Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Pourquoi 3,14159 le Ven 30 Nov 2018 - 10:24
@Marie 56 a écrit:Sorti tout droit des inspecteurs du rectorat de Rennes, avec un CFA dans les lycées pro , plus de prof mais des formateurs avec salaires ad hoc. Merci Blanquer, et à quoi servent les concours, et les syndicats qui ne bougent pas, élections plus importantes que leurs affidés sans doute. C'est la mort du métier. Les parents de nos élèves qui ne sont pas (statistiquement parlant) des personnes venant des CSP ++ et il faut bien le dire: plus GJ en ce moment;  ils vont être heureux de voir comment on traite leurs enfants: des moins que rien tout juste bon à être des ouvriers serviles sans perceptives d’avenir , Germinal revient à grand pas au XXI ième. Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 1482308650
A ce propos, faites comme moi (même si cela n'a servi à rien jusque là) envoyez vos inquiétudes sur l'avenir des lycée pro aux "représentants" des GJ.
avatar
Cath
Bon génie

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Cath le Ven 30 Nov 2018 - 11:14
@Jacq a écrit:Sinon, on se promène avec un gilet jaune ayant indiqué dessus :
LP
Blanquer
nous enterre !


????

C'est pas mal, ça !
Jacq
Jacq
Grand Maître

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Jacq le Sam 1 Déc 2018 - 11:01
Chatel a tué le lycée professionnel,
Blanquer l'enterre.
avatar
pop
Niveau 6

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par pop le Sam 1 Déc 2018 - 15:36
Des lycées ont été bloqués !

Il me semblait que l'on n'avait pas le droit de bloquer son lycée?
avatar
Cath
Bon génie

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Cath le Sam 1 Déc 2018 - 15:54
@pop a écrit:Des lycées ont été bloqués !

Il me semblait que l'on n'avait pas le droit de bloquer son lycée?

Rolling Eyes
Jacq
Jacq
Grand Maître

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Jacq le Sam 1 Déc 2018 - 16:15
@pop a écrit:Des lycées ont été bloqués !

Il me semblait que l'on n'avait pas le droit de bloquer son lycée?


Le droit, non, la non punition lorsqu'on est plus nombreux, oui. On a le droit de défiler aux Champs Élysées sans autorisation ?
Par contre, "nous" nous ne pouvons pas bloquer le lycée, mais les lycéens, s'ils n'ont aucun DROIT à le faire peuvent le faire s'ils sont assez nombreux pour rester impunis individuellement.
Au XIXe, nos camarades qui n'avaient pas le droit de grève prenaient-ils ce droit lorsqu'ils étaient majoritaires ?


Un blocage chez nous, mais au lycée général, le lycée le plus symbolique de la ville. Les LP, autant vous dire que tout le monde s'en tape...


Dernière édition par Jacq le Mer 19 Déc 2018 - 14:42, édité 1 fois
avatar
koub
Niveau 4

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par koub le Mar 18 Déc 2018 - 23:38
Parmi les gracieusetés de la réforme, le règlement de compte des GA : dans mon établissement, suppression pure et simple de la moitié des effectifs de seconde dès la rentrée 2019 !

Que vont devenir les collègues en surnombre ? Les moins bien notés par l'inspection ou les derniers arrivés sur l'établissement...qui devra partir ?
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Pourquoi 3,14159 le Mar 18 Déc 2018 - 23:48
Vivant ce que je vis avec les élèves de cette année, si on ferme mon bac on fera des économies utiles. Le bac pro a tellement été détruit qu'il faudrait l'achever définitivement à défaut d'une volonté réelle de former de vrais professionnels.

J'ai fait mon deuil de ce métier, j'attends la retraite avec calme et zenitude.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
JEMS
JEMS
Modérateur

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par JEMS le Mer 19 Déc 2018 - 6:29
Il fallait s'y attendre pour la GA... les nouvelles ne sont pas bonnes en effet. La moitié des effectifs nationaux doivent valser et pour les collègues, ça va être terrible.
Le MEN compte sur la pyramide des âges pour ne pas remplacer les départs à la retraite, mais continue pour autant à recruter (60 postes au concours il me semble).
La joyeuseté du jour va résider dans la co-animation, deux heures en moins sur le volume de l'enseignement professionnel.
Perso, je laisserai les profs d'enseignement général passer leurs notions, ils sont déjà assez mal lotis comme cela. Mais il est clair que, dans le mépris le plus total, nous allons vers les jours les plus sombres de notre discipline.
farfalla
farfalla
Esprit sacré

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par farfalla le Mer 19 Déc 2018 - 9:01
Nous on a une réunion à la rentrée.... et bonne année !

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
avatar
Cath
Bon génie

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Cath le Mer 19 Déc 2018 - 9:45
@koub a écrit:Parmi les gracieusetés de la réforme, le règlement de compte des GA : dans mon établissement, suppression pure et simple de la moitié des effectifs de seconde dès la rentrée 2019 !

Que vont devenir les collègues en surnombre ? Les moins bien notés par l'inspection ou les derniers arrivés sur l'établissement...qui devra partir ?

C'est ce qui s'est passé à cette rentrée chez nous.
L'effet pyramide des âges a permis qu'aucun collègue ne saute (mais 1/2 poste, oui).
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Ajonc35 le Mer 19 Déc 2018 - 13:51
@Pourquoi 3,14159 a écrit:Vivant ce que je vis avec les élèves de cette année, si on ferme mon bac on fera des économies utiles. Le bac pro a tellement été détruit qu'il faudrait l'achever définitivement à défaut d'une volonté réelle de former de vrais professionnels.

J'ai fait mon deuil de ce métier, j'attends la retraite avec calme et zenitude.

Je suis triste. Nous avons un métier, sur le papier, passionnant : transmettre. Mais les différentes réformes, l'interdiction de faire redoubler (attention, je ne suis pas une passionnata, mais cela peut servir et être profitable à certains, j'en ai été le témoin), la bienveillance, les compétences ( je ne suis pas contre mais c'est tellement flou que cela en devient fou).
Pas plus tard qu'hier soir le PP nous explique qu'après avoir rencontré des enseignants du supérieur ( je sais, moi aussi! On a assisté à la même présentation) il faut être vigilant sur les appréciations et qu'il nous laisse un peu de temps si chacun souhaitait revenir sur certaines d'entre elles afin de ne pas porter préjudice à nos Terminale bac Pro pour la poursuite dans le supérieur ( au bout de 4 semaines il y en a qui lâchent: trop dur) Ce, à quoi j'ai répondu et j'ai été la seule (quel beau troupeau!): "que c'est ce que nous faisons déjà, que nous n'avons pas attendu cette remarque et qu'il faut bien que nos appréciations soient en lien avec les résultats, que chacun sait faire". Je trouve que c'est une remise en cause de notre autonomie et la prochaine fois je lui proposerai de venir me les dicter. veneration . Je n'ai pas ajouté que s'il y a sélection dans les formations supérieures, les enseignants qui savent décrypter les notes, savent aussi décrypter les appréciations et s'ils ne savent pas ( ce qui m'étonneraient, pour les BTS, certains enseignent aussi en bac pro et les autres savent le niveau), ils apprendront vite. Le semestre prochain, il nous demandera de revoir les notes et donc d'en inventer pour améliorer le résultat. NON je dé....e! Ce PP est prof d'EPS, en contrôle continu et fait le choix des activités en fonction des capacités des élèves dans une classe. C'est comme si moi je choisissais selon les thèmes que les élèves aiment bien auxquels j'ajouterais des exercices qu'ils sont en capacité de super-bien réaliser. Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 2253691428
Avec la réforme de 2008, nous poursuivons la dégringolade, alors la fin du bac pro pourquoi pas. Il n'a de bac que le nom et permet à mes élèves d'avoir accès à ce diplôme à 95 % ( au doigt mouillé). Même les pires ( faibles, fainéants, perturbateurs et autres) l'ont après le rattrapage. J'ai honte
Mais je n'attends pas la retraite avec calme. J'ai encore envie de me regarder dans la glace, pour moi, pour mes élèves, pour mes collègues (enseignants ou pas). Encore que la dernière année je ne renierai peut-être pas ce calme et cette zénitude. Et basta si le LEP ferme. J'aurai essayé.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Jacq le Mer 19 Déc 2018 - 15:01
@koub a écrit:Parmi les gracieusetés de la réforme, le règlement de compte des GA : dans mon établissement, suppression pure et simple de la moitié des effectifs de seconde dès la rentrée 2019 !

Que vont devenir les collègues en surnombre ? Les moins bien notés par l'inspection ou les derniers arrivés sur l'établissement...qui devra partir ?

Oui, et le nouveau bac ne va pas arranger les choses. Le gaspillage d'heures pour le "chef d'œuvre", pour l'heure d'orientation ou insertion dans le monde du travail, se fait au détriment d'autres horaires (disciplinaires, mais le disciplinaire, c'est MAL !) vont encore accroitre les difficultés de nos élèves pour l'insertion et pour la poursuite en supérieur. Donc les GA, déjà peu insérables depuis les dernières réformes le seront encore moins, surtout avec une seconde indifférenciée où ils ne travailleront que sur un socle de compétences communes avec les logistiques et les transports et pas sur les compétences propres aux GA. Encore et toujours moins de formation.

Pendant que l'on conduit à rien les élèves de GA (par cette nouvelle réforme), que l'on conduit à la porte et à la reconversion les collègues de GA, on reconduit dans leurs fonctions (voire, on les récompenses par des meilleurs postes) les incapables qui sont responsables de la ruine de ces deux bacs, compta et secrétariat, puis MSA, puis GA.

Nous avons eu la semaine dernière notre superbe réunion d'information concernant la "revalorisation" de la "voie professionnelle". Un diaporama ridicule qui reproduit le diapo que nos CDE devaient nous présenter à la rentrée, qui reproduit les bêtises insondables du rapport Marcon (entre Marcon et Macron, il y a juste une lettre en trop d'ailleurs, la même) et les annonces du 28/05/18.

Pour les GA, comme pour les autres collègues d'autres disciplines, on parle "d'enjeu de ressources humaines". C'est beau ! Les gars vous allez dégager, devenir prof des écoles, chef de travaux, bon, on vous vire ou on vous mute, mais on ose nous présenter cela comme des opportunités pour les collègues en souffrance. En souffrance à cause de qui ? Les élèves n'y sont pour rien, par contre les biens nourris qui pondent ces réformes catastrophiques, eux sont toujours en place et certainement mieux nourris (et payés) depuis qu'ils ont réussi leurs crimes. On a même trouvé un collègue de GA (comble de l'ironie) pour défendre cette position : ce sont des opportunités de départ qui sont offertes. Il y a en qui savent faire les beaux et cirer les pompes (je ne dis rien d'autre pour éviter la vulgarité) pour se mettre dans les petits papiers de la direction ou même de leurs inspecteurs ! Ce sinistre collègue pense en réalité simplement que lui ne sera pas touché, donc il s'en tape des autres, et ose présenter cela comme un management "positif" des "ressources humaines" (qu'il faut dégager).

Pour le "qui va sauter" on nous présente cela comme une offre volontaire de reconversion (retraite, pour rappel Darmanin veut offrir des primes aux fonctionnaires qui partiraient) qui ne concerne pas obligatoirement le "dernier arrivé". Le "plus mal noté", non, il n'en est pas question, ce n'est pas le système. Par contre les pressions pour se reconvertir.


Bon, et puis après tout, n'importe qui peut devenir professeur des écoles ? N'est-il point ? C'est plaisant à entendre pour un PE je suppose… Plaisant pour un PLP GA aussi !
Jacq
Jacq
Grand Maître

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Jacq le Mer 19 Déc 2018 - 15:08
@farfalla a écrit:Nous on a une réunion à la rentrée.... et bonne année !


Autant te dire que tu ne vas strictement rien apprendre de neuf. C'est la même réforme que celle annoncée il y a 7 mois, les mêmes doc, aucune nouvelle annonce, rien. Ces réunions n'ont qu'un but, simuler une information que nous avons déjà, prétendre que l'on négocie (c'est faux), que l'on prépare (car ils n'ont rien préparé), et balancer les éléments de langage du ministère. C'est grotesque, cela ne débouche sur rien, c'est du pipeau. Chaque recteur a reçu sa petite mission : "il faut des réunions" !
Jacq
Jacq
Grand Maître

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Jacq le Mer 19 Déc 2018 - 15:19
@JEMS a écrit:Il fallait s'y attendre pour la GA... les nouvelles ne sont pas bonnes en effet. La moitié des effectifs nationaux doivent valser et pour les collègues, ça va être terrible.
Le MEN compte sur la pyramide des âges pour ne pas remplacer les départs à la retraite, mais continue pour autant à recruter (60 postes au concours il me semble).
La joyeuseté du jour va résider dans la co-animation, deux heures en moins sur le volume de l'enseignement professionnel.
Perso, je laisserai les profs d'enseignement général passer leurs notions, ils sont déjà assez mal lotis comme cela. Mais il est clair que, dans le mépris le plus total, nous allons vers les jours les plus sombres de notre discipline.


Si l'on admet que l'on enterre en partie le GA (tant pis pour les collègues - ce n'est pas ce que je souhaite ni pense, mais en admettant cela) : encore faut-il offrir des places de formation aux élèves et d'une formation adaptée. Le gros problème du bac GA est qu'il attire quelques élèves motivés, ayant le niveau, qui pourraient poursuivre dans le supérieur (mais pour rappel, ce n'est pas le but originel du bac pro qui doit permettre l'insertion professionnelle), mais aussi beaucoup qui n'ont ni la motivation ni le niveau.

Cela rappelle la "réduction de l'offre éducative" de Luc Chatel (avec déjà l'ombre de Blanquer) qui devait améliorer le niveau. Or cela n'a pas amélioré le niveau. En même temps cette réduction de l'offre éducative était globale, il n' y avait pas eu réellement d'augmentation des autres offres de formation (chez nous le nombre d'entrants sur les trois lycée pro de secteur avait été diminué de plus d'un tiers, réduisant le niveau des élèves entrant dans les trois LP). Cela n'avait même pas contribué à remplir les formations industrielles plus porteuses dans ma ville en terme d'emploi, qui n'arrivaient et n'arrivent toujours pas à se remplir.

Quant à l'offre pas filières de métier, pour certain c'est du pipeau complet, les GA, chez nous, étant totalement isolées (pas de logistique, pas de transport, sauf à 1h de route). Lorsque j'ai demandé comment feraient les élèves qui demandent "Commerce/vente/accueil" alors qu'il n'y a aucune offre de bac pro vente dans mon département : aucune réponse !
Jacq
Jacq
Grand Maître

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Jacq le Mer 19 Déc 2018 - 15:30
@JEMS a écrit:
La joyeuseté du jour va résider dans la co-animation, deux heures en moins sur le volume de l'enseignement professionnel.
Perso, je laisserai les profs d'enseignement général passer leurs notions, ils sont déjà assez mal lotis comme cela. Mais il est clair que, dans le mépris le plus total, nous allons vers les jours les plus sombres de notre discipline.

Là encore c'est du pipeau. D'abord nous avons l'EGLS, largement supérieur à la future co-animation. Ensuite avant nous avions le PPCP, deux heures semaine par élève… là c'est plus rien. Donc annoncer cela comme une nouveauté d'excellence c'est du mensonge : nous en avions plus avant et ces heures n'étaient pas prises sur les horaires du professionnel et du général comme dans la réforme à venir. En plus "ils" prévoient des heures de concertation (ah, le dada du SNUEP, du SNETAA, de la FCPE, et bien sûr du SGEN), ce qui voudrait dire qu'une équipe en co-animation aurait dans son EDT des heures de concertation. Merci les syndicats et organisation qui soutiennent ce genre de conneries institutionnelles. Nous aurions, dès la rentrée des heures de réunions pour préparer cela…. parce que nous sommes trop idiots pour savoir faire. On nous a même dit : c'est inspiré de la réforme du collège. Sauf que ladite réforme du collège était inspirée de nos PPCP. Encore une nouveauté qui n'en est pas une ! Donc, nous savons faire, mais pour satisfaire les abrutis du MEN qui n'ont jamais vu un élève : il faut des formation et des heures de concertation (eux, ils ont l'habitude des trucs inutiles ! ils ne font que cela ! des trucs non pas inutiles mais nuisibles !)

Conclusion :
- nous avions des PPCP, on a réduit les horaires pour les transformer en EGLS, que l'on va encore réduire pour les transformer en Co-A (ridicule pour les dernières grilles publiées, voir première et terminale),

- nous faisions l'orientation et l'insertion professionnelle, mais on donne des heures inutiles pour le faire (au détriment du disciplinaire, mais ce n'est pas grave il faut que cela soit médiatiquement rentable)

- les chefs d'œuvres, ceux qui pouvaient le faire le faisaient déjà, mais ceux qui ne peuvent pas le faire le feront aussi (en réalité ce sera une préparation à l'oral de fin d'année, donc, comme actuellement. Même les prof d'indus nous indiquent que ce n'est pas utile et qu'on ne peut faire cela toute l'année.

- nous avions de l'aide individualisée, nous aurons PLUS d'AP, obligatoire, donc perdant son utilité.


Nous allons toujours dans le même sens, néfaste, avec encore moins d'heures. Et on nous parle d'enjeu de ressources humaines alors que le véritable enjeu c'est celui des ressources budgétaires de Bercy et de passer des messages sur BFMTV et RMC.
celitian
celitian
Expert

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par celitian le Mer 19 Déc 2018 - 17:44
Ah ben nous avons eu dernièrement une réunion et la réforme va aider à l'insertion en BTS grâce aux heures de co-animation, aux modules en AP....un discours complétement déconnecté.
Avec une belle culpabilisation, il faut tout faire pour intégrer les élèves de bacs pro (donc s'occuper plus d'eux, les autres ...) car si trop de décrochage ou de plantage des places en bts seront supprimées...
Nous sommes sortis en nous disant que le bts était bientôt le nouveau bac pro donc encore un diplôme de fichu ; c'est la même chose en DUT car on impose des quotas de bacs technos qui se plantent aussi mais il faut faire des efforts pour les intégrer là aussi.
Naturellement pas de sous pour faire des heures de soutien ou de dédoublement, même si les bacs pro de cette année sont tellement faibles que cela ne servirait à rien (ex : ils ne connaissent pas les opérations prioritaires, ne savent pas calculer un % sans la touche sur la calculatrice, une réponse c'est 1 ou 2 lignes pas plus et parfois incompréhensibles...)
avatar
koub
Niveau 4

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par koub le Mer 19 Déc 2018 - 18:03
Sans compter que le bac pro se fera en deux années au lieu de trois puisque la 1ère année est une sorte de tronc commun.
Les gamins vont travailler sur des compétences "communes" et non spécifiques à chaque métier. En gros, savoir utiliser un tournevis...c'est commun aux électriciens et mécaniciens. Chouette non ?

Avant 2009, il fallait quatre ans pour décrocher son bac pro.
Après, trois ans.
Demain, deux ans...

On va qualifier de bac pro des gamins qui n'auront guère plus qu'un niveau CAP...
celitian
celitian
Expert

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par celitian le Mer 19 Déc 2018 - 18:06
+1 donc un bac pro en 4 ans avec le bts.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Pourquoi 3,14159 le Mer 19 Déc 2018 - 18:07
@koub a écrit:Sans compter que le bac pro se fera  en deux années au lieu de trois puisque la 1ère année est une sorte de tronc commun.
Les gamins vont travailler sur des compétences "communes" et non spécifiques à chaque  métier. En gros, savoir utiliser un tournevis...c'est commun aux électriciens et mécaniciens. Chouette non ?

Avant 2009, il fallait quatre ans pour décrocher son bac pro.
Après, trois ans.
Demain, deux ans...

On va qualifier de bac pro des gamins qui n'auront guère plus qu'un niveau CAP...
Les miens en Tale n'ont toujours pas le niveau 6ème…  Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 248604097

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
avatar
nigousse
Niveau 10

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par nigousse le Mer 19 Déc 2018 - 19:11
Et maintenant que les élections professionnelles sont passées, les syndicats ont disparu après nous avoir harcelé nuit et jour pendant un mois!! Quand je vois la virulence ( et ils ont bien raison) des syndicats policiers....
Jacq
Jacq
Grand Maître

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Jacq le Mer 19 Déc 2018 - 21:16
@nigousse a écrit:Et maintenant que les élections professionnelles sont passées, les syndicats ont disparu après nous avoir harcelé nuit et jour pendant un mois!! Quand je vois la virulence ( et ils ont bien raison) des syndicats policiers....


Maintenant les syndicats vont signer.... le SNETAA en premier.
Non, tous les syndicats n'ont pas disparu, il y déjà des appels à la grève pour janvier. Problème : janvier c'est trop tard. Mais les syndicats du type SNUEP, SNETAA, SGEN, UNSA ont (ou pas d'ailleurs) appelé à la grève juste avant les élections (nous aurions dû revendiquer depuis le 28/05/18) et qu'il ne restera que peu de syndicats pour revendiquer... Mais ils seront isolés et c'est trop tard.
Mais plus que les syndicats, c'est nous qui devons être accusé car nous n'avons pas besoin des syndicats alors qu'eux ont besoin de nous. Si nous les avions soutenus par nos motions, par nos mobilisations locales, ils auraient eu matière à faire remonter.
Lorsque je vois ma salle des profs de veaux, franchement, j'admire mes collègues syndicalistes qui perdent encore leur à temps à défendre ces gens-là...
Qu'on laisse se faire tondre ceux qui veulent être tondus !
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Ajonc35 le Mer 19 Déc 2018 - 22:54
@celitian a écrit:Ah ben nous avons eu dernièrement une réunion et la réforme va aider à l'insertion en BTS grâce aux heures de co-animation, aux modules en AP....un discours complétement déconnecté.
Avec une belle culpabilisation, il faut tout faire pour intégrer les élèves de bacs pro (donc s'occuper plus d'eux, les autres ...) car si trop de décrochage ou de plantage des places en bts seront supprimées...
Nous sommes sortis en nous disant que le bts était bientôt le nouveau bac pro donc encore un diplôme de fichu ; c'est la même chose en DUT car on impose des quotas de bacs technos qui se plantent aussi mais il faut faire des efforts pour les intégrer là aussi.
Naturellement pas de sous pour faire des heures de soutien ou de dédoublement, même si les bacs pro de cette année sont tellement faibles que cela ne servirait à rien (ex : ils ne connaissent pas les opérations prioritaires, ne savent pas calculer un % sans la touche sur la calculatrice, une réponse c'est 1 ou 2 lignes pas plus et parfois incompréhensibles...)
Une collègue, profs de maths me disait récemment que dans une classe de première bac pro, certains ne savaient pas lire x² : un élève a lu "x et un petit deux au dessus et à côté". Beaucoup n'étaient pas étonnés de sa lecture. Moi il m'est arrivé récemment de ne pouvoir dicter une phrase sans être interrompue pour l'écriture d'un mot simple à tel point que j'ai dû leur dire d'écrire comme ils pouvaient car je perdais le fil de mon idée. Dans ne classe de terminale mes collègues d'enseignement pro les trouvent performants sauf que leur dossier de stage n'avance pas et ils déplorent leur manque d'autonomie. Il y en a qui ne sont pas à une contradiction près.
A Tuin
A Tuin
Sage

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par A Tuin le Mer 19 Déc 2018 - 23:26
Et en quoi va consister la co-animation ? Cela se traduit comment, quelles activités ?
Honchamp
Honchamp
Expert

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Honchamp le Mer 19 Déc 2018 - 23:29
Je vous lis et je compatis. C'est terrible..
Est-ce que les professionnels s'en rendent compte ?


Mais une remarque : je pense qu'il faut refuser le terme co-animation.
Perso, je reprends toute personne qui l'utilise, en disant que je ne suis pas "animatrice".
Je préfère co-enseignement.

Vous allez me répondre que, hélas, vous faites plus de l'animation que de l'enseignement... affraid Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 810795018

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Du nouveau pour la réforme du lycée pro ? - Page 3 Empty Re: Du nouveau pour la réforme du lycée pro ?

par Balthazaard le Mer 19 Déc 2018 - 23:42
@celitian a écrit:Ah ben nous avons eu dernièrement une réunion et la réforme va aider à l'insertion en BTS grâce aux heures de co-animation, aux modules en AP....un discours complétement déconnecté.
Avec une belle culpabilisation, il faut tout faire pour intégrer les élèves de bacs pro (donc s'occuper plus d'eux, les autres ...) car si trop de décrochage ou de plantage des places en bts seront supprimées...
Nous sommes sortis en nous disant que le bts était bientôt le nouveau bac pro donc encore un diplôme de fichu ; c'est la même chose en DUT car on impose des quotas de bacs technos qui se plantent aussi mais il faut faire des efforts pour les intégrer là aussi.
Naturellement pas de sous pour faire des heures de soutien ou de dédoublement, même si les bacs pro de cette année sont tellement faibles que cela ne servirait à rien (ex : ils ne connaissent pas les opérations prioritaires, ne savent pas calculer un % sans la touche sur la calculatrice, une réponse c'est 1 ou 2 lignes pas plus et parfois incompréhensibles...)

Le bts est foutu, je confirme, l'effondrement du niveau est absolu. Le déni de réalité, au niveau des inspecteurs et total, à un point que pour moi, même le carriérisme à outrance ne peut l'expliquer.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum