coin, au cas où des élèves / parent d'élève la voient (tous habitaient juste à côté de l'établissement) car heu voyons les profs n'ont pas de vie sexuelle et encore moins de règles hein (bah oui c'est "sâââle") ! Laughing

Ca je peux comprendre. Je n'ai pas envie que mes élèves connaissent mon mode de vie, mes habitudes alimentaires, et encore moins ma vie sexuelle...
Lisak35
Niveau 8

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Lisak35 le Sam 17 Nov 2018 - 12:35
@Philomène87 : je peux tout à fait comprendre qu'aucun prof n'ait envie que ses élèves et leurs parents soient au courant de leur vie intime en effet, et je suis même d'accord avec ça, par contre pour moi, acheter des préservatifs et des protections périodiques, ce n'est pas faire étalage de ma vie intime, c'est juste être humain (je suis une femme réglée et oui j'ai une vie sexuelle, tout comme je mange, je vais aux toilettes, etc.). Est-ce que cela me gênerait de me retrouver face à des élèves ou des parents à la caisse avec ce type de courses, probablement un peu oui ; est-ce que j'organiserais mes courses de manière à ce que cela n'arrive jamais : sûrement pas !! C'est toute la différence : ne pas étaler sa vie intime oui, faire du sexe ou des règles un tabou, non ! Smile


Dernière édition par Lisak35 le Dim 18 Nov 2018 - 0:15, édité 3 fois
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Philomène87 le Sam 17 Nov 2018 - 12:41
@Lisak35 a écrit:@Philomène87 : je peux le comprendre, tout à fait qu'aucun prof n'ait envie que les élèves et leurs parents soient au courant de leur vie intime en effet, et je suis même d'accord avec ça, par contre pour moi, acheter des préservatifs et des protections périodiques, ce n'est pas faire étalage de ma vie intime, c'est juste être humain (je suis une femme réglée et oui j'ai une vie sexuelle, tout comme je mange, je vais aux toilettes, etc.). Est-ce que cela me gênerait de me retrouver face à des élèves ou des parents à la caisse avec ce type de courses, probablement un peu oui ; est-ce que j'organiserais mes courses de manière à ce que cela n'arrive jamais : sûrement pas !! C'est toute la différence : étaler sa vie intime non, faire du sexe ou des règles un tabou, non ! Smile

Pour ce type de course, je vais dans un supermarché à côté de chez moi, où je sais bien que je ne trouverai aucun élève Wink
Je ne veux juste pas qu'ils soient au courant de mon "calendrier", ni qu'ils sachent que je ne cherche pas à avoir d'enfants, que je ne suis pas célibataire, ça ne les regarde pas. Moins ils en savent sur moi (et pour ça je bloque évidemment mon facebook), mieux c'est !
avatar
Pointàlaligne
Niveau 10

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Pointàlaligne le Sam 17 Nov 2018 - 16:57
@zmasters a écrit:Je lance une lettre ouverte à M. Macron! Faut pas lésiner à priori!
En effet c'est affolant tout ça. A la base c'est juste être normal et rendre service comme TOUT LE MONDE devrait le faire (en pleine période de "gilets jaune" ça semble même approprié) et on va finir par demander l'aide du député de la circonscription à ce rythme là.

De rien. C'était un plaisir de te rendre service en recherchant ces informations pour répondre à ta question, de prendre le temps de les ordonner et de les expliquer, et de recevoir une réponse aussi polie...


avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par liliepingouin le Sam 17 Nov 2018 - 23:15
Je me rends compte que j'ai eu beaucoup de chance. J'ai pu faire du grec en 3e parce que l'enseignante acceptait de me déposer sur sa route en rentrant (les cours avaient lieu le soir après 17h, il n'y avait plus de transport scolaire). Ça paraissait tout simple à tout le monde. Je tenais vraiment à faire du grec mais je ne suis pas sûre que ma mère aurait pu venir me chercher deux fois par semaine au collège.
Grâce à cela j'ai pu faire du grec au lycée jusqu'en terminale.
Et je m'y remets maintenant (avec toujours le même bonheur).
D'une certaine manière ça a changé ma vie.

Je comprends les enseignants qui ont peur et n'oseraient pas prendre un élève dans leur voiture, mais que je déplore cette judiciarisation de la société!! Quelle tristesse de voir comme la société est devenue procédurière ! C'est loin d'être un progrès.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
zmasters
Niveau 1

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par zmasters le Dim 18 Nov 2018 - 10:03
J'ai posé une question qui attendait une réponse strictement officielle. Moi aussi je sais faire une recherche sur Google. Je n'attendais pas que l'on débatte du bien fondé ou non de MA décision. Que l'on parle ensuite de ma vie personnelle ou que l'on m'accuse d'avoir été impoli (ce qui n'était clairement pas le cas au vu du smiley à la fin de ma première réponse). Pointàlaligne ton sarcasme me paraît donc déplacé au même titre que les diverses réponses qui non seulement ne m'apportent aucun éclaircissement mais qui en plus se permettent de me juger sans aucune notion du contexte. Si je lis et prend note de vos avis, il n'en reste pas moins que je ne demandais ici aucune permission. Je posais simplement une question. Si vous avez une réponse officielle, je serais ravi de l'entendre. Dans le cas contraire je ne vous permet pas de juger à tort et à travers.


Dernière édition par zmasters le Dim 18 Nov 2018 - 13:45, édité 1 fois
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par DesolationRow le Dim 18 Nov 2018 - 10:19
Nous imposer un pareil festival orthographique, en revanche, est très certainement impoli.
avatar
Pointàlaligne
Niveau 10

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Pointàlaligne le Dim 18 Nov 2018 - 10:21
Je t'ai donné la réponse officielle, et le texte officiel. Libre à toi effectivement de ne pas dire un simple "merci".
Sur ce, j'ai passé assez de temps sur ce topic.
zmasters
Niveau 1

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par zmasters le Dim 18 Nov 2018 - 13:58
@Pointàlaligne a écrit:Je t'ai donné la réponse officielle, et le texte officiel. Libre à toi effectivement de ne pas dire un simple "merci".
Sur ce, j'ai passé assez de temps sur ce topic.

Tu m'a donné la réponse officielle sur le transport lors du temps scolaire (sortie ou autre). Merci pour ça mais désolé ce n'était pas ma question.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Elaïna le Dim 18 Nov 2018 - 14:05
@Pseudo a écrit:Au départ, ça parait tout simple : du co-voiturage de petits voisins. Ca ne devrait pas prendre plus de temps qu'il ne faut pour le dire, ni ressembler à un escape game. A l'arrivée, les démarches à faire et les menaces de suites sont totalement dissuasives. Rien que l'idée de devoir demander son aval au CdE (sans parler du recteur) me dissuaderait. Si rendre service devient aussi casse-pieds, merci ! Aucune envie de devoir étaler devant le CdE mon envie de rendre service, ni de subir la suspicion éventuelle d'i-celui (cette prof n'est-elle pas un peu pédophile ? Voire en train de tenter de se faire bien voir ou de soudoyer quelques parents ?), ou de collègues (puisque je constate que voiturer quelques élèves peut être vu comme une ubérisation de mes trajets et autres joyeusetés).
Vraiment, c'est un plaisir !

Je suis tout à fait d'accord avec Pseudo.
Par ailleurs, quand mon père ne travaillait pas (il avait généralement son vendredi et nous étions scolarisées dans son bahut), c'était un de ses collègues qui n'habitait pas loin qui nous emmenait en voiture. Il n'y a jamais eu ni de décharge, ni de CDE averti. Passant nos vacances dans un coin où les collègues de mon père (donc fréquemment un de nos profs) avaient aussi des résidences secondaires, il nous est même arrivé de faire plusieurs heures de trajet avec un de nos profs.
Perso, je ne suis pas certaine que je ferais du convoi d'élèves (de toute façon, je n'habite pas là où ils habitent), mais je suis assez d'accord avec ceux qui ironisent sur le fait de prévenir Blanquer. Faut pas charrier non plus.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Enaeco le Dim 18 Nov 2018 - 14:26
Dans ton cas, Elaïna, le collègue ramène les enfants d'une personne qu'il fréquente et je suppose, dans un cadre qui dépasse les échanges professionnels.
Ici, la relation est différente.
Contenu sponsorisé

Re: Conduire un élève hors temps scolaire

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum