Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
nigousse
Niveau 10

Ma grève du zèle ? et vous ?

par nigousse le Sam 17 Nov 2018 - 10:59
Bonjour, depuis un petit moment j'ai décidé d'entamer une grève du zèle en réaction à la maltraitance, et le terme est faible, infligée par l'EN. Je suis PLP Lettres-histoire dans un LP correct ( mais mon poste est menacé par la fameuse "réforme" de la voie pro, j'ai tenté différentes demandes de reconversion, sans succès pour l'instant, la dernière en date une demande de détachement vers un poste en lettres modernes en collège, je suis historienne de formation, on m'a répondu de retourner à la fac passer une licence de lettres, je crois rêver. N'importe qui qui débarque d'un autre ministère ou d'ailleurs est pris et moi je, en tant que PLP Lettres-histoire depuis 17 ans, je suis jugée incapable!! De plus, je suis blacklistée niveau inspecteur ( trop grande bouche); Pour l'instant, ma situation: PLP depuis 17 ans, 42 ans, passage à l'échelon 10 le mois prochain, hors-classe inaccessible ( donc je végéterai à l'échelon 11 pendant les 20 dernières années de ma " carrière"). J'ai donc décidé de prendre beaucoup de recul et d'en faire le moins possible pour préserver ma vie personnelle:
- refus d'être PP.
-aucun projet( donc aucune chance d'accéder au graal de la hors-classe car chez moi il faut faire une foultitude de projets accompagnée d'articles de presse élogieux pour "se faire mousser" pour voir cette chance, c'est la politique de l'inspecteur et CDE).
- aucune sortie ( chez nous on doit rattraper les heures "perdues" quand on fait une sortie donc double-peine donc non).
- préparation de cours réduite au minimum ( là, j'ai encore des progrès à faire, je tape tous mes cours que je distribue aux élèves "clés en main", j'ai lu ici et là que certains ne faisaient pas de cours sous forme numérique, si vous avez des conseils et expériences dans ce sens, je suis preneuse).
- passer le moins de temps possible dans l'établissement, je viens, je fais mes cours, je repars. En cas de grosse coupure, je rentre ( j'habite à 10 minutes).
- n'aller qu'aux réunions obligatoires ( dans lesquelles je fais preuve d'un mauvais esprit incontestable lol!). Si vous avez d'autres plans, je vous attends, merci.


Dernière édition par Thalia de G le Sam 17 Nov 2018 - 11:00, édité 1 fois (Raison : Typographie dans le titre)
avatar
Pourquoi 3,14159
Niveau 5

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Pourquoi 3,14159 le Sam 17 Nov 2018 - 11:33
Incroyable, tu es mon double ! J'ai vécu cela il y a 5 ans. Demande de changement refusé pour raison de service (personne pour me remplacer). Il m'a été proposé de repasser les concours (LOL !) mais surtout de trouver mon remplaçant. Depuis, je suis en mode d'attente de la retraite (Plus que 12 ans, 9 mois et 12 jours, quand on aime on ne compte pas Razz).

Cette année, pour me faire suer, on m'a refilé une classe entière de bac. pro. alors qu'il manque un collègue. Du coup je n'y arrive pas et on rejette la faute sur moi. Mais ça glisse comme sur les plumes d'un canard. Donc là ils sont passés à la menace supérieure : fermer la section. M'en fiche on peut pas me virer.

A suivre…


Bon courage.
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Fesseur Pro le Sam 17 Nov 2018 - 11:44
@nigousse a écrit:Bonjour, depuis un petit moment j'ai décidé d'entamer une grève du zèle en réaction à la maltraitance, et le terme est faible, infligée par l'EN. Je suis PLP Lettres-histoire dans un LP correct ( mais mon poste est menacé par la fameuse "réforme" de la voie pro, j'ai tenté différentes demandes de reconversion, sans succès pour l'instant, la dernière en date une demande de détachement vers un poste en lettres modernes en collège, je suis historienne de formation, on m'a répondu de retourner à la fac passer une licence de lettres, je crois rêver. N'importe qui qui débarque d'un autre ministère ou d'ailleurs est pris et moi je, en tant que PLP Lettres-histoire depuis 17 ans, je suis jugée incapable!! De plus, je suis blacklistée niveau inspecteur ( trop grande bouche); Pour l'instant, ma situation: PLP depuis 17 ans, 42 ans, passage à l'échelon 10 le mois prochain, hors-classe inaccessible ( donc je végéterai à l'échelon 11 pendant les 20 dernières années de ma " carrière"). J'ai donc décidé de prendre beaucoup de recul et d'en faire le moins possible pour préserver ma vie personnelle:
- refus d'être PP.
-aucun projet( donc aucune chance d'accéder au graal de la hors-classe car chez moi il faut faire une foultitude de projets accompagnée d'articles de presse élogieux pour "se faire mousser" pour voir cette chance, c'est la politique de l'inspecteur et CDE).
- aucune sortie ( chez nous on doit rattraper les heures "perdues" quand on fait une sortie donc double-peine donc non).
- préparation de cours réduite au minimum ( là, j'ai encore des progrès à faire, je tape tous mes cours que je distribue aux élèves "clés en main", j'ai lu ici et là que certains ne faisaient pas de cours sous forme numérique, si vous avez des conseils et expériences dans ce sens, je suis preneuse).
- passer le moins de temps possible dans l'établissement, je viens, je fais mes cours, je repars. En cas de grosse coupure, je rentre ( j'habite à 10 minutes).
- n'aller qu'aux réunions obligatoires ( dans lesquelles je fais preuve d'un mauvais esprit incontestable lol!). Si vous avez d'autres plans, je vous attends, merci.
C'est donc le contraire de la grève du zèle.
Non ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
corailc
Fidèle du forum

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par corailc le Sam 17 Nov 2018 - 11:56
Oui j'allais dire, tu fais ton travail. Ce sont plutôt ceux qui brassent du vent qui le font mal.


Dernière édition par corailc le Sam 17 Nov 2018 - 13:02, édité 1 fois

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
Cath
Bon génie

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Cath le Sam 17 Nov 2018 - 12:02
Des collègues ici t'expliqueront que maintenant grâce au PPCR, tout le monde passe HC...

Sinon, les inspecteurs passent... tu auras l'occasion d'en connaitre d'autres, et par expérience, même les collègues ouvertement black-listés ("Avis défavorable") finissent par passer.

Et pourquoi une reconversion en lettres et pas en HG ?
nigousse
Niveau 10

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par nigousse le Sam 17 Nov 2018 - 12:53
Mon inspecteur, vu son âge, est encore là pour 15 ans ( jusqu'à mes 57 ans donc...) donc no way. Je ne crois pas du tout au discours lénifiant "tout le monde à la HC", enfumage que tout ceci. Ensuite, pourquoi les lettres et pas l'HG: j'estime que l'HG est devenue impossible à enseigner dans nos programmes, c'est de la propagande: vive la mondialisation heureuse comme ça on peut manger des plats du monde entier ( programme géo CAP et bac pro), vive l'UE c'est le bonheur des peuples, on est tous frères, faisons une ronde et des câlins, vive les gentils américains, les grands sauveurs de l'humanité ( programme terminale bac pro), vive la voiture électrique ( programme seconde bac pro) j'en passe et des meilleures donc beurk!! Je suis considérée comme une prof non investie ( pour les raisons citées dans mon premier post, chez moi les gens se battent pour les heures supp, l'AP, se font la course à l'échalotte pour les projets, moi à côté je suis la vilaine réactionnaire, vous me direz ils ont raison, tous mes collègues ont été hors-classe entre 40 et 45 ans mais impossible pour moi d'adhérer à ce canular). En plus, on nous a imposé le passage en compétences depuis 5 ans (fin des notes) et l'obligation des tablettes ( projet Grand Est, interdiction d'avoir des livres, oui vous ne rêvez pas) en classe, j'ai mangé ces dernières années!!
Cath
Bon génie

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Cath le Sam 17 Nov 2018 - 12:57
Les inspecteurs mutent aussi, il faut te le souhaiter...
Le programme est-il autant orienté en collège, en LGT ?

Sinon, ne peux-tu toi muter, pour échapper à cette horreur des compétences ?

(sinon pour la HC : )
avatar
Pandorafa
Fidèle du forum

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Pandorafa le Sam 17 Nov 2018 - 13:18
@Cath a écrit:Les inspecteurs mutent aussi, il faut te le souhaiter...
Le programme est-il autant orienté en collège, en LGT ?

Sinon, ne peux-tu toi muter, pour échapper à cette horreur des compétences ?

(sinon pour la HC : )

Non en tout cas pas dans les niveaux où j'enseigne (6e et 5ème) ces dernière années. Après on a aussi le droit de traiter certains thèmes pour faire passer certaines valeurs et éveiller la conscience des élèves. J'évoque par exemple en 5ème la place problématique des femmes dans les sociétés chinoises et indiennes à cause des politiques démographique de limitation des naissances, l'importance de l'immigration pour compenser la faible natalité de certains pays développés ; les problèmes de déforestation à l'échelle de la planète liés à l'industrie agro-alimentaire et les risques pour la santé liés à l'agriculture intensive... Mais j'étais très contrariée il y a quelques années quand il s'agissait de démontrer en 3ème que l'UE était formidable pour ses habitants. Entre ça et l'épreuve d'enseigner l'histoire de la Shoah à des classes parfois gangrenées par l'antisémitisme, j'ai préféré abandonner d'enseigner en 3ème.

Quant au fait que l'on te refuse d'enseigner en LM alors que tu as un obtenu un concours bivalent, c'est absolument scandaleux, surtout quand par ailleurs on voit le niveau de certains contractuels qui n'ont qu'une licence de lettres, obtenue je ne sais dans quelles conditions mais récemment, avec ces nouveau système de compensation à l'extrême, et ayant un niveau de culture littéraire et surtout de maîtrise de la langue effrayants. Quel mépris pour les profs de LP ! Cela s'explique peut-être parce qu'il serait encore plus difficile de recruter un contractuel en LP qu'en LM ?
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Mathador le Sam 17 Nov 2018 - 14:56
@nigousse a écrit:Je suis PLP Lettres-histoire dans un LP correct ( mais mon poste est menacé par la fameuse "réforme" de la voie pro, j'ai tenté différentes demandes de reconversion, sans succès pour l'instant, la dernière en date une demande de détachement vers un poste en lettres modernes en collège, je suis historienne de formation, on m'a répondu de retourner à la fac passer une licence de lettres, je crois rêver.

Le détachement n'est pas forcément nécessaire: je viens de relire la circulaire de l'intra de ton académie, et tu peux demander des postes en collège en restant PLP (mais tu passes après les certifiés et agrégés).

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Lefteris le Sam 17 Nov 2018 - 15:07
@nigousse a écrit:Bonjour, depuis un petit moment j'ai décidé d'entamer une grève du zèle en réaction à la maltraitance, et le terme est faible, infligée par l'EN. Je suis PLP Lettres-histoire dans un LP correct ( mais mon poste est menacé par la fameuse "réforme" de la voie pro, j'ai tenté différentes demandes de reconversion, sans succès pour l'instant, la dernière en date une demande de détachement vers un poste en lettres modernes en collège, je suis historienne de formation, on m'a répondu de retourner à la fac passer une licence de lettres, je crois rêver. N'importe qui qui débarque d'un autre ministère ou d'ailleurs est pris et moi je, en tant que PLP Lettres-histoire depuis 17 ans, je suis jugée incapable!! De plus, je suis blacklistée niveau inspecteur ( trop grande bouche); Pour l'instant, ma situation: PLP depuis 17 ans, 42 ans, passage à l'échelon 10 le mois prochain, hors-classe inaccessible ( donc je végéterai à l'échelon 11 pendant les 20 dernières années de ma " carrière"). J'ai donc décidé de prendre beaucoup de recul et d'en faire le moins possible pour préserver ma vie personnelle:
- refus d'être PP.
-aucun projet( donc aucune chance d'accéder au graal de la hors-classe car chez moi il faut faire une foultitude de projets accompagnée d'articles de presse élogieux pour "se faire mousser" pour voir cette chance, c'est la politique de l'inspecteur et CDE).
- aucune sortie ( chez nous on doit rattraper les heures "perdues" quand on fait une sortie donc double-peine donc non).
- préparation de cours réduite au minimum ( là, j'ai encore des progrès à faire, je tape tous mes cours que je distribue aux élèves "clés en main", j'ai lu ici et là que certains ne faisaient pas de cours sous forme numérique, si vous avez des conseils et expériences dans ce sens, je suis preneuse).
- passer le moins de temps possible dans l'établissement, je viens, je fais mes cours, je repars. En cas de grosse coupure, je rentre ( j'habite à 10 minutes).
- n'aller qu'aux réunions obligatoires ( dans lesquelles je fais preuve d'un mauvais esprit incontestable lol!). Si vous avez d'autres plans, je vous attends, merci.
Exactement comme toi, surtout depuis que la réforme a saccagé, dévasté, détruit ma (mes ) matière(s). Et je n'en travaille que mieux, plus détaché, plus instruit, j'arrive à lire parfois plusieurs livres par mois. La différence, c'est que je suis HC. Je l'étais avant cette ordurière réforme, mais si l'on m'avait barré la route, je serais allé bien plus loin...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 17 Nov 2018 - 16:19
@nigousse a écrit:Si vous avez d'autres plans, je vous attends, merci.

Refuser de participer aux examens blancs.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
nigousse
Niveau 10

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par nigousse le Sam 17 Nov 2018 - 19:04
Mathador, je ne comprends pas bien ton info pour les muts intra, j'ai déjà essayé "pour rigoler" et je n'ai pas pu entrer de vœux car dixit le service " vous n'avez pas le statut pour postuler". Je ne comprends pas ce refus de passage en LM ( en plus j'ai en parallèle enseigné plus de 10 ans à des BTS) car mon poste va "sauter" d'ici 3 ans donc je pensais anticiper, histoire de choisir mon destin. Je suis l'avant-dernière arrivée mais la dernière arrivée est sur un poste à profil donc sanctuarisé ( info confirmée par l'inspecteur) donc plutôt d'attendre que le ciel me tombe sur la tête ( du genre un poste dans les Ardennes maintenant qu'il y a les grandes académies, je vis dans le Haut-Rhin), je préférais partir sans attendre. M'entendre dire qu'à 42 ans après 17 ans d'enseignement, je devais retourner à la fac comment vous dire... Je suis en phase de réflexion, je vais peut-être tout de même postuler pour la liste d'aptitude en janvier en HG ( les programmes de collège ont l'air moins "orientés). Je parais sans doute à certains comme manquant de professionnalisme mais en l'espace de 5 ans, j'ai "mangé" le passage en compétences, l'obligation numérique et maintenant une réforme qui va achever de vider de son sens mes matières et me virer de mon poste ( j'ai passé 8 ans en zone violence et depuis 8 ans j''exerçais dans un LP correct à côté de chez moi donc j'ai bien les boules), désolée pour les fautes ( un comble pour quelqu'un qui ambitionne de devenir prof de lettres) mais je suis un peu fébrile en ce moment, merci pour vos conseils.
Cath
Bon génie

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Cath le Sam 17 Nov 2018 - 20:03
Effectivement il me semble qu'on peut accepter une affectation en collège en tant que PLP, en passant après les certifiés, dans le cadre d'une mut.
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Mathador le Sam 17 Nov 2018 - 20:31
@nigousse a écrit:Mathador, je ne comprends pas bien ton info pour les muts intra, j'ai déjà essayé "pour rigoler" et je n'ai pas pu entrer de vœux car dixit le service " vous n'avez pas le statut pour postuler".

Regarde la circulaire intra 2018 page 4 section 2.2.3.

@Cath: ça dépend des académies. À Lyon, par exemple, on permet aux certifiés et agrégés de demander des LP mais pas l'inverse.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
Cath
Bon génie

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Cath le Sam 17 Nov 2018 - 20:43
@Mathador a écrit:
@nigousse a écrit:Mathador, je ne comprends pas bien ton info pour les muts intra, j'ai déjà essayé "pour rigoler" et je n'ai pas pu entrer de vœux car dixit le service " vous n'avez pas le statut pour postuler".

Regarde la circulaire intra 2018 page 4 section 2.2.3.

@Cath: ça dépend des académies. À Lyon, par exemple, on permet aux certifiés et agrégés de demander des LP mais pas l'inverse.

Ah ben voyons.
Sûr que les PLP ne sont pas compétents.
avatar
Ajonc35
Niveau 7

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Ajonc35 le Sam 17 Nov 2018 - 21:01
@nigousse a écrit:Bonjour, depuis un petit moment j'ai décidé d'entamer une grève du zèle en réaction à la maltraitance, et le terme est faible, infligée par l'EN. Je suis PLP Lettres-histoire dans un LP correct ( mais mon poste est menacé par la fameuse "réforme" de la voie pro, j'ai tenté différentes demandes de reconversion, sans succès pour l'instant, la dernière en date une demande de détachement vers un poste en lettres modernes en collège, je suis historienne de formation, on m'a répondu de retourner à la fac passer une licence de lettres, je crois rêver. N'importe qui qui débarque d'un autre ministère ou d'ailleurs est pris et moi je, en tant que PLP Lettres-histoire depuis 17 ans, je suis jugée incapable!! De plus, je suis blacklistée niveau inspecteur ( trop grande bouche); Pour l'instant, ma situation: PLP depuis 17 ans, 42 ans, passage à l'échelon 10 le mois prochain, hors-classe inaccessible ( donc je végéterai à l'échelon 11 pendant les 20 dernières années de ma " carrière"). J'ai donc décidé de prendre beaucoup de recul et d'en faire le moins possible pour préserver ma vie personnelle:
- refus d'être PP.
-aucun projet( donc aucune chance d'accéder au graal de la hors-classe car chez moi il faut faire une foultitude de projets accompagnée d'articles de presse élogieux pour "se faire mousser" pour voir cette chance, c'est la politique de l'inspecteur et CDE).
- aucune sortie ( chez nous on doit rattraper les heures "perdues" quand on fait une sortie donc double-peine donc non).
- préparation de cours réduite au minimum ( là, j'ai encore des progrès à faire, je tape tous mes cours que je distribue aux élèves "clés en main", j'ai lu ici et là que certains ne faisaient pas de cours sous forme numérique, si vous avez des conseils et expériences dans ce sens, je suis preneuse).
- passer le moins de temps possible dans l'établissement, je viens, je fais mes cours, je repars. En cas de grosse coupure, je rentre ( j'habite à 10 minutes).
- n'aller qu'aux réunions obligatoires ( dans lesquelles je fais preuve d'un mauvais esprit incontestable lol!). Si vous avez d'autres plans, je vous attends, merci.
Il est vrai que c'est de plus en plus difficile de trouver des satisfactions dans le programme d'histoire-géo (  des pans entiers attribués à d'autres disciplines, comme les climats attribués dans certains programmes à la biologie) et en plus tu oublies l'EMC, je préférais quand cela s'appelait instruction civique. Cette EMC fortement orientée elle-aussi!!!
Et je ne parle pas de tout ce qu'on nous demande de faire ( il y a un sujet néo là-dessus - Je viens ou je vais perdre 3 vendredis de suite, jour où j'ai des terminale!!!! pour des activités dont deux projets de notre CDE) à la place de nos cours tout en  préparant les élèves au bac (pour ma part). Ma relation avec ces élèves est ma principale motivation et j'essaie de les préparer au mieux à ce qui les attend. Pour le reste,
Je suis plus près de la sortie mais en HC ( aucun espoir pour la classe exceptionnelle) donc je fais le dos rond. Je pense d'abord à leur intérêt, tout en me protégeant aussi. Par exemple, si je n'ai pas en main le protocole concernant leur handicap, je n'applique que le tiers-temps ou le tiers-tâche. Rien de plus ou très peu. En réunion je parle peu ou pas (On m'a reproché d'être négative alors que je demandais juste des conditions de travail acceptables pour les élèves et donc pour les enseignants. Négatif c'est le mot préféré de mon CDE adjoint quand il ne sait quoi répondre. On a l'impression que lorsque nous demandons quelque chose, c'est lui qui paie)
D'accord avec toi. C'est de la maltraitance.
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par pogonophile le Sam 17 Nov 2018 - 22:49
Je comprends que tu sois amère mais je ne suis pas sûr que ta réaction soit la plus intéressante.
Tu essaies de trouver une sorte de mesure de rétorsion, mais qui y perd dans l'histoire ? Toi en te refusant aussi des trucs qui pourraient t'intéresser, tes élèves qui pourraient avoir plus de plaisir et d'intérêt, tes collègues qui sont privés de ta réflexion...
Tu as une dent contre l'IEN et le CdE, mais eux tu ne les prives de rien. Ils trouveront ça dommage peut-être mais ce n'est pas leur quotidien que tu affectes.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Rendash le Sam 17 Nov 2018 - 22:55
Se "priver" d'être PP, de mener des projets pour mener des projets, de faire des sorties avec toutes les emmerdes que ça implique, et de se fader des réunions, je crois que nigousse s'en remettra Laughing

Elle n'y gagnera sans doute rien ... sinon du temps et de l'énergie, et c'est déjà beaucoup.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Pourquoi 3,14159
Niveau 5

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Pourquoi 3,14159 le Dim 18 Nov 2018 - 0:03
@Rendash a écrit:Se "priver" d'être PP, de mener des projets pour mener des projets, de faire des sorties avec toutes les emmerdes que ça implique, et de se fader des réunions, je crois que nigousse s'en remettra Laughing

Elle n'y gagnera sans doute rien ... sinon du temps et de l'énergie, et c'est déjà beaucoup.

Je plussoie
nigousse
Niveau 10

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par nigousse le Dim 18 Nov 2018 - 7:22
Je m'en suis déjà remise lol! Merci pour l'info pour les muts, j'irai voir ( mais pourquoi pas dans toutes les académies?). Pour ce qui est de l'Emc, je ne l'oublie pas mais je ne la fais pas mais l'intègre dans le cours ( pas de temps à perdre en bavardages stériles), par exemple, en terminale bac pro: le programme d'EMC c'est la laïcité ( encore et toujours) et la bioéthique. En première, il y a un cours sur la séparation de l’Église et de l’État ( lois Ferry, loi 1905...) et en français un cours sur " l'homme face aux avancées scientifiques et techniques" ( cette année j'ai fait Aldous Huxley, "Bienvenue à Gattacca" et débat sur la PMA/GPA), je demande aux élèves de garder leurs cours de première ( on les suit sur 3 ans dans les 2 matières) et en terminale, je leur indique quels chapitres de première reprendre et comment et voilà, pas de perte de temps avec ce "machin". Par contre je n'ai jamais dit que je "sabotais" mes cours, que je ne les faisais pas, seulement j'ai arrêté les tableaux de séquences avec les cours chronométrés à la seconde près comme j'en vois encore, je ne refais pas sans cesse le même cours.... en revanche, j'aime bien enrichir mes cours avec divers articles que je collecte ( grâce au temps dégagé je lis diverses revues, journaux mais pour mon intérêt personnel et si un article peut me servir je le découpe et l'intègre au cours, je travaille beaucoup avec les reportages d'Arte...). Par ailleurs je suis une enseignante "stricte" ( pour moi 3 élèves qui bavardent c'est le chaos, on parle pas en même temps que moi sinon j'arrête de faire cours....) et paradoxalement cela plait aux élèves donc rassurez-vous ils ne souffrent pas de mon absence de zèle. Merci pour toutes vos réponse.
avatar
Duplay
Expert

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Duplay le Dim 18 Nov 2018 - 8:23
Bonjour Nigousse.

T'es-tu renseignée sur la liste d'aptitude pour accéder au corps des certifiés ?
J'ai eu l'occasion de croiser en formation d'ex-PLP qui avaient suivi cette voie.
Les conditions :
- être âgé de 40 ans au moins ;
- justifier de 10 années de service effectif d'enseignement, dont cinq en tant que fonctionnaire titulaire ;
- disposer de titres ou diplômes dans la discipline demandée.
Contrairement au détachement, l'administration ne peut pas t'opposer la nécessité de service pour refuser de te laisser partir et ton dossier passe en CAPA (ce qui permet aux élus paritaires de le suivre, de le défendre en cas de problème et de t'informer de son avancée).

D'après ce que tu as écrit, il semble que tu répondes aux trois conditions pour postuler en HG (ta formation de départ). Pour les lettres modernes, je ne sais pas : ce serait logique puisque tu es PLP lettres-histoire, mais il faudrait te renseigner auprès de ton syndicat.

Bon courage et bonne chance dans tes démarches.

http://www.education.gouv.fr/cid58065/promotions-certifies.html
nigousse
Niveau 10

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par nigousse le Dim 18 Nov 2018 - 10:29
Merci Duplay, j'ai effectivement contacté le rectorat pour la liste d'aptitude, les demandes sont en janvier/février donc je postulerai à ce moment-là. Je remplis les conditions pour l'HG mais malgré ma bivalence je ne peux pas demander en lettres ( j'ai pensé tenter le coup quand même, expliquer ma bivalence, mettr en avant mon expérience auprès des BTS), on verra, merci, bonne journée à tous.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Daphné le Dim 18 Nov 2018 - 10:32
@Mathador a écrit:
@nigousse a écrit:Mathador, je ne comprends pas bien ton info pour les muts intra, j'ai déjà essayé "pour rigoler" et je n'ai pas pu entrer de vœux car dixit le service " vous n'avez pas le statut pour postuler".

Regarde la circulaire intra 2018 page 4 section 2.2.3.

@Cath: ça dépend des académies. À Lyon, par exemple, on permet aux certifiés et agrégés de demander des LP mais pas l'inverse.

C'est possible aussi à Besançon, mais dans certaines disciplines seulement, pas toutes les disciplines et certainement pas en lettres ou HG.
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Mathador le Dim 18 Nov 2018 - 10:52
Ben de toute façon il faut un poste resté vacant, donc effectivement en maths-sciences ou en lettres-HG ça ne doit pas fonctionner; j'avais déjà participé à un autre fil sur le sujet, où l'on disait qu'en pratique ça permettait de pourvoir les postes de lettres-allemand, lettres-espagnol, etc..
Dans le cas de @nigousse, un poste resté vacant en LM en collège ça ne me semble pas absurde; ceci dit je n'ai jamais exercé dans cette région donc je la laisse se renseigner auprès des gens du terrain.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
avatar
Prof75
Niveau 1

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Prof75 le Mar 27 Nov 2018 - 23:11
Souvent, ce n'est pas tant la hiérarchie que les collègues qui mettent la pression. Faire la grève du zèle oui, mais tes collègues eux, ça les amuse pas ! Surtout quand tu refuses systématiquement d'être PP, que tu refuses tout aussi catégoriquement l'AP, les ateliers rédactionnels...que tu demandes à être payé quand on te fait revenir les jours où tu bosses pas pour une réunion à la noix ou autre...
Tu deviens vite un mouton noir, et en salle des profs comme partout ailleurs dans le monde du travail, on aime pas ça, les moutons noirs !
Contenu sponsorisé

Re: Ma grève du zèle ? et vous ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum