Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Bouboule
Sage

Un gaz peut-il être visible ? - Page 2 Empty Re: Un gaz peut-il être visible ?

par Bouboule le Dim 9 Déc 2018 - 13:43
@ar_angar a écrit:Le matériel pour voir ca n'est pas très compliqué (chambre noire, source puissante de lumière blanche (pas de LED), prisme ou réseau), mais il faut uine assez grande concentration de gaz, c'est à dire volatiliser une grande (relativement) masse dans un petit volume, ou faire un volume sous vide, mettre le mercure dedans, etc.

Oui, la température influe, mais ce n'est pas forcémeznt le seul paramètre (c'est un équilibre entre le liquide et le gaz)

Si le mercure te plait, tu peux peut-etre regarder le Gallium, qui fond à environ 30°C et le reste pendant assez longtemps (liquide jusqu'à 2200°C je crois).? Attention à ne pas le mettre en contact avec de l'aluminium ou de l'or, comme le mercure, il fait des amalgames....

C'est bien le problème à mon avis, il ne veut surtout pas avoir une grande concentration et souhaiterait détecter une très petite concentration.
fullmetalchemist
fullmetalchemist
Niveau 6

Un gaz peut-il être visible ? - Page 2 Empty Re: Un gaz peut-il être visible ?

par fullmetalchemist le Dim 9 Déc 2018 - 16:43
@Leclochard a écrit:Je m'incruste dans la conversation: le mercure s'évapore à température ambiante, non ? Est-ce qu'on peut grâce à un dispositif particulier percevoir ses vapeurs ?

Avec une lampe UV ou une lampe au mercure (peut-être qu'une ampoule fluocompacte pourrait faire l'affaire en mettant des filtres appropriés)! Les vapeurs de mecrure vont absorber le rayonnement incident et créer une ombre sur un écran (un corps absorbe aux mêmes longueurs d'onde qu'il émet, et le mercure peut émettre de la lumière dans l'UV).



Sinon, même si la première solution me paraît meilleure, dans un premier temps j'avais pensé à cet dispositif:

Leclochard
Leclochard
Empereur

Un gaz peut-il être visible ? - Page 2 Empty Re: Un gaz peut-il être visible ?

par Leclochard le Dim 9 Déc 2018 - 18:36
Elles sont géniales, ces démonstrations. J'adore dans la première les vapeurs invisibles qui deviennent d'un coup perceptibles. Des molécules s'échappent en permanence du liquide.
Le gallium, c'est l'alternative sympa et pas trop chère. J'ai vu qu'il fallait éviter le contact avec certaines substances. Un copain m'avait expliqué qu'il en faisait fondre dans sa main. C'est moins dangereux que le mercure mais je m'interroge.  

Voilà mon mercure. Petit volume et lourd. Il surprend.
Un gaz peut-il être visible ? - Page 2 P1170510

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Un gaz peut-il être visible ? - Page 2 Empty Re: Un gaz peut-il être visible ?

par Mathador le Dim 9 Déc 2018 - 18:42
Personnellement je ne mettrais pas du mercure aussi près d'un rebord.
Pour le gallium, il y a une différence notable: le gallium « mouille » bien plus facilement les surfaces que le mercure.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Un gaz peut-il être visible ? - Page 2 Empty Re: Un gaz peut-il être visible ?

par Leclochard le Dim 9 Déc 2018 - 19:00
Tu as raison. C'était pour la photo. Je le garde dans un carton.
D'après les avis que j'ai lus sur internet, le gallium "accroche" effectivement.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum