Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Dompnac
Niveau 1

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Dompnac le Dim 18 Nov 2018, 10:21
Oui c'est ce que j'ai cru comprendre pour les métiers de la culture.
Je vais me renseigner sur les concours B et également sur les formations et emplois possibles en dehors de la fonction publique, il y a peut-être des offres qui m'intéresseraient.
Anatole
Anatole
Je viens de m'inscrire !

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Anatole le Mer 28 Nov 2018, 15:10
Bonjour Dompnac,
Je ne peux pas t'envoyer de message privé car je n'ai pas assez posté sur Neoprofs a priori. C'est dommage car nous vivons peu ou prou la même situation.
J'ai créé une adresse mail jetable si tu veux communiquer : cebrar_sebastien-Neoprofs@yahoo.com . Et je t'en donnerai une autre ensuite, histoire de ne pas être spammée.
Bon courage et surtout, dis-toi bien que tu n'y es pour rien.
Anatole
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Ajonc35 le Mer 28 Nov 2018, 15:24
@Dompnac a écrit:Merci de vos réponses rapides Smile

C'est ce que je me disais il y a encore quelques mois : il suffit de persévérer pour s'habituer au métier. Mais plus le temps avance, plus le malaise s’intensifie, ce qui explique mes interrogations. Est-ce que je vais réussir à m'y faire ? Ou est-ce que je vais garder ce mal être ?

En effet Ponocrates, peut être que mon problème vient de mon perfectionnisme et non de mon métier. Il faut peut-être que j’accepte de lâcher prise et d’accepter les imprévus dans mes cours. Mais être enseignant, comme vous dites, c’est travailler avec le public, les élèves. Et je pense qu’au fond, c’est ça qui me pose problème : accepter de travailler avec eux et donc accepter les erreurs et les imprévus.
Quand Fille Ajonc se préparait à des entretiens pour du "boulot", nous avons fait le bilan des qualités et des défauts. Une de ses qualités était d'être perfectionniste, et un de ses défauts était d'être perfectionniste. Mais dans son travail perfection = perte de temps = Coût, etc... et elle a fini par craquer (enfin ses patrons l'ont un peu, beaucoup, à la folie,... aidée) et partir .
Dans notre métier aussi. Des super-cours préparés aux petits oignons ne fonctionnent pas toujours, tandis que d'autres préparés sur un coin de table ( par exemple pour remplacer une collègue et que ce remplacement m'arrange!) fonctionnent super bien (attention, je ne débute pas). J'en parlais justement hier avec un collègue qui faisait le même constat. Il ne faut pas être trop idéaliste et lâcher du lest ne fera de mal, ni à toi, ni aux élèves. Mais le plus dur sera de changer. Je te le dis d'autant plus que j'ai eu du mal à changer ( plus facile à dire qu'à faire, car cela trouble notre nature) mais je me soigne et de mieux en mieux. Ce changement trouble d'ailleurs certains collègues qui m'avaient connue dans un plus grand investissement!!!
fifi51
fifi51
Fidèle du forum

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par fifi51 le Mer 28 Nov 2018, 17:49
En ayant fait histoire, le concours d'attaché de la DGSE me semble également accessible (mais il faudrait voir les épreuves). Là ils sont passés, mais c'est également une possibilité.
Cf : https://www.defense.gouv.fr/dgse/tout-le-site/ouverture-de-deux-concours

_________________
Oui, j'ai un clavier Fisher Price pour l'instant !
Dompnac
Dompnac
Niveau 1

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Dompnac le Lun 03 Déc 2018, 08:48
Merci pour vos idées et vos commentaires. Je commence à essayer de lâcher prise et accepter un peu d'improvisation dans mes cours. Ça ne rend pas le cours moins intéressant pour les élèves je pense.

Merci Anatole, je vais te contacter par mail dès que le temps me le permettra (bon courage à tous pour cette période de conseils de classe !)
Louis Vidal
Louis Vidal
Niveau 1

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Louis Vidal le Mer 20 Fév 2019, 10:23
Salut Dompnac, J'ai moi aussi mal vécu mon métier de prof (que j'ai arrêté rapidement). J'ai fais pas mal de boulot à la suite de ma démission et il y a une chose qui m'a manqué; c'est le petit shoot d'adrénaline quand on est devant une classe. Etre en représentation c'est pas toujours facile et c'est épuisant (ce que les gens hors EN ne comprennent pas) mais ca participe à la magie du boulot. Je me suis ennuyé dans certain travail que j'ai fais, c'est pas mieux que le stresse. Peut-être réfléchi concrètement à ce que tu aimes et ce que tu n'aimes pas dans ce boulot, afin de trouver un travail adaptés à toi même.
Bon courage et bonne continuation dans ce que tu entreprendras Smile
Dompnac
Dompnac
Niveau 1

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Dompnac le Lun 11 Mar 2019, 17:50
Re-bonjour à tous !
Je vois tout à faire de quoi tu parle Louis Vidal, mais ce shoot d'adrénaline est vite devenu du stress très mauvais chez moi. Chaque début du cours et une angoisse qui ne me quitte pas jusqu'à la dernière seconde avant la sonnerie. S'il y a bien une chose qui ne va pas me manquer c'est bien ça.

Cela fait un certain temps depuis que j'ai ouvert ce sujet et beaucoup de choses se sont passés. Je viens donc aux nouvelles.

J'ai pris ma décision : je quitte l'Education Nationale et je vais me reconvertir. Je vais me reconvertir dans la gestion des archives, en essayant de concourir pour une entrée directe en M2 Archives (ce qui ne me ferait qu'une année d'étude) ou bien au pire je referai un master entier, M1 et M2. J'économise depuis un certain temps et je pense avoir la somme nécessaire pour financer mon année d'étude (au pire, travailler à coté de mes études pour mettre du beurre dans les épinards). Les archives sont un domaine intéressant pour moi, j'y ai consacré une partie de mon mémoire de M2 en histoire et c'est un secteur qui recrute beaucoup en ce moment, dans le public comme dans le privé (plus que la gestion du patrimoine).

J'ai déposé ma demande de démission fin février, juste avant les vacances. Ma demande a été transférée par la chef de mon établissement au service du rectorat. J'attends donc une réponse (favorable j'espère !). J'ai même demandé dans ma lettre de démission à quitter l'EN le 1er juillet et non le 1er septembre (pour inciter le rectorat à dire oui et pour me permettre de pouvoir faire un stage rémunéré dans les archives durant l'été).

Le plus dur maintenant pour moi, c'est de tenir 3 mois et demi... et quand on est en souffrance et que l'on a plus aucune envie de faire ce métier, c'est très long ! Et le fait d'avoir déposé sa démission est certes soulageant, mais il est difficile d'aller enseigner épuisé en attendant le jour de la libération.
Babarette
Babarette
Grand Maître

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Babarette le Lun 11 Mar 2019, 18:44
Bon courage pour tenir les trois mois qui restent.
En revanche, je ne sais pas s'il sera facile d'obtenir un stage, il faut une convention. Est-ce que tu t'es renseigné pour cela?

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Dompnac
Dompnac
Niveau 1

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Dompnac le Lun 11 Mar 2019, 19:00
Merci beaucoup Barbarette !
Par "stage", j'entends emploi d'été dans les archives nationales ou départementales. J'aurai un stage avec convention lors de mon M2.
Babarette
Babarette
Grand Maître

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Babarette le Lun 11 Mar 2019, 19:11
Ah, je comprends mieux! Oui, un emploi rémunéré, c'est tout à fait possible. Un stage, s'il fallait attendre Pôle emploi...

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Dompnac
Dompnac
Niveau 1

Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion) - Page 2 Empty Re: Le bon métier ? (mal-être au travail et reconversion)

par Dompnac le Mer 26 Juin 2019, 19:11
Bonjour à tous,

Je reviens vers vous pour vous faire état de l'avancée de ma démission. J'ai été accepté en M2 archives ! Ma reconversion est donc sur la bonne voie ! Very Happy

Par contre toujours pas de réponse écrite de la part du rectorat... J'ai appelé plusieurs fois et j'ai envoyé pleins de mails. On m'a répondu au téléphone que ma demande de démission était en cours de traitement et que j'allais avoir ma réponse. Seulement le délais de préavis de 4 mois est sur le point de s'achever. J'ai lu partout que si la durée de préavis est passée, cela équivaut à un refus de la part de l'administration. Mais à la DPE on m'a assuré qu'il n'y avait pas de durée de préavis, que cette histoire de préavis ce n'est que dans le privé, pas dans la fonction publique... Je ne sais pas trop quoi en penser : avez-vous déjà connu le cas d'un collègue qui ne reçoit pas de réponse à sa demande de démission ?

Je vous remercie de votre aide Smile
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum